Balade à Toronto

Dix artistes de la francophonie canadienne venus de différentes provinces sont invités à venir passer deux jours à Toronto afin de jouer les touristes et quelques-unes de leurs plus belles compositions. Cette série nous offre un regard privilégié et intimiste sur la relève musicale de chez nous toutes couleurs confondues.

Partager
Image univers Balade à Toronto Image univers Balade à Toronto

Vidéo transcription

Cédric Vieno

C’est dans une cage de frappeur que l’Acadien Cédric Vieno commence sa visite de la capitale ontarienne. Il poursuit sa balade avec une dégustation de gin et de whisky biologiques locaux et la termine, littéralement, les deux pieds à l’eau.



Réalisateur: Simon Madore
Année de production: 2016

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Début générique d'ouverture


VOIX DE JEAN LELOUP

♪ Jamais je n'oublierai

les étoiles ♪

♪ Sur la route de Toronto ♪

♪ Et ce jour sur cette plage

du lac Ontario ♪

♪ Millionnaire ♪

♪ Amoureux ♪


Texte narratif :
Un groupe, 2 jours à Toronto, 3 chansons


Fin générique d'ouverture


Titre :
Balade à Toronto


Les membres du groupe de musique sont sur un terrain de baseball au Complexe sportif Diamond Beach à Toronto. Ils se lancent la balle. Puis, ils se présentent au public de l'émission. Leurs propos et commentaires reviendront tout au long de l'émission, alors qu'ils visiteront divers endroits de la ville.


CÉDRIC VIENO

Moi, c'est Cédric Vieno.

Chanteuse, diva, starlette.

Puis, c'est ça, je suis un peu

la bitch dans ce projet-ci.

(Riant)

Bien, c'est vrai.


Plus tard, dans un studio d'enregistrement, CÉDRIC s'adresse au public de l'émission en format entrevue.


CÉDRIC VIENO

Je viens de Robertville.

C'est un petit village

sur la Baie-des-Chaleurs.

Pas loin de Bathurst.

Une vie très lente qui

m'allait bien, mais j'aimais

pas ça. J'aime pas ça

que ça m'aille bien.

Je pense que c'est ça qui m'a

donné le plus envie de partir de

là. Juste pour voir si c'était

moi ou si c'était l'endroit

d'où je venais qui... qui me

modelait comme ça, tu sais?


Sur le terrain de baseball, MARC-OLIVIER met de la monnaie dans une machine qui lance des balles de baseball.


MARC-OLIVIER TREMBLAY DRAPEAU

Oh yes! Ced?


CÉDRIC VIENO

Ready, man.


CÉDRIC se place sur le marbre. Il lève son bâton.


FRANCIS VEILLETTE

Ça va bien aller.

Prends ça

(langue_etrangere=EN]smooth[/langue_etrangere)

.

CÉDRIC VIENO

Je sais pas trop, là.


CÉDRIC frappe dans le vide en poussant un cri déçu.


FRANCIS VEILLETTE

Hé oui, tu vas

te «timer».


CÉDRIC VIENO

Oui, je vais me «timer», là.


CÉDRIC frappe une balle.


FRANCIS VEILLETTE

Et voilà! Un naturel!

Un vrai!


CÉDRIC VIENO

(Témoignant en studio)

C'est assez contre nature pour

moi de me crisser devant un

stage, puis de dire: «Hé,

regardez-moi, puis écoutez-moi

parler.» C'est pas du tout

ma personnalité naturelle.


Au terrain de baseball, CÉDRIC frappe une balle. Il pousse un cri contrarié et enlève le casque qu'il porte.


CÉDRIC VIENO

Ah! OK, ça, c'est

vraiment tannant.


CÉDRIC se place en position pour frapper la balle.


FRANCIS VEILLETTE

T'as plus de balles, je pense.


FRANCIS rit. CÉDRIC baisse les bras d'un air déçu.


CÉDRIC VIENO

(Témoignant en studio)

Moi, j'ai appris, comme, quand

même assez jeune, que, tu sais,

la magie, ça se passe hors de

ta zone de confort, puis c'est

vrai. Puis, c'est là que

tu rencontres le meilleur monde,

puis c'est là, tu sais... Tu vas

vivre les affaires les plus

mémorables dans ta vie, tu sais?


