Image univers Clic et sa bande Image univers Clic et sa bande

Clic et sa bande

Clic, une luciole journaliste d'enquête, adore résoudre des mystères et des problèmes. Aventureux, créatif et persévérant, ce sympathique insecte trouve une réponse logique à tout!

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Panique au musée

Roland a une mission pour nos amis les reporters Clic, Fred et Opale: une disparition mystérieuse au musée d’histoire naturelle. Un fossile s’est volatilisé dans la nature.



Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

CLIC est une luciole qui vit dans un marécage et travaille pour un journal télévisé, en compagnie de ses deux acolytes, HERVÉ le moucheron et OPALE l’araignée.


Début chanson thème


CLIC LA LUCIOLE

Il est temps

d’éclairer ce monde.


CHOEUR

Clic et sa bande

La, la, la, la, la, la, la

Clic et sa bande

La, la, la, la, la, la, la

Clic et sa bande

Clic et sa bande!


Fin chanson thème


Titre :
Panique au musée


Une sonnerie annonce un appel sur la lumi-montre de CLIC LA LUCIOLE. CLIC appuie sur un bouton et ROLAND LE VER LUISANT apparaît sur l’écran.


ROLAND LE VER LUISANT

Il y a tout un scandale

au musée, Clic!

Il me faut mes reporters!


CLIC LA LUCIOLE

J’arrive tout de suite, chef!


CLIC vole jusqu’au journal où les VERS CHANTANTS sont déjà à l’oeuvre. OPALE L’ARAIGNÉE et HERVÉ LE MOUCHERON suivent CLIC de près.


CLIC LA LUCIOLE

Les reporters

au rapport, chef.


HERVÉ LE MOUCHERON

On est ici.


OPALE L’ARAIGNÉE

Mais où est Roland?


ROLAND est accroché à un hameçon dans un cadre qui ressemble à un fond d’aquarium.


ROLAND LE VER LUISANT

Ah, mes "peropters"! Je...

je veux dire, mes reporters!

Merci mille fois d’être ici.


ROLAND saute de l’hameçon jusque dans son bureau.


ROLAND LE VER LUISANT

Euh... Je viens d’appel

un recevoir,

quelque musée

a disparu au chose!

Je, je, je veux dire... Je...


CLIC LA LUCIOLE

Wô, ralentissez, Roland. Vous

inversez tout ce que vous dites.


OPALE L’ARAIGNÉE

Il a raison.

Respirez un grand coup.


ROLAND prend une grande respiration


CLIC LA LUCIOLE

Maintenant, recommencez,

mais lentement.


ROLAND LE VER LUISANT

D’accord. Professeure Eunice

vient de m’informer

d’une disparition

mystérieuse au musée.

Elle a affolé toute la ville

entière, moi y compris.


HERVÉ LE MOUCHERON

Ha! En tout cas moi,

j’suis jamais affolé.

Qu’est-ce que

ça veut dire "affolé"?


CLIC LA LUCIOLE

Ça veut dire, "perdre la tête!"


HERVÉ LE MOUCHERON

Oh! Pour ça je suis un pro.


OPALE L’ARAIGNÉE

C’est pas le genre de

la professeure de s’énerver.

Elle est toujours... calme!


CLIC LA LUCIOLE

Pas de souci Roland.

On aura notre primeur

et on fera la lumière

sur cette affaire.


Les trois VERS CHANTANTS sont à leur bureau et interviennent.


VER CHANTANT 2

À ce sujet...


VERS CHANTANTS 1 ET 3

On peut aider...


Les trois VERS CHANTANTS commencent leur chanson. La chanson est interprétée comme dans un vidéoclip.


VER CHANTANT 2

(Chantant)

Quand tu es dans l’noir...


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Ou perdu dans les bois...


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Oh-oh!


VER CHANTANT 3

(Chantant)

Quoi? Est-ce que

t’entends cette mouche…


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Oh, mais r’garde

c’était quoi?


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Demande-toi...


LES VERS CHANTANTS

Quoi, qui, où, pourquoi,

quand et comment?


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Oh oui!


LES VERS CHANTANTS

(Chantant)

C’est l’temps

d’faire la lumière!

Un rayon d’lumière

Sur tous ces mystères

Oh oui! Il est temps

d’faire la lumière!

