Balade à Toronto

Dix artistes de la francophonie canadienne venus de différentes provinces sont invités à venir passer deux jours à Toronto afin de jouer les touristes et quelques-unes de leurs plus belles compositions. Cette série nous offre un regard privilégié et intimiste sur la relève musicale de chez nous toutes couleurs confondues.

Partager
Image univers Balade à Toronto Image univers Balade à Toronto

Vidéo transcription

Cy

L’équipe de Balade à Toronto accueille les quatre membres du groupe acadien Cy pour une expérience de pêche intérieure, une balade urbaine en véhicule électrique, une partie de ping pong et un repas vietnamien.



Réalisateur: Simon Madore
Année de production: 2016

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Début chanson thème


VOIX DE JEAN LELOUP

♪ Jamais je n'oublierai

les étoiles ♪

♪ Sur la route de Toronto ♪

♪ Et ce jour sur cette plage

du lac Ontario ♪

♪ Millionnaire ♪

♪ Amoureux ♪


Fin chanson thème


Texte narratif :
1 groupe, 2 jours à Toronto, 3 chansons


Titre :
Balade à Toronto


Le groupe Cy, provenant de la Nouvelle-Écosse, formé d'ÉRIC DOW, JACQUES BLINN, GUYAUME BOULIANNE et JACQUES BOUDREAU, est à bord d'une camionnette Volkswagen et fait des vocalises. Puis, tous entonnent une chanson en acapella alors que le conducteur du véhicule les conduit à travers la ville de Toronto.


TOUS

(Chantant)

♪ Il faut que la lune

soit pleine ♪

♪ Il faut que le ciel

soit clair ♪

♪ La marée basse ♪

♪ Les grandes marées ♪

♪ Des chopes

et des barils de rhum ♪

♪ À l'Anse des hirondelles ♪

♪ À l'Anse des hirondelles ♪

♪ Il faut que la lune

soit pleine ♪

♪ Il faut que le ciel

soit clair ♪

♪ La marée basse ♪

♪ Les grandes marées ♪

♪ Des chopes

et des barils de rhum ♪

♪ À l'Anse des hirondelles ♪

♪ À l'Anse

des hirondelles ♪


Tout au long de l'épisode, des images des membres du groupe qui se promènent et s'amusent à travers la ville alternent avec des passages d'entrevues et de performances musicales.


Dans un studio d'enregistrement, ÉRIC et GUYAUME accordent une entrevue.


ÉRIC DOW

Cy, ça vient d'une légende

populaire de la région

de la Baie-Sainte-Marie

d'où on est natifs.


GUYAUME BOULIANNE

(Acquiesçant)

Hum-hum.


ÉRIC DOW

Puis Cy, c'est le diminutif

du nom Célestin. Donc,

Célestin Trahan, c'est un

homme qui a réellement vécu à

la Baie-Sainte-Marie début des

années 1900. C'était un homme

qui était supposément

possédé par le diable puis c'est

probablement la légende la mieux

connue de par chez nous.

Il aimait boire, il aimait jouer

aux cartes, il aimait courir

après les femmes. Puis, on

trouvait qu'il avait des bonnes

valeurs. Ça fait qu'on a décidé

de nommer notre groupe après lui

puis c'est parti de là.

Ça s'insère très bien dans notre

démarche artistique. Nous

autres, un peu notre [langue_etrangere=EN]trip[/langue_etrangere], c'est

de prendre tout ce qui est notre

traditionnel puis d'essayer

de le revirer sur sa tête

complètement, de puiser dans

les racines, soit musicales ou

folkloriques, acadiennes puis

de tordre ces racines-là pour

essayer de sortir de

quoi de complètement

nouveau et contemporain.


Dans une salle de répétition, le groupe interprète leur chanson «À la camp». JACQUES BLINN est à la mandoline, JACQUES BOUDREAU, au clavier et GUYAUME à la guitare.