Sur le terrain de baseball, les musiciens de CÉDRIC le taquinent.


FRANCIS VEILLETTE

Envoye, attends la tienne!


CÉDRIC VIENO

T'es en train de me

traiter de guédaille?


Dans le studio, CÉDRIC VIENO et son groupe de musique interprètent la chanson «Moi je dors».


CÉDRIC VIENO

♪ Moi je dors ♪

♪ Mais réveille-moi pas ♪

♪♪♪

♪ Moi je dors ♪

♪ Mais réveille-moi pas ♪

♪ Pendant que dehors

le monde s'enfarge ♪

♪ À trouver un consensus ♪

♪ Sur qui va tenir la pelle ♪

♪ Pour vider tout ce qui reste ♪

♪ Si je tends l'oreille

j'entends tout ♪

♪ J'entends les coups

qui s'échangent ♪

♪ Dérange pas trop mon sommeil ♪

♪ Qu'est-ce tu m'as fait

ma belle ♪

♪ Pour que je dors

si bien dans ton lit ♪

♪♪♪

♪ Moi je dors ♪

♪ Moi je dors au gaz ♪

♪♪♪

♪ Moi je dors

sur la place publique ♪

♪ Avant les pipelines

c'tait les highways ♪

♪ Avant les highways

c'tait les chemins de fer ♪

♪ Avant les chemins de fer

c'était la rivière ♪

♪ Pis check le gros

mess qu'on a creusé ♪

♪ Si je tends l'oreille

j'entends tout ♪

♪ J'entends les coups

qui s'échangent ♪

♪ Dérange pas trop mon sommeil ♪

♪ Qu'est-ce tu m'as fait

ma belle ♪

♪ Pour que je dors

si bien dans ton lit ♪

♪ Moi je dors ♪

♪ Je dors comme une bûche ♪

♪ Moi je dors ♪

♪ Comme un bébé ♪

♪ Avant l'appel d'offres

on négocie ♪

♪ C'est à qui le tour

de recevoir des cadeaux ♪

♪ Des gros lolos pis du

champagne dans l'haleine ♪

♪ Si tu me grattes le dos moi

je te flatte la bedaine ♪

♪ Si je tends l'oreille

j'entends tout ♪

♪ J'entends les coups

qui s'échangent ♪

♪ Dérange pas trop mon sommeil ♪

♪ Qu'est-ce tu m'as fait

ma belle ♪

♪ Pour que je dors

si bien dans ton lit ♪


Sur le terrain de baseall, CÉDRIC frappe une balle.


MARC-OLIVIER TREMBLAY DRAPEAU

Envoye, Ced!


FRANCIS VEILLETTE

Yes, sir! Shots et contact!

Montre-lui c'est qui,

le frappeur au lanceur!


CÉDRIC frappe une autre balle.


FRANCIS VEILLETTE

Oh que oui!


Les 3 musiciens applaudissent.


MARC-OLIVIER TREMBLAY DRAPEAU

Touché!


Devant le terrain de baseball, FRANCIS se présente.


FRANCIS VEILLETTE

Francis Veillette,

25 ans, 5 pi 10,5 po, 180 lb,

lanceur droitier.


FRANCIS va se placer au marbre. Il frappe une balle.


CÉDRIC VIENO

C'est vraiment Frank,

le [langue_etrangere=EN]freak[/langue_etrangere] du baseball.

FRANCIS VEILLETTE

(Souriant)

J'aime ça.


CÉDRIC VIENO

Attends, t'aimes pas

juste ça, t'es

(langue_etrangere=EN]freak[/langue_etrangere)

.

MARC-OLIVIER TREMBLAY DRAPEAU

(Riant)

Tu connais les joueurs de

1996, puis de... Haha!


FRANCIS VEILLETTE

Quelques-uns!


MARC-OLIVIER éclate de rire.

Marc-Olivier Tremblay Drapeau,

je suis bassiste,

contrebassiste, puis...

je viens de Saint-Donat.


GRÉGORY FITZGERALD

Moi, c'est Grégory Fitzgerald.

