Image univers CinéTFO Image univers CinéTFO

CinéTFO

Retrouvez le meilleur du cinéma sur CinéTFO! Profitez de notre sélection de films offerts gratuitement pour (re)découvrir des classiques et des oeuvres incontournables du cinéma d'auteur contemporain. Pour la programmation en ondes, consultez le Passeport CinéTFO!

Partager

Vidéo transcription

Le géant égoïste

Arbor, 13 ans, et son meilleur ami habitent un quartier populaire au Nord de l´Angleterre. Renvoyés de l´école, les deux adolescents rencontrent Kitten, un ferrailleur du coin. Ils commencent à travailler pour lui. Kitten organise de temps à autre des courses de chevaux clandestines. Swifty éprouve une grande tendresse pour les chevaux et a un véritable don pour les diriger, ce qui n´échappe pas au ferrailleur.



Réalisateur: Clio Barnard
Acteurs: Conner Chapman, Shaun Thomas, Sean Gilder
Année de production: 2013

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Tous les dialogues du film ont été traduits de l'anglais original.


Générique d'ouverture


Titre :
Le géant égoïste


ARBOR est couché sous un lit et frappe les lattes de bois avec ses points. Il crie de rage.


ARBOR

Tu me fais chier, salaud!


SWIFTY arrive et se couche près du lit. Il prend le bras d'ARBOR.


SWIFTY

Arrête, c'est moi.


ARBOR hurle.


SWIFTY

Calme-toi, Arbor.


ARBOR

Dégage!


SWIFTY

Arrête. Arbor.


ARBOR

Laisse-moi! Laisse-moi!


SWIFTY

C'est moi, Swifty.


SWIFTY réussit à prendre la main d'ARBOR, qui se calme un peu.


SWIFTY

C'est Swifty. Calme-toi.


ARBOR cesse de frapper et hurler. Il est essoufflé.


SWIFTY

T'as pété les plombs. T'es vraiment

cinglé. Sors de là.


ARBOR et SWIFTY sont dans un pré où se trouvent plusieurs chevaux. Il fait nuit. ARBOR court devant SWIFTY qui est sur un cheval.


ARBOR et SWIFTY sont sur le cheval et se promènent dans la ville. Ils s'arrêtent sur un pont piéton. SWIFTY ouvre une cannette de boisson gazeuse et l'offre à ARBOR.


SWIFTY

T'en veux?


ARBOR

Oui.


ARBOR prend une gorgée et tend la cannette à SWIFTY.


ARBOR

Tiens.


SWIFTY

Amis...


ARBOR prend une autre gorgée et tend la cannette à SWIFTY.


SWIFTY

Amis...


ARBOR prend une autre gorgée et donne la cannette à SWIFTY. SWIFTY prend une gorgée et regarde au loin.


SWIFTY

C'est quoi, ces lampes?


Deux hommes marchent sur le chemin de fer qui passe sous le pont. SWIFTY prend une autre gorgée et donne la cannette à ARBOR.


ARBOR

C'est des cheminots ou...


SWIFTY

Chut.


Les deux hommes sur le chemin de fer se tournent vers le pont et pointent leurs lampes torches vers les deux garçons sur le pont.


ARBOR

Baisse-toi.


ARBOR et SWIFTY se baissent sur le cheval. Les deux hommes reportent leur attention sur le chemin de fer.


ARBOR

Ils font quoi?


SWIFTY

Je sais pas. On y va?


ARBOR

Attends, je veux voir.


SWIFTY

On va jeter un œil.


ARBOR

OK.


SWIFTY donne le signal au cheval qui recommence à avancer.


SWIFTY et ARBOR descendent près du chemin de fer et ARBOR descend du cheval. Il va voir que ce les deux hommes font. Les deux hommes ont déplacé une des lattes du chemin de fer et sortent un long câble de métal de sous terre. Ils placent ensuite le câble sur les rails en zigzag.


ARBOR

Merde!


Un train arrive. Les deux hommes reculent. Le train roule sur le câble de métal et les roues du train coupent le câble en créant des étincelles. Les deux hommes récupèrent les morceaux du câble. Un cheminot arrive avec une lampe torche. Les deux hommes partent se cacher dans les buissons. Le téléphone du CHEMINOT sonne. Il répond.


CHEMINOT

Oui. J'y suis presque.


Le cheminot arrive près de l'endroit où les deux hommes travaillaient.


CHEMINOT

Des outils. Absolument. Faites

venir vos gars.


ARBOR sort de sa cachette et s'approche lentement de l'endroit où les deux hommes sont cachés. JOHNNY aperçoit ARBOR.


JOHNNY

(Chuchotant)

Barre-toi!


Le CHEMINOT pointe sa torche droit sur JOHNNY. JOHNNY saute sur le CHEMINOT et ils commencent à se battre. Pendant ce temps, ARBOR court récupérer les morceaux de câble de métal que JOHNNY et MICK ont laissé près du buisson. ARBOR court vers SWIFTY qui est sur le cheval.


MICK

Hé!


MICK part à la poursuite de ARBOR pendant que JOHNNY est toujours aux prises avec le CHEMINOT. ARBOR monte sur le cheval.


ARBOR

Allez, allez!


MICK

Sales petits voleurs!


À l'aube, SWIFTY et ARBOR sont devant la clôture de la cour à ferraille de KITTEN. Une alarme se fait entendre et le chien de garde de KITTEN jappe après les deux garçons. SWIFTY est toujours sur le cheval alors qu'ARBOR frappe sur la clôture.


ARBOR

Laissez-nous entrer!


ARBOR frappe sur la clôture et essaie de l'ouvrir. KITTEN sort de chez lui avec un autre chien.


SWIFTY

Il a une hache.


KITTEN arrive près de la clôture.


KITTEN

C'est fermé. Vous êtes qui?

Vous voulez quoi?


KITTEN regarde le cheval.


KITTEN

C'est mon...


KITTEN ouvre la clôture et attrape ARBOR par le col de sa veste. Il place la hache près de la gorge d'ARBOR.


KITTEN

Vous foutez quoi avec mon cheval?


KITTEN pousse ARBOR et remarque le câble accroché à la selle du cheval.


KITTEN

Ça vient d'où?


ARBOR

Un câble. On l'a trouvé.


KITTEN attrape SWIFTY par le chandail et le tire en bas du cheval.


KITTEN

Descends de mon putain de cheval.


KITTEN regarde SWIFTY et le pousse plus vers le cheval.


KITTEN

Rentre-le.


SWIFTY et ARBOR mènent le cheval à l'intérieur de la cour. KITTEN referme la clôture derrière eux. ARBOR transporte le câble, SWIFTY mène le cheval et KITTEN marche près d'eux, la laisse du chien dans une main et la hache dans l'autre. MARY les attend au fond de la cour.


MARY

Pose cette hache.


KITTEN pose la hache sur un bac rempli de morceau de plastique et donne la laisse du chien à MARY.


MARY

Qu'est-ce qui se passe?


KITTEN

Ils étaient devant, avec Tommy.


ARBOR

On voulait faire un tour. On savait

pas qu'il était à vous. On a un câble.


KITTEN

Pose-le là.


MARY

Quoi?


KITTEN

C'est bon.


SWIFTY donne une petite tape affectueuse au cheval et se dirige à l'intérieur avec ARBOR et KITTEN.


SWIFTY

Allez, petit.


MARY part dans l'autre direction avec son chien.


MARY

Simba! Viens!


À l'intérieur, KITTEN retire la gaine de caoutchouc du câble à l'aide d'une machine.


KITTEN

Il faut dénuder le câble, la

gaine est numérotée. Vous voyez?


KITTEN montre le fil de cuivre dénudé aux deux garçons.


KITTEN

Du fil dénudé.


ARBOR

Ah.


KITTEN

Brûlez les gaines marquées.


ARBOR

Marquée?


KITTEN

Comme ça.


KITTEN utilise une lumière noire pour éclairer les mains et le visage de SWIFTY et ARBOR. Ils sont recouverts de traces blanches qui n'apparaissent qu'à la lumière UV.


KITTEN

Regardez-vous. Vous en avez

partout. Vos mains.


ARBOR

C'est quoi?


KITTEN

SmartWater. Ne revenez plus

avec cette merde. Dehors.


KITTEN mène ARBOR et SWIFTY à la clôture.


KITTEN

Tenez.


KITTEN sort une liasse d'argent et donne un billet à chacun des garçons, qui se regardent avec le sourire.


KITTEN

Un seul.


ARBOR

On le dénudera, la prochaine fois.

On brûlera la gaine.


KITTEN

Il n'y aura pas de prochaine fois,

dégagez.


ARBOR soupire et s'en va. KITTEN referme le portail.


ARBOR est couché sur un divan. SHELLY arrive passe dans le salon et va dans la cuisine.


SHELLY

Debout.


MARTIN est sur l'autre divan.


MARTIN

Putain...


MARTIN s'assoit sur le divan.


MARTIN

(S'adressant à ARBOR)

T'as encore fait une crise!


ARBOR

Je t'emmerde, le camé.


MARTIN rit.


MARTIN

Ton petit copain t'a pas fait

de câlin, cette nuit... Et ce gitan,

par terre...


MARTIN allume la télévision. SWIFTY est couché par terre.


MARTIN

(S'adressant à SWIFTY)

Tu fais quoi?


SWIFTY

Je t'emmerde, junkie.


MARTIN

«Je t'emmerde, junkie?»

C'est moi qui t'emmerde.

Filez-lui une roulotte.


SHELLY entre dans le salon et dit à MARTIN d'arrêter.


MARTIN

Gitan de merde.


SHELLY

La ferme. Tu es le bienvenu,

Swifty.


MARTIN

Il a rien à faire chez moi.


SHELLY

C'est pas «chez toi».


MARTIN

Je le sens d'ici, putain!


SHELLY s'assoit sur le divan sur lequel ARBOR est toujours couché et ouvre une enveloppe. [SHELLY

Lève-toi. Tu as rendez-vous

à la clinique. Et cette fois, tu iras.

(S'adressant à ARBOR)

Toi aussi. Lève-toi, s'il te plaît.


MARTIN se lève et sort de la pièce. SHELLY lit la lettre qui se trouve dans l'enveloppe.


SHELLY

C'est pas vrai! Amende pour

absentéisme!


ARBOR soupire.


ARBOR

Désolé, maman.


ARBOR et SWIFTY mettent leurs vêtements dans la machine à laver.


SWIFTY

Je vois pas de taches.


ARBOR

On les voyait avec la lampe de Kitten.


