Image univers Caillou Image univers Caillou

Caillou

Cette série nous fait vivre les aventures quotidiennes d'un petit héros de quatre ans : nouveaux amis, cauchemars, visite chez le médecin, première journée à la garderie...

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Le brunch

Caillou vit une journée très spéciale, c’est la fête de maman. Sa famille l’emmène bruncher au restaurant. Gilbert, le chat est coincé dans l’arbre, il faut appeler les pompiers qui ont une grande échelle. Caillou et Mousseline dorment chez Grand-Mère, lui et sa soeur partagent une chambre avec un lit superposé que Grand-Père a fait. Caillou veut montrer sa nouvelle toupie à Grand-Père suelement il l’a oublié dans la voiture de son papa.



Année de production: 2000

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

CAILLOU est une série d'animation où un héros de quatre ans vit différentes aventures en compagnie de sa famille, de ses amis, et de son chat.

Début chanson thème


[MAMAN:] Tu es un grand

garçon, maintenant.


CAILLOU

♪ Chez nous, à la maison,

c'est moi le grand garçon

J'aime ça toucher à tout

je m'appelle Caillou

Autour de moi

c'est tellement beau

Tous les jours, il y a

du nouveau

Je trouve des amis partout,

je m'appelle Caillou ♪


[GILBERT LE CHAT:] Miaou!

CAILLOU

♪ J'ai du plaisir,

je n'ai peur de rien

Car papa et maman ne sont

jamais bien loin

Même si je suis grand,

je pleure de temps en temps

Ça ne dure jamais longtemps

je m'appelle Caillou

Caillou c'est moi

je m'appelle Caillou

Caillou c'est moi Hi! Hi!

Voilà! ♪

(Fin chanson thème)

[Début information à l'écran]

Le brunch

[Fin information à l'écran]


NARRATRICE

Caillou se réveilla tout content,

car, ce jour-là, c'était

une journée très spéciale.


CAILLOU

Hé, Gilbert, aujourd'hui

c'est la fête de maman

et je lui ai fait un cadeau.

Regarde!

(CAILLOU sort un paquet cadeau de son tiroir et se précipite à la cuisine.)


CAILLOU

(S'adressant à PAPA)

Mais où est maman?


PAPA

Je me suis dit que

je la laisserais dormir ce matin.

Je vais lui apporter son café.


CAILLOU

Attends, papa. Tu as oublié ça!

(CAILLOU dépose le paquet cadeau sur le plateau.)


NARRATRICE

Caillou était très fier d'avoir

emballé son cadeau tout seul.

Il avait très hâte de l'offrir

à sa maman.

(CAILLOU et MOUSSELINE suivent PAPA à la chambre.)


CAILLOU

Joyeux anniversaire, maman.


MAMAN

Que c'est gentil, Caillou!

Mais ce n'est pas mon anniversaire,

c'est la fête des Mères.

(Apercevant le paquet cadeau)

Et c'est sûrement mon

cadeau de fête des Mères.


CAILLOU

Ouvre-le, vite!


MAMAN

Attends, chéri, j'ai

encore une meilleure idée.

Et si on l'ouvrait

pendant le brunch?


CAILLOU

C'est quoi le brunch?!


PAPA

Eh bien, c'est le repas

du matin et du midi combinés.

Et comme aujourd'hui,

c'est la fête des Mères,

on va emmener maman

bruncher au restaurant.


CAILLOU ET CLÉMENTINE

Hourra!

(CAILLOU et sa famille arrivent au restaurant.)


MOUSSELINE

(Montrant un énorme aquarium)

Regarde!

(CAILLOU et MOUSSELINE rigolent.)


SERVEUR

Ah bonjour, monsieur,

bonjour, madame.

Suivez-moi, s'il vous

plaît. Votre table est prête.


NARRATRICE

C'était la première que quelqu'un

appelait Caillou "monsieur".

Il aimait beaucoup être traité

comme une grande personne.


