Image univers FLIP Image univers FLIP

FLIP

FLIP TFO te propose des capsules drôles, des chansons, des tutoriels et des chroniques (showbiz, jeux vidéo, beauté, recettes et plus). Regarde notre émission FLIP : L'ALGORITHME, jeudi 19 heures sur TFO et sur Youtube!

Site officielpour FLIP
Partager

Vidéo transcription

Les frères Hamelin

Parmi les athlètes qui représentent fièrement le Canada aux Jeux olympiques , il y a 2 frères vraiment sympathiques qui font partie des meilleurs espoirs de podium pour notre pays. Philippe Lacroix a rencontré Charles et François Hamelin lors d’une séance d’entraînement, quelques semaines avant leur départ pour leurs DERNIERS Jeux olympiques à VIE! GO CANADA GO!



Réalisateur: Emmanuel Nabet
Année de production: 2017

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

PHIL est devant le Stade olympique de Montréal.


PHIL

Le Canada peut compter

sur des dizaines et des dizaines

d'athlètes qui consacrent

leur vie au sport. Parmi eux,

les frères François et Charles

Hamelin, des patineurs

de vitesse courte piste.


Des photos de CHARLES HAMELIN et de FRANÇOIS HAMELIN patinant dans une compétition sont présentées.


CHARLES et FRANÇOIS rencontrent PHIL. Les adresses Instagram des deux patineurs apparaissent: @frankhamelin et @charleshamelin.


PHIL

Bon matin.


CHARLES HAMELIN

Bon matin, bon matin.


FRANÇOIS HAMELIN

Bon matin toi aussi.


PHIL

Fait que tous les matins,

c'est la même chose? Vous vous

levez à cette heure-là?


CHARLES HAMELIN

Oui. 9h, on se dirige

vers l'aréna, on s'en va

se réchauffer pour avoir

une belle pratique sur la glace.

Il y a un bloc le matin, un bloc

l'après-midi. C'est deux blocs

de trois heures,

trois heures et demie.

On finit la journée vers 6h.


PHIL

Combien de jours par semaine

vous vous entraînez?


FRANÇOIS HAMELIN

Six jours par semaine.

On a congé le dimanche.

C'est notre réalité

depuis maintenant longtemps.


PHIL

Mais êtes-vous tannés

de vous voir?


FRANÇOIS HAMELIN

Bien... Non.


PHIL

Non?


CHARLES HAMELIN

Tu sais, on est des frères,

mais on est aussi

des coéquipiers.

Puis nos coéquipiers à l'aréna,

c'est un peu notre famille aussi

parce qu'on est tellement

souvent avec eux.


FRANÇOIS, CHARLES et PHIL s'approchent du Stade olympique.


PHIL

Bon, bien, les gars,

votre deuxième maison.


FRANÇOIS HAMELIN

(Riant)

Oh, yeah!


CHARLES HAMELIN

On ne sait plus

c'est laquelle la première,

ici ou chez nous, tu sais.


Au centre d'entraînement du Stade, CHARLES et FRANÇOIS vont du vélo stationnaire. PHIL arrive avec un uniforme de patineur de vitesse.


PHIL

(S'adressant au public de l'émission)

Oui, bien...

On s'en va s'échauffer.

Allez, allez, allez.


PHIL pédale sur un vélo entre CHARLES et FRANÇOIS.


PHIL

(Faisant des guillemets avec ses doigts)

Je sens que j'ai le style.


FRANÇOIS HAMELIN

T'es vraiment le plus

aérodynamique que tu peux être.


PHIL

Hé, regarde, je le sais que je

suis aérodynamique, je le sens

en ce moment. Puis vos cuisses,

j'imagine, c'est un petit peu

plus dodu que moi, hein.


FRANÇOIS HAMELIN

Peut-être. J'aurais tendance à

dire le double de circonférence.


PHIL

Oui, c'est pas difficile à

battre, ça. Mais je pense qu'en

termes de bras, par exemple, je

pense qu'on est à peu près égal.


FRANÇOIS HAMELIN

Ça, on devrait se comparer.


PHIL

Bien non,

mais j'ai des bras aussi gros

que des athlètes olympiques.


Plus tard, sur la patinoire, l'entraîneur de l'équipe de patinage donne des instructions aux patineurs, qui se mettent ensuite à faire des tours de piste. PHIL est dans les gradins et s'adresse au public de l'émission.


PHIL

En patinage de vitesse courte

piste, la piste est de forme

ovale et les virages sont

super serrés, fait que ça fait

en sorte que c'est un peu

dangereux. C'est pour ça qu'il y

a des matelas tout le tour.

