Image univers Clic et sa bande Image univers Clic et sa bande

Clic et sa bande

Clic, une luciole journaliste d'enquête, adore résoudre des mystères et des problèmes. Aventureux, créatif et persévérant, ce sympathique insecte trouve une réponse logique à tout!

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Les bons vieux copains

Clic et sa bande ont comme mission de retrouver Carl, Il s’est peut-être volatilisé, tout le monde se fait des cheveux blancs depuis cette disparition. Les reporters doivent consulter une experte. Il se change tout simplement en papillon monarque.



Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

CLIC est une luciole qui vit dans un marécage et travaille pour un journal télévisé, en compagnie de ses deux acolytes, HERVÉ le moucheron et OPALE l’araignée.


Début chanson thème


CLIC LA LUCIOLE

Il est temps

d’éclairer ce monde.


CHŒUR

Clic et sa bande ♪

♪ La, la, la, la, la, la, la

Clic et sa bande ♪

♪ La, la, la, la, la, la, la

Clic et sa bande ♪

♪ Clic et sa bande ♪♪


Fin chanson thème


Titre :
Clic et sa bande Les bons vieux copains


CLIC est dehors et reçoit un appel de ROLAND sur sa lumi-montre.


ROLAND LE VER LUISANT

Clic! J’ai une nouvelle

enquête à te confier.

Une enquête

d’ordre personnel!


CLIC LA LUCIOLE

J’arrive tout de suite,

chef!


Plus tard, CLIC arrive en même temps que HERVÉ et OPALE aux locaux du journal.


CLIC LA LUCIOLE

Salut, les amis!

Vous tombez bien,

mais... où est Roland?


OPALE L’ARAIGNÉE

Youhou!


HERVÉ LE MOUCHERON

On est là!


OPALE L’ARAIGNÉE

Roland?


ROLAND est juché sur une plante et en mange les feuilles.


ROLAND LE VER LUISANT

Mes reporters!

Merci 1000 fois d’être ici!


ROLAND saute en bas de la plante et va rejoindre les autres. Il mange une feuille.


OPALE L’ARAIGNÉE

Ça va, Roland?

Qu’est-ce qui vous pousse à

manger votre plante préférée?


ROLAND LE VER LUISANT

Je grignote lorsque je suis

inquiet, Opale.

Et je m’inquiète vraiment

pour mon cher vieil ami, Carl!


Une image de ROLAND et de son ami Carl est affichée sur l’écran dans les locaux du journal.


ROLAND LE VER LUISANT

Il a disparu!

Complètement!

Et personne ne l’a vu

depuis une semaine!


OPALE L’ARAIGNÉE

Allons, Roland.

Détendez-vous, prenez

de grandes inspirations.

On va retrouver Carl.


CLIC LA LUCIOLE

Bien sûr qu’on va

le trouver!

Où Carl passe-t-il ses journées?

On pourrait commencer par là.


ROLAND LE VER LUISANT

Eh bien, il va

souvent manger

en bordure de la ville,

là où poussent les asclépiades.


HERVÉ LE MOUCHERON

Je sais

où elles poussent!

Mais, je n’ai jamais aperçu

de restaurant dans ce champ.


ROLAND LE VER LUISANT

Carl raffole

des feuilles fraîches

qu’il mange à même la plante.

C’est délicieux.


ROLAND offre un bout de feuille à HERVÉ.


HERVÉ LE MOUCHERON

Beurk!

Sans façon.

Les aliments,

je les aime cuits!


CLIC LA LUCIOLE

Ne vous en

faites pas.

On va faire la lumière

sur cette affaire, Roland!


Les trois VERS CHANTANTS sont à leur bureau et interviennent.


VER CHANTANT 2

À ce sujet...


VERS CHANTANTS 1 ET 3

On peut aider...


Les trois VERS CHANTANTS commencent leur chanson. La chanson est interprétée comme dans un vidéoclip.


VER CHANTANT 2

(Chantant)

Quand tu es dans l’noir ♪


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Ou perdu dans les bois ♪


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Oh-oh!


VER CHANTANT 3

(Chantant)

Quoi? Est-ce que

t’entends cette mouche?


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Oh, mais r’garde

c’était quoi?


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Demande-toi


LES VERS CHANTANTS

Quoi, qui, où, pourquoi,

quand et comment.


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Oh oui!


LES VERS CHANTANTS

(Chantant)

C’est l’temps

d’faire la lumière!