ÉRIC DOW

(Chantant)

♪ J'sais point grand-chose ♪

♪ J'sais rinque comment

me prendre garde ♪

♪ J'sais point grand-chose ♪

♪ J'sais rinque comment ♪

♪ Ej m'appelle Sadie ♪

♪ J'te ferai du gravy ♪

♪ J'te montrerai

comment faire ça ♪

♪ J'sais point grand-chose ♪

♪ Demande-moi point de

t'expliquer la vie du monde ♪

♪ Expect point une grande

histoire avec des gros mots ♪


TOUS

(Chantant)

♪ Moi chu rinque icitte

en frais de faire mon affaire ♪

♪ Un jour après l'autre

un pied devant l'autre ♪

♪ Ej m'appelle Sadie ♪

♪ J'te ferai du gravy ♪

♪ J'te montrerai

comment faire ça ♪


ÉRIC DOW

(Chantant)

♪ And that's about it ♪

♪ J'sais point grand-chose ♪

(Parlant)

Oh non.

(Chantant)

♪ Y voulont que j'alle

travailler au bois ♪

♪ Y vonlont point m'aider ♪

♪ J'crois ben c'est de même

que ça se passe ♪

♪ Quand-ce t'as de

l'argent dans l'idée ♪


TOUS

(Chantant)

♪ Ben ça c'est fine ♪

♪ Gardez tout vos terres

gardez tout votre cash ♪

♪ Gardez tout le profit

que vous voulez ♪

♪ Moi ej resterai icitte ♪

♪ Pis j'contchindrai à danser ♪

♪ Ej m'appelle Sadie ♪

♪ J'te ferai du gravy ♪

♪ J'te montrerai

comment faire ça ♪

♪ And that's about it ♪

♪ That's about it ♪


À Toronto, au centre communautaire Scadding Court, le groupe sont au bord d'une piscine intérieure remplie de poissons. Plusieurs cannes à pêche sont posées dans un coin de la piscine.


GUYAUME BOULIANNE

(Fredonnant)

♪ Les poissons ♪


Tranquillement, les membres du groupe se prennent une canne à pêche. Un RESPONSABLE les aide à s'installer au bord de la piscine. ÉRIC se fait interviewer.


ÉRIC DOW

Ça ressemble point trop à la

pêche en Nouvelle-Écosse. Là, il

faut que j'admette que nous

autres, les cours d'eau sont

peut-être une miette plus

étendus puis ce serait drôle de

penser qu'il y a du monde que

ce sera peut-être leur seule

expérience de pêche dans leur

vie. Tu sais, pour nous autres,

c'est facile d'aller sur le bord

du cap puis pêcher du maquereau

ou d'aller dans les lacs

puis pêcher de la truite.

Mais je veux dire, c'est sûr

que c'est mieux que rien puis

pour le monde de la ville

qui va jamais pouvoir vivre ça,

j'imagine que ça fait une option

comme une autre, je crois.


RESPONSABLE

(Propos traduits de l'anglais)

On y va!


Les membres du groupe lancent leur ligne dans l'eau.


Puis, l'entrevue avec ÉRIC et GUYAUME, dans le studio, se poursuit, entrecoupée d'images du groupe pêchant dans la piscine.


ÉRIC DOW

On est quatre membres

dans le groupe. Je vous présente

mon collègue par excellence,

Guyaume Boulianne, le beau,

le barbu. Guyaume originaire

du village de Meteghan

dans la Baie-Sainte-Marie

en Nouvelle-Écosse.


GUYAUME BOULIANNE

Meteghan centre.


ÉRIC DOW

Oui, pour être précis.

Guyaume et moi, on se

connaît depuis que moi,

je suis haut comme trois pommes.


GUYAUME rit.


ÉRIC DOW

Tout le monde a un oncle ou une

tante ou une grand-mère,

tu sais, qui a juste le don

de pouvoir raconter une

histoire. Tu sais, puis Guyaume,

il lui a été transmis ce don-là.


À la piscine, GUYAUME s'adresse au public de l'émission tout en lançant sa ligne à pêche.


GUYAUME BOULIANNE

Connaissez-vous l'histoire de

la truite? Ce pêcheur icitte,

il avait une pièce en or, OK,

puis il a échappé sa pièce en or

dans l'eau. Vingt ans plus tard,

il est retourné au même banc

de poissons, il a frappé

une truite, il l'a ouverte,

il a retrouvé sa pièce

en or plus l'intérêt.

Des truites, c'est vorace.


Puis, l'entrevue dans le studio se poursuit.