CAILLOU

Mais qu'est-ce

qu'on va manger, papa?


PAPA

Les plats sont tous

là-bas, sur le comptoir.

On doit aller se servir soi-même.

Cela s'appelle un buffet.


MAMAN

Allons-y, chéri. Il faut

que l'on apporte nos assiettes.

(Voyant CAILLOU essayer de passer devant la file)

Non, non, ces gens étaient

là avant nous, Caillou.

Il faut attendre

jusqu'à ce que ce soit

notre tour de nous servir.


NARRATRICE

Caillou n'avait jamais vu

autant de plats en même temps.

Il ne savait pas par où commencer.

(CAILLOU et MAMAN reviennent à la table. MAMAN transporte les deux assiettes.)


CAILLOU

Je veux porter

mon assiette tout seul!


MAMAN

C'est d'accord, mais fais très

attention. Marche lentement.

(Soudain, CAILLOU éternue et renverse une partie de son assiette.)


MAMAN

Ce n'est pas grave,

chéri. Quelqu'un va nettoyer.

Mais je ferais mieux de

l'apporter à la table. D'accord?


NARRATRICE

Caillou était tout déçu. Il

aurait tellement voulu montrer

à sa maman qu'il

pouvait le faire tout seul.

(PAPA remarque que CAILLOU ne termine pas son assiette.)


PAPA

Tu n'aimes pas ce

qu'il y a à manger, Caillou?


CAILLOU

Si, mais je n'ai

plus très faim maintenant.

On va bientôt partir?


PAPA

Attends, je vois

arriver des petites choses

qui devraient

te faire très plaisir.

(Le SERVEUR apporte un plateau de gâteaux.)


MAMAN

C'est drôle, maman, il n'y a

pas de gâteau avec des bougies.


MAMAN

Vois-tu, habituellement à la fête

des Mères, il n'y a pas de bougies.

Mais tu peux choisir

n'importe quelle pâtisserie.


SERVEUR

Mais si le jeune homme le désire,

je peux arranger quelque chose.

(Le SERVEUR revient avec un gâteau sur lequel il y a une bougie.)


CAILLOU

(Content)

Ouais! Joyeux anniversaire!

Oh! Haha, je veux dire

Bonne fête des Mères, maman.


MAMAN

C'est très gentil, Caillou.

Est-ce que ça te plairait

de m'aider à souffler la bougie?

(CAILLOU souffle la bougie.)


CAILLOU

Ouvre mon cadeau

maintenant, maman.

(MAMAN retire l'emballage et découvre le cadeau.)


CAILLOU

C'est ma voiture préférée.

Tu peux jouer

avec toute la journée.


MAMAN

Merci, Caillou.

C'est la plus belle fête

des Mères que j'ai jamais eue.

(Fin de l'épisode)

[Début information à l'écran]

Caillou et les pompiers

[Fin information à l'écran]


NARRATRICE

Caillou s'amusait à prétendre

qu'il était un dresseur de lions.

Mais le problème... c'est que

son lion refusait de coopérer.


CAILLOU

Dépêche-toi, Gilbert, saute!

(Tenant un cerceau dans ses mains)

Regarde, c'est facile!

(Faisant passer une petite souris en peluche dans le cerceau)

Et voilà.

(GILBERT LE CHAT se met à courir derrière un papillon, dans le jardin. CAILLOU retrouve GILBERT LE CHAT beaucoup plus loin, sur le trottoir.)


CAILLOU

Gilbert!

Ah! Tu es là.

(Un chien arrive tout à coup en jappant.)


NARRATRICE

Caillou avait

un peu peur du chien,

mais Gilbert, lui,

avait vraiment très peur.

(GILBERT LE CHAT monte dans un arbre. Le chien finit par s'éloigner.)


CAILLOU

Gilbert, viens,

tu peux descendre. Le

chien est parti maintenant.

Regarde, je t'ai apporté

ta petite souris préférée!


