Image univers FLIP Image univers FLIP

FLIP

FLIP TFO te propose des capsules drôles, des chansons, des tutoriels et des chroniques (showbiz, jeux vidéo, beauté, recettes et plus).

Partager

Vidéo transcription

FLIP, l'algorithme, saison 2, épisode 3: De #QuiEsTu à #Adrénaline

Dans cet épisode, Pascal Boyer tente d’expliquer à AlgoFLIP ce qu’est la St-Valentin. Notre YouTubeuse préférée, Amélove, cherche l’amour éternel. Pascal rencontre deux personnes qui s’identifient comme étant non-binaire. Krystel nous présente les îles les plus fascinantes du monde. Marianne
St-Gelais rencontre Sean Thomas-Erlington, joueur de football des Tiger-Cats de Hamilton et on teste les effets de l’adrénaline sur le corps humain dans
notre labo! Bienvenue dans le monde du plus fous des
algorithmes!



Réalisateur: Emmanuel McEwan
Année de production: 2020

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

PASCAL BOYER arrive à son bureau et remarque, posé près de son clavier d'ordinateur, un bouquet de fleurs accompagné d'une note.


PASCAL BOYER

(Lisant le message)

«Veux-tu

être mon valentin? T'es beau,

t'es fin puis tu sens bon.

XOXO, Anonyme.»


PASCAL sent les fleurs, puis regarde deux de ses collègues féminines, ÉMILIE JUTRAS et VÉRONIQUE BIGONESSE, se demandant laquelle a bien pu lui envoyer les fleurs. PASCAL sourit, puis, il considère EMMANUEL MCEWAN et sourit tout autant. Finalement, il se tourne vers CATHERINE CORRIVEAU, qui est concentrée sur son téléphone. Elle lui lance un rapide regard. PASCAL prend son téléphone et écrit trois mots-clics: «#QuiEsTu», «#Merci» et «#BonneStValentin», puis envoie un message. Il dépose ensuite son téléphone sur son bureau et il se fait subitement dématérialiser en une nuée de pixels qui sont aussitôt absorbés par son téléphone.


Générique d'ouverture


Titre :
Flip L'algorithme


PASCAL, dont le nom de compte Instagram est @pascaljustinb, arrive dans le studio virtuel de Flip. Il s'adresse à ALGOFLIP, une voix désincarnée.


PASCAL BOYER

(S'adressant au public de l'émission)

Hé! Salut, tout le monde!

Bienvenue dans l'algorithme,

bienvenue chez

Flip.

(S'adressant à ALGOFLIP)

Salut, Algo! Hé, est-ce que t'as vu?

Il y a quelqu'un qui a laissé

des fleurs à mon bureau. Hi!


ALGOFLIP

Oui, c'était moi.

Je t'ai envoyé des fleurs pour

célébrer la fête de l'amour.


PASCAL BOYER

Ah. Bien... merci beaucoup.


ALGOFLIP

Je t'ai aussi préparé

toutes sortes d'activités

à faire aujourd'hui.


PASCAL BOYER

OK. Mais t'es conscient que

c'est la fête de l'amour, hein?


ALGOFLIP

Oui, la fête de l'amour!


PASCAL BOYER

OK, mais dans le

sens de... amour...


ALGOFLIP

Pourquoi t'as dit «amour»

plus fort?


PASCAL BOYER

Ah, pour rien.

Joyeuse Saint-Valentin, Algo.


ALGOFLIP

À toi aussi, Pascal.


AMÉLOVE, le personnage d'une «YouTubeuse» incarné par PASCAL apparaît chez elle. Elle s'adresse au public de son émission.


AMÉLOVE

Ciao, ciao! OK, là,

les [mot_etranger=EN]girls[/mot_etranger], on va se le dire.

Il y a pas une fille

heureuse et complète sans...

un chum! Parce que, comme

le disait si bien ma mère autour

de la table pendant le brunch

de famille devant tout

le monde, Cendrillon sans le

Prince charmant, ça demeure bien

rien qu'une femme de ménage!

Je vais te montrer,

mom, que c'est pas juste Mylène,

ma cousine de 16 ans qui

peut se trouver un chum, que

moi aussi, je peux me trouver

soulier à mon bas grâce à «Allo»!

«Allo», c'est une application

qui te permet de rencontrer

des gens, des amis, puis

des amis qui vont être un petit

peu plus que des amis, comme une

épicerie, mais pour des humains.

«YouTube Analytics» me montre que

mon public est essentiellement

formé de jeunes en Asie entre

8 et 12 ans. Je dois donc vous

dire de ne pas télécharger «Allo».

Bon, la première chose

que tu veux quand tu veux

«Allo», c'est télécharger «Allo»!

Ha, ha, ha! Là, tu veux te faire

un profil. C'est quoi un profil?

Un profil, c'est comme un reflet

véridique de qui t'es

vraiment. C'est pour ça

que c'est vraiment important

de ne jamais mentir là-dessus.


AMÉLOVE commence à remplir son profil en lisant à voix haute ce qu'elle écrit.


AMÉLOVE

22 ans...

110 livres.

Là, ils me demandent des photos.

Ça fait que là, je vais mettre,

hum... euh... moi avec un chien,

wouf, wouf!


Une photo est présentée. Il s'agit d'une personne faisant un câlin à un chien, mais dont le visage, en montage photo, a été remplacé par celui de AMÉLOVE.


AMÉLOVE

Ha, ha! Moi qui

travaille pour une oeuvre

de charité.


Une photo est présentée. Il s'agit d'une personne servant un repas, mais dont le visage, en montage photo, a été remplacé par celui de AMÉLOVE.


