Image univers Caillou Image univers Caillou

Caillou

Cette série nous fait vivre les aventures quotidiennes d'un petit héros de quatre ans : nouveaux amis, cauchemars, visite chez le médecin, première journée à la garderie...

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Le nouveau jouet de Caillou

Quand Sarah lui donne son vieux sifflet, Caillou commence à en jouer un peu partout. Il apprend vite que ce n´est pas toujours le bon moment ni le bon endroit. Caillou n´est pas content, jusqu´au moment où Papa l´emmène au parc où il appelera Sarah grâce à son sifflet.



Année de production: 2003

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

CAILLOU est une série d'animation où un héros de quatre ans vit différentes aventures en compagnie de sa famille, de ses amis, et de son chat.

Début chanson thème


[MAMAN:] Tu es un grand

garçon, maintenant.


CAILLOU

♪ Chez nous, à la maison,

c'est moi le grand garçon

J'aime ça toucher à tout

je m'appelle Caillou

Autour de moi

c'est tellement beau

Tous les jours, il y a

du nouveau

Je trouve des amis partout,

je m'appelle Caillou ♪


[GILBERT LE CHAT:] Miaou!

CAILLOU

♪ J'ai du plaisir,

je n'ai peur de rien

Car papa et maman ne sont

jamais bien loin

Même si je suis grand,

je pleure de temps en temps

Ça ne dure jamais longtemps

je m'appelle Caillou

Caillou c'est moi

je m'appelle Caillou

Caillou c'est moi Hi! Hi!

Voilà! ♪

(Fin chanson thème)

[Début information à l'écran]

Le nouveau jouet de Caillou

[Fin information à l'écran]

CAILLOU essaie d'attraper un papillon avec un filet. SARAH arrive en soufflant dans un klaxon.


SARAH

Bonjour, Caillou!


CAILLOU

Hé, bonjour, Sarah!


CAILLOU

(Désignant le klaxon)

Je peux essayer?


SARAH

Si tu veux.

J'aimais beaucoup en jouer

quand j'étais petite.

(CAILLOU souffle dans le klaxon et fait fuir GILBERT LE CHAT. CAILLOU et SARAH éclatent de rire.)


SARAH

Faut que j'y aille, Caillou.

On va au centre communautaire

donner mes anciens jouets.


CAILLOU

(Déçu en remettant le jouet à SARAH)

Ahh.


NARRATRICE

Caillou était déçu...

Il aurait aimé continuer

à jouer avec le klaxon.

(SARAH rejoint sa MAMAN qui tire une brouette remplie de jouets.)


SARAH

(Revenant avec le klaxon)

Caillou!

Maman dit que tu peux le

garder si il te plaît.


CAILLOU

Merci!


SARAH

Au revoir!

(CAILLOU retrouve sa famille à la cuisine.)


NARRATRICE

Caillou adorait faire du bruit

avec son klaxon.


CAILLOU

Hé, tenez, regardez

ce que Sarah m'a donné!

(Le bruit que fait le klaxon fait rire MOUSSELINE.)


MAMAN

Caillou, peux-tu me le montrer?

(CAILLOU se dirige vers sa MAMAN tout en continuant de klaxonner.)


MAMAN

C'est un très joli klaxon,

mais on est en train de manger.

Tu pourras en jouer

tout à l'heure.


PAPA

Oui, et en plus, ce n'est pas facile

de souffler et de manger

en même temps!


NARRATRICE

Caillou avait hâte de jouer

avec son klaxon.

(MOUSSELINE s'empare du klaxon posé sur la table.)


PAPA

(Fâché)

Non, ce n'est pas

le moment de jouer.

(Posant le klaxon sur le comptoir)

Je pose le klaxon là,

jusqu'à ce que vous ayez fini

de manger.


CAILLOU

(Se dépêchant de finir son repas)

J'ai terminé!

(CAILLOU reprend son klaxon et se sauve.)


MAMAN

(Interceptant MOUSSELINE qui court derrière CAILLOU)

Viens voir là! On a des

choses à faire toutes les deux.

(CAILLOU sort dehors et aperçoit des oiseaux.)


CAILLOU

Moi aussi, je peux faire

de la musique.


