Balade à Toronto

Dix artistes de la francophonie canadienne venus de différentes provinces sont invités à venir passer deux jours à Toronto afin de jouer les touristes et quelques-unes de leurs plus belles compositions. Cette série nous offre un regard privilégié et intimiste sur la relève musicale de chez nous toutes couleurs confondues.

Partager
Image univers Balade à Toronto Image univers Balade à Toronto

Vidéo transcription

Anique Granger

Lèche-vitrine, yoga antigravité et apiculture en milieu urbain, voilà entre autres ce qui attend la Fransaskoise Anique Granger qui revient s’imprégner du rythme et de l’énergie d’une ville qu’elle adore.



Réalisateur: Simon Madore
Année de production: 2016

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Début chanson thème


VOIX DE JEAN LELOUP

♪ Jamais je n'oublierai

les étoiles ♪

♪ Sur la route de Toronto ♪

♪ Et ce jour sur cette plage

du lac Ontario ♪

♪ Millionnaire ♪

♪ Amoureux ♪


Fin chanson thème


Texte narratif :
1 artiste, 2 jours à Toronto, 3 chansons


Titre :
Balade à Toronto


Tout au long de l'épisode, des images d'ANIQUE GRANGER, une auteure-compositrice-interprète de Saskatchewan, qui se promène à travers Toronto alternent avec des passages d'entrevues et de performances musicales.


ANIQUE GRANGER, une auteure-compositrice-interprète de Saskatchewan, est interviewée dans une salle de répétition.


ANIQUE GRANGER

Je vous résume mon enfance

à Folle Avoine: Robert Paquette

puis Jacques Brel.

Essentiellement.


ANIQUE visite le magasin Sonic Boom Music, qui vend entre autres des vinyles et lecteurs de vinyles, ainsi que des CDs. Des images de sa visite alternent avec une entrevue qu'elle donne dans la boutique.


ANIQUE GRANGER

J'aime le fait qu'on peut

juste s'asseoir puis écouter

puis qu'il faut se lever pour

le tourner. J'aime revenir

à l'expérience de la

musique de cette façon-là.

Ça peut sonner bizarre, mais je

suis pas quelqu'un qui consomme

tant de musique que ça. Tu sais,

il y a des gens qui sont

vraiment audiophiles puis qui

apprennent puis qui savent tout.

Moi, c'est... J'ai mes préférés.

Je suis pas tout le temps

à la recherche de musique.

J'aime découvrir.

J'écoute beaucoup de radio, moi,

j'aime écouter les gens parler

aussi. La musique en cuisinant.

Ça, c'est comme les moments que

j'aime.


ANIQUE poursuit son entrevue dans la salle de répétition.


ANIQUE GRANGER

J'ai grandi à Saskatoon, mais on

allait toujours à Willow Bunch.

Mes deux parents viennent

de Willow Bunch. Puis là,

c'était chaque Noël, chaque été,

tu sais, chaque occasion

de se réunir, ça chantait

dans la cuisine. C'était...

C'était la fête. Mais moi,

j'étais vraiment très petite.

Alors, j'ai grandi

en regardant ça puis en

voyant quelque chose de magique.

Puis je pense que j'étais trop

jeune pour vraiment faire

partie de cette magie-là,

mais j'étais assez jeune pour me

rendre compte que... pour

être extrêmement touchée

par ça puis savoir que c'est

ce que je voulais faire.

Avant que je sois capable

d'ouvrir ma bouche pour chanter,

avant que j'aie le culot

d'ouvrir ma bouche pour chanter,

je savais que je voulais.

J'étais pas sûre comment

ça sonnerait, mais...


À un autre moment, ANIQUE chante une mélodie en s'accompagnant à la guitare.


ANIQUE poursuit son entrevue dans la salle de répétition.


ANIQUE GRANGER

Quand tu viens d'une famille de

chanteurs puis que tu sais que

tu chantes nettement moins bien

qu'eux, il a fallu que je me...

que je m'ajuste, tu sais.

Que je me dise:

OK! Je ferais mieux de

vraiment bien jouer de la

guitare puis d'écrire des

vraiment bonnes chansons!


ANIQUE interprète sa chanson «L'inassouvie» en studio avec des musiciens. Des images de cette performance alternent avec des images d'ANIQUE dans le magasin de musique.