SHELLY entre dans la cuisine.


SHELLY

Vous faites quoi?


SWIFTY

Rien.


SHELLY

Depuis quand vous faites la lessive?


ARBOR

Je sais pas.


SWIFTY

Depuis aujourd'hui.


ARBOR

J'ai de l'argent pour l'amende.


ARBOR tend l'argent à sa mère.


SHELLY

D'où ça vient?


ARBOR

Je l'ai gagné?


SHELLY

(Fâchée)

Ça vient d'où?


ARBOR

Je me suis cassé le cul pour

gagner ça. Pour toi. Et t'en veux pas?

Sale ingrate!


ARBOR lance le billet au visage de SHELLY. SHELLY essaie de raisonner son fils.


ARBOR

Je t'emmerde! Je t'emmerde! Putain!


ARBOR lance les boîtes de céréales qui se trouvent sur le comptoir par terre.


SHELLY

Si seulement... Si tu allais à l'école...


ARBOR lance des choses à sa mère.


ARBOR

J'ai pas envie!


SHELLY

D'accord! Tu as pris tes médicaments?


ARBOR

Oui, putain!


SHELLY regarde SWIFTY qui lui fait non de la tête pendant que ARBOR continue de tout saccager dans la cuisine.


ARBOR

Merde!


SHELLY regarde dans l'armoire.


SHELLY

Je rêve! Martin! Viens ici.


MARTIN entre dans la cuisine.


SHELLY

T'as piqué ses médicaments?


MARTIN

Non.


SHELLY

Sale petit égoïste!


MARTIN

(S'adressant à ARBOR)

Arrête tes conneries, bouffon!


SHELLY

J'ai plus d'ordonnance.


MARTIN

C'est ma faute, ses crises?


ARBOR

Va te faire foutre!


ARBOR lance un plat en plastique vers son frère.


MARTIN

Tu fais quoi?


SHELLY

Martin, dégage.


MARTIN

Va chier.


MARTIN s'en va.


ARBOR

Sale drogué.


SHELLY

Écoute.


ARBOR hurle.


SHELLY

Tu prendras ton médicament

à l'école.


ARBOR

Non.


SHELLY

Je veux que tu ailles à l'école,

Arbor.


ARBOR

(Hurlant)

Oui!


SHELLY

C'est bien. Swifty...

Emmène-le à l'école.


ARBOR donne un coup de poing dans une armoire. ARBOR et SWIFTY sortent de la cuisine.


ARBOR attend dans le couloir à l'école. Il est assis sur une chaise et bouge sans arrêt. L'INFIRMIER de l'école arrive et donne ses médicaments à ARBOR avec un verre d'eau.


INFIRMIER

Avale ça avec de l'eau.


ARBOR prend ses médicaments.


INFIRMIER

Voilà.


ARBOR se lève et prend son manteau. Il tourne en rond dans le couloir pendant un moment.


ARBOR est en classe. Il est assis près de MO qui travaille. ARBOR tapote sur la table avec son crayon et regarde ce que MO fait. ARBOR se recule sur sa chaise et chuchote à SWIFTY qui est assis plus loin.


ARBOR

(Chuchotant)

Swifty.


SWIFTY ignore ARBOR. ARBOR sourit. Il fait semblant de travailler pendant un instant et recule encore une fois sur sa chaise.


ARBOR

(Chuchotant)

Swifty.


SWIFTY se tourne vers ARBOR et lui fait un doigt d'honneur. ARBOR rigole et lance son crayon à SWIFTY.


PROFESSEUR

Fenton, ça suffit!


Quelques élèves rigolent.


PROFESSEUR

Où est ton crayon?

Laisse-le...


ARBOR lance son cahier au PROFESSEUR.


PROFESSEUR

Ramasse ça.


ARBOR

Vas-y.


PROFESSEUR

Ramasse ça, maintenant!


ARBOR

Mon cul, pouilleux.


Les élèves rigolent.


PROFESSEUR

Pardon?


ARBOR

Va chier.


PROFESSEUR

On se croit spécial? Puisque

tu es si spécial, viens t'asseoir ici.


PROFESSEUR pointe son bureau.


ARBOR

Ça va pas? Tu pues.


Les élèves rient.


PROFESSEUR

Comique. Lève-toi et ramasse.


ARBOR

Fais-le toi-même.


PROFESSEUR

Arrêtez de rire. Fenton, ramasse ça!


ARBOR se tourne vers SWIFTY et rit. La cloche sonne, tout le monde se lève.


PROFESSEUR

Ça te faire rire? Reviens.


ARBOR et SWIFTY sortent de la classe en courant.


ARBOR

Vite...


PROFESSEUR

Fenton.


ARBOR et SWIFTY marchent dans le couloir. PROFESSEUR sort de la classe.


PROFESSEUR

Fenton. Fenton!


SWIFTY et ARBOR s'arrêtent.


PROFESSEUR

En permanence.


ARBOR marche vers PROFESSEUR.


ARBOR

Encore? Je déteste la perm.


PROFESSEUR

C'est comme ça.


ARBOR

La ferme.


ARBOR et SWIFTY marchent dans la rue en riant. Ils arrivent devant chez SWIFTY. Son père, PRICE DROP, sort de la maison.


PRICE DROP

Tu rentres. Maintenant.


SWIFTY et ARBOR entrent dans la maison où on peut entendre des enfants pleurer. Dans la cuisine, MME SWIFT est avec six enfants. SWIFTY prend son petit frère dans ses bras. MME SWIFT serre la nourriture directement d'une boîte de conserve.


GARÇON SWIFT 1

C'est pour qui?


SWIFTY

Ça va.


GARÇON SWIFT 1

Encore des haricots! Merde, maman!


JEUNE GARÇON 1 sort de la cuisine. SWIFTY dirige ses jeunes frères et sœurs hors de la cuisine.


SWIFTY

Quel gamin! Surveille ton langage.

Allez dans le salon.


MME SWIFT

Emmène-le.


SWIFTY

Prenez votre assiette.


Les enfants sortent de la cuisine. Un seul garçon est encore dans la cuisine et attend son assiette.


PRICE DROP

Et moi? T'es vraiment bonne à rien.

T'as rien gardé pour l'électricité.

(S'adressant à son fils)

Va dans le salon.

Asseyez-vous et mangez.


PRICE DROP va dans le salon.


GARÇON SWIFT 2

C'est froid!


PRICE DROP

Je sais que c'est froid.


Les enfants se chamaillent.


GARÇON SWIFT 1

Dégage!


PRICE DROP

Hé! Hé! Chut! Pas sur le canapé!

Silence, j'ai dit!


Les enfants s'assoit par terre. On frappe à la porte. PRICE DROP va ouvrir.


PRICE DROP

Entre.


Le VOISIN entre dans le salon. PRICE DROP lui montre le canapé.


PRICE DROP

Le voilà.

300 livres.


VOISIN

Va pour 250, Price Drop.


SWIFTY essaie de consoler son petit frère qui pleure dans ses bras.


SWIFTY

Tu veux t'asseoir?


PRICE DROP

Définitif, à 250.


PRICE DROP et le VOISIN se serre la main. Deux jeunes garçon commencent à se chamailler.


PRICE DROP

Les enfants, poussez-vous. Je dois

sortir ça.


SWIFTY sépare ses frères.


SWIFTY

Arrêtez, vous deux.


PRICE DROP

Arrêtez de vous disputer et

asseyez-vous. Mangez votre assiette.


PRICE DROP et le VOISIN soulèvent le canapé.


PRICE DROP

C'est pas marrant, essaie de soulever ça.


Les enfants rigolent.


GARÇON SWIFT 1

Mauviette!


VOISIN

Pose-le, tourne-le...


GARÇON SWIFT 3

On s'assied où?


SWIFTY

Par terre.


PRICE DROP

Surveille ton langage.


GARÇON SWIFT 1

Je peux sortir?


PRICE DROP et le VOISIN sortent le canapé de la maison, mais ils ont de la difficulté à le faire passer dans la porte.


PRICE DROP

Putain, ma jambe!


VOISIN

Mon bras est coincé, Price Drop.


PRICE DROP

Bon Dieu!


Les deux hommes réussissent finalement à faire sortir de canapé.


VOISIN

Là!


Les deux hommes posent le canapé dans la cour et ils s'assoient.


PRICE DROP

Bordel!


Les enfants regardent leur père depuis la porte. PRICE DROP se lève et les enfants partent en courant en riant.


PRICE DROP

Finissez de manger!


PRICE DROP ferme la porte.


PRICE DROP

On va le déplacer.


ARBOR marche dans la rue derrière JOSH, BLAKE, JAY et un autre garçon. Ils passent devant la maison de SWIFTY.


JOSH

La maison des Swift. C'est

dégueulasse.


BLAKE pousse JOSH dans la cour avant de SWIFTY.


JAY

Tu vas choper la crève.


BLAKE

Il va commencer à baver.


JAY

Ils ont la rage.


ARBOR

Vos gueules.


ARBOR traverse la rue.


JAY

Il l'a déjà chopée, lui.


Les quatre garçons rigolent.


ARBOR

Mon cul, bande de cons.


Les quatre garçon continuent leur route en riant alors qu'ARBOR s'arrête et les regarde partir.


JAY

Clochard.


JAY

Crasseux.


BLAKE

Où t'as eu cette veste?


Les garçons s'en vont. ARBOR escalade le poteau devant la maison de SWIFTY. SWIFTY sort de la maison. ARBOR glisse le long du poteau.


ARBOR

Tu foutais quoi?


SWIFTY

Et toi?


ARBOR

Moi? Je faisais de l'escalade.


SWIFTY

Tu voulais voir ma chambre?


ARBOR

C'est ça. Allez.


ARBOR et SWIFTY marchent vers l'école. SWIFTY pousse ARBOR dans un buisson.


SWIFTY

Retourne dans ta brousse.


ARBOR rit et court derrière SWIFTY.


ARBOR et SWIFTY arrivent devant la cour à ferraille. KITTEN est à l'extérieur et regarde DANIEL assis sur un sulky, tiré par un cheval.


ARBOR

C'est Kitten. Viens.


SWIFTY

Non.


ARBOR

Allez, viens.


ARBOR et SWIFTY entrent dans la cour et s'approche de Kitten.


ARBOR

Kitten, vous voulez du câble?


KITTEN

Je suis occupé.

(S'adressant à l'homme sur le sulky)

Tu peux faire mieux, non?


SWIFTY

Les rênes.


KITTEN

Quoi?


SWIFTY

Il tire trop. Ça tire sur la tête

du cheval.


