Image univers CinéTFO Image univers CinéTFO

CinéTFO

Retrouvez le meilleur du cinéma sur CinéTFO! Profitez de notre sélection de films offerts gratuitement pour (re)découvrir des classiques et des oeuvres incontournables du cinéma d'auteur contemporain. Pour la programmation en ondes, consultez le Passeport CinéTFO!

Partager

Vidéo transcription

Les oiseaux de passage

Cathy reçoit pour ses dix ans un oeuf à faire éclore. Quand un caneton sort de la coquille en présence de sa meilleure amie Margaux, celui-ci est persuadé que la petite fille est sa maman. Mais Margaux n’est pas en état de s’occuper d’un bébé canard, elle est coincée sur un fauteuil roulant et elle doit bientôt partir vivre en institution. Ses parents décident de se débarrasser de l’oiseau. Et quand Cathy et Margaux apprennent que le canard finira sans doute en conserve, elles se lancent dans un périple où elles découvriront bien plus sur elles-mêmes que sur le sauvetage d’un palmipède.



Réalisateur: Olivier Ringer
Acteur: Clarisse Djuroski
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Générique d'ouverture


Titre :
Les oiseaux de passage


Des cygnes nagent sur un lac.


CATHY est réveillée par un bruit étrange. Elle se lève et s'accroupit sur le sol pour écouter à travers le plancher.


CATHY va ensuite voir à la fenêtre. Une fermeture de porte alerte CATHY qui retourne dans son lit.


PÈRE DE CATHY

(Entrant dans la chambre en tenant un plateau déjeuner)

Cathy! Joyeux anniversaire,

Cathy!

Mais qu'est-ce qu'elle est

grande pour son âge!

Hein?

Qu'est-ce qu'elle est grande!


Sur le plateau, il y a un gâteau avec des bougies allumées.


PÈRE DE CATHY

Allez souffle!


CATHY souffle les bougies.


PÈRE DE CATHY

Et pour Cathy, hip, hip, hip?


CATHY

Hourra.


PÈRE DE CATHY

Hi! Hi!

T'es pas curieuse de savoir

ce que c'est, ton cadeau?


CATHY

Mais si, papa.


PÈRE DE CATHY

Bien, ouvre-le!

Hi! Hi!


CATHY déballe son cadeau.


CATHY

Wow, papa...

Une noix de coco...


PÈRE DE CATHY

Oui, mais...

C'est pas ça, ton cadeau.

Tu me connais, jamais

je t'offrirais une noix de coco.


Le PÈRE DE CATHY ouvre la noix de coco déjà fendu au centre.


CATHY

Wow, papa, un oeuf...


PÈRE DE CATHY

Oui, un oeuf.

Mais pas n'importe quel oeuf.

Un oeuf fécondé.


Le PÈRE DE CATHY roule à vélo auquel est attachée une remorque. CATHY est assise dans la remorque.


PÈRE DE CATHY

Il faut qu'il reste bien

au chaud. Pour ça,

il faut que tu...?


CATHY

Je souffle.


PÈRE DE CATHY

Souffle, Cathy, souffle!


CATHY souffle sur une petite cage qui contient l'oeuf.


CATHY

Ça va, papa, je souffle.


PÈRE DE CATHY

Il faut pas

qu'il refroidisse trop.


CATHY

Je sais, papa,

tu me l'as déjà dit.


PÈRE DE CATHY

Et pour pas qu'il refroidisse

trop, il faut que tu...?


CATHY

Souffle.


CATHY et son PÈRE sont maintenant à bord d'une barque.


PÈRE DE CATHY

Combien de temps

elle met, ta mère,

pour arriver à la maison

en voiture?


CATHY

Plus que toi, papa...


PÈRE DE CATHY

Alors, à quoi ça sert

d'avoir une voiture?

Dis-moi, Cathy, hein?

À quoi ça sert?


CATHY

À rien.

Hi! Hi!


De nouveau à vélo, le PÈRE DE CATHY arrive devant l'immeuble de sa mère.


PÈRE DE CATHY

Tu veux que je monte?


CATHY

Non, papa.


PÈRE DE CATHY

C'est sûr que ça ira?


CATHY

Oui, papa.


PÈRE DE CATHY

Je vais tout

expliquer à ta mère.


CATHY

(Prenant ses affaires dans la remorque)

Non, papa, je t'assure,

je vais bien m'occuper

de ton cadeau.


PÈRE DE CATHY

Bon bien, tu le mets bien

au chaud sous la lampe, hein?

Et n'oublie pas l'eau.


CATHY

Je sais, papa.

Tu me l'as déjà dit.


PÈRE DE CATHY

Il faut que ce soit toi qui

sois là pour l'éclosion

de l'oeuf.

Le premier être vivant

qu'il va voir,

il pensera que c'est sa mère.

Et ça m'embêterait

que ce soit ta mère.


CATHY

Qui ça, "il"?


PÈRE DE CATHY

Ça, c'est la surprise.


CATHY sonne à la porte en bas de l'immeuble.


CATHY

C'est moi.


MÈRE DE CATHY

(Voix provenant de la cuisine)

Alors, qu'est-ce

qu'il t'a offert, cette année?


CATHY

Un oeuf.


MÈRE DE CATHY

Quoi d'autre?


CATHY

Une couveuse.


MÈRE DE CATHY

Bon, ça lui

ressemble bien, hein!

Et ça va dans ta chambre

tout de suite.


MÈRE DE CATHY

(Offrant un cadeau)

Voilà, bon anniversaire,

ma chérie.


CATHY

Merci, maman!


MÈRE DE CATHY

C'est celui-là que tu voulais?


CATHY

Oui, maman, le noir.

Tu es trop cool.


MÈRE DE CATHY

Hi! Hi! Bon et l'autre,

l'ancien, tu veux en faire quoi?


CATHY

Je peux le donner à Margaux?


MÈRE DE CATHY

Oui, super idée. J'ai horreur

des trucs qui traînent

et qui servent à rien.

Comme ton père!


CATHY

Maman...


MÈRE DE CATHY

Ouf! Et en plus, je suis pas

maquillée. Tu traînes pas, hein?


CATHY s'occupe de sa couveuse et branche la lampe.


MÈRE DE CATHY

(Voix au loin)

Allez, dépêche-toi, mon coeur.

Je suis à la bourre.


CATHY est assise sur la banquette arrière de la voiture de sa mère qui la conduit à l'école.


MÈRE DE CATHY

Alors, il y a qui

vient, samedi?


CATHY

Il y a, Cléo, Zélie, Axelle...

Martin, Emma...

et Margaux, je sais pas.

Elle est pas venue à l'école,

vendredi.


MÈRE DE CATHY

Margaux, elle sera là. J'ai eu

sa maman au téléphone, hier.

À ce soir, ma chérie!


CATHY

(Descendant de la voiture)

À ce soir!


CATHY fait ses devoirs sur sa table de travail dans sa chambre ou est placée la couveuse.


La MÈRE DE CATHY débranche la lampe de la couveuse pour brancher l'aspirateur.


CATHY

Maman, qu'est-ce que tu fais?


MÈRE DE CATHY

Attends, j'en ai juste

pour une minute.


CATHY

Tu as fini?


MÈRE DE CATHY

Oui, voilà.


La MÈRE DE CATHY rebranche la lampe, mais l'ampoule éclate.


CATHY

Ah non!


MÈRE DE CATHY

Oh...


La MÈRE DE CATHY cherche une ampoule dans le placard.


MÈRE DE CATHY

Cathy, c'est aussi

une ampoule économique.


CATHY

Bien, maman, s'il te plaît...


MÈRE DE CATHY

D'accord.

Ton père a de ces idées

à la con.

Comme si j'avais que ça à faire.


CATHY et sa mère sont dans une quincaillerie pour acheter une ampoule.


MÈRE DE CATHY

Comme ça, ça chauffe ça?


COMMIS

Ce sont des ampoules

qui dégagent pas de

chaleur, madame.

Par contre, vous économisez

quatre fois plus.

C'est garanti 12 000 heures.


MÈRE DE CATHY

Mais ça chauffe pas?


COMMIS

Ah non.


MÈRE DE CATHY

Cathy. Viens mon coeur. Viens.

Ils en ont pas.


CATHY

Mais, maman, et mon oeuf?

