Image univers Films Jeunesse Image univers Films Jeunesse

Films Jeunesse

Découvrez notre sélection exclusive de films d'animation pour enfants! Retrouvez vos personnages préférés dans les meilleurs films jeunesse à voir en famille.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Benjamin et le trésor du lac

Benjamin est en vacances et se réjouit de la venue exceptionnelle de sa Tante Lucie, une exploratrice dont la spécialité est de retrouver des trésors archéologiques : sa présence promet des aventures passionnantes !
Ces retrouvailles sont l’occasion pour la Mamie de Benjamin de se remémorer sa propre enfance, remplie de souvenirs joyeux mais aussi de plus tristes, comme ce jour où ses parents ont disparu dans l’incendie de la forêt.



Année de production: 2006

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Ce film met en scène des personnages anthropomorphes. Ainsi, BENJAMIN est une tortue, tout comme HARRIET, sa sœur. MARTIN est un ours, LILI un castor et ARNAUD est un escargot qui se déplace en s’accrochant à ses amis.


L’action débute par un souvenir. MAMIE TORTUE, alors qu’elle n’était qu’une enfant, creuse un trou pour y enterrer une boîte sur laquelle il y a des étoiles. Elle habite tout près d’un lac qui a la forme d’une tortue, ce qui lui a valu le nom de Lac de la Tortue.


VOIX FÉMININE

(Chantant)

♪ Trop de souvenirs enfouis ♪

♪ Et le temps qui passe ♪

♪ J’entends encore la mélodie ♪

♪ De ces années perdues ♪

♪ Et je me rappelle ♪

♪ L’espoir qui me porte ♪

♪ Cachés au fond de moi ♪

♪ Tous mes rêves, ces morceaux

de bonheur ♪


MAMIE TORTUE embrasse sa boîte et la dépose au fond du trou.


MAMIE TORTUE

On se retrouvera dans

quelques années.


VOIX FÉMININE

♪ Cachés au fond de moi ♪

♪ Tous mes rêves, ces morceaux

de bonheur ♪


L’action revient au présent. MAMIE TORTUE, assoupie dans sa chaise sur son balcon, se réveille en sursaut.


MAMIE TORTUE

(Se réveillant)

Maman!

Papa!


Générique d’ouverture


Titre :
Benjamin et le Trésor du Lac


BENJAMIN, LILI et ARNAUD marchent dans la forêt et sont déguisés en pirate. ARNAUD, l’escargot, est sur le chapeau de LILI.


BENJAMIN

Ah ah!

Nous ne sommes plus très loin,

moussaillon.

Je sens l’odeur d’un trésor.


LILI

Sûr, capitaine.

Vous avez le nez pour ça.

Regardez là, sur cet arbre!


Il y a un « X » sur l’arbre.


BENJAMIN

Ah, nous avons trouvé le

trésor, les gars.


BENJAMIN, LILI et ARNAUD se précipitent vers l’arbre.


ARNAUD

Grande course au trésor!


MARTIN descend de l’arbre et s’interpose en brandissant son épée.


MARTIN

Arrière, pirate!

Il faudra d’abord me passer sur

le corps!


MARTIN et BENJAMIN engagent alors un combat. MARTIN donne un coup sur l’épée de BENJAMIN et celle-ci va choir dans l’arbre.


BENJAMIN

(Triste)

Oh, Martin--


MARTIN

Oups!

Désolé.


BENJAMIN

(S’approchant de l’arbre)

Comment je vais faire pour la

récupérer maintenant?


De son côté, LILI, en marchant sur la pointe des pieds, essaie de s’approcher de MARTIN, sans que celui-ci ne la remarque. ARNAUD, l’escargot, est sur le chapeau de LILI. Cette dernière marche sur une branche qui se casse.


MARTIN

(Se retournant)

Hein?


LILI

(Brandissant son épée)

Tiens, prends ça!

Et ça!


MARTIN

Raté!

Encore raté!


ARNAUD

Arrêtez!

J’ai mal au cœur!


MARTIN

Essayer encore!


MARTIN envoie l’épée de LILI plus loin.


MARTIN

Ah!

L’heure de ma victoire a sonné!


ARNAUD

Alors ça, ça m’étonnerait.


BENJAMIN, qui a réussi à retrouver son épée, arrive derrière MARTIN et loge son épée sous le bras de MARTIN.


MARTIN

Oh!

Ah!

Je-

- suis-- perdu.

Adieu-

- monde cruel!

Ah!


MARTIN se laisse tomber au sol.


BENJAMIN

Venez vite, moussaillon.

À nous le trésor!


BENJAMIN et LILI trouvent de l’autre côté de l’arbre un panier. Ils l’ouvrent et regardent à l’intérieur.


LILI

(Déçue)

Deux malheureux gâteaux?


MARTIN

Non, pas des gâteaux, des

doublons d’or.

Il y en avait plus, mais j’ai eu

un petit creux en vous

attendant.

Tu vas les manger, ceux-là,

Lili?


LILI

Non, vas-y.

Régale-toi.

De toute façon, je dois y aller.

Les vacances se terminent, et

Maman veut qu’on aille acheter

mes affaires d’école après

déjeuner.


MARTIN

Le déjeuner!

Je vais être en retard.

Faut que je file!

Allez, à demain, Benjamin.

Comme d’habitude, hein?


LILI

Et surtout n’oublie pas :

demain c’est mon tour d’être

capitaine.

Attends-moi, Martin!


LILI et MARTIN s’en vont.


BENJAMIN

Salut, les amis.

Est-ce que tu veux venir

déjeuner chez moi, Arnaud?


ARNAUD

Avec plaisir.

C’était génial aujourd’hui,

surtout quand on a délivré Lili.


BENJAMIN

Oui, c’est vrai.

Tu te rends compte, ça doit être

super-chouette d’être un vrai

héros.


ARNAUD

Et de vivre de vraies

aventures.

Je parie que les héros se

couchent tard et qu’ils peuvent

faire tout ce qu’ils veulent.


BENJAMIN s’arrête soudainement, ce qui fait tomber ARNAUD.


ARNAUD

Oh!


BENJAMIN le rattrape.


ARNAUD

Hé, Benjamin, qu’est-ce que

t’as?

Benjamin?

Qu’est-ce qui t’arrive?


BENJAMIN

On dirait qu’il y a quelqu’un

dans la maison de ma tante

Lucie. Regarde, la porte

est ouverte.


ARNAUD

C’est pas vrai!

Ta tante vit dans cette vieille

baraque toute moche?


BENJAMIN

Plus maintenant.

La dernière fois que je l’ai vue

ici, j’étais encore tout petit.


ARNAUD

On ne va pas rentrer

là-dedans, quand même.


BENJAMIN

Bien sûr que si.

Ma tante est peut-être revenue.


ARNAUD

Et si c’était quelqu’un

d’autre?


BENJAMIN

Ben, comme ça on pourra

devenir des héros.


BENJAMIN et ARNAUD entrent dans la maison.


BENJAMIN

Y a quelqu’un?

Tante Lucie!

Tante Lucie?

C’est moi, Benjamin.

(Apercevant un casque de chevalier)

Waouh!


ARNAUD

Oh, mais il fait tout noir

là-dedans.

Et là, regarde tous ces trucs.

Qu’est-ce c’est?


BENJAMIN

Des antiquités.

Elle est archéologue.


ARNAUD

Archéquoi?


BENJAMIN

Archéologue.

C’est quelqu’un qui voyage à

travers le monde pour chercher

des objets très vieux, comme ce

drôle de machin.


BENJAMIN s’approche d’une statue qui porte un bol sur sa tête.


BENJAMIN

Et c’est pour ça qu’elle est

tout le temps en voyage.


Des bruits de pas et une porte qui claque se font entendre.


BENJAMIN

(Apeuré)

Y a-

Y quelqu’un?


Soudain, un visage masqué surgit devant BENJAMIN et ARNAUD qui, tous deux pris de panique se sauvent en courant à l’extérieur.


Une TORTUE, assez jeune, retire son masque et regarde BENJAMIN et ARNAUD s’enfuir.


TORTUE

Hm.


Pendant ce temps, à la maison de BENJAMIN, PAPA TORTUE est à l’extérieur avec HARRIET.


PAPA TORTUE

Non, non, Harriet.

Ça, ce sont des marguerites, pas

des mauvaises herbes.


HARRIET

Pardon, petite marguerite.


MAMAN TORTUE

(Sortant de la maison)

Voilà le courrier!

Essayez de deviner qui nous

l’a envoyée.


Des hiéroglyphes ornent l’enveloppe.


PAPA TORTUE

Je ne connais qu’une personne

capable de décorer une enveloppe

comme ça.


HARRIET

C’est Tante Lucie?


MAMAN TORTUE

Oui. Bravo, Harriet.

Ça vient de la petite sœur de

Papa.


HARRIET

Elle est aussi petite que

moi?


MAMAN TORTUE

Non.

Tante Lucie est une grande

personne.

Elle est seulement plus jeune

que Papa.

Alors, qu’est-ce qu’elle nous

dit?


PAPA TORTUE

Voyons un peu.

Elle nous dit qu’elle va bientôt

arriver.


HARRIET

Ouais!


PAPA TORTUE

Mais elle ne précise pas

quand.

Et surtout, il n’y a pas

d’expéditeur.

Ni de timbre.


MAMAN TORTUE

Je l’ai pourtant trouvée dans

la boîte aux lettres.


BENJAMIN arrive à ce moment en courant. Il essaie d’ouvrir la barrière de la clôture, mais comme il n’y parvient pas, il saute par-dessus celle-ci.


BENJAMIN

(À bout de souffle)

Maman!

Papa!


HARRIET

Ça va, Benjamin?


MAMAN TORTUE

On dirait que tu as vu un

fantôme.


ARNAUD

Pas un fantôme, un monstre!


HARRIET

Tu as vu un monstre?


BENJAMIN

Oui.

Dans la maison de Tante Lucie.


PAPA TORTUE

Ah, maintenant je commence à

comprendre un petit peu mieux.

Que tout le monde me suive!


PAPA TORTUE va voir derrière la maison.


PAPA TORTUE

Je savais bien qu’on te

trouverait ici.


TANTE LUCIE

Mais tu en as mis du temps

pour comprendre, grand frère.


BENJAMIN

Tante Lucie!


TANTE LUCIE

Oh, mais c’est le Capitaine

Benjamin.

Et toi, tu dois être la petite

Harriet.


HARRIET saute dans les bras de TANTE LUCIE.


TANTE LUCIE

Oh!

Sauf que tu n’es plus si petite

maintenant.


PAPA TORTUE

C’est bon de te revoir,

petite sœur.


TANTE LUCIE

J’ai l’impression d’être

partie une éternité.


MAMAN TORTUE

Quand es-tu arrivée, Lucie?


TANTE LUCIE

Hier soir tard.

Je ne me suis pas réveillée,

sinon je serais venue plus tôt.


PAPA TORTUE

Justement les garçons

reviennent de chez toi.

Est-ce que par hasard tu serais

au courant d’un-

- monstre qu’ils

auraient vu là-bas?


BENJAMIN

Oui. Il avait une énorme tête

avec de gros yeux rouges et

des dents pointues.


TANTE LUCIE

Eh bien, ce n’était pas moi.

Oh, je parie que ça devait être

ma petite filleule.


PAPA TORTUE

Quoi?


ARNAUD

Votre filleule serait un

monstre?


MAMAN TORTUE

J’ai hâte de la rencontrer.


TANTE LUCIE

Vous la verrez ce soir.

En venant, je me suis arrêtée

chez Maman et elle a insisté

pour organiser une petite fête

en l’honneur de mon retour.

Ça intéresse quelqu’un?


BENJAMIN ET HARRIET

Oui!

Une fête chez Mamie!

C’est super!


PAPA TORTUE

Ça, je crois que ça veut dire

oui.


TANTE LUCIE

Parfait.

Je ferais bien de filer.

Je n’ai pas défait toutes mes

valises. Allez, à ce soir.

7 heures précises!


TANTE LUCIE s’en va en sifflotant.


MAMAN TORTUE

Ah, cette Lucie.

Elle n’a pas changé.


PAPA TORTUE

Non.

Toujours pleine de surprises.