Ce qui est vraiment particulier

aussi, c'est que ça a beau être

une compétition, c'est ultra

silencieux. C'est vraiment beau

à la télé, mais honnêtement,

le voir en vrai,

c'est autre chose, là.


Les patineurs font des tours de piste en silence.


Plus tard, PHIL interviewe CHARLES et FRANÇOIS.


PHIL

Quand on commence à faire

du patinage de vitesse courte

piste, c'est quoi qui est

le plus difficile?


FRANÇOIS HAMELIN

La première chose qu'on nous

enseigne, c'est de se pencher.

Quand tu te mets en position de

base, qu'est-ce que ça fait? Ça

fait mal aux jambes. Puis quand

t'es jeune, t'es comme: bien,

je veux pas, je veux me relever.

Fait que ça a été d'apprendre

ça, d'apprendre à comme...

Il faut se pencher,

faut avoir mal aux jambes

pour pouvoir aller vite.


PHIL

Les lames, à quelle fréquence

vous devez les aiguiser?


FRANÇOIS HAMELIN

Une fois par jour, parce que

le coupant est vraiment fragile.

S'il y a une petite saleté

sur la glace puis que t'as

la malchance de passer sur

une petite roche ou une petite

poussière de métal ou...


PHIL

Une poussière?


FRANÇOIS HAMELIN

Oui, oui, oui.


CHARLES HAMELIN

Une fibre de vêtement.

Vraiment, ça prend pas

grand-chose pour

qu'on perde notre...


FRANÇOIS HAMELIN

Ça pourrait l'abîmer

puis nous, on n'a plus de coupe,

on n'a plus de mordant

dans le virage, puis on ne peut

plus patiner vraiment vite.


Dans un retour en arrière, CHARLES et FRANÇOIS patinent côte à côte à l'entraînement.


L'entrevue avec CHARLES et FRANÇOIS se poursuit.


PHIL

Les gars, comment a

été l'entraînement?


CHARLES HAMELIN

C'était pas un entraînement

qui était difficile en soi.

C'était plus se mettre en jambes

pour après-midi

et le reste de la semaine.


PHIL

Fait que là, vous alliez pas

à la pleine vitesse?


FRANÇOIS HAMELIN

Non, vraiment pas.


PHIL

Vraiment pas?


FRANÇOIS HAMELIN

Vraiment pas.


CHARLES HAMELIN

Non, non, non.


PHIL

(Impressionné)

OK!


CHARLES HAMELIN

C'était genre 50%, là.


PHIL

Vous savez que les cameramen

ont eu de la misère

à vous suivre, hein? Le jour

de la compétition, j'imagine

que vous vous levez pas

comme une journée normale.


FRANÇOIS HAMELIN

Ça ressemble à la même chose.

C'est juste que peut-être qu'il

y a un peu plus de papillons.

Quand que tu te lèves le matin,

t'es comme: OK, là, ça fait

quatre ans que je m'entraîne

pour cette course-là, fait

que c'est ça. C'est là que tu te

parles, puis là, tu fais des

stratégies de relaxation.

Moi, je décortique chaque petite

affaire que je fais dans ma

journée pour être sûr de comme:

c'est ça que je fais là, c'est

ça que je fais là. Puis quand

ce sera le temps de faire

la course, on fera la course.

Si tu commences à penser trop

à ta course, puis vraiment de te

mettre dedans trop tôt, ça peut

juste trop angoisser

puis ça va mal finir.


PHIL

Puis à part le jour de

la compétition, c'est quoi

vivre les Jeux olympiques?


FRANÇOIS HAMELIN

Bien, tu sais, tu rencontres

des gens de partout à travers

le monde, de différents pays,

fait que c'est tripant.


PHIL

Vous côtoyez plein de cultures

aussi, du monde de partout

dans le monde. C'est fou.


CHARLES HAMELIN

Que tu croises quelqu'un dans

la rue que tu sais qui vient

de gagner la veille, tu vas

aller le voir, tu vas aller

le féliciter même s'il vient

de la Russie ou s'il vient

du Kazakhstan ou s'il vient

de l'Italie. Tout le monde est

content d'être là, tout le monde

veut que tout le monde

performe à leur mieux. C'est sûr

qu'il y a seulement que trois

médailles, mais tu sais, au bout

de la ligne, quand tu fais

des bonnes courses, t'es

absolument très fier de toi.


PHIL

Bien, vraiment,

vous nous rendez tellement fiers

fait que bonne chance.


CHARLES HAMELIN

Merci beaucoup.


FRANÇOIS HAMELIN

Merci.


PHIL

Merci beaucoup.

Épisodes de FLIP

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison
  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par