Écoute, il restera un oeuf.


CATHY et sa mère rentrent sans ampoule


CATHY sonne chez la voisine de palier.


TYPHAINE

Salut, toi.


PÈRE DE TYPHAINE

(Voix au loin)

C'est qui?


TYPHAINE

T'occupes, c'est pas pour toi.


PÈRE DE TYPHAINE

C'est qui?


TYPHAINE

C'est Cathy, merde!


PÈRE DE TYPHAINE

Qu'est-ce qu'elle veut?


TYPHAINE

Mais... T'occupes!

Ça te regarde pas.


(homme):

Elle veut quoi?

Ça te regarde pas, j'te dis!


PÈRE DE TYPHAINE

Qu'est-ce qu'elle veut?


TYPHAINE

Ça te regarde pas, je te dis.


TYPHAINE

(S'adressant à CATHY)

Quoi?


CATHY

(Montrant l'ampoule brûlée)

T'en aurais pas une comme ça?


TYPHAINE

Attends, bouge pas, je vais

demander à mon vieux. Bouge pas.


CATHY se couche dans son lit. CATHY éteint sa lampe de chevet, seule la lumière de la couveuse reste allumée.


Plusieurs enfants sont réunis dans l'appartement de la MÈRE DE CATHY pour l'anniversaire de CATHY.


CATHY

(Comptant face au mur)

Un, deux, trois,

quatre, cinq, six,

sept, huit,

neuf, dix,

11, 12,

13, 14,

15...


MARGAUX qui est en fauteuil roulant peine à déplacer son fauteuil, tandis que les autres enfants sont déjà tous partis se cacher.


MÈRE DE MARGAUX

Attends, je vais t'aider.


CATHY

16, 17...


MÈRE DE MARGAUX

Tu veux te mettre où?


CATHY

18, 19...

20, 21,

22, 23,

24, 25...


La MÈRE DE MARGAUX conduit le fauteuil dans la chambre de CATHY.


MÈRE DE MARGAUX

Montre-moi où tu veux

te cacher.


MARGAUX

Là!


MÈRE DE MARGAUX

Derrière l'armoire?


CATHY

(Terminant son décompte)

30.


CATHY cherche ses amis cachés.


CATHY

Cléo, trouvée.


CLÉO

Oh, allez...


CATHY

Zélie, trouvée!


ZÉLIE

Mince...


CATHY ouvre la porte de sa chambre et cherche, mais ne trouve rien et sort en refermant la porte.


MARGAUX est cachée parmi les peluches de CATHY.


Un pépiement attire l'attention de MARGAUX. L'oeuf éclot dans la couveuse.


CATHY continue de chercher ses amis.


CATHY

Axelle, trouvée!


AXELLE

Ah, allez!


MARGAUX rampe péniblement sur le plancher de la chambre de CATHY.


MARGAUX

Hum...


Un canard sort de l'oeuf dans la couveuse.


CATHY a trouvé MARTIN.


MARGAUX déploie tous ses efforts pour se hisser à hauteur de la couveuse.


Tous les enfants sont réunis au salon. CATHY cherche encore MARGAUX.


MARGAUX fait face à la couveuse.


CATHY

(Entrant dans la chambre)

Margaux, trouvée.


MARGAUX

Cathy!


CATHY

Wow! C'est un caneton.


MARGAUX

Oui.


CATHY

Qu'est-ce qu'il est mignon!

Et tu l'as vu naître?


MARGAUX

Oui.


CATHY

Aïe, aïe, aïe...


MARGAUX

Pourquoi "Aïe, aïe, aïe"?


CATHY

Parce que maintenant,

il pense que tu es sa maman.


CATHY tient la couveuse avec le caneton, prête à l'offrir à MARGAUX avant son départ.


PÈRE DE MARGAUX

Non, Cathy.

Il faut que tu comprennes.

C'est pas possible.


CATHY

Mais pour le caneton, c'est

Margaux sa maman et pas moi.


PÈRE DE CATHY

J'ai bien compris, mais

Margaux ne peut pas s'en occuper

et elle le sait très bien.

Hein, Margaux?

Tu vas garder ton caneton

et c'est toi qui vas

en prendre soin.

Je pense vraiment

que c'est le mieux comme ça.

Pour Margaux, pour toi

et pour le caneton.


Le caneton pépie comme s'il perdait sa mère.


MÈRE DE CATHY

Tu vois, c'est ce

qui m'a plus chez ton père,

c'est qu'il avait

toujours des super idées...

Au début, ça me faisait rire.

Puis, au bout d'un moment,

plus du tout.


La MÈRE DE CATHY commence à ranger après le départ des invités.


CATHY regarde son caneton.


CATHY

Arrête d'être triste comme ça.

Elle est pas là, ta maman.

T'as vu, j'ai fait

tout ce que j'ai pu.

Mais qu'est-ce que tu veux...

Il voulait pas.


MÈRE DE CATHY

(Voix au loin)

Et lui, là, tu le

prends dans ta chambre.


CATHY dépose un bol d'eau dans la couveuse.


CATHY

Allez, tiens. Tu vas voir,

c'est bon.

Allez, mange.

Je vais bien m'occuper de toi.

Tu sais... je vais essayer

d'être une bonne maman.

D'ailleurs, c'était moi

qui devais être ta maman.


CATHY se couche et ferme la lampe de chevet. La couveuse est près du lit et CATHY regarde son caneton.


CATHY

Bonne nuit.


Au matin, la MAMAN de CATHY ouvre les tentures.


MÈRE DE CATHY

Bonjour, ma chérie!

Bien dormi?

Il y a un petit oeuf à la coque

tout chaud qui t'attend.


CATHY regarde son caneton qui respire fort dans un coin de la couveuse.


CATHY

Qu'est-ce qui t'arrive, toi?

Réponds-moi.

Qu'est-ce qui va pas?


CATHY se lève et ouvre la fenêtre pour appeler sa mère qui fait son jogging matinal dans le parc près de la maison.


CATHY

Maman!

Maman!


CATHY regarde le four à micro-ondes qui fonctionne.


CATHY

Neuf, huit, sept, six,

cinq, quatre, trois,

deux, un.


CATHY prend un sachet dans le four à micro-ondes qui s'est arrêté et retourne à sa chambre.


CATHY sort le caneton de la couveuse et le dépose dans sa poche de polar où elle a déposé la pochette chauffante.


On sonne à la porte. Puis on frappe. TYPHAINE ouvre la porte encore tout endormie.


PÈRE DE TYPHAINE

(Voix au loin)

C'est qui?


TYPHAINE

Purée, Cathy, c'est dimanche.


PÈRE DE TYPHAINE

(Voix au loin)

C'est qui?


TYPHAINE

T'occupes, c'est pas pour toi.

Quoi?


CATHY

Tu peux me prêter ton vélo?


TYPHAINE

Euh, si tu veux.

Il faut gonfler les pneus

parce que je ne l'utilise plus

depuis que j'ai la caisse.


PÈRE DE TYPHAINE

(Voix au loin)

C'est qui?


TYPHAINE

C'est Cathy, la voisine!


PÈRE DE TYPHAINE

(Voix au loin)

Qu'est-ce qu'elle veut?


TYPHAINE

Allons-y.


TYPHAINE pompe l'air dans les pneus de son vélo, dehors dans la cour de l'immeuble.


TYPHAINE

Pourquoi tu as pas

de vélo, toi, hein?


CATHY

C'est ma mère, elle veut pas.

Elle a peur pour moi.


TYPHAINE

Quand tu es dans la remorque

de ton père, elle n'a pas

peur? Allez, monte.


CATHY

Si, mais elle peut rien dire.


TYPHAINE

(Aidant CATHY à partir avec le vélo trop grand)

Tu es prête? C'est bon?

Oui?


CATHY

Oui.


TYPHAINE

(Regardant CATHY s'éloigner)

J'y dis quoi à ta mère

maintenant?


CATHY

Qu'elle doit pas s'inquiéter!


CATHY roule à vélo dans la petite ville.


Le caneton sort LA tête de la poche de CATHY.


CATHY sonne à la porte de la maison de MARGAUX.


MÈRE DE MARGAUX

Oh, bonjour Cathy!


CATHY

Bonjour.


MÈRE DE MARGAUX

C'est Margaux

qui va être contente.


