Image univers FLIP Image univers FLIP

FLIP

FLIP TFO te propose des capsules drôles, des chansons, des tutoriels et des chroniques (showbiz, jeux vidéo, beauté, recettes et plus).

Partager

Vidéo transcription

FLIP, l'algorithme, saison 2, épisode 12: De #QuelÂgeAsTu? à #ApporteTaPelle

En isolement à cause de la COVID, Pascal doit trouver le moyen d’animer l’émission, seul, à partir de son salon. Patrick Groulx dévoile sa double identité, on rencontre les chameaux du Zoo de Toronto et on raconte l’histoire de Samuel Genest en dessin. On découvre ce qui se passe dans nos têtes quand on fait de l’anxiété et des étudiants prennent le contrôle dans un sketch sur l’âge légal!



Réalisateur: Emmanuel McEwan
Année de production: 2020

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Dans un salon, PASCAL BOYER, dont le nom de compte Instagram est @pascaljustinb, s'adresse au public de l'émission en tenant la caméra d'une main.


PASCAL BOYER

Bienvenue chez «Flip»!

Cette semaine, les élèves

prennent le contrôle.


Un extrait de sketch où PASCAL interprète un enseignant devant une classe est présenté.


PASCAL

OK, bien, on va faire une

expérience. J'arrête d'enseigner

et pour le reste de la période,

vous avez 100% du pouvoir. OK?


ÉLÈVES

Wouhou!


L'extrait se termine.


PASCAL BOYER

Patrick Groulx nous parle

de sa double identité.


Un extrait d'entrevue avec PATRICK GROULX est présenté.


PATRICK GROULX

Moi, ce qui vient compliquer

l'affaire, c'est que je suis

né à Ottawa à l'Hôpital

Montfort, le seul hôpital

francophone en Ontario,

et je suis comme fier de ça.


L'extrait se termine.


PASCAL BOYER

Et je m'en vais au Zoo

de Toronto découvrir

qu'un chameau, ça ferait

un terrible animal de compagnie.


Un extrait de reportage est présenté où PASCAL caresse un chameau en compagnie de JENNIFER MARTIN.


PASCAL BOYER

Ih! Salut!


JENNIFER MARTIN

(Propos traduits de l'anglais)

Elle te dit bonjour. Les chameaux sont très curieux.


L'extrait se termine.


PASCAL BOYER

Bien oui, «Flip» change à cause

de cette pandémie, mais s'il y a

une chose qui change pas,

c'est que tu sais jamais où tu

vas finir quand t'embarques dans

l'algorithme. Venez-vous-en,

ça commence maintenant.


Générique d'ouverture


Titre :
Flip L'algorithme


PASCAL BOYER

Eille, bienvenue chez

«Flip»!

Bien, bienvenue chez moi.

Bien oui,

«Flip» est affecté par

la pandémie de la COVID-19. Hum?

Puis, étant donné qu'il y a

de plus en plus de monde en

ligne, bien, AlgoFlip, il est

comme super occupé présentement.

Ce qui veut dire que pour

la première fois de ma vie,

je vais animer une émission

complète tout seul à partir

de mon salon. Ih! Ha, ha!

Il est beau, hein? Je commence

à bien le connaître.

Mon «spot» préféré sur mon

(mot_etranger=EN]couch[/mot_etranger)

a pris la forme parfaite

de mes fesses. Euh... Ah!

Je sais qu'il y a 402 257 petits

pics-pics sur mon plafond

pop-corn puis, bien, je sais

que mon émission me manque.

Bien, en fait, vous me manquez.

Fait que mon équipe puis moi, on

a pris la décision qu'on allait

pas laisser la COVID-19 nous

empêcher de faire la chose

qu'on aime le plus au monde,

c'est-à-dire notre émission.

C'est sûr, les choses vont

changer, là. On peut pas voir

Didi, Krystel, Marianne, Biz.

