Image univers Clic et sa bande Image univers Clic et sa bande

Clic et sa bande

Clic, une luciole journaliste d'enquête, adore résoudre des mystères et des problèmes. Aventureux, créatif et persévérant, ce sympathique insecte trouve une réponse logique à tout!

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Une ville aux abois

Une meute de scolytes court en liberté, ils ne e sont pas très mignon. Il faut discuter avec un expert pour faire la lumière sur cette affaire.



Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

CLIC est une luciole qui vit dans un marécage et travaille pour un journal télévisé, en compagnie de ses deux acolytes, HERVÉ le moucheron et OPALE l’araignée.


Début chanson thème


CLIC LA LUCIOLE

Il est temps

d’éclairer ce monde.


CHŒUR

Clic et sa bande

La, la, la, la, la, la, la

Clic et sa bande

La, la, la, la, la, la, la

Clic et sa bande

Clic et sa bande!


Fin chanson thème


Titre :
Une ville aux abois


CLIC est dehors et reçoit un appel de ROLAND sur sa lumi-montre.


ROLAND LE VER LUISANT

Clic, tu es là? Dans toute la

ville résonnent les aboiements!


CLIC LA LUCIOLE

J’arrive tout de suite, chef!


Plus tard, CLIC, HERVÉ et OPALE sont aux locaux du journal. Ils entrent au bureau de ROLAND. Le bureau est vide.


CLIC LA LUCIOLE

Salut, ça va les amis!

Mais où est Roland?


HERVÉ LE MOUCHERON

Hé-ho, vous êtes là?


OPALE L’ARAIGNÉE

Roland?


ROLAND est camouflé à l’intérieur d’un grand cadre. Il est assis, de dos, à une table de poker.


ROLAND LE VER LUISANT

(Sortant du cadre)

Mes reporters!

Merci mille fois d’être ici!

Vous les avez entendus?

Difficile de les avoir manqués.


CLIC LA LUCIOLE

Entendu quoi, chef?


ROLAND LE VER LUISANT

Mais les scolytes!

Une meute en liberté court

dans toute la ville! Regardez!


ROLAND affiche l’image d’un scolyte sur son écran. Il s’agit d’un insecte volant.


OPALE L’ARAIGNÉE

(Quelque peu dégoûtée)

Des scolytes?

Qu’on appelle affectueusement

les scarabées chiens

et qu’Hervé aime bien?


HERVÉ LE MOUCHERON

C’est vraiment

une super histoire!

Je suis fou des petits scarabées

chiens. Ils sont trop craquants!


CLIC LA LUCIOLE

Rassurez-vous, Roland.

Vos reporters vont faire

la lumière sur cette affaire.


Les trois VERS CHANTANTS sont à leur bureau et interviennent.


VER CHANTANT 2

À ce sujet...


VERS CHANTANTS 1 ET 3

On peut aider...


Les trois VERS CHANTANTS commencent leur chanson. La chanson est interprétée comme dans un vidéoclip. Avec leur ventre luisant, les vers éclairent divers éléments afin de révéler de quoi il s’agit.


VER CHANTANT 2

(Chantant)

Quand tu es dans le noir...


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Ou perdu dans les bois...


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Oh-oh!


VER CHANTANT 3

(Chantant)

Quoi? Est-ce que

t’entends cette mouche…


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Oh, mais regarde

c’était quoi?


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Demande-toi...


TROIS VERS CHANTANTS

Quoi, qui, où, pourquoi,

quand et comment?


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Oh oui!


TROIS VERS CHANTANTS

(Chantant)

C’est le temps

de faire la lumière!

Un rayon de lumière

Sur tous ces mystères

Oh oui! Il est temps

de faire la lumière!

Ouh-Ouh!


VER CHANTANT 2

Oui!


TROIS VERS CHANTANTS

(Chantant)

Aujourd’hui

tout sera plus clair!


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Faire la lumière!


La chanson se termine.


Quelques instants plus tard, les trois reporters sont à l’extérieur.


CLIC LA LUCIOLE

Ok, les amis. Résumons

ce que nous savons! Qui?


HERVÉ LE MOUCHERON

De mignons scarabées chiens!

Quoi?


OPALE L’ARAIGNÉE

Ils courent partout

et ne sont pas mignons! Où?


CLIC LA LUCIOLE

Au quatre coins de la ville!

Quand?


HERVÉ LE MOUCHERON

Tout de suite! Pourquoi?


OPALE L’ARAIGNÉE

C’est ce qui m’effraie!

Pourquoi ils courent en liberté?

Comment?