MOUSSELINE

(Arrivant en courant)

Oiseaux!

(Un oiseau chante tandis que CAILLOU souffle dans son klaxon.)


PAPA

J'ai l'impression qu'il

répond à ton klaxon.


MAMAN

Caillou, je vais chercher

du lait avec Mousseline.

Veux-tu venir avec nous?


CAILLOU

Je peux emporter

mon klaxon?


MAMAN

Hum.

J'ai bien peur que ce ne soit pas

un bon endroit pour ça.


CAILLOU

(Déçu)

Ohhh.


MAMAN

D'accord, alors à tout à l'heure.


NARRATRICE

Caillou trouvait que c'était injuste.

On aurait dit que ce n'était jamais

le bon endroit ni le bon moment,

pour jouer avec son klaxon.

(Un chien pleure en entendant le klaxon de CAILLOU.)


PAPA

Le chien n'a vraiment pas l'air

d'apprécier le bruit qu'il fait,

mais je connais un endroit

où on pourrait allez, toi et moi.


CAILLOU

Je peux emporter mon klaxon?


PAPA

Bien sûr, on y va pour ça!

(PAPA et CAILLOU vont au parc. CAILLOU se cache dans un tunnel pour jouer avec le klaxon.)


PAPA

(Faisant semblant de chercher CAILLOU)

Tiens, tiens, je me demande

où Caillou peut bien être.

Caillou?

Ah!

(Voyant CAILLOU surgir derrière lui avant de se sauver à nouveau)

Attends, Caillou.

Peux-tu me donner ton klaxon?

Je te le rendrai quand

tu seras en haut.

(CAILLOU monte l'escalier menant à la glissoire et aperçoit SARAH passer en vélo avec sa maman au loin.)


CAILLOU

Sarah!


PAPA

Je ne crois pas

qu'elle t'ait entendu.


NARRATRICE

C'est alors que

Caillou eut une idée!

(CAILLOU souffle très fort dans le klaxon.)


SARAH

(S'arrêtant de pédaler)

Maman, attends.

C'est Caillou avec mon klaxon!


NARRATRICE

Cette fois, Caillou a utilisé

son klaxon au bon endroit

et au bon moment.

(SARAH vient rejoindre CAILLOU à la glissoire.)


SARAH

Hé, tiens regarde là-bas!

(CAILLOU est occupé à regarder au loin, et SARAH en profite pour le surprendre avec un bruit de klaxon. SARAH et CAILLOU éclatent de rire.)

(Fin de l'épisode)

[Début information à l'écran]

Histoire d'arbres

[Fin information à l'écran]

CAILLOU joue avec sa balançoire-pneu lorsqu'il est interrompu par un bruit de scie à chaîne.


NARRATRICE

Caillou se demandait ce qui

pouvait bien faire ce bruit.

On aurait dit une abeille géante.


CAILLOU

(Désignant l'endroit d'où provient le bruit)

Papa, regarde.


PAPA

Monsieur Lajoie est en train

de faire couper son vieil arbre.

Veux-tu qu'on aille voir ça?


CAILLOU

Oui.

(CAILLOU et PAPA arrivent chez Monsieur Lajoie.)


CAILLOU

Pourquoi est-ce que ce monsieur

est en train de couper votre arbre,

Monsieur Lajoie?


MONSIEUR LAJOIE

L'arbre était trop malade.

Il fallait le faire couper.


CAILLOU

Les arbres aussi

peuvent être malades?


PAPA

Bien sûr.

(Cassant une branche)

Tu vois comment les branches

se cassent facilement?

Cela veut dire que l'arbre

n'était plus très solide.


MONSIEUR LAJOIE

Et je ne voulais pas que

l'arbre tombe tout seul.

Il aurait pu blesser quelqu'un.


CAILLOU

(Ramassant une branche pour la casser)

Ohhh.


PAPA

(S'adressant à CAILLOU)

Si on demandait au monsieur

de jeter un coup d'oeil

à notre arbre?


CAILLOU

Oui, d'accord.

(PAPA invite le coupeur d'arbres chez CAILLOU.)


COUPEUR D'ARBRES

(Désignant l'un des arbres)

Cet arbre est en bonne santé.

Il y aurait juste cette petite branche

à couper.