On a pas notre décor, on a pas

AlgoFlip, mais on a la chose la

plus importante, puis ça, bien,

c'est vous. Fait que peu importe

qui vous êtes, d'où vous êtes,

votre nom, votre sexe

ou votre âge, bonne émission.

Il va falloir que je me trouve

un trépied. Ça fait mal, ça.


Cinq mots-clics sont présentés sous forme de constellation, dont «#Âgisme» et «#FilmDHorreur». Trois d’entre eux sont reliés ensemble, allant de «#QuelÂgeAsTu?» à «#ÂgeLégal» en passant par «#18+».


Intertitre :
#ÂgeLégal


Dans une classe, PASCAL BOYER interprète MONSIEUR COURTEMANCHE, un enseignant donnant un cours à une classe d'adolescents désintéressés.


MONSIEUR COURTEMANCHE

Évidemment, au Canada,

pour voter, ça prend

la citoyenneté canadienne

et il faut avoir 18 ans.


CHARLOTTE lève la main.


MONSIEUR COURTEMANCHE

Oui, Charlotte?


CHARLOTTE

Monsieur, pourquoi ça prend

18 ans pour pouvoir voter?

On fait partie de la

société, nous autres aussi.


ÉLÈVES

(Murmurant)

Oui.


MONSIEUR COURTEMANCHE

Bien, c'est que la société

juge que vous avez peut-être pas

la maturité ou l'expérience

de vie pour vous prononcer

sur certains enjeux.


CHARLOTTE

Oui, mais ma grand-mère sénile

de 96 ans qui connaît pas la

différence entre son genou

puis ses sourcils... elle,

elle a le droit de voter?


MONSIEUR COURTEMANCHE

Bon, bien, qu'est-ce que

tu ferais différemment, toi?


CHARLOTTE

Je modifierais l'âge légal

pour voter à 16 ans. Comme ça,

tout le monde ici aurait

le même pouvoir que les adultes.


ÉLÈVES

Oui.


MONSIEUR COURTEMANCHE

OK. Bien, on va faire une

expérience. J'arrête d'enseigner

et pour le reste de la période,

vous avez 100% du pouvoir. OK?


Les ÉLÈVES s'exclament d'enthousiasme.


Vingt minutes plus tard, MONSIEUR COURTEMANCHE est ligoté à une chaise au milieu de la classe. CHARLOTTE et un autre élève, LIAM, s'affrontent devant lui alors que les ÉLÈVES scandent des encouragements.


CHARLOTTE (Narratrice)

À ce moment-là,

tout a changé. La classe

s'est divisée en deux.

D'un côté, Liam.

Liam en voulait à

monsieur Courtemanche de lui

avoir donné une mauvaise

note lors du dernier test.

De l'autre côté, un groupe

de vaillants guerriers

avec moi à la tête.

J'en voulais aussi à

monsieur Courtemanche, parce qu'il

a annulé notre sortie de

camping la semaine passée

quand sa soeur a eu un enfant.

Liam et moi avons décidé

d'attacher monsieur Courtemanche

dans notre [mot_etranger=EN]no man's land[/mot_etranger]

pour discuter de ce

qu'on ferait de lui.


ÉLÈVES

Charlotte, Charlotte!

(Simultanément)

Liam! Liam! Liam!


MONSIEUR COURTEMANCHE

Calmez-vous...


LIAM lève la main et serre le poing. Les ÉLÈVES se taisent aussitôt.


LIAM

Williamsburg, crie!


Des ÉLÈVES crient.


LIAM

Je me rappelle encore du jour

où on a repris notre liberté.


MONSIEUR COURTEMANCHE

C'était il y a 20 minutes!


LIAM

Silence, prisonnier!

Je me rappelle encore du jour où

j'ai dû faire signer ma mère ce

test. Je me rappelle encore du

2- que monsieur m'avait donné.

Je me rappelle de son regard.

Je me rappelle de sa déception.

Et la seule punition pour lui,

c'est de l'humilier de la

même manière. En l'habillant

dans un costume de fée et

en le faisant marcher dans

les couloirs de l'école!