GUYAUME BOULIANNE

Éric vient d'un village qui

est peut-être pas autant

cool que Meteghan, mais il vient

de Comeauville. C'est de loin

le plus intelligent du groupe

puis c'est lui qui a

le plus de charisme. Facilement.

Comme en spectacle, Éric dit

l'information puis moi, je dis

les [langue_etrangere=EN]jokes[/langue_etrangere]. Mais c'est pas une [langue_etrangere=EN]joke[/langue_etrangere], il est vraiment

comme plus

(langue_etrangere=EN]smart[/langue_etrangere)

que tout

le monde dans le

(langue_etrangere=EN]band[/langue_etrangere)

.

ÉRIC DOW

Alors, moi, je vais

présenter l'autre

guitariste et mandoliniste

Jacques Blinn, originaire

de la Pointe-de-l'Église

dans la grande région

de la Baie-Sainte-Marie.

Puis lui, je dirais que

c'est d'une manière comme

le génie musical du groupe.

Il joue sept-huit différents

instruments en tout.


GUYAUME BOULIANNE

Et mieux que tout

le monde d'autre.


ÉRIC DOW

Mieux que tout

le monde d'autre.


À la piscine, ÉRIC se fait interviewer alors que les autres membres du groupe pêchent.


ÉRIC DOW

Jacques et moi, on est premiers

cousins puis tu sais, son père,

c'est un capitaine de bateau,

notre grand-père, c'était

un capitaine de bateau, son

grand-père, c'était un capitaine

de bateau, puis là nous autres,

on est icitte en train

de pêcher dans une piscine.

(Riant)

Je suis pas sûr si on fait

honneur à nos ancêtres ou pas.


Puis, l'entrevue dans le studio se poursuit.


GUYAUME BOULIANNE

Finalement, Jacques Boudreau.

Il est né à Bathurst, mais

il a grandi à Moncton. C'est

une bonne affaire que Jacques

soit là parce que sinon,

je crois qu'on serait trop

comme ethnocentralisés

sur le fait qu'on vient

de la Baie-Sainte-Marie.

Là, ça prend déjà une grosse

partie de notre spectacle.

(langue_etrangere=EN]So[/langue_etrangere)

, avec Jacques, là, ça

nous déstabilise, mais de

la bonne manière à cause que là,

on serait trop dans notre bulle.


Dans la salle de répétition, JACQUES BLINN joue de la mandoline alors que GUYAUME l'accompagne à la guitare.


L'entrevue dans le studio se poursuit.


ÉRIC DOW

Bien là, on s'est tous

rencontrés à l'Université de

Moncton. Ça te dit aussi qu'on

se trouve plus dans une province

que de l'autre, c'est vraiment

difficile à dire puis je pense

que c'est peut-être une mauvaise

façon de concevoir la chose

parce que dans les deux régions,

on se trouve en Acadie.


À la piscine, JACQUES BLINN attrape un poisson.


RESPONSABLE

(Propos traduits de l'anglais)

Et voilà, il en a attrapé un!

Super! Ramène-le par ici, recule.

Passe-le par-dessus!


JACQUES BLINN soulève sa canne à pêche au-dessus d'une banderole ceinturant la piscine, puis ramène sa prise.


ÉRIC DOW

(Propos traduits de l'anglais)

Et voilà!


Le RESPONSABLE soutient la canne à pêche pendant que le poisson gigote au bout de la ligne.


RESPONSABLE

Regarde ce poisson!


Le RESPONSABLE enlève ensuite l'hameçon du poisson et tient celui-ci dans ses mains.


ÉRIC DOW

(S'adressant au public de l'émission)

C'est une truite arc-en-ciel.

Puis, c'est ça, on l'a pêchée

dans cette belle piscine icitte.

C'est pas tout à fait la rivière

au Saumon, rien de même, mais je

pense que ça va faire l'affaire.


ÉRIC donne une bise au poisson et rit.


RESPONSABLE

(Propos traduits de l'anglais)

Et voilà!


Puis, l'entrevue en studio se poursuit.


ÉRIC DOW

Au jour d'aujourd'hui, la

musique populaire est beaucoup,

beaucoup plus axée vers

le rythme ou le

(langue_etrangere=En]beat[/langue_etrangere)

puis

je pense que nous autres, notre

style est un peu [langue_etrangere=EN]vintage[/langue_etrangere] dans

le sens que oui, on est en train

de réintégrer certaines de ces

sonorités-là qui avaient été,

bien, pas pour dire perdues,

mais qui avaient été de moins

en moins exploitées dans

les années récentes.