KITTEN

(S'adressant à l'homme sur le sulky)

Donne du mou.


L'homme obtempère et le cheval avance sans problème.


KITTEN

Tu savais ça?


SWIFTY

J'allais aux courses, avant.


ARBOR

Il est dingue de chevaux.


SWIFTY

Viens.


SWIFTY se dirige vers la sortie.


ARBOR

Attends.


KITTEN

Foutez le camp.


ARBOR suit SWIFTY. L'homme et le cheval passent près de KITTEN.


KITTEN

T'aurais dû y penser avant.

Allez. Continue.


ARBOR est en salle d'étude. Il remue sans cesse les jambes.


PROFESSEUR

(S'adressant à un autre élève)

Retourne-toi et travaille.


ÉLÈVE

J'ai pas envie.


PROFESSEUR

Je t'avertis. Continue, et tu reviendras

demain.


ARBOR regarde par la fenêtre et voit SWIFTY entouré de JAY, BLAKE, JOSH et un autre garçon. ARBOR entend leur conversation par la fenêtre.


JOSH

Tapette!


BLAKE

Ta mère s'est tapé un cheval.


JAY

Clochard!


ARBOR se lève et va à la fenêtre. Il part en courant hors de la salle d'étude.


Dans la cour, BLAKE a pris la cannette de boisson gazeuse de SWIFTY.


JOSH

Bois pas ça. T'as vu ses lèvres?


BLAKE

Ta mère est mongolienne.


JOSH

Ton père, c'est un abruti.

Un abruti consanguin.


JOSH prend le visage de SWIFTY dans sa main et lui serre les joues.


JOSH

Ta famille sera endettée pour toujours.


BLAKE

Son pote cinglé arrive.


ARBOR arrive en courant et attrape JOSH par derrière par la gorge.


ARBOR

Vas-y, Swifty. Cogne-le!

Te laisse pas faire! Frappe-le,

merde!


SWIFTY hésite et donne un coup de poing au visage de JOSH qui tombe par terre. SWIFTY attrape JAY par le col de sa veste et le pousse dans le mur. Les autres étudiants crient et encouragent les garçons qui se battent. Le DIRECTEUR ADJOINT tire SWIFTY vers l'arrière.


SWIFTY

Lâchez-moi!


DIRECTEUR ADJOIT

Fenton, Swift, bureau du directeur.


ARBOR

Mon cul!


DIRECTEUR ADJOIT

C'est ça. Allez!


ARBOR

Connard.


ARBOR et SWIFTY s'en vont.


ARBOR attend dans le couloir alors que SHELLY est dans le bureau du DIRECTEUR.


DIRECTEUR

On lui a administré son médicament.


SHELLY

Pas la peine d'employer des mots

savants, vous ne m'intimidez pas.

Vous avez renvoyé mes deux gamins.


DIRECTEUR

Essayez de comprendre...


SHELLY

Et maintenant? Il va aller où?

Aucune école ne l'acceptera.


DIRECTEUR

Si on parle en même temps,

personne n'entendra.


SHELLY

Je vous ai assez entendu.


DIRECTEUR

Il n'est pas adapté au système classique.

Je suis désolé. Je peux...


SHELLY

Non.


SHELLY se lève et sort du bureau du DIRECTEUR. Elle rejoint ARBOR et SWIFTY qui attendent dans le couloir.


SHELLY

(S'adressant à ARBOR)

Tu es exclu définitivement.


ARBOR sourit.


ARBOR

Génial!


SHELLY

Arbor!


MME SWIFT sort du bureau du DIRECTEUR et s'approche de SWIFTY.


MME SWIFT

10 jours d'exclusion. Ce garçon

a un traumatisme, il est à l'hôpital.

Tu dois aller à l'école.


SWIFTY se lève et met sa main sur la joue de sa mère.


SWIFTY

Ça va aller, maman.


SHELLY

Arbor l'a protégé. Il l'a défendu.


ARBOR

Je voulais pas qu'il ait des ennuis,

Mme Swift.


SHELLY

Je suis désolée.


SHELLY et MME SWIFT se parlent devant l'école alors que SWIFTY et ARBOR s'éloignent ensemble.


ARBOR

Trop bien. Plus obligé d'aller à l'école.

Je peux fourguer des trucs et me

faire du blé. Viens.


ARBOR et SWIFTY marchent dans la rue.


ARBOR

Devine.


ARBOR court vers une poubelle et trouve une poussette. Il la déplie en riant.


SWIFTY

Tu déconnes.


ARBOR

Non.


SWIFTY

On va passer pour des cons.


ARBOR

Il faut bien commencer. Viens.


SWIFTY

Mon Dieu.


ARBOR pousse la poussette. SWIFTY le suit.


ARBOR

Allez.


ARBOR pousse la poussette dans laquelle se trouvent quelques morceaux de métal et des câbles. MARTIN arrive en courant derrière ARBOR et SWIFTY.


MARTIN

Je t'ai senti depuis l'autre rue!


ARBOR

La ferme.


MARTIN

Tu schlingues.


SWIFTY fait mine de frapper MARTIN qui passe près d'eux. MARTIN s'en va. ARBOR regarde dans la cour à sa gauche.


ARBOR

Il y a une casserole. Surveille-la,

qu'on nous la pique pas.


ARBOR va dans la cour et laisse SWIFTY surveiller la poussette. Un PASSANT s'arrête près de SWIFTY.


PASSANT

T'as perdu le bébé ou ton père

l'a vendu?


Le PASSANT s'en va. SWIFTY lui fait un doigt d'honneur. ARBOR revient avec la casserole et la met dans la poussette.


ARBOR et SWIFTY arrivent dans la cour de SWIFTY. Il y a des vélos brisés et des boîtes de carton.


ARBOR

Ça doit valoir quelque chose.


SWIFTY

(Pointant un vélo brisé)

Prends ça.

(Pointant un vélo en état de rouler)

Laisse ça.

Ces pièces aussi.


PRICE DROP arrive dans la cour.


PRICE DROP

Qu'est-ce que vous foutez?


ARBOR

À votre avis? De la récup.


PRICE DROP

Sûrement pas. Je les répare

pour les vendre.


ARBOR montre deux moitiés de vélo à PRICE DROP.


ARBOR

Vous allez réparer ça? Ça m'étonnerait!


PRICE DROP

Tu te prends pour qui?

Tu crois pouvoir me voler?


PRICE DROP s'avance vers ARBOR. MME SWIFT sort de la maison. SWIFTY se met entre son père et ARBOR.


SWIFTY

Ça va, c'est mon pote.


PRICE DROP

Foutez-moi le camp.


ARBOR

Ta gueule.


PRICE DROP

Emportez votre poussette merdique.

(S'adressant à MME SWIFT)

Toi! Rentre tout de suite!


ARBOR et SWIFTY arrivent dans la rue. MARTIN est sur un vélo et pédale à toute vitesse. Un JEUNE HOMME court derrière MARTIN.


JEUNE HOMME

Reviens, sale voleur! Je vais te péter

les jambes.


SWIFTY

(Riant)

C'est ton frère.


ARBOR soupire.


ARBOR et SWIFTY marchent dans la rue. SWIFTY pousse le carrosse.


SWIFTY

On passe pour des junkies.

On a vraiment l'air cons.


ARBOR

On a l'air cons, et alors... On l'est pas.

On essaie de se faire du fric.

Ça doit valoir trois livres.

On partagera.


SWIFTY et ARBOR arrivent devant une cour de triage. On peut lire sur l'enseigne: «achat de métaux non ferreux». SWIFTY et ARBOR entrent dans la cour où un chariot élévateur soulève une voiture.


ARBOR

C'est génial.


SWIFTY

Regarde ça!


ARBOR

C'est de la balle. De la balle

de Bradford!


SWIFTY

Trop de la balle. Ça déchire!


Une pince mécanique ramasse un tas de métal non loin des deux garçons.


SWIFTY

Oh putain!


ARBOR

Dépêche.


SWIFTY et ARBOR arrivent près de KITTEN et STEVE avec leur poussette. KITTEN les regarde.


ARBOR

Quoi?


KITTEN

C'est quoi, cette merde?


ARBOR prend la casserole.


ARBOR

De l'aluminium. Attendez.


ARBOR montre un morceau de métal.


ARBOR

Un peu de laiton.


KITTEN

Posez ça et aller récupérer les câbles.


ARBOR

D'accord.


ARBOR et SWIFTY s'éloignent.


KITTEN

Steve.


STEVE suit les deux garçons. Plusieurs autres jeunes garçons travaillent dans la cour.


ARBOR

Viens, Swifty. On récupère les câbles.


DANIEL et son cheval arrivent dans la cour de triage. KITTEN l'aperçoit.


KITTEN

T'as vu l'heure? C'est à 5 heures,

la pesée. Tu tires la tronche?

Tu veux une poussette, comme eux?

Le chariot et le cheval: 25 livres.


DANIEL

20!


KITTEN

Le cuivre a augmenté. Mes prix aussi.


KITTEN s'éloigne.


DANIEL

Fumier.


KITTEN

T'as dit quoi?

Tu paies ou tu dégages!

Pas d'argent, pas de cheval. Point.

Fous le camp et occupe-toi de Diesel.


JEUNE GARÇON 2 ramène le cheval. SWIFTY regarde KITTEN.


KITTEN

Vous regardez quoi? Continuez!


MICK et JOHNNY arrivent en camionnette. Ils descendent et ouvrent les portes arrière. DANIEL passe près deux. [DANIEL

Vous êtes pas cheminots, vous?


KITTEN s'approche de JOHNNY et MICK.


KITTEN

Vous avez quoi?


JOHNNY

Du câble. Des usagés.

Ils ne sont pas marqués. Des câbles

gainés.


KITTEN

Traités?


JOHNNY

Oui. Et 40 comme ça. Des bobines

de cuivre.


MICK

Combien?


KITTEN

2500.


MICK

Va te faire foutre.


KITTEN

2500, max.


MICK

3500.


KITTEN

Y en a même pas pour 3000.

Pèse-moi ça.


MICK

3500.


KITTEN se tourne vers ARBOR et SWIFTY.


KITTEN

Vous deux, apportez la brouette.

(S'adressant à MICK et JOHNNY)

2500.


JOHNNY

Avec la bouilloire, 3500.


ARBOR et SWIFTY s'approchent de la camionnette.


ARBOR

Putain, SWIFTY.


KITTEN

Apportez la brouette.


ARBOR met les bobines de cuivre dans la brouette. Il va chercher la casserole et le morceau de laiton dans la poussette et les mains dans la brouette.


