Balade à Toronto

Dix artistes de la francophonie canadienne venus de différentes provinces sont invités à venir passer deux jours à Toronto afin de jouer les touristes et quelques-unes de leurs plus belles compositions. Cette série nous offre un regard privilégié et intimiste sur la relève musicale de chez nous toutes couleurs confondues.

Partager
Image univers Balade à Toronto Image univers Balade à Toronto

Vidéo transcription

Rafaël Freynet

Le Franco-Albertain d’adoption Raphaël Freynet débarque à Toronto, ses deux cousins et musiciens à ses côtés. Grand amateur de café, il commence sa visite avec une bonne tasse de café frais et équitable au Merchants of Green Coffee dans l’est de la ville. Le trio s’amuse ensuite avec un disque volant au parc HTO, en bordure de la plage urbaine à quelques rues seulement de l’effervescence du centre-ville. Entre quatre prestations musicales de pièces tirées de l’album Le monde à voir et du nouveau répertoire de l’auteur-compositeur-interprète, les cousins prennent le large sur le lac Ontario à bord du Kajama, un voilier construit en Allemagne en 1930. Raphaël profite de la quiétude du voyage pour nous parler des défis de l’écriture en français, une écriture plus complexe que l’anglais, qui place la barre plus haute pour les auteurs francophones, selon lui plus soucieux de la qualité des textes. Le trio termine la journée comme il aime souvent le faire, regroupé autour d’une bonne bière, cette fois-ci au Bar Volo de la rue Yonge.



Réalisateur: Simon Madore
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Début générique d'ouverture


VOIX DE JEAN LELOUP

♪ Jamais je n'oublierai

les étoiles ♪

♪ Sur la route de Toronto ♪

♪ Et ce jour sur cette plage

du lac Ontario ♪

♪ Millionnaire ♪

♪ Amoureux ♪


Fin générique d'ouverture


Texte narratif :
1 artiste, 2 jours à Toronto, 3 chansons


Titre :
Balade à Toronto


Des images de divers endroits de Toronto sont présentées. Puis, d'autres images de RAPHAËL FREYNET, auteur-compositeur-interprète, marchant dans les rues torontoises sont présentées.


Dans une salle de répétition, RAPHAËL est interviewé. Son entrevue est entrecoupée d'images d'une boutique vendant des cafés, des thés et des plantes.


RAPHAËL FREYNET

Je suis un introverti

de nature puis souvent,

le travail d'un

auteur-compositeur-interprète,

c'est un travail assez

solitaire. Et puis on a

tendance, tu sais, à vouloir

juste se recueillir chez

nous puis écrire puis...

Alors, il y a cette partie-là

du travail. Le travail très

solitaire. Puis ensuite, il y a

l'autre partie du travail qui

est vraiment l'extrême opposé.

Tu sais, c'est la tournée.

On est dans un...

un environnement social

presque... presque,

tu sais, 24 heures sur 24.

Je sais pas s'il y a un déclic.

Je pense que l'idée d'écrire mes

propres chansons, c'est juste

venu d'un besoin naturel.

Je sentais que j'avais

de quoi à dire.


En alternance, des images de RAPHAËL jouant de la musique avec d'autres musiciens dans la salle de répétition sont présentées.


RAPHAËL FREYNET

Alors, je m'appelle

Raphaël Freynet. Je suis

auteur-compositeur-interprète,

musicien. Je viens

d'un petit village au

sud-est du Manitoba. Un village

qui s'appelle Sainte-Geneviève.

J'ai quitté le Manitoba il y a à

peu près une douzaine d'années.

Je suis allé en Alberta un peu

pour changer d'air, pour trouver

l'inspiration, mais surtout,

j'y suis allé pour le travail.

Et puis... douze ans plus tard,

je suis encore là.


À la brûlerie Merchants of Green Coffee, RAPHAËL et ses amis musiciens jumeaux IVAN et ÉRIC BURKE boivent un café, assis à une table.


RAPHAËL FREYNET

Bien, Ivan, Éric Burke!


IVAN et ÉRIC font signe à RAPHAËL qu'il a échangé les deux prénoms.