CLIC LA LUCIOLE

Discuter avec un expert

en scarabées chiens serait

une idée!

Allons chez César l’Escargot.


Plus tard, les trois reporters marchent dans la rue à la recherche de CÉSAR L’ESCARGOT.


CLIC LA LUCIOLE

Hum, il devrait être ici.


OPALE L’ARAIGNÉE

Je ne vois rien qu’une rue

sans issue et... Hum!


OPALE ramasse un os par terre et, en le serrant, l’os produit un son. Il s’agit en fait d’un os jouet. Attiré par le son, un chien se dirige à toute vitesse vers les trois reporters en aboyant.


CÉSAR L’ESCARGOT

Tout doux,

mon chien!


LES TROIS REPORTERS

(Surpris)

César!


Le chien de CÉSAR se dirige tout droit vers OPALE qui tient l’os. OPALE se sauve en grimpant sur une clôture.


OPALE L’ARAIGNÉE

(Effrayée)

Aaah!!!

(Criant)

Aaah!!!


Une photo de Humphrey le chien qui effraie OPALE est prise.


CÉSAR L’ESCARGOT

Du calme, mon chien!

Ne crains rien. Humphrey est le

chien le plus calme de la meute.


OPALE L’ARAIGNÉE

Il est calme, là?


HERVÉ LE MOUCHERON

(S’adressant à CÉSAR)

Tu veux dire

qu’il y en a plusieurs?


CÉSAR L’ESCARGOT

Bien sûr que oui!

Humphrey n’est qu’un

de mes douze scarabées chiens.

Les onze autres se sont échappés

de l’école de dressage.


OPALE L’ARAIGNÉE

(Paniquée)

Les onze autres?


Humphrey continue d’aboyer et de faire peur à OPALE.


OPALE L’ARAIGNÉE

Ah, gentil

petit chien.

(Criant)

Aaaah!!!


CLIC LA LUCIOLE

(S’adressant à CÉSAR)

Comment c’est arrivé?


CÉSAR L’ESCARGOT

On faisait une promenade

lorsqu’une puce de chat

est passée et puis vroum!

Ils l’ont prise

en chasse en aboyant!


OPALE L’ARAIGNÉE

Ah oui? Est-ce que

vos scarabées chiens aboient

parce qu’ils sont en colère?


CÉSAR L’ESCARGOT

Non, non, ils n’étaient pas

du tout en colère.

Les chiens aboient

pour protéger leur maison,

mais aussi pour exprimer

de la joie

ou pour recevoir

des caresses.

Ils aboient aussi lorsqu’ils

jouent avec leurs jouets.


OPALE se débarrasse alors de l’os jouet qu’elle tient en le lançant au loin.


OPALE L’ARAIGNÉE

Hum!


Humphrey s’éloigne et récupère l’os plus loin.


CÉSAR L’ESCARGOT

Quelqu’un qui connaît bien

les scarabées chiens

saura vous dire s’il aboie

de colère ou s’il est-


Des aboiements se font entendre.


CLIC LA LUCIOLE

Excité? Ça vient

de tout près.


Quelques instants plus tard, CÉSAR tient son chien Humphrey en laisse. Ils sont au pied d’un arbre. Cinq autres chiens s’y trouvent. Ils courent et aboient.


CÉSAR L’ESCARGOT

Allez, venez, mes chiens.

Chut! Tout doux. Chut!


CÉSAR rapatrie les cinq chiens. On entend alors des plaintes venant de l’arbre.


OPALE L’ARAIGNÉE

(Levant les yeux)

Fred?


FRED LA MOUCHE

Les scarabées

sont partis?


OPALE L’ARAIGNÉE

Euh...


FRED LA MOUCHE

Misère, j’ai fait

une longue sieste

sur une gomme à mâcher.

Elle est collée à moi.

Je ne peux pas voler

pour échapper à ces bestioles!


OPALE L’ARAIGNÉE

Mais qu’est-ce que tu as fait

qui ait pu les exciter?


FRED LA MOUCHE

Aucune idée. J’étais assis là

et je dévorais des déchets

en sifflotant, et je jouais

avec cette vieille balle.

La routine, quoi.

Lorsque tout à coup

ces scarabées chiens

se sont lancés

à ma poursuite!


CÉSAR L’ESCARGOT

Ce sont toutes des choses

que les chiens adorent!

Pas étonnant qu’ils aient été

ravis de te voir.


FRED LA MOUCHE

Personne n’est ravi

de me voir.

Il paraît que

je dégage euh... oh!

une odeur.


FRED se tient à la branche, mais il glisse et chute.