MICK

(Riant)

Oublie pas ta casserole, gamin.


SWIFTY pousse la brouette.


À l'intérieur, KITTEN pèse les câbles.


KITTEN

(S'adressant à un employé)

49 blindés. Ajoute ça. Emmène

tout ça au fond.


KITTEN donne les câbles à l'employé et se tourne vers ARBOR.


KITTEN

Donne ta casserole.


ARBOR met la casserole et le morceau de laiton sur la balance.


KITTEN

Un en alu, et un en laiton.


Plus loin, MICK et JOHNNY attendent de faire peser leur cuivre.


MICK

C'est un bon trotteur. Le meilleur.


KITTEN

On croit tous avoir le meilleur.

Diesel a un entraîneur.

Il est très rapide.


KITTEN donne un papier à ARBOR qui se précipite au comptoir. MARY donne un billet à ARBOR.


MARY

5 livres pour toi.


ARBOR

Merci.


MARY poinçonne le papier d'ARBOR et lui redonne.


MARY

Et ça, c'est pour toi.


ARBOR

Merci.


MICK s'avance vers le comptoir.


MARY

Salut, Mick.

Ça va, les gars?


MICK

Salut, trésor.


MARY

2960.


MARY sort l'argent. ARBOR regarde MICK et JOHNNY au comptoir.


MARY

1000. 2000. 2960.


ARBOR se tourne vers KITTEN.


ARBOR

Louez-nous le cheval, on rapportera

des trucs bien.


KITTEN

Sans expérience? Dégagez.


ARBOR

Attendez! Son grand-père était

chiffonnier.


KITTEN

Vous devriez être à l'école.


ARBOR

Je déteste l'école. La ferraille, c'est

mon truc.


MICK et JOHNNY rigolent.


ARBOR

(Pointant SWIFTY)

Je vous jure, c'est un vrai bosseur.


KITTEN

(S'adressant à SWIFTY)

Il ferme jamais sa gueule?


ARBOR et SWIFTY s'éloignent.


MICK

Ça te tente, Kitten?

Chip & Pin contre Diesel.

Dimanche, l'A65.


KITTEN

D'accord.


JOHNNY

On va le voir?


KITTEN

Qui?


JOHNNY

À ton avis? Diesel. Allez.


ARBOR et MARY rient.


KITTEN

D'accord.


Les hommes s'en vont.


MARY

À plus tard.


KITTEN, MICK, JOHNNY, ARBOR et SWIFTY sortent dans la cour. KITTEN pointe Diesel, le cheval, mené par DANIEL.


KITTEN

Le voilà.


Un bruit surprend Diesel qui hennit et tourne sur lui-même. DANIEL essaie de le contrôler. MICK et JOHNNY rigolent.


MICK

Doucement.


KITTEN

(S'adressant à DANIEL)

Qu'est-ce que tu fous?

(S'adressant à Diesel)

Viens ici!


KITTEN essaie de contrôler Diesel. SWIFTY s'avance et parvient à calmer le cheval.


SWIFTY

Doucement. Ça va, mon beau.

Doucement.


KITTEN

C'est bien.


SWIFTY

Doucement.


KITTEN

(S'adressant à MICK)

Il est rapide. Vraiment.


MICK

À reculons.


KITTEN

Je t'emmerde.


MICK

Avec une fusée dans le cul.


KITTEN

(S'adressant à l'employé qui a fait le bruit)

Mais qu'est-ce qui t'as pris?


SWIFTY continue de flatter le visage du cheval.


Au crépuscule, SWIFTY et ARBOR sont avec Diesel et le préparent pour la course. KITTEN est dans la camionnette. Plusieurs hommes sont rassemblés pour la course. Deux hommes installent le sulky sur le harnais de Diesel. D'autres hommes sont rassemblés près de DANIEL qui fume une cigarette.


HOMME 1

Daniel. T'es nerveux? Tu tires

sur ta clope. T'es capable de mener

ce cheval? Si c'est non, je mise encore

plus sur l'autre.


DANIEL et les autres rient.


HOMME 1

Je pense pas qu'il gagnera.


HOMME 2

Non.


HOMME 3

50 livres sur Diesel.


HOMME 1

Quelqu'un d'autre veut parier?


KITTEN est avec DANIEL près de leur cheval.


HOMME 1

Kitten, il chie dans son froc.


SWIFTY et ARBOR courent dans la rue.


SWIFTY

À l'arrivée... Ils trottent à toute

vitesse, c'est dingue!


ARBOR et SWIFTY s'arrêtent sur un pont qui surplombe l'autoroute. Sur la route, les deux chevaux courent en tirant les sulkys. Les hommes sont dans des voitures derrière les chevaux et les suivent en klaxonnant.


TOUS

Allez! Allez!


Chip & Pin est devant Diesel. ARBOR et SWIFTY regardent la course depuis le pont.


ARBOR

Si Diesel gagne, Kitten sera blindé.


KITTEN est dans sa voiture derrière les chevaux.


KITTEN

Allez!


Une autre voiture arrive près de la voiture de KITTEN. HOMME 4 sort la tête de la fenêtre.


HOMME 4

Pépare ton fric, Kitten!


Deux voitures se percutent, les hommes rient. Sur le sulky, DANIEL encourage Diesel.


DANIEL

Allez! Allez, Diesel!

Vas-y!


Diesel dépasse Chip & Pin.


ARBOR

Il est en tête!


DIESEL accentue son avance.


DANIEL

Allez, Diesel! Vas-y!


KITTEN est dans son camion.


KITTEN

Allez, Daniel! Avance!


Une voiture s'avance près de DANIEL.


KITTEN

Reviens!


DANIEL

Putain! Tu fais quoi?


SWIFTY et ARBOR regardent la scène depuis le pont.


SWIFTY

(Hurlant)

Il voit pas la voiture, il a ses

oeillères!


La voiture recule.


KITTEN

Vas-y, Daniel!

Dégage, toi!


SWIFTY hurle aux hommes sur la route.


SWIFTY

(Hurlant)

Vous lui faites peur!

(Pour ARBOR)

Il va le blesser.


SWIFTY a l'air désolé.


La voiture s'avance encore plus près de Diesel.


KITTEN

Reviens, connard!


SWIFTY crie des instructions à DANIEL.


SWIFTY

Le retiens pas! Lâche la bride!


KITTEN crie après les hommes qui s'approchent de son cheval.


KITTEN

Enfoiré!

Reviens!


Chip & Pin reprend l'avance. SWIFTY et ARBOR encourage Diesel.


SWIFTY

Vas-y! Continue!


Chip & Pin gagne la course.


ARBOR

Fils de pute!


KITTEN frappe son volant.


KITTEN

Merde!


SWIFTY et ARBOR se chamaillent en marchant.


ARBOR, SWIFTY et DANIEL déharnache Diesel. KITTEN arrive.


KITTEN

Qu'est-ce qui t'a pris?


DANIEL

La voiture était trop près.


KITTEN

Je vais te couper les couilles.


DANIEL

Le cheval a flippé.


KITTEN

N'accuse pas mon cheval!


DANIEL

C'est dingue...


KITTEN

Barre-toi.


DANIEL

Ils se foutent de vous. Vous

êtes qu'un putain de romanichel!


KITTEN met son bras autour des épaules de DANIEL.


KITTEN

C'est bon, ça va.

Viens, calme-toi.


KITTEN attrape DANIEL par la gorge.


KITTEN

Si je te revois, je te bute.


KITTEN pousse DANIEL qui s'en va.


ARBOR

On peut travailler pour vous.


KITTEN

Rentrez-le dans le van.


SWIFTY mène Diesel vers la camionnette.


SWIFTY

Je peux être son driver.


ARBOR

Non, on veut être ferrailleurs.


Un PERCEPTEUR cogne à la porte chez SWIFTY. MME SWIFT ouvre la porte.


MME SWIFT

J'ai pas d'argent.


PERCEPTEUR

Dans ce cas, on reprend le sofa.


MME SWIFT

Je l'ai pas non plus.


SWIFTY arrive et donne un portefeuille à sa mère.


PERCEPTEUR

Il est passé où?


MME SWIFT ouvre son portefeuille et regarde son fils.


MME SWIFT

Ça vient d'où?


MME SWIFT donne l'argent au PERCEPTEUR et referme la porte.


MME SWIFT

Tu as travaillé?

Tu mérites mieux. Pour réussir,

il faut aller à l'école.


SWIFTY

On m'a exclu. J'ai pas le droit d'y aller.


MME SWIFT

Tu me fais de la peine. Montre-leur

que tu regrettes, ils t'accepteront.


SWIFTY soupire. PRICE DROP arrive.


PRICE DROP

T'as eu combien pour la ferraille?


SWIFTY

Rien.


PRICE DROP

On t'a filé quelque chose, sale menteur!


SWIFTY sort de la pièce. MME SWIFT le suit.


PRICE DROP

Petit salopard.


ARBOR arrive chez SWIFTY et frappe à la porte. MME SWIFT ouvre.


ARBOR

Il sort?


MME SWIFT

Non, il est à l'école.


ARBOR

À l'école?


MME SWIFT

Ça vaut mieux que de...

Traîner avec toi.


MME SWIFT ferme la porte. ARBOR frappe dans la fenêtre.


ARBOR

Mais je l'ai défendu! Je vous

ai défendus quand on se moquait

de vous.


SWIFTY attend dans la salle d'attente de l'école. Le CONCIERGE s'approche du bureau de la SECRÉTAIRE.


CONCIERGE

Il est encore là?


SECRÉTAIRE

Il a été exclu, mais il vient quand même.


ARBOR attend dans la cour avant de SWIFTY. Il perd patience et s'en va.


SWIFTY s'ennuie dans la salle d'attente.


ARBOR est dans le bureau à la cour de triage et regarde les hommes travailler.


KITTEN

Où est ton copain?


MARY

Laisse-le tranquille. Viens.


KITTEN va dans le bureau de MARY. ARBOR joue avec des morceaux de cuivre.


MARY

C'est quoi?


KITTEN

C'est arrivé hier. T'étais pas là...


MARY

Il faut les répertorier. Fais gaffe,

les flics nous surveillent.


KITTEN

Qu'ils surveillent plutôt les ports.

Et ça?


ARBOR s'approche du comptoir.


ARBOR

Je peux atteler Tommy et partir?


KITTEN

Fous le camp.


ARBOR soupire.


ARBOR

Donnez-moi une chance.


KITTEN

Arrête de nous faire chier, c'est non.