Les élèves soutenant LIAM l'acclament et l'applaudissent.


CHARLOTTE (Narratrice)

Comme j'ai toujours été

plus raisonnée que Liam,

j'ai repris la parole pour

tempérer son pétage de coche.

Char!


ÉLÈVES

Lotte!


CHARLOTTE

Lotte!


ÉLÈVES

Char!


CHARLOTTE ET LES ÉLÈVES

Charlotte!


CHARLOTTE

Liam, je comprends ta

grande charge émotive,

mais ta proposition est trop

sévère pour son crime.

Je crois que monsieur Courtemanche

devrait aller prendre une

grande respiration dans le

casier de Rodrigue le puant.


ÉLÈVES

Oh, oui...


CHARLOTTE

Mais étant donné qu'on

s'entend pas, allons

chercher conseil auprès

du dieu de nos ancêtres:

Ishlama, la femme-aigle.


MONSIEUR COURTEMANCHE

Hein?


Une des ÉLÈVES apparaît, interprétant ISHLAMA portant une cape et tenant un sceptre fait de crayons de couleur piqués dans un petit ballon soutenu par trois mètres attachés ensemble.


ISHLAMA

Une fois mon nom évoqué,

je me manifeste à

qui veut bien m'entendre.


ISHLAMA lâche un cri de guerre.


MONSIEUR COURTEMANCHE

Attends, là, ça fait

20 minutes que je vous ai

donné le pouvoir, puis vous

avez établi une religion?


ISHLAMA

Silence!

Par les pouvoirs de mon père,

le dieu Pichenotte...


Un faux oiseau pépie dans une cage et les élèves s'exclament d'attendrissement.


ISHLAMA

Je prononcerai la sentence

de votre prisonnier.

Monsieur Courtemanche, vous

êtes condamné à...


MONSIEUR COURTEMANCHE fait la grimace, puis une cloche sonne. Les élèves reprennent leur attitude normale et sortent de la classe en discutant, laissant MONSIEUR COURTEMANCHE ligoté à la chaise.


MONSIEUR COURTEMANCHE

Il y a-tu quelqu'un

qui peut me... Youhou?

Oubliez pas de lire

chapitres 15 à 17 pour demain!


Dans son salon, PASCAL s'adresse au public de l'émission.


PASCAL BOYER

Bon, ce sketch-là, c'est

clairement de la fiction,

hein. Des élèves dans une classe

à moins de 6 pieds de distance?


PASCAL éclate de rire et tape du pied. Des coups se font entendre de son voisin inférieur.


PASCAL BOYER

Oh.

(Propos traduits de l'espagnol)

Pardonnez-moi, madame Vasquez.

(Propos en français)

Désolé, c'est ma voisine,

elle aime pas ça quand

je fais trop de bruit. Elle

préfère quand c'est tranquille.

Quand ça brasse pas trop.


Trois mots-clics sont présentés sous forme de constellation, dont «#Manifestation». Deux d’entre eux sont reliés ensemble, allant de «#BrassePasTrop» à «#SamuelGenest».


Intertitre :
#SamuelGenest


Un dessin animé illustre les propos d'ALGOFLIP, le narrateur.


ALGOFLIP

Pascal, connais-tu des

superhéros franco-ontariens?

Savais-tu que ça

existe? Si t'en veux une bonne

liste, c'est simple. Checke les

noms des écoles en Ontario. Tu

risques d'en trouver plusieurs,

comme Samuel Genest par exemple.


Un doigt descend une longue liste et s'arrête sur le nom Samuel Genest.


ALGOFLIP

Samuel Genest naît le 10 juin

1865 à Trois-Rivières.

Même s'il est pas

Franco-Ontarien de naissance,

il deviendra un réel superhéros

pour la communauté. Comment?


Sur une planète intitulée Trois-Rivières, un bébé se tient debout. La planète voisine s'intitule Ontario. Puis, Samuel Genest, déguisé en superhéros s'envole d'une planète sur laquelle est planté un drapeau franco-ontarien.