GUYAUME BOULIANNE

C'est peut-être pas super

populaire, il y a peut-être pas

beaucoup de monde qui le fait,

mais c'est pas une gamique

pour autant. On le fait à cause

qu'on le veut et on aime ça.


ÉRIC DOW

Nous autres, on a beaucoup été

influencés par cette musique-là

des années 70, surtout

la musique progressive.

Tu sais, on pense à des

groupes comme Harmonium ou

Beausoleil Broussard, un groupe,

tu sais, folk progressif

acadien. Puis, c'est ça,

il était rendu temps que

quelqu'un ravigote cette

façon-là de faire de la musique.


À la piscine, JACQUES BLINN attrape un poisson et le ramène à l'aide d'une puise. Il donne un bise au poisson en riant.


CY (Narrateur)

(Chantant)

♪ That's about it ♪


ÉRIC DOW

(Pêchant)

J'ai besoin d'admettre que

je suis pas mal en train

de m'amuser, là. Surtout que

je viens d'attraper un poisson,

là, c'est bon pour l'égo.


Dans la salle de répétition, le groupe interprète une chanson. La performance est entrecoupée d'images de la visite à Toronto.


CY (Narrateur)

(Chantant)

♪ Ne serait-ce

de mes aiguilles ♪

♪ Je serais marié ♪


Dans une rue de Toronto, le groupe se tient à côté de leur véhicule, dont un autocollant est apposé sur l'une des portières et affiche «The Electric Bus Company», une compagnie d'autobus électrique. Ils accordent une entrevue.


ÉRIC DOW

J'ai besoin d'admettre,

je suis pas mal impressionné.

D'habitude, on fait notre

tournée dans la Volkswagen Golf,

dans la Volkswagen City Golf

de Jacques icitte. Puis, j'ai

besoin d'admettre que des fois,

c'est pas le fun d'avoir sa

jambe pressée contre la jambe

de Guyaume pendant comme quatre

heures de file en plein coeur

du mois de juillet avec

du plus 30. Ça sue, il y a des

échanges de fluide qui se

font. Ça, c'est pas...


GUYAUME BOULIANNE

Non consensuelles.


JACQUES rit.


ÉRIC DOW

Exactement. C'est pas mon idée

du confort. Ça fait que c'est

sûr que de quoi de même, si

on pouvait l'apporter en tournée

avec nous autres, ce serait

préférable, on pourrait dire.


Des images du groupe à bord du véhicule défilent.


ÉRIC DOW

C'est sûr que c'est pas mal cool

que ce Westfalia, c'est

une van électrique.

On roule vers l'avenir

avec une voiture électrique.


Dans la salle de répétition, le groupe font des vocalises.


Puis, l'entrevue d'ÉRIC et de GUYAUME se poursuit en studio.


ÉRIC DOW

Pour notre premier album,

on a décidé qu'on allait essayer

d'étendre le spectre

sonore. On a ajouté...

Bien, il y a toujours

eu une guitare, maintenant, il y

a de la mandoline, des claviers,

toujours quatre voix.


GUYAUME BOULIANNE

On a commencé avec trois

guitares pour avoir une base,

tu sais, puis apprendre à se

connaître musicalement. Mais à

cette heure, la cave est faite.


ÉRIC DOW

La fondation.


GUYAUME BOULIANNE

Elle est bien meublée

puis là à cette heure,

on bâtit la maison.


ÉRIC DOW

(langue_etrangere=EN]So[/langue_etrangere)

, on sait jamais, peut-être

que pour le deuxième album,

on va en ajouter, tu sais, une

autre couche puis après ça, ce

sera des orchestres symphoniques

ou je sais pas. On va voir ce

que l'avenir va nous réserver.


Dans la salle de répétition, le groupe interprète leur chanson «La Bluefin motel». La chanson est entrecoupée d'images du groupe descendant de leur véhicule et allant dans au Smash Ping Pong Lounge, un centre de jeux de ping-pong, où ils jouent.