AMÉLOVE

Et ça, c'est moi

qui regarde l'horizon en

pensant au sens de la vie,

parce qu'au fond, on est

tous un grain de sable

sur la plage de la société.


Une photo est présentée. Il s'agit d'une personne sur une plage, de dos, regardant l'horizon. En montage photo, la tête de cette personne a été remplacée par le visage de AMÉLOVE.


AMÉLOVE

(mot_etranger=EN]All right[/mot_etranger)

! La ligne

est à l'eau. Il ne reste

plus qu'à voir quel genre

de brochet va mordre!


AMÉLOVE attend. Elle en profite pour regarder sa langue dans le reflet du miroir. Elle consulte ensuite son téléphone.


AMÉLOVE

Il y a-tu encore des batteries?


AMÉLOVE prend une bouteille de fixatif et, après en avoir envoyé dans l'air, elle sent la fragrance.


La sonnerie de la réception d'un message se fait entendre.


AMÉLOVE

(mot_etranger=EN]Oh my god[/mot_etranger)

, déjà! Ha, ha, ha!

(mot_etranger=EN]Oh my god[/mot_etranger)

!

Il dit: «Hey».

Bon, là, les filles, il faut

savoir lire entre les lignes.

C'est la partie la plus fun de

séduire un gars, lire entre les

lignes et tirer des conclusions.

Comme là, il dit: «Hey», mais

ce qu'il veut vraiment dire,

c'est quelque chose du genre:

(D'une voix suave)

Wow. Beau profil.

Veux-tu venir visiter

ma villa en Toscane? C'est la

saison des citrons. J'aimerais

ça te faire une tarte.

(Retrouvant sa voix habituelle)

Ou quelque chose du genre! Ha,

ha! Il y a une des stratégies

que j'aime utiliser quand je

séduis un gars, c'est de faire

la fille pas intéressée. Puis,

les filles, il y a rien qui dit

plus «Pas intéressée» que

juste un petit pouce en l'air.

On va voir sa répon...


La sonnerie de la réception d'un message se fait de nouveau entendre.


AMÉLOVE

(mot_etranger=EN]Oh my god[/mot_etranger)

! Ha, ha!

Il me répond: «Oups, désolé,

je pensais que t'étais quelqu'un

d'autre... Bonne journée.»

Hon! Très intéressant!

Il essaie de jouer, lui aussi,

la stratégie du gars pas

intéressé.

(mot_etranger=EN]All right[/mot_etranger)

.

Hum... voici ma réponse.

(D'une voix suave)

Oui, je passe une belle

journée, mais elle pourrait

aller encore mieux. As-tu

des gros plans ce soir?

(Retrouvant sa voix habituelle)

Ça, c'est une question

subtile qui me permet

de savoir s'il a des plans

ce soir. Il m'a répondu:

(D'une voix suave)

«Oui, mais pas avec toi.»

(Retrouvant sa voix habituelle)

Hon... Pauvre petit «nours»,

il veut des plans avec moi,

mais il en a pas. On va régler

ça, puis vite. Ha, ha, ha!

(Écrivant un message)

J'ai des billets VIP

pour Ed Sheeran ce soir,

si jamais ça t'intéressait,

trois petits points.

La stratégie que je viens

d'utiliser ici, c'est la

stratégie des trois petits

points. On appelle ça une

«éclipse». Ça laisse plein de

choses dans le subtil. À cette

heure, je dois aller acheter

deux billets VIP pour Ed Sheeran

ce soir, puis ça presse.


AMÉLOVE consulte son téléphone et lit à voix basse.


AMÉLOVE

700$?


AMÉLOVE s'efforce de sourire, puis achète les billets.


AMÉLOVE

Un 700$ bien investi si c'est

pour trouver l'amour éternel.


La sonnerie de la réception d'un message se fait entendre.


AMÉLOVE

(Lisant la réponse)

«Je ne sais plus comment

te le dire... Peux-tu, s'il te

plaît, arrêter de m'écrire.

T'es vraiment pas mon genre.

Ça commence à faire pitié.»

(Moins enthousiaste)

C'est sûr que des fois,

c'est difficile de lire

entre les lignes.

(S'éclaircissant la voix)

Ahem... Hum...

C'est correct d'avoir de la

peine, hein. Ça fait... ça fait

partie du jeu de l'amour.

Il y a des hauts puis il y a

des bas. Puis là, bien,

je suis... dans un bas.

Je suis en train de penser

que peut-être «Allo», c'était

pas bon pour moi, que...

que ce plan-là est tombé

«à l'eau». L'important,

c'est d'apprendre de ses erreurs

puis de pas les répéter.


La sonnerie de la réception d'un message se fait entendre.


AMÉLOVE

(mot_etranger=EN]Oh my god[/mot_etranger)

!

Un autre amour

éternel! Il va falloir

que j'aille me préparer

pour ma [mot_etranger=EN]date[/mot_etranger] ce soir!

(langue_etrangere=EN]Take that, mom[/langue_etrangere)

!

Ciao, ciao!


De retour en studio avec PASCAL. Il ouvre une enveloppe.


PASCAL BOYER

Ouf... OK. Hum...

Hein? Bien, voyons! Une paire

de billets VIP pour aller

voir Ed Sheeran. Franchement,

là, l'Algo, t'exagères, hein.

En plus, Ed Sheeran,

j'aime même pas ça.


ALGOFLIP

Je comprends pas.

T'aimes pas mes cadeaux

pour la journée de l'amour?


PASCAL BOYER

Non, non, non! C'est pas ça.

C'est juste que j'ai

l'impression qu'il y a quelque

chose que t'as pas [mot_etranger=EN]full[/mot_etranger] compris

à propos de la Saint-Valentin.

C'est une fête pour les couples.