Sur une ligne du temps, les éléments mentionnés par ALGOFLIP sont illustrés.


ALGOFLIP

Bien, il a fait tout

ce que bon Franco-Ontarien

doit faire: il s'est battu

pour nos droits linguistiques.

En 1909, il est élu membre de la

Commission des écoles séparées

d'Ottawa. Ça, c'est le conseil

qui représente les écoles

francophones à l'époque.

En 1912, le gouvernement

de l'Ontario annonce le

règlement 17, une nouvelle loi

qui interdit que l'éducation

se passe en français pour les

deux premières années scolaires.

En 1914, le gouvernement modifie

le règlement et l'applique

à toutes les années,

de l'élémentaire au secondaire.

Tu peux t'imaginer que les

francophones n'apprécient pas

du tout ce règlement.


Sur un mur, un ouvrier colle des affiches de Samuel Genest déguisé en superhéros avec le titre «Tous unis avec Samuel».


ALGOFLIP

C'est là

que Samuel Genest se mêle

à la bataille. Il devient

un des leaders de la résistance

franco-ontarienne. C'est lui qui

dit aux enseignants d'ignorer

le règlement et de continuer

d'enseigner en français.

Samuel continue de payer

les salaires des enseignants

même si la cour lui interdit

de le faire. Ce geste-là

est un crime à l'époque.

Le gouvernement de l'Ontario

réagit en abolissant le conseil

scolaire où siège Samuel Genest.

Le gouvernement nomme trois

autres personnes pour former

une nouvelle commission scolaire

qu'on surnomme la Petite

Commission.


Dans l'espace, Samuel Genest est en vaisseau spatial avec d'autres petits vaisseaux spatiaux et mène une attaque contre un gros vaisseau spatial.


ALGOFLIP

Immédiatement

la résistance, dirigée en grande

partie par Samuel, poursuit

le gouvernement de l'Ontario

devant les tribunaux.

Il faut pas oublier qu'on est

en 1916, en plein milieu

de la Première Guerre mondiale.


Sur une ligne du temps, les éléments mentionnés par ALGOFLIP sont illustrés.


ALGOFLIP

Les Franco-Ontariens comparent

donc leur gouvernement à celui

de l'Allemagne qui interdit

l'enseignement en polonais

sur tout le territoire

de la Silésie, une région

que l'Allemagne vient d'envahir.

En 1917, la Cour donne raison

à Samuel Genest et détermine

que le gouvernement de l'Ontario

n'avait pas le droit d'éliminer

une commission scolaire.


Dans l'espace, un bâtiment volant attaque le vaisseau spatial de Samuel Genest qui évite tous les tirs.


ALGOFLIP

Ensuite, une commission scolaire

anglophone poursuit Samuel

Genest pour avoir payé des

enseignants qui n'avaient pas

le droit de travailler pendant

le procès. Samuel risque une

amende et du temps de prison.


Sur une planète, un extraterrestre regarde une demande de rançon de 50 000 dollars pour Samuel Genest.


ALGOFLIP

Bon, évidemment, les enseignants

avaient perdu leur licence à

cause du règlement 17 fait que,

tu sais... Ça commençait à être

compliqué, cette affaire-là.


En catimini, Samuel Genest et ses amis en vaisseaux spatiaux, courent silencieusement.


ALGOFLIP

Heureusement pour Samuel,

il s'était fait plusieurs amis

pendant toute cette bataille.

La communauté franco-ontarienne

l'aide à payer ses avocats.

Même l'ancien premier ministre,

Sir Wilfrid Laurier,

contribue à sa défense.


Un billet de cinq dollars avec le visage de Sir Wilfrid Laurier court. Puis, Samuel Genest déguisé en superhéros est en compagnie de ses alliés portant tous des capes.


Sur une ligne du temps, un juge fâché martèle un homme tenant l'interdiction de l'enseignement en français.