Je joue du

drum. Je joue

pas au baseball. Je sais

toujours pas si je suis

gaucher ou droitier au baseball.


FRANCIS éclate de rire.


GREGORY se place au bâton. FRANCIS l'encourage.


FRANCIS VEILLETTE

Envoye!

(Chantant)

♪ Si Grégory peut la frapper

elle va partir elle va partir ♪

♪ Si Grégory peut la frapper ♪


GRÉGORY frappe une balle.


FRANCIS VEILLETTE

(Chantant)

♪ Touché à la balle

il y a touché ché ché ♪

(air à la guitare)


Dans le studio d'enregistrement, le groupe pratique ses morceaux.


CÉDRIC VIENO

(Témoignant)

Ma grand-mère, elle

jouait de la guitare aussi, puis

elle chantait. Quand j'allais

me faire garder chez mes

grands-parents, il y avait

un clavier qu'on gossait avec.

Moi, je savais pas en jouer

du tout. Je sais toujours pas en

jouer, d'ailleurs, non plus.

Mais, il y avait mononcle

Marc qui avait une guitare

qu'il amenait pour les

partys de Noël, en fait.

C'était des partys...

Oui, de cuisine, de salon, en

fait, autour de l'arbre de Noël,

avec les chaises berçantes, puis

il y la chaise à pépé. J'aimais

le côté [langue_etrangere=EN]entertaining[/langue_etrangere],

en fait, le côté drôle et

comique... Je pense, ç'a été ça,

l'attrait principal parce

que moi, j'associais comme

la musique à être drôle,

puis

(langue_etrangere=EN]entertaining[/langue_etrangere)

, puis...

mettre le party, tu sais.

Mettre l'ambiance. Puis, mon

oncle, c'est lui qui m'a acheté

mes deux premières guitares.

C'est lui... Il m'a même donné

ma première guitare électrique.

C'était la sienne, tu sais,

une vieille Yamaha rouge.


En studio, les musiciens s'assoient derrière des consoles de son.


CÉDRIC VIENO

(Témoignant en studio)

Auparavant, j'avais un

groupe de métal, tu sais.

(Riant)

On avait fait

un spectacle, à la Légion à

Petit-Rocher. Fait que là, on

fait notre spectacle, tu sais.

Puis, tout le monde est comme...

«Ah oui, c'est... C'est bien.

C'était bien, mais...

Vous devriez changer

de chanteur, en fait.»

Puis c'était moi, le chanteur.

Fait que c'était comme: «Cédric,

tu devrais continuer à jouer

de la guitare. Tu joues bien

de la guitare, mais,

tu sais, tu devrais comme

vraiment... peut-être, trouver

un autre chanteur...»

So, finalement, c'est ça

qu'on a fait. On a trouvé...

Moi, j'ai ravalé ma peine...

J'étais pas super à l'aise

à chanter du métal, non plus.

J'avais pas une voix métal.

Je savais pas vraiment

comment faire les fioritures

pour trouver une voix métal.

J'avais une petite voix...

la voix que j'ai, là.

J'aimais ça chanter, tu sais.

Fait que j'ai commencé à chanter

du folk, tu sais. Je sais pas,

j'ai trouvé ma voix là-dedans.

Je pense que ce que ça a fait,

c'est que je me suis dit:

OK, j'ai peut-être une voix

«pourrite», mais je vais avoir

des bons textes, au moins,

tu sais. Je vais essayer...

Si je peux pas le chanter,

au moins, je vais aller ramasser

le monde en essayant

d'écrire de quoi de cool.

Fait que je pense que ça

a mis un

focus là-dessus.


Dans le studio d'enregistrement, CÉDRIC VIENO et son groupe de musique interprètent une de leurs chansons.


CÉDRIC VIENO

(Chantant)

♪ Toi t'étais la souris

et moi le condor ♪

♪ On a rempli nos chars

sur la même pompe à gaz ♪


La performance musicale est entrecoupée du témoignage de CÉDRIC.


CÉDRIC VIENO

Je sais qu'il y en a qui ne

croient pas que c'est un métier

qu'on peut apprendre. Moi, je

crois, en fait, tout à fait le

contraire. Moi, je crois que

c'est un métier qui s'apprend...