ALGOFLIP

On est un couple.

Un couple d'animateurs.


PASCAL BOYER

OK. Première correction,

je suis animateur, t'es

co-animateur. Hum? Deuxième

correction, couple

dans le sens d'amoureux.


ALGOFLIP

Première correction,

je suis animateur.


PASCAL BOYER

Non.


ALGOFLIP

Deuxième correction,

on est des amoureux.

Des amoureux de Flip!


PASCAL BOYER

Voyons.

Pourquoi tu comprends pas?


ALGOFLIP

C'est toi qui comprends pas.

Et selon mes recherches,

c'est très mal vu de se chicaner

lors de la journée de l'amour.

Toi, Pascal, est-ce que

tu m'as amené un cadeau?


PASCAL BOYER

Ge... genre.


Trois mots-clics sont présentés sous forme de constellation, dont «#TséCommeStyle», «#Genre» et «#NonBinaire». Un trait relie ces deux derniers.


Intertitre :
#NonBinaire


PASCAL est dans un restaurant et s'adresse au public de l'émission.


PASCAL BOYER

T'as peut-être déjà «spotté»

dans ton école une toilette

avec ce signe-là.


Un panneau que l'on retrouve près des salles de bain dans les endroits publics apparaît. Il représente, en une seule image, un hybride entre un homme d'un côté et une femme de l'autre.


PASCAL BOYER

Ça désigne

une toilette non genrée.

Mais les toilettes non genrées,

c'est juste une des choses

qu'on peut mettre en place

pour mettre à l'aise

les gens qui s'identifient

comme étant non-binaires.

Mais c'est quoi la non-binarité?

Bien, c'est exactement ce

de quoi on va jaser avec

du monde qui s'y connaissent.


Quelques instants plus tard, PASCAL s'entretient avec ARNAUD BAUDRY, vice-président de FrancoQueer.


PASCAL BOYER

Arnaud, bienvenue chez Flip.

Pour commencer,

c'est quoi la binarité,

c'est quoi la non-binarité,

c'est quoi la différence?


ARNAUD BAUDRY

La binarité, c'est

classifier les gens dans

deux cases: garçon, fille.


PASCAL BOYER

T'as seulement deux choix.


ARNAUD BAUDRY

Soit l'un, soit l'autre.

La non-binarité, donc, c'est

quelqu'un qui ne s'identifierait

pas comme femme ni comme homme.

Donc, il va s'identifier comme

l'un et l'autre, ou ni l'un

ni l'autre, ou entre les deux.


PASCAL BOYER (Narratreur)

Merci, Arnaud, mais pour en

savoir plus, je vais rencontrer

Stéphanie et Aimé, qui eux,

se considèrent non-binaires.


Plus tard, PASCAL rencontre STÉPHANIE ALAIN et AIMÉ MAJEAU BEAUCHAMP dans un café.


PASCAL BOYER

Quel pronom je devrais utiliser

pour t'adresser la parole?


AIMÉ MAJEAU BEAUCHAMP

Personnellement, j'utilise

tous les pronoms, donc tu peux

utiliser les pronoms féminins

«elle», masculins «il»

ou «iel» qui est un

pronom non binaire.


PASCAL BOYER

Toi, Stéphanie?


STÉPHANIE ALAIN

Euh, pour être honnête,

je suis en train de tester,

moi aussi, le pronom non binaire

«iel». Donc, c'est pas

mal avec ça que je

suis le plus à l'aise.


PASCAL BOYER

Pourquoi c'est important

de vous poser la question

avant de commencer

une conversation comme ça?


STÉPHANIE ALAIN

Je pense que c'est juste

une question de respect de mon

identité, comme on se demande

«Salut, c'est quoi ton nom?»,

bien, c'est une façon

d'entrer en contact

les uns avec les autres.


AIMÉ MAJEAU BEAUCHAMP

Je dirais que c'est important

aussi de pas prendre pour acquis

que parce que tu ressembles

ou t'as des caractéristiques

qu'on associe à la féminité ou à

la masculinité, bien, on va tout

de suite t'associer un genre.


PASCAL BOYER

Qu'est-ce qui arrive

si je me trompe?


STÉPHANIE ALAIN

Pour moi, si tu utilises

les mauvais pronoms puis tu le

sais pas, bien, regarde,

c'est correct. On va en parler,

je vais te l'expliquer.


AIMÉ MAJEAU BEAUCHAMP

Je pense que c'est plus si ça

fait dix fois que tu dis à ton

meilleur ami: «Écoute, c'est

ces pronoms-là que j'utilise»

puis cette personne-là continue

d'utiliser les mauvais pronoms.

C'est surtout dans ces

situations-là, je pense,

que ça devient problématique.


PASCAL BOYER

Comment est-ce qu'on

le sait? C'est quoi le déclic?


STÉPHANIE ALAIN

Dans mon cas,

j'ai l'impression qu'il y a eu

plusieurs déclics, plusieurs

moments tout au long de ma

vie où est-ce que mes parents,

à l'école, mes amis, les gens

s'attendent à un comportement de

ma part, s'attendent à une façon

d'être. Puis je sens que ça

colle pas, ça crée un malaise.

Non, c'est pas moi. Puis, ça

concorde pas, ça «fitte» pas.


AIMÉ MAJEAU BEAUCHAMP

Moi, ça a été vraiment comme

un rejet de ces boîtes-là,

tu sais. Je me suis pas levée en

disant: Hé, je suis non-binaire.

Ça a été plus...

Je me sens pas femme,

je me sens pas homme. J'en veux

pas de ces catégories-là.


L'entrevue avec ARNAUD se poursuit.


PASCAL BOYER

Mais ça date pas d'hier.