ALGOFLIP

Suite aux efforts de Samuel

et des autres membres de

la communauté, le gouvernement

de l'Ontario cesse d'appliquer

le règlement 17 et en 1927,

il reconnaît le droit

à l'éducation en français

dans toute la province.


Trois étudiants sautent de joie en criant.


ALGOFLIP

C'est grâce à des gens

comme Samuel Genest qu'on

parle encore en français

en Ontario aujourd'hui.

Ce qui fait de lui un de nos

superhéros les plus importants.


Un sculpteur termine sa sculpture de Samuel Genest.


ALGOFLIP

C'est d'ailleurs pourquoi,

si vous vous promenez

à Ottawa, c'est possible

que vous entendiez toute

une école crier son nom.

«Sammy G! Sammy G! Sammy G! Sammy G! Sammy G!»


Dans son salon, PASCAL s'adresse au public de l'émission.


PASCAL BOYER

Eille, quand même, avoir une

école à son nom même s'il a

pas respecté les règlements?

Il est fort, Sammy G.

J'aimerais ça, moi aussi un

jour, avoir une école à mon nom.

Je voudrais qu'on y enseigne

mes trois grandes passions:

le théâtre, la politique puis...


La sonnerie d'un micro-ondes se fait entendre.


PASCAL BOYER

(Se levant)

Le pop-corn!

(Revenant)

Ah oui, désolé.

Écoutez ça en attendant.


Trois mots-clics sont présentés sous forme de constellation, dont «#Collège». Deux d’entre eux sont reliés ensemble, allant de «#SammyGiiii» à «#PatrickGroulx».


Intertitre :
#PatrickGroulx


À l'extérieur, sur le gazon devant une école, PASCAL BOYER s'adresse au public de l'émission.


PASCAL

Il y a plusieurs

manières de décrire

notre tête d'affiche. Euh...

Un petit gars de plantage.


Une copie de PASCAL apparaît un peu plus près de la porte d'entrée.


PASCAL 2

Un Franco-Ontarien,

un Québécois!


Une copie de PASCAL apparaît sur le trottoir.


PASCAL 3

Un ancien de Sammy-Ge

ici à Ottawa.


Dans le gazon, une copie de PASCAL apparaît derrière celui-ci, assise en tailleur.


PASCAL 4

Un animateur,

un humoriste, un chanteur.


Une copie de PASCAL apparaît devant tous les autres sur le trottoir.


PASCAL 5

Un papa, un fils, un frère.


Tous les PASCAL disparaissent, puis PASCAL apparaît très près.


PASCAL

Un gars pas frisé!

Mais lui, là, il s'identifie

comment? On en jase avec

Patrick Groulx.


PASCAL part en courant et imitant un avion avec ses bras tendus.


Dans le couloir d'une école secondaire, PASCAL interviewe PATRICK GROULX, ayant pour adresse Twitter «@patrickgroulx».


PASCAL

Patrick.


PATRICK GROULX

Eille, comment ça va?


PASCAL

Bien, ça va bien.

Comment tu te sens d'être dans

ton ancienne école secondaire?


PATRICK GROULX

Euh, je suis touché en fait.

Je suis un peu ému.


PASCAL

Est-ce que tu dirais que

c'est ici un peu que t'as eu

ton éveil pour l'humour?


PATRICK GROULX

Oui, c'est clair.

Moi, j'ai joué au hockey jusqu'à

16 ans puis à 16 ans, j'ai

choisi le théâtre puis l'impro.

Tu sais, l'impro, moi, ça a été

vraiment important dans ma vie

de rencontrer du monde qui tripe

sur la même affaire que toi,

de développer ton talent

aussi, de voyager aussi,

partout en Ontario.


PASCAL et PATRICK marchent jusqu'à une classe et s'assoient sur des pupitres. L'entrevue se poursuit, entrecoupée de photos de PATRICK.


PASCAL

Bien oui, avec les tournois.

Fait que tu portes

plusieurs chapeaux.