NARRATRICE

Gilbert avait l'air

effrayé, car il était monté

tellement haut dans l'arbre.

Caillou avait peur qu'il tombe.

(CAILLOU court vers sa maison.)


CAILLOU

Papa! Viens vite!


PAPA

(Revenant avec une échelle)

Cette échelle est trop

courte pour atteindre Gilbert.


CAILLOU

Mais comment on va faire?

On ne peut pas le laisser là!


PAPA

On va y arriver,

mais il va falloir que

quelqu'un nous aide

avec une plus grande échelle.

(CAILLOU se met à pleurer. Puis, PAPA fait venir les pompiers.)


NARRATRICE

Caillou était tout excité

de voir les pompiers arriver

dans leur grand camion rouge.


PAPA

(S'adressant à un pompier)

Éric, est-ce

que c'est bien toi?


ÉRIC

Oui, c'est bien moi.

Hé, je suis content de te voir!

(ÉRIC et PAPA se serrent la main.)


CAILLOU

(S'adressant à ÉRIC)

Alors, vous connaissez

mon papa?


NARRATRICE

Caillou était très impressionné

que son papa connaisse un pompier.


ÉRIC

Et comment, que je le connais!

Ton père et moi, on jouait

ensemble quand on était enfants.

Je m'appelle Éric. Et

toi, comment tu t'appelles?


CAILLOU

Caillou.


ÉRIC

Heureux de faire

ta connaissance, Caillou.

Et maintenant, on va aller chercher

ton chat dans cet arbre.

(S'adressant à une pompière)

Vas-y, Sylvie, envoie l'échelle.

On va le récupérer

en un clin d'oeil.


SYLVIE

Ça te dérange si

je t'emprunte ta souris?

(CAILLOU fait non d'un signe de tête.)


SYLVIE

Merci.

(Montant dans la grande échelle)

Ah, tu es là, mon beau Gilbert!

Viens, approche- toi.

Regarde ce que je t'ai apporté.


NARRATRICE

Caillou était stupéfait de

voir que l'échelle de pompiers

pouvait aller si haut, et

plus haut, et encore plus haut.

Jamais il ne pourrait

grimper aussi haut que Sylvie.


SYLVIE

(Attrapant GILBERT LE CHAT)

Ça y est, je t'ai.


CAILLOU

Bravo!

(Heureux en récupérant GILBERT LE CHAT)

Mon Gilbert.


PAPA

(S'adressant à SYLVIE et ÉRIC)

Merci pour

ce que vous avez fait.


ÉRIC

À votre service.


CAILLOU

Est-ce que je peux

regarder dans votre camion?


ÉRIC

Attends, j'ai

une bien meilleure idée.

Si je vous emmenais visiter

la caserne de pompiers?

(S'adressant à CAILLOU)

Bien sûr, si

ton papa est d'accord.


CAILLOU

(S'adressant à PAPA)

Est-ce qu'on peut y aller?


PAPA

Oui, ce serait

chouette de faire ça.


CAILLOU

(S'adressant à ÉRIC)

Est-ce qu'on va monter

dans le camion aussi?


ÉRIC

(Riant)

Bien sûr, mon bonhomme.


CAILLOU

Chouette!

(CAILLOU et PAPA sont à bord du camion de pompiers, en route vers la caserne.)


CAILLOU

À quoi il sert, ce bouton-là?


ÉRIC

Il déclenche la sirène

qui est sur le toit du camion.

Vas-y, appuie dessus.

(La sirène se déclenche, ce qui fait rire CAILLOU, PAPA et ÉRIC. Puis, le camion de pompiers arrive à la caserne.)


CAILLOU

Je vais te montrer, papa,

je peux descendre tout seul.


NARRATRICE

Caillou voulait

être un grand garçon

et descendre du camion

comme son papa et Éric,

mais c'était plus difficile

qu'il ne l'avait pensé.