ARNAUD BAUDRY

Oui, c'est clair. Ça existait

dans les communautés des

Premières Nations. Et ce qui

est intéressant, c'est que ces

personnes avaient, en fait, des

fonctions importantes dans leur

société. C'est des personnes qui

représentaient leur communauté

auprès d'autres communautés,

parce qu'elles avaient une

capacité à comprendre les

différentes communautés,

à comprendre les différents

besoins et donc, à créer

des ponts.


L'entrevue avec AIMÉ et STÉPHANIE se poursuit.


PASCAL BOYER

Qu'est-ce qu'on peut faire

pour créer une société

plus sécuritaire, plus

accueillante, plus chaleureuse?


AIMÉ MAJEAU BEAUCHAMP

Moi, ce que j'ai envie

de répondre, là, c'est qu'on

s'en foute un peu du genre

de la personne, tu sais.


STÉPHANIE ALAIN

Ça devrait pas changer

la façon dont tu traites une

personne, puis que tu t'adresses

à elle. Devant toi, avant tout,

c'est une personne, c'est un

être humain. Et puis la personne

en soi a de la valeur, puis que

ce soit la couleur de ta peau,

que ce soit ta religion, que ce

soit ton identité de genre, ton

orientation sexuelle, ça enlève

rien à la valeur de la personne

que tu es. Puis ça devrait

pas avoir une influence

sur tes interactions

avec d'autres personnes.


PASCAL BOYER

Stéphanie, Aimé,

merci beaucoup.


STÉPHANIE ALAIN ET AIMÉ MAJEAU BEAUCHAMP

Merci, Pascal. Ha, ha, ha!


PASCAL BOYER

En choeur!


De retour en studio avec PASCAL.


ALGOFLIP

Tu m'as pas acheté de cadeau?


PASCAL BOYER

Bien là, tu peux pas m'en

vouloir, là. T'es un algorithme,

qu'est-ce que je t'aurais

offert? Du chocolat? Mais

il aurait fondu. Des bijoux?

T'as pas de cou, puis t'as pas

de doigts non plus. Des fleurs?

Bien, un vase d'eau à côté

d'un ordinateur, c'est

rarement une bonne idée.


ALGOFLIP

C'est ça, hein?

Pour toi, je serai

toujours juste un ordinateur.


PASCAL BOYER

Ah, bien non. T'es bien plus

important que ça, hein.

Que tu sois «il», «elle», «iel»,

l'important, c'est qu'on

travaille bien ensemble, hein?

Regarde, pour me rattraper, là,

la prochaine fois que je pars

en voyage, je t'emmène avec

moi. Je vais «t'uploader»

dans mon cellulaire,

puis le tour est joué.


ALGOFLIP

Oh, oui! On va où?


PASCAL BOYER

Je sais pas. J'ai envie

d'aller sur une île puis

d'être [mot_etranger=EN]full[/mot_etranger] dépaysé.

Ah! Appelle Krystel.

Elle s'y connaît bien,

elle, dans les destinations

voyage un peu bizarres.


Une sonnerie se fait entendre, puis KRYSTEL DESCARY, dont le nom de compte Instagram est «@krysteldescary» apparaît sur un écran en appel vidéo.


KRYSTEL DESCARY

Salut!


PASCAL BOYER

Salut, Krystel. On a

besoin de tes conseils voyage.


KRYSTEL DESCARY

(mot_etranger=EN]Oh my god[/mot_etranger)

!

J'aime tellement ça les vacances.

OK, je m'en viens.


KRYSTEL s'avance, mais se heurte à sa caméra.


KRYSTEL DESCARY

Oh, voyons, ça marche pas.


PASCAL BOYER

Oui, non, c'est l'Algo

qui doit te transporter.


L'écran sur lequel se trouve KRYSTEL disparaît, puis, quelques secondes plus tard, elle rejoint PASCAL dans le studio virtuel de Flip.


PASCAL BOYER

Hé, Krystel!


KRYSTEL DESCARY

Salut, Pascal!


PASCAL BOYER

Comme ça, on part en voyage?


KRYSTEL DESCARY

Oui!


PASCAL BOYER

Tes valises sont prêtes?


KRYSTEL DESCARY

Oh, oui!


PASCAL BOYER

(mot_etranger=EN]Nice[/mot_etranger)

!

Bon. On s'en va où?


KRYSTEL DESCARY

On s'en va sur l'île

Big Major Cay aux Bahamas.

C'est une île où on

retrouve pas d'humains,

mais plutôt des cochons.


PASCAL BOYER

Hein? Des cochons?

Mais qu'est-ce qu'ils font là?


KRYSTEL DESCARY

Bien, en fait, l'île, on la

surnomme «l'île aux cochons».


Une photo d'un cochon couché dans le sable est présentée.


KRYSTEL DESCARY

Et puis c'est une île

super touristique. Je suis

pas certaine que c'est ton

genre, dans le fond, Pascal.

Oui, c'est comme rempli de gens

qui veulent juste prendre des

photos pour leur Instagram, mais

si jamais tu vas la visiter,

l'île, tu vas pouvoir nager

avec les cochons, les nourrir

et puis prendre des belles

photos avec eux.


D'autres photos de cochons sur la plage sont présentées.


PASCAL BOYER

Mais, admettons, comment ils

sont arrivés là, les «cohons»?


KRYSTEL DESCARY

Ah, bien, les «cohons», il y

a deux histoires. Il y en a qui

disent que c'est des pirates qui

auraient abandonné les cochons

sur l'île. Puis il y a deux

hommes qui disent que c'est eux

qui ont apporté les cochons

à la fin des années 90 pour

démarrer une ferme porcine.


PASCAL BOYER

Parce que, pourquoi pas?