ANIQUE GRANGER

(Chantant)

♪ Je prends

un coup pour m'endormir ♪

♪ Pour en...

trecouper mes soupirs ♪

♪ Je dresse la liste

de mes indiscrétions ♪

♪ Je drague la notion

de l'abandon ♪

♪ Et puis ♪

♪ Je reste inassouvie ♪

♪ Je prends des coups

pour m'endurcir ♪

♪ Je prends le temps

de bien guérir ♪

♪ Toi t'hésites et moi

j'écoute que coûte ♪

♪ Je veux que t'illumines

l'ombre du doute ♪

♪ Et puis ♪

♪ Je reste inassouvie ♪

♪ Secoue-moi je t'en supplie ♪

♪ Coup sur coup

je te le redis ♪

♪ Il y a des coups que

je prends par pur plaisir ♪

♪ Ceux-là il n'y a que moi

qui peux te les offrir ♪

♪ Hi hi ♪

♪ Hi hi hi hi ♪

♪ Hi hi hi hi hi ♪

♪ Je reste inassouvie ♪

♪ Hi hi hi hi hi ♪

♪ Je reste inassouvie ♪

♪ Les mauvais coups

qu'on m'a joués ♪

♪ Je suis coupable

de les avoir un peu aimés ♪

♪ Ce n'est pas ta main

sur mon cou

qui me serre comme un collier ♪

Mais j'ai tant besoin d'avoir

le souffle coupé ♪

♪ Hi hi hi hi hi ♪

♪ Je reste inassouvie ♪

♪ Hi hi hi hi hi ♪

♪ Je reste inassouvie ♪

♪ Hi hi ♪

♪ Hi hi hi ♪

♪ Hi hi hi ♪


ANIQUE poursuit son entrevue dans la salle de répétition.


ANIQUE GRANGER

Bien, j'ai commencé à faire de

la musique il y a à peu près

20 ans. J'ai commencé avec

un groupe qui s'appelait

Polly-Esther, un duo en fait.

J'avais 18 ans. J'ai fait

dix ans de tournée

avec une violoniste qui

s'appelait Rachel Duperreault.

On a fait trois albums.

En 2005, quand le groupe

s'est dissout, j'ai tout

de suite commencé mon projet

solo. J'ai joué vraiment beaucoup

de guitare toute seule.

J'ai lancé un premier album qui

s'appelait «Pépin». Un deuxième,

«Les outils qu'on a», et

maintenant, mon troisième

disque qui s'appelle

«Aimer comme une émeute».


À un autre moment, ANIQUE et les musiciens jouent de la musique en studio.


ANIQUE poursuit son entrevue dans la salle de répétition.


ANIQUE GRANGER

Je me considère pas encore

comme une bonne musicienne.

J'ai beaucoup de difficulté avec

ma voix. Je me suis vraiment

beaucoup, beaucoup battue avec

ma voix, toute, toute ma vie.

J'ai pas fait d'études.

J'ai toujours juste fait

semblant. Je suis incroyablement

têtue, tu sais. Je m'entête

à faire les choses à ma façon.

Et par moi-même.


ANIQUE interprète une chanson en studio avec les musiciens. Des images de cette performance alternent avec des images d'ANIQUE qui se promène dans le quartier Chinatown.


ANIQUE GRANGER

(Chantant)

♪ Aujourd'hui la fumée

d'incendie a jauni

le ciel rougi au soleil ♪

♪ Les étoiles du nord

nous rappellent la mort

et tu m'appelles encore ♪

♪ Tu dormais sur le banc

tandis que je conduisais

et j'espère ne jamais arriver ♪

♪ Oh regarde

les étoiles ♪


ANIQUE poursuit son entrevue dans la salle de répétition.


ANIQUE GRANGER

Je suis déménagée à Montréal

en 2000. Alors, ça fait un bon

petit bout de temps que je suis

là. Je suis comme adoptée, là.

Mais à cette époque-là,

c'était... Je pense que

la réalité musicale était

pas la même. On faisait beaucoup

de tournées avec Polly-Esther.

Tu sais, c'était l'époque où

il fallait mettre des dossiers

de presse à la poste encore.

Puis on est partis.

Moi, je m'identifie toujours

comme Fransaskoise, mais

c'est pas juste moi. C'est qu'au

Québec, je vais toujours

être de la Saskatchewan.

J'ai un accent. Je parle pas

comme une Québécoise.

Je sais qu'on me dit que j'ai

un accent anglais quand je parle

français. J'ai un accent français

quand je parle anglais.

L'étiquette m'est vraiment

restée, un peu parce que je l'ai

gardée. Puis c'est ça qui me...

C'est quelque chose qui me

différencie. Puis je pense que

dans ce métier-ci, n'importe

quoi qui nous distingue est pas

nécessairement une mauvaise chose.


ANIQUE se rend au studio «The Flying Yogi». Elle s'exprime dans une pièce du studio de yoga.