(Après avoir coupé la branche de cet arbre, le coupeur d'arbres se dirige vers l'arbre où joue CAILLOU.)


NARRATRICE

Caillou était inquiet.

Il se demandait s'il allait

falloir couper l'arbre auquel

était accrochée sa balançoire.


CAILLOU

Est-ce que notre arbre

est malade, papa?


PAPA

Je n'en sais rien, Caillou.


COUPEUR D'ARBRES

Quand on coupe une branche morte,

ça ne fait pas mal à l'arbre.

C'est un peu comme quand

on te coupe les ongles des orteils.


CAILLOU

(Rigolant)

Les ongles des orteils!


COUPEUR D'ARBRES

Ne t'inquiète pas,

cet arbre est en très bonne santé.

Il va bien.


CAILLOU

(Étreignant son arbre)

Youppie!

Mon arbre préféré ne va jamais

tomber malade, hein, papa?


PAPA

Je l'espère bien. Et pour ça,

il faut prendre soin de lui.

(CAILLOU fait oui de la tête.)


PAPA

(Réfléchissant)

Hum.

Dis-moi... si on plantait

un nouvel arbre

pour lui tenir compagnie?


CAILLOU

D'accord.


NARRATRICE

Caillou aimait beaucoup l'idée

de planter un nouvel arbre.


CAILLOU

Est-ce que vous allez planter

un nouvel arbre, vous aussi,

Monsieur Lajoie?


MONSIEUR LAJOIE

C'est une idée!

C'est même une excellente idée,

Caillou!

(CAILLOU, PAPA et MONSIEUR LAJOIE arrivent dans une pépinière.)


DAME PÉPINIÈRE

(S'adressant à CAILLOU)

Bonjour.

Et comment tu t'appelles?


CAILLOU

Je m'appelle Caillou.

On est venus acheter un arbre.

Monsieur Lajoie aussi

en voudrait un!


DAME PÉPINIÈRE

Eh bien, vous êtes venus

au bon endroit, Caillou.


NARRATRICE

Caillou voyait beaucoup de fleurs.

Par contre, il ne voyait aucun arbre!


CAILLOU

Les arbres, où est-ce qu'ils sont?


DAME PÉPINIÈRE

Là-bas, le long du mur.


CAILLOU

(Déçu)

Ce ne sont pas des arbres, ça.

Ce sont des plantes.


DAME PÉPINIÈRE

Ils sont petits parce qu'ils sont

très jeunes, mais ils vont grandir

et devenir de grands arbres.


NARRATRICE

Les petits arbres

intriguaient Caillou.


CAILLOU

(Touchant la feuille d'un petit arbre)

Oh, c'est très doux.

Comme la couverture

de Mousseline.

(S'adressant à la dame de la pépinière)

Mousseline, c'est ma petite soeur.


DAME PÉPINIÈRE

Eh bien, ce jeune arbre lui aussi

va grandir, exactement

comme Mousseline.


CAILLOU

(Désignant un arbre et son étiquette)

Est-ce que celui-là va être

comme sur le dessin

quand il sera grand?


DAME PÉPINIÈRE

Eh oui. J'ai l'impression

que tu connais cet arbre.

Regarde, tu en as déjà

peut-être eu un chez toi.


CAILLOU

Mais oui, c'est un sapin de Noël!

Moi, je veux celui-là, papa.

Tu vois, comme ça on aura un

sapin de Noël toute l'année.


PAPA

(Rigolant)

Ça veut dire qu'il va falloir

qu'on le décore et que tu vas

devoir acheter des cadeaux pour

tout le monde, toute l'année!


CAILLOU

Non, je ne peux pas faire ça.


DAME PÉPINIÈRE

Regarde, ces deux arbres

sont très différents l'un

de l'autre.

Touche-les et essaie de deviner

ce qu'il y a de différent.


NARRATRICE

Caillou pouvait

sentir la différence.

Le sapin avait des petites

aiguilles piquantes,

tandis que le chêne avait

des feuilles toutes lisses.


CAILLOU

Celui-là pique,

et celui-là a des

feuilles toutes lisses,

comme notre arbre.

Papa, est-ce qu'on

pourrait prendre celui-là?


PAPA

C'est d'accord.