RAPHAËL FREYNET

Ah non, j'ai-tu dit...

Ha, ha, ha!

Éric et Yvan Burke.

(langue_etrangere=EN]Take 2[/langue_etrangere)

.

Dans la salle de répétition, l'entrevue avec RAPHAËL se poursuit.


RAPHAËL FREYNET

En fait, Yvan, Éric, bien,

c'est mes cousins. Ils sont

plus jeunes que moi, mais

ils ont... eux autres aussi,

ils ont grandi dans la musique.


En alternance, dans le café, RAPHAËL, ÉRIC et IVAN sont interviewés. L'entrevue est entrecoupée d'images de RAPHAËL, IVAN et ÉRIC préparant leurs instruments dans un studio d'enregistrement.


ÉRIC BURKE

Ça fait longtemps qu'on joue

de la musique ensemble. Surtout

juste en réunion de famille.

Tu sais, on a souvent...

Oui, à Noël, on faisait des

jams en famille puis...

Son frère joue de la musique

aussi, puis notre soeur.

Puis on a plein de cousins qui

jouent de la musique.

So...


IVAN BURKE

C'est dans le sang.


RAPHAËL FREYNET

Ça doit être dans le sang.


En alternance dans le studio d'enregistrement, RAPHAËL, IVAN et ÉRIC chantent une chanson.


IVAN BURKE

(Chantant)

♪ Faire souvent

danser ma peur ♪


Dans la salle de répétition, l'entrevue avec RAPHAËL se poursuit.


RAPHAËL FREYNET

Ils ont des belles

sensibilités et puis

ils sont créatifs aussi.

Puis ils ont des belles voix.

Ça fait que ça apporte plein de

couleurs à ma musique à moi.

C'est une belle complicité.


Dans le studio d'enregistrement, RAPHAËL interprète au piano sa chanson «Tout ce qui est faux» avec ÉRIC et IVAN à la basse et à la batterie.


RAPHAËL FREYNET

(Chantant)

♪ Des paroles mensongères

parade de guerre ♪

♪ Des barils de fond de bière

le paradis et l'enfer ♪

♪ Les paradoxes cosmiques

des amis numériques ♪

♪ Des partis politiques

apparats d'Amérique ♪


TOUS

(Chantant)

♪ Tout ce qui est faux ♪

♪ Tout ce qui est trompeur ♪

♪ Nous perd souvent

dans ses vapeurs ♪


RAPHAËL FREYNET

(Chantant)

♪ Des paraboles prophètes

la femme parfaite ♪

♪ Espoir photoshopé

vermine parfumée ♪

♪ La jeunesse éternelle

et ses artificiels ♪

♪ L'ivresse matérielle

et le père Noël ♪

♪ Tout ce qui est faux ♪


TOUS

(Chantant)

♪ Tout ce qui est trompeur ♪

♪ Nous perd souvent

dans ses vapeurs ♪


En alternance, des images de RAPHAËL, IVAN et ÉRIC marchant sur une plage sont présentées.


RAPHAËL FREYNET

(Chantant)

♪ Laisse-moi croire

à ce jeu auquel on joue ♪

♪ Toutes tes histoires

tes promesses tes mots doux ♪

♪ Cet amour désuet

qui stagne entre nous ♪

♪ Et de tout ce qui est vrai

je m'en fous ♪

♪ Je m'en fous ♪

♪ Oh yeah ♪

♪ Les progrès cosmétiques

les perles en plastique ♪

♪ La parure de l'heure

l'impudique l'imposteur ♪

♪ La protection publique

la peur la panique ♪


TOUS

(Chantant)

♪ La propagande par coeur

de par les haut-parleurs ♪

♪ Tout ce qui est faux ♪

♪ Tout ce qui est trompeur ♪

♪ Nous perd souvent

dans ses vapeurs ♪

♪ Nous perd souvent

dans ses vapeurs ♪

♪ Nous perd souvent

dans ses vapeurs ♪


Dans la salle de répétition, l'entrevue avec RAPHAËL se poursuit et est entrecoupée d'images de RAPHAËL, IVAN et ÉRIC arrivent au parc HTO avec un Frisbee.