Comme on peut apprendre

la plomberie ou être

forgeron, peu importe.


CÉDRIC VIENO

(Chantant)

♪ Je t'ai aimé je t'ai crié

j'ai ri comme une hyène ♪

♪ Je t'ai mordu je t'ai tué ♪


CÉDRIC VIENO

(Témoignant en studio)

Des fois, ça va partir d'une

(langue_etrangere=EN]groove[/langue_etrangere)

, en fait. On part d'une

(langue_etrangere=EN]groove[/langue_etrangere)

, on part d'une

(langue_etrangere=EN]vibe[/langue_etrangere)

,

on part d'un son qu'on veut

avoir en studio, d'un son

qu'on veut établir sur scène.

Puis, après, j'écris des

textes par rapport à ça, tu

sais. Avant, c'était un peu plus

le texte qui parlait avant...

Avant la musique. Puis là,

c'est beaucoup plus la musique

qui parle avant le texte.


CÉDRIC VIENO

(Chantant)

♪ Dans ton beau

chandail de loup ♪


CÉDRIC VIENO

(Témoignant en studio)

J'ai encore ma base folk,

tu sais. C'est encore

construit sur du folk. Mais là,

j'ai comme un... J'ai une fin

de spectacle très rock.

Et un début de spectacle

très rock, puis un milieu plutôt

folk. Juste pour essayer d'avoir

une courbe dynamique dans

mon show, puis que tu sortes

de là, puis que ça t'ait

décoiffé un petit peu, tu sais?


Le groupe se promène dans la ville en chantonnant.


CÉDRIC VIENO

(Chantant)

♪ Dans la vallée oh-oh ♪

♪ De Toronto ♪


Les 4 amis s'arrêtent devant une librairie de livres usagés. Ils regardent des livres posés sur une étagère devant la porte.


CÉDRIC VIENO

(Lisant le titre d'un livre)

(langue_etrangere=EN)

French self-taught with pictures.[/langue_etrangere]

CÉDRIC ouvre le livre.


CÉDRIC VIENO

(Lisant)

«Voici des cochons.

Quelques cochons sont sales.

D'autres cochons sont propres.

Les cochons sales ne sentent pas

bon. Ils sentent mauvais.»


En studio, CÉDRIC poursuit son témoignage.


CÉDRIC VIENO

Moi, je veux participer

à agrandir la bibliothèque

de chansons acadiennes, tu sais?

D'écrire des chansons

qui sonnent aussi bien

en français qu'en anglais.


Les membres du groupe entrent dans la boutique Williams Design. MARC-OLIVIER se penche vers un ampli.


MARC-OLIVIER TREMBLAY DRAPEAU

(Lisant l'étiquette)

Concordia.


GRÉGORY renifle l’odeur de l’ampli.


MARC-OLIVIER TREMBLAY DRAPEAU

(Sentant l'ampli)

Ça sent même le vieux.

Ça sent top, c'est bon.


GRÉGORY FITZGERALD

C'est bon,

on le prend! Haha!


GRÉGORY va à la caisse. CÉDRIC le suit.


CÉDRIC VIENO

(Parlant tout bas)

J'ai vu une grosse planche

de bois, tu sais... 425$.

C'est un morceau de bois, là.


En studio, CÉDRIC poursuit son témoignage.


CÉDRIC VIENO

J'aime pas ça les choses qui

sont trop parfaites. Sur

une [langue_etrangere=EN]track[/langue_etrangere] de mon premier

album, il y avait une

(langue_etrangere=EN]plow[/langue_etrangere)

qui passe à un moment donné, puis ça

arrivait tellement dans un

bon moment parfait, tu sais.

Fait qu'on l'a gardée.

C'était une déneigeuse.


Dans la boutique d'antiquité, CÉDRIC tape sur une vieille machine à écrire.


CÉDRIC VIENO

(Témoignage)

Quand on est capable de

refléter ces espèces de petite

crasse là qu'on a dans nos

personnalités, ou qu'on a dans

nos imperfections, puis quand

c'est reflété dans l'art,

je trouve que ça finit par... du

moins, moi, comme consommateur

d'art, ça vient me chercher.