ANIQUE GRANGER

J'ai commencé à faire du yoga,

je me souviens, j'avais 20 ans.

J'étais en voyage. C'était un

ami qui m'a emmenée à une classe

puis là, j'étais accro depuis ce

temps-là. Pour quelqu'un qui est

un peu comme... Je suis de

nature un peu nerveuse. Ouf! Je

trouve que ça me ramène à terre.

Ça m'aide à rester «groundée»

puis ça fait du bien.


Une PROFESSEURE DE YOGA s'adresse à ANIQUE au début d'un cours.


PROFESSEURE DE YOGA

(Propos traduits de l'anglais)

Est-ce qu'on prononce ton nom

Annika?


ANIQUE GRANGER

(langue_etrangere=EN]Yeah[/langue_etrangere)

, Anique.

PROFESSEURE DE YOGA

Anique.


Le cours commence. Les gens utilisent des sangles suspendues au plafond pour étirer différentes parties de leur corps.


PROFESSEURE DE YOGA

(Propos traduits de l'anglais)

Passez vos bras à l'intérieur.


ANIQUE poursuit son entrevue dans le studio de yoga. Des images de la séance de yoga alternent avec son entrevue.


ANIQUE GRANGER

Ça me fait du bien.

Ça me fait du bien autant

au cerveau qu'au corps.

J'aime vraiment le côté

méditatif du yoga, le [langue_etrangere=EN]focus[/langue_etrangere]

que ça m'apporte d'être vraiment

centrée sur un moment, sur ce

qui se passe dans mon corps.

Sur la respiration.

Je me sens comme 2 pouces

plus grande qu'avant.

Tout étirée.

Qu'est-ce que je trouve

difficile dans le [langue_etrangere=EN]flying yoga[/langue_etrangere]...

L'inversion est un petit peu

difficile. Ça, il y avait, tu

sais, un peu d'étourdissement,

mais je pense que c'est normal

puis ça fait un peu partie du

processus.

Mais ce que j'aime vraiment puis

ce que je trouve qui aide, c'est

qu'à quelque part, je connais

déjà les poses. Puis quand je me

mets dans une posture avec tout

l'équipement, je comprends

l'alignement, mais il y a comme

quelque chose qui te soutient

puis qui t'aide, puis qui

t'aide à aller encore plus

profondément dans la posture.


Lors de la séance de yoga, les gens sont suspendus tête en bas avec leurs jambes et leurs bras dans des sangles.


PROFESSEURE DE YOGA

(Propos traduits de l'anglais)

Resserrez vos genoux et

regardez-les.


ANIQUE poursuit son entrevue.


ANIQUE GRANGER

Je sais pas si c'est quelque

chose que je ferais

tout le temps. Ça a été cool

à essayer, mais non, en général,

je suis pas mal plus côté

traditionnel du yoga.


ANIQUE interprète sa chanson «Nous jetterons des rêves» en studio avec les musiciens.


ANIQUE GRANGER

(Chantant)

♪ Nous jetterons des rêves

tout au creux d'une rivière ♪

♪ Ils quitteront la terre

pour que rien ne s'achève ♪

♪ Nous jetterons des rêves

de New York à Paris ♪

♪ Les sèves de la mélancolie ♪

♪ Faisons comme si l'été

allait toujours durer ♪

♪ Faisons comme si la pluie

n'éteint pas les bougies ♪

♪ Nous jetterons des rêves

tout autour de la vie ♪

♪ Ils quitteront la grève

embellis ♪

♪ Ah hi hi hi ♪

♪ Ah ♪

♪ Quand tu me l'as promis

il faisait encore nuit ♪

♪ Et tu m'as caressée

de la tête jusqu'aux pieds ♪

♪ Ah faisons comme si nos coeurs

découvraient la lenteur

et la peur allait s'en aller ♪

♪ Nous jetterons des rêves

tout au creux d'une rivière ♪

♪ Ils quitteront la terre

pour que rien ne s'achève ♪

♪ Nous jetterons des rêves

de New York à Paris ♪

♪ Les sèves de la mélancolie ♪

♪ Ah hi hi hi ♪

♪ Ah ♪

♪ Ah hi hi hi ♪

♪ Ah hi hi hi ♪

♪ Ah ♪

♪ Ah ah ah hi hi hi ♪

♪ Ah hi hi hi ♪

♪ Ah ah ah ♪

♪ Oh oh hé yé ♪


ANIQUE poursuit son entrevue dans la salle de répétition.


ANIQUE GRANGER

J'ai un souci de la langue.

Je pense que j'écris

sûrement mieux que je parle.