RAPHAËL FREYNET

J'ai grandi en jouant du

classique. Ma mère, c'est

une pianiste classique.

Et puis donc j'ai pris des

leçons peut-être jusqu'à l'âge

de 13 ans ou 14 ans, mais

je me suis tanné de ça un moment

donné. J'étais pas vraiment

intéressé à jouer du classique.

Et puis je me suis mis à jouer

de la guitare avec mes amis

qui... mes amis au secondaire.

Puis on a fait un

(langue_etrangere=EN]band[/langue_etrangere)

puis...

Ça fait que c'est un peu

comme ça que je me suis remis

dans la musique, tu sais,

à travers de la musique

plus populaire, la musique rock.


Au parc HTO, RAPHAËL est interviewé de nouveau. L'entrevue est entrecoupée d'images de RAPHAËL, IVAN et ÉRIC se lançant le Frisbee.


RAPHAËL FREYNET

Et puis ensuite, je me suis

remis au piano par après,

à travers la musique pop,

puis la musique rock. Puis

j'ai commencé à jouer dans

les [langue_etrangere=EN]bands[/langue_etrangere].Puis j'ai commencé à

accompagner d'autres musiciens,

mais j'ai pas vraiment écrit

ma propre musique. J'ai pas

vraiment écrit mes proches

chansons jusqu'à ce que

je déménage en Alberta.

Avant de quitter pour l'Alberta,

je savais déjà que j'avais...

J'avais déjà des idées.

J'avais déjà des choses à dire.

Tu sais, j'avais déjà...

Je savais que je voulais

pousser ça un peu.

Mais j'osais pas. Puis...

Le déménagement en Alberta,

je pense que ça m'a permis

un petit peu d'oser.

C'était un changement.

Je connaissais personne là-bas.

C'était vraiment complètement,

c'était comme repartir

à zéro un peu.

Mon gros défi en partant,

c'était que j'avais pas

nécessairement le savoir-faire.

Je savais pas comment écrire une

chanson. Ça fait que... euh...

Tu sais, on peut écrire

des poèmes, tu sais, ça sort, ça

peut sortir assez naturellement,

mais ensuite, de le mettre

en chanson, d'y mettre

une structure de chanson puis de

se soucier de la rime puis de la

prosodie puis tout ça, c'est...

c'est pas nécessairement facile.


En alternance, l'entrevue de RAPHAËL dans la salle de répétition se poursuit et est entrecoupée d'images de RAPHAËL, IVAN et ÉRIC qui se lancent le Frisbee au parc.


RAPHAËL FREYNET

Je pense qu'à la base, une bonne

toune, c'est une chanson qui

vient nous rejoindre au niveau,

pas juste au niveau

intellectuel, mais vraiment

au niveau émotif, tu sais,

au niveau émotionnel.

C'est une chanson qui nous parle

puis c'est une chanson qui...

Tu sais, on n'a pas vraiment

le choix, mais de la

vivre en l'entendant.


Dans le studio d'enregistrement, RAPHAËL interprète «Balade à Toronto» avec IVAN et ÉRIC.


RAPHAËL FREYNET

(Chantant)

♪ Le temps passe et un jour

on est vieux et puis seuls ♪

♪ Et il nous reste plus rien

que la fierté d'avoir

aimé correctement ♪

♪ On est hanté des tourments de

ne pas avoir compris à temps ♪

♪ Attends

j'ai quelque chose à te dire ♪


À un autre moment, dans le studio d'enregistrement, RAPHAËL interprète sa chanson «Tabula Rasa» au piano avec IVAN et ÉRIC. En alternance, des images d'eux marchant dans un port et montant à bord d'un grand voilier sont présentées.