T'es animateur, t'as fait un

petit tour en chanson, mais tu

portes aussi deux chapeaux qui

sont peut-être un petit peu plus

difficiles à faire «fiter».

T'as un côté québécois,

t'as un côté franco-ontarien.


PATRICK GROULX

Oui, c'est compliqué.


PASCAL

C'est-tu difficile

à coexister, cette double

identité-là dans ta tête?


PATRICK GROULX

Bien, pantoute parce que

ça fait partie de moi. Les deux

font partie de moi, tu sais.

Je me souviens il y a plusieurs

années, ça m'avait marqué.

Je parlais à une madame

qui était franco-ontarienne,

tellement fière que je sois

Franco-Ontarien puis tout ça.


PASCAL

Ah oui?


PATRICK GROULX

Puis je lui ai dit: «Oui,

mais j'ai un peu de Québécois

aussi. J'ai un peu des deux.»

Et elle a dit: «Ah bien non!»

Moi, ce qui vient compliquer

l'affaire, c'est que je suis né

à Ottawa, à l'Hôpital Montfort,

le seul hôpital francophone en

Ontario. Je suis comme fier de

ça.


Des photos de l'hôpital Montfort sont présentées.


PATRICK GROULX

Quand ils m'ont sorti de la

chambre de l'hôpital, ils m'ont

amené dans ma maison à Gatineau.

Fait que les dix premières

années, j'étais au Québec.


PASCAL

Hum-hum.


PATRICK GROULX

Mais de 10 à 20 ans,

là, j'étais en Ontario.

Tu sais, peut-être qu'un

moment donné, moi-même, je ne

savais plus ce que j'étais.


Des photos de PATRICK, alors adolescent, sont présentées.


PATRICK GROULX

Les Franco-Ontariens et

Franco-Ontariennes m'ont permis

de continuer à parler en

français et de me développer

en français. Si ça avait

pas été des francophones

de l'Ontario, je ferais pas

ce métier-là aujourd'hui.


PASCAL

Pat, avant d'aller plus loin,

on va jouer à un jeu. Je vais

avoir besoin de mes cartons.

Parfait. Donc, essentiellement,

notre équipe de recherche a

trouvé certaines de tes blagues.

Fait que moi, je te les

«sette» et toi, tu «punches».

Alors, la première: «Moi,

j'ai dû lâcher l'école après

la troisième année parce que

j'étais trop intelligent.

Même la maîtresse me l'a dit.

Elle m'a dit...»


PATRICK réfléchit un instant.


PATRICK GROULX

Ah, ça, c'était le Brigadier.

«T'as atteint le maximum

de ton dé-ve-lop-pe-ment.»


PASCAL

Bravo, un point! Bravo, bravo!

«Quand elle m'a vu pour la

première fois, elle m'a charmé

en me disant: «Monsieur, votre

visage est tel un ciel de nuit.

J'y vois des constellations de

boutons.» Je lui ai dit...»


PATRICK GROULX

Eille, tabarouette! Ça vient

d'où, ça? C'est bien trop vieux!


PASCAL

«Merci, je me suis justement

pété la Grande Ourse ce matin.»

Ça, ça vient de ton groupe,

des 4-Alogues.


PATRICK GROULX

Des 4-Alogues? Tabarouette!


PASCAL

C'était quoi ça,

les 4-Alogues?


Une affiche des 4-Alogues est présentée.


PATRICK GROULX

Les 4-Alogues, c'était

mon premier groupe d'humour.

Il y avait deux gars de Garneau,

des gars de Samuel-Genest.

À l'âge de 19 ans, tout le

monde, on a décidé de faire ça

à temps plein. Mais ça a été

quatre années extraordinaires

dans ma vie où j'ai tout appris

avec eux autres. On a fait

à peu près 150 shows ensemble.

On s'occupait des costumes, les

décors. On avait notre propre

équipement technique. Ça a été

le début de l'humour pour moi.