Un rayon d’lumière

Sur tous ces mystères

Oh oui! Il est temps

d’faire la lumière!

Ouh-Ouh!


VER CHANTANT 2

Oui!


LES VERS CHANTANTS

(Chantant)

Aujourd’hui

tout s’ra plus clair!


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Faire la lumière!


La chanson se termine.


Plus tard, CLIC, HERVÉ et OPALE, qui se tient à HERVÉ à l’aide de sa toile, survolent un champ et arrivent près des plants d’asclépiades.


CLIC LA LUCIOLE

Voilà les plants

d’asclépiades,

On a trouvé l’endroit!


CLIC, HERVÉ et OPALE se posent au sol.


OPALE L’ARAIGNÉE

Avant de commencer,

faisons

un remue-méninges. Qui?


CLIC LA LUCIOLE

Carl, la chenille

de monarque. Quoi?


HERVÉ LE MOUCHERON

Il a disparu. Où?


OPALE L’ARAIGNÉE

Peut-être bien ici.

Quand?


CLIC LA LUCIOLE

Plus ou moins une semaine.

Pourquoi?


OPALE L’ARAIGNÉE

C’est ce qu’on essaie

de savoir. Comment?


LES TROIS REPORTERS

En menant l’enquête!


HERVÉ LE MOUCHERON

Alors,

par quoi on commence?


CLIC LA LUCIOLE

Première question

à se poser:

Comment on s’assure que Carl

était vraiment ici?


OPALE L’ARAIGNÉE

En trouvant des témoins.


HERVÉ LE MOUCHERON

Et si on demandait à... Fred?


FRED, une mouche, est en train de manger un cœur de pomme plus loin.


CLIC LA LUCIOLE

Fred,

est-ce que tu connais Carl?


CLIC utilise sa lumi-montre et affiche l’image de ROLAND et de Carl.


FRED LA MOUCHE

Bien sûr!

Carl vient souvent ici.

C’est un type farfelu.

Il préfère les aliments...

(Tremblant)

Frais!

C’est dégoûtant.


OPALE L’ARAIGNÉE

Votre dernière rencontre

remonte à quand?


FRED LA MOUCHE

Hum. Il y a une semaine

environ.

De ce côté.


CLIC LA LUCIOLE

Merci, Fred!


HERVÉ LE MOUCHERON

Bon appétit.


CLIC, HERVÉ et OPALE s’aventurent dans la forêt.


CLIC LA LUCIOLE

C’est bon, les amis.

On cherche à trouver des traces

de feuilles mâchouillées.


HERVÉ LE MOUCHERON

Euh, des traces

de ce genre?


HERVÉ pointe en direction de petits arbres rabougris dont les quelques rares feuilles sont mâchées.


CLIC LA LUCIOLE

Peut-être que les feuilles

sont tombées?


OPALE utilise sa lumi-montre et fait apparaître une paire de lunettes qui lui permettent d’analyser les branches.


OPALE L’ARAIGNÉE

Non,

elles ont été mâchouillées!


HERVÉ LE MOUCHERON

(Se déplaçant rapidement)

Hé, ces feuilles-là

aussi!

Et celles-là aussi!

Et celles-là aussi!


OPALE L’ARAIGNÉE

Ah? La piste s’arrête

soudainement.

Et il n’y a

aucune trace de Carl.


HERVÉ LE MOUCHERON

Peut-être

qu’il s’est volatilisé!

Peut-être que des insectes venus

d’une planète lointaine

l’ont emmené dans leur soucoupe

volante. Zouzou!


CLIC LA LUCIOLE

Oh, du calme,

mon vieux.

Je crois que ton imagination

s’emballe.


OPALE L’ARAIGNÉE

Clic a raison, Hervé.

Les insectes extraterrestres

n’existent pas.


HERVÉ LE MOUCHERON

Ah non? Alors

c’est quoi ça?


HERVÉ regarde en direction d’un cocon suspendu à la branche d’un arbre.


CLIC LA LUCIOLE

Wow! C’est quoi,

vous croyez?


Le cocon est pris en photo.


HERVÉ LE MOUCHERON

C’est peut-être un œuf

de monstre extraterrestre!

(Riant nerveusement)

Ou autre chose.


CLIC LA LUCIOLE

Je crois que c’est peut-être

une cosse d’asclépiade.


OPALE L’ARAIGNÉE

Hum... je n’en suis

pas sûre, Clic.