BENJAMIN

Moi je la trouve géniale.


Plus tard, BENJAMIN et sa famille arrivent chez MAMIE TORTUE.


BENJAMIN

Mamie!


MAMIE TORTUE

Bonsoir, entrez.


BENJAMIN ET HARRIET

Mamie!

Mamie!


BENJAMIN

Bonsoir, Mamie.


MAMIE TORTUE

Bonsoir.

Je vous ai vus arriver.


PAPA TORTUE

Comment ça va, Maman?


MAMIE TORTUE

Comme d’habitude.

Mais tu ne trouve pas ça

merveilleux que ta sœur soit

revenue?


BENJAMIN

Tante Lucie?

Elle est déjà là?


MAMIE TORTUE

Oui, dans le jardin.


BENJAMIN

Oh!


BENJAMIN court en direction du jardin.


BENJAMIN

Hé oh!

Tante Lucie!


TANTE LUCIE

Benjamin!

Tu arrives juste à temps.

Le maïs est presque grillé.


BENJAMIN s’arrête en apercevant la filleule de TANTE LUCIE, SAMANTHA. Cette dernière apparaît dans un nuage de fumée émanant du barbecue.


MAMAN TORTUE

(Arrivant à ce moment)

Mm!

Ça sent bon par ici.

Ah, bonjour.


TANTE LUCIE

Chère famille, je vous

présente Samantha, ma filleule.

Elle a passé tout l’été avec

moi.


PAPA TORTUE

Bonjour, Samantha.


TOUS

Bonjour!

Bonjour!


SAMANTHA

Bonjour.

Mais, je vous en prie,

appelez-moi Sam.


MAMAN TORTUE

Quelle coïncidence!

C’est aussi le nom de ton ours

en peluche, Benjamin.


BENJAMIN

Maman!


SAMANTHA

Ça ne fait rien.

Beaucoup de petits enfants ont

des ours en peluche.


BENJAMIN

(Offusqué)

Je ne suis plus un petit

enfant.


SAMANTHA

Mais t’as un an de moins que

moi.

C’est ta tante qui me l’a dit.


TANTE LUCIE

Ah, au fait, c’est Sam qui

s’était déguisée en monstre ce

matin.

Elle a un tempérament plutôt

blagueur.


SAMANTHA

Oui, mais c’était pour rire.

Je ne pensais pas que tu aurais

aussi peur.


BENJAMIN

Mais j’ai pas eu peur.


SAMANTHA

Alors c’était bien imité.


MAMIE TORTUE

Le dîner est prêt.

Qui fait le service?


PAPA TORTUE

On va s’en occuper, Maman.


MAMAN TORTUE

Oui, il a raison.

Repose-toi.

Allez, viens, Sam.

Tu vas nous aider.


Quand SAMANTHA passe à côté de BENJAMIN, elle le nargue en lui faisant une grimace.


MAMIE TORTUE

J’ai demandé à Tante Lucie de

sortir mon vieux tourne-disque

du placard, mon petit Benjamin.

Ça te dirait une petite danse

après le dîner?


BENJAMIN

On dansera sur ta chanson

préférée?


MAMIE TORTUE

(Chuchotant)

Je l’ai déjà préparée.


MAMAN TORTUE appelle MAMIE TORTUE et BENJAMIN depuis la maison.


MAMAN TORTUE

Venez, tous les deux.

Le dîner va refroidir.


BENJAMIN

Oui. On arrive, Maman!


Plus tard, alors qu’il fait noir à l’extérieur, le repas se termine. BENJAMIN joue de la flûte.


PAPA TORTUE

Ce repas était vraiment

délicieux.

Je te remercie beaucoup, Maman.


BENJAMIN

Et merci pour la flûte, Tante

Lucie. Elle est jolie.

Où tu l’as trouvée?


TANTE LUCIE

Elle vient de Chine.

C’est un vieil ami panda qui l’a

fabriquée pour toi.


PAPA TORTUE

Alors, petite sœur, quel est

ton prochain voyage?


TANTE LUCIE

L’Égypte.

Je pars à la recherche d’un

mystérieux tombeau oublié.

J’ai hâte d’y être, vous pouvez

me croire.


MAMIE TORTUE

Comme d’habitude, Lucie ne

restera pas très longtemps avec

nous.


TANTE LUCIE

J’ai beaucoup à faire avant

d’embarquer.

Et je dois ramener Sam pour la

rentrée des classes.


MAMIE TORTUE

Je comprends.

Seulement, on ne te voit pas

souvent chez nous.

Je trouve ça dommage.

Et puis surtout je ne rajeunis

pas, tu sais.


TANTE LUCIE

Oh, arrête, Maman.

Tu es encore très jeune.


MAMIE TORTUE

C’est vrai.

Mais c’est parce que je ne cours

pas le monde a la recherche des

ennuis, moi.


Tout le monde rigole.


MAMIE TORTUE

En tout cas, c’est vraiment

très agréable de pouvoir réunir

toute la famille.

Vous ne trouvez pas?


MAMAN TORTUE

Oh! J’allais oublier.


PAPA TORTUE

Notre album photo?


MAMAN TORTUE

Et regardez ce que j’ai

trouvé : une photo de Benjamin

bébé avec sa tante Lucie.


SAMANTHA

Oh, comme il est mignon.


BENJAMIN

Oui, ben moi, au moins, je ne

ressemble pas à un monstre.


MAMAN TORTUE

Benjamin!


BENJAMIN

C’est elle qui a commencé.

Hm!


BENJAMIN, offusqué, se lève de table et s’en va plus loin.


SAMANTHA

Je suis désolée.

Je n’avais pas l’intention de--


TANTE LUCIE

Je sais, Sam.

Je vais voir si je peux consoler

monsieur grincheux.


TANTE LUCIE rejoint BENJAMIN plus loin dans le jardin, au pied d’un arbre.


TANTE LUCIE

C’est un endroit magnifique.

Je venais y jouer pendant des

heures quand j’avais ton âge.


BENJAMIN

Elle est peut-être plus

vieille que moi, ta filleule,

mais ce n’est pas une raison

pour me traiter comme un bébé.


TANTE LUCIE

Je suis sure que Sam n’a

jamais eu l’intention de te

blesser.

Si tu venais nous voir demain?

On passerait un moment ensemble.


BENJAMIN

Est-ce qu’elle sera là, elle

aussi?


TANTE LUCIE

Sam?

J’imagine, oui.

Mais je te promets qu’elle ne te

mordra pas.

Tu sais bien que les tortues

n’ont pas de dents.


BENJAMIN

C’est d’accord.

Je viendrai après le

petit-déjeuner.


Un air jazz parvient de la maison, il s’agit de la chanson préférée de MAMIE TORTUE.


BENJAMIN

C’est la chanson de Mamie!


BENJAMIN et TANTE LUCIE vont rejoindre PAPA TORTUE, MAMAN TORTUE et MAMIE TORTUE qui dansent. Ensemble, ils exécutent une chorégraphie que SAMANTHA a beaucoup de difficulté à suivre. Pendant ce temps, HARRIET dort paisiblement sur une chaise.


PAPA TORTUE

Choisissez votre cavalier.


Chacun se trouve un cavalier, à l’exception de BENJAMIN qui se retrouve devant SAMANTHA qui lui ouvre les bras. BENJAMIN se détourne et préfère danser avec HARRIET qui dort dans ses bras.


Le lendemain matin, c’est l’heure du déjeuner à la maison de BENJAMIN.


MAMAN TORTUE

Harriet, ne joue pas avec ta

nourriture, s’il te plaît.


BENJAMIN fredonne à table.


MAMAN TORTUE

Je ne reviens pas du nombre

de fourmis dans ces céréales.


BENJAMIN

Pour moi, il y en a jamais

assez.


PAPA TORTUE

Monsieur en voudrait-il

encore un peu?


BENJAMIN

S’il vous plait.


MAMAN TORTUE

Alors, tu vas passer la

journée avec ta tante?


BENJAMIN

Oui. Et on va bien s’amuser.


MAMAN TORTUE

Tu as l’intention de t’amuser

aussi avec Sam?

Tu sais que tu n’as pas été très

gentil avec elle hier soir.


BENJAMIN

Euh-

- mais elle n’a pas été

très gentille avec moi non plus.


MAMAN TORTUE

Vous avez pris un mauvais

départ tous les deux.

Tu devrais lui apporter des

fleurs.

Ça lui fera plaisir, tu ne

crois pas?


BENJAMIN

Des fleurs?

Mais c’est un truc de fille, ça.


PAPA TORTUE

Justement.

Les filles craquent toujours

devant un joli bouquet de

fleurs.


MAMAN TORTUE

(S’adressant à PAPA TORTUE)

Ah, toi alors.


MAMAN TORTUE prend alors des fleurs dans le pot posé sur l’appui de la fenêtre.


MAMAN TORTUE

Tiens, emporte celles-ci.

Je les ai cueillies ce matin.

Et puis, Sam est la filleule de

tante. Alors essaie d’être gentil avec

elle.


BENJAMIN

(Sans conviction)

Bon. D’accord.


HARRIET

Oh!

Benjamin est beau comme ça.


BENJAMIN

J’espère seulement que

personne ne verra.


Plus tard, LILI, MARTIN et ARNAUD attendent BENJAMIN au pied d’un arbre.


LILI

Mais qu’est-ce qu’il

fabrique, Benjamin?

Il n’est jamais en retard

d’habitude.


ARNAUD

Tu le vois, Martin?


MARTIN regarde au loin dans sa longue-vue.


MARTIN

Euh, non.

Mais je vois un magnifique

buisson plein de baies sauvages.


LILI

(Lui arrachant la longue-vue)

Donne-moi ça!

Ah, le voilà!

Hein?

Mais qu’est-ce qu’il fait?


BENJAMIN se déplace en courant et en se cachant derrière les buissons en s’assurant que personne ne le voit.


LILI

Ça alors!

Il a un bouquet de fleurs à la

main.


MARTIN

Benjamin?

Avec des fleurs?


LILI

Et il se dirige vers la

vieille maison.


ARNAUD

Il va sûrement les offrir à

sa tante Lucie.

C’est à elle, cette vieille

maison.

Et elle est vraiment effrayante

parce que c’est une archéologue.

Et en plus, elle a une filleule

qui ressemble à un monstre!


LILI

J’ai comme l’impression qu’on

a raté quelque chose.

Venez.

Je crois que Benjamin nous doit

une explication.


Pendant ce temps, dans la maison de TANTE LUCIE, SAMANTHA tient un registre de l’inventaire des poteries de TANTE LUCIE.


TANTE LUCIE

Merci de t’occuper de ça pour

moi, Sam.

Je vais monter faire un petit

peu de ménage au grenier en

attendant l’arrivée de

Benjamin.


TANTE LUCIE monte à l’étage. Dans l’escalier, il y a une carte suspendue au mur qui montre une étendue d’eau qui a la forme d’une tortue. L’emplacement d’un trésor est marqué d’un « X ».


SAMANTHA soupire. Puis, elle tombe dans la lune en regardant un globe terrestre.


BENJAMIN

Y a quelqu’un?


SAMANTHA

(Apercevant BENJAMIN)

Oh, non!


Dès lors, SAMANTHA change d’attitude et se montre dure à l’endroit de BENJAMIN.


SAMANTHA

Oh, ce n’est que toi.

Si ces fleurs sont pour ta

tante, elle vient juste de

monter.


BENJAMIN

Euh, non.

En fait, elles sont pour toi.


SAMANTHA

C’est vrai?

C’est vraiment très gentil.

T’as pensé à ça tout seul?


BENJAMIN

Mon père dit que les filles

craquent toujours devant un

bouquet de fleurs.


SAMANTHA

Ah oui?

Eh ben, pas moi en tout cas.

D’ailleurs, laisse-moi.

J’ai du travail.


BENJAMIN

T’as du travail?

Est-ce que tu peux me dire ce

que tu fais?


SAMANTHA

Ta tante m’a demandé de

classer toutes ces poteries.

Elle les a trouvées en Inde.


BENJAMIN

En Inde?

Waouh, c’est super.


SAMANTHA

Oui, c’est vrai.

C’est cool.