Ouh-Ouh!


VER CHANTANT 2

Oui!


LES VERS CHANTANTS

(Chantant)

Aujourd’hui

tout s’ra plus clair!


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Faire la lumière!


La chanson se termine.


CLIC et ses amis se dirigent vers le musée.


CLIC LA LUCIOLE

Nous voilà. Le musée

d’histoire naturelle

du marais de l’Arche!


OPALE L’ARAIGNÉE

Mais d’abord, prenons le temps

de faire un remue-méninges!

Qui?


CLIC LA LUCIOLE

Professeure Eunice. Quoi?


HERVÉ LE MOUCHERON

On ne sait pas encore,

mais ça a disparu. Et où?


CLIC LA LUCIOLE

Ici au musée.

Quand?


OPALE L’ARAIGNÉE

Ce soir même.

Pourquoi?


CLIC LA LUCIOLE

On ne le sait pas plus,

mais on va bien

le découvrir. Comment?


TOUS

En menant l’enquête!


Les trois amis entrent dans le musée. PROFESSEUR EUNICE fait les cent pas dans son laboratoire.


EUNICE LA CIGALE

Ah! Clic, Opale,

Hervé! Nom d’un pou,

merci d’être ici!

Un fossile extrêmement important

a disparu dans la nature.


HERVÉ LE MOUCHERON

N’ayez pas peur,

professeure.

On va trouver

ce fossile pour vous.

(S’adressant à OPALE)

Vite, c’est quoi

un fossile?


OPALE L’ARAIGNÉE

C’est quelque chose de très

vieux conservé dans une pierre.


EUNICE LA CIGALE

C’est exact, Opale.

Tout comme ces mini fossiles

de coquillages

préhistoriques, que l’on trouve

dans ces blocs d’ardoise.


PROFESSEURE EUNICE montre des blocs sur une tablette.


OPALE L’ARAIGNÉE

Préhistoriques?


CLIC LA LUCIOLE

Du temps des insectes

des cavernes.


EUNICE LA CIGALE

Mais celui qui a disparu était

l’unique et incomparable

"Trilobite jumeau".


HERVÉ LE MOUCHERON

Hein?!


OPALE montre une photo d’un trilobite sur sa tablette électronique.


OPALE L’ARAIGNÉE

Un trilobite est

une créature marine,

qui vivait il y a

des millions d’années.


CLIC LA LUCIOLE

Est-ce que c’est le fossile

qui était censé être exposé

ici ce soir?


EUNICE LA CIGALE

Celui-là précisément!

L’expo va être gâchée

si on ne le trouve pas.


CLIC LA LUCIOLE

Mais on va vous aider.

Dites-nous exactement

ce qui s’est passé.


EUNICE LA CIGALE

C’est un peu mystérieux,

mais une chose est sûre,

c’est que j’avais le fossile

il y a de ça une heure.

Puis je me suis mise à

m’inquiéter à cause de l’expo,

alors je l’ai posé sur la table

pour chercher mon discours.

Et en revenant sur mes pas,

le fossile n’était plus là!


OPALE L’ARAIGNÉE

(Pointant quelques fossiles)

Est-ce que le fossile qui a

disparu ressemble à ceux-ci?


EUNICE LA CIGALE

Eh bien oui. Sauf que celui-là

a deux grands trilobites

sur le devant.

C’est ce qui le rend si unique!

Ah! Et si on n’arrive pas

à le trouver?

Et s’il avait disparu

pour de bon?


OPALE L’ARAIGNÉE

Nom d’un vermicelle! Je l’ai

jamais vue aussi agitée!


CLIC LA LUCIOLE

Il faut qu’on retrouve

ce fossile pour elle et vite!


HERVÉ LE MOUCHERON

Mais comment? Comment?

COOOOOMMENT?


OPALE L’ARAIGNÉE

Pour commencer, nous allons

tous nous relaxer

avec un peu

de yoga-insecte.


CLIC ET HERVÉ

Pardon?


OPALE s’assoit sur le sol. Six de ses pattes sont étendues sur de part et d’autre.


OPALE L’ARAIGNÉE

C’est ce que j’appelle

l’"arach-lotus"!

Mettez-vous comme ça et ensuite,

vous faites ceci. Hi! Hi!