Suivez-moi,

on va les comparer.


Quelques instants plus tard, CLIC, HERVÉ et OPALE survolent le champ et prennent une photo de l’asclépiade. Ils se posent sur la feuille de l’asclépiade et comparent les deux photos en utilisant la lumi-montre.


OPALE L’ARAIGNÉE

Hum.

Ça ne ressemble pas du tout

à la cosse de l’asclépiade.


CLIC LA LUCIOLE

(Soupirant)

Alors c’que ça peut être

demeure un mystère!


Une alarme retentit alors et un gyrophare éclaire le champ.


CLIC LA LUCIOLE

Qu’est-ce que c’est?


DEBBIE, une libellule, émerge d’une gousse d’asclépiade. Des morceaux de pollen sont restés coincés sur son visage, ce qui lui donne l'impression de porter une fausse moustache et une fausse barbe..


CLIC LA LUCIOLE ET OPALE L’ARAIGNÉE

Détective Debbie!


DEBBIE LA LIBELLULE

Désolée d’avoir mis autant de

temps pour arriver, reporters.

Tout le monde se fait

des cheveux blancs

depuis la disparition

de Carl.

Pourquoi tu me regardes

avec de grands yeux, Hervé?


HERVÉ LE MOUCHERON

(Ne reconnaissant pas DEBBIE)

Euh, qui vous a dit

mon nom, monsieur?


DEBBIE LA LIBELLULE

Euh! Oh...


DEBBIE retire les morceaux de pollen de son visage.


HERVÉ LE MOUCHERON

Oh, détective Debbie!


CLIC LA LUCIOLE

On a découvert une cosse

étrange, Debbie.


CLIC utilise sa lumi-montre pour afficher la photo de la cosse.


CLIC LA LUCIOLE

Est-ce que tu sais

c’que c’est?


DEBBIE LA LIBELLULE

Je ne suis pas du tout

une experte en botanique.

Peut-être que tu devrais

en consulter une.


OPALE L’ARAIGNÉE

Moi je connais une experte:

Professeure Eunice!


Le walkie-talkie de DEBBIE se met à marmonner.


DEBBIE LA LIBELLULE

O.K., compris.

Désolée, les reporters,

je dois filer.

Bonne chance pour le reportage.

Deb s’en va!


Plus tard, CLIC, HERVÉ et OPALE rencontrent EUNICE, une cigale. CLIC lui montre la photo de la cosse d’une asclépiade en utilisant sa lumi-montre.


EUNICE LA CIGALE

Oui, je vois.

Il s’agit de la cosse

que produit l’asclépiade,

l’aliment préféré

du papillon monarque.


CLIC LA LUCIOLE

Oups, désolé.

Mauvaise photo.


CLIC affiche la bonne photo.


EUNICE LA CIGALE

Ah! Dans ce cas,

il s’agit d’une chrysalide.


OPALE L’ARAIGNÉE

Oh!


HERVÉ LE MOUCHERON

Une chrysa-quoi, vous dites?


EUNICE LA CIGALE

Une chrysalide.


Sur l’écran derrière EUNICE, une animation illustre les propos de EUNICE.


EUNICE LA CIGALE

La chenille mange

autant qu’elle peut;

elle se pend ensuite à

une branche et se fait un cocon.

La chrysalide se trouvant à

l’intérieur devient un papillon.

Ce long processus mystérieux

s’appelle: la métamorphose!


HERVÉ LE MOUCHERON

C’est tout à fait

le type de truc

qu’un extraterrestre

ferait.


OPALE L’ARAIGNÉE

C’est une transformation que

certains insectes subissent

ici sur terre.


CLIC LA LUCIOLE

Et alors, qu’est-ce qui

s’passe ensuite, professeure?


EUNICE LA CIGALE

Le papillon a faim

à sa sortie,

alors il s’envole et

cherche de quoi se nourrir.


CLIC LA LUCIOLE

Merci, professeure Eunice.

En route!


CLIC, HERVÉ et OPALE sortent de la maison de EUNICE.


CLIC LA LUCIOLE

Bon, alors on sait jusqu’ici

que l’ami de Roland,

Carl la chenille

de monarque a dévoré

une grande quantité de feuilles

avant de disparaître.


HERVÉ LE MOUCHERON

On a suivi sa trace et on a

trouvé un cocon étrange.