PAPA

C'est peut-être un

peu trop haut pour toi, Caillou.

Attends, laisse-moi t'aider.

(ÉRIC fait visiter la caserne à CAILLOU et PAPA.)


ÉRIC

C'est ici que nous mettons

nos manteaux et nos bottes.

C'est important qu'ils

soient prêts afin que nous

puissions partir

très vite en cas d'urgence.


CAILLOU

Oh, ces bottes sont

vraiment très grandes.

Et qu'est-ce

qu'elles sont lourdes!


ÉRIC

Veux-tu en essayer une?


PAPA

(Éclatant de rire)

À mon avis,

tu es encore un peu trop petit

pour remplir

des bottes de pompier.


ÉRIC

(Rigolant)

Là, tu as raison.

(Continuant la visite)

Il est aussi très important

de maintenir, tout le temps,

le camion en excellent état.

(CAILLOU regarde le camion se faire laver. Soudain, un chien dalmatien accourt vers CAILLOU.)


ÉRIC

Je vois que Spaghetti est venu

t'accueillir officiellement à la caserne.


CAILLOU

(Caressant Spaghetti)

Oui, mais qu'est-ce

qu'il fait ici, ce chien?


SYLVIE

Spaghetti travaille

ici. C'est un maître-chien.

Il renifle le feu

afin de s'assurer que nous

l'avons bien éteint.

(Lançant une balle que Spaghetti court récupérer)

C'est le jeu préféré de Spaghetti.

Veux-tu t'amuser

un peu avec lui, Caillou?

(CAILLOU lance la balle à Spaghetti. Puis, il continue la visite avec ÉRIC et PAPA.)


ÉRIC

Quand on est en haut et que la

sirène se déclenche, on n'a qu'à

glisser le long de ce poteau

et on est tout de suite prêts à agir.


CAILLOU

(Impressionné)

Oh! C'est vraiment très haut.


ÉRIC

On finit par s'y habituer.

Mais quand j'ai commencé,

j'avoue que j'avais un peu peur.

Mais vois-tu, maintenant

que je me suis entraîné,

ça ne me dérange plus du tout.


CAILLOU

C'est vrai, ça?

(Soudain, la sirène se déclenche. CAILLOU regarde les pompiers glisser le long du poteau et courir vers le camion.)


ÉRIC

Il faut qu'on y aille,

le devoir nous appelle.

Revenez nous voir!

Vous avez un futur

pompier dans la famille.


NARRATRICE

Caillou trouvait que le

poteau était affreusement haut.

Il n'était pas sûr qu'il

pouvait descendre en glissant.

Mais Papa connaissait un endroit idéal

où Caillou pouvait s'entraîner.

(PAPA emmène CAILLOU au parc. CAILLOU glisse le long d'un poteau ressemblant à celui de la caserne de pompiers.)


CAILLOU

(Content)

Ouais!!!

J'y suis arrivé!


PAPA

Bravo, Caillou.

Continue

à t'entraîner et bientôt

tu seras un vrai pompier.


CAILLOU

(Retrouvant GILBERT LE CHAT sur le balcon de la maison)

Ne t'inquiète pas, Gilbert.

Je suis un pompier,

je vais venir te sauver.

(Prenant GILBERT LE CHAT dans ses bras)

Et voilà! Tu

vois, je t'ai sauvé.

Tu as de la chance que

je sois devenu pompier, tu sais.

(Fin de l'épisode)

[Début information à l'écran]

Les lits superposés

[Fin information à l'écran]


NARRATRICE

Caillou et Mousseline

étaient tout contents

d'aller passer deux jours

chez grand-mère et grand-père.

(MOUSSELINE se dépêche d'arriver à la porte de la maison avant CAILLOU, pour pouvoir tourner la poignée.)


MOUSSELINE

(Voyant CAILLOU arriver)

Non, c'est Mousseline.


CAILLOU

Tu es trop petite, Mousseline.