MARGAUX est dans son fauteuil devant la fenêtre de sa chambre.


MÈRE DE MARGAUX

Margaux, regarde qui est venu

te rendre visite.

Voilà, je vous laisse,

mais soyez sages, hein!


MARGAUX

(À voix basse)

Qu'est-ce qui se passe?


CATHY sort le caneton de sa poche.


CATHY

(À voix basse)

Regarde.

On dirait que juste en étant

près de toi, il va déjà mieux.

(S'adressant au caneton)

Chut! Chut! Chut!

(S'adressant à MARGAUX)

Il allait vraiment

pas bien, tu sais.

Chut!

(S'adressant au caneton)

Tais-toi, on va

se faire repérer.


MARGAUX

Ma mère va le découvrir.


CATHY

Qu'est-ce qu'on peut faire?


MARGAUX

Allez, viens.

On va faire couler l'eau.

Pour pas qu'elle l'entende.


CATHY et MARGAUX vont à la salle de bain et MARGAUX ouvre le robinet pour couvrir les pépiements.


MARGAUX

Donne-le-moi, s'il te plaît.

Viens ici, toi.


CATHY

Il ne veut rien manger,

tu sais.


MARGAUX

Ça va mieux maintenant.

Qu'est-ce qu'il dit?


CATHY

Je sais pas, mais...

je pense que tu lui manquais

terriblement.


CATHY ferme le robinet.


CATHY

Margaux, les canards,

ils aiment l'eau.


MARGAUX

Hum, hum.


CATHY

Alors, on peut lui donner

un petit bain.


CATHY dépose le caneton dans la baignoire et il se met à nager.


MARGAUX

Cathy! Cathy!

Il coule! Attrape-le!


CATHY reprend le caneton. MARGAUX et CATHY font sécher les plumes de l'oiseau avec un séchoir électrique.


CATHY

Qu'est-ce que c'est que

ce canard qui flotte pas?

Tu crois que c'est un problème?


MÈRE DE MARGAUX

Cathy?


CATHY

C'est ma mère!

Vite, vite!


CATHY se cache.


MÈRE DE MARGAUX

Cathy?

(Entrant dans la chambre)

Elle est où, Cathy?


MARGAUX

Là.


MÈRE DE MARGAUX

Et qu'est-ce qu'elle fait

là-dedans?


MARGAUX

Bien, pipi.


CATHY s'est enfermée dans la salle de bain.


MÈRE DE MARGAUX

(Frappant à la porte de la salle de bain)

Cathy?


CATHY

Occupée.


MÈRE DE MARGAUX

J'ai ta maman au téléphone

et elle veut te parler.


CATHY

Oui, mais je suis occupée.


MÈRE DE MARGAUX

Oui, mais je pense que tu

as intérêt à lui répondre

maintenant.


CATHY sort de la salle de bain et va au téléphone.


MÈRE DE MARGAUX

(Parlant au téléphone)

Je vous la passe.

(S'adressant à CATHY à voix basse)

Elle est pas contente.


CATHY

Allô, maman?


MÈRE DE CATHY

(Voix au téléphone)

Cathy, tu peux m'expliquer

ce qui s'est passé dans

ta petite tête?

Tu te rends compte de ce que je

viens de vivre? De la frayeur

que tu viens de me faire?

C'est la dernière fois

que tu me fais un coup

pareil, Cathy. Je te préviens.


CATHY

Mais, maman...


MÈRE DE CATHY

(Voix au téléphone)

Tu rentres tout de suite

à la maison. Je t'attends.


MÈRE DE MARGAUX

Elle t'a passé un savon, hein?

Mais elle a raison,

c'est pour ton bien.

Qu'est-ce que tu as

eu pour une idée, comme

ça, de partir de chez toi,

à vélo, toute seule

et sans prévenir ta maman?

Hein?


CATHY

Je sais pas ce qui m'a pris.


MÈRE DE MARGAUX

Tu lui fais plus jamais

des frayeurs pareilles.


CATHY

Promis.


MÈRE DE MARGAUX

Aujourd'hui, c'est terminé.

Mon mari va te raccompagner

chez toi dans cinq minutes.


CATHY soulève une serviette déposée sur un panier et le caneton tente de sortir.


CATHY

Dans le panier à linge,

c'est pas une bonne cachette.


MARGAUX

T'inquiètes pas,

t'inquiète pas. On te

trouvera pas ici.


Le caneton est dans une pochette de valise dans une salle de rangement plein de valises.


MARGAUX

Je suis là, je suis là.

T'inquiètes pas, t'inquiètes pas.

T'inquiètes pas.


MÈRE DE MARGAUX

Cathy?

Mon mari est là!


CATHY

J'y vais.


MARGAUX

Je t'appelle.


CATHY referme la valise en laissant une fente pour l'air.


Plus tard CATHY est dans sa chambre et cherche des informations sur les canetons à partir de son nouveau téléphone.


MARGAUX fouille dans le réfrigérateur.


CATHY

(Voix au téléphone)

Tu as réussi à récupérer

de la glace?


CATHY parle à MARGAUX au téléphone en lui prodiguant des conseils pour le caneton.


MARGAUX

(Voix au téléphone)

Oui, c'est bon, je l'ai.


CATHY

(Parlant au téléphone)

Et tu as du pain?


MARGAUX cherche dans les armoires.


MARGAUX

Oh, il n'y en a plus...


CATHY

(Voix au téléphone)

Zut... Tu as

du quatre-quarts?


MARGAUX

Ça, ça m'étonnerait.


CATHY

(Parlant au téléphone)

Et des petits beurres?


MARGAUX

(Cherchant dans les armoires.)

Ça, j'en ai.


CATHY

(Voix au téléphone)

Tu en fais des miettes et...

(Parlant au téléphone)

tu rajoutes le lait.

Ça va aller?


MARGAUX

Oui, t'inquiètes pas.


MARGAUX s'occupe du caneton dans sa chambre. Le caneton mange


Le PÈRE DE MARGAUX conduit MARGAUX à l'école.


Dans la cour, CATHY attend.


PÈRE DE MARGAUX

Désolé, Cathy,

je sais pas ce que faisait

Margaux ce matin,

mais elle nous a mis

complètement en retard.

Sois sage, mon ange, hein.

Au revoir, Cathy!


CATHY

Au revoir, monsieur.


CATHY pousse le fauteuil roulant de MARGAUX pour rentrer à l'école.


INSTITUTRICE

Allez, allez!

On se dépêche!

Sans courir, Cathy!

Sans courir.


CATHY

(Se penchant vers MARGAUX)

Je sais pourquoi

le caneton ne flotte pas.


MARGAUX

Pourquoi?


CATHY

(À voix basse)

C'est parce qu'il a pas

encore fabriqué

la graisse qui le rend

imperméable.

On va lui mettre les pattes

dans l'eau. Ça va activer

une glande.

Je ne sais plus comment

elle s'appelle, mais...

il faut qu'on essaie.


CATHY observe le caneton qui est dans le lavabo chez MARGAUX, par Skype.


CATHY

Margaux, tu penses pas que ça

fait assez longtemps qu'il

a les pattes dans l'eau?


MARGAUX

(Tenant le I-phone pour filmer le caneton.)


MARGAUX

Ouais.


CATHY

(Voix sur Skype)

Et si on lui rajoutait

de l'eau?

(Parlant via Skype)

Peut-être que sa glande a fait

son effet maintenant.

Non?


MARGAUX

D'accord.

(Prenant un bâton pour ouvrir le robinet.)


CATHY

(Voix sur Skype)

Margaux, tu t'en sors?


MARGAUX prend son téléphone pour que la caméra capte les images du caneton.


MARGAUX

Oui.


CATHY

Montre-le-moi.


MARGAUX

Attends.


CATHY

(Regardant son écran)

Il a l'air de bien

se débrouiller.


MARGAUX

En tout cas, il flotte!


CATHY

Voyant le canard

s'enfoncer dans l'eau]

Margaux?

Margaux!

Margaux! Margaux!

Vite! Vite, Margaux!


MARGAUX ne peut pas réagir aussi vite que CATHY le voudrait.


CATHY

Margaux, il coule!

Margaux!

Margaux, fais quelque chose!

Margaux!

Vite!

S'il te plaît, coupe le robinet.