MONSIEUR LAJOIE

Moi, je voudrais l'autre,

s'il vous plaît.

Et puis comme c'est grâce à toi

que je l'ai acheté, Caillou,

tu pourras venir voir

mon sapin de Noël

aussi souvent

que tu le voudras.


DAME PÉPINIÈRE

(S'adressant à CAILLOU)

Tiens, garde l'étiquette,

tu pourras vérifier si ton arbre

pousse bien.

(PAPA et CAILLOU sont de retour dans leur jardin et y creusent des trous.)


CAILLOU

(Désignant une enveloppe de graines)

Qu'est-ce que c'est ça, papa?


PAPA

De l'engrais pour nourrir l'arbre.


CAILLOU

Ça a l'air très bizarre.

Est-ce qu'on doit lui donner

à manger le matin, le midi

et le soir?


PAPA

(Rigolant)

Non. Après l'engrais,

il lui faut seulement

du soleil et de la pluie.

(PAPA met l'arbre dans son trou et y dépose de la terre.)


CAILLOU

(Parlant de l'arbre)

Attends, je vais le tenir.


NARRATRICE

Caillou était surpris de voir

toutes les choses qu'il fallait

faire pour planter un arbre.


PAPA

Voilà, on a terminé.

Tu es un bon planteur d'arbres.

Bravo!

(MOUSSELINE arrive en courant.)


MOUSSELINE

Caillou, Caillou!


CAILLOU

Regarde, Mousseline,

on a acheté un petit arbre,

mais il va grandir.


MAMAN

On dirait qu'on va avoir un orage.

Venez vite, on va rentrer

et se mettre à table.

(CAILLOU est assis à la table. Par la fenêtre, il voit qu'il vente très fort.)


CAILLOU

(Se levant de table pour courir dehors)

Mais, mon arbre!


PAPA

Attends-moi, Caillou,

on va y aller ensemble.


CAILLOU

(Déçu en apercevant son arbre)

Mon arbre, il

est tout penché!


PAPA

Il lui faut seulement

un tuteur pour le tenir

quand il y a du vent.

Je vais chercher un bâton.


NARRATRICE

Caillou était inquiet pour son arbre

quand soudain, il eut une idée.

Caillou voulait trouver un

jouet et le déposer au pied

du petit arbre pour que celui-ci

ne se sente pas trop seul la nuit.

Caillou aimait beaucoup

sa voiture rouge, mais il décida

de la prêter à son petit arbre.


CAILLOU

Je vais couvrir le petit

arbre avec ma couverture pour

qu'il n'attrape pas froid

et il pourra jouer avec ma voiture

quand il se sentira tout seul.

Papa, combien de temps cela

va lui prendre avant de devenir

grand comme celui-là?

(CAILLOU montre l'étiquette à PAPA.)


PAPA

Eh bien quand toi, tu seras grand...

le petit arbre aussi sera grand.


MAMAN

(Entendant le tonnerre)

Venez, on ferait mieux de rentrer.


CAILLOU

Bonne nuit, petit arbre.


MOUSSELINE

Bonne nuit.

(Fin de l'épisode)

[Début information à l'écran]

Guérissez vite, Monsieur Lajoie

[Fin information à l'écran]


NARRATRICE

Caillou aimait beaucoup jouer

dans le salon le matin,

car c'était le moment où...


CAILLOU

Oh! C'est le facteur, hourra!

(Regardant par la fente à courrier située dans la porte)

Bonjour, monsieur le facteur!


FACTEUR

Tiens, bonjour Caillou,

tu vas bien aujourd'hui?

Voilà le courrier!

(Le facteur donne le courrier à CAILLOU en le passant par la fente.)


CAILLOU

Au revoir, monsieur le facteur.

Maman!

Regarde ce que le facteur a apporté!

Est-ce qu'il y a quelque chose

pour moi?


MAMAN

Pas aujourd'hui, non...

Oh, mais attends, ce catalogue

de la quincaillerie est adressé

à Monsieur Lajoie.

Veux-tu aller lui apporter?


CAILLOU

Est-ce que je pourrais faire semblant

d'être le facteur?

Et même me déguiser en facteur.


MAMAN

Mais, bien sûr, pourquoi pas?