GRAND-MÈRE

(Ouvrant la porte)

Ah, vous voilà tous les deux!


CAILLOU

(Sautant dans les bras de GRAND-MÈRE)

Grand-mère, ce soir

je vais dormir chez toi.


MOUSSELINE

Grand-mère.


MAMAN

Au revoir, Caillou.

Au revoir, Mousseline.

(MAMAN n'est pas encore repartie que CAILLOU se dirige déjà vers sa chambre.)


GRAND-MÈRE

Mais, Caillou,

attends, mon chéri.


NARRATRICE

Quand Caillou arriva

dans la chambre où il

dormait d'habitude,

tout avait changé.


CAILLOU

Oh, mais mon lit,

où est-ce qu'il est?


GRAND-MÈRE

Cette pièce est devenue

mon atelier de couture.

Toi et ta soeur devrez

partager une chambre.


CAILLOU

Mais moi je n’ai pas envie de partager

une chambre avec Mousseline!


GRAND-MÈRE

En es-tu vraiment sûr, Caillou?

Avant, attends de voir la surprise

que grand-père vous a faite.


CAILLOU

Ah, il y a une surprise?


GRAND-MÈRE

Oui, entrez. Vous allez voir.

(CAILLOU suit GRAND-MÈRE dans la nouvelle chambre.)


CAILLOU

(Apercevant la surprise)

Super!


GRAND-MÈRE

Et voilà la surprise,

Caillou, des lits superposés!


CAILLOU

Moi je veux le plus haut.


MOUSSELINE

Non! C'est Mousseline.


CAILLOU

Non, Mousseline. C'est

moi qui vais dormir en haut.


MOUSSELINE

Mousseline en haut.


GRAND-PÈRE

Regarde, Mousseline, ce lit

est beaucoup trop haut pour toi.


GRAND-MÈRE

Il faut que tu

sois un peu plus grande

avant de pouvoir

dormir dans ce lit.

Tu seras bien

mieux dans celui-là.

(Plus tard, CAILLOU et MOUSSELINE se font une cabane dans le lit superposé, à l'aide d'une couverture.)


GRAND-MÈRE

(Arrivant dans la chambre)

Il est l'heure de se coucher.


CAILLOU

Non, pas tout de suite,

on joue dans notre cabane.


GRAND-MÈRE

Vous pourrez jouer

dans votre cabane demain.

Est-ce que tu veux que je t'aide

à monter dans ton lit, Caillou?


CAILLOU

Non. Moi je

veux monter tout seul.

(CAILLOU utilise l'échelle pour monter dans son lit.)


CAILLOU

C'était très facile.


GRAND-MÈRE

Alors, bonne nuit,

Caillou. Endors-toi vite.


CAILLOU

D'accord, grand-mère. Bonne nuit.


NARRATRICE

Caillou était tellement

excité d'être couché dans

un lit superposé qu'il

avait du mal à s'endormir.

Tout paraissait

différent de là-haut.

Le sol semblait

être très, très loin.


CAILLOU

(Inquiet)

Mousseline, est-ce que tu dors?

(MOUSSELINE ne répond pas.)


CAILLOU

Nounours, ne t'inquiète pas.

(Échappant Nounours en bas du lit)

Oh non!


MOUSSELINE

Nounours!


CAILLOU

Mousseline,

rapporte-moi Nounours.


NARRATRICE

Mousseline avait

peur de monter à l'échelle.

Le lit de Caillou

paraissait très, très haut.

(MOUSSELINE se met à pleurer en tenant Nounours dans ses bras.)


CAILLOU

Ça va, t'en fais pas,

Mousseline. Je vais descendre.


NARRATRICE

Caillou n'était

pas sûr de vouloir

remonter tout

en haut de l'échelle.

(CAILLOU décide de se coucher dans le lit de MOUSSELINE. Le lendemain matin, GRAND-MÈRE et GRAND-PÈRE entrent dans la chambre.)