MARGAUX fait de son mieux, mais le bâton tombe dans la baignoire avant qu'elle ne puisse couper l'eau.


CATHY

Coupe le robinet!

Margaux, qu'est-ce que tu fais?

Margaux! Margaux!


MARGAUX

Merde!


CATHY

Vite! Vite!

Margaux! Margaux!


MARGAUX tombe dans la baignoire à son tour.


CATHY

Margaux, ça va?


MARGAUX

Ça va.


CATHY

Et le caneton?


L'image de MARGAUX apparaît à l'écran. Le caneton est monté sur la tête de MARGAUX.


MARGAUX

Ça va.


MARGAUX sourit.


CATHY

Tu penses qu'il y a quelque

chose qui va pas avec lui?


MARGAUX

(Couché dans son lit)

Il est comme moi.


CATHY

(Voix au téléphone)

Parce qu'il flotte pas?


MARGAUX

Oui.


CATHY

C'est pas parce qu'il flotte

pas qu'il est pas normal.


MARGAUX

C'est à cause de moi.


CATHY

(Voix au téléphone)

Mais non, Margaux.

Il s'en fout s'il flotte pas.

Il est tout le temps avec toi.


MARGAUX

Je suis pas une maman canard.


CATHY

(Voix au téléphone)

Mais c'est toi sa maman.


MARGAUX

Je suis fatiguée.

Demain, ça va être dur.


CATHY

D'accord. Bonne nuit, Margaux.


Le PÈRE de MARGAUX dépose le fauteuil dans sa camionnette.


PÈRE DE MARGAUX

En route pour la chasse

aux bonnes nouvelles.

Tu vas voir.

Je suis sûr qu'elles

seront bonnes.


Pendant que MARGAUX est absente le canard qui grandit sort de sa valise et explore la maison. [Au centre de réadaptation, MARGAUX fait des exercices de motricité.


MARGAUX et son PÈRE rencontre le médecin.


MÉDECIN

La courbe du taux

de dystrophie,

elle se maintient plutôt bien.

C'est super, Margaux.

Mais j'ai aussi les résultats

de tes tests musculaires.

Faut pas que tu te laisses aller

Margaux, tu sais.

C'est important

que tu donnes le maximum.

Et comment ça se passe les

journées d'adaptation

à l'institution?


PÈRE DE MARGAUX

Elle ne dit pas grand-chose.

Bien, je pense.


MÉDECIN

Ça te plaît l'institution,

Margaux?


MARGAUX soupire plutôt que de répondre.


MÉDECIN

Tu verras...

C'est sans doute difficile

d'être loin de ton papa et

de ta maman au début,

mais après, tu vas voir,

c'est... c'est vraiment bien.


La MÈRE DE MARGOT entre chez elle et trouve quelque chose sur le sol. Le caneton se promène et laisse des traces de son passage en faisant de petites crottes.


La MÈRE DE MARGAUX passe de crotte en crotte et nettoie quand elle entend des pépiements provenant de la chambre.


Le caneton est emprisonné sous un panier à linge. Et MARGAUX, CATHY et leurs parents sont rassemblés dans le salon.


MÈRE DE CATHY

Franchement, tout ce...


MÈRE DE MARGAUX

Écoutez, de mon côté,

j'ai pas de solution,

hein. Je...


MÈRE DE CATHY

Oui, on a bien compris

que vous pouviez pas le garder...


MÈRE DE MARGAUX

Mais nous, qu'est-ce qu'on fait?


PÈRE DE MARGAUX

Qu'est-ce que tu veux

qu'on fasse?


MÈRE DE CATHY

Eh bien, je pense que le...

l'endroit où il sera le mieux,

c'est ici, c'est certain.


PÈRE DE MARGAUX

Vous croyez?


MÈRE DE CATHY

Bien oui, c'est sûr.

Évidemment.


MÈRE DE CATHY

Bien, ma chérie, dis au revoir

au papa et maman de Margaux.


CATHY

Au revoir.

Au revoir, monsieur.


PÈRE DE MARGAUX

Au revoir.


CATHY

Je m'excuse.

Tout ça, c'est de ma faute.


PÈRE DE MARGAUX

Mais non, Cathy,

c'est pas grave, mais bon...



CATHY et sa MÈRE sortent de chez les parents de MARGAUX.


Dans la voiture, la mère de CATHY est furieuse.


MÈRE DE CATHY

Est-ce que tu te rends compte

dans quelle situation

tu me mets?

Mais enfin, j'ai l'air

de quoi à cause de toi?

Tu crois que ça m'amuse

de devoir réparer tes conneries?

Parce que ça,

c'est une connerie, Cathy.

Tu crois pas que les parents de

Margaux, c'est déjà assez

difficile pour eux.

Toi, tu leur fous en plus

un canard dans les pattes?

Elle va jamais pouvoir s'en

occuper de ce canard,

tu le sais bien!


CATHY

Le papa de Margaux

a dit que c'était pas grave.


MÈRE DE CATHY

C'est ce qu'il a dit, Cathy,

parce qu'il est poli, mais

il est super embêté là!


CATHY

Et le caneton,

ils vont en faire quoi?


MÈRE DE CATHY

Ah bien, ils en feront

ce qu'ils veulent!


CATHY prépare son bagage pour aller chez son père. Le téléphone sonne.


MÈRE DE CATHY

(Voix provenant d'une autre pièce)

Cathy? Tu peux prendre

le téléphone? Je suis occupée.


CATHY

(Parlant au téléphone)

Allô?


MARGAUX

(Voix au téléphone)

Cathy.


CATHY

Oh, c'est toi, Margaux.


MARGAUX

(Voix au téléphone)

Cathy...


CATHY

Ça va pas?


MARGAUX

(Voix au téléphone)

Mes parents...


CATHY

Quoi?


MARGAUX est dans sa chambre.


CATHY

(Voix au téléphone)

Qu'est-ce qu'ils ont fait?


MARGAUX

Ils l'ont mis dans un élevage.


CATHY

(Voix au téléphone)

Mais c'est une bonne idée.


MARGAUX

Non, Cathy.


CATHY

(Voix au téléphone)

Il va se faire

plein de copains.


MARGAUX

Cathy, tu parles

comme mes parents.


CATHY

(Voix au téléphone)

T'es inquiète pour lui,

c'est ça?


MARGAUX

Très inquiète.


CATHY

(Voix au téléphone)

Si tu veux, je vais aller

lui rendre visite.

(Parlant au téléphone)

Comme ça, je pourrai te dire

s'il va bien. D'accord?


MARGAUX

D'accord...


CATHY sort rejoindre son père qui attend dehors avec son vélo.


CATHY

Papa, tu as prévu quelque

chose de spécial ce week-end?


PÈRE DE CATHY

Non, enfin, à part

que tu viens me voir, rien.


CATHY

Alors, on va aller rendre

visite à mon cadeau

d'anniversaire.


PÈRE DE CATHY

Pourquoi? Il n'est plus

chez ta mère?


CATHY

Non, papa.


PÈRE DE CATHY

Ah, ça y est, elle l'a foutu

dehors, lui aussi.


Le PÈRE DE CATHY pédale sur la route.


PÈRE DE CATHY

C'est encore loin?


CATHY

(Assise dans la remorque)

En voiture, non. En vélo, oui.


À la ferme d'élevage, CATHY cherche avec un employé.


EMPLOYÉ DE FERME

Il a quel âge, ton caneton?


CATHY

Sept jours.


EMPLOYÉ DE FERME

Alors, c'est par là.


CATHY remarque que d'autres employés trient les nouveau-nés et en éjectent quelques-un dans un trou.


CATHY

Monsieur?

Ils vont où ceux qu'on met

dans le trou?


EMPLOYÉ DE FERME

Celles-là parce que

ce sont toutes des femelles.

Elles vont directement

au paradis des oiseaux.

Elles ont de la chance.


CATHY

Et ceux qui vont pas

au paradis des oiseaux?


EMPLOYÉ DE FERME

Les autres, les mâles, ils

restent chez moi et je vais

leur donner bien à manger.

Autant qu'ils veulent

et même plus.

Allez, suis-moi.

Pour ton caneton, c'est par là.


CATHY Je peux pas te dire lequel c'est. C'est lui qui doit te reconnaître si tu es sa mère. [CATHY

Mais c'est pas moi, sa mère.


