Image univers En sortant de l'école Image univers En sortant de l'école

En sortant de l'école

Une collection de courts-métrage d'animation dédiée à la poésie.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Je me souviens de mon enfance

Au cours d’une fête, un homme se laisse glisser dans un souvenir dans un souvenir d’enfance, il va vivre une tempête dans un verre d’eau.


Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Titre :
En sortant de l'école Collection Guillaume Apollinaire


Un court-métrage d'animation de Marie de Lapparent illustre le poème «Je me souviens de mon enfance» de Guillaume Apollinaire lu par un narrateur.


NARRATEUR

Je me souviens

de mon enfance,

Guillaume Apollinaire.


Des rires et des conversations diffuses laissent croire à une réception. Une table est couverte de verres de différentes formes contenant des liquides de différentes couleurs. Puis tous les verres disparaissent sauf un: propre et vide. Un petit bateau de papier plié s'approche du verre et tourne autour. À chaque tour, le verre change de forme et prend différents aspects et le petit bateau de papier devient de plus en plus petit à chaque tour.


NARRATEUR

Je me souviens de mon enfance

Eau qui dormait dans un verre


Une teinte d'eau de mer colore l'eau dans le verre. Sur le pourtour de celui-ci, un montage d'images laisse croire à une ville méditerranéenne. Le minuscule bateau de papier plié flotte à la surface, comme sur la mer. Puis d'autres bateaux de papier plié s'ajoutent et aussi des poissons.


NARRATEUR

Avant les tempêtes

de l'espérance

Je me souviens de mon enfance


Des petits avions de papiers tombent vers la mer où les bateaux voguent et se transforment à leur tour en bateaux qui, à leur tour, se transforment en nageurs. Puis les papiers pliés changent de formes et s'envolent. Le petit bateau reste seul sur l'eau. Des poissons le rejoignent et tous s'éloignent. Dans un autre verre, une gélatine verte fait penser aux eaux tumultueuses de l'océan. Le petit bateau est seul au milieu de cette mer agitée. Des nuages et des éclairs bousculent le petit bateau qui se fait porter par les vagues de plus en plus grosses. Dans le verre, le petit bateau ballote. Le verre change de forme et les secousses éjectent le petit bateau dans une bouteille qui bascule pour se transformer en quatre verres qui se rassemblent ensuite pour n'en former qu'un. Les vagues s'entrechoquent et donnent naissance à deux verres en forme de ballon, puis en coupes de différentes formes. Le verre devient tout petit. Le bateau de papier n'est plus qu'une boule de papier chiffonné qui s'enfonce dans les profondeurs de la mer.


NARRATEUR

Je songe aux métamorphoses

Qui s'épanouissent dans un verre

Comme l'espoir et la tristesse


Cinq poissons viennent à la rencontre de la boule de papier chiffonné. Différents pliages donnent différentes formes au papier: un canard, une grue, une fleur, un papillon, un poisson. Le papier plié en poisson nage avec ses congénères et retourne à la surface de l'eau. Il redevient un bateau.


NARRATEUR

Je songe aux métamorphoses

C'est ma destinée que je lis

Dans les reflets incertains


Des lueurs multicolores de feux d'artifice éclairent la surface de l'eau. Le petit bateau fait le tour des grands ports du monde sous les lumières colorées des feux d'artifice. Au rythme des feux, il se transforme de poisson à bateau en plongeant et émergeant de l'eau. Le petit décor animé d'un verre rempli d'eau teintée est capturé par un autre verre renversé comme une coupole au-dessus du collage représentant les villes.


NARRATEUR

Les jeux sont faits

rien ne va plus

C'est ma destinée que je lis


Le décor, le bateau et la coupole disparaissent. Le verre et son breuvage restent là. Un autre verre s'approche et trinque, puis d'autres arrivent au son des rires et des voix animées.


Générique de fermeture


Épisodes de En sortant de l'école