(CAILLOU revient avec une casquette sur la tête et un sac sur l'épaule.)


MAMAN

Tu es parfait, Caillou.

(CAILLOU sonne à la porte de MONSIEUR LAJOIE. MAMAN attend sur le trottoir.)


MONSIEUR LAJOIE

Tiens, bonjour,

monsieur le facteur!

Comme c'est étrange,

vous ressemblez beaucoup

à mon jeune voisin Caillou.


CAILLOU

C'est moi, Monsieur Lajoie!

C'est moi Caillou!

Je suis venu vous apporter

ce catalogue. Aujourd'hui,

c'est moi le facteur!


MONSIEUR LAJOIE

Merci, Caillou.

Oh, regarde, le quincaillier

m'a envoyé le catalogue

en deux exemplaires.

Veux-tu garder celui-là?

Je sais combien tu aimes

découper des images, d'habitude.


CAILLOU

Merci beaucoup, Monsieur Lajoie.

(CAILLOU repart avec MAMAN.)


MAMAN

Tu as vu, maman,

Monsieur Lajoie était

encore en pyjama.

Est-ce que les grandes personnes

font la sieste le matin?


MAMAN

Il est peut-être malade, tu sais.

Souviens-toi quand papa était

malade, tu lui avais fait une jolie carte,

et moi je lui avais fait de la soupe.


CAILLOU

Maman, est-ce qu'on pourrait

faire de la soupe et une jolie carte

pour Monsieur Lajoie?


MAMAN

Bien sûr. Je suis certaine que ça

va l'aider à aller mieux.

(CAILLOU confectionne une carte en apposant des images sur une feuille de papier.)


CAILLOU

Regarde, maman.

J'ai terminé ma carte!


MAMAN

Elle est vraiment superbe, Caillou!


CAILLOU

Maman, est-ce que je pourrais aussi

apporter des fleurs à Monsieur Lajoie?


MAMAN

C'est une très bonne idée.

Et tu pourrais lui faire un vase

avec ce verre.

(CAILLOU peint le verre que MAMAN lui a donné.)


CAILLOU

(Montrant le vase à son chat)

Tu l'aimes, Gilbert?

(Montrant le vase à MAMAN)

Regarde, maman.


MAMAN

Ton vase est magnifique, Caillou!

Maintenant, on n'a plus qu'à aller

chercher des fleurs dans le jardin.

(MAMAN s'agenouille devant la plate-bande pour couper des fleurs.)


CAILLOU

Il en faut une rouge, maman.

Prends-en une rouge!


MAMAN

Monsieur Lajoie va être tellement

content de recevoir ta carte

et tes fleurs!


CAILLOU

(Sautant de joie)

Ouiii!

(CAILLOU sonne à la porte de MONSIEUR LAJOIE, avec MAMAN. MONSIEUR LAJOIE vient ouvrir.)


CAILLOU

Tenez, Monsieur Lajoie.

Regardez ce que j'ai fait pour vous!


MONSIEUR LAJOIE

(Reniflant)

Tout ça, rien que pour moi!


CAILLOU

Mais oui.

Il faut lire la carte!


MONSIEUR LAJOIE

Je vois un très bel oiseau

bleu, et juste en dessous,

il y a écrit, Monsieur Lajoie.

Ça, c'est moi!

(Reniflant)

Merci, Caillou.

Sais-tu, ça, c'est la plus belle carte

que l'on m'ait jamais offerte.

J'ai l'impression que je vais déjà

beaucoup mieux.

Et en plus, tu as bien fait de mettre

ce bel oiseau bleu sur la carte.

(Parti chercher une cabane d'oiseaux)

Regarde, je viens de finir

cette petite maison pour les oiseaux,

tu pourrais revenir demain,

quand je me sentirai mieux

et m'aider à la peindre.


CAILLOU

D'accord, Monsieur Lajoie.

Au revoir.

(S'adressant à sa MAMAN)

Je voudrais déjà être à demain

pour aider Monsieur Lajoie

à peindre sa mangeoire!


MAMAN

Comment ça?

Alors, c'est fini, tu ne veux

plus jouer au facteur? Hum?

(Fin de l'épisode)

[Début information à l'écran]

Ho, hé, matelot!