GRAND-MÈRE

Bonjour, les enfants.


GRAND-PÈRE

Finalement, tu n'as pas dormi

dans le lit du haut, Caillou?


CAILLOU

Non, parce que mon

Nounours avait trop peur,

alors on a décidé

de dormir en bas.

(Fin de l'épisode)

[Début information à l'écran]

Caillou oublie ses jouets

[Fin information à l'écran]

CAILLOU court pour arriver avant PAPA à la porte de la maison de GRAND-MÈRE.


CAILLOU

Je suis le premier!

Youpi.

(CAILLOU regarde dans la maison à travers la fente pour le courrier.)


CAILLOU

Grand-mère?

Grand-père?

On est là.

(Se tournant vers PAPA)

Mais papa, il n'y a personne.


PAPA

Attends, laisse-moi essayer.

(PAPA s'apprête à appuyer sur la sonnette.)


CAILLOU

Non, papa, s'il

te plaît, je veux le faire.

(PAPA soulève CAILLOU pour qu'il appuie sur la sonnette. GRAND-PÈRE ouvre la porte.)


GRAND-PÈRE

Ah, bonjour, vous deux.


PAPA

Bonjour, papa.

(Remettant CAILLOU à GRAND-PÈRE)

Au revoir, Caillou,

amuse-toi bien.


NARRATRICE

Ce jour-là, papa avait

quelques courses à faire.

Caillou allait rester

chez ses grands-parents.


CAILLOU

Au revoir, papa.

(CAILLOU et GRAND-PÈRE entrent dans la maison.)


CAILLOU

Grand-père, tu sais,

j'ai une nouvelle toupie.

Elle fait du bruit,

et puis elle a plein de

lumières et

elle tourne très vite.


GRAND-PÈRE

L'as-tu apportée?


CAILLOU

Oui, elle est là dans mon sac.

(Réalisant qu'il a oublié son sac)

Oh non!

(CAILLOU se précipite dehors, mais l'auto de PAPA est déjà en train de s'éloigner.)


NARRATRICE

Caillou ne pouvait le croire!

Son papa était

parti avec ses jouets.

Caillou était très triste.

Il voulait tellement

montrer à grand-père

comment sa toupie tournait.


GRAND-PÈRE

Quand ton papa reviendra, tu

me montreras ton nouveau jouet.

Allez, viens avec moi.

On va aller rejoindre

grand-mère au potager.

(CAILLOU et GRAND-PÈRE vont dans le jardin.)


GRAND-MÈRE

Caillou! Comme je

suis contente de te voir!


CAILLOU

Moi aussi, grand-mère.


GRAND-PÈRE

Bon, je vais vous laisser,

je dois aller faire une course

au magasin. Ne t'en fais pas,

je n’en ai pas pour très longtemps.

(Au moment de partir, GRAND-PÈRE croise PAPA revenant avec le sac.)


PAPA

Tiens. J'ai remarqué

que Caillou avait oublié

son sac dans la voiture.


GRAND-PÈRE

Oh merci, il

va être très content!

(PAPA repart. Dans la maison, le téléphone sonne. GRAND-PÈRE pose le sac par terre pour répondre au téléphone.)


GRAND-PÈRE

Allô?

Oh bonjour,

quelle bonne surprise!

(Dans le jardin, GRAND-MÈRE remarque l'air triste de CAILLOU.)


GRAND-MÈRE

Qu'est-ce qu'il

t'arrive, Caillou?

D'habitude, tu

adores le jardinage.


CAILLOU

Papa a emporté ma toupie.

Elle fait beaucoup de bruit et

en plus elle tourne très vite.


GRAND-PÈRE

Ah, ça m'a l'air d'être

un jouet vraiment amusant.

Mais peut-être qu'en

attendant, toi et moi,

on pourrait s'amuser

à faire autre chose.


CAILLOU

Non, je veux jouer avec

ma toupie et rien d'autre.