OPALE L’ARAIGNÉE

Il s’agit

d’une chrysalide,

c’est une chenille

en pleine transformation.


CLIC LA LUCIOLE

Hum. Alors peut-être que Carl

est à l’intérieur, en train

de changer.


HERVÉ LE MOUCHERON

Tu crois qu’il

change de pantalon?


OPALE L’ARAIGNÉE

(Riant)

Il se change en papillon

monarque, Hervé!

T’as entendu c’que la

professeure Eunice a expliqué?


HERVÉ LE MOUCHERON

Oui. Mais j’ai entendu

sans écouter.


CLIC LA LUCIOLE

On est sûrs de rien,

jusqu’ici,

allons voir

si on a vu juste!


Quelques instants plus tard, CLIC, HERVÉ et OPALE sont de retour dans la forêt.


HERVÉ LE MOUCHERON

On est arrivés!


CLIC LA LUCIOLE

Ah! Mais la chrysalide

s’est envolée!


OPALE L’ARAIGNÉE

Oh non! La transformation

de Carl s’est complétée

en notre absence.


CLIC LA LUCIOLE

Et il a ensuite

pris son envol.


HERVÉ LE MOUCHERON

Il s’est envolé?

(Paniqué)

Qu’est-ce qu’on va

dire à Roland?

Peut-être qu’il ne

reverra jamais plus

son vieil ami

de toute sa vie!


OPALE L’ARAIGNÉE

Détends-toi, Hervé.

Prends de grandes inspirations

et détends-toi.


HERVÉ inspire et expire profondément.


HERVÉ LE MOUCHERON

On se détend...

on se détend.

Je suis détendu!

Merci, Opale.

Tu vois, je n’ai pas eu besoin

de compter les cigales!

Enquêtons, les amis!

On a promis à Roland

de retrouver son ami.


OPALE L’ARAIGNÉE

Mais on va

dans quelle direction?

Qui sait de quel côté

il s’est envolé?


CLIC LA LUCIOLE

On va le retrouver.

Tout ceci a un sens

et on va le découvrir

en utilisant nos sens!


Les VERS CHANTANTS interviennent pour chanter une chanson, interprétée à la manière d’un vidéoclip.


VER CHANTANT 1

Ooooh,


VER CHANTANT 2

On va vous y aider.


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Oh dis-moi tout

sur les sens.


VER CHANTANT 2

La vue.


VER CHANTANT 3

L’ouïe.


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Oh oui dis-m’en,

dis-m’en plus.


VER CHANTANT 2

L’odorat.


VER CHANTANT 3

Le goût.


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Il y a un autre

sens encore.


VER CHANTANT 2 ET 3

Oh oui, le toucher.


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Oh les cinq sens

prennent tout leur sens!


LES VERS CHANTANTS

La la la la,

la la la la


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Sers-toi donc

de tous tes sens.


VER CHANTANT 2

Oh oui!


LES VERS CHANTANTS

La la la la,

la la la la


VER CHANTANT 1

Ça prend...


VER CHANTANT 2

Vraiment...


VER CHANTANT 3

Vraiment...


LES VERS CHANTANTS

Tout son sens!


La chanson se termine.


CLIC LA LUCIOLE

Un peu plus tôt, professeure

Eunice nous a dit

que le papillon est affamé

lorsqu’il sort de son cocon.


HERVÉ LE MOUCHERON

Oui, ça je m’souviens.

Et alors?


CLIC LA LUCIOLE

Alors, on ne voit Carl

nulle part,

mais peut être qu’on

arrivera à l’entendre.

Lumi-montre!


CLIC appuie sur un bouton de sa lumi-montre et d’énormes oreilles lumineuses viennent se poser sur le côté de la tête de CLIC, OPALE et HERVÉ, ce qui leur permet de mieux percevoir les sons.


CLIC LA LUCIOLE

J’entends quelqu’un

manger!


HERVÉ LE MOUCHERON

Et il le fait très

bruyamment!


OPALE L’ARAIGNÉE

Ça vient du

champ d’asclépiades!


CLIC LA LUCIOLE

Ça tombe sous le sens!

Eunice a dit que le papillon

monarque raffole de ces fleurs.


OPALE L’ARAIGNÉE

C’est logique!

Si Carl était une

chenille de monarque,

il s’est forcément transformé

en papillon monarque.


CLIC et OPALE se mettent en route.


HERVÉ LE MOUCHERON

Attendez!

Je n’y comprends rien.