Mais moi je préfèrerais explorer

le monde comme ta tante plutôt

que de ranger ces vieux pots

pleins de poussière dans des

boîtes.

C’est pour ça que j’avais

demandé à mes parents de me

laisser partir avec elle.

On a passé tout le mois dernier

avec ta tante à préparer des

fouilles près de l’océan.

Mais le projet est tombé à l’eau

et à la place nous sommes venues

ici. Tu parles d’une aventure!


BENJAMIN

Woodland est un endroit

génial, tu sais.

On peut y vivre plein

d’aventures.


SAMANTHA

Des aventures?


Pendant ce temps, à l’étage, TANTE LUCIE nettoie les fenêtres.


TANTE LUCIE

Je ne sais pas laquelle des

deux est la plus sale, si c’est

cette eau ou cette fenêtre.

Mais qu’est-ce que je vois là?

J’ai l’impression que c’est une

attaque de pirates.


TANTE LUCIE aperçoit LILI, MARTIN et ARNAUD par la fenêtre.


SAMANTHA

Enfin bref, je ne sais même

pas pourquoi je discute avec

toi, surtout après la façon dont

tu m’as traitée hier soir.


BENJAMIN

Mais c’est toi qui

as commencé.

Tu nous as fichu une trouille

bleue.


SAMANTHA

Ah, je croyais que t’avais

pas eu peur!

Et puis moi, au moins, je me

suis excusée.


BENJAMIN

Mais c’est pour ça que je

t’ai apporté des fleurs.


LILI

(Entrant dans la maison)

Salut, Benjamin.

J’espère qu’on ne vous dérange

pas.


MARTIN

(S’adressant à LILI)

Ouais.

T’avais raison.

Il a des fleurs.


BENJAMIN

Euh, elles sont-

- pour ma

tante.


LILI

Alors, toi, tu dois être sa

filleule, l’horrible monstre!


SAMANTHA

C’est bien moi.

Mais tu peux m’appeler Sam.


MARTIN

Qu’est-ce qui s’est passé,

Benjamin?

On t’a attendu au moins une

heure.


LILI

Je suppose qu’il avait

beaucoup mieux à faire.


BENJAMIN

Non.

J’ai oublié, c’est tout.


SAMANTHA

Mais c’est quoi, ces costumes

ridicules?


MARTIN

Hein?

Attends, nos costumes ne sont

pas ridicules.


LILI

Non, tu ne vois pas qu’on

est des pirates?


TANTE LUCIE a enfilé un costume de pirate et elle s’adresse aux autres depuis le grenier en prenant une voix grave.


TANTE LUCIE

Des pirates?

Oh, que le grand Cric me croque!

Qui ose venir troubler la

tranquillité du fameux capitaine

Barbe d’Argent?


TANTE LUCIE glisse le long de la rampe et vient rejoindre les autres.


TANTE LUCIE

Ou hou hou!


BENJAMIN

Je vous présente ma tante

Lucie.

Et voici mes amis, Martin et

Lili.


TANTE LUCIE

Oh, ravie de vous rencontrer,

les enfants.

Alors, quelle va être notre

aventure du jour, moussaillons?


LILI

On a prévu de faire une

chasse au trésor.


SAMANTHA bâille de manière exagérée.


TANTE LUCIE

Tu ne veux pas te joindre à

nous, ma belle?

Gare au supplice de la planche!


SAMANTHA

Je préfère courir le risque

avec les requins.


BENJAMIN

Mais alors, qu’est-ce que

t’as envie de faire?


SAMANTHA

Pas de jouer à des jeux de

gamins, en tout cas.


TANTE LUCIE

Bon.

Eh bien, si nous nous mettions

sérieusement à la recherche d’un

vrai trésor?


SAMANTHA

(Soudainement intriguée)

À la recherche d’un vrai

trésor?


TANTE LUCIE

J’ai même une carte pour le

prouver.


TANTE LUCIE va décrocher la carte suspendue au mur dans l’escalier.


TANTE LUCIE

La voici!

Le Lac de la Tortue: à peine à

une journée de marche d’ici.


LILI

Waouh!

C’est une vraie carte de pirate!


SAMANTHA

Tu l’as déjà cherché ce

trésor?


TANTE LUCIE

Il y a longtemps, oui.

Mais je ne l’ai jamais trouvé.

Alors, qui vient avec moi?


BENJAMIN, MARTIN ET LILI

Moi!


SAMANTHA

C’est toujours mieux que de

ranger des vieilleries.


TANTE LUCIE

Eh bien, c’est décidé, les

amis.

On lève l’ancre demain matin.

Suivez-moi tous les trois.

On va aller demander la

permission à vos parents.


MARTIN

Eh, Benjamin, tu ne viens pas

avec nous?


BENJAMIN

Euh, non.

Allez-y.

On se verra plus tard.


SAMANTHA

(S’adressant à BENJAMIN)

Qu’est-ce qui t’arrive?

T’as pas envie d’aller jouer

avec tes petits copains?


BENJAMIN

Non.

Je préfère en apprendre un peu

plus sur le trésor.

Je crois savoir qui a dessiné ce

plan.


Plus tard, BENJAMIN et SAMANTHA vont montrer la carte à MAMIE TORTUE.


MAMIE TORTUE

Je n’avais pas vu cette carte

depuis des années.

Comment as-tu su que je l’avais

dessinée?


BENJAMIN

J’ai reconnu ta jolie

écriture, Mamie.


MAMIE TORTUE

Alors c’est ta tante Lucie

qui te l’a donnée?


BENJAMIN

Oui, c’est elle.

Elle va nous emmener au Lac de

la Tortue pour chercher le

trésor.


MAMIE TORTUE

Elle a l’intention d’y aller?


SAMANTHA

Pourquoi vous lui avez

dessiné cette carte?


BENJAMIN

Et qu’est-ce que tu as

enterré là-bas?


MAMIE TORTUE

Oh, ce sont de vieilles

histoires qui ne vous

intéressent sûrement pas.


BENJAMIN et SAMANTHA s’assoient aussitôt aux pieds de MAMIE TORTUE, prêts à écouter l’histoire.


MAMIE TORTUE

Si vous voulez--

La véritable histoire de cette

carte commence bien avant que je

l’ai e essinée. À l’époque,

j’avais à peu près l’âge de Sam

et j’habitais au Lac de la Tortue.


Alors que MAMIE TORTUE raconte son histoire, l’action retourne en arrière. MAMIE TORTUE n’est alors qu’une enfant.


MAMIE TORTUE (Narratrice)

C’est là que je suis née et que

j’ai grandi, dans une petite

maison au bord de l’eau.

Je passais toutes mes matinées à

cueillir des framboises avec ma

mère et mes après-midis à pêcher

avec mon père.

Le Lac de la Tortue était

l’endroit rêvé pour un enfant,

surtout pendant les vacances.

Dans les bois derrière la

maison, il y avait un coin

merveilleux.

C’était mon petit jardin secret.

Je restais là pendant des

heures, cachée au milieu des

massifs de baies sauvages.

C’était absolument magique.

Je ne sais pas d’où me venait

cette idée, mais je conservais

mes souvenirs dans une vieille

boîte en fer.

Un jour j’ai scellé le couvercle

de ma boîte.

Je l’ai emportée dans mon jardin

secret et je l’y ai enterrée.


L’action revient au présent.


BENJAMIN

(Interrompant l’histoire)

Tu l’as enterrée?


SAMANTHA

C’est ce qu’on fait toujours

avec les boîtes à souvenirs.

On les enterre pendant longtemps

puis on les déterre.


MAMIE TORTUE

Et là, on redécouvre ce

qu’était notre vie à l’époque où

on l’a enterrée.


SAMANTHA

Nous, on en a fait une à

l’école et on ne doit pas

l’ouvrir avant dix ans.


BENJAMIN

Qu’est-ce que tu avais mis

dans ta boîte à souvenirs,

Mamie?


MAMIE TORTUE

Des choses que mes parents

m’avaient données, des choses

que j’avais fabriquées.

Seulement, c’était il y a

tellement longtemps, tu sais.


BENJAMIN

Tu veux dire que tu ne l’as

plus jamais ouverte?


MAMIE TORTUE

Non.

Je n’en ai jamais eu l’occasion.

Quelques jours après avoir

enterré ma boîte, mes parents

m’ont laissé dormir dans ma

tente.


L’action retourne au passé, alors que MAMIE TORTUE n’est qu’une enfant. Elle dort dans sa tente, puis se réveille au milieu de la nuit en sursaut. Elle jette un coup d’œil à l’extérieur et aperçoit des flammes qui sévissent dans la forêt autour du Lac de la Tortue. Bientôt, les flammes atteignent la tente et la maison tout près dans laquelle se trouvent ses parents.


MAMIE TORTUE

(Impuissante)

Maman!

Papa!


L’action revient au présent.


MAMIE TORTUE

(Poursuivant son histoire)

Il faisait très chaud cet

été-là. Et tout était sec.

La foudre est tombée sur la

forêt.

Tout s’est embrasé d’un seul

coup.


L’action retourne une fois de plus au passé. MAMIE TORTUE essaie d’éteindre le feu en tapant avec une branche.


MAMIE TORTUE

Maman-

Papa--


MAMIE TORTUE ne parvient pas à éteindre le feu. Elle jette un dernier coup d’œil vers la maison qui brûle.


MAMIE TORTUE

Hein?


Impuissante, MAMIE TORTUE monte à bord d’une barque et s’éloigne de la rive. Au milieu du lac, elle pleure, tandis que la pluie s’abat sur elle.


L’action revient au présent.


MAMIE TORTUE

Cette nuit-là--

j’ai tout perdu.


SAMANTHA

J’imagine que ça a vraiment

dû être horrible.


MAMIE TORTUE

Oh-

- oui.

Mais, je vous l’ai dit.

Ça c’est passé il y a très

longtemps maintenant.

Et aujourd’hui nous allons vivre

une belle journée d’été.


MAMIE TORTUE se lève de sa chaise et s’appuie sur la rambarde.


BENJAMIN

Tu n’es jamais

retournée là-bas?


MAMIE TORTUE

Non.

Pas tout de suite.

Je suis venue vivre dans la

famille de ma tante, ici à

Woodland.

On est retourné au bord du lac

un an plus tard.


L’action retourne à nouveau au passé. MAMIE TORTUE retourne à l’endroit où se trouvait la maison. Dorénavant, il ne reste plus qu’un bout de la charpente recouvert par la nature.


MAMIE TORTUE

Mais tout était différent.

La forêt avait tellement changé

que je n’ai pas pu retrouver mon

jardin secret.

Je n’y suis plus retournée

depuis.


L’action revient au présent. MAMIE TORTUE se rassoit dans sa chaise.


MAMIE TORTUE

En revanche, ta tante s’est

montrée très intéressée quand je

lui ai parlé de ma boîte à

souvenirs.


SAMANTHA

C’est pour ça que vous lui

avez dessiné cette carte.


BENJAMIN

Et ensuite, qu’est-ce qui

s’est passé?


MAMIE TORTUE

Tu demanderas à ton père de

te raconter la suite.

Ils sont allés tous les deux au

bord du lac.


MAMIE TORTUE se touche la tête et semble affectée par cette histoire.


BENJAMIN

Est-ce que ça va, Mamie?


MAMIE TORTUE

Si, ça va.

Je te remercie.

Je suis juste un peu fatiguée

d’avoir autant parlé.

Vous devriez filer, tous les

deux.

Et saluez le Lac de la Tortue

pour moi, voulez-vous, mes

enfants?


BENJAMIN

Promis, Mamie.


Alors que BENJAMIN et SAMANTHA sont partis, MAMIE TORTUE fond en larmes.


Plus tard, tandis que BENJAMIN et SAMANTHA sont à la maison avec PAPA TORTUE, ils regardent un album de photos.


BENJAMIN

C’est Tante Lucie?

Elle est toute jeune.


PAPA TORTUE

Mais nous étions tous très

jeunes, l’été où nous

sommes allés au lac.

C’est bien que vous ayez la

possibilité d’aller là-bas.

Et je suis très content de voir

que vous êtes devenus amis.


SAMANTHA

En fait, on est plutôt des

compagnons d’aventure que des

amis.