GRAND-PÈRE

Oui, je comprends,

mais c'est dommage...

moi qui venais

de faire une découverte!

(CAILLOU prend le légume déterré par GRAND-MÈRE.)


CAILLOU

Mais qu'est-ce que c'est?


GRAND-PÈRE

C'est une pomme de terre.

Je te parie qu'on peut

s'amuser aussi bien avec cette

pomme de terre qu'avec

n'importe lequel de tes jouets.


GRAND-PÈRE

(Au téléphone)

Et merci d'avoir appelé.

On se reparle bientôt.

(Se parlant à lui-même)

Bon, il y avait quelque chose que

je devais faire tout de suite.

Qu'est-ce que c'était encore?

Oh ça y est, je me souviens.

Je devais aller au magasin.


NARRATRICE

Grand-père avait complètement

oublié le sac de Caillou.

Caillou aussi avait oublié son sac,

car il commençait à bien s'amuser.


CAILLOU

(Déterrant une pomme de terre)

Attends, j'en ai trouvé une autre,

regarde.

(CAILLOU et GRAND-MÈRE s'installent à la table de la cuisine avec de la peinture et un couteau.)


GRAND-MÈRE

Caillou, voudrais-tu

me donner la pomme de terre?


CAILLOU

(Voulant couper la pomme de terre)

Grand-mère, je veux le faire.


GRAND-MÈRE

Je ferais mieux

de la couper moi-même.

Va plutôt chercher

du papier, tu veux?

(CAILLOU ramène du papier.)


GRAND-MÈRE

(Montrant un papier sur lequel il y a une empreinte)

Mais, qu'est-ce que c'est

que ça? C'est une empreinte.

On va faire exactement

la même chose avec mes

morceaux de pomme

de terre... on va faire...

des empreintes sur le papier.

(CAILLOU et GRAND-MÈRE trempent chacun leur morceau de pomme de terre dans la peinture et font des empreintes sur le papier.)


CAILLOU

(Observant le dessin de GRAND-MÈRE)

Maintenant, c'est un arbre.


GRAND-MÈRE

Oui, tu as deviné. Et

toi, qu'est-ce que tu as fait?


CAILLOU

Regarde, j'ai fait un oeuf.


GRAND-PÈRE

(Revenant du magasin)

Alors, tous les deux...

est-ce que vous vous amusez?


GRAND-MÈRE

Oui, est-ce que

tu as rapporté des œufs?

J'ai remarqué

qu'on n'en avait plus.


GRAND-PÈRE

Voyons voir.

Une baguette, du lait...

est-ce qu'il y aurait autre chose?

Pas d'oeufs! Je suis désolé.


CAILLOU

(Montrant son dessin)

Tiens, voilà un oeuf, grand-père!


GRAND-PÈRE

Oui, c'est vrai qu'on dirait

un oeuf, c'est très réussi.

Maintenant, je vais

retourner à l'épicerie

chercher les oeufs

dont ta grand-mère a besoin.


CAILLOU

Je peux y aller avec toi?

Je peux emporter mon dessin,

comme ça on va s'en souvenir.


GRAND-MÈRE

Ça, c'est une excellente idée.


CAILLOU

(Montrant une boîte de céréales)

Grand-père, regarde. Il

y a un dinosaure sur la boîte.


GRAND-PÈRE

Penses-tu qu'il y a un

vrai dinosaure à l'intérieur?


CAILLOU

Non.

(Éclatant de rire)

Voyons, il n'y a que des céréales.


GRAND-PÈRE

Tu as probablement raison.

Tu sais, c'est étrange...

j'ai complètement oublié ce que

nous étions venus acheter ici.


CAILLOU

(Montrant son dessin)

Des oeufs!


GRAND-PÈRE

Ah oui, c'est vrai. Pourrais-tu

essayer de trouver où ils sont?


CAILLOU

(S'avançant dans une allée)

Ils sont dans cette allée-là.