FRED LA MOUCHE

Oh!

(Criant)

Aaaaah!!!


FRED tombe au sol. La balle tombe tout près de lui.


FRED LA MOUCHE

C’en est fait.

C’est la fin du vieux Fred.


CÉSAR doit retenir fermement ses chiens qui aboient et voudraient s’en prendre à FRED.


FRED LA MOUCHE

Aaaah!!!


CÉSAR L’ESCARGOT

Non. Assis.


Les chiens cessent d’aboyer et se clament.


CÉSAR L’ESCARGOT

Il faut savoir se montrer

ferme lorsqu’on s’adresse

à des chiens surexcités.


Un des chiens lèche le visage de FRED.


FRED LA MOUCHE

Ha! Ha! Ha!


Une photo immortalise cette scène.


FRED LA MOUCHE

Certains insectes semblent

apprécier l’odeur musquée

que je peux dégager.


OPALE L’ARAIGNÉE

Mais il n’y a que

cinq scarabées chiens ici.

Comme il y en avait

douze au départ,

ça veut dire qu’on doit

en trouver encore sept!


CLIC LA LUCIOLE

Opale a raison. Hervé,

tu peux les raccompagner

à l’école de dressage?

Ils seront bientôt trop nombreux

pour qu’on les contrôle.


HERVÉ LE MOUCHERON

Avec plaisir!

Venez les chiens,

on fait une balade!


HERVÉ tient les chiens en laisse qui démarrent alors à toute vitesse.


HERVÉ LE MOUCHERON

(Surpris)

Aaaah!!!


Plus tard, BORIS LE BOURDON est à son commerce de glace.


BORIS LE BOURDON

Les reporters,

aidez Boris!

J’ai offert aux chiens aboyeurs

un peu de ma glace

et regardez-les!


Une photo immortalise la scène, tandis que trois des chiens aboyeurs volent tout près de BORIS, alors qu’il tient un cornet.


BORIS LE BOURDON

Ils n’ont aucune manière,

ces vilains petits chiens!


CÉSAR L’ESCARGOT

Ils ne saisissent pas

la différence

entre le plaisir de partager

et tout manger!

Il faut leur apprendre

nos limites

en leur disant non

haut et fort.


Les trois chiens sont rassemblés autour de BORIS et aboient. CLIC teste son autorité.


CLIC LA LUCIOLE

(Sans grande conviction)

Non!


Les chiens ne cessent pas d’aboyer. CLIC durcit le ton quelque peu.


CLIC LA LUCIOLE

Non!


Les chiens continuent d’aboyer. CLIC crie.


CLIC LA LUCIOLE

Non!!!


Les trois chiens cessent alors d’aboyer. Ils s’assoient docilement aux pieds de BORIS.


CÉSAR L’ESCARGOT

Tu vois? Haut et fort,

il faut être ferme.


CÉSAR lance aux chiens des gâteries.


OPALE L’ARAIGNÉE

Mais, vous leur donnez

une récompense!

Ce n’est pas contraire

à la logique?


CÉSAR L’ESCARGOT

Leur donner une récompense

lorsqu’ils agissent bien

les aide à comprendre

qu’ils se conduisent bien...


CLIC tient les chiens en laisse. Ceux-ci décident de partir, entraînant avec eux CLIC.


CLIC LA LUCIOLE

Wô les chiens! Wô!


CÉSAR L’ESCARGOT

... ou mal.

(Avec fermeté)

Stop!


CLIC LA LUCIOLE

Ah! Ces chiens sont difficiles

à contrôler.

Je vais les raccompagner

à l’école de dressage.


CLIC prend les chiens dans ses bras et s’envole.


CLIC LA LUCIOLE

Accrochez-vous!


OPALE L’ARAIGNÉE

Clic, attends!

(Soupirant)

D’accord, bon euh...

ça fait huit scarabées

chiens de retrouvés.

Il en reste quatre autres

à retrouver.


CÉSAR L’ESCARGOT

Ce sera bien facile. Écoute!


Des aboiements d’excitation se font entendre.


CÉSAR L’ESCARGOT

Les chiens semblent

très excités!


OPALE L’ARAIGNÉE

(Sarcastique)

Oh c’est génial!


Plus tard, OPALE et CÉSAR arrivent tout près de LARVA LE MILLE-PATTES. Trois des chiens sont sur elle et la chatouillent.


OPALE L’ARAIGNÉE

Oh non!

César! On fait quoi?


CÉSAR L’ESCARGOT

(Fermement à l’intention des chiens)

Non!