Oh, et merci pour votre bouquet

de fleurs, Monsieur Tortue.

Il était très joli, vraiment.


SAMANTHA commente ensuite une série de photos qui montrent TANTE LUCIE en train de creuser et découvrant la carte.


SAMANTHA

Et là, ce ne serait pas Lucie

qui cherche la boîte à

souvenirs?


PAPA TORTUE

Eh oui.

Elle a même retourné le moindre

centimètre carré de la forêt.

Elle a trouvé un tas de choses

intéressantes, mais pas la boîte

à souvenirs.


SAMANTHA

Je parie que c’est à ce

moment-là que lui est venue

l’idée de devenir archéologue.


PAPA TORTUE

Tu as raison.

Je suis persuadé que c’est ça.


BENJAMIN

Papa, est-ce que tu sais ce

que Mamie a caché dans sa boîte?


PAPA TORTUE

Non.

Elle ne m’en a jamais rien dit.

Je suis même surpris qu’elle

vous en ait parlé.


SAMANTHA

Je me demande pourquoi ma

marraine a toujours eu tellement

envie de la retrouver.


PAPA TORTUE

Je suppose, connaissant Tante

Lucie, qu’elle était fascinée

par le contenu de la boîte, mais

plus fascinée encore par le

mystère de sa disparition.


BENJAMIN ET SAMANTHA

Ah!


PAPA TORTUE

Il fallait qu’elle la

retrouve.


Le téléphone sonne.


PAPA TORTUE

Hein?


PAPA TORTUE va répondre dans l’autre pièce.


PAPA TORTUE

Allo?

Ah, c’est drôle.

On parlait justement de toi.


SAMANTHA

(S’adressant à BENJAMIN)

T’as entendu?

Un mystère!

Je vais peut-être vivre ma

grande aventure, finalement.


PAPA TORTUE

Tu as appelé le médecin?

On arrive tout de suite!


PAPA TORTUE raccroche.


PAPA TORTUE

(S’adressant à BENJAMIN et à SAMANTHA)

C’était Tante Lucie.

Mamie est tombée malade.


Quelques instants plus tard, PAPA TORTUE, SAMANTHA et BENJAMIN se rendent chez DOCTEURE OURS. MARTIN, LILI et ARNAUD sont assis sur le pas de la porte.


BENJAMIN

(Apercevant ses amis)

Hein?


PAPA TORTUE

Pardon, les enfants.

Le docteur Ourse est arrivée?


BENJAMIN

Salut, les gars.

Mais qu’est-ce que vous faites

là?


LILI

On était en train de jouer

chez Martin au moment où ta

tante a appelé sa mère.


MARTIN

Au fait, on a la permission

d’aller au Lac de la Tortue.

Génial, non?


BENJAMIN

(Triste)

Je ne sais vraiment pas si on

pourra aller au lac, Martin.


SAMANTHA

Il est évident qu’on n’ira

nulle part si sa Mamie est

malade.


MARTIN

(Grimaçant)

Na nanère.


PAPA TORTUE monte à l’étage à toute vitesse.


BENJAMIN, MARTIN et SAMANTHA montent à leur tour.


PAPA TORTUE

Non.

Vous attendez ici, les enfants.

(Entrant dans la pièce)

Qu’est-ce qui s’est passé?


TANTE LUCIE

Je suis venue voir Maman en

revenant de chez Lili et je

l’ai trouvée dans la cuisine.

Elle a dû trébucher et tomber.


BENJAMIN et SAMANTHA sont surpris.


PAPA TORTUE

Comment va-t-elle, docteure?


DOCTEURE OURSE

Elle a perdu connaissance et

ne semble pas souffrir de la

chute.

En revanche, rien n’explique sa

forte fièvre.


TANTE LUCIE

C’est vrai.

Elle est brûlante.


DOCTEURE OURSE

J’ai fait ce que je pouvais,

mais impossible de faire tomber

la fièvre.


PAPA TORTUE

Vous pensez que c’est grave?


TANTE LUCIE

À son âge, difficile de se

prononcer. Sortons.

Laissons-la se reposer.


TANTE LUCIE et PAPA TORTUE sortent de la chambre.


BENJAMIN

Est-ce que vous savez si

Mamie va guérir?


PAPA TORTUE

On l’espère de tout cœur.


BENJAMIN

Je peux aller la voir, Papa?


PAPA TORTUE

Bon.

Si tu veux, mais pas trop

longtemps.


BENJAMIN et SAMANTHA sont sur le point d’entrer dans la pièce, alors que DOCTEURE OURS en sort. MARTIN veut également y entrer.


DOCTEURE OURSE

(S’interposant)

Juste Benjamin.

(S’adressant à MARTIN)

Lili et toi, vous irez la voir

plus tard.


MARTIN

Mais pourquoi Sam vient de--


DOCTEURE OURSE

Parle plus bas, mon grand.

Mamie a besoin de calme et de

repos pour l’instant.


TANTE LUCIE

Descendez avec nous.

Je devrais pouvoir vous trouver

des biscuits.


MARTIN

(Déçu)

D’accord.


BENJAMIN

Désolé, Martin.


DOCTEURE OURSE

Ne t’inquiète pas, Benjamin.

Vas-y.

Je reste ici.

Appelle en cas de besoin.


BENJAMIN et SAMANTHA entrent dans la pièce. MAMIE TORTUE dort.


BENJAMIN

Mamie, c’est Benjamin!

Harriet te fait des gros bisous.

Et Maman aussi.

Tout le monde est venu te voir.

Il y a même Arnaud.

On aimerait faire quelque chose

pour te faire plaisir.


MAMIE TORTUE gémit et parle dans son sommeil.


MAMIE TORTUE

Ma boîte à souvenirs-

- je--

je me rappelle.


BENJAMIN

Ouais!


BENJAMIN et SAMANTHA viennent rejoindre PAPA TORTUE et TANTE LUCIE à l’extérieur.


BENJAMIN

Papa, Tante Lucie!

Mamie a demandé sa boîte à

souvenirs.


TANTE LUCIE

C’est vrai?

Quand ça?


SAMANTHA

À l’instant.

Elle l’a dit en dormant.


BENJAMIN

Tu sais ce que Mamie a caché

dans sa boîte à souvenirs, Tante

Lucie?


TANTE LUCIE

Non, Benjamin.

Elle n’a jamais beaucoup aimé

parler du Lac de la Tortue.

Néanmoins, une fois elle

a fait allusion à un talisman en

forme de tortue.


SAMANTHA

Un talisman c’est une sorte

de porte-bonheur avec des super

pouvoirs, c’est ça?


TANTE LUCIE

Oui. Nos ancêtres voyaient

en lui le symbole de la force

vitale de la tortue. Ils croyaient

que le talisman nous donnait

de l’énergie et nous protégeait

du mal.


BENJAMIN

Tu veux dire que c’est comme

de la magie?


PAPA TORTUE

Je dois avouer que

personnellement je ne crois pas

à ces balivernes.


BENJAMIN

Et Mamie, elle y croit?


SAMANTHA

Oui.

Peut-être qu’elle veut retrouver

son talisman parce qu’elle croit

qu’il pourra la guérir.


BENJAMIN

Il faut aller au Lac de la

Tortue pour le retrouver.


TANTE LUCIE

Je ne suis pas sure, Benjamin.

On a aucune certitude de mettre

la main sur sa boîte à

souvenirs, ni sur le talisman.


BENJAMIN

Mais si jamais il y a une

chance, il faut au moins

essayer. D’accord?


TANTE LUCIE

C’est d’accord.

Allons au Lac de la Tortue!


BENJAMIN, SAMANTHA, MARTIN ET LILI

Ouais!

Youpi, super!


TANTE LUCIE

J’y pense!

Il y a peut-être un autre moyen

de trouver un talisman.


MARTIN

Oui, Monsieur Taupe en a

peut-être un dans son magasin.


TANTE LUCIE

Un talisman, ça ne s’achète

pas dans un magasin, Martin.

C’est un objet très rare.

(S’adressant à PAPA TORTUE)

Tu te souviens de

Vieille Tortue?


PAPA TORTUE

Tu veux parler du vieux

sorcier qui vit à côté du Lac de

la Tortue?


LILI

Vous avez dit 'sorcier'.


TANTE LUCIE

Non.

Je dirais plutôt 'magicien'.

Et si quelqu’un peut avoir un

talisman, c’est bien lui.

On passera le voir sur le chemin

du lac.

Retrouvons-nous ici à la

première heure demain matin.


LILI

Allons prévenir ta maman,

Martin.


MARTIN

Je te suis.


PAPA TORTUE

Bon.

Je vais voir comment va Maman.


TANTE LUCIE

Allez, viens, Sam.

On va préparer nos affaires.


SAMANTHA

(S’adressant à BENJAMIN)

J’ai l’impression que nous

allons la vivre, notre grande

aventure.


TANTE LUCIE

Sam?


SAMANTHA

Hé! Tu auras peut-être même

l’occasion de devenir un héros.


BENJAMIN

(Pour lui-même)

Mais j’ai pas envie de

devenir un héros, moi.

Je veux seulement que ma mamie

réussisse à guérir.


Le lendemain, TANTE LUCIE, LILI, MARTIN, SAMANTHA, BENJAMIN et ARNAUD sont prêts à partir à l’aventure.


TANTE LUCIE

Au Lac de la Tortue!


SAMANTHA, MARTIN ET LILI

(Enjoués)

Au Lac de la Tortue!


BENJAMIN

(Triste)

Pour sauver Mamie.


TANTE LUCIE, LILI, MARTIN, SAMANTHA, BENJAMIN et ARNAUD marchent longuement en silence. Au bout d’un moment, TANTE LUCIE commence à siffler, imitée par SAMANTHA, LILI et MARTIN.


Durant la marche, alors que les voyageurs s’arrêtent pour faire un pique-nique, SAMANTHA glisse une grosse pierre dans le sac de LILI. En chemin, LILI, qui ne se doute pas de la présence de la pierre, avance difficilement. À un moment, BENJAMIN et SAMANTHA doivent la porter dans leurs bras.


Plus tard, les voyageurs arrivent à un ruisseau.


SAMANTHA

Le dernier à l’eau est un

gros nul!


ENSEMBLE

Youpi!

Ouais!


BENJAMIN, SAMANTHA et MARTIN trempent leurs pattes dans l’eau, pendant que LILI se repose sur un rocher.


MARTIN

Je commence à avoir mal aux

pattes.


BENJAMIN

Il habite encore loin le

vieux sorcier, Tante Lucie?


TANTE LUCIE

Je ne sais pas exactement.

J’espère qu’on n’a pas raté sa

maison. Restez ici, les enfants.

Je vais aller jeter un coup

d’œil dans le coin.


LILI

Je suis désolée de vous avoir

ralenti, mais mon sac pèse au

moins une tonne.

Hé, qui m’a mis une pierre

dedans?


SAMANTHA rigole.


LILI

Oui.

J’aurais dû m’en douter.


MARTIN

En tous cas, moi, ça ne me

fait pas rire.


BENJAMIN

Mais si.

C’est un peu drôle.


LILI

Oui, tu as raison.

Comme tu m’as portée, Sam, on

est quittes.


Des papillons voltigent près de LILI.


LILI

Ah!

Hey, laissez-moi


Les papillons, par dizaines, voltigent dans les airs, avant de s’enfoncer davantage dans la forêt sous le regard étonné des voyageurs.


BENJAMIN

C’est drôle, j’ai l’impression

qu’ils veulent qu’on les suive.


TANTE LUCIE

Hey bien dans ce cas,

suivons-les.


TANTE LUCIE, LILI, MARTIN, SAMANTHA, BENJAMIN et ARNAUD suivent les papillons dans la forêt, ce qui les mène à un buisson, derrière lequel ils découvrent un jardin rempli d’arbres et de papillons.


ENSEMBLE

Waouh!


BENJAMIN

Wow.


TANTE LUCIE, LILI, MARTIN, SAMANTHA, BENJAMIN et ARNAUD s’aventurent sur le chemin.


SAMANTHA

J’avais jamais encore vu un

jardin pareil.

C’est vraiment trop cool.


VIEILLE TORTUE arrive derrière eux.


VIEILLE TORTUE

Merci.

C’est vraiment très gentil.