GRAND-PÈRE

Hé, mais pas

si vite, attends-moi.


CAILLOU

Regarde, grand-père,

il y a des pommes de terre.


GRAND-PÈRE

Mais, je ne pense pas qu'on

ait besoin de pommes de terre.


CAILLOU

(Prenant une boîte d'oeufs)

Ceux-là, grand-père?


GRAND-PÈRE

Non, d'habitude

je prends ceux-là.

(CAILLOU remet la boîte sur la tablette, de façon brusque.)


GRAND-PÈRE

Doucement!

Il faut faire très, très attention

avec les oeufs, Caillou.


CAILLOU

Pourquoi?


GRAND-PÈRE

Parce qu'ils sont fragiles

et qu'ils peuvent se casser.


CAILLOU

(Prenant une autre boîte d'oeufs, avec précaution)

Est-ce que ça va, là?


GRAND-PÈRE

Hé oui, c'est tout à fait ça.

(CAILLOU et GRAND-PÈRE reviennent à la maison.)


CAILLOU

Grand-mère, regarde! J'ai

rapporté les oeufs à la maison,

et tu vois, je ne les ai pas cassés.


GRAND-PÈRE

Caillou a appris que les oeufs

étaient très fragiles.


CAILLOU

Et j'ai même montré à grand-père

où il pouvait les trouver.


GRAND-PÈRE

Caillou a vraiment bien

fait d'emporter son dessin.


GRAND-MÈRE

Je suis en train de faire

une soupe aux légumes.


GRAND-PÈRE

(S'adressant à CAILLOU)

Mmm... et pas

n'importe quelle soupe!

C'est la meilleure soupe

aux légumes que l'on peut

trouver dans le monde

entier. Tiens, regarde ça.

(Montrant des morceaux de concombre posés sur la table)

Tu ne trouves pas que

cela ressemble à deux yeux?


CAILLOU

(Rajoutant une tomate)

Et ça, on dirait un nez.

(GRAND-PÈRE ajoute un haricot pour faire la bouche. CAILLOU et GRAND-PÈRE éclatent de rire.)


CAILLOU

(Rajoutant une feuille de salade)

Et voilà, une moustache.


GRAND-MÈRE

Oh, quel beau visage.

Est-ce que je peux prendre le

nez et le mettre dans ma soupe?


CAILLOU

(Entendant un claquement de porte)

C'est papa.

Papa! Tu es parti

avec mon sac de jouets.


PAPA

Mais j'ai donné

ton sac à grand-père.


GRAND-PÈRE

Oh ça y est. Je m'en

souviens! Caillou j'ai...

complètement oublié

de te redonner ton sac.

Je suis vraiment désolé.


GRAND-MÈRE

Ah, c'est drôle quand

je pense que tes jouets

étaient là pendant

tout ce temps.

Mais on s'est tout de

même bien amusés, hein, Caillou?


CAILLOU

Papa, je suis allé acheter

des oeufs avec grand- père.


PAPA

Ça, ça a dû être amusant.


CAILLOU

Et attends, regarde.

(CAILLOU montre son dessin à PAPA.)


GRAND-PÈRE

(Allant chercher le sac contenant la toupie)

Alors, Caillou. Est-ce que

tu veux me montrer ton jouet?


CAILLOU

Non, je veux rentrer chez moi

et montrer à maman mon dessin.

(GRAND-MÈRE donne à PAPA un sac d'épicerie.)


PAPA

Des pommes de terre?


CAILLOU

J'ai pris une pomme

de terre pour faire mon dessin.

Je l'ai ramassée dans

le jardin et grand-mère l'a

coupée et on s'en est servi

pour faire de jolis dessins.


NARRATRICE

Et c'est

ainsi que Caillou découvrit

qu'il y a bien des façons

de s'amuser, même lorsqu'on

n'a pas ses jouets.

(Générique de fermeture)

Épisodes de Caillou

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par

Coloriage

16 images