Le groupe poursuit sa balade dans les rues de Toronto.


Dans un local de répétition, CÉDRIC VIENO et son groupe de musique interprètent la chanson «Shack à boire».


CÉDRIC VIENO

(Chantant)

♪ Mal installé

dans le fond du rang ♪

♪ C'est un charpentier

qui habitait là ♪

♪ Quarante pieds carrés ♪

♪ Depuis trop longtemps ♪

♪ Il habitait dans un shack

à poison ♪

♪ À tous les premiers du mois ♪

♪ Avec le chèque

arrivaient les vautours ♪

♪ Qui lui jouaient des tours ♪

♪ Parti sur la brosse ♪

♪ Il tipait tout ce qu'il

y avait dans les poches ♪

♪ La brosse c'était

surtout son amante ♪

♪ La connaissait depuis

sa tendre enfance ♪

♪ Quand il allait bûcher

avec les plus vieux ♪

♪ Qui le saoulaient parce

qu'il était trop morveux ♪

♪ Shack à boire ♪

♪ Shack à vices ♪

♪ Veux-tu ben me dire comment

on sort d'icitte ♪

♪ Shack à boire ♪

♪ Shack à vices ♪

♪ Shack à boire

à chacun son alcoolique ♪

♪ Si par hasard on

le croisait d'une l'église ♪

♪ C'était pas pour aller

se faire pardonner ♪

♪ Checkait la charpente ♪

♪ Admirait l'hôtel ♪

♪ Une petite piasse dans

la quête and off he goes ♪

♪ Y'a certains soirs

ou y'était ben correct ♪

♪ Père de famille d'une

grosse trolée de filles ♪

♪ Motché patriote

motché intello ♪

♪ Mais c'est pas là

qui se trouve le bobo ♪

♪ Aussi brillant

qu'il était baveux ♪

♪ Arrange-toi pas

pour le croiser trop tard ♪

♪ À la sortie des bars ♪

♪ Il pognait le plus gros ♪

♪ Pis il en donnait autant

qu'il en mangeait ♪

♪ Shack à boire ♪

♪ Shack à vices ♪

♪ Veux-tu ben me dire

comment ce qu'on sort d'icitte ♪

♪ Shack à boire ♪

♪ Shack à vices ♪

♪ Shack à boire

à chacun son alcoolique ♪


En parallèle de la performance musicale, le groupe visite une distillerie, la Toronto Distillery Company. Un employé leur montre comment l'alcool est produit. Les 4 amis prennent un verre d'alcool en trinquant.


CÉDRIC VIENO

Mais c'est cool de venir...

de pouvoir voir le processus

au complet, tu sais. Que

c'est fait aussi dans

un si petit endroit, tu sais?

Moi, j'imaginais comme...

Ça va être [langue_etrangere=EN]big[/langue_etrangere],

mais non. C'est

un petit atelier. C'est fait

à la main. Fait que...

Des bons soins, puis

des jolies étiquettes.

Fait que là, en fait, chez

nous, en ce moment, ma

bouteille préférée c'est une

eau-de-vie de raisin, en fait.

Un marc de raisin

d'Alsace, qui est formidable.

Vraiment bonne. Toi, c'est quoi,

ta meilleure bouteille?


MARC-OLIVIER TREMBLAY DRAPEAU

Moi? Je

te dirais... C'est sûr que

le 12 ans whisky de Bushmills...


CÉDRIC VIENO

Oui.


MARC-OLIVIER TREMBLAY DRAPEAU

D'Irlande, est très bon.

Puis, je vais pas parler

de scotch parce qu'on est

dans une place à whisky.


CÉDRIC VIENO

Faut pas. Bien, moi, je viens

de parler de marc, là.

Mais c'est correct.


MARC-OLIVIER TREMBLAY DRAPEAU

T'as parlé de Marc?


CÉDRIC VIENO

Oui.


MARC-OLIVIER TREMBLAY DRAPEAU

Comment est-ce qu'il va?


CÉDRIC VIENO

Il va bien.


Les amis éclatent de rire.