RAPHAËL FREYNET

(Chantant)

♪ Le vent soufflera

sur les flots du hasard ♪

♪ Qui ne soulèvent plus

les ailes des oiseaux ♪

♪ Seules quelques rames

s'étonnent et puisent ♪

♪ Les eaux de surface

brûlées vives ♪

♪ Aux ailes de la peur ♪


TOUS

(Chantant)

♪ Au large ♪

♪ Le temps trouble

notre visage qui coule ♪

♪ Au large ♪

♪ Le temps trouble

notre visage ♪


RAPHAËL FREYNET

(Chantant)

♪ Nébuleuse aquatique ♪

♪ Dans les plis

de nos croyances ♪

♪ Qui s'égouttent

en larmes d'azur ♪

♪ Au fond de mes

vieilles merveilles de sable ♪

♪ Qui s'égrainent avec

la douleur des algues ♪

♪ Comme une rumeur ♪

♪ Comme un orage peut-être ♪

♪ Chancelant de blessures ♪

♪ Qui refoulent à la surface ♪

♪ Des eaux ♪


TOUS

(Chantant)

♪ Au large ♪

♪ Le temps trouble

notre visage qui coule ♪

♪ Au large ♪

♪ Le temps trouble

notre visage ♪

♪ Au large ♪

♪ Le temps trouble

notre visage qui coule ♪

♪ Au large ♪

♪ Le temps trouble

notre visage ♪


Sur le bateau, RAPHAËL, IVAN et ÉRIC hissent un voile ensemble. Puis, ils sont interviewés sur le pont alors que le voilier s'éloigne du port de Toronto. L'entrevue est entrecoupée d'images du voilier.


RAPHAËL FREYNET

Je connais pas encore

super bien Toronto.

La première fois que je suis

venu, c'était avec une tournée

pancanadienne. J'étais avec une

douzaine d'artistes puis on

était arrêtés à Toronto pour une

semaine. On a monté un show en

plein centre-ville, juste en

face de l'hôtel de ville.

Puis c'est une ville qui m'a

frappé comme étant très vivante.

Ça se compare vraiment pas

à des villes des Prairies.

C'est vraiment métropolitain

comme ville. Puis moi,

j'aime beaucoup ça.

Alors, on se retrouve sur le

Kayama. C'est un magnifique

voilier construit en 1930.

C'est un de huit voiliers

identiques qui ont été

construits dans ces années-là.

Et puis je trouvais ça drôle

qu'on avait choisi qu'on visite

un voilier aujourd'hui parce que

ça s'adonne que la pochette

de mon album, il y a

un peu un thème nautique.

Euh... Parce que l'album, ça

parle un peu d'exploration, ça

parle un peu de voyages puis

tout ça. Alors, je trouve

ça, c'est comme il y

a quelque chose de...

quelque chose de presque surréel

avec être sur un voilier,

sur un grand lac.

Bien, je suis originaire

du Manitoba, tu sais.

Alors, je suis évidemment

Franco-Manitobain.

Euh... d'abord et avant tout.


Dans la salle de répétition, l'entrevue avec RAPHAËL se poursuit.


RAPHAËL FREYNET

J'habite en Alberta et puis

je contribue et puis j'habite

la culture franco-albertaine.

Donc, je me considère

Franco-Albertain aussi, certain.

Mais l'anglais fait aussi quand

même partie de ma culture. Tu

sais, j'ai grandi, j'ai grandi

au Manitoba. J'habite en Alberta

et puis même si je passe

probablement au moins

la moitié de ma vie en français.

C'est pas la majorité

de ma vie en français.

J'ai quand même, tu sais,

l'anglais a toujours fait partie

de ma vie. Alors, j'ai toujours

écrit dans les deux langues.


Sur le voilier qui vogue sur l'eau, l'entrevue avec RAPHAËL, IVAN et ÉRIC se poursuit.


RAPHAËL FREYNET

Le français, c'est plus un

défi parce que, en anglais

par exemple, on a... tu

as énormément plus de mots d'une

syllabe ou de deux syllabes

que tu peux «fitter» n'importe

où, tu sais. Puis c'est des mots

utiles. C'est des mots qu'on

utilise à tous les jours,

des mots très courts.

En français, les mots sont tous

au moins trois syllabes souvent.

Tu sais, oui, il y en a d'une

ou deux syllabes, mais ils

sont rares quand même. Alors,

au niveau de l'écriture, c'est

plus difficile, mais aussi...

je trouve que la barre

est plus haute comme...

les francophones sont

beaucoup plus soucieux

de la qualité des textes

que les anglophones.