Revenez!


Quelques instants plus tard, CLIC aperçoit un monarque dans les airs.


CLIC LA LUCIOLE

Excusez-moi,

monsieur!

Est-ce que vous êtes Carl

la chenille, par hasard?


Le monarque se pose au sol.


CARL LE PAPILLON

Tout à fait,

mais je suis maintenant

Carl

le papillon monarque.


HERVÉ se jette sur CARL et lui fait un énorme câlin.


HERVÉ LE MOUCHERON

Carl!


CARL LE PAPILLON

Eh oui! Fais bien

attention à mes ailes!

Elles sont

toutes neuves.


HERVÉ LE MOUCHERON

Oups!

Hé, hé, désolé!


OPALE L’ARAIGNÉE

C’est vous!

Roland sera fou de joie

de vous revoir!


CARL LE PAPILLON

Roland? Je serai bien

content de le revoir aussi.


CLIC LA LUCIOLE

Alors qu’est-ce qu’on fait

là à attendre?

Tous au Marais

de l’Arche!


Plus tard, dans les bureaux du journal, CLIC termine le montage du reportage sur un écran tactile.


CLIC LA LUCIOLE

Voilà, on est prêts!

Hervé,

ouvre le toit!


HERVÉ utilise sa lumi-montre pour ouvrir le toit.


LES TROIS REPORTERS

C’est l’heure

des infos-lumière!


Le toit s’ouvre et un écran apparaît dans le ciel. À l’intérieur de l’écran, les trois VERS CHANTANTS animent un journal télévisé.


VER CHANTANT 1

Sortez bien vos antennes!


Sur l’écran, des photos résumant l’aventure des trois reporters se succèdent pendant que les VERS CHANTANTS chantent une chanson.


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Ils avaient

plein de questions.


VER CHANTANT 3

(Chantant)

Fallait qu’ils passent

à l’action.


LES VERS CHANTANTS

(Chantant)

Faire la lumière

sur la situation.


VER CHANTANT 2

Dernières nouvelles.


VER CHANTANT 3

Elles vous couperont

le souffle.


LES VERS CHANTANTS

(Chantant)

Quoi, qui, où,

pourquoi, quand...


VER CHANTANT 2

(Chantant)

Et comment!


VER CHANTANT 3

(Chantant)

Ils ont cherché partout

et trouvé la réponse.


VER CHANTANT 2

(Chantant)

En se servant

de leurs cinq sens!


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Ils font la une.

Oh oui la une.


VER CHANTANT 2 ET 3

(Chantant)

Une! ♪


VER CHANTANT 1

Dernière heure...


VER CHANTANT 2

Ils ont percé l’mystère!


VER CHANTANT 1

Oui!


VER CHANTANT 2

Ils font la une ♪


VER CHANTANT 2 ET 3

(Chantant)

Une!


VER CHANTANT 3

Oh oui, la une!


VER CHANTANT 2 ET 3

(Chantant)

Une, une!


VER CHANTANT 1

Dernière heure!

C’était les infos-lumière!


La chanson se termine.


Aux bureaux du journal, ROLAND félicite les trois reporters.


ROLAND LE VER LUISANT

Félicitations,

mes reporters!

Merci d’avoir retrouvé

mon copain de toujours.


CARL LE PAPILLON vient les rejoindre.


ROLAND LE VER LUISANT

Ou devrais-je dire

mon nouveau copain?


CARL LE PAPILLON

Peu importe à quel point

on change,

on sera toujours

les meilleurs copains du monde.


OPALE L’ARAIGNÉE

On est heureux d’avoir partagé

ce reportage avec les habitants

du marais.


CLIC LA LUCIOLE

Et d’avoir su retrouver

votre ami.

En parlant d’ami,

où est donc passé Hervé?


TOUS

(Apercevant HERVÉ)

Oh!


HERVÉ a la bouche pleine de feuilles de la plante de ROLAND.


HERVÉ LE MOUCHERON

Je commence à apprécier

le goût des feuilles fraîches,

Carl.

Il faut nommer

ce plat.


OPALE L’ARAIGNÉE

Et si on appelait

ce plat une salade?


HERVÉ LE MOUCHERON

Quel nom formidable,

Opale!

Je vais en toucher

un mot à Larva

pour qu’elle ajoute

ce plat à son menu.

Mmm...


Générique de fermeture

Épisodes de Clic et sa bande

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge

Résultats filtrés par