ARBOR

Tommy va passer la journée ici.

J'ai vu des câbles, je peux les rapporter.


MARY

Ne fais rien d'illégal.


KITTEN

Il faudra les traiter.


ARBOR

Hmm.


KITTEN

T'as 25 livres?


ARBOR sort un billet de sa poche.


ARBOR

J'ai 20.


KITTEN prend le billet. ARBOR sort du bureau.


SWIFTY est toujours dans la salle d'attente. La SECRÉTAIRE mange des bonbons. Elle en offre à SWIFTY.


SECRÉTAIRE

Ça te dit?


SWIFTY la regarde et secoue la tête. Un bruit de sabot se fait entendre. La SECRÉTAIRE regarde par la fenêtre.


SECRÉTAIRE

Oh non, pas lui.


SWIFTY regarde par la fenêtre et voit ARBOR sur le chariot, tiré par un cheval. ARBOR s'arrête devant l'entrée de l'école.


ARBOR

Stop.


SWIFTY rit. La SECRÉTAIRE se lève. ARBOR entre dans l'école.


SECRÉTAIRE

Tu es exclu, Fenton.


ARBOR

Calmos.


SECRÉTAIRE

J'appelle la sécurité.


ARBOR

(S'adressant à SWIFTY)

Qu'est-ce que tu fous? Viens,

on va gagner sur blé.


SWIFTY

Tu tires trop sur la bride.


ARBOR

Mmm-hmm.


SWIFTY

Je m'en occupe.


SWIFTY et ARBOR sortent en courant.


SECRÉTAIRE

Tu as une mauvaise influence,

Fenton!


ARBOR et SWIFTY montent sur le chariot.


ARBOR

Allez, allez! Hue!


Le cheval tire le chariot.


Le cheval tire le chariot dans la ville. ARBOR est maintenant assis sur un vieux canapé sur le chariot et SWIFTY dirige le cheval.


ARBOR

Je sais où trouver des câbles.

Fais-le aller plus vite.


Un homme aide SWIFTY à mettre une vieille machine à laver sur le chariot.


ARBOR

Au boulot.


SWIFTY

(S'adressant à l'homme)

Merci.


ARBOR

C'est parfait.


SWIFTY

Enlève le moteur.


ARBOR

D'accord.


ARBOR frappe sur la machine avec un marteau. Il ouvre le capot arrière.


ARBOR

Ça y est.


ARBOR retire le moteur de la machine.


ARBOR

Ça vaut cher, une bobine de cuivre.


Deux hommes de la compagnie d'électricité travaillent dans la rue. SWIFTY s'approche lentement du camion et vole la grosse bobine de câble pendant que les deux hommes ne regardent pas. SWIFTY rejoint ARBOR près du chariot.


ARBOR

Viens, ils t'ont pas vu. On va le

mettre dans la charrette.


ARBOR et SWIFTY mettent la bobine sur le chariot et la recouvrent d'une toile.


SWIFTY et ARBOR sont dans un pré avec les chevaux. Ils coupent le câble en petit tronçon et brûlent la gaine en caoutchouc.


ARBOR

Faut brûler la gaine, elle est marquée.


SWIFTY

Tu parles comme Kitten.


ARBOR regarde les fils électriques qui passent au-dessus du pré.


ARBOR

Un câble comme ça, gros comme

mon bras, ça doit valoir 500 livres.


SWIFTY

N'y pense même pas.


ARBOR et SWIFTY reviennent à la cour de triage avec le chariot et le cheval.


ARBOR

(S'adressant au cheval)

Doucement.


Un employé de la cour de triage arrive.


EMPLOYÉ 1

Et votre poussette?


ARBOR

Va chier.


L'EMPLOYÉ 1 regarde ce qu'ARBOR et SWIFTY ont récolté. Le chariot est plein de ferraille.


EMPLOYÉ 1

Y a du mieux.


SWIFTY

Y en a pour 200 livres la tonne.


EMPLOYÉ 1

Tu crois?


SWIFTY

C'est sûr.


EMPLOYÉ 1

On verra. Mais c'est mieux.

Mettez ça là-bas.


SWIFTY et ARBOR déchargent le chariot. Ils apportent le fil brûlé et emmêlé dans une brouette jusqu'au bureau. KITTEN est là.


ARBOR

On a brûlé les gaines, y a plus de

SmartWater.


ARBOR tend un papier à KITTEN. SWIFTY met le fil sur la balance.


KITTEN

37?


SWIFTY

Oui.


KITTEN écrit sur le papier. SWIFTY et ARBOR se regardent avec le sourire. ARBOR va voir MARY avec le papier.


MARY

Ça va, Arbor?


ARBOR

Oui.


MARY

240 livres. Pas mal, hein?


ARBOR

Oui.


SWIFTY

Je vais voir le cheval.


ARBOR

C'est ça.


MARY

Deux, trois, quatre, cinq...

Et voilà.


ARBOR

Merci.


MARY donne l'argent à ARBOR.


MARY

Ton reçu?


ARBOR

Oui, s'il vous plaît.


MARY

Tiens.


ARBOR

Merci.


ARBOR s'éloigne. KITTEN l'attrape par le bras. Il prend un billet de la liasse d'argent d’ARBOR.


ARBOR

Quoi? Arrêtez.


KITTEN

Les impôts, tu as moins de 16 ans.


ARBOR

Crétin.


ARBOR s'en va.


MARY

Tu fais quoi?


KITTEN redonne l'argent à MARY.


ARBOR rejoint SWIFTY qui est avec le cheval.


ARBOR

Swifty! Tes 110 livres.

Pour l'électricité!


SWIFTY

Génial.


ARBOR

Tu vas acheter quoi? Un nouveau

canapé?


SWIFTY

Yeah.


ARBOR

Fais gaffe. Ton père doit pas

te les prendre.


SWIFTY

C'est clair.


ARBOR aperçoit MARY qui sort du bureau avec KITTEN. ARBOR retourne dans le bureau et se dirige vers les plaques de cuivre. Il en prend une petite et la cache sous son manteau. ARBOR ressort du bureau et rejoint SWIFTY qui est toujours avec le cheval.


ARBOR

Allez, ton traîne pas.


SWIFTY continue de défaire l'attelage du cheval.


ARBOR

On pourrait prend le câble du pylône?


SWIFTY

C'est trop risqué.


ARBOR

Mais pense à l'argent... Tout seul,

je peux pas.


KITTEN arrive et fait sursauter ARBOR.


KITTEN

Swifty!


ARBOR

Ça va, Kitten?


KITTEN

(S'adressant à SWIFTY)

Demain, 6h: essai sur la route

avec Diesel. On verra ce que

tu vaux. D'accord?


ARBOR tient ses bras fermement autour de sa poitrine pour cacher la plaque de cuivre sous son manteau. KITTEN s'en va.


SWIFTY

Super!


ARBOR

À quoi ça sert, un trotteur?

Ça tire pas une charrette.


SWIFTY ramène le cheval dans son box.


Il fait nuit, ARBOR et SWIFTY sont avec un cheval.


SWIFTY

Il est docile.


ARBOR

Ta gueule, Swifty. T'es vraiment

un abruti.


SWIFTY

Fais-moi la courte échelle.


ARBOR

Bon Dieu.


ARBOR fait la courte échelle à SWIFTY pour l'aider à monter sur le cheval.


ARBOR

T'as pas marché dans la merde?

Ton cul est sur ma tête.


SWIFTY

Allez, déconne pas.


SWIFTY monte sur le cheval.


ARBOR

Voilà, ça y est.


Un peu plus loin, KITTEN et d'autres hommes sont assis autour d'un feu de camp. ARBOR s'approche du feu.


ARBOR

Qu'est-ce qu'ils veulent?


Les hommes regardent pancarte laissée par terre. C'est une pancarte d'avertissement pour une zone haute tension.


KITTEN

(Riant)

On dirait une pub: «Tout doit disparaître.»


Les hommes remarquent ARBOR qui arrive.


AMI DE KITTEN 1

C'est ton nouveau larbin, Kitten?


AMI DE KITTEN 2

Il va faire mieux que Daniel?


AMI DE KITTEN 1

Ça m'étonnerait.


ARBOR s'arrête près du feu.


AMI DE KITTEN 1

Le câble est toujours isolé.

Il y en a pour 4000 livres de cuivre.


KITTEN

(S'adressant à ARBOR)

Rends-toi utile, mets le câble

dans le feu.


ARBOR met un morceau de câble dans le feu.


KITTEN

Le jeu en vaut la chandelle.


AMI DE KITTEN 2

Pas ce coup-ci. C'est quoi, du

132 000 volts? Il faut être désespéré

ou débile pour tenter le coup.


ARBOR regarde le câble brûler dans le feu.


SWIFTY est couché sur le cheval.


ARBOR est couché dans le salon chez lui. SWIFTY se lève et met son manteau.


ARBOR

Tu vas où?

Tu te lèves jamais si tôt.


SWIFTY

Je sais. Je monte le cheval de Kitten.


ARBOR

Pourquoi?


MARTIN entre dans la maison en hurlant.


MARTIN

Où est ta came? Tes médocs!


MARTIN entre dans le salon et attrape ARBOR par les épaules.


ARBOR

Lâche-moi!


MARTIN

Ton fric? Donne-moi ton fric!


SWIFTY essaie de tirer MARTIN pour qu'il lâche ARBOR.


SWIFTY

Lâche-le!


MARTIN

Lâche-moi, Swifty!


SWIFTY tire MARTIN et le pousse par terre. Il lui tient les bras.


MARTIN

S'il te plaît! S'il te plaît! Ils vont

me buter si je paie pas!


ARBOR

Je te déteste! Sale con!


SWIFTY et ARBOR s'en vont en courant.


MARTIN

Je t'emmerde!


ARBOR et KITTEN sont sur une route déserte et regarde SWIFTY qui est assis dans le sulky et contrôle Diesel.


KITTEN

Qui t'a invité?


ARBOR

Swifty sera votre driver?


KITTEN ignore ARBOR.


ARBOR

Alors? Comment on gagne de l'argent

avec une course? Diesel vaut combien?

10 000 livres? 20 000 livres? S'il gagne

la course, sa valeur augmente. Je parie

qu'il vaut des milliers.


KITTEN

La ferme.


SWIFTY revient vers KITTEN et ARBOR. Un camion arrive sur la route derrière lui. SWIFTY contrôle le cheval malgré le camion.


KITTEN

Il est bon. Concentré.


ARBOR

Je pourrais le faire.


KITTEN

C'est ça. Il faut du talent.