En anglais, tu peux t'en sortir

avec des textes moches puis

ça passe, tu sais, mais en

français, tu vas te faire

critiquer assez sévèrement.


Dans le studio d'enregistrement, RAPHAËL interprète sa chanson «Prendre le pouls» à la guitare avec IVAN et ÉRIC à la basse et la batterie.


RAPHAËL FREYNET

(Chantant)

♪ Le jour se lève

sur les rues du quartier ♪

♪ Dansent les fantômes

de ceux qui y ont habité ♪

♪ Je suis les battements

de la vie ♪

♪ Je vois le jour

je m'évade la nuit ♪

♪ La lune blanche

tire les hanches de la terre ♪

♪ J'ai quitté l'enfance

la danse s'accélère ♪


TOUS

(Chantant)

♪ Oh j'ai dormi

tant de jours et de nuits ♪

♪ Ce soir je suis en éveil

je suis debout ♪


RAPHAËL FREYNET

(Chantant)

♪ Prendre le pouls ♪

♪ Prendre le pouls ♪

♪ Une silhouette

sur le trottoir désert ♪

♪ Oh c'est la mort qui rôde ♪

♪ Qui m'attend qui m'espère ♪

♪ Les yeux ouverts

elle regarde elle ressent ♪


TOUS

(Chantant)

♪ Rien à faire

je n'aurai pas le temps ♪


RAPHAËL FREYNET

(Chantant)

♪ Prendre le pouls ♪

♪ Pour prendre le pouls ♪

♪ Pour arrêter le temps ♪

♪ Me rappeler

que je suis vivant ♪

♪ Après la mort

comme une âme en exil ♪

♪ Je danserai dans les rues

de ma ville ♪

♪ Prendre le pouls ♪

♪ Prendre le pouls ♪

♪ Prendre le pouls ♪


Des images de RAPHAËL, IVAN et ÉRIC discutant sur le voilier qui revient au port sont présentées. Puis, des images des rues achalandées de Toronto sont présentées.


Un moment plus tard au bar Volo, RAPHAËL, IVAN et ÉRIC prennent une bière, assis à la même table, et sont interviewés de nouveau.


ÉRIC BURKE

Il y a rien de mieux que,

après une longue journée, de

s'asseoir dans un bar puis

juste prendre une bière.


RAPHAËL FREYNET

Ça m'impressionne les

quantités énormes de variétés

de bières qu'ils servent

ici. C'est le fun. Écoute...


Dans la salle de répétition, l'entrevue avec RAPHAËL se poursuit.


RAPHAËL FREYNET

Je fais de la musique, mais il

faut dire par exemple que je

fais pas juste mon projet à

moi. Je fais aussi toute

une variété de projets.

Je fais de l'enregistrement.

Je fais de la tournée.

Je fais...

Tu sais, j'accompagne

d'autres artistes. Je veux dire,

ma vie, ça tourne pas mal

autour de la musique. Euh...

Puis, tu sais, quand...

Bien, je pense que c'est la même

chose quand on est entrepreneur.

On vit notre travail, tu sais.

On vit notre métier.


En alternance, l'entrevue avec RAPHAËL, IVAN et ÉRIC au bar Volo se poursuit.


RAPHAËL FREYNET

Bien, c'est vrai qu'on est dans

une industrie qui est vraiment

en évolution ces temps-ci.

Euh... Ça fait qu'on...

C'est un peu difficile à cerner.

C'est...

Il y a beaucoup d'incertitude.

Alors, c'est un peu un défi,

tu sais, de savoir d'où

va venir nos sources de...

d'argent. Est-ce qu'il y a

un avenir pour les musiciens

professionnels ou les musiciens

de tournée? Ou, tu sais,

les musiciens qui veulent

enregistrer un album?

Ça va-tu être encore possible

dans dix ans, dans 15 ans?

Mais en même temps...

Il y a toujours un amour pour

la musique, tu sais. Il y a

beaucoup de monde qui aime la

musique. Et puis ça va toujours

être en demande, alors...