CÉDRIC VIENO

(Témoignant)

J'avais un grand-père

alcoolique, puis j'ai vu tous

les dommages que ça a faits

autour de lui. Fait que

je ferai jamais l'apologie

de l'alcool, tu sais?

Mais c'est quand même...

Il faut donner du crédit sans

l'inhibition, des fois, puis, tu

sais... Je suis comme timide,

là, puis pogné, des fois. Puis

là, tu prends un verre avant un

show, ça «délousse» un peu.

Ça t'enlève le stress, puis...

Tu sais, ça marche, là.


Le groupe quitte la distillerie avec leurs achats.


VOIX DE CÉDRIC VIENO

♪ Shack à boire ♪

♪ Shack à vices ♪

♪ Shack à boire

à chacun son alcoolique ♪


Plus tard, le groupe approche d'un cours d'eau tranquille. Ils mettent des pantalons imperméables et des bottes de caoutchouc.


CÉDRIC VIENO

(Mettant le pantalon)

C'est impossible. Je

peux pas les mettre à l'envers.

Je vais être pris à l'envers.


MARC-OLIVIER TREMBLAY DRAPEAU

Ils sont-tu à l'envers?


GRÉGORY FITZGERALD

(Essayant de mettre les bottes)

Hé, moi, je rentre pas.


CÉDRIC VIENO

Tu rentres pantoute, toi?


GRÉGORY FITZGERALD

Mais vraiment pas, là.


CÉDRIC VIENO

(Riant)

Mon talon

arrive ici.


CÉDRIC pointe sa botte.


GRÉGORY FITZGERALD

(Riant)

Je me sens comme un poisson

dans l'eau dans ce

suit-là,


FRANCIS VEILLETTE

T'es chic!


Selon le concept de l'émission, le groupe reprend la chanson Balade à Toronto de Jean Leloup.


VOIX DE CÉDRIC VIENO

♪ De la route ♪

♪ Nous pourrons nous arrêter ♪

♪ Tant qu'il y aura ♪

♪ Des rivières ♪

♪ Nous pourrons ♪

♪ Nous baigner ♪


Les membres du groupe avancent dans l'eau et se mettent à pêcher.


CÉDRIC VIENO

Là, on est Toronto. Je sais pas

trop où à Toronto, mais on est

quand même pas mal... Tu sais,

on est encore dans la ville

de Toronto, puis, euh...

On est venus pêcher.


CÉDRIC avance dans l'eau jusqu'à la taille. FRANCIS le pointe du menton.


FRANCIS VEILLETTE

Alors, on a ici, le

Cédric d'Amérique dans son

habitat naturel. À l'aise

comme un poisson dans l'eau.

Regardez-moi ça, le

lancer qu'il a après ça.


CÉDRIC lance sa ligne à l'eau.


FRANCIS VEILLETTE

Choum! Boum shaka laka lak.


En studio, CÉDRIC poursuit son témoignage.


CÉDRIC VIENO

Marcher dans le bois, on

dirait, ça, c'est ma zone de

confort. Puis, à un moment

donné, c'est cool de sortir

de ta zone de confort, puis

d'y aller, puis tout ça.

Mais... j'ai encore besoin...

Parce que c'est ma nature même

de me retrouver tout seul

avec moi-même, tu sais. Puis ça,

bien, je le fais dans le bois.


Dans la rivière, CÉDRIC lance sa ligne à l'eau.


CÉDRIC VIENO (Narrateur)

Je suis un gars patient,

tu sais. J'aime les choses

qui prennent du temps.

Les meilleures choses prennent

du temps. Puis... C'est ça.

Parce que tout va vite, aussi,

là. Tu sais, il y en

a dans le

(langue_etrangere=EN]fast food[/langue_etrangere)

,

puis on est dans la...

(Soupirant)

Dans la beauté immédiate.

Puis, tu me dirais que tout est

réglé rapidement, faut que tout

soit vite et performant.


Les 4 hommes pêchent en silence dans la rivière.


CÉDRIC VIENO

Tu sais, faire de la tournée,

puis passer des journées en

studio, tu sais, un moment

donné, tu te ramasses avec une

bedaine, puis... c'est pas super

bon pour la santé, tu sais.