(En parlant des papillons)

Je vois que vous les avez

trouvés.

Merci, mes petits amis.


BENJAMIN

Vous les avez envoyés nous

chercher?


VIEILLE TORTUE

Vous ne seriez pas arrivés

jusqu’ici sinon.

Pardonnez-moi.

Je m’appelle Vieille Tortue.

Je vous attendais.

Ce soir vous êtes mes invités.


Ce soir-là, les voyageurs se réunissent dans la maison de VIEILLE TORTUE.


VIEILLE TORTUE

Je suis désolé d’apprendre que

ta grand-mère est malade.

Je me souviens très bien de son

père.

Il m’a sauvé la vie autrefois.


BENJAMIN

C’est vrai?


VIEILLE TORTUE

Oh, oui.

Un jour alors que je cueillais

des herbes près des falaises, de

gros rochers sont tombés sur

moi.

Ils m’ont coincé la jambe et je

suis resté là sans boire ni

manger pendant plusieurs

semaines.


TANTE LUCIE

Plusieurs semaines?

Comment avez-vous survécu?


VIEILLE TORTUE

Avec l’aide de ce talisman.


VIEILLE TORTUE leur montre son talisman en forme de tortue qu’il porte au cou.


VIEILLE TORTUE

Les journées étaient

interminables.

Je ne pouvais pas bouger.

Je perdais espoir.

Et le père de ta grand-mère m’a

retrouvé.

Je dois la vie à ton

arrière-grand-père, Benjamin.

Pour le remercier, je lui ai

donné un talisman.


TANTE LUCIE

Il a dû l’offrir à ma mère

qui l’a enterré dans sa boîte au

Lac de la Tortue.


BENJAMIN

Est-ce que ce genre de

talisman aurait le pouvoir de

guérir ma grand-mère?


VIEILLE TORTUE

C’est un très vieux talisman

et son pouvoir est grand,

Benjamin.

Et c’est sans doute grâce à lui

que je suis encore parmi vous

aujourd’hui.


MARTIN verse du sel dans sa soupe, mais la salière se vide complètement dans son bol.


MARTIN

Oh!


VIEILLE TORTUE

Oh, mince!

Je suppose que j’avais du mal

serrer le bouchon.

Mais, sois tranquille, il reste

encore beaucoup de soupe.


LILI

Quel âge avez-vous, monsieur?


VIEILLE TORTUE

Oh!

(Rigolant)

Il y a bien longtemps que je ne

compte plus.

Et je ne suis pas sure que

toutes les bougies puissent

tenir sur un seul gâteau, si

grand soit-il.


ARNAUD

Alors, ça fait beaucoup de

bougies.


BENJAMIN

(Triste)

On veut mettre 80 bougies sur

celui de Mamie, cette année.


VIEILLE TORTUE

Si tu penses que ce talisman

peut guérir ta grand-mère, ta

mission est de le retrouver.


MARTIN

Et vous, vous pouvez pas nous

en donner un autre?


VIEILLE TORTUE

Malheureusement, ils ont été

fabriqués il y a des siècles.

Ils se transmettaient de

génération en génération.

Et celui que vous voyez entre

mes mains est le dernier.


SAMANTHA

On ne pourrait pas vous

l’emprunter jusqu’à ce qu’elle

guérisse?


VIEILLE TORTUE

Ah-

(Réfléchissant)

- Si cela peut aider ta

grand-mère-

- emporte-le.


Un papillon s’empare du talisman et l’apporte à BENJAMIN.


BENJAMIN

Mais-

- si on vous prend votre

talisman, vous risquez de tomber

malade et-

- Non.

Ce talisman, il est à vous.

Nous on doit retrouver celui de

Mamie.


Le papillon redonne le talisman à VIEILLE TORTUE.


VIEILLE TORTUE

Dans ce cas, je ferai de mon

mieux pour vous aider, mes amis.


VIEILLE TORTUE serre dans sa main son talisman et commence à fredonner, tandis que des papillons voltigent en tout sens près d’un puits de lumière au plafond de la pièce.


VIEILLE TORTUE

(Faisant une incantation)

Oh-

- je vois-- un arc-en-ciel

et au pied de cet arc-en-ciel,

un tournesol.


BENJAMIN

C’est tout ce que vous pouvez

nous dire?


VIEILLE TORTUE

Mes pouvoirs ne sont plus ce

qu’ils étaient, mais sous cet

arc-en-ciel, vous trouverez ce

que vous cherchez.


BENJAMIN

Merci, Vieille Tortue.

Merci pour tout.


Le lendemain, alors que le soleil n’est pas encore levé, TANTE LUCIE, LILI, MARTIN, SAMANTHA, BENJAMIN et ARNAUD se remettent en route dans la forêt.


Au bout d’un moment de marche, TANTE LUCIE aperçoit le soleil qui se pointe au bout du chemin.


TANTE LUCIE

Ah.


TANTE LUCIE, LILI, MARTIN, SAMANTHA, BENJAMIN et ARNAUD suivent le soleil et débouchent sur le lac.


LILI

Ah, le Lac de la Tortue!

Enfin!


SAMANTHA

C’est tout ce qui reste de la

maison où a habité Mamie?


SAMANTHA fait référence à une vieille charpente recouverte depuis longtemps par la nature qui se trouve tout près d’eux.


TANTE LUCIE

Oui, c’est tout ce qu’il

reste.


BENJAMIN prend la carte dans son sac et la consulte.


BENJAMIN

Si je me fie à la carte,

c’est-

- là-bas que Mamie a

enterré sa boîte à souvenirs.


LILI

Oui, mais tu as oublié?

(Imitant VIEILLE TORTUE)

''Au pied de l’arc-en-ciel-

- un tournesol''


SAMANTHA

Les arcs-en-ciel, on les voit

seulement quand il pleut.

Là, ça n’en prend pas le chemin.


TANTE LUCIE

J’ai peut-être la solution.


TANTE LUCIE sort de son sac un instrument, une sorte de tige qu’elle déplie.


SAMANTHA

Un détecteur de métaux?


TANTE LUCIE

Absolument.

S’il y a quelque chose de

métallique dans le coin, on va

le trouver.


TANTE LUCIE lance une pièce de monnaie et au sol et, dès qu’elle passe son détecteur au-dessus de celle-ci, ce dernier émet un signal sonore.


SAMANTHA

Génial!

Alors, on va faire deux équipes.


BENJAMIN

D’accord.

Sam et moi, on va aider Tante

Lucie.

(S’adressant à MARTIN et LILI)

Vous deux, vous allez

explorer les bords du lac.


MARTIN

Mais d’habitude on est

toujours dans la même équipe,

Benjamin.


LILI

C’est pas grave, Martin.


MARTIN

Mais si, c’est grave!


MARTIN s’en va plus loin.


TANTE LUCIE

Tu devrais peut-être aller

parler à ton ami.


BENJAMIN

Oh-

- d’accord.


BENJAMIN va rejoindre MARTIN sur la rive. ARNAUD l’accompagne, puisqu’il est accroché à sa carapace.


BENJAMIN

Ça va pas, Martin?


MARTIN

Qu’est-ce que ça peut te faire?

Je suis sûr que tu es là

uniquement parce que ta tante te

l’a demandé.


ARNAUD

C’est vrai que là, il marque

un point.


MARTIN

Et puis, tu te fiches

totalement de nous depuis que

cette Sam est arrivée.


BENJAMIN

Ah, non, c’est faux.


MARTIN

Tu parles!

L’autre jour, tu nous as

carrément oublié.

Et puis, tu es toujours tout

gentil avec elle, même quand

elle fait des blagues idiotes.

On dirait-

- oui, on croirait que

c’est ta petite amie.


BENJAMIN

Sûrement pas!

Sam n’est pas ma petite amie.


BENJAMIN soupire.


BENJAMIN

Si je suis sympa avec elle,

c’est seulement parce que-

- mes

parents me l’ont demandé.

Vous, vous serez toujours mes

meilleurs amis.


MARTIN

C’est vrai?


On entend faiblement le signal sonore du détecteur.


SAMANTHA

Venez voir!

Vite!


BENJAMIN, ARNAUD et MARTIN vont rejoindre les autres.


TANTE LUCIE

Je crois qu’on a trouvé

quelque chose.


TANTE LUCIE creuse dans le sol et sa pelle entre en contact avec un objet. SAMANTHA le prend dans sa main.


SAMANTHA

(Déçue)

Hm.

C’est juste une vieille boîte

de conserve.


MARTIN

Oh, non!


TANTE LUCIE

Ce n’est pas grave.

On va reboucher le trou et

continuer.

La journée ne fait que

commencer.


MARTIN

Viens, Lili.

Nous on va chercher près du lac.


LILI

D’accord.

On verra peut-être un

arc-en-ciel au-dessus de l’eau.


Tandis que MARTIN et LILI s’en vont plus loin, l’équipe formée de BENJAMIN, ARNAUD et SAMANTHA continuent de creuser. Au bout d’un moment, ils s’arrêtent et font l’inventaire de ce qu’ils ont trouvé.


ARNAUD

Un ouvre-bouteille cassé,

trois capsules et un gros clou

rouillé.


SAMANTHA

Et une petite cuillère

tordue.


BENJAMIN

Mais pas la moindre boîte à

souvenirs.


LILI

Nous, on a rien trouvé non

plus.


TANTE LUCIE

Malheureusement.

C’est incroyable.

J’ai passé ma vie à découvrir

des trésors perdus, des cités

disparues.

Et la seule chose que je ne

réussis pas à retrouver, c’est

la boîte à souvenirs de Maman.

Même avec cette vieille carte.

J’ai l’impression qu’elle est

perdue pour de bon.


TANTE LUCIE laisse tomber la carte. Tous affichent un air de découragement, à l’exception de BENJAMIN.


BENJAMIN

On ne peut pas abandonner

maintenant.

Ne pas après avoir fait tout ce

chemin.

Il faut sauver Mamie, Tante

Lucie.


BENJAMIN ramasse la carte et la redonne à TANTE LUCIE.


TANTE LUCIE

Tu as raison, Benjamin.

On n’a pas le droit de renoncer.

Mais je ne sais plus du tout où

chercher.


PETIT CORBEAU

Coucou!


TANTE LUCIE

Hein?


PETIT CORBEAU

Regardez en l’air.


PETIT CORBEAU est perché dans un arbre et regarde les objets trouvés.


PETIT CORBEAU

Petit Corbeau aime les jolies

choses qui brillent.


ARNAUD

Les jolies choses?

Mais c’est qu’un tas de vieux

trucs.


PETIT CORBEAU

Petit Corbeau peut jouer avec

Jolie Coquille, s’il vous plait?


SAMANTHA

Non, Arnaud est notre ami.

Ce n’est pas un jouet.


PETIT CORBEAU lui fait une grimace.


PETIT CORBEAU

Espèce de cornichon sur

pattes!

Grand Poilu donne toujours des

jolies choses quand Petit

Corbeau dit 's’il vous plait'.


BENJAMIN

C’est qui, ça, Grand Poilu?


PETIT CORBEAU

Grand Poilu c’est-

- Grand

Poilu.


TANTE LUCIE

Est-ce que tu vis ici, au Lac

de la Tortue?


PETIT CORBEAU

Oui.

Mais je suis tout seul.


ARNAUD

Parce que t’as pas de

famille?


PETIT CORBEAU

Non.

Plus maintenant.


BENJAMIN

Ma grand-mère a perdu ses

parents, elle aussi.

On est tous désolés pour toi,

Petit Corbeau.


PETIT CORBEAU

Merci beaucoup.

Les cornichons et les peluches

ont l’air triste.

Petit Corbeau peut les aider?


BENJAMIN

Oui, peut-être.

Est-ce que tu as déjà vu des

arcs-en-ciel près d’ici.


PETIT CORBEAU

Oh, oui.

Mais Petit Corbeau voudrait un

truc en échange, s’il vous

plait.


BENJAMIN

On ne peut pas te donner

Arnaud.

Tu voudrais cette jolie petite

cuillère à la place?


PETIT CORBEAU

Bon, d’accord.

Petit Corbeau a vu un

arc-en-ciel à la Cascade du

Grand Ours.


LILI

Mais bien sûr!