ÉRIC DOW

(Chantant)

♪ Sur le ch'monne du roi ♪

♪ Point loin de la mer ♪

♪ Les ruines d'un motel

qu'avait connu la gloire ♪

♪ Plus rien qu'un shack ♪

♪ Point rien à voir ♪

♪ Des jeunesses avont

cassé tous les miroirs ♪

♪ Oh ben garde voir ♪

♪ La vieille affiche

qui pendrille ♪

♪ De son calvaire

en bois pourris ♪

♪ Baille un nom

à tant de mes mémoires ♪

♪ À tant de carapes ♪

♪ À tant d'histoires ♪

♪ Et si les murs

pouviont parler ♪

♪ Quoi-ce qu'ils auriont

à radoter ♪

♪ La peinture qui

s'décolle du rambris ♪

♪ Me donne l'indice que

j'suis au paradis ♪

♪ À cause ♪

♪ J'aime me rappeler ♪

♪ Toutes nos soirées ♪

♪ À s'oublier ♪

♪ Se déshabiller ♪

♪ Rien que nous deux ♪

♪ Deux infidèles ♪


TOUS

(Chantant)

♪ À la Bluefin ♪

♪ La Bluefin Motel ♪

♪ À la Bluefin ♪

♪ La Bluefin motel ♪

♪ Rien que nous deux ♪

♪ Encore fidèle ♪

♪ À la Bluefin ♪

♪ La Bluefin Motel ♪


Un extrait vidéo montre un des membres du groupe lançant sa raquette de ping-pong dans les airs pour frapper la balle avec succès. À un autre moment, JACQUES BOUDREAU envoie une nuée de balles à JACQUES BLINN, qui ne parvient qu'à en frapper quelques-unes. Puis, JACQUES BOUDREAU prend un panier de balles et les lance toutes dans les airs d'un coup. Elles retombent toutes sur sa tête.


À un autre moment, le groupe est assis à une table et prennent une bière et se font interviewer.


GUYAUME BOULIANNE

Smash Ping Pong. Ça inclut

les deux meilleures affaires

sur la planète. De la bière...


GUYAUME prend une gorgée de bière.


GUYAUME BOULIANNE

... puis du pong!


GUYAUME fait rebondir une balle sur la table.


ÉRIC DOW

On est quatre meilleurs chums

qui s'adonnent pas mal bien

ensemble, mais c'est sûr que des

fois, comme, après un mois, deux

mois sur la route, bien, tu peux

commencer à te frustrer

avec tes coéquipiers.

On a juste à trouver une

table de ping-pong puis

on essaye de se rincer

l'un et l'autre, vraiment.


GUYAUME BOULIANNE

À «smasher».


ÉRIC DOW

Oui, on sort nos frustrations

à coup de balle de ping-pong.


À un autre moment, ÉRIC joue contre JACQUES BLINN.


ÉRIC DOW

Qui est-ce qui a gagné le set?


GUYAUME BOULIANNE

On a pas commencé.


Puis, l'entrevue avec ÉRIC et GUYAUME se poursuit en studio, entrecoupée d'images du groupe qui joue au ping-pong.


ÉRIC DOW

C'est sûr que pour

nous autres, la question

linguistique, c'est une question

qui est vraiment importante.

Venant de la Baie-Sainte-Marie,

on réalise qu'on parlait un

français qui est, tu sais,

pas tout à fait standard. Puis

nous autres, on trouve que c'est

une richesse. Je veux dire, nous

autres, à la Baie-Sainte-Marie,

on parle la variété la plus

conservatrice du français en

Amérique du Nord, peut-être

même sur la planète Terre.

On nous a légué des formulations

qui datent du quatorzième, quinzième,

seizième siècle. Un des pièges

qu'on essaie de vraiment

de s'en sortir, c'est pendant

des années et des années,

on parlait de préservation de

la langue puis de préservation

de la culture et: «Ah,

il faut préserver ça et

ce serait dommage qu'on le perde

et tout ça» et on est un peu les

produits de ce discours-là. Mais

aussi, on essaie de le combattre

pour enfin qu'on arrête

de parler de la préservation

puis qu'on commence à parler

de la normalisation. De dire:

«Non, c'est absolument

normal qu'on s'exprime comme on

s'exprime parce que c'est comme

ça qu'on a été élevés, c'est

comme ça qu'on a connu puis

que c'est parfaitement correct.»