KRYSTEL DESCARY

Bien, oui.


PASCAL BOYER

OK. Admettons

qu'on change d'île, là?


KRYSTEL DESCARY

OK. On s'en va maintenant

sur l'île d'Hashima.

C'est aussi une île qu'on

surnomme «l'île fantôme».


PASCAL BOYER

Ouh!


KRYSTEL DESCARY

Alors, on est au Japon. C'est

une toute petite île qui mesure

6,3 hectares de superficie.


La photo de l'île d'Hashima est présentée.


KRYSTEL DESCARY

Ça, pour te donner une idée, là,

c'est à peu près neuf terrains

de football. Mais si on compare

ça à Ottawa, Ottawa, c'est

390 terrains de football.


PASCAL BOYER

Oh! OK, oui. C'est petit.


KRYSTEL DESCARY

Tout petit. Mais la

particularité de cette île-là,

en fait, c'est qu'à un certain

moment donné, c'était l'île

avec la plus forte densité

de population au monde.

Pourquoi? Parce que l'île, en

fait, avait... il y a une mine

dans cette île-là puis toutes

les familles des travailleurs

habitaient sur l'île. Donc,

il y avait des magasins,

des écoles, des épiceries.

Il y avait même un cinéma.

Malheureusement, en 1974,

la mine a fermé, donc l'île

a été laissée à l'abandon.

Et puis maintenant, bien,

il y a juste des vieux bâtiments

en décrépitude, puis

des touristes curieux.


PASCAL BOYER

Ha, ha! Mais il y a

un petit [mot_etranger=EN]feel[/mot_etranger] de décor

de film, hein, quand même?


KRYSTEL DESCARY

Oui, vraiment. T'as l'oeil!

Parce que, sais-tu quoi?

On a filmé certaines scènes

du film Skyfall de James Bond.


PASCAL BOYER

Ah! Oui, ça fait un petit

(mot_etranger=EN]feel[/mot_etranger)

post-apocalyptique.

KRYSTEL DESCARY

Hum-hum. OK, maintenant, je

t'amène visiter une île qui est

quand même un classique, on

pourrait dire, mais tout aussi

intéressante: l'île de Pâques.


PASCAL BOYER

Ah, oui!


La photo des statues sur l'île de Pâques est présentée.


KRYSTEL DESCARY

Tu connais? Tu sais

qu'il n'y a pas vraiment

de chocolat, là, sur l'île?


PASCAL BOYER

J'ai toujours été

très déçu de ça, moi.


KRYSTEL DESCARY

Oui. Sais-tu ce qu'on

retrouve sur cette île-là?


PASCAL BOYER

Les gn... Comment

ça s'appelle encore?


KRYSTEL DESCARY

Les moais.


PASCAL BOYER

Les moais.


D'autres photos des sculptures sont présentées.


KRYSTEL DESCARY

Oui. Alors, qu'est-ce

qu'un moai? C'est une grosse,

grosse, grosse sculpture

en pierre volcanique.

En fait, il y en a 900

sur l'île et puis, en fait,

on n'est pas certains

de la signification de...


PASCAL BOYER

De ces monuments-là.


KRYSTEL DESCARY

Oui, exactement. Parce que,

en fait, les Rapa Nui, qui est

le peuple autochtone, ont été

complètement exterminés

à la fin du dix-neuvième siècle,

malheureusement. Mais ce

qu'on sait, c'est qu'ils

ne vénéraient pas un dieu,

mais plutôt leurs ancêtres.


PASCAL BOYER

Hon. Fait que ça pourrait

représenter leurs ancêtres.


KRYSTEL DESCARY

Exactement, qui les protègent,

parce que toutes les statues, en

fait, regardent vers l'intérieur

de l'île, à l'exception d'une.


PASCAL BOYER

Ah, wow! Qui les

protègent, j'aime ça!


KRYSTEL DESCARY

C'est beau, hein? OK. Parlant

de protection, maintenant,

je t'amène sur une île où c'est

seulement les chercheurs ou

les biologistes qui ont accès

à l'île. Mais ils doivent

être supervisés par un

médecin en cas de morsure.


PASCAL BOYER

Morsure de quoi?


KRYSTEL DESCARY

On surnomme l'île

«l'île aux serpents».


PASCAL BOYER

Ark! OK.


La photo d'un serpent est présentée.


KRYSTEL DESCARY

Oui. Alors, c'est une toute

petite île au large du Brésil.


PASCAL affiche un air de dégoût.


KRYSTEL DESCARY

Ça s'appelle l'île Queimada

Grande et, en 2015, on estimait

entre 2000 et 4000 serpents sur

l'île, dont une des espèces les

plus répandues et dangereuses

est une vipère qui

s'appelle Jararaca-ilhoa.

Et il paraît que son venin

tue instantanément.


PASCAL BOYER

Ark! Bien, en tout cas,

toutes des bonnes options

de voyage, hein. Merci, Krystel.


KRYSTEL DESCARY

De rien!


PASCAL BOYER

Ark.


Trois mots-clics sont présentés sous forme de constellation, dont «#Voyage», «#Vacances» et «#CongéForcé». Un trait relie ces deux derniers.


Intertitre :
#CongéForcé


MARIANNE ST-GELAIS, dont le nom de compte Instagram est @body2, est sur le trottoir et s'adresse au public de l'émission.


MARIANNE ST-GELAIS

Dans le monde du sport, il y a

des oiseaux rares, des bibittes.

Eh bien, on en rencontre une

aujourd'hui. Il est joueur de

football pour les Tiger Cats de

Hamilton. Notre tête d'affiche:

Sean Thomas Erlington.


Une photo de SEAN THOMAS ERLINGTON en action est présentée.