EMPLOYÉ DE FERME

Ah! Ça, il fallait

me le dire avant!

C'est pas possible,

alors, désolé.


CATHY et son père sortent de la ferme et retourne au vélo.


CATHY

Papa, quand ils sont grands,

le monsieur, il en fait quoi?

Il les libère?


PÈRE DE CATHY

Mais non, Cathy...

Il faut qu'il gagne sa vie,

le monsieur.

Il en fait des conserves

et du foie gras.

Tu sais, ma puce, chaque morceau

de viande que tu manges,

un jour, était un brave petit

animal avant qu'il arrive

dans ton assiette.


CATHY est de retour chez sa mère.


MÈRE DE CATHY

(Voix au loin qui parle au téléphone)

Oui. Ah, oui.

Oui, je comprends.

Ah, mais écoutez...

L'ennui, c'est qu'on peut pas

toujours être avec elles

et surveiller

ce qu'elles se disent.

Non, mais je comprends,

bien sûr.

C'est embêtant, oui.

Écoutez, le mieux,

c'est que je vous la passe.

(Donnant le téléphone à CATHY)

C'est la maman de Margaux.


CATHY

(S'adressant à sa MÈRE)

Qu'est-ce qu'elle a, Margaux?


MÈRE DE CATHY

Eh bien, elle va t'expliquer.


CATHY

(Parlant au téléphone)

Allô?


MÈRE DE MARGAUX

(Voix au téléphone)

Bonjour, Cathy. Je voudrais

que tu viennes à la maison

pour qu'on puisse

t'en parler, d'accord?


CATHY

D'accord.


MÈRE DE MARGAUX

(Voix au téléphone)

Alors, est-ce que tu penses

que ta maman peut te conduire?


CATHY

Si maman peut me conduire?

Bien sûr.

(S'adressant tout bas à sa MÈRE)

Maman, tu peux

me conduire chez Margaux?


MÈRE DE CATHY

(À voix basse)

Ah... Bien, il faudra bien!


CATHY

Il y a pas de problème.


CATHY est assise à table avec les parents de MARGAUX et une travailleuse sociale.


PÈRE DE MARGAUX

Tu sais, Cathy...

depuis que tu as raconté à

Margaux ce que tu as vu

à l'élevage,

Margaux, ça va pas fort.


CATHY

Mais je lui ai dit

ce que j'ai vu.


PÈRE DE MARGAUX

Je sais, Cathy, mais...

parfois, il vaut mieux

ne pas dire la vérité.

Elle fait trop mal.

Là, Margaux, elle souffre

très fort pour le canard.


CATHY

Mais c'est pas difficile,

il faut juste aller le chercher.


PÈRE DE MARGAUX

Cathy, on...

On peut pas le garder.

C'est pas qu'on veut pas,

mais elle va bientôt vivre

en institution pour la semaine.

Là-bas, il y a pas la place

pour un canard.


CATHY

Et pourquoi vous gardez pas

Margaux à la maison?


PÈRE DE MARGAUX

On fait tout ce qu'il y a

de mieux pour Margaux.

Crois-moi.

Alors, maintenant,

tu vas lui parler.

Tu vas lui raconter

que les plus beaux canetons,

ils sont sélectionnés

et qu'on leur fait rien.

Qu'il va devenir

un beau et grand canard

et qu'il est bien là où il est.

D'accord?

Allez, vas-y.


CATHY entre dans la chambre de MARGAUX.


MARGAUX

Il va mourir.


CATHY

Je sais.


MARGAUX

C'est difficile de vivre.


MARGAUX est maintenant dans une institution. Une INTERVENANTE pousse le fauteuil de MARGAUX dans une pièce où ses parents sont déjà.


INTERVENANTE

S'adressant aux parents de MARGAUX. Voilà. Bon, il faut bien comprendre qu'il s'agit d'une période d'acclimatation. Ce qui signifie que, de notre point de vue, nous n'allons rien lui demander ou lui imposer. [PÈRE DE MARGAUX

Très bien.


INTERVENANTE

Dans un premier temps, hein?

Ce sera pas toujours comme ça.

(S'adressant à MARGAUX)

Tu en es bien consciente,

Margaux?


MARGAUX

Oui, oui.


INTERVENANTE

Bien voilà,

je crois qu'on s'est tout dit.

Vous pouvez nous laisser?


PÈRE DE MARGAUX

D'accord.


PÈRE DE MARGAUX

(Embrassant MARGAUX sur le front.)

Au revoir, mon ange.


MÈRE DE MARGAUX

À ce soir, mon bébé d'amour.


INTERVENANTE

Je vous accompagne.

(S'adressant à MARGAUX)

Je reviens tout de suite.


MARGAUX regarde sa nouvelle chambre.


CATHY voyage sur la banquette arrière de la voiture avec sa MÈRE. La voiture s'arrête devant l'école.


MÈRE DE CATHY

Allez, dépêche-toi, mon coeur.

Je suis à la bourre.

À ce soir, ma chérie!


CATHY rebrousse chemin aussitôt que la voiture est partie et marche dans la direction opposée de l'école.


MARGAUX est seule dans sa chambre et fait un collage avec des fèves.


TYPHAINE travaille dans une chaîne de montage.


CATHY surgit de nulle part dans l'usine.


CATHY

Typhaine! Typhaine! Typhaine!


TYPHAINE

Qu'est-ce que tu fous ici?


CATHY

Viens, viens--


TYPHAINE

Cathy, je t'ai dit

de pas venir à mon boulot.

Qu'est-ce que tu fous ici?


CATHY

Viens!


TYPHAINE

Qu'est-ce qu'il y a?


CATHY

Viens, on va à ta voiture.


TYPHAINE

Attends, attends.

Attends un peu.

Bouge pas.


TIPHAINE dépose quelques choses dans le coffre de sa voiture. CATHY monte sur le siège passager. TIPHAINE monte aussi dans la voiture et démarre.


CATHY

Youhou!


TIPHAINE, CATHY et MARGAUX sont à la ferme d'élevage.


EMPLOYÉ DE FERME

Voilà, mesdemoiselles.


TYPHAINE

Merci.


EMPLOYÉ DE FERME

Bon, je vous laisse

parce que si je devais m'occuper

de trouver une maman

à chacun de mes canetons,

je mettrais la clé

sous la porte.


MARGAUX

(Montrant un enclos de canetons)

Ici!


TYPHAINE

Juste là, là?


Un des canetons se retourne en s'éloignant du groupe.


MARGAUX

C'est lui.


TYPHAINE

Où ça?


MARGAUX pointe son caneton du doigt. Le caneton accourt vers MARGAUX.


CATHY

Il t'a reconnu.


CATHY enjambe le muret et prend le caneton pour MARGAUX.


MARGAUX

Moi aussi, je l'ai reconnu.


MARGAUX, TIPHAINE et CATHY sont de retour dans la voiture. Le caneton se tient sur l'épaule de MARGAUX. CATHY sort une carte routière.


TYPHAINE

Où est-ce qu'on est ici?

OK...

Bon, les filles, on va où?


CATHY ET MARGAUX

Bien...


TYPHAINE

Bien quoi?


CATHY

(Pointant un endroit sur la carte.)

Là.


TYPHAINE

Pff! OK.


TYPHAINE démarre et

la voiture roule sur

une route de campagne.]


MARGAUX est assise dans un fauteuil monté dans une barque où CATHY et TYPHAINE montent avec le caneton.


TYPHAINE

(Aidant CATHY avec le caneton)

Allez, tiens.


CATHY trébuche et le caneton tombe à l'eau.


MARGAUX

Cathy!


TYPHAINE

Tu le vois?


CATHY

Il sait pas nager!


Le canard qui s'était enfoncé dans l'eau remonte à la surface et CATHY le rattrape aussitôt.


TYPHAINE

C'est bon, tu l'as?


CATHY

Tu flottes toi maintenant.

C'est une bonne nouvelle.

Mais tu nous refais plus jamais

de frayeur pareille.

C'est promis?


TYPHAINE s'assoit au centre de la barque et rame.


Au centre de traitement, le PÈRE et la MÈRE de MARGAUX sont en émoi. La chambre est vide et MARGAUX a laissé une note sous forme de collage : "Je reviens tout à l'heure."