ARBOR

Pfft.


SWIFTY s'arrête près de KITTEN et ARBOR et descend du sulky.


KITTEN

Tu t'es bien débrouillé.

Tu l'as bien en main.


SWIFTY

Il sait trotter.


KITTEN

Ça, oui. Tu comprends bien.


SWIFTY

Finalement, ça s'est bien passé.


KITTEN

Bravo, Diesel. Bon garçon.


SWIFTY sort une cannette de boisson gazeuse.


ARBOR

J'en veux.


SWIFTY donne la cannette à ARBOR.


ARBOR

Ouvre!


SWIFTY reprend la cannette et l'ouvre.


KITTEN

T'es son larbin?

(S'adressant à ARBOR)

Bois pas ça, t'es assez énervé.

Prends plutôt des calmants.

Disparais.


ARBOR s'éloigne.


KITTEN

(S'adressant à SWIFTY)

Sa bouche, ça allait?


SWIFTY

Oui. Je croyais que ce serait

compliqué, mais il obéit.


ARBOR s'assoit dans le sulky.


KITTEN

La sangle n'est pas trop serrée?


SWIFTY

Il respire.


ARBOR donne un coup sur les rênes et Diesel part au galop.


KITTEN

(Hurlant)

Tu vas où? Reviens ici!

(S'adressant à SWIFTY)

Va le chercher, bordel!

(Hurlant à ARBOR)

Reviens!


SWIFTY part à la course pour rattraper ARBOR. Diesel s'arrête finalement par lui-même, près d'une clôture. SWIFTY et KITTEN arrive.


ARBOR

Doucement.


SWIFTY

Arbor!


SWIFTY s'approche du cheval pour le calmer.


SWIFTY

Doucement, Diesel.


KITTEN attrape ARBOR par la nuque et le tire en bas du sulky.


KITTEN

T'approche pas de mon cheval!

Demi-tour.


KITTEN pousse ARBOR pour que SWIFTY fasse faire demi-tour au cheval.


KITTEN

Il vaut 15 000 livres, ce cheval.

Petit con.


SWIFTY et KITTEN s'assoient sur le sulky et repartent. ARBOR les regarde partir, l'air triste.


ARBOR et SWIFTY sont sur le chariot tiré par un cheval dans la rue. ARBOR descend soudainement du chariot et court en direction de sa maison. Les fenêtres sont brisées. ARBOR entre dans la maison SHELLY pleure, assise sur le divan. Elle sèche ses larmes lorsqu'elle entend ARBOR et SWIFTY entrer.


ARBOR

Maman?


SHELLY

Ils cherchaient Martin. Il a volé

des gens.


ARBOR s'assoit près de sa mère et met son visage dans ses mains.


ARBOR

Quand j'essaie de nous éviter des

ennuis, il nous en cause encore plus.

Il est où?


SHELLY

Il se cache. Chez son père, je crois.


ARBOR se lève. SWIFTY et lui commencent à nettoyer le verre brisé.


ARBOR

Je vais régler ça.


SHELLY

Comment, mon chéri?


ARBOR

Je vais payer ses dettes.


SHELLY

Arbor, tu es un enfant.


ARBOR s'assoit près de sa mère et la serre contre lui.


ARBOR

Viens, maman.


SHELLY pleure dans les bras de son fils. SWIFTY continue de nettoyer.


ARBOR sort de la maison. Il referme la porte dont la fenêtre a été fracassée.


ARBOR

Les fils de putes.


ARBOR prend la hache qui a été laissée dans la porte.


ARBOR

Je garde ça.


SWIFTY rit.


ARBOR et SWIFTY se chamaillent sur un trampoline. ARBOR est sur SWIFTY.


SWIFTY

J'ai reçu un coup de jus.

Je vais te soulever.


SWIFTY soulève ARBOR et le pousse. ARBOR a un marteau dans la main.


SWIFTY

Fait gaffe.

T'as failli m'arracher le bras.

Fais pas le con.


ARBOR

Non.


SWIFTY

Dors.


ARBOR

Tu rigoles?


ARBOR pousse SWIFTY.


SWIFTY

(Riant)

Lâche-moi. T'es pas assez fort.


ARBOR

Si.


SWIFTY

Non.


ARBOR

Tu vas voir.


ARBOR lève son marteau. SWIFTY et ARBOR se chamaillent pour le marteau.


ARBOR

Juste un petit coup!


SWIFTY

C'est moi qui te donne un coup.

Allez. Sur ton bras.


ARBOR

Non.


SWIFTY

Laisse-toi faire.


ARBOR

Toi aussi, un coup sur la tête.


SWIFTY

Tu me tapes sur le bras si je

te tape aussi.


ARBOR

(Riant)

Non... Tu m'écrases le pied!


SWIFTY

(Riant)

Alors arrête de me chercher.


ARBOR

Arrête d'écraser mon pied.


ARBOR, et SHELLY sont dans la cuisine. ARBOR se sert un verre de jus et aperçoit deux policiers qui arrivent en marchant.


ARBOR

Les flics.


SHELLY

Merde. J'en ai marre de mentir

pour lui. Ils iront chez ton père,

il reviendra ici, et on cassera mes vitres.

J'en ai assez.


On frappe à la porte. SHELLY et ARBOR se dirigent vers la porte.


SHELLY

La prison pourrait lui faire du bien.

Fini, la drogue.


ARBOR

Il y en a, en prison.


SHELLY

Tu sais ça, toi?


ARBOR

Tout le monde le sait.


SHELLY ouvre la porte.


SHELLY

Il est pas là. Je l'ai viré.

Je sais pas où il est.


POLICIER

C'est au sujet d'Arbor Fenton.


SHELLY

Ça m'étonnerait.


POLICIER

Il a des ennuis.


SHELLY

Tout est réglé, merci.


Les policiers entrent dans la maison.


ARBOR

Enlevez vos chaussures.


La POLICIÈRE enlève ses chaussures. Le POLICIER la regarde.


ARBOR

Vos chaussures.


Le POLICIER retire ses chaussures.


SHELLY et ARBOR s'assoient dans le salon. ARBOR commence à jouer sur son téléphone.


POLICIER

C'est un interrogatoire en règle.

Tu comprends, Fenton?

Tu comprend?


ARBOR

Oui.


ARBOR range son téléphone.


POLICIER

Un témoin a vu deux jeunes brûler

des câbles de communication.


SHELLY

C'est pas lui.


POLICIER

Le vol de câbles est un délit, Mme Fenton.

Violation de propriété: 1000 livres.


ARBOR

J'y étais pas.


POLICIER

Vandalisme, mise en danger de la vie

d'autrui, au maximum, c'est la perpétuité.


ARBOR nourrit ses poissons.


SHELLY

C'est un gamin. Il n'a rien volé.

Vous vous trompez.


POLICIÈRE

C'est vrai, il est mineur.

Des gens peu scrupuleux se servent

d'enfants, et ne sont pas inquiétés

par la police.


SHELLY

Je le surveille.


ARBOR

C'est tout?

Allez-y, remettez vos chaussures.


ARBOR ressort son téléphone et recommence à jouer. Les policiers se dirigent vers la porte.


POLICIÈRE

À plus tard.


ARBOR

Au revoir.


Les policiers s'en vont.


SHELLY

Tu l'as entendue. Ce Kitten se sert

de toi. Tu n'iras plus là-bas.


ARBOR

Je vais gagner plein d'argent.


SHELLY

Je t'interdis de retourner là-bas.


ARBOR

Bon Dieu.


SWIFTY installe la selle d'un cheval. ARBOR tire sur le mors du cheval.


SWIFTY

Fais pas ça. Ça tire sur le coin

de sa bouche. Ça te plairait.


SWIFTY pousse le visage d'ARBOR en riant.


ARBOR

Je t'emmerde! Tu crois tout savoir.


SWIFTY cesse de sourire. KITTEN arrive.


KITTEN

Qu'est-ce que tu fous ici?

Je veux pas te voir.

Pousse-toi. N'approche pas.


ARBOR s'éloigne du cheval.


KITTEN

(S'adressant à SWIFTY)

Il est attelé?


SWIFTY

Oui.


KITTEN

Bien. Amène-le.


SWIFTY fait faire des tours à Diesel sur une rue déserte. SWIFTY est assis dans le sulky.


KITTEN

Wô! Ça va.


SWIFTY fait monter Diesel dans la camionnette.


KITTEN

Tu as fini?


SWIFTY

Oui.


KITTEN

Viens ici.


SWIFTY s'approche de KITTEN. ARBOR est non loin et écoute la conversation.


KITTEN

Ça va?


SWIFTY

Oui.


KITTEN

Tu vas courir contre Mickey.


SWIFTY

Moi?


KITTEN

Tu en es capable?


SWIFTY

Oui.


KITTEN

Je compte sur toi. Si tu gagnes,

Diesel vaudra cher. Si tu perds,

il vaut plus rien.


KITTEN se dirige vers la porte du conducteur du camion. ARBOR est accoté sur le camion.


KITTEN

Dégage de ma bagnole.


ARBOR et SWIFTY s'éloignent. SWIFTY est heureux, mais ARBOR a l'air fâché. KITTEN s'en va.


SWIFTY

Excellent!


ARBOR

Il va garder l'argent de la course.

Ça aidera pas ta mère.

Il se fait du fric sur ton dos.


Il se sert de toi.


ARBOR s'éloigne. SWIFTY soupire.


SWIFTY et ARBOR sont dans un champ avec le cheval et le chariot. Les deux garçons sont près d'une vieille voiture abandonnée. La voiture est rouillée et n'a plus de vitre, moteur ou roue.


SWIFTY

On pourra pas transporter ça.


ARBOR

Mais si!


SWIFTY

Jamais, t'es dingue...


ARBOR

Il suffit d'enlever des trucs.

De la démonter.


SWIFTY

C'est fixé.


ARBOR

Quoi, ça? Tire dessus.


SWIFTY tire sur une portière et elle tombe par terre à ses pieds.


ARBOR

C'est un bon plan. Tu vois, c'est

facile. Allez, au boulot.


ARBOR fait le tour de la voiture pour ouvrir une portière de l'autre côté. La portière ouvre, mais ne tombe pas comme l'autre.


ARBOR

Il suffit de la mettre en pièces.


ARBOR monte sur le toit de la voiture.


SWIFTY

Tu sais pas ce que tu fais.


ARBOR

Mais si.


SWIFTY

T'es débile.


ARBOR

On pourra même enlever

le toit.


ARBOR descend du toit et se tient à l'intérieur de la voiture par l'ouverture du pare-brise.