Tout le monde sait que les

arcs-en-ciel se forment au pied

des chutes d’eau.


TANTE LUCIE

Elle se trouve à environ deux

kilomètres d’ici.


MARTIN

Oui, mais comment la boîte

est-elle allée jusque-là.

Il lui est poussé des ailes?


ARNAUD

(Rigolant)

Non, c’est impossible, idiot.


TANTE LUCIE

Sa question est judicieuse.

Bon alors, on continue à

chercher ici ou on va tenter

notre chance à la Cascade du

Grand Ours?


BENJAMIN

Vieille Tortue nous a dit de

chercher un arc-en-ciel, alors

on va à la cascade.

Mais d’abord, j’ai une chose

très importante à faire.


BENJAMIN dépose une gerbe de fleurs près de la charpente de la maison.


Après le passage des voyageurs, PETIT CORBEAU s’arrête quelques instants sur cette charpente. Il tient entre ses pattes la cuillère.


PETIT CORBEAU

(Pour lui-même)

Petit Corbeau voulait

seulement montrer Joli Coquille

aux petites boules de plumes.


PETIT CORBEAU laisse tomber la cuillère.


Plus tard, les voyageurs marchent dans la forêt.


TANTE LUCIE

On ne doit plus être bien

loin.

(S’adressant à LILI et MARTIN)

Vous suivez, tous les deux?


LILI

Oui, mais je me demande

pourquoi Sam et Benjamin

traînent autant.


SAMANTHA et BENJAMIN marchent derrière les autres à une bonne distance. Soudainement, SAMANTHA s’arrête.


SAMANTHA

Tu sais, je voulais te dire,

c’était vraiment très sympa ce

que tu as fait hier soir quand

tu as refusé le talisman de

vieille tortue.


BENJAMIN

C’est vrai?


SAMANTHA

Oui.

J’ai trouvé ça très gentil et tu

t’es aussi montré très courageux

et vraiment brave.


BENJAMIN

Ah, oui?

Ben-

- merci.


ARNAUD

Ha!

Je parie que t’as un peu honte

de toi maintenant, Benjamin.


SAMANTHA

Pourquoi est-ce que Benjamin

devrait avoir honte de lui?


ARNAUD

Il a dit à Martin qu’il était

gentil avec toi uniquement parce

que ses parents le lui avaient

demandé.


SAMANTHA

Benjamin, c’est vrai que tu

as dit ça?


BENJAMIN

Euh, oui, mais c’était--


SAMANTHA

T’es vraiment qu’un gamin!


SAMANTHA s’en va quelque peu fâchée.


BENJAMIN

Non, mais c’est pas vrai.

En tout cas, plus maintenant.


PETIT CORBEAU, perché sur un rocher, plonge tout droit vers BENJAMIN et s’empare d’ARNAUD qui se trouve sur sa carapace.


BENJAMIN

Petit Corbeau!


ARNAUD

Benjamin!

Au secours!


BENJAMIN

Va prévenir ma tante, Sam.

Je vais chercher Arnaud et je

vous retrouve à la Cascade!


ARNAUD

(S’adressant à PETIT CORBEAU)

Ah!

Lâche-moi, tu entends!

Oh!


ARNAUD se recroqueville dans sa carapace.


ARNAUD

Non, ne me lâche pas!

Où est-ce que tu m’emmènes?


PETIT CORBEAU

Rencontrer les boules de

plumes.


ARNAUD

Les boules de plumes, c’est

qui ça?


PETIT CORBEAU

Les amis de Petit Corbeau.

Jolie Coquille va les aimer

beaucoup!


BENJAMIN court dans la forêt. SAMANTHA vient le rejoindre.


BENJAMIN

(Surpris)

Euh, Sam?

Normalement, tu devais rejoindre

ma tante.


SAMANTHA

Eh ben, tu vois, c’est pas le

cas.


SAMANTHA fiche un ruban à une branche.


BENJAMIN

Mais enfin, tu--


SAMANTHA

Pas le temps de discuter.

Viens!


De leur côté, MARTIN, LILI et TANTE LUCIE cherchent SAMANTHA, BENJAMIN et ARNAUD.


LILI

Sam!

Benjamin!


MARTIN

Arnaud!


TANTE LUCIE

(Réfléchissant)

C’est drôle.

On devrait déjà les avoir

rejoints à l’heure qu’il est.

Ça ne leur ressemble pas.

Oh! Martin, stop!

Là, sous ton pied!


LILI

C’est une flèche.


MARTIN

J’espère que c’est pas encore

une mauvaise blague de Sam.


TANTE LUCIE

Non.

On dirait que c’est une piste

qu’ils nous ont laissée.

Et je pense qu’il vaut mieux

qu’on la suive.


Plus loin, au sommet d’une montagne, trois OISILLONS sont dans leur nid. C’est là que se trouve ARNAUD.


OISILLON 1

Oh, comme il est mignon!


OISILLON 2

Et gras.

Mm!

Oui, il est bien gras.


OISILLON 3

(S’approchant d’ARNAUD)

Ah, salut, Jolie Coquille.


ARNAUD

Non, attendez.

En fait, je m’appelle Arnaud, et

il faut vraiment que je rejoigne

mes amis.

Je suis désolé de ne pas pouvoir

rester.


OISILLON 1

Hé!

Ne t’en va pas si vite!

On va jouer.


PETIT CORBEAU

Et Petit Corbeau, il peut

jouer aussi?


OISILLON 2

Ya-ha!


OISILLON 2 saute sur le dos d’ARNAUD.


OISILLON 2

Je fais du rodéo sur un

escargot!


OISILLON 1

Yippie!


OISILLON 1 et OISILLON 3 sautent également sur le dos d’ARNAUD.


ARNAUD

Aie!

Non, arrêtez!


OISILLON 2

Il a raison.

Maman dit qu’il ne faut pas

jouer avec la nourriture.


ARNAUD

(Apeuré)

La nourriture?


OISILLON 3

Il veut dire ami.


PETIT CORBEAU

Non, Boule de Plumes.


PETIT CORBEAU fait tomber les OISILLONS et prend ARNAUD entre ses pattes.


PETIT CORBEAU

Petit Corbeau a amené Jolie

Coquille pour jouer, pas pour le

manger.


Les trois OISILLONS s’accrochent alors à ARNAUD.


OISILLON 1

Il vaudrait mieux que Maman

ne te trouve pas ici.


PETIT CORBEAU

Petit Corbeau n’a pas peur.


MADAME FAUCON, qui arrive à ce moment, fonce tout droit sur PETIT CORBEAU.


PETIT CORBEAU

Oh!

Non!


PETIT CORBEAU se sauve.


MADAME FAUCON

Allez, ouste!

(D’un ton autoritaire)

Et que je ne te vois plus

t’approcher de mon nid!

(D’une voix douce)

Tout va bien, les enfants?


OISILLONS

Mm-hm.

Oui, Maman.


MADAME FAUCON

Bien.

Dans ce cas, je retourne à la

rivière chercher à manger.

Et je ne veux pas que vous

grignotiez avant le dîner!


De leur côté, SAMANTHA et BENJAMIN arrivent au pied de la montagne.


SAMANTHA

Je ne vois Petit Corbeau

nulle part.

J’ai l’impression qu’on l’a

perdu.


BENJAMIN

Et Arnaud avec.

Pourquoi t’es pas restée avec

Tante Lucie comme je te l’avais

dit?


SAMANTHA

On ne laisse pas un petit

enfant comme toi tout seul.

Mais, rassure-toi, je lui ai

laissé des pistes à ta tante.


BENJAMIN

T’as fait ça?

Bien joué!

Elle a dû se mettre à notre

recherche au lieu de trouver la

boîte à souvenirs!


SAMANTHA

Oh!

J’avais oublié.

Comment je peux être aussi bête?


On entend des pleurs.


BENJAMIN

C’est pas la peine de pleurer

pour ça.


SAMANTHA

Mais c’est pas moi qui

pleure.

(Apercevant PETIT CORBEAU perché dans l’arbre)

Oh, c’est Petit Corbeau.

Petit Corbeau, est-ce que ça va?


PETIT CORBEAU

Mm-mm.


BENJAMIN

Dis-moi, où est Arnaud-

- euh,

Jolie Coquille, il va bien?


PETIT CORBEAU

Ben, Jolie Coquille est tout

là-haut.


SAMANTHA

Oh, ce serait mieux qu’on

attende Lucie.


BENJAMIN

Non.

Pas le temps.

Arnaud doit avoir de gros

problèmes.

Il faut l’aider.


BENJAMIN laisse sa casquette au pied de la montagne en guise de repère, puis tout au long de l’ascension, SAMANTHA et BENJAMIN laissent différents objets qui leur appartiennent.


SAMANTHA monte devant BENJAMIN. Elle prend appui sur une pierre, mais celle-ci se détache de la paroi. Ainsi, SAMANTHA tombe.


SAMANTHA

Ah!

Oh!


BENJAMIN l’attrape.


SAMANTHA

Eh ben, moi qui avais envie

d’aventure.

Je te demande pardon, Benjamin.

J’aurais mieux fait de rester

avec les autres.


BENJAMIN

Non.

Je suis très content que tu sois

là.


SAMANTHA

Et moi je pensais vraiment ce

que je disais, tu sais, quand je

parlais de ta gentillesse et de

ton courage.


BENJAMIN

Et moi je regrette beaucoup

tout ce que j’ai dit sur toi à

Martin.


PETIT CORBEAU

Dépêchez-vous, les

cornichons!

Allez, plus vite!

Plus vite!


BENJAMIN

Tu nous cacherais pas quelque

chose à propos de

Jolie Coquille?


SAMANTHA

Oui, est-ce que c’est vrai

qu’il va bien?


PETIT CORBEAU

Peut-être.

Enfin, si les boules de plumes

n’ont pas eu trop faim.


OISILLON 2

Les gars, je meurs de faim,

moi.


OISILLON 1

Ouais, moi aussi.


OISILLON 3

Attention.

Vous avez entendu Maman.

''Pas de grignotage avant le

dîner.''

Cela dit, elle ne nous

a pas interdit de nous mettre en

appétit avec un biscuit apéro.


BENJAMIN

Arnaud, tu es là-haut?


ARNAUD

Ah!


Les OISILLONS bondissent sur ARNAUD et font semblant de dormir, tandis que BENJAMIN arrive au sommet de la montagne et aperçoit le nid.


BENJAMIN

La voie est libre, Petit

Corbeau.

Il n’y a aucun signe de Madame

Faucon.

Il n’y a que les oisillons.


SAMANTHA

Mais où est Arnaud?


OISILLON 3

Le petit gars?

Ben, il est tombé.


SAMANTHA

Il est tombé!


BENJAMIN

Dites donc, vous êtes assis sur

quoi, vous trois?


OISILLON 3

Sur un œuf.


ARNAUD s’agite alors, ce qui fait bouger les OISILLONS. La voix d’ARNAUD est étouffée.


ARNAUD

Arrêtez d’écraser ma coquille!


OISILLON 3

Un œuf qui parle.


ARNAUD

J’ai dit: "dégagez de ma

coquille."


ARNAUD repousse les OISILLONS.


BENJAMIN

Arnaud!


BENJAMIN prend ARNAUD, mais les trois OISILLONS se ruent sur lui.


OISILLON 1

Allons-y, les gars!


BENJAMIN

Hé, ça suffit.

Arrêtez!

Arrêtez!


Pendant que les OISILLONS sont occupés, PETIT CORBEAU en profite pour sauver ARNAUD. Les trois OISILLONS se ruent sur PETIT CORBEAU.


OISILLON 2

Laisse-le.

Il est à nous.


MADAME FAUCON survole le nid et aperçoit les OISILLONS qui sont agités.


MADAME FAUCON

Ah, ces enfants.


PETIT CORBEAU, en essayant de se défaire de l’emprise des OISILLONS, lance ARNAUD dans les airs.


ARNAUD

Ah!


SAMANTHA

(Attrapant ARNAUD)

Je l’ai!


BENJAMIN, SAMANTHA et ARNAUD trébuchent alors.


BENJAMIN ET SAMANTHA

Oh!


PETIT CORBEAU

Petit Corbeau veut pas voir

ça.