Au Québec aussi, je me suis

rendu compte que je pouvais

pas dire n'importe quoi.

Puis surtout du fait que

je viens de la Saskatchewan,

je peux pas me permettre

de dire n'importe quoi.

Il faut que je sache ce que

je dis et pourquoi je le dis

et il faut que ça soit bien dit.

Puis si c'est pas bien dit,

il faut que je l'assume puis

il faut que je sache que c'est

pas bien dit pour une raison.

Il faut pas que ce soit

un accident. Il faut que

rien soit un accident.

Il y a comme une fierté qui se

rattache à ça. Puis je suis

comme: «Non, non, tu viendras

pas me dire que mon texte

est pas à la hauteur.»


ANIQUE se rend sur le toit du Faculty Club à l'Université de Toronto, où se trouvent des ruches. Elle s'exprime sur le toit.


ANIQUE GRANGER

Là, on est sur le toit, sur un

toit à l'Université de Toronto

où il y a comme un club qui

s'occupe des abeilles.

Puis ils m'expliquaient que

c'est surtout juste pour de

l'apprentissage puis de la

conscientisation de comment ça

fonctionne, que c'est possible.

Et apparemment, ça se fait de

plus en plus en milieu urbain.

Je trouve ça fascinant.

Je trouve ça beau.


ANIQUE enfile une tenue d'apicultrice.


ANIQUE GRANGER

Il y a une première pour tout.

Je suis prête pour ça.

À ce point-ci dans ma vie.

Je me sens prête.


ANIQUE se joint à des membres du club pour s'occuper des abeilles.


ANIQUE GRANGER

Aujourd'hui, je pense que

je vais essayer d'être

une chuchoteuse d'abeilles.

Je trouve ça vraiment important

dans le fond de comprendre d'où

vient notre nourriture, d'où

vient ce qu'on mange, ce

qu'on utilise, de comprendre

comment ça fonctionne. Je pense

qu'on est détachés, on est

complètement détachés

de ce qu'on consomme puis

de ce que ça implique.

J'ai souvent planté des tomates

sur mes toits. Puis imagine,

c'est comme tout un espace où on

pourrait mettre de la verdure.

C'est pas compliqué.

C'est surtout les villes qui

deviennent de plus en plus

denses. Moi, je pense que

c'est vraiment important

d'utiliser cet espace-là.


ANIQUE interprète sa chanson «L'eau» en studio avec les musiciens. Des images de cette performance alternent avec des images d'ANIQUE sur le toit de l'Université de Toronto avec les abeilles.


ANIQUE GRANGER

(Chantant)

♪ Emportée par le courant ♪

♪ Envolée ♪

♪ Avec le vent ♪

♪ Si je te dis que je t'attends

je mens ♪

♪ Je veux ton temps

impatiemment ♪

♪ Ton attention ♪

♪ Intensément ♪

♪ Si je te dis allons lentement

je mens ♪

♪ Tu sais que là-bas

tu sais que là-haut ♪

♪ Au-delà de toi

il y a que les oiseaux

qui savent où ils s'en vont ♪

♪ Mais il y a en moi les flots

comme la rivière

comme le ruisseau ♪

♪ L'eau

qui passe sous les ponts ♪

♪ Même noyée

dans le moment ♪

♪ Même amoureuse

profondément ♪

♪ Oh si je te dis

que je t'attends

je mens ♪

♪ Tu sais que là-bas

tu sais que là-haut ♪

♪ Au-delà de toi

y'a que les oiseaux

qui savent où ils s'en vont ♪

♪ Mais il y a en moi les flots

comme la rivière

comme le ruisseau ♪

♪ L'eau

qui passe sous les ponts ♪

♪ Hé yeah yeah ♪

♪ Hé yeah yeah ♪

♪ Chaque hiver

revient le froid ♪

♪ Et au printemps

le retour des oies ♪

♪ Oh quand je te dis

que je suis là

crois-moi ♪

♪ Oh si je te dis

que je t'attends

je mens ♪

♪ Tu sais que là-bas

tu sais que là-haut ♪

♪ Au-delà de toi

y'a que les oiseaux

qui savent où ils s'en vont ♪

♪ Mais il y a en moi les flots

comme la rivière

comme le ruisseau ♪

♪ Oh no l'eau oh oh oh ♪

♪ Tu sais que là-bas

tu sais que là-haut ♪

♪ Au-delà de toi

y'a que les oiseaux

qui savent où ils s'en vont ♪

♪ Mais il y a en moi les flots

comme la rivière

comme le ruisseau ♪

♪ L'eau

qui passe sous les ponts ♪

♪ Hé yeah yeah ♪

♪ Hé hé hé ♪


ANIQUE poursuit son entrevue dans la salle de répétition.