SWIFTY

Et après?


ARBOR

On verra.


SWIFTY

Mon cul!


ARBOR

J'ai enlevé la roue.


SWIFTY

Ça me fait une belle jambe.

Putain de caisse!


SWIFTY ouvre une portière arrière et donne des coups de pieds dessus pour la faire briser. Deux jeunes hommes sur un chariot tiré par un cheval passent par là.


JEUNE HOMME 2

Allez, avance.


JEUNE HOMME 2 donne des coups de rênes au cheval.


SWIFTY

Allez-vous-en, vous l'achevez.


JEUNE HOMME 2

Occupe-toi de tes affaires.


Le chariot des deux jeunes hommes reste pris dans un trou dans le champ. Le cheval refuse d'avancer.


ARBOR entre dans un pub où se trouvent plusieurs hommes.


ARBOR

J'ai besoin de gars pour soulever

une voiture. Je paie 5 livres.


KEVIN

D'accord. Mais pour 10 livres.


ARBOR

C'est bon, Kevin. 10 livres.

WIZZ

Je le fais pour 5 livres.


PHIL, le barman, rigole.


PHIL

(Riant)

Tu tiens pas debout, alors soulever

une caisse?


GARRY se lève de son tabouret.


GARRY

Je vous dépose.


PHIL

Dehors.


ARBOR

Ta gueule ou je t'éclate la tête.


ARBOR sort du pub avec KEVIN et GARRY.


PHIL

(Riant)

Petit con.


GARRY, ARBOR, KEVIN et SWIFTY mettent la voiture sur le chariot.


ARBOR

Bien joué.


KEVIN

On a réussi.


ARBOR donne l'argent promis à KEVIN et GARRY.


GARRY

Je suis trop vieux pour ça.


ARBOR et SWIFTY dirigent le cheval qui traîne le chariot dans la rue. Une longue ligne de voiture s'étend derrière eux. Le CONDUCTEUR derrière eux klaxonne.


CONDUCTEUR

Écartez-vous!


ARBOR

Allez vous faire foutre!


La voiture dépasse le cheval.


PASSAGÈRE

Gitans de merde!


ARBOR

Branleurs!


KITTEN, ARBOR et SWIFTY regardent la voiture être soulevée du chariot par une pince mécanique.


KITTEN

(S'adressant à l'opérateur de la pince)

Mets ça dans le fer léger!


KITTEN et ARBOR s'éloignent. SWIFTY flatte le cheval.


SWIFTY

(S'adressant au cheval)

C'est bien, Tommy.


KITTEN remarque qu'ARBOR le suit.


KITTEN

Où tu vas?


ARBOR

À la caisse.


KITTEN

C'est 25 livres pour le cheval.

Une bagnole brûlée? Que dalle!

Va gagner de l'argent!


ARBOR retourne vers SWIFTY.


ARBOR

Enfoiré de voleur.


ARBOR est dans le bureau. Il vole une autre plaque de cuivre. Il retourne voir SWIFTY.


ARBOR

Dépêche, on fout le camp d'ici.


ARBOR s'assoit sur le chariot en prenant soin de tenir son manteau fermé.


ARBOR

Quel enfoiré! Pas besoin de lui.

Je vais récupérer les câbles du pylône.


SWIFTY

(S'adressant au cheval)

Allez.


ARBOR et SWIFTY sont dans une cour et ARBOR essaie de démonter une petite machine à laver.


SWIFTY

On devrait faire ça chez Kitten.


ARBOR

Pourquoi? C'est un bouffon.

Tant qu'à faire...


SWIFTY

Mais qui va te payer?


ARBOR

Une autre casse.

On retourne pas chez Kitten.


ARBOR réussit à enlever le moteur de la machine à laver et ouvre la porte du cabanon. SWIFTY voit plusieurs plaques de cuivre ainsi que du fil. ARBOR dépose le moteur avec le reste du métal.


SWIFTY

T'as trouvé ça où? Tu les as piqués

à Kitten? T'es mort.


ARBOR

15 bobines. 600 livres.


SWIFTY

Je veux faire la course.


ARBOR

Moi je veux qu'on se fasse bu blé.

T'es son larbin? T'auras jamais rien.

Tu resteras un moins que rien.


SWIFTY

Tu t'intéresses qu'au métal!


SWIFTY s'approche d'ARBOR et le défit du regard.


ARBOR

Et toi, qu'aux chevaux. T'es

trop gentil.


ARBOR contourne SWIFTY et retourne dans le cabanon.


SWIFTY

Il faut t'endurcir.


ARBOR et SWIFTY sont assis sur le trampoline. Ils ne se parlent pas.


ARBOR et SWIFTY sont sur le chariot tiré par le cheval.


ARBOR

C'est quoi, près de la poubelle?


SWIFTY

(S'adressant au cheval)

Arrête, Tommy.


Le cheval s'arrête et ARBOR et SWIFTY descendent du chariot. SWIFTY s'approche de trois grosses poubelles et récupère une trottinette brisée et une antenne. Il dépose le tout sur le chariot, sur lequel il y a déjà plusieurs objets.


SWIFTY

On va peser tout ça?


ARBOR

Attends. Je vais faire un truc, d'abord.


ARBOR et SWIFTY sont dans un champ, près d'un poteau électrique. Un câble pend le long du poteau. À l'extrémité, les fils de métal sont à découvert, le câble a été coupé. Un bourdonnement sourd émane du poteau.


ARBOR

C'est sous tension?


SWIFTY

J'y toucherais pas.


ARBOR s'approche d'un poulain dans le champ. Il prend la corde qui est attachée à la tête du poulain et la tire. Le poulain tire sur la corde.


SWIFTY

Tu fais quoi?


SWIFTY pousse ARBOR qui lâche la corde.


SWIFTY

Tu envoyais le poulain?


SWIFTY tient ARBOR par les épaules et le pousse vers le fil.


ARBOR

Lâche-moi.


SWIFTY fait tomber ARBOR.


SWIFTY

Espèce de taré!


ARBOR

Lâche-moi!


SWIFTY

Les médocs font plus effet?

Ça te plairait?


SWIFTY est couché sur ARBOR. Il prend son bras et l'approche du fil électrique.


ARBOR

Swifty! Swifty!

Lâche-moi!


SWIFTY approche dangereusement la main d'ARBOR du fil électrique.


ARBOR

Lâche-moi! Swifty!


SWIFTY lâche ARBOR et se relève. ARBOR se relève et part en courant. SWIFTY le regarde partir en reprenant son souffle.


ARBOR transporte une plaque de cuivre. Il la place sur le chariot avec d'autres plaques et cache le tout sous une bâche. Une jeune fille flatte la tête de Tommy, le cheval. ARBOR s'approche d'elle et lui donne de la monnaie.


ARBOR

Tiens.


La jeune fille s'en va. ARBOR s'assoit sur le chariot et le cheval commence à marcher. Le cheval tire le chariot à travers la ville.


ARBOR arrive à la cour de triage de Huddersfield. Un employé s'approche d'ARBOR.


EMPLOYÉ HUDDERSFIELD

Le cheval reste dehors.


ARBOR

Je viens de Bradford.


EMPLOYÉ HUDDERSFIELD

Alors tu es sacrément con.


ARBOR

Je fais quoi de tout ça?


EMPLOYÉ HUDDERSFIELD

Fous-moi le camp.


ARBOR

Connard.


ARBOR est devant la cour de triage avec le cheval. MICK et DANIEL arrivent en camionnette. Ils s'arrêtent près d'ARBOR.


DANIEL

Qu'est-ce que tu fous?


MICK fait signe à ARBOR se s'approcher. ARBOR obtempère.


MICK

C'est le cheval de Kitten?


DANIEL

Il va te trucider.


ARBOR

Ils veulent pas de la charrette.


MICK et DANIEL rigolent.


MICK

On va t'aider. On va faire peser

tout ça pour toi. On prendra une part.

Tu garderas le reste.


ARBOR hésite.


ARBOR

D'accord.


MICK

Bien. Allez.


MICK et DANIEL descendent de la camionnette et s'approchent du chariot. MICK soulève la bâche et trouve le cuivre. Il attrape ARBOR par le col de son manteau.


MICK

T'as volé ça à Kitten, hein?

C'est moi qui lui ai apporté.


MICK rit.


MICK

Je m'en tape. Il m'a payé, tu

me payes, je suis payé double.


ARBOR attend sur le chariot vide devant l'entrée de la cour de triage. MICK et DANIEL ressortent dans leur camionnette. ARBOR s'approche. MICK sort une liasse d'argent et compte les billets. Il tend une liasse à ARBOR. Quand ARBOR essaie de la prendre, MICK lui enlève des mains. Il refait ce manège trois fois. Finalement, il pointe ARBOR du doigt.


MICK

Ça t'apprendra à voler mes câbles.

Sale petit voleur.


MICK s'en va sans donner d'argent à ARBOR. ARBOR retourne au chariot. MICK klaxonne et fait un doigt d'honneur à ARBOR.


SWIFTY est sur Diesel le cheval dans le champ. Il s'arrête et descend du cheval. Il trouve le poulain mort électrocuté près du câble électrique. SWIFTY retient ses larmes.


SWIFTY est avec Diesel dans son box. Il pleure. SWIFTY s'assoit par terre et joint ses mains. Il ferme les yeux.


ARBOR arrive à la cour de triage de KITTEN avec le cheval et le chariot vide. KITTEN l'attend. SWIFTY sort de l'écurie. Il se dirige vers ARBOR.


KITTEN

Viens ici. Suis-moi.


KITTEN, ARBOR et SWIFTY entrent dans l'entrepôt. ARBOR a l'air terrifié.


KITTEN

Tu me dois 1000 livres.


ARBOR

Mick a tout pris.


KITTEN

C'est dommage. Les bobines étaient

marquées, petit con! Ouvre au max,

Swifty.


SWIFTY allume la machine à dégainer les fils. KITTEN attrape ARBOR par le cou.


ARBOR

Lâchez-moi!


KITTEN pousse ARBOR vers la machine.


KITTEN

Viens ici! Donne-moi ta main.

Donne.


KITTEN prend la main d'ARBOR et le tire vers la machine.


ARBOR

Lâchez-moi!


KITTEN

Je vais te couper la main, sale voleur!

Allez!


ARBOR

Swifty!


KITTEN tient la main d'ARBOR dangereusement près l'ouverture de la machine.


KITTEN

N'essaie pas de me baiser!


SWIFTY regarde la scène, terrifié. KITTEN lâche la main d'ARBOR.