[Fin information à l'écran]


NARRATRICE

Caillou était tout content,

car ce jour-là, il allait faire

du voilier avec Papa,

Maman et Mousseline.


CAILLOU

(Assis à la table, avec son bateau-jouet)

Regarde, Papa, moi aussi

j'ai un bateau.

(CAILLOU imite le bruit d'un bateau en faisant rouler son jouet sur la table. PAPA pique un bâtonnet à travers une feuille de papier.)


PAPA

Est-ce que je peux

t'emprunter ton bateau?

Je vais te montrer

quelque chose.

Regarde! Le bateau que l'on

va prendre a des voiles...

(PAPA installe le bâtonnet sur le bateau de CAILLOU, pour en faire un mât et une voile.)


PAPA

… et c'est pour ça qu'on

l'appelle un voilier.

(PAPA souffle sur la voile, et le bateau avance.)


MAMAN

Et quand le vent

souffle dans les voiles,

il pousse le bateau sur l'eau.


CAILLOU

Mon tour!

(CAILLOU souffle sur la voile pour faire avancer le bateau.)


MAMAN

Il est temps d'aller à la marina.

C'est l'endroit où se

trouvent tous les bateaux.


PAPA

Va mettre tes chaussures de sport.

Ce sont les meilleures chaussures

pour faire de la voile.

Tu es prêt à sentir le vent

souffler dans les voiles?

(PAPA souffle sur un vire-vent.)


CAILLOU

Hé! Ça chatouille!

Est-ce que je peux l'emporter, Papa?


PAPA

Bien sûr, mon grand.


NARRATRICE

Quand Caillou arriva à la marina,

il vit de nombreux bateaux,

mais aucun d'entre eux ne

semblait avoir de voiles!


MOUSSELINE

(Apercevant des oiseaux)

Oiseaux.


CAILLOU

(Inquiet)

Où est le voilier, Maman?


MAMAN

Voici un indice, Caillou.

Notre amie Hélène a un voilier

qui est marron et blanc.


CAILLOU

Je vais le trouver!


PAPA

Grimpe sur mes épaules, marin,

tu auras une meilleure vue.

Tu l'as repéré?


CAILLOU

Là, tout au bout.

(CAILLOU et sa famille prennent place à bord du voilier d'Hélène.)


HÉLÈNE

Bienvenue à bord.

Je suis contente que

vous soyez venus.


NARRATRICE

Le voilier tanguait un

peu et Caillou n'était

pas très rassuré.


CAILLOU

Maman, je sens le sol bouger!


MAMAN

Ce n'est rien, Caillou.

C'est le bateau qui bouge,

tu vas t'y habituer.


HÉLÈNE

(Distribuant des gilets de sauvetage)

Sécurité d'abord.

J'ai quelque chose de spécial

pour vous: à bord d'un voilier,

il faut toujours porter

un gilet de sauvetage.


CAILLOU

J'ai mis mes

chaussures de sport.


HÉLÈNE

Félicitations!

Si tu continues comme ça, tu

vas devenir un vrai marin!


MOUSSELINE

Oiseaux!


PAPA

(S'adressant à CAILLOU)

Sais-tu qu'Hélène aussi a une

maison?

Sauf que sa maison est

ici, à l'intérieur du voilier!


CAILLOU

Mais où est-ce qu'elle est?


HÉLÈNE

Viens, je vais te montrer.


MOUSSELINE

Oiseaux!


MAMAN

Nous allons rester sur le pont.

Mousseline aime tellement

voir les mouettes.

(CAILLOU, PAPA et HÉLÈNE pénètrent à l'intérieur de la cabine.)


CAILLOU

(Voyant Hélène déplier une banquette secrète)

WOWWWW!

Comment est-ce

que tu as fait ça?


HÉLÈNE

Oh, il y a bien

d'autres surprises de ce

genre sur mon voilier.

J'ai aussi une

cuisine, par exemple.

Veux-tu essayer de la trouver?

(CAILLOU découvre une toilette derrière une porte.)


PAPA

(S'adressant à CAILLOU)

Est-ce que c'est la cuisine?


CAILLOU

(Éclatant de rire)

Non, Papa.

Ça, c'est la salle de bains.