MARIANNE ST-GELAIS rencontre SEAN THOMAS ERLINGTON, dont le nom de compte Istagram est «@sean1erlington», dans un restaurant.


MARIANNE ST-GELAIS

Sean Thomas Erlington, merci d'avoir

accepté. On est présentement

au Franky's. On va manger

de la pizza parce que c'est

du [mot_etranger=EN]comfort food[/mot_etranger].

Puis en ce moment, on s'est dit, bien,

pourquoi pas te faire plaisir,

parce qu'on sait que tu te

remets d'une blessure. Écoute,

moi, je suis curieuse. Ça a

pas rapport. Pourquoi ton

choix de pizza? En fait, c'est

quoi ton choix de pizza?


SEAN THOMAS ERLINGTON

Sur le menu, c'est la Nona.

Donc, il y a de l'aragula

sur le dessus, un petit peu

de salami épicé que j'ai fait

rajouter, des aubergines et

aussi des poivrons grillés...


MARIANNE ST-GELAIS

Super! Bien, bon appétit.

(S'adressant au public de l'émission)

Moi, je vous explique pas la mienne,

parce que c'est pas intéressant.

(S'adressant à SEAN THOMAS ERLINGTON)

C'est ta troisième année dans

la Ligue canadienne de football.

Est-ce que t'as toujours pensé

que toi, tu allais jouer au

football dans Ligue canadienne?


SEAN THOMAS ERLINGTON

Honnêtement, pas

nécessairement. C'est mes amis,

justement, qui jouaient déjà

au football. Ils me disaient:

«Ah, tu devrais essayer.

Je suis sûr que tu serais bon.»

Je connaissais absolument rien

du football. Puis, petite

anecdote concernant ça...


MARIANNE ST-GELAIS

On aime ça, on aime ça.


SEAN THOMAS ERLINGTON

Oui. Secondaire 1, j'arrive à

la maison, super excité,

demande à ma mère si je peux

jouer au football et elle

me dit: «Non.» Puis

c'est avec les années

qu'elle m'a dit que la raison

pourquoi elle avait dit non,

c'est qu'elle voulait pas que

je me fasse mal. Fait que voilà.


Des photos de SEAN THOMAS ERLINGTON en uniforme de joueur de football sont présentées.


MARIANNE ST-GELAIS

T'es un porteur

de ballon partant.


SEAN THOMAS ERLINGTON

Porteur de ballon

partant, oui.


MARIANNE ST-GELAIS

Moi, je connais pas

le football, puis je me suis

fait dire que c'était

quand même spécial.


SEAN THOMAS ERLINGTON

Porteur de ballon, t'es

souvent à côté du quart-arrière,

celui qui appelle les jeux,

celui qui donne la cadence,

qui reçoit le ballon

au début de chaque jeu.


En séquence vidéo, SEAN THOMAS ERLINGTON court avec le ballon, puis saute par-dessus un adversaire.


SEAN THOMAS ERLINGTON

Puis le fait que je sois un

porteur canadien partant dans la

CFL, c'est gros. Il y a beaucoup

plus d'Américains que

de Canadiens qui jouent.

Mais spécialement à cette

position-ci, je te dirais, sur

les neuf équipes qu'on a dans

notre ligue, je pense qu'on est

trois ou peut-être quatre

Canadiens partant. Ça peut être,

à quelques moments,

ça peut être un peu stressant.


MARIANNE ST-GELAIS

C'est clair.


SEAN THOMAS ERLINGTON

Je joue un sport d'équipe,

mais c'est... c'est à moi

d'être prêt physiquement

et mentalement, individuellement

pour aider l'équipe

à aller de l'avant.


MARIANNE ST-GELAIS

Tu sais, c'est dur des fois de

se relever d'un échec. C'est dur

aussi de se relever d'une

blessure. Hum, comment ça

se passe dans ta tête?


SEAN THOMAS ERLINGTON

Plusieurs gammes d'émotions.

Parce que cette situation-là,

c'est arrivé à Montréal devant

toute ma famille et mes amis.


En séquence vidéo, SEAN THOMAS ERLINGTON attrape le ballon, puis se fait plaquer par un adversaire à la hauteur des genoux.


SEAN THOMAS ERLINGTON

Là, tu les rencontres après

la partie: «Comment ça va?

Est-ce que ton genou

va être correct?»

Puis je dis: «Oui, oui.

Tout va être beau» et tout.

Puis c'est là, on me dit que

ma saison est probablement

terminée, mais qu'il y a

quand même des chances que je

puisse revenir en fin d'année.


Une photo de SEAN THOMAS ERLINGTON, pouce en l'air, chez le médecin, est présentée. Il porte une longue cicatrice au genou.


SEAN THOMAS ERLINGTON

En ce moment, je vais bien.

Je te dirais qu'il y a

des meilleures journées.

Il y en a des moins bonnes.


MARIANNE ST-GELAIS

Qu'est-ce que tu dirais

aux jeunes athlètes, tu sais,

qui commencent dans le sport

pour, justement, mieux

faire face à la blessure?


SEAN THOMAS ERLINGTON

On dit souvent aux athlètes,

justement, qui se blessent,

d'écouter leur corps. On dit

souvent avoir la pression,

soit des [mot_etranger=EN]coachs[/mot_etranger],

des autres

coéquipiers qui disent: «Bien,

non, t'es pas si blessé que ça.

Reviens au jeu, puis tout va

bien aller.» Je pense d'écouter

son corps, d'écouter aussi

les médecins, les docteurs.

Oui, souvent, ils vont être

plus préventifs, mais au moins,

pour que t'aies une base

sur ce que tu devrais

faire pour bien récupérer.