PÈRE DE MARGAUX

(Lisant la note)

Je reviens tout à l'heure]


INTERVENANTE

Ça lui a demandé

beaucoup d'effort.


PÈRE DE MARGAUX

Je n'en doute pas.


Pousse violemment le collage et les fèves sur le sol.


TYPHAINE rame jusque dans une partie ombragée du lac.


CATHY

Où est-ce qu'ils ont disparu?


TYPHAINE

Bien, tu sais,

Cathy, les canards,

c'est des oiseaux

migrateurs, hein.

Peut-être qu'ils sont juste

déjà partis.


MARGAUX

Là!


CATHY

Il est abandonné, Margaux.


TYPHAINE

Bon, les filles, il faut

qu'on y aille parce que moi,

j'ai promis à mon patron

que je rattraperais mes heures

avant la fin de la journée.


TYPHAINE ramène la barque au bord de l'eau.


TYPHAINE

Attends.

Je vais t'aider

à prendre Margaux.


MARGAUX

Non.


TYPHAINE

Margaux, les canards,

ils sont tous partis, hein.


CATHY

On va les retrouver.


MARGAUX

On va les retrouver.


TYPHAINE détache la barque et laisse les fillettes partir. [TYPHAINE

Je devrais pas

vous laisser faire ça...


À l'institution, la police a été appelée.


INSPECTEUR

Le message de votre fille

est très clair.

Je crois qu'il faut

lui faire confiance.


Le caneton nage sur les eaux du lac et suit la barque.


MARGAUX

Stop!


CATHY

Qu'est-ce qu'il y a?


MARGAUX

Il est fatigué.


CATHY est debout dans la barque.


CATHY

Allez, viens.

Allez, viens.

Voilà, c'est bien.

Tu nages de mieux en mieux.


MARGAUX

Passe-le-moi.


CATHY rame sur les eaux et la barque se retrouve sur une voie navigable plus fréquentée.


Au bout d'un moment, CATHY accoste sans attacher l'amarre. La barque s'éloigne de la rive au moment où CATHY reprend le caneton. [MARGAUX

Tu l'as?


CATHY

Presque.


MARGAUX

Sentant la barque s'éloigner. Cathy! [CATHY

(Déposant le caneton sur le sol)

Toi, tu restes là

et tu bouges pas.


MARGAUX

Où tu vas?


CATHY

Je vais chercher de l'aide.


MARGAUX

Me laisse pas toute seule!


CATHY

Les rames! Les rames!


MARGAUX

Qu'est-ce que tu veux

que je fasse?


CATHY

Essaie de prendre les rames.


MARGAUX

Mais...

Je peux pas!

J'y arrive pas!


Le caneton est rapidement sorti de sa boîte et regarde CATHY s'éloigner sur le sentier.


CATHY

(Trouvant un pêcheur)

Monsieur! Monsieur!


PÊCHEUR

Oui, quoi?


CATHY

Vite, regardez là!


PÊCHEUR

Oui?


PÊCHEUR

(Apercevant la barque à la dérive)

Bon sang! Allez, hop!

On se dépêche!

Hop là.


Le courant fait dériver la barque vers le pêcheur qui tend sa canne à pêche comme une perche.


PÊCHEUR

Attrape.

Allez, attrape!

Allez, hop!

Allez, tire, tire.

Parfait, voilà. Tu peux lâcher.

Oui, viens. Voilà.

Tout doux, oui,

doucement, voilà.

Hop là. OK, OK.


Cette fois CATHY prend bien soin d'attacher la barque.


PÊCHEUR

Comment tu es arrivée

dans cette barque, toi, hein?


MARGAUX

Grâce à ma copine.


PÊCHEUR

Ah oui?


PÊCHEUR

Et vos parents sont

au courant? Oui? Non?


CATHY

Non.


PÊCHEUR

Non?


CATHY

Il faut qu'on les prévienne.


PÊCHEUR

Comment?


CATHY

Il faut qu'on les prévienne.


PÊCHEUR

Oui.

J'ai compris.

(Fouillant sa poche pour sortir son téléphone)

Tiens, tu fais vite, oui, oui?


CATHY

Oui, oui.


PÊCHEUR

Bien.

(S'adressant à MARGAUX)

Ça va, toi?


MÈRE DE CATHY

(Voix au téléphone)

Allô?


CATHY

Allô maman?


MÈRE DE CATHY

(Voix au téléphone)

Cathy, où tu es?


CATHY

Maman, tout va bien.


MÈRE DE CATHY

(Parlant au téléphone dans sa voiture)

Margaux est avec toi?


CATHY

Oui, maman.


MÈRE DE CATHY

(Voix au téléphone)

Bon, vous allez rentrer

tout de suite à la maison.


CATHY

Non, maman.


MÈRE DE CATHY

(Voix au téléphone)

Cathy, les parents de Margaux

ont déjà appelé la police.

Cathy? Cathy?


CATHY

Il faut d'abord

qu'on termine quelque chose.


MÈRE DE CATHY

(Parlant au téléphone dans sa voiture)

Enfin, qu'est-ce

que vous devez terminer?


CATHY

Je peux pas te le dire,

tu seras pas d'accord.


MÈRE DE CATHY

(Voix au téléphone)

Cathy, tu me le dis

tout de suite!


CATHY

Au revoir, maman.


MÈRE DE CATHY

(Voix au téléphone)

Cathy--


PÊCHEUR

(Distrayant MARGAUX)

L'asticot tu l'embroches

dans le nombril. Ah!

Bon et alors?


CATHY

Merci beaucoup.

Elle a dit qu'elle venait

nous chercher,

là-bas, à la petite route.


PÊCHEUR

Oui, eh bien, moi,

à leur place, je vous

en collerais bien une.

Allez, zou!


CATHY pousse le fauteuil de MARGAUX et s'éloigne du pêcheur.


CATHY

(À voix basse)

Margaux, tes

parents ont déjà appelé

la police.


MARGAUX

Et alors? Et mon caneton?


CATHY retourne à la boîte vite du caneton.


CATHY

Margaux, il n'est plus là.


MARGAUX

C'est pas vrai...


CATHY pousse le fauteuil de MARGAUX sur le sentier pour chercher le caneton.


La nuit tombe et les fillettes sont toujours dehors.


LE PÈRE DE MARGAUX attend toujours le retour de MARGAUX, chez lui.


PÈRE DE MARGAUX

(S'adressant à l'INSPECTEUR)

Qu'est-ce que vous

attendez pour signaler

leur disparition à la télé?


INSPECTEUR

Bien, le problème, c'est que

pour lancer le plan

de disparition,

il faut que...

on n'ait plus de nouvelle.

Et là, les disparues se sont

manifestées, donc c'est...

C'est plus vraiment

des disparues, tiens.


PÈRE DE MARGAUX

C'est tout ce qu'on peut

faire? Attendre?


INSPECTEUR

On va analyser

le téléphone de madame en

espérant qu'on ait...

un début de... de piste.

On avisera après.

Vous avez pas du lait?


PÈRE DE MARGAUX

Pardon?


INSPECTEUR

Du lait?


PÈRE DE MARGAUX

Dans le frigo.


INSPECTEUR

Didier.

Dans le frigo.


INSPECTEUR

Merci.


CATHY et MARGAUX sont seules près de la rivière.


CATHY

Tu crois qu'il va bien?


MARGAUX

J'en sais rien.


Le fauteuil de MARGAUX est renversé et CATHY tire MARGAUX par les pieds.


MARGAUX et CATHY sont couchées l'une contre l'autre et regarde le ciel.


MARGAUX

Tu sais, Cathy, j'ai jamais

été dans le sable.


CATHY

Jamais?

Pourquoi?


MARGAUX

Je sais pas.


CATHY

C'est dangereux pour toi?


MARGAUX

Non.


CATHY

Alors, pourquoi?


MARGAUX

"Margaux doit faire

attention."


La porte et le téléphone sonnent en même temps. Un homme descend un escalier en vitesse.


PÊCHEUR

Oh, misère!

Oui, oui, oui! Deux secondes!

Deux secondes, là!

Oui, allô? Allô?

Allô? Allô?

Allô?


Le pêcheur ouvre la porte et fait face à deux policiers.