Ça vaut vraiment pas la peine

d'essayer de se tordre la langue

non plus pour essayer qu'on soit

un Québécois ou un Français de

France. Le français, c'est une

langue bizarre dans le sens que,

tu sais, souvent, les gens vont

vouloir que la langue soit la

plus standardisée que possible

puis nous autres, c'est un peu

notre petit côté politique de

vouloir dire: «Non, non, non.

On a le droit d'exister

à l'intérieur de notre

langue et puis de faire entendre

notre accent. Puis, on va

parler comme on parle.»


GUYAUME BOULIANNE

Mais s'il n'y a point, tu

sais, des gens comme nous autres

qui diffusent la langue ou qui

diffusent cette façon d'être

là, à cause que d'une façon,

c'est un style de vie, tu sais,

qui d'autre qui va le faire?


Au centre de ping-pong, ÉRIC vient de terminer une partie.


ÉRIC DOW

Ping-pong!


Puis, l'entrevue à la table du centre se poursuit.


ÉRIC DOW

Moi, je me sens chanceux

d'être capable de me fier

avec les gars icitte

avec pas mal n'importe quoi.


JACQUES BOUDREAU

Je peux me fier avec n'importe

quoi sauf ma bière. Je sais

que tu vas la boire.


ÉRIC DOW

C'est pour ça que

tu bois plus vite que moi.


Les membres du groupe boivent leur bière.


Puis, dans la salle de répétition, le groupe chante «Balade à Toronto» par Jean Leloup en acapella.


TOUS

(Chantant)

♪ Vagabond ♪

♪ Millionnaire ♪

♪ Amoureux ♪

♪ Zilliardaire ♪

♪ Vagabond ♪

♪ Millionnaire ♪

♪ Amoureux ♪


Plus tard, au restaurant Hanoi 3 Seasons, le groupe se font servir leur repas. Durant leur entrevue, des images des cuisiniers au travail et des bols prêts à servir défilent. Puis, tous dégustent leur plat.


ÉRIC DOW

Là, c'est ça, là,

on est au Hanoi 3 Seasons.

Puis, c'est ça, d'apparence

que c'est le pho, ou «pheu»,

apparemment que c'est prononcé,

dans toute la ville de Toronto.

Puis là, on peut vraiment

dire que... Bien, on a pas goûté

à tout le pho à Toronto, mais

je pense qu'ils ont peut-être

raison. C'est le meilleur que

moi, j'ai goûté. Il est «baon».

Il est «baon». Il est pas bon,

il est baon. C'est baon.


GUYAUME BOULIANNE

Wow, c'est vrai que c'est bon.


JACQUES BOUDREAU

C'est bon.


ÉRIC DOW

C'est un peu comme du

(langue_etrangere=EN]gravy[/langue_etrangere)

.

Tu sais, c'est chaud, c'est

riche, c'est gras. Puis, c'est

ça, c'est terriblement point

trop catholique. Tu sais,

les Acadiens, on a une soupe

qu'on aime beaucoup que c'est

le fricot. C'est une soupe au

poulet, plus ou moins, à base

de bouillon de poulet. Moi,

je trouve que les Vietnamiens,

ils ont comme pris le fricot

puis ils ont amené ça comme

à la prochaine étape. Pour

faire un bon pho, ça prend

des heures et des heures à faire

ébouillanter ta poule, tout ça,

puis c'est un processus qui

prend toute une journée. Puis,

c'est ça, je pense que peut-être

que les Vietnamiens ont plus

de patience que les Acadiens.

(Riant)

Saveurs du sud-est.


MEMBRE DE CY

C'est

(langue_etrangere=EN]fucking[/langue_etrangere)

bon.

ÉRIC DOW

Vraiment, le but, c'est de

pouvoir faire ça pour autant

longtemps que possible.

Aussi longtemps que le monde

veut nous écouter, je pense

qu'on va continuer de jouer.

(langue_etrangere=EN]Who knows[/langue_etrangere)

, peut-être qu'un jour

on se rendra au Vietnam puis on

pourra goûter du pho, tu sais, à

la source, direct de la source.


Puis, le groupe savoure leurs plats tout en discutant en anglais.


L'entrevue avec ÉRIC et GUYAUME au studio se poursuit.