ANIQUE GRANGER

C'est clair dans l'industrie

ou on ressent... On ressent

la différence. On est

entouré d'hommes tout le temps.

Tu sais, tu sais pas combien

de fois je me suis fait dire:

«Tu joues bien pour une fille.»

Tu sais. Ça là, là, c'est...

c'est insultant.

Chez les femmes, il y a

cette pression de jeunesse et de

beauté dans cette industrie.

C'est comme...

Moi, j'ai passé au maquillage

15 fois aujourd'hui, là, pendant

le tournage. Les [langue_etrangere=EN]boys[/langue_etrangere], pas

tellement. Mais c'est correct.

Je pense qu'un homme a

souvent la permission d'écrire

son chef-d'oeuvre à 40 ans,

mais souvent, on attend, on

s'attend à ce qu'une femme fasse

son meilleur album à 20 ans.

Puis c'est comme, bien, c'était

vraiment pas mon cas.

Moi, mon meilleur album, il va

être...

Il va être à 40 ans. Je sais

pas. Peut-être. J'espère.


ANIQUE s'exprime dans un parc.


ANIQUE GRANGER

Tu sais, je suis fière

de l'ensemble. Je suis fière

d'avoir fait ça si longtemps.

Je suis fière du troisième

couplet de la chanson

«Pour te garder».

Je suis fière de, comme, tu

sais, des petits bouts. Tu sais,

je me souviens un certain show

où j'ai chanté une chanson puis

j'ai fait pleurer. Oui, j'aime

ça faire pleurer le monde, des

fois. Mais c'est parce que si

quelqu'un pleure, c'est que

j'ai bien fait mon travail.


ANIQUE poursuit son entrevue dans la salle de répétition.


ANIQUE GRANGER

C'est drôle parce que,

tu sais, j'ai pas atteint

un niveau de notoriété. C'est

vraiment, je suis pas connue.

Mais je suis clairement pas

émergente. Ça fait comme, ça

fait un bon petit bout de temps

que j'ai fini d'émerger.

Je suis là. Je suis comme

(langue_etrangere=EN]slow and steady[/langue_etrangere)

. Ça, c'est

comme ça que je fonctionne.

Il y a une expression que

j'utilise des fois par rapport

à des musiciens. C'est comme,

il y en a qui font leur petit

chemin puis il y en a qui sont

des [langue_etrangere=EN]lifers[/langue_etrangere].

Puis moi, je me sens comme si

j'étais une [langue_etrangere=EN]lifer[/langue_etrangere]. Tu sais.

Parce que j'ai pas le choix

que de faire ça. J'ai pas

envie de faire autre chose.

Et c'est profondément qui

je suis depuis le début.

Plus j'ai été capable d'accepter

les imperfections, plus...

Moins il y en a eu.

Je sais pas ce qui m'a pris

si longtemps.


Elle rit.


Des images de Toronto défilent.


ANIQUE GRANGER (Narratrice)

(Chantant)

♪ Et depuis

jamais rien ne redoute ♪

♪ D'autre destin

que celui du doute ♪


ANIQUE s'exprime dans un parc.


ANIQUE GRANGER

Moi, j'ai l'impression

de tout le temps travailler puis

jamais travailler en même temps.

Je travaille fort. Je suis à

la maison en pyjama devant mon

ordi. Je travaille fort, mais

je suis à la maison en pyjama.

So, j'ai l'impression que la

ligne entre le travail et le pas

travail est très, très floue.

C'est le fun. C'est vraiment

pratique quand tu es

auteure-compositrice.

Parce que s'il y a un petit

creux, tu fais juste dire:

«Je suis en création.»

C'est super simple!


ANIQUE reprend la chanson «Balade à Toronto» de Jean Leloup en studio avec les musiciens.


ANIQUE GRANGER

(Chantant)

♪ Vagabond ♪

♪ Millionnaire ♪

♪ Amoureux ♪

♪ Zilliardaire ♪

♪ Vagabond ♪

♪ Millionnaire ♪

♪ Amoureux ♪


Générique de fermeture


Début chanson thème


VOIX DE JEAN LELOUP

(Chantant)

♪ Jamais je n'oublierai

les étoiles ♪

♪ Sur la route de Toronto ♪

♪ Et ce jour sur cette plage

du lac Ontario ♪

♪ Millionnaire ♪

♪ Amoureux ♪


Fin chanson thème

Épisodes de Balade à Toronto

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Documentaire

Résultats filtrés par