KITTEN

Tu vas me remplacer le cuivre

que tu m'as volé.


KITTEN est dans le bureau avec ARBOR et SWIFTY. Il sort un sac d'outils et y place des pinces.


KITTEN

Cherche un gros bloc de béton,

les câbles sont là. Enlève ta chaîne.


KITTEN prend le poignet d'ARBOR et arrache son bracelet.


KITTEN

Mets les bottes.


ARBOR met des bottes en caoutchouc. KITTEN met un tapis de caoutchouc, des gants et une corde dans le sac. Il pointe les fermetures éclaires sur le manteau d'ARBOR.


KITTEN

Les zips, tu les enlèveras avant

de commencer. File.


ARBOR prend le sac et s'en va. KITTEN et SWIFTY le regardent partir. KITTEN donne un coup dans une plaque de métal. SWIFTY sursaute et recule d'un pas.


KITTEN

Va t'occuper de Diesel.


ARBOR est près de la centrale électrique. Tommy le cheval essaie de tirer le bloc de béton, mais a beaucoup de difficulté. ARBOR aperçoit deux employés de la compagnie électrique non loin. ARBOR se cache derrière le bloc de béton. Il aperçoit SWIFTY qui arrive. ARBOR se lève et va à sa rencontre.


SWIFTY

Je suis venu voir Tommy.

M'assurer que tu le traites bien.


SWIFTY s'approche du cheval et le flatte.


SWIFTY

T'as tué le poulain.


ARBOR

De quoi tu parles?


SWIFTY

T'es taré! Tu délires complètement.


ARBOR regarde le sol.


ARBOR

Tu m'as balancé, Swifty?


SWIFTY

Non, mais j'aurais dû. T'as tout

fait foirer.


ARBOR

Si tu me détestes tant, pourquoi

t'es revenu?


SWIFTY

Parce que je suis con, tiens!

Trop bon, trop con.


SWIFTY s'éloigne.


ARBOR

Attends. Écoute. Je te jure

sur ma vie que j'ai rien fait.

J'ai besoin de ton aide. S'il te plaît.


SWIFTY hésite longuement.


SWIFTY

Mets-toi derrière. Sinon, ça bougera pas.


SWIFTY s'approche du cheval et ARBOR va derrière le bloc de béton. SWIFTY donne le signal au cheval qui tire. ARBOR pousse le bloc de béton qui se déplace et découvre une plaque de métal qui recouvre un trou. ARBOR s'équipe avec les gants de caoutchouc et SWIFTY et lui scient le cadenas qui retient la plaque. ARBOR soulève la plaque et découvre un trou sombre dans lequel plusieurs gros fils se trouvent. Le trou a une profondeur d'environ un mètre et demi.


ARBOR

Putain!


SWIFTY

Merde.


SWIFTY aide ARBOR a descendre dans le trou.


ARBOR

Je chie dans mon froc.


SWIFTY monte la garde. ARBOR utilise la scie à métaux pour couper un des gros fils. Il a une dizaine de centimètres de diamètre. ARBOR coupe un tronçon de deux mètres. SWIFTY aide ARBOR à sortir du trou. ARBOR échappe le fil dans le trou.


SWIFTY

Putain, Arbor. Bouge!


SWIFTY se penche pour sauter dans le trou.


ARBOR

Tiens, mets les gants. Voilà.


ARBOR donne un gant à SWIFTY qui saute dans le trou. SWIFTY commence rapidement à se hisser hors du trou, ARBOR prend sa main pour l'aider à sortir. SWIFTY ne porte pas de gants et ARBOR l'aide avec sa main nue. Il y a une explosion. Les deux garçons tombent au sol. Un choc fait bouger le corps de SWIFTY. De la fumée émane du câble que SWIFTY a autour du cou.


La nuit passe. Le jour se lève. Le cheval n'a pas bougé. La main d'ARBOR se contracte sur la main calcinée de SWIFTY. ARBOR se réveille.


ARBOR

Swifty?


ARBOR regarde son ami.


ARBOR

Swifty!


ARBOR tourne le corps de SWIFTY. Toute la peau de SWIFTY est noire et calcinée.


ARBOR

Swifty! Allez...


ARBOR pleure.


ARBOR

Swifty...


ARBOR se couche contre le corps de son ami.


ARBOR recouvre le corps de SWIFTY avec la bâche. Le corps de SWIFTY est maintenant sur le chariot. ARBOR remet son manteau et prend les rênes du cheval qui commence à avancer.


ARBOR

Doucement.


ARBOR s'assoit sur le chariot.


ARBOR arrive à la cour de triage de KITTEN. KITTEN est là. ARBOR se précipite sur lui et lui donne un coup de pied entre les jambes. KITTEN tombe à genoux. ARBOR prend un fil de métal dans la pile de déchet et l'entour autour du cou de KITTEN.


ARBOR

Espèce de salaud! Je vais te tuer!


MARY arrive en courant.


MARY

Lâche-le! Lâche-le, bordel!


MARY tire ARBOR vers l'arrière, mais il ne lâche pas le fil qui étrangle toujours KITTEN.


MARY

Lâche-le!


EMPLOYÉ 1 arrive.


EMPLOYÉ 1

Lâche-le!


ARBOR continue de tirer sur le fil.


ARBOR

Fils de pute! Je vais te buter!

Tu l'as tué!


MARY

Attrape ses jambes.


EMPLOYÉ 1 et MARY réussissent à dégager ARBOR de KITTEN.


ARBOR

Lâche-moi!


KITTEN reprend son souffle. Quatre employés transportent maintenant ARBOR vers la cabine. ARBOR continue de se débattre en hurlant.


EMPLOYÉ 1

Mets-le dans la cabine.


Les employés enferment ARBOR dans la cabine et verrouillent la porte de l'extérieur. ARBOR frappe dans la porte et hurle.


ARBOR

Salauds!


KITTEN s'approche du chariot en reprenant son souffle. MARY soulève la bâche et trouve le corps de SWIFTY. Elle se met à pleurer. KITTEN est choqué.


Une ambulance quitte la cour de triage. POLICIER 2 frappe à la porte de la cabine dans laquelle ARBOR est toujours enfermé. POLICIER 2 ouvre la porte. ARBOR sort en courant et est rattrapé par POLICIER 3. KITTEN est assis non loin.


ARBOR

Fumier!


Les deux policiers essaient de retenir ARBOR. MARY et KITTEN regardent ARBOR qui se débat. MARY pleure.


ARBOR

Je te déteste!


Les deux policiers retiennent ARBOR par terre. KITTEN se penche vers lui et met sa main sur la tête d'ARBOR.


KITTEN

Ne dis rien.


ARBOR

Je t'emmerde!


KITTEN se relève et se tourne vers POLICIER 4.


KITTEN

Je l'ai forcé. C'est ma faute s'il est mort.


KITTEN tend ses mains et POLICIER 3 lui passe les menottes. MARY regarde KITTEN, sous le choc.


POLICIER 4

Descendez.


KITTEN descend de la plate-forme sur laquelle il était et POLICIER 3 le mène vers la voiture de police. MARY regarde KITTEN s'asseoir dans la voiture. POLICIER 2 laisse aller ARBOR qui part en courant. MARY pleure.


ARBOR arrive près du poulain mort. Il s'accroupit et pleure. La mère du poulain est tout près, sa chaîne est entourée autour du câble et elle ne peut plus bouger.


ARBOR marche sous la pluie.


ARBOR arrive chez SWIFTY et frappe à la porte. MME SWIFT ouvre. Elle voit ARBOR et referme la porte. Les frères et sœurs de SWIFTY sont dans la cour et regarde ARBOR qui s'éloigne. ARBOR va s'asseoir contre le poteau devant la maison.


ABROR frappe à la porte de chez SWIFTY. PRICE DROP ouvre.


PRICE DROP

Elle veut pas te voir.


PRICE DROP ferme la porte.


Il pleut. JOSH, JAY, BLAKE et leur ami passent devant chez SWIFTY, l'air grave. Ils remarquent ARBOR qui est toujours assis contre le poteau devant la maison. Ils ne disent rien.


ARBOR frappe à la porte de chez SWIFTY. PRICE DROP ouvre et gifle ARBOR. Il referme la porte.


Il fait nuit. ARBOR est assis devant la cour de SWIFTY. La sœur de SWIFTY sort de la maison et regarde ARBOR. Elle retourne dans la maison.


Il fait jour. ARBOR est toujours assis devant la maison de SWIFTY. SHELLY arrive en courant. Elle s'assoit près de son fils et essaie de le réconforter. ARBOR repousse sa mère quand elle essaie de le toucher. MME SWIFT regarde SHELLY et ARBOR depuis la fenêtre. SHELLY essaie de toucher ARBOR qui se débat. Elle ne peut pas voir son visage qui est enfoui dans ses bras et contre ses genoux. SHELLY place doucement sa main sur l'épaule de son fils.


Il fait nuit. ARBOR est couché sous un lit. MARTIN arrive et se couche près du lit.


MARTIN

Ça va? Ça va?


ARBOR ignore MARTIN.


MARTIN

Sors de là. Viens, je te prépare

un thé. On peut faire un truc ensemble.

Ça te dit?


ARBOR ignore MARTIN.


MARTIN

On va jouer au foot? Sérieux, Arbor...

Maman s'inquiète. Descends, allez.


ARBOR ignore MARTIN.


MARTIN

Arrête tes conneries. Regarde-moi,

au moins. Arbor! Sors, j'ai pas

envie de te traîner.


MARTIN attrape le bras d'ARBOR. ARBOR se tourne de l'autre côté.


MARTIN

Allez, viens. Allez, m'oblige pas à

te sortir de force. S'il te plaît.

Arbor, viens...


ARBOR ignore MARTIN.


MARTIN

Sors de là, putain! Sors, Arbor!

Merde!


ARBOR est couché sur le lit. Il s'imagine que SWIFTY arrive et se couche près de lui. SWIFTY tend la main à ARBOR qui la prend. Après un moment, SWIFTY retire sa main et s'en va. ARBOR se tourne vers le mur.


Il fait nuit. ARBOR est toujours sous le lit. SHELLY entre avec quelqu'un. SHELLY ramasse l'assiette de nourriture intouchée.


ARBOR se précipite dans les bras de MME SWIFT qui le serre contre elle en pleurant.


ARBOR est dans le box de Diesel et le flatte doucement. ARBOR brosse Diesel. ARBOR flatte doucement le visage de Diesel.


Générique de fermeture




Films

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Cinéma
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par