ÉRIC DOW

Nous autres, bien, on est

un groupe qu'on vit de la

route, là. On adore ça

d'être en spectacle.

Tu sais, on se considère

incroyablement choyés de pouvoir

vivre de ça et de vivre de notre

musique puis de faire de quoi

qui nous passionne tous les

jours. Donc, même si, oui, on a

dépassé les

(langue_etrangere=EN]golden years[/langue_etrangere)

des

ventes de disques, je pense

que peut-être qu'on s'en

va dans, j'espère, une

période d'or de la tournée et

de la diffusion de la musique.


GUYAUME BOULIANNE

Une des composantes les plus

importantes, c'est qu'il faut

que la musique soit bonne. Si la

musique est pas bonne, bien, il

y a personne qui va l'écouter.


ÉRIC DOW

Puis moi, tu sais, un de mes

groupes préférés chante en

islandais. Pourquoi est-ce que

notre musique pourrait pas

intéresser des Islandais

ou des Turcs ou des Japonais?

Tu sais, ça, ce serait le fun,

(langue_etrangere=EN]actually: Cy goes to Japan.[/langue_etrangere)


GUYAUME BOULIANNE

Oui.


ÉRIC DOW

Ça, c'est la prochaine étape.

Je change ma réponse. Japon,

ça, c'est la prochaine étape.


Dans la salle de répétition, le groupe interprète leur chanson «Caribou». La chanson est entrecoupée d'images diverses du groupe visitant la ville de Toronto.


ÉRIC DOW

(Chantant)

♪ Un gobelet de plus

pis j'm'en irai ♪

♪ Ça sera point

la première fois ♪

♪ J'décolle sans te le dire ♪

♪ ça pourrait point être pire ♪

♪ Que d'sortir dehors

avec rien dans l'corps ♪

♪ Y'as-tu rinque moi qui

vois point le tort dans ♪

♪ Un autre gobelet

pis j'te conterai ♪

♪ Tous les boutes qui

m'restent de la veillée ♪

♪ Du mauvais bord d'l'été ♪

♪ Une dernière gorgée

pour réchauffer ♪

♪ Un mal de tête pour déjeuner ♪

♪ Un gobelet de moins

mais ça fait rien ♪

♪ Ça sera point

la première fois ♪

♪ Qu'ej havre sans te le dire ♪


TOUS

(Chantant)

♪ Ça pourrait point

être pire ♪

♪ Que d'revenir chez moi

sachant que t'es point là ♪

♪ D'la boucane

entre les doigts ♪


ÉRIC DOW

(Chantant)

♪ Même si j'suis à des heures

de retrouver ta chaleur ♪

♪ Un gobelet de trop

avant j'm'endors ♪

♪ Ça sera peut-être la dernière

fois que j't'entends dire ♪


TOUS

(Chantant)

♪ Que t'as déjà vu pire ♪

♪ Pis qu'y'aura tout le temps

des esclaves comme moi ♪

♪ Qui courent après toi ♪


ÉRIC DOW

(Chantant)

♪ Si jamais t'as le malheur

de leur donner ton tchoeur ♪

♪ Même si j'suis à des heures

de retrouver ta chaleur ♪

♪ J'ai point le sang

d'un Acadien errant ♪

♪ Mais j'passe mes jours

à parler ma langue morte ♪

♪ Là où ce que

l'eau m'emporte ♪


TOUS

(Chantant)

♪ D'une bouteille à l'autre ♪

♪ Jusqu'au bord d'la côte ♪

♪ Comme si c'est point

d'ma faute ♪


ÉRIC DOW

(Chantant)

♪ Que j'suis à des heures

de retrouver ta chaleur ♪

♪ Que j'ai eu le malheur

d'avoir reçu ton tchoeur ♪


Une invitation à poursuivre l'expérience en consultant le site Web de l'émission à unis.ca/balade-a-toronto est présentée.


Générique de fermeture


Début chanson thème


VOIX DE JEAN LELOUP

(Chantant)

♪ Jamais je n'oublierai

les étoiles ♪

♪ Sur la route de Toronto ♪

♪ Et ce jour sur cette plage

du lac Ontario ♪

♪ Millionnaire ♪

♪ Amoureux ♪


Fin chanson thème

Épisodes de Balade à Toronto

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Documentaire

Résultats filtrés par