Les trois chiens cessent aussitôt de chatouiller LARVA.


LARVA LE MILLE-PATTES

Quel bonheur, leurs baisers

chatouillent les joues!

Qu’ils sont mignons

ces chiens!

J’aimerais en adopter

un ou tous les trois!


OPALE L’ARAIGNÉE

C’est vrai?


LARVA LE MILLE-PATTES

Oh oui, ils sont adorables!

J’ai toujours rêvé d’avoir

un scarabée chien.


CÉSAR L’ESCARGOT

Excellent!

(S’adressant à OPALE)

Tu veilles sur Humphrey,

pendant que je discute

de l’adoption de mes chiens

avec Larva?


CÉSAR tend la laisse à OPALE.


OPALE L’ARAIGNÉE

J’en sais rien, César.

Je ne suis là que

pour faire enquête et...


CÉSAR L’ESCARGOT

Rassure-toi, Opale.

T’as qu’à te montrer ferme

s’il se conduit mal, d’accord?

Tiens, voilà un jouet

s’il s’ennuie.

Oh, et voilà aussi une pelle

si jamais il fait une crotte.


OPALE L’ARAIGNÉE

Hein?


CÉSAR L’ESCARGOT

C’est pour

recueillir les crottes!


OPALE L’ARAIGNÉE

Je croyais que j’allais plutôt

recueillir des infos.


Plus tard, OPALE promène Humphrey en laisse.


OPALE L’ARAIGNÉE

(Se rassurant)

Ça va. Tout se passe

très bien.


OPALE laisse aller Humphrey qui se dirige vers une borne-fontaine.


OPALE L’ARAIGNÉE

On a retrouvé les douze

scarabées chiens égarés.

Non, attends,

Humphrey, ça fait un

plus quatre qui suivaient

Fred, ça fait cinq

plus trois avec Boris,

ça fait huit

plus trois chiens avec Larva,

ce qui fait onze.

Aah! Il en manque toujours un!

Je ne pourrai jamais

le retrouver toute seule?!

Je suis pas une détective

pour chiens!


Un son de sirène de police se fait entendre et la détective DEBBIE LA LIBELLULE rejoint OPALE en sortant de la borne-fontaine.


OPALE L’ARAIGNÉE

Détective Debbie!


DEBBIE LA LIBELLULE

Désolée d’avoir mis autant de

temps pour arriver, euh Opale?

Mais qu’est-ce que tu fabriques

ici avec ce chien?


OPALE L’ARAIGNÉE

Ah, tous ceux qui adorent

les scarabées chiens

m’ont laissée seule avec lui,

puis j’en ai un autre

à retrouver!


DEBBIE LA LIBELLULE

Hum... tu sais que nos

scarabées chiens policiers

utilisent leur museau pour

retrouver des trucs.

Peut-être que ce jeune chiot

pourrait t’aider!

Suffit de lui faire sentir

un objet qui appartient

à l’autre chien, ma grande!


Le walkie-talkie de DEBBIE fait entendre le son d’une voix, mais les propos sont incompréhensibles.


DEBBIE LA LIBELLULE

(Répondant à l’appel)

Ok, compris.

(S’adressant à OPALE)

Désolée, les repor... euh Opale,

je dois filer.

Bonne chance pour ton reportage

et pour le chien!

Deb s’en va!


DEBBIE retourne là par où elle est arrivée, c’est-à-dire par la borne-fontaine.


OPALE L’ARAIGNÉE

Je dois comprendre

le sens de tout ça

en utilisant

un de tes sens!


Les VERS CHANTANTS interviennent pour chanter une chanson, chantée à la manière d’un vidéoclip.


VER CHANTANT 1

Ooooh,


VER CHANTANT 2

On va vous y aider.


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Oh dis-moi tout

sur les sens.


VER CHANTANT 2

La vue.


VER CHANTANT 3

L’ouïe.


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Oh oui dis-m’en,

dis-m’en plus.


VER CHANTANT 2

L’odorat.


VER CHANTANT 3

Le goût.


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Il y a un autre

sens encore!


VER CHANTANT 2 ET 3

Oh oui, le toucher.


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Oh les cinq sens

prennent tout leur sens.


LES VERS CHANTANTS

La la la la,

la la la la


VER CHANTANT 1

(Chantant)

Sers-toi donc

de tous tes sens.


VER CHANTANT 2

Oh oui!


LES VERS CHANTANTS

La la la la,

la la la la


VER CHANTANT 1

Ça prend...


VER CHANTANT 2

Vraiment...


VER CHANTANT 3

Vraiment...