(Poursuivant ses recherches)

Et ça, c'est un lit.

Je n'arrive pas à

trouver la cuisine...


PAPA

Regarde bien.

Je pense que je vois

une porte de four.


CAILLOU

J'ai trouvé le four!


HÉLÈNE

C'est ma coquerie,

c'est comme ça qu'on appelle

une cuisine sur un bateau.

Aimerais-tu un peu de raisins?


CAILLOU

Ah oui. S'il vous plaît.


HÉLÈNE

Veux-tu emporter

le bol sur le pont?


MOUSSELINE

(Sur le pont avec MAMAN)

Caillou!


NARRATRICE

Caillou aperçut,

tout en haut du mât,

un objet qui lui

rappela quelque chose.


CAILLOU

Papa, regarde,

Hélène aussi a un

vire-vent là-haut...

Comme le mien.


HÉLÈNE

Et, comme le tien,

il me dit dans quelle

direction souffle le vent.

Et comme il souffle assez

fort, on va pouvoir y aller!


CAILLOU ET MOUSSELINE

Hourra!

(Le voilier d'HÉLÈNE s'éloigne tranquillement de la marina.)


MAMAN

Une fois sortis de la

marina, on arrête le moteur

et ce sont les voiles qui

font tout le travail.


PAPA

(Déployant la grande voile)

J'ai presque fini.

Voilà.

Ouf!


HÉLÈNE

Attendons de voir

d'où vient le vent.

(HÉLÈNE fait virer le voilier jusqu'à ce que la grande voile se gonfle de vent.)


HÉLÈNE

Maintenant, nous le savons.


NARRATRICE

Caillou était tout excité.

Hélène avait fait virer

le voilier et le vent

les emportait très vite.

(MOUSSELINE a peur et se cache contre sa MAMAN.)


MAMAN

Ça va, ne t'inquiète

pas, Mousseline.


CAILLOU

(Donnant le vire-vent à MOUSSELINE)

Tiens, Mousseline, tu

peux t'amuser avec ça.

(MOUSSELINE est contente de jouer avec le vire-vent. CAILLOU est impressionné par la force du vent. Le voilier d'HÉLÈNE croise un autre voilier, et CAILLOU leur envoie la main.)


CAILLOU

(Remarquant que ce voilier est différent)

Mais ils n'ont

pas de gouvernail.


HÉLÈNE

Ils ont une

barre, par contre.

Tu vois le bâton que tient

l'homme à l'arrière?

Il dirige le voilier

comme un gouvernail.

Tiens, Caillou,

veux-tu tenir le

gouvernail avec moi?


CAILLOU

Oui.


HÉLÈNE

Bravo, tu te débrouilles

vraiment très bien.

Aimerais-tu être le

capitaine pendant un moment?

(HÉLÈNE pose la casquette de capitaine sur la tête de CAILLOU.)


NARRATRICE

Caillou était très

fier d'aider Hélène à

gouverner le voilier.

Il adorait jouer au capitaine.

Mais l'expédition

touchait à sa fin.

(Le voilier rentre à la marina et la famille de CAILLOU remonte dans la voiture.)


PAPA

Merci, Hélène, on s'est

vraiment bien amusés.


HÉLÈNE

Moi aussi.

Il faudra revenir

naviguer plus souvent.

Tiens, Caillou, n'oublie

pas ton vire-vent.


CAILLOU

Merci, à bientôt.


MOUSSELINE

Au revoir.


CAILLOU

Au revoir.


NARRATRICE

Caillou se rappelait

comment le vent soufflait

dans les voiles. Et ce soir-là,

il décida de faire la

même chose dans son bain.

(CAILLOU et MOUSSELINE prennent un bain ensemble. CAILLOU souffle sur la voile de son bateau-jouet.)


PAPA

(Préparant un second bateau pour MOUSSELINE)

Il est bientôt fini.

Tiens, voilà Mousseline.


CAILLOU

Regarde, Mousseline,

il faut que tu souffles

comme le vent.

(MOUSSELINE renvoie le bateau en soufflant sur la voile.)


CAILLOU

Oui! Tu as réussi.

(Générique de fermeture)

Épisodes de Caillou

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par

Coloriage

16 images