(Croisant ses six pattes)

Que c’est bon.

Et à votre tour.


CLIC et HERVÉ prennent la position du lotus. HERVÉ fait plutôt des nœuds dans ses pattes.


HERVÉ LE MOUCHERON

Ha! Hé! C’est vrai que

ça fait du bien.

Ah! Plus ou moins.


CLIC LA LUCIOLE

C’est vraiment chouette.

Maintenant, le mieux pour

que tout le monde se relaxe

est de trouver le fossile.

On n’a qu’à jouer

les détectives en herbe.


Une sirène retentit. DEBBIE sort d’un sarcophage. Elle est couverte de bandelettes, comme une momie.


LES TROIS REPORTERS

Détective Debbie!


DEBBIE LA LIBELLULE

Désolée d’avoir mis autant

de temps, les reporters.

La ville est comme momifiée

à cause du fossile disparu.

Alors Clic,

quoi de neuf bonhomme?


CLIC LA LUCIOLE

On tente juste de comprendre

ce qui se passe.

Aurais-tu des conseils?


DEBBIE LA LIBELLULE

Eh bien, la prof a l’air

très agitée.

Je crois qu’elle a juste besoin

d’amis à qui parler c’est tout.


OPALE L’ARAIGNÉE

C’est un bon conseil. Merci!


Le walkie-talkie de DEBBIE se met à marmonner.


DEBBIE LA LIBELLULE

Ok, compris.

Désolée, les reporters,

je dois me démomifier.

Bonne chance pour le reportage!

Deb s’en va!


DEBBIE retourne dans le sarcophage et disparaît en laissant un tas de bandelettes derrière elle.


OPALE L’ARAIGNÉE

Je sais vraiment pas comment

elle arrive à faire ça!


Les trois reporters se promènent dans le musée et retrouvent PROFESSEURE EUNICE près d’un squelette d’insecte préhistorique.


OPALE L’ARAIGNÉE

Elle est ici!

Comment allez-vous,

professeure Eunice?


EUNICE LA CIGALE

Bien, Opale.

C’est juste que

toute cette histoire

est de ma faute.

Si je n’avais pas été aussi

nerveuse pour mon discours,

je n’aurais pas égaré

le fossile.


CLIC LA LUCIOLE

Une seconde, professeure.

Vous dites que les discours

vous rendent nerveuse?


EUNICE LA CIGALE

Oui, excessivement!

Il va y avoir tant de gens

pour l’exposition.

Et si je me trompais

et que j’avais l’air ridicule.


CLIC LA LUCIOLE

Moi quand je me trompe,

j’essaye de tourner ça

en blague.

Rire un peu, peut vraiment

détendre l’ambiance.


OPALE L’ARAIGNÉE

Ça c’est sûr!

Faire des p’tites bêtises,

ça fait sourire

tout le monde.


EUNICE LA CIGALE

(S’affolant)

Ah! Mon discours!

Je ne sais plus où

je l’ai laissé. Oh flûte!

D’abord je perds le fossile

et maintenant le discours!


HERVÉ LE MOUCHERON

Je vais m’en occuper.

Je crois que du yoga-insecte

vous ferait du bien,

professeure.

Vous n’avez qu’à me suivre.

On s’assied comme cela

et vos pattes font...

(Faisant des noeuds)

comme... ça!

Tada! Aïe! Hé! Ouf!

L’Arach-lotus!


EUNICE LA CIGALE

(Riant)

Merci à vous, Hervé.

Je me sens beaucoup

plus calme. En fait,

je me sens tellement

détendue,

que je me rappelle où

j’ai laissé mon discours.

J’ai dû le laisser

près du téléphone

après avoir appelé Roland.

(Trouvant son discours)

Il était ici, sur mon bureau!

Ah! Les pages!

(Passant d’une page à l’autre)

Elles sont blanches!

Qu’est-il arrivé

à mon discours?


CLIC LA LUCIOLE

Hum, vous ne regardez pas

le bon côté professeure.


EUNICE LA CIGALE

(Retournant le paquet de feuilles)

Ah! Aah...

Je respire! Qu’est-ce que

je suis distraite!

Je n’ai pas du tout

les idées claires!


OPALE L’ARAIGNÉE

C’est pas grave. On se trompe

tous quand on est nerveux.