PÊCHEUR

Deux secondes,

je suis au téléphone.

Allô!


INSPECTEUR

(Montrant son téléphone)

C'est moi.


PÊCHEUR

Ah! Oui... Je peux faire

quelque chose pour vous?


INSPECTEUR

Dites-moi,

est-ce que vous avez...

eu affaire à ces deux enfants?


L'INSPECTEUR montre des photos des fillettes.


PÊCHEUR

J'ai rien fait, hein. Que du

contraire! Je vous assure.


INSPECTEUR

On dit pas que... Simplement,

je vais vous demander

de nous suivre.


PÊCHEUR

Non, je préfèrerais pas.

Il est tard...


INSPECTEUR

Moi, je préfèrerais

que si. Vous vous changez

et vous nous suivez.


PÊCHEUR

Oui?


INSPECTEUR

Oui.


PÊCHEUR

Oui. Tout de suite.


Quelqu'un marche près de la berge, muni d'une lampe-torche.


Au matin, les fillettes sont endormies sur le rivage.


MARGAUX

Cathy, Cathy.


CATHY

Quoi?


MARGAUX

Regarde.


CATHY remarque que la rive se déplace et se rend compte qu'elle et MARGAUX sont couchées sur un tas de sable chargé sur un chaland. Le bateau se déplace vers des usines.


CATHY

On avance.


MARGAUX

Et... et mon caneton?


CATHY

On le retrouvera jamais.


TYPHAINE arrive au travail en voiture. Aussitôt le PÈRE DE CATHY l'interpelle.


PÈRE DE CATHY

Où est-ce que tu as laissé

Cathy et Margaux?


TYPHAINE

Bien, à la rivière,

sur votre barque.


TYPHAINE

Et elles t'ont dit

où elles voulaient aller?


TYPHAINE

Au paradis des oiseaux?


CATHY et MARGAUX sont maintenant sur le pont du chaland. Le capitaine du chaland prend son téléphone.


CATHY

Qu'est-ce que vous faites?


CAPITAINE

J'appelle les flics.


CATHY

Margaux!


MARGAUX tombe dans la rivière.


CAPITAINE

Bouge pas!


Le CAPITAINE attrape rapidement MARGAUX et la sort de l'eau.


MARGAUX et CATHY sont maintenant dans la cabine du bateau. Les vêtements de MARGAUX sont accrochés pour sécher.


CAPITAINE

Mais qu'est-ce que je vais

faire de vous, moi?


MARGAUX et CATHY descendent à terre.


CAPITAINE

Bon, euh...

Dans trois heures, je serai

à mon quai de déchargement

et j'appellerai la police.

Compris?


CATHY

Compris!


CAPITAINE

Hé, ça me fait quoi?


CATHY

Compris!


CATHY pousse le fauteuil de MARGAUX en s'éloignant.


LE PÈRE DE MARGAUX roule à vélo à la recherche des fillettes.


CATHY pousse MARGAUX sur le sentier qui longe la rivière.


CATHY passe à quelques centimètres du caneton caché dans les herbes hautes. [MARGAUX

Arrête-toi! Arrête-toi!

Il est là.


CATHY s'arrête.


CATHY

Où ça?


MARGAUX

Derrière nous.


CATHY

Ah!


MARGAUX

Oh, je me suis tellement

inquiétée pour toi!


CATHY

Allez, viens.

Viens, petit chou.


MARGAUX

Je suis tellement contente

de t'avoir retrouvé.

Je suis tellement contente.


Le PÈRE DE CATHY retrouve sa barque.


CATHY

(Poussant le fauteuil de MARGAUX)

Tu penses pas qu'on devrait

rentrer avec la police

qui nous recherche?


Le PÈRE DE MARGAUX s'arrête près du pêcheur.


PÈRE DE MARGAUX

Excusez-moi, est-ce que je

pourrais vous emprunter

votre téléphone?


PÊCHEUR

Non.


PÈRE DE MARGAUX

Ce sera pas long,

c'est juste pour appeler--


PÊCHEUR

Non, je pêche.


PÈRE DE MARGAUX

Mais je dois juste

téléphoner--


PÊCHEUR

"Non", c'est pas clair?

J'ai dit oui?


PÈRE DE MARGAUX

Bon.


Le PÈRE DE MARGAUX enfourche son vélo et poursuit sa route. CATHY pousse le fauteuil de MARGAUX sur une petite route de campagne qui longe la rivière.


MARGAUX

Cathy?


CATHY traverse la route et se dirige vers une cabine publique.


Dans la maison des parents de MARGAUX, le téléphone sonne.


UN TECHNICIEN

Attendez, laissez sonner.

Laissez sonner.

C'est bon, localisé.


MÈRE DE CATHY

Je peux?


INSPECTEUR

Oui, allez-y.


MÈRE DE CATHY

Allô?


VOIX ÉLECTRONIQUE

Acceptez-vous un appel

en PCV de... Cathy.

Si vous acceptez cet appel,

dites--


MÈRE DE CATHY

Oui!


MARGAUX traverse la route péniblement dans son fauteuil pour rejoindre CATHY dans la cabine publique.


MÈRE DE CATHY

(Voix au téléphone)

Allô, Cathy?


Parlant au téléphone

Cat... Allô, ma chérie?

Est-ce que tout va bien?


CATHY

Bien sûr, maman.


MARGAUX

(Frappant sur les portes de la cabine)

Raccroche!

Raccroche! Raccroche!

Raccroche!


LE PÈRE ET LA MÈRE de MARGAUX écoutent attentivement.


MÈRE DE CATHY

A-allô, Cathy?

Allô?

Ça a raccroché.


Il commence à pleuvoir sur la route de campagne.


MARGAUX

La police.


CATHY

Tu penses?


MARGAUX

Oui, certaine.


CATHY

Pour savoir où on est?


MARGAUX

Elle sait maintenant.


Chez les parents de MARGAUX, l'INSPECTEUR rassure tout le monde.


INSPECTEUR

Mais c'est pas grave.

On sait où aller maintenant.


CATHY

Margaux, attends.


MARGAUX fait avancer son fauteuil sur la route. La pluie s'est arrêtée.


CATHY

Margaux, tu sais, ce qu'on fait,

c'est pas grave.

La police, elle va pas

nous mettre en prison.

Margaux!


MARGAUX

Et lui?

Tu as pensé à lui?


Les PARENTS de MARGAUX montent dans leur voiture avec la MÈRE DE CATHY.


INSPECTEUR

Pardon, les parents ne sont

pas censés nous accompagner

pour les recherches.


PÈRE DE MARGAUX

Qu'est-ce qu'on fait, alors?

On attend?


INSPECTEUR

Je suis désolé.

C'est la procédure.


MÈRE DE MARGAUX

Allez!


La voiture des policiers démarre. Derrière, les trois parents regardent la voiture s'éloigner, debout au milieu de la rue.


CATHY marche derrière MARGAUX.


CATHY

Margaux, te fatigue pas

pour rien.

Margaux, arrête.

La police va nous retrouver

dans pas longtemps.


MARGAUX

Laisse, je veux pas qu'il...

soit mis en conserve.


CATHY

Margaux, on est

trop repérables.

Surtout toi avec ton fauteuil

roulant. Allez, viens.

Va où tu veux.


CATHY laisse MARGAUX continuer seule et attend dans l'abribus près de la cabine publique. Un autobus s'arrête. Après le départ de l'autobus, CATHY traverse la route et attend.


Dans la voiture de police, la radio s'active.


RADIO POLICE

Un témoin oculaire

affirme avoir vu les

deux individus.


POLICIER

Position?


RADIO POLICE

50 degré 34' nord,

4 degrés 2' est.


POLICIER

Bien noté.


L'INSPECTEUR est dans la cabine d'où CATHY a téléphoné, mais CATHY n'est plus dans le secteur.


L'INSPECTEUR retourne à la voiture.


Un autobus s'arrête devant le fauteuil de MARGAUX.


CHAUFFEUR

(Aidant MARGAUX à monter dans le bus)

Tu as ta carte de priorité?


MARGAUX

Je l'ai oubliée.


CHAUFFEUR

La prochaine fois,

je te fais redescendre.


MARGAUX

D'accord.


Le CHAUFFEUR installe MARGAUX dans le bus. CATHY est déjà à l'intérieur.