Je pense que notre

responsabilité, c'est de

continuer à en faire et aussi je

pense que la clé pour n'importe

qui qui fait de la musique,

c'est de pouvoir se diversifier

un peu. Tu sais, de faire

de l'enseignement, faire de

l'enregistrement, de la tournée.

Tu sais, être musicien à la

pige, accompagner d'autres

artistes. Moi, j'aime ça

faire toutes ces choses-là.

Alors, moi, je...

Je m'épanouis bien là-dedans.

(Dans la salle de répétition)

J'enseigne à une petite école

à Saint-Paul. Puis juste dans

cette petite école-là, il y a

des élèves au secondaire

qui ont pas mal de talent,

tu sais, qui sont... Ha, ha!

Qui sont pas mal prometteurs.

(Au bar Volo)

L'enseignement, ça vient me

nourrir aussi parce que c'est...

Tu sais, de devoir enseigner

à des élèves, il faut d'abord

apprendre nous-mêmes. Puis plus

que juste l'apprendre, il faut

l'intérioriser pour vraiment

bien comprendre, pour pouvoir le

transmettre à quelqu'un d'autre.

Puis moi, tu sais, je suis

vraiment reconnaissant pour

tous les mentors que j'ai eus

au courant de ma carrière.

Alors, tu sais, de pouvoir...

de pouvoir redonner aussi,

c'est, c'est vraiment bien.


Dans le studio d'enregistrement, RAPHAËL interprète sa chanson «L'amour s'achète» à la guitare avec IVAN et ÉRIC à la basse et à la batterie.


RAPHAËL FREYNET

(Chantant)

♪ Qu'est-ce que tu vaux

pour moi ♪

♪ Combien de tes

plus belles années ♪

♪ Une histoire à se raconter

pour repayer ce qu'on se doit ♪

♪ Combien de visites

à la confesse ♪

♪ Que je médite

que je me taise ♪

♪ Que je mérite une parenthèse ♪

♪ Que je souscrive

à tous tes rêves ♪

♪ Une maison et des enfants ♪

♪ Ou bien un chien

pour passer le temps ♪

♪ Avant le divorce

et les factures ♪

♪ Mais moi je veux que ça dure ♪


TOUS

(Chantant)

♪ L'amour s'achète ♪

♪ L'amour se vend ♪


RAPHAËL FREYNET

(Chantant)

♪ Moi je veux que ça dure ♪


TOUS

(Chantant)

♪ L'amour s'achète ♪

♪ L'amour se vend ♪


RAPHAËL FREYNET

(Chantant)

♪ Combien tu vaux pour moi ♪

♪ La sueur de mon front ♪

♪ Pour construire

combien de ponts ♪

♪ Qui s'effondrent

à chaque fois ♪

♪ Nos deux corps

en chute libre ♪

♪ Est-ce qu'on tire le cordon ♪

♪ Ou on se laisse

frapper le fond ♪

♪ Serait-ce un coup sensible ♪

♪ Pour voir si l'amour

est possible ♪

♪ Devant ta porte

d'appartement ♪

♪ Tenir encore pour un moment ♪

♪ Est-ce que ça serait

suffisant ♪

♪ Plus rien n'est sûr ♪


En alternance, des images de RAPHAËL, IVAN et ÉRIC quittant le bar Volo et marchant ensemble dans les rues de Toronto sont présentées.


TOUS

(Chantant)

♪ L'amour s'achète ♪

♪ L'amour se vend ♪


RAPHAËL FREYNET

(Chantant)

♪ Plus rien n'est sûr ♪


TOUS

(Chantant)

♪ L'amour s'achète ♪

♪ L'amour se vend ♪

♪ L'amour s'achète ♪

♪ L'amour se vend ♪


RAPHAËL FREYNET

(Chantant)

♪ Et moi j'attends ♪

♪ Qu'on s'offre librement ♪


Début générique de fermeture


VOIX DE JEAN LELOUP

♪ Jamais je n'oublierai

les étoiles ♪

♪ Sur la route de Toronto ♪

♪ Et ce jour sur cette plage

du lac Ontario ♪

♪ Millionnaire ♪

♪ Amoureux ♪


Fin générique de fermeture

Épisodes de Balade à Toronto

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Documentaire

Résultats filtrés par