LES VERS CHANTANTS

Tout son sens!


La chanson se termine.


Quelques instants plus tard, OPALE fait renifler l’os à Humphrey.


OPALE L’ARAIGNÉE

On y est, Humphrey.

Retrouvons ton compagnon!


OPALE appuie sur un bouton de sa lumi-montre et fait apparaître un super-nez qui se superpose au sien et lui permet alors de mieux sentir. Humphrey renifle le sol, quand il semble avoir découvert quelque chose. Il se sauve alors à toute vitesse, entraînant avec lui OPALE qui tient la laisse.


OPALE L’ARAIGNÉE

(Criant)

Aaaah!!!


Humphrey entraîne OPALE dans une rue. Un chien est caché derrière une poubelle près de l’entrée d’une maison.


OPALE L’ARAIGNÉE

Salut, toi?

Viens, mon chien?


OPALE s’approche du chien, mais celui-ci se cache davantage derrière la poubelle.


OPALE L’ARAIGNÉE

(Surprise)

Oh non, tu as

peur de moi?

Viens, mon chien.

Sois gentil. Viens.

Mais oui. Tu es un bon chien!


Le chien saute dans les bras d’OPALE et lui lèche le visage.


OPALE L’ARAIGNÉE

Oh, tu es un gentil chien!

Oh oui, tu l’es!


CLIC, HERVÉ et CÉSAR reviennent à ce moment.


CÉSAR L’ESCARGOT

Tu as un talent inné!


CLIC prend une photo d’OPALE, souriante, qui tient le chien.


Plus tard, dans les bureaux du journal, CLIC termine le montage du reportage sur un écran tactile.


CLIC LA LUCIOLE

Voilà, c’est terminé!

Hervé, ouvre le toit!


HERVÉ LE MOUCHERON

Ouiiii!


HERVÉ utilise sa lumi-montre pour ouvrir le toit.


LES TROIS REPORTERS

C’est l’heure

des infos-lumière!


Le toit s’ouvre et un écran apparaît dans le ciel. À l’intérieur de l’écran, les trois VERS CHANTANTS animent un journal télévisé.


VER CHANTANT  1

Sortez bien vos antennes!


Sur l’écran, des photos résumant l’aventure des trois reporters se succèdent pendant que les VERS CHANTANTS chantent une chanson.


VER CHANTANT  1

(Chantant)

Ils avaient

plein de questions.


VER CHANTANT  3

(Chantant)

Fallait qu’ils passent

à l’action.


LES VERS CHANTANTS

(Chantant)

Faire la lumière

sur la situation.


VER CHANTANT  2

Dernières nouvelles.


VER CHANTANT  3

Elles vous couperont

le souffle.


LES VERS CHANTANTS

(Chantant)

Quoi, qui, où,

pourquoi, quand...


VER CHANTANT  2

(Chantant)

Et comment!


VER CHANTANT  3

(Chantant)

Ils ont cherché partout

et trouvé la réponse.


VER CHANTANT  2

(Chantant)

En se servant

de leurs cinq sens!


VER CHANTANT  1

(Chantant)

Ils font la une.

Oh oui la une.


VER CHANTANT  2 ET 3

(Chantant)

Une! ♪


VER CHANTANT  1

Dernière heure...


VER CHANTANT  2

Ils ont percé le mystère!


VER CHANTANT  1

Oui!


VER CHANTANT  2

Ils font la une ♪


VER CHANTANT  2 ET 3

(Chantant)

Une!


VER CHANTANT  3

Oh oui, la une!


VER CHANTANT  2 ET 3

(Chantant)

Une, une!


VER CHANTANT  1

Dernière heure!

C’était les infos-lumière!


La chanson se termine.


Plus tard, dans les bureaux du journal, ROLAND félicite les trois reporters.


ROLAND LE VER LUISANT

Je suis très soulagé que

vous ayez retrouvé ces chiens.

Je n’ai jamais été un amateur

de scarabées chiens,

mais vous savez quoi? Si Opale

a su surmonter ses peurs,

peut-être que

je le saurai aussi.


Le chien dans les bras d’OPALE aboie, ce qui fait sursauter ROLAND.


ROLAND LE VER LUISANT

Ah! Oh! Un beau jour.


OPALE L’ARAIGNÉE

Montre à Roland que tu es

un gentil chien!

Va lui donner un bisou!


ROLAND LE VER LUISANT

Attends, oh!


Le chien bondit sur ROLAND et lui lèche le visage, ce qui l’amuse.


Générique de fermeture

Épisodes de Clic et sa bande

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge

Résultats filtrés par