PASCAL

Hum... Dernière question:

t'as un Patrick Groulx de 12 ans

devant toi. Tu peux lui dire

une chose, c'est quoi?


PATRICK GROULX

Sais-tu quoi? Ça va être

quétaine à l'os. Écoute ton

coeur puis fais de ton mieux.

C'est toujours ça que j'ai fait.

J'ai toujours fait de

mon mieux puis je me suis

écouté un peu, tu sais.

Puis ça a pas pire tourné.


PASCAL

Excellent. Eille,

merci beaucoup.


PATRICK GROULX

Correct.


Dans son salon, PASCAL revient s'asseoir sur son divan en se léchant les doigts.


PASCAL BOYER

Hum! C'est sûr que c'est pas

facile, hein, faire de la scène

comme Patrick Groulx. Ouh!

Imagine, tout seul devant

une foule avec tous les yeux

qui te regardent, toutes

les oreilles qui t'écoutent.

Tu peux pas vraiment te tromper.

C'est pas comme la télé. Moi,

je peux me tromper... Pfu! Moi,

je peux me tromper... Voyons!

Je peux me reprendre

sans que personne... Oh!

Je peux me reprendre sans

que personne s'en rende compte.

Moi, à l'école, j'étais le genre

de gars qui tripait sur

les présentations orales.

C'est toute une chance

que ma job d'aujourd'hui,

c'est essentiellement ça, hein,

donner des présentations orales.

Je me sentais en contrôle.

J'aimais ça le contact direct

avec la classe. J'adorais ça.

Mais j'avais des amis qui, eux,

tripaient vraiment pas, là,

qui auraient fait n'importe quoi

pour avoir l'option d'écrire

une dissertation de 15 pages

dans une portative mal chauffée

en hiver à moins 30 plutôt que

de présenter en premier.


Sept mots-clics sont présentés sous forme de constellation, dont «#BuzzAldrin», «#EnVoiture» et «#RespireParTesTrousDeNez». Quatre d’entre eux sont reliés ensemble, allant de «#PasMoiEnPremier» à «#Anxiété» en passant par «#JeCapote» et «#Panique».


Intertitre :
#Anxiété


Intertitre :
Dans ma tête L'anxiété


À l'avant de sa classe, devant les élèves, KATRINA lit difficilement un texte, stressée.


KATRINA

Alors, euh, au gouvernement

du Canada, il y a deux

chambres. C'est pour ça,

qu'on appelle ça, bicam...

euh... bicam...

Euh...

Euh... Je m'excuse. Je peux pas.


KATRINA sort de la classe. Dans le couloir, elle s'effondre sur une rangée de casiers et s'assoit par terre en haletant de façon incontrôlée.


Dans le cerveau de KATRINA, représenté par le pont d'un vaisseau spatial, les hémisphères DROITE, interprété par PASCAL, et GAUCHE sont chacun derrière leur bureau avec CORTEX, interprétée par DIANDRA, entre eux deux.


CORTEX

Droite, peux-tu confirmer

que Katrina n'est pas en danger?


DROITE regarde un écran représentant les signes vitaux de KATRINA.


DROITE

Cortex, je comprends pas.

Je vois aucun danger dans les

horizons. Je sais que Katrina

est devant sa classe, mais quand

je me fie à ce que les sens

perçoivent, c'est comme si...


Sur l'écran de bord, un ours brun est présenté avec la mention «danger potentiel».


DROITE

(Hurlant)

On va tous mourir!


CORTEX

On doit reprendre

le contrôle et vite.


Dans le couloir, KATRINA halète en sanglotant.


Dans son cerveau, l'écran de bord affiche un appel vidéo de POUMONS, représenté par un météorologue.


POUMONS

Alors, oui, la situation

ici est plus que catastrophique.

Nous sommes en plein cyclone

et on observe des vents de plus

de 55 respirations par minute.

Pourtant, dans l'oeil

du système, on voit une chute de

pression et des vents faibles,

ce qui donne l'impression à

Katrina qu'elle ne respire plus.