MARIANNE ST-GELAIS

Les commotions, ça fait

partie aussi des blessures

récurrentes dans le sport. C'est

une blessure qui est difficile

à évaluer parce que ça se voit

pas. Puis on a tendance aussi à

vouloir le cacher, à pas vouloir

le dire, tu sais, même à mentir

un petit peu sur nos symptômes.

Toi, qu'est-ce que t'en penses?


SEAN THOMAS ERLINGTON

C'est le genre de blessure que

je trouve encore plus sérieuse

que, peut-être, une blessure

physique, dans le sens où

ça t'affecte pas juste

présentement. Ça a un impact

sur ton futur. Il faut que tu

prennes... Il faut bien que tu

prennes le temps de revenir

de ces blessures-là. Si on

dit que tu dois prendre deux

semaines avant de revenir, bien,

prends ces deux semaines-là.

Et après ces deux semaines-là,

reviens pas directement.

Requestionne-toi à savoir

si tu te sens à ton 100%.


MARIANNE ST-GELAIS

(S'adressant au public de l'émission)

C'est sage, hein? C'est

très sage.


SEAN THOMAS ERLINGTON rit.


MARIANNE ST-GELAIS

Merci beaucoup,

Sean, d'avoir accepté.


SEAN THOMAS ERLINGTON

Ça fait plaisir.


MARIANNE ST-GELAIS

Puis, bien, écoute, je te

laisse terminer ta pizza. Moi

non plus... Il faudrait que je

mange un petit peu. Bon appétit!


SEAN THOMAS ERLINGTON

Merci.


De retour en studio avec PASCAL.


ALGOFLIP

C'est certain qu'on pourrait

prendre des vacances sur une

île, ou encore faire le tour

des stades de football du pays,

mais si on voulait faire quelque

chose d'un peu plus... intense?


PASCAL BOYER

Ah, bien là. Pas besoin

d'aller bien, bien loin.

Te rappelles-tu de notre

labo sur l'adrénaline? Ha!


Intertitre :
Le Labo


PASCAL dépose une boîte sur une table devant KRYSTEL.


PASCAL BOYER

On a un autre labo.


KRYSTEL DESCARY

Ah!


PASCAL BOYER

Salut, l'Algo!


KRYSTEL DESCARY

(S'adressant à ALGOFLIP)

Allo!


PASCAL sort de la boîte une tablette électronique et la donne à KRYSTEL qui l'installe sur la table.


Texte narratif :
Mission: mesurer les effets de l'adrénaline sur le corps. Tout ce qu'il vous faut est dans la boîte!


PASCAL sort les objets de la boîte et les donne à KRYSTEL.


PASCAL BOYER

Un tableau.


KRYSTEL DESCARY

Hum-hum...


PASCAL BOYER

Un marqueur.


KRYSTEL DESCARY

Oui.


Texte informatif :
L'adrénaline est l'hormone sécrétée pour aider le corps à réagir face à un danger


PASCAL BOYER

C'est quoi ça?


KRYSTEL DESCARY

Ah, ça, c'est pour prendre

la pression artérielle.


Texte narratif :
Exact Krystel!


PASCAL BOYER

Un chronomètre.

Lampe de poche.


KRYSTEL DESCARY

Oui.


PASCAL sort de la boîte une serviette de plage.


PASCAL BOYER

T'as-tu emmené ton maillot, toi?


KRYSTEL DESCARY

Non.


Plus tard, PASCAL et KRYSTEL sont à la piscine. Un tremplin se trouve à une hauteur de sept mètres.


KRYSTEL DESCARY

Quel est le protocole, Pascal?


PASCAL BOYER

Le protocole, Krystel, c'est

qu'on va observer les impacts de

l'adrénaline sur le corps humain

en regardant la pression

artérielle, les battements

cardiaques, la dilatation

de la pupille et la perception

du temps. Et qui de mieux

pour nous aider dans tout

ça que Catherine, notre

gestionnaire de communauté?


KRYSTEL DESCARY

Wouhou! Et on va

tester nos signes vitaux

au repos pour pouvoir

connaître les variations.


CATHERINE prend le pouls de PASCAL et, celui-ci, au repos est de 76 battements par minute. Elle pointe ensuite une lumière dans les yeux de PASCAL pour voir la réaction de ses pupilles.


CATHERINE CORRIVEAU

Elles sont très réactives.


Les pupilles de PASCAL au repos sont régulières.


PASCAL BOYER

(Ébloui)

Ha, ha!


CATHERINE CORRIVEAU

Ensuite, on va tester

la pression artérielle.

Relaxe, ne parle pas

et respire normalement.


La pression de PASCAL au repos est de 136 sur 89.


CATHERINE prend ensuite le pouls de KRYSTEL au repos. Celui-ci est de 76 battements par minute.


CATHERINE CORRIVEAU

19 par 15 secondes. Ensuite,

la pression artérielle,

ça commence. Relaxe.


La pression de KRYSTEL au repos est de 93 sur 63.


CATHERINE CORRIVEAU

Et on va tester les pupilles.


CATHERINE braque une lampe de poche dans les yeux de KRYSTEL.


Les pupilles de KRYSTEL au repos sont régulières.


Après les tests, PASCAL et KRYSTEL sont au sommet du tremplin. KRYSTEL s'élance la première.


KRYSTEL DESCARY

(Criant)

Ah!


KRYSTEL sort de la piscine.


KRYSTEL DESCARY

Crier, ça aide, hein.


CATHERINE effectue ensuite les mêmes tests. D'abord, celui de la pression artérielle.


KRYSTEL DESCARY

C'est parti.


La pression de KRYSTEL est passée de 93 sur 63 à 113 sur 65.


CATHERINE CORRIVEAU

113 sur 65.