CHAUFFEUR

Terminus!

Tout le monde descend.


Le CHAUFFEUR fait descendre MARGAUX avec l'aide de CATHY.


Dans l'aire d'attente du terminus, CATHY et MARGAUX donnent à boire au caneton.


CATHY

Je m'excuse, Margaux.

J'ai tout fait rater.


MARGAUX

Il faudrait cacher

le fauteuil.


CATHY

Et après, comment on fait?


MARGAUX

Je battrai des ailes!


CATHY cache le fauteuil de MARGAUX dans une gare de triage.


CATHY et MARGAUX sont assise dans l'aire d'attente d'une gare.


CATHY

Margaux?


CATHY a déniché un triporteur avec une cabine pour un passager. [MARGAUX

Yes!


CATHY et MARGAUX roulent avec le triporteur sur une route de campagne.


Les policiers rencontrent le CAPITAINE du chaland.


INSPECTEUR

Donc, c'est tout

ce que vous pouvez nous dire?


CAPITAINE

Ouais.


POLICIER

Vous nous aidez pas beaucoup.


CAPITAINE

De la péniche,

je les ai à peine vues.


INSPECTEUR

Bon, au moins, on sait

dans quelle direction

elles sont parties.


Le PÈRE DE CATHY roule derrière la voiture de police sur les quais de déchargements et s'arrête près du CAPITAINE de chaland qui n'a pas bougé après le départ des policiers.


PÈRE DE CATHY

Qu'est-ce que vous avez dit

aux flics?

Ils sont à la recherche

de ma fille.


Le PÈRE DE CATHY s'assoit près du CAPITAINE.


CAPITAINE

Bon...

Elles vont au paradis

des oiseaux.


PÈRE DE CATHY

Ça, je savais.

Elles sont pas près d'y arriver.


CAPITAINE

C'est moins loin

que vous ne le pensez.


CATHY et MARGAUX s'arrête près du rivage.


Au centre de la rivière, il y a une île bordée de roseaux.


CATHY

Tu es sûre que c'est ici,

le paradis des oiseaux?


MARGAUX

Certaine.


CATHY encourage le caneton à nager.


MARGAUX observe la scène depuis la cabine du triporteur.


CATHY

Allez, allez.

Allez. Allez!

Ici, c'est le meilleur endroit

pour les oiseaux.


Le caneton est à l'eau, d'autres canards sont près du rivage.


CATHY

Allez, non.

Non.

Va te chercher une maman.

Va te chercher une maman,

j'ai dit.

Allez, vas-y.

Va trouver une maman.

Va te trouver une maman,

j'ai dit.


Le caneton revient sans cesse vers CATHY.


CATHY

Allez!


MARGAUX

Cathy, il veut pas.


CATHY

Allez, pourquoi tu te débats?

Non.


MARGAUX

Il veut pas, Cathy.


CATHY

J'ai vu, Margaux.


MARGAUX

(Appelant le caneton)

Allez, viens. Viens.

Viens ici, mon caneton.


CATHY

Il faut qu'on l'emmène là-bas,

sur les îles.


Les policiers sont maintenant à la gare.


POLICIER

On a retrouvé le fauteuil.


INSPECTEUR

C'est déjà pas mal.


MARGAUX est seule dans la cabine du triporteur. Le caneton est couché dans la paille près d'une grange.


CATHY fouille dans la grange.


CATHY marche dans la rivière en tirant un pneumatique sur lequel MARGAUX est installée avec son canard.


CATHY s'approche de l'île où se trouvent des dizaines d'oiseaux nautiques.


Sur la rive quelqu'un scrute la surface de l'eau avec une lunette et voit les fillettes.


LE PÈRE DE CATHY capte la scène avec une lunette d'approche dans une cache d'ornithologue.


L'INSPECTEUR a retrouvé le triporteur au bord de la rivière.


INSPECTEUR

(Parlant au téléphone)

Allo...

Les gars, il vous faut combien

de temps pour amener un véhicule

avec un minimum de tirant d'eau?

Oui, envoyez-moi aussi

une équipe de plongeurs.


MARGAUX et CATHY sont étendues dans les hautes herbes, sur l'île.


MARGAUX

Si on était des oiseaux...


CATHY

C'est vrai, Margaux.

Ce serait plus simple.

On irait où on veut,

quand on veut.


Chez les parents de MARGAUX, un téléphone sonne.


TECHNICIEN

(S'adressant à la MÈRE DE CATHY)

Attendez.

C'est bon, localisé.


MÈRE DE CATHY

Allô, Cathy?


PÈRE DE CATHY

(Voix au téléphone)

C'est moi.

(Parlant dans un téléphone public)

Je les ai retrouvées.


MÈRE DE CATHY

Ah bon? Il les a retrouvées.


PÈRE DE CATHY

(Voix au téléphone)

Tu veux que je te dise?


MÈRE DE MARGAUX

Oui?


PÈRE DE CATHY

(Voix au téléphone)

Elles sont aux étangs

de Virelles.


MÈRE DE CATHY

Mais qu'est-ce que tu fais

là-bas, toi?


Des plongeurs se dirigent vers une embarcation dans lequel l'INSPECTEUR a déjà pris place.


Un POLICIER scrute la rivière à l'aide de jumelles, debout dans l'embarcation.


POLCIER

Je les ai!


INSPECTEUR

Faites voir, faites voir.

(Regardant avec les jumelles)

Yes!

Allez.


PÈRE DE CATHY

Non! Stop!

Tout va bien! Tout va bien!

Tout va bien!


INSPECTEUR

Même si vous êtes le père,

je ne peux pas clore

ma mission comme ça.


PÈRE DE CATHY

(Marchant dans l'eau près de l'embarcation des policiers.)

Mais si... qu'est-ce

qu'elles ont fait de mal?


INSPECTEUR

Je suis désolé.


L'embarcation démarre et le PÈRE DE CATHY s'accroche autant qu'il peut.


INSPECTEUR

Donne-moi la rame!


PÈRE DE CATHY

Arrêtez!


INSPECTEUR

Allez!


PÈRE DE CATHY

Arrêtez! Arrêtez!

Vous allez tout gâcher!


INSPECTEUR

Bon, écoutez, lâchez

ce bateau. Lâchez!


Le PÈRE DE CATHY retourne vers la rive. Dans le bateau, l'INSPECTEUR se ravise.


INSPECTEUR

Arrêtez. Arrêtez, la mission

est terminée.


POLICIER

Et les enfants?


INSPECTEUR

Ils vont bien, non?

Mission terminée.


POLICIER

OK.


L'embarcation de la police fait demi-tour.


Le PÈRE DE CATHY récupère son vélo tombé à l'eau et voit les policiers revenir sans les fillettes.


CATHY tient MARGAUX dans l'eau, parmi les canards. Le caneton reste sur MARGAUX.


MARGAUX

C'est si beau!


CATHY

C'est toujours aussi difficile

de vivre?


MARGAUX

Pas aujourd'hui.


Dans la cabane d'ornithologue, le PÈRE DE CATHY accueille les parents de MARGAUX et la mère de CATHY.


PÈRE DE MARGAUX

Où est-ce qu'elles sont?

Elles sont pas avec vous?


LE PÈRE DE CATHY offre au PÈRE DE MARGAUX d'observer dans la lunette.


PÈRE DE MARGAUX

(Voyant les fillettes parmi les canards)

On a pas l'air

de leur manquer.


MÈRE DE MARGAUX

Non, ça... c'est le moins

qu'on puisse dire!


MÈRE DE CATHY

Bon, bien, on les ramène

à la maison, hein?


PÈRE DE CATHY

Elles voudront pas venir.

Pas maintenant.


MÈRE DE CATHY

Comment ça, pas maintenant?

Et quand, alors?


PÈRE DE CATHY

Un peu de patience.


CATHY remet le caneton à l'eau. MARGAUX est assise sur la rive. Le caneton s'éloigne sur l'eau. CATHY rejoint MARGAUX. Le caneton rejoint les autres canards.


Les quatre parents arrivent près de l'île sur deux barques.


PÈRE DE CATHY

Est-ce que vous voulez

rentrer maintenant?


Les deux fillettes font oui de la tête.


Les parents rament transportant chacun leur fille.


Générique de fermeture



Films

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Cinéma
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par