Dans le couloir, KATRINA halète toujours.


Dans son cerveau, POUMONS s'adresse toujours à CORTEX, DROITE et GAUCHE.


POUMONS

La situation est de pis en pis

et on n'y voit aucune fin.


CORTEX termine l'appel en tapotant sa montre intelligente.


CORTEX

OK, j'ai besoin

d'options là, là.


GAUCHE lit un livre intitulé «Comment relaxer en 342 étapes faciles».


GAUCHE

Katrina a déjà été stressée,

mais jamais comme ça.


Une secousse ébranle CORTEX, DROITE et GAUCHE.


DROITE

Oh, on a perdu

le contrôle des amygdales?


GAUCHE

De quoi tu parles, les

amygdales? Ça fait longtemps

que Katrina s'est fait

enlever les amygdales.


DROITE

Non, non, pas ces

amygdales-là. Celles-là.


CORTEX

Oh!


Dans l'espace sous-dural du cerveau de KATRINA, représenté par un terrain désert, une AMYGDALE, représentée par un soldat, tire des coups de feu libérant des nuages de cortisol et de noradrénaline.


AMYGDALE

Il y a des dangers partout!


Dans le cerveau de KATRINA, CORTEX interroge GAUCHE et DROITE.


CORTEX

Alors, comment on fait

pour qu'Amygdale arrête de nous

«blaster» avec des hormones?



GAUCHE

Bien, nous, on le sait

que Katrina est pas en danger.


DROITE

Bien, oui, nous, on le sait!

C'est quoi, ton point?


GAUCHE

Si on prend quelques secondes

pour lui rappeler qu'elle est

pas en danger, elle pourra

peut-être reprendre le contrôle.


CORTEX

Ça vaut la peine d'essayer.

OK, les trois ensemble,

on doit penser à être

calme. Vos casques.


DROITE et GAUCHE mettent un casque.


En simultané, KATRINA halète dans le couloir alors que DROITE, CORTEX et GAUCHE se concentrent afin de faire descendre des jauges de cortisol et de noradrénaline.


Dans l'espace sous-dural du cerveau de KATRINA, AMYGDALE tire encore des nuages de cortisol et de noradrénaline, ce qui fait remonter les jauges.


En simultané, KATRINA a une respiration saccadée dans le couloir alors que DROITE, CORTEX et GAUCHE se concentrent afin de faire redescendre des jauges de cortisol et de noradrénaline.


Dans l'espace sous-dural du cerveau de KATRINA, AMYGDALE est à l'affût d'une attaque.


VOIX MASCULINE

Amygdale? Viens souper.


AMYGDALE

Cool! J'arrive.


Dans le couloir, KATRINA essuie une larme et reprend le contrôle de sa respiration.


Dans son cerveau, DROITE et GAUCHE enlèvent leur casque.


CORTEX

Bon travail.


DROITE

(Soupirant)

Ouf! Je suis épuisé.


GAUCHE

Moi aussi.


CORTEX

Katrina aussi.


Dans le couloir, MONSIEUR DUBUC, son enseignant, la rejoint.


MONSIEUR DUBUC

Hé? Es-tu correcte?


Dans le cerveau de KATRINA, DROITE est incertain.


DROITE

Cortex, on dit quoi?


CORTEX

Laissez-moi faire.

(Parlant à sa montre intelligente)

Non, je suis pas correcte.


Dans le couloir, KATRINA répond à MONSIEUR DUBUC.


KATRINA

Non, je suis pas correcte.

Monsieur Dubuc, est-ce que

je peux vous parler?


Texte informatif :
L'anxiété affecte une personne sur trois. Si tu vis une épreuve difficile ou une crise, parle à un ami, un parent ou un enseignant à qui tu fais confiance. Il y a toujours quelqu'un pour t'écouter. Jeunesse, J'écoute: Part texto: 686868. 1-800-668-6868.


Dans son salon, PASCAL est assis sur son divan à côté de son chien