Image univers FLIP Image univers FLIP

FLIP

FLIP TFO te propose des capsules drôles, des chansons, des tutoriels et des chroniques (showbiz, jeux vidéo, beauté, recettes et plus). Regarde notre émission FLIP : L'ALGORITHME, jeudi 19 heures sur TFO et sur Youtube!

Site officielpour FLIP
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

La gomme à effacer (avec Élie Pilon)

Notre collaborateur Élie Pilon nous chuchote l’histoire de la gomme à effacer. Du pain mouillé au latex, des shillings aux agrafeuses, il nous enseigne tout ça avec humour et bonne humeur.



Année de production: 2017

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

ÉLIE PILON s'adresse au public de l'émission.


ÉLIE PILON

Euh... Bien, allô.

Aujourd'hui, l'histoire

de la gomme à effacer.

L'ère préinvention de la gomme

à effacer était pas extrêmement

évidente. Jusqu'au XVIIe

siècle, les gens effaçaient

les traces de crayon soit en

grattant avec une lame de métal

ou bien en frottant avec

de la mie de pain mouillée

dans du lait.


ÉLIE PILON tente d'effacer des mots dans un cahier en les grattant avec un couteau, puis avec une tranche de pain trempée dans un bol de lait. Les mots ne s'effacent pas.


ÉLIE PILON

(S'adressant au public de l'émission)

Ouin... Non, mais tu sais quand

une faute de participe passé

peut te scrapper

un cahier Canada.

Éventuellement, en 1751, il y a

découverte du latex en Amazonie,

substance qui est à la base de

la production de la gomme à

effacer. Le latex, en fait,

c'est un liquide qui sort

d'un arbre, au même titre que

la résine, le jus de pommes...

qui sort des... pommiers. Hein?

Bref, c'est un liquide qui est

assez collant, et donc pas très

utile dans la vie de tous les

jours, hein, sauf peut-être

avoir l'impression de t'être

échappé trois litres de sirop

d'érable sur les mains.

Mais ça... c'est à ta

discrétion. C'est donc dire que

les scientifiques de l'époque

vont se lancer à la recherche

de procédés afin de traiter

le latex, qu'ils vont

éventuellement transformer

en caoutchouc. Et justement,

bien, la gomme à effacer,

c'est du caoutchouc.

Abonne-toi!


La vidéo prend soudainement fin. Comme à la fin des vidéos YouTube, on y trouve la possibilité de cliquer sur des capsules précédentes.


ÉLIE PILON réapparaît et pouffe de rire. Il reprend ensuite ses explications.


ÉLIE PILON

C'est en 1770 en Angleterre

que seront vendues les

premières gommes à effacer.

On parle d'un cube d'un

demi-pouce pour le prix de

3 shillings.

(Tentant une autre prononciation)

Shillings.


ÉLIE PILON consulte son téléphone pour connaître la bonne prononciation.


VOIX DU TÉLÉPHONE

Shillings.


ÉLIE PILON

(S'adressant au public de l'émission)

Bien, c'est ce que la madame a

dit. Ce qui aujourd'hui vaudrait

un montant extrêmement

raisonnable d'environ 23$

canadiens. À cette époque-là,

une efface de taille standard,

qui aujourd'hui coûte environ 50

cents, aurait coûté l'équivalent

de 170$. Écoute, si ça, ça

t'encourage pas à faire moins

de fautes, je sais pas ce que ça

te prend. Plus d'un siècle plus

tard, en 1878 aux États-Unis,

un brevet est déposé pour

l'efface au bout du crayon.

Entre vous et moi, faut vraiment

être une vidange pour breveter

ça. C'est comme les agrafeuses,

en général, c'est

à tout le monde.

Il y a pas de problème. Mais

les agrafeuses sur les tables!

Que j'en vois pas un.

C'est mon idée ça. Wô!

Bref, c'était l'histoire de la

gomme à effacer. À la prochaine!


ÉLIE PILON tente de s'en aller de façon discrète, mais c'est un échec.

Épisodes de FLIP

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison
  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par