Fait que ça, c'est comme l'autre

penchant qui fait en

sorte que j'ai comme une

espèce d'équilibre là-dedans. Ça

me fait suer, ça me fait, euh...

Habiter le silence du bois,

être dans la... être dans le...

dans l'observation, dans le:

«Hein! C'est donc bien beau!»

J'aime ça, tu sais. Je suis bien

là-dedans, moi, l'espèce de:

«Hein! C'est donc bien beau!»

Et en même temps, je sais

que si j'étais toujours

là-dedans, bien ça serait

pas sain, tu sais, pour moi.


Dans un local de répétition, CÉDRIC VIENO et son groupe de musique interprètent la chanson «Je t'aime, But I Gotta Go».


CÉDRIC VIENO

♪ Je suis parti trop vite ♪

♪ Pas de bye-bye à personne ♪

♪ Même pas fini mon rhum ♪

♪ C'est vrai pour

cette fois-ci ♪

♪ Pis toutes les autres aussi ♪

♪ Je pars toujours

comme un voleur ♪

♪ Pas que je m'ennuyais ♪

♪ Ou que ça me déchire

pas des fois ♪

♪ Mais j'habite quatre villes

en même temps ♪

♪ C'est peut-être la peur

de rester pris ♪

♪ Je veux pas que mon sang

caille dans mes veines ♪

♪ J'ai toujours peur

de manquer quelque chose ♪

♪ Mais je pars toujours

avant la fin ♪

♪ J'ai toujours peur

de manquer quelque chose ♪

♪ Je pars toujours avant la fin ♪

♪ Mais y'a des bons côtés à ça ♪

♪ Ça veut dire que

j'arrive souvent ♪

♪ Avec le reste

de la bouteille ♪

♪ Des 800 kilomètres d'avant ♪

♪ Je suis pas meilleur

pour revenir non plus ♪

♪ Je l'annonce sans préavis ♪

♪ Je te texterai dans

ta cour au pire ♪

♪ J'attendrai ton retour ♪

♪ C'est peut-être la peur

de rester pris ♪

♪ Je veux pas que mon sang

caille dans mes veines ♪

♪ J'ai toujours peur

de manquer quelque chose ♪

♪ Je pars toujours avant la fin ♪

♪ J'ai toujours peur

de manquer quelque chose ♪

♪ Je pars toujours avant la fin ♪


Le groupe termine la chanson.


En studio, CÉDRIC poursuit son témoignage.


CÉDRIC VIENO

J'ai comme appris jeune que

la grande richesse, la grande

valeur des choses,

c'est dans les expériences,

puis dans les choses que

tu vas faire dans ta vie.

Et non dans les objets

que je vais posséder,

puis tout ça, tu sais.

Un des attraits principaux,

la musique, pour moi, c'est de

voyager, tu sais. C'est de

m'amener à rencontrer du monde.

C'est de m'amener à vivre

des nouvelles expériences,

à me sortir de ma zone

de confort, fait que...

Tant et aussi longtemps qu'il va

y avoir quelque chose qui

m'amène plus loin, ou quelque

chose que j'ai jamais fait,

ou qui va me faire rencontrer

du nouveau monde, une nouvelle

expérience, bien, je vais y

aller, tu sais. Je vais y aller,

là.

(Pointant devant lui)

Bien, tu sais... Ah, là!

Puis, là, je vais un peu

plus loin...

(Pointant devant lui)

Ah! Bien,

je vais aller là aussi.

Mais... Tu sais, on verra.


Le groupe pêche dans la rivière alors que le soleil se couche.


Une invitation à poursuivre l'expérience en consultant le site Web de l'émission à unis.ca/balade-a-toronto est présentée.


Début générique de fermeture


VOIX DE JEAN LELOUP

♪ Jamais je n'oublierai

les étoiles ♪

♪ Sur la route de Toronto ♪

♪ Et ce jour sur cette plage

du lac Ontario ♪

♪ Millionnaire ♪

♪ Amoureux ♪


Fin générique de fermeture


Épisodes de Balade à Toronto

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Documentaire

Résultats filtrés par