Image univers FLIP Image univers FLIP

FLIP

FLIP TFO te propose des capsules drôles, des chansons, des tutoriels et des chroniques (showbiz, jeux vidéo, beauté, recettes et plus). Regarde notre émission FLIP : L'ALGORITHME, jeudi 19 heures sur TFO et sur Youtube!

Site officielpour FLIP
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Crazy Smooth - Le freestyle

Yvon Soglo, mieux connu sous le nom de Crazy Smooth, nous partage sa passion pour le b-boying!



Réalisateur: Martin-Philippe Tremblay
Acteur: Yvon Soglo
Année de production: 2017

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Des graffitis ornent la structure d’un viaduc, sous lequel YVON SOGLO effectue quelques mouvements de danse breakdance.


YVON SOGLO accorde une entrevue, entrevue entrecoupée de ces images de danse.


YVON SOGLO

Mon nom, c’est Yvon Soglo,

aussi connu sous

le nom de Crazy Smooth.

Je suis entrepreneur, danseur,

chorégraphe, puis ça fait plus

de 20 ans que je suis

dans le mouvement de la danse.

Il y a des gens qui aiment la

danse, mais moi, j’ai besoin de

la danse. Sans la danse, je suis

pas capable. Le freestyle:

essentiel au «break». C’est là

depuis le début. Quand les DJ

jouaient la musique, bien,

il y avait les moments de «break»

ou c’est juste les percussions,

puis là, ils voyaient que les

gens y allaient et ils faisaient

juste faire des mouvements

exubérants. Donc, on les a

appelés les «Bboys» et les «Bgirls»,

les gens qui dansent sur le

«break». Donc, c’est sûr qu’il y a

plusieurs choses qui peuvent

aider à exprimer le chant, la

poésie, plusieurs autres arts,

mais la danse, elle a quelque

chose de particulier qu’on

ne peut pas mettre en mots.

Il y a pas de mots

pour les

«moves» de danse.

C’est une expression unique.

Je pense que tout le monde a ces

moments-là où tu as des démons à

l’intérieur, où tu as peut-être

même des moments de solitude.

Moi, dans ces moments-là,

la danse, elle m’a toujours

permis de relâcher ça, puis

de m’exprimer. Le freestyle peut

pas se faire sans que les gens

s’entraident parce qu’on a

besoin de la présence,

l’énergie des autres

pour arriver à s’exprimer.


Un graffiti illustrant des gens qui se tiennent par la main ou par le cou est présenté.


YVON SOGLO

On voit toujours dans les

groupes, surtout en grandissant,

il y a toujours des moutons

noirs. Des gens qui sont

différents, gars ou filles.

La danse, souvent, ça leur donne

un sens d’appartenance, un but

qui leur donne confiance en

eux-mêmes même s’ils se sentent

ou les gens les perçoivent

comme différents. Souvent,

on va me dire: «Oui, mais moi,

je suis pas... Toi, tu es bon.

Je suis pas un danseur

professionnel comme toi.»

Peu importe, c’est pas

une affaire d’être le meilleur,

c’est une affaire de s’exprimer.

Si tu as un cœur qui bat, ça

veut dire que tu as un rythme.

Donc, laisse-toi aller,

écoute la musique, freestyle,

sors le «Bboy», la «Bgirl» en toi,

puis laisse-toi aller.


Épisodes de FLIP

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison
  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par