CATHERINE braque ensuite sa lampe de poche dans les yeux de KRYSTEL.


CATHERINE CORRIVEAU

Ouvre tes yeux grands, grands,

grands. Tes pupilles sont

déjà grandes. Très réactives,

elles bougent plus vite.

On prend le pouls.


KRYSTEL DESCARY

J'ai l'impression

d'être un [mot_etranger=EN]guinea pig[/mot_etranger].

CATHERINE CORRIVEAU

Il faut vraiment pas que

tu parles ou que tu avales.


Le pouls de KRYSTEL est passé de 76 à 160 battements par minute.


PASCAL est sur le tremplin. C'est maintenant à son tour de sauter.


PASCAL BOYER

Je suis pas capable...


Au bout d'un moment, PASCAL se laisse tomber dans la piscine, puis en sort.


PASCAL BOYER

Hé, c'est haut, pareil, hein.

J'ai des fourmis dans les

doigts, je ne sens plus...

Regarde... Checke ça.


PASCAL montre sa main qui tremble.


PASCAL BOYER

Oh mon Dieu.


Le pouls de PASCAL est passé de 76 à 164 battements par minute.


KRYSTEL DESCARY

Hon, ça a augmenté.

Ha, ha, ha!


CATHERINE braque sa lampe de poche sur les yeux de PASCAL.


CATHERINE CORRIVEAU

Les pupilles sont beaucoup

plus dilatées qu'avant.

Mets R ++.


La pression de PASCAL est passée de 136 sur 89 à 163 sur 89.


CATHERINE CORRIVEAU

163 sur 89.


PASCAL BOYER

Ça me semble un peu haut.


Quelques instants plus tard, PASCAL et KRYTEL sortent de la piscine.


KRYSTEL DESCARY

On a tout ce qu'il faut.


PASCAL BOYER

On s'en va au labo.


PASCAL et KRYSTEL sont de retour au laboratoire.


PASCAL BOYER

(S'adressant au public de l'émission)

Oui, si j'ai appris quelque

chose sur moi pendant cette

expérience-là, c'est que

les hauteurs, c'est pas fait

pour moi. Mais si je regarde ça

d'un point de vue purement

scientifique, ça me semble

clair que devant un danger

perçu, il y a un impact

sur nos signes vitaux.


Texte informatif :
À cause de l'adrénaline!


KRYSTEL DESCARY

Oui. Ça joue sur notre

rythme cardiaque, notre

pression artérielle, puis

notre perception du temps.


PASCAL BOYER

Bien, oui, absolument.

Ma perception, c'était une chute

de cinq secondes. La tienne, une

perception de trois secondes.

Finalement, réellement, c'était

une seconde et quelques

centièmes. Fait qu'on va aller

voir un extrait de ce que ça

aurait eu de l'air si nos chutes

avaient vraiment duré

le temps que nous, on a perçu.


En séquence vidéo, la chute en temps réel de KRYTEL est présentée, puis la chute en temps tel qu'elle l'a perçue est présentée. Puis, c'est au tour de la chute de PASCAL d'être présentée de la même manière.


KRYSTEL DESCARY

C'est pour ça que quand on est

stressé, on a l'impression que

les secondes passent pour des

minutes, puis des minutes,

ça passe pour des heures.


PASCAL BOYER

Hum-hum. Puis ça, ça fait

en sorte que ce soir, on va

aller se coucher moins niaiseux.


KRYSTEL DESCARY

Hum-hum.


De retour en studio avec PASCAL.


ALGOFLIP

Oupelaye.


PASCAL BOYER

Bien, quoi?


ALGOFLIP

Bien, tu passes pas

particulièrement comme

quelqu'un de courageux.


PASCAL BOYER

Ah! J'aurais voulu te voir à

ma place. C'était

(mot_etranger=EN]straight up[/mot_etranger)

terrifiant, comme la phrase que

je m'apprête à te dire, là...

Écoute, Algo, là, j'adore

travailler avec toi, puis je

t'aime beaucoup, là, mais je

t'aime pas romantiquement.


ALGOFLIP

(Riant)

Ha, ha, ha, ha, ha, ha!

Ouache! Pascal, c'est bien

(mot_etranger=EN]cute[/mot_etranger)

ton affaire,

mais t'as

aucune chance avec moi.


PASCAL BOYER

Ah! Bien, c'était pas

clair, là, avec les cadeaux

que tu me donnais.


ALGOFLIP

On va dire que c'est

une question de perception.


PASCAL BOYER

Bien, dans le fond, c'est

toi qui as raison, hein. La

Saint-Valentin, c'est la fête de

l'amour avec un grand «A». C'est

le temps de dire «je t'aime»

à nos amoureux, oui, mais

à nos amis puis notre famille.


ALGOFLIP

C'est déjà tout pour

cette semaine.

(S'adressant au public de l'émission)

Oubliez pas

de nous suivre sur toutes

nos plateformes: YouTube,

Instagram, Facebook, pour

du contenu exclusif: photos

des coulisses, concours...


PASCAL BOYER

Puis aussi des questions

de bedaine. Hé, cette semaine,

on est passés entre «#QuiEsTu»

jusqu'à «#Adrénaline». Ha, ha!

Comme quoi quand on s'embarque

dans l'algorithme, on sait

jamais où on va finir. Mais

le plus important, c'est de

jamais m'envoyer du chocolat

aux arachides, je suis

allergique.

(S'adressant au public de l'émission)

À la semaine

prochaine, tout le monde!


ALGOFLIP

(S'adressant au public de l'émission)

On vous aime!


PASCAL BOYER

Algo, ferme le [mot_etranger=EN]show[/mot_etranger]!

Générique de fermeture


Épisodes de FLIP

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison
  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par