BENJAMIN, SAMANTHA et ARNAUD atterrissent sur une branche touffue.


OISILLON 2

Maintenant tu peux regarder.


ARNAUD

Génial!

On n’a rien.


BENJAMIN

T’en es sûre?


SAMANTHA

Euh, ouais-


La branche sur laquelle ils ont atterri commence à se détacher de la paroi.


ARNAUD

Oh, non!


Les voyant tomber, MADAME FAUCON plonge vers eux et les attrape.


MADAME FAUCON

Ne vous débattez pas.

Je vous tiens.


À ce moment, TANTE LUCIE, MARTIN et LILI arrivent au pied de la montagne.


TANTE LUCIE

Regardez.

La casquette de Benjamin!


LILI

Oui, mais lui, il est où?


MARTIN

(Levant les yeux)

Là-haut!


TANTE LUCIE

Venez, vous deux.

J’ai besoin de vous.


TANTE LUCIE prend une couverture dans son sac et, avec LILI et MARTIN, ils tendent la couverture pour qu’y atterrissent SAMANTHA, BENJAMIN et ARNAUD.


MADAME FAUCON

Tenez bon.

On y est presque.


BENJAMIN, qui tient à SAMANTHA, tandis que MADAME FAUCON s’apprête à les déposer sur la couverture tendue, glisse et tombe de haut.


SAMANTHA

Benjamin!


BENJAMIN tombe lourdement sur la couverture que ne peuvent retenir TANTE LUCIE, LILI et MARTIN.


BENJAMIN est alors tout emmêlé dans la couverture.


BENJAMIN

Eh-

- oh!


TANTE LUCIE

C’est gentil d’avoir fait un

saut jusqu’ici.


BENJAMIN

Merci, les gars.


MADAME FAUCON dépose doucement au sol SAMANTHA et ARNAUD.


TANTE LUCIE

Sam, si tu savais comme

j’étais inquiète.

Qu’est-ce que vous faisiez

là-haut tous les trois?


SAMANTHA

Petit Corbeau avait emporté

Arnaud dans le nid de Madame

Faucon pour le montrer à ses

petits.


ARNAUD

Et Benjamin et Sam sont venus

à mon secours.


MARTIN

Ils sont montés tout là-haut.

(Impressionné)

Waouh!


TANTE LUCIE

Merci pour votre aide, Madame

Faucon.


MADAME FAUCON

Oh, je suis contente que tout

le monde soit sain et sauf.

Et excuse-moi pour tout à

l’heure, Petit Corbeau.

Je pensais que tu voulais t’en

prendre à mes enfants.


PETIT CORBEAU

Petit Corbeau s’excuse aussi.


ARNAUD

Allez, ça va.

Je t’ai déjà pardonné.


BENJAMIN

Au fait, la Cascade du Grand

Ours, Madame Faucon, vous avez

déjà vu un arc-en-ciel là-bas?


MADAME FAUCON

Oh, oui.

Très souvent.

Les jours où il y a du soleil

bien sûr.


SAMANTHA

On ferait bien d’y aller.

Il commence à se faire tard, les

amis.


PETIT CORBEAU

(Triste)

Mais, qu’est-ce que vous

faites de Petit Corbeau?


BENJAMIN

Oui, c’est vrai.

Petit Corbeau n’a plus de

famille.

S’adressant à MADAME FAUCON

Hé, est-ce que par hasard vous

voudriez bien l’adopter?


MADAME FAUCON

Eh bien, si Petit Corbeau ne

voit pas d’inconvénient à

partager le nid avec mes trois

petits chenapans, ce sera avec

plaisir.


PETIT CORBEAU

Oh, merci.

Merci beaucoup!

Une famille, c’est mieux que des

jolies choses qui brillent.


TANTE LUCIE

Je suis tout à fait d’accord.

Allez, en route.


TANTE LUCIE, LILI, MARTIN, SAMANTHA, BENJAMIN et ARNAUD se remettent en route et, au bout d’un moment, ils s’arrêtent au sommet d’une autre montagne.


LILI

Oh, je n’en reviens pas que

la journée soit passée aussi

vite.


BENJAMIN

Oui, et on n’a toujours pas

retrouvé la boîte à souvenirs de

Mamie.

On ferait mieux de camper ici ce

soir et de rentrer à la maison

demain matin.

Comme ça je pourrais dire au

revoir à Mamie avant qu’elle

ne--


BENJAMIN commence à pleurer.


TANTE LUCIE

Oh, Benjamin.


MARTIN

Mais on ne va pas laisser

tomber maintenant.


SAMANTHA

Pas après avoir fait tout ce

chemin.


ARNAUD

Il faut absolument réussir à

sauver Mamie.


TANTE LUCIE

Il me semble que j’ai déjà

entendu ça quelque part.


BENJAMIN

Vous avez raison, les amis.

Merci.


TANTE LUCIE

On va sauver Mamie!


ENSEMBLE

On va sauver Mamie!


Soudainement, une voix leur parvient. Il s’agit de la voix de GRIZZLY.


GRIZZLY

Hé oh!


MARTIN

Hein?


GRIZZLY

Hé oh!


BENJAMIN

Vous avez entendu ça?


GRIZZLY

Au secours!


BENJAMIN

J’ai l’impression que ça

vient de par là.


BENJAMIN se dirige rapidement vers l’endroit d’où provient la voix de GRIZZLY, mais il ne regarde pas où il marche. Heureusement, TANTE LUCIE le rattrape avant qu’il tombe au fond d’un trou très profond.


TANTE LUCIE

Attention!


BENJAMIN

Oups!


La voix de GRIZZLY leur parvient depuis le fond du trou.


GRIZZLY

Faites attention ou vous

marchez!


TANTE LUCIE

Hé oh!


ARNAUD

Qui êtes-vous?


GRIZZLY

Je m’appelle Grizzly.

Les parois sont trop lisses pour

que je puisse grimper!

Vous n’auriez pas quelque chose

pour m’aider à sortir de là?


TANTE LUCIE réfléchit. Elle prend ensuite une corde qu’elle laisse tomber au fond de la falaise. Chacun tient un bout de la corde.


TANTE LUCIE

Allons-y!


ENSEMBLE

Allez, ho!


Tous tirent sur la corde. ARNAUD est emporté au passage.


ARNAUD

Ah!


ENSEMBLE

Oh!


Ils réussissent à sortir GRIZZLY de là.


GRIZZLY

Oh!

Je croyais que je connaissais

ces bois comme ma poche.

Et puis je suis tombé dans ce

trou avant-hier soir.

Oh, mes amis m’appellent

Grizzly.

Merci pour le coup de main.


TANTE LUCIE

C’était un plai-

- sir, hein,

les jeunes?


ENSEMBLE

Mmm-mmm.


GRIZZLY

Bon, écoutez.

Il commence à faire sombre, et

ma caverne n’est pas très loin.

Vous pouvez y passer la nuit.


TANTE LUCIE

Oh, c’est trop gentil.


GRIZZLY

Bon, suivez-moi.

Mais attention où vous mettez

les pieds.

En avant!


Pendant ce temps, HARRIET veille au chevet de MAMIE TORTUE. HARRIET fredonne un air, pendant que MAMIE TORTUE somnole.


MAMAN TORTUE et PAPA TORTUE regardent par l’entrebâillement de la porte ce qui se passe dans la chambre, avant de s’éloigner sur la pointe des pieds.


MAMAN TORTUE

Chut!


Soudainement, alors que MAMAN TORTUE et PAPA TORTUE s’éloignent, HARRIET cesse de fredonner. Ainsi, MAMAN TORTUE et PAPA TORTUE reviennent dans la pièce et entendent MAMIE TORTUE qui parle dans son sommeil.


MAMIE TORTUE

Oh...

Benjamin?


PAPA TORTUE

Benjamin n’est pas là, Maman.

Il est allé au Lac de la Tortue.


MAMAN TORTUE

(Inquiète)

J’espère qu’il va bien.


PAPA TORTUE

Il est avec sa tante.

Il ne peut rien lui arriver.


De retour à TANTE LUCIE, BENJAMIN et ses amis qui, à présent, se trouvent dans la caverne de GRIZZLY. Ils explorent celle-ci, car elle contient tout un tas de vieux objets.


LILI

Tous ces trucs.

Il y en a partout!


GRIZZLY

Oui, je suis un peu désordre.

Je le reconnais.

Mais j’aime passer mon temps à

chercher de vieux objets.


BENJAMIN

Eh, ma tante elle fait la

même chose.


TANTE LUCIE

Ça doit être le premier

détecteur de métaux qui n’ait

jamais été fabriqué.


GRIZZLY

Ouais.

Et cette vieille Betsy marche

encore, croyez-moi.


LILI

J’adore votre superbe lustre,

Monsieur Grizzly.

Je le trouve étincelant.


ARNAUD

Je parie que Petit Corbeau

l’adorerait aussi.


GRIZZLY

Forcément, lui, il adore tout

ce qui brille.


BENJAMIN

Vous le connaissez?

Mais alors, c’est vous qu’il

appelle Grand Poilu!


GRIZZLY

Oui, c’est effectivement

comme ça qu’il m’appelle,

sûrement parce que je suis grand

et poilu.


SAMANTHA

Vous êtes déjà allé au Lac de

la Tortue?


GRIZZLY

Oui, très souvent.

J’y ai même trouvé des tas de

choses au cours des années,


BENJAMIN

Ah, oui?


TANTE LUCIE

Nous cherchons quelque chose

que ma mère a enterré là-bas

avant le grand incendie.


BENJAMIN

Une boîte en métal, bleue

avec des étoiles jaunes peintes

dessus.


GRIZZLY

Une boîte bleue?

(Réfléchissant)

Ça me dit quelque chose.

Voyons.


GRIZZLY (Narrateur)

La première fois que j’ai pris

ma vieille Betsy pour aller

explorer du côté du lac, c’était

bien après l’incendie.

La végétation avait commencé à

repousser.


L’action retourne en arrière. GRIZZLY utilise son détecteur de métal et reçoit un signal à l’endroit même où a eu lieu l’incendie de la maison de MAMIE TORTUE. Il creuse dans le sol et trouve un objet.


GRIZZLY (Narrateur)

Et en effet, j’ai bien trouvé

une boîte métallique, exactement

comme celle que vous me

décrivez.


L’action revient au présent. BENJAMIN demande à GRIZZLY ce qu’il a fait de la boîte qu’il a trouvée.


BENJAMIN

(S’adressant à GRIZZLY)

Qu’est-ce que vous en avez

fait?


GRIZZLY

Elle doit sûrement être

encore ici.

Elle ne peut pas être ailleurs.

Je ne jette jamais rien.


SAMANTHA

Ça veut dire qu’il faut qu’on

la cherche dans tout ce bazar?


GRIZZLY

Oui, enfin, sauf que-

- c’est

qu’il y a quatre autres salles

comme celle-ci.

Un peu plus grandes.


LILI

(Découragée)

Oh, mais il va nous falloir

des années!


BENJAMIN

Alors, autant s’y mettre tout

de suite.


BENJAMIN et ses amis entreprennent de chercher la boîte dans la caverne. LILI, en regardant au fond d’un tonneau, y tombe.


LILI

Oh!

Aie!


TANTE LUCIE tire sur les pans d’un rideau et découvre de l’autre côté une pièce tout aussi remplie d’objets divers.


TANTE LUCIE

Oh, non!


SAMANTHA regarde sous une table, quand elle entend le grincement d’une porte.


SAMANTHA

Euh?


SAMANTHA regarde dans l’armoire et, LILI et MARTIN, qui s’y étaient cachés, la font sursauter.


Plus tard, GRIZZLY se laisse choir dans son fauteuil.


GRIZZLY

Oh-

- je suis extenué.


LILI

Moi aussi.

Mais au moins, Sam, on l’a bien

eue.


BENJAMIN

(Déçu)

J’aurais pourtant bien voulu

trouver la boîte de Mamie.


ARNAUD

Mais peut-être qu’elle n’est

pas ici.


BENJAMIN

Au fait, on a oublié ce que

Vieille Tortue a dit.

Vous vous rappelez ses paroles?

Il faut qu’on cherche un

tournesol qui serait au pied

d’un arc-en-ciel.


MARTIN

C’est trop sombre ici pour

qu’il y ait un arc-en-ciel.


LILI

Il voulait peut-être parler

de quelque chose qui ressemble à

un arc-en-ciel.


BENJAMIN

(Regardant le lustre)

Ou qui ferait un arc-en-ciel.

Le soleil n’est pas encore

couché!


TANTE LUCIE

Mais, bien sûr, c’est évident:

le lustre!


SAMANTHA

Mais oui!

Tout le monde sait que les

cristaux divisent la lumière.


BENJAMIN ouvre les rideaux et laisse entrer dans la caverne les derniers rayons de soleil qui frappent le lustre et projette un arc-en-ciel.


ARNAUD

Ah!

Un arc-en-ciel!


L’arc-en-ciel pointe en direction d’un coffre posé sur le plancher.


BENJAMIN

(Retirant une couverture qui se trouve sur le coffre)

Et sous l’arc-en-ciel, un

tournesol!


Un tournesol est dessiné sur le couvercle du coffre. BENJAMIN regarde à l’intérieur.


TANTE LUCIE

Oh!

Je n’arrive pas à y croire.

Voilà pourquoi je n’ai jamais

réussi à la retrouver : la boîte

était ici depuis le début.


BENJAMIN

À toi de l’ouvrir, Tante

Lucie.


TANTE LUCIE

Oh--


BENJAMIN

Le talisman de la tortue!


ENSEMBLE

Ouais, on l’a!


BENJAMIN et ses amis sautent au cou de GRIZZLY.


GRIZZLY

Oh!


BENJAMIN

Merci.


Plus tard, les voyageurs rentrent à la maison. Ils sont accueillis par HARRIET.


HARRIET

Maman, Papa, les voilà!


Ils se rendent ensuite tous au chevet de MAMIE TORTUE.


TANTE LUCIE

Comment va Maman?


PAPA TORTUE

Son état ne s’est pas

amélioré.


TANTE LUCIE

Regarde.

(Montrant la boîte)

Nous l’avons retrouvée.


BENJAMIN

Et son talisman aussi.


BENJAMIN dépose le talisman dans la main de MAMIE TORTUE.


BENJAMIN

Vous avez vu?

Il ne se passe rien.


PAPA TORTUE

Ça peut prendre un peu de

temps, tu sais.

Allons dîner.

Ça permettra de la laisser se

reposer.


TANTE LUCIE

Allez-y.

Je reste près d’elle.


BENJAMIN commence à pleurer. SAMANTHA vient le consoler.


SAMANTHA

Tu as fait tout ce que tu as

pu, Benjamin.


BENJAMIN

Oui, Sam.

Mais ça n’était pas suffisant.


TANTE LUCIE

Et si tu disais à Mamie ce

qu’il y a dans sa boîte?

Elle peut peut-être

t’entendre.


BENJAMIN

D’accord.


BENJAMIN ouvre la boîte.


BENJAMIN

Il y a plein de vieilles choses

dans la boîte.

Regarde, Mamie.


BENJAMIN montre à MAMIE TORTUE un dessin.


BENJAMIN

La vieille maison du lac.

Je suis sûr que c’est toi qui

l’as dessinée.

Et ça, c’est un appât pour la

pêche.

Il devait être à ton père.


ARNAUD

Et ça, qu’est-ce que c’est,

Benjamin?


BENJAMIN

Ça, c’est une enveloppe.

Mais elle est fermée.


MAMIE TORTUE émet un faible son.


BENJAMIN

Je crois que Mamie a envie

que j’ouvre l’enveloppe.


TANTE LUCIE

Oui.

Tu as sûrement raison.


MAMIE TORTUE

Oh-

- oh.


BENJAMIN

Il y a une photo un tout

petit peu jaunie.

Je pense que ça doit être toi,

Mamie, avec tes parents.


BENJAMIN place la photo devant le visage de MAMIE TORTUE. Celle-ci ouvre lentement les yeux et aperçoit la photo. Sur la photo, il y a MAMIE TORTUE, alors qu’elle n’était qu’un bébé. Elle est accompagnée de son père et de sa mère.


MAMIE TORTUE

(Se réveillant)

Mes parents.


BENJAMIN

Mamie?


SAMANTHA

Venez voir!

Mamie est réveillée!


SAMANTHA va chercher les autres.


MAMIE TORTUE

(Prenant la photo)

Je suis tellement heureuse de

revoir cette photo.

C’est le seul souvenir qui me

reste de mes parents.

J’ai perdu tous mes souvenirs

d’enfance.

Ils ont disparu avec eux dans

l’incendie.


MAMIE TORTUE étreint la photo et verse une larme.


PAPA TORTUE

(Entrant dans la chambre)

Maman!

Ce que je suis content!


HARRIET

Mamie, Mamie!


MARTIN

J’étais sûr que ça

marcherait.


MAMIE TORTUE

Mais qu’est-ce que c’est que

toute cette agitation?


PAPA TORTUE

On dirait que le talisman a

finalement fait un miracle,

Benjamin.


BENJAMIN

Oui, sûrement.

Mais je me demande si ce qui a

réussi à la guérir, c’est pas

quelque chose de bien plus

puissant que la magie.


Plus tard, une fête est organisée à l’extérieur.


MAMIE TORTUE

Qui a fait cette magnifique

décoration?


HARRIET

C’est moi qui ai gonflé tous

les ballons.

C’est vrai!


MARTIN et DOCTEURE OURS arrivent à la fête. BENJAMIN accueille MARTIN en lui faisant un câlin. SAMANTHA sort de la maison et aperçoit MARTIN. Les deux se saluent de la main.


TANTE LUCIE

Crème glacée Chantilly pour

tout le monde!

Sam m’a aidée à

faire la sauce au chocolat.


MARTIN

De la sauce au chocolat!

Oh, super!


MAMAN TORTUE

La guérison de Mamie est

incroyable, n’est-ce pas,

Docteur Ourse?


DOCTEURE OURSE

Je dois avouer que c’est un

véritable miracle.


MAMIE TORTUE

Je me souviens d’avoir parlé

aux enfants du Lac de la Tortue.

Je m’étais interdit de penser à

cette horrible nuit pendant

tellement longtemps.

Et puis, quand d’un seul coup

j’ai revu cette vieille carte,

tout m’est revenu en mémoire.

Après votre départ, j’ai

beaucoup repensé à mes parents

et j’ai compris combien ils

m’avaient manqué.


TANTE LUCIE

Oh, Maman--


PAPA TORTUE

Nous allons veiller sur toi!


TANTE LUCIE

Oui.

Je serai là, moi aussi.

J’ai décidé de rester ici

quelque temps, à Woodland.


MAMIE TORTUE

C’est merveilleux, ma chérie.

Mais ton voyage en Égypte?


TANTE LUCIE

Ce vieux tombeau a déjà

attendu des siècles.

Il peut attendre encore un peu.

Et comme dirait Petit Corbeau

(Imitant PETIT CORBEAU)

''la famille c’est bien mieux

que les jolies choses qui

brillent. ''

Cette semaine m’a

permis de comprendre combien

vous comptez pour moi et à quel

point vous m’avez tous manqué.


DOCTEURE OURSE

Doucement, Martin.

Tu vas avoir mal à la tête si tu

manges trop de glace.


Les yeux de MARTIN s’emplissent d’eau et il se prend la tête.


MARTIN

Oh, c’est fort!


BENJAMIN

Et voilà le mal de tête.


SAMANTHA

(Chuchotant à BENJAMIN)

Non, c’est plutôt le piment

que j’ai mis dans la sauce au

chocolat.


MAMIE TORTUE

Benjamin, je voudrais vous

remercier du fond du cœur, toi

et tes amis.

Vous êtes mes héros.


SAMANTHA

C’est Benjamin le vrai héros.

Il a été incroyable.


HARRIET sort de la maison au son de la chanson préférée de MAMIE TORTUE.


BENJAMIN

Dis, tu voudrais pas danser

avec moi, Mamie?


MAMIE TORTUE

Tu vas voir que d’ici peu de

temps, je serai sur pied et on

dansera ensemble comme avant.


SAMANTHA

En attendant, m’accordez-vous

cette danse, monsieur?


BENJAMIN

Si vous voulez.



Ah, au fait, tu dois vraiment

partir demain?


SAMANTHA

Oui, il faut bien que je

retourne à l’école.

Mais je peux te dire que tu vas

me manquer.


BENJAMIN

C’est vrai?

Toi aussi tu vas me manquer,

Sam.

Oh, j’ai quelque chose pour toi.


BENJAMIN offre à SAMANTHA la carte qui leur a permis de retrouver le trésor.


SAMANTHA

La carte de Mamie?

Mais je ne peux pas.


BENJAMIN

Si. Elle est pour toi.

C’est Tante Lucie qui m’a dit de

te l’offrir.

Comme ça, tu n’oublieras pas

trop vite ton été.


SAMANTHA

Jamais je ne l’oublierai, tu

peux me croire.


SAMANTHA donne un baiser à BENJAMIN. Celui-ci est gêné.


TANTE LUCIE

Alors, qu’est-ce que vous en

pensez?

La vie nous réserve toujours

de bonnes surprises, n’est-ce

pas?


Début générique fermeture


VOIX FÉMININE

(Chantant)

♪ Quand l’envie d’avancer fait

battre ton cœur ♪

♪ Quand la soif de

découvrir efface la peur ♪

♪ Quand de tout ton cœur tu

veux y arriver ♪

♪ Vaincre le danger, tout

surmonter ♪

♪ Être le héros dont tu avais

rêvé ♪

♪ Celui même qui pourra un jour

nous sauver ♪

♪ Être aussi fort dans ta vie

que dans tes rêves ♪

♪ Avec ceux qui t’aiment ♪

♪ Tout surmonter ♪

♪ Si le doute survient, laisse

tes rêves te guider ♪

♪ Tu n’es pas seul ♪

♪ Et si c’est demain que ta vie

doit changer ♪

♪ Tu n’es pas seul ♪

♪ Ton courage face au danger ♪

♪ Tu n’es pas seul ♪

♪ Pour avancer ♪

♪ Tu n’es pas seul ♪

♪ Se refuser d’abandonner ♪

♪ Parfois on peut tomber ♪

♪ On se relève plus fort et

plus fier ♪

♪ Encore plus grand qu’hier ♪

♪ Les défis, ensemble on pourra

les gagner ♪

♪ Na na na na na na na ♪

♪ Et si tu tombes, on saura te

relever ♪

♪ Na na na na na na na ♪

♪ Ton rêve tu le touche du bout

des doigts ♪

♪ Na na na na na na na ♪

♪ Et pour l’attraper ♪

♪ Tout surmonter ♪

♪ Si le doute survient, laisse

tes rêves te guider ♪

♪ Tu n’es pas seul ♪

♪ Et si c’est demain que ta vie

doit changer ♪

♪ Tu n’es pas seul ♪

♪ Ton courage face au danger ♪

♪ Tu n’es pas seul ♪

♪ Prends ma main ♪

♪ On peut aller plus loin ♪

♪ Na na na na na na na ♪

♪ Ah ♪

♪ Ah ♪

♪ Ah ♪

♪ Na na na na na na na ♪

♪ Si le doute survient, laisse

tes rêves te guider ♪

♪ Tu n’es pas seul ♪

♪ Et si c’est demain que ta vie

doit changer ♪

♪ Tu n’es pas seul ♪

♪ Ton courage face au danger ♪

♪ Tu n’es pas seul ♪

♪ Pour avancer ♪

♪ Tu n’es pas seul ♪

♪ Se refuser d’abandonner ♪

♪ Tu n’es pas seul ♪

♪ Et si c’est demain que ta vie

doit changer ♪

♪ Tu n’es pas seul ♪

♪ Ton courage face au danger ♪

♪ Tu n’es pas seul ♪

♪ Pour avancer ♪

♪ Tu n’es pas seul ♪

♪ Si tu crois au royaume des

rêves ♪

♪ Si tu crois en ta vie qui se

lève

♪ Avec ceux qui t’aiment

tout surmonter ♪

♪ Pour avancer ♪


Fin générique de fermeture

Épisodes de Films Jeunesse

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge

Résultats filtrés par