HERVÉ LE MOUCHERON

Et même quand

on ne l’est pas.


CLIC LA LUCIOLE

Les reporters, tout a un sens

et il faut qu’on le comprenne

en utilisant nos cinq sens!


Les VERS CHANTANTS interviennent pour chanter une chanson, chantée à la manière d’un vidéoclip.


VER CHANTANT 1

Ooooh,


VER CHANTANT 2

On va vous y aider.


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Oh dis-moi tout

sur les sens.


VER CHANTANT 2

La vue.


VER CHANTANT 3

L’ouïe.


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Oh oui dis-m’en,

dis-m’en plus.


VER CHANTANT 2

L’odorat.


VER CHANTANT 3

Le goût.


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Il y a un autre

sens encore!


VER CHANTANT 2 ET 3

Oh oui, le toucher.


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Oh les cinq sens

prennent tout leur sens.


LES VERS CHANTANTS

La la la la,

la la la la


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Sers-toi donc

de tous tes sens.


VER CHANTANT 2

Oh oui!


LES VERS CHANTANTS

La la la la,

la la la la


VER CHANTANT 1

Ça prend...


VER CHANTANT 2

Vraiment...


VER CHANTANT 3

Vraiment...


LES VERS CHANTANTS

Tout son sens!


La chanson se termine.


Les trois reporters sont toujours dans le musée.


CLIC LA LUCIOLE

Si personne n’a pris

le fossile manquant,

il doit encore être au musée.

Il nous faut la lumi-vision!


CLIC appuie sur sa lumi-montre et choisit une application. Automatiquement les trois reporters se retrouvent munis de lunettes spéciales.


CLIC LA LUCIOLE

Gardez l’oeil bien ouvert pour

trouver le fameux trilobite

ou quoi que ce soit

d’autre d’étrange!


Chacun de leur côté, les trois reporters explorent le musée.


HERVÉ LE MOUCHERON

Se frappant sur un scarabée géant]

Ouille!

Aïe!

(Prenant peur tout à coup)

AAAAH!!!


Les trois reporters cherchent vraiment partout. OPALE et CLIC sursautent en tombant l’un face à l’autre.


CLIC LA LUCIOLE

(Sursautant)

Aah!


OPALE L’ARAIGNÉE

(Sursautant)

Aah!


HERVÉ LE MOUCHERON

(Appelant au loin)

Les amis! J’ai trouvé

quelque chose d’étrange!


HERVÉ se trouve devant une vitrine.


HERVÉ LE MOUCHERON

Pourquoi donc

la professeure Eunice

a-t-elle exposé une vieille

pierre qui n’a rien dessus?


OPALE L’ARAIGNÉE

C’est vrai!

Il n’y a rien dessus.


CLIC LA LUCIOLE

À moins que...


CLIC fait le tour de la vitrine pour voir l’arrière de la pierre.


CLIC LA LUCIOLE

Ah-ah! Des hiéroglyphes

de scarabées venus

de l’Égypte Ancienne!

Tu regardais le mauvais côté

de la pierre.

C’est pour ça qu’il n’y avait

rien dessus!

Peut-être qu’on fait la même

erreur avec le fossile manquant!


CLIC ET OPALE

Est-ce que

tu es en train de penser

à ce que je pense?


CLIC LA LUCIOLE

Il faut qu’on aille voir la

professeure Eunice sans délai!


HERVÉ LE MOUCHERON

Ouh! J’vais la prendre!


HERVÉ soulève la vitrine pour prendre la pierre. Une alarme se déclenche aussitôt.


EUNICE LA CIGALE

(Accourant, affolée)

Oh non!

Qu’est-ce qui se passe?

Mais qu’est-ce qui se passe?


HERVÉ LE MOUCHERON

(Tenant toujours la vitrine)

Tada!


OPALE L’ARAIGNÉE

Fausse alarme professeure.


CLIC LA LUCIOLE

Par contre, on croit

avoir une idée

d’où peut être

votre trilobite.


OPALE L’ARAIGNÉE

Aaah!


Les trois reporters sont de retour dans le laboratoire de PROFESSEUR EUNICE


CLIC LA LUCIOLE

On croit que le fameux fossile

se trouve ici-même,

depuis le début.


HERVÉ LE MOUCHERON

C’est pas vrai!

Je ne peux pas le croire!


CLIC retourne des pierres qui semblent vierges et trouve le trilobite jumeau.


EUNICE LA CIGALE

Le trilobite jumeau!


HERVÉ LE MOUCHERON

D’accord, maintenant

je le crois.


EUNICE LA CIGALE

Oh, je devais être si nerveuse

à cause de l’exposition,

que j’ai dû le poser sur la

table avec le reste des pierres.


OPALE L’ARAIGNÉE

Et le fossile était

face vers le bas.


CLIC LA LUCIOLE

La même histoire

qu’avec le discours.

Alors, quand vous êtes revenue

et que vous ne le voyiez plus,

c’était la panique. Vous n’avez

pas pensé à vérifier

l’autre côté de ces pierres.


OPALE L’ARAIGNÉE

Nous aussi, on a cédé

à la panique et on n’a pas

vérifié non plus.


CLIC LA LUCIOLE

C’est une bonne chose

qu’on ait cherché à comprendre

le sens de tout ça.


EUNICE LA CIGALE

Merci beaucoup. Oh, merci

à vous, les reporters!


CLIC LA LUCIOLE

Je crois que ça veut dire que

vous avez un discours à

prononcer ce soir.


EUNICE LA CIGALE

Oui, mais maintenant

grâce à vous trois,

j’ai appris des techniques

extraordinaires pour

rester calme.


De retour au journal, CLIC manipule icônes sur un écran.


CLIC LA LUCIOLE

Et on est prêts!

Hervé, ouvre le toit.


HERVÉ LE MOUCHERON

Oui!


HERVÉ appuie sur sa lumi-montre pour activer l’ouverture du toit.


LES TROIS REPORTERS

C’est l’heure des infos-lumière!


Le toit s’ouvre et un écran apparaît dans le ciel. À l’intérieur de l’écran, les trois VERS CHANTANTS animent un journal télévisé.


VER CHANTANT 1

Sortez bien vos antennes!


Sur l’écran, des photos résumant l’aventure des trois reporter se succèdent pendant que les VERS CHANTANTS chantent une chanson.


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Ils avaient

plein de questions.


VER CHANTANT 3

(Chantant)

Fallait qu’ils passent

à l’action.


LES VERS CHANTANTS

(Chantant)

Faire la lumière

sur la situation.


VER CHANTANT 2

Dernières nouvelles.


VER CHANTANT 3

Elles vous couperont

le souffle.


LES VERS CHANTANTS

(Chantant)

Quoi, qui, où,

pourquoi, quand...


VER CHANTANT 2

(Chantant)

Et comment!


VER CHANTANT 3

(Chantant)

Ils ont cherché partout

et trouvé la réponse.


VER CHANTANT 2

(Chantant)

En se servant

de leurs cinq sens!


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Ils font la une.

Oh oui la une.


VER CHANTANT 2 ET 3

(Chantant)

Une!


VER CHANTANT 1

Dernière heure...


VER CHANTANT 2

Ils ont percé l’mystère!


VER CHANTANT 1

Oui!


VER CHANTANT 2

Ils font la une ♪


VER CHANTANT 2 ET 3

(Chantant)

Une!


VER CHANTANT 3

Oh oui, la une!


VER CHANTANT 2 ET 3

(Chantant)

Une, une!


VER CHANTANT 1

Dernière heure!

C’était les infos-lumière!


La chanson se termine.


ROLAND et ses reporters sont réunis dans le bureau.


ROLAND LE VER LUISANT

Félicitations, pour votre très

bon travail, les reporters.

Je n’arrive pas à croire

que vous ayez pu calmer

Eunice de cette façon.


OPALE L’ARAIGNÉE

Parfois, il suffit juste

d’un peu de souplesse

pour demeurer calme.


CLIC LA LUCIOLE

Qui aurait cru que mettre

la tête entre les pattes

était aussi relaxant,

pas vrai?

Ça a même calmé Hervé.

Euh, Hervé?


HERVÉ s’est empêtré les pattes et ne peut plus défaire ses nœuds.


HERVÉ LE MOUCHERON

C’est moi, le "Roi des calmes".

Aïe, ouille!


Générique de fermeture

Épisodes de Clic et sa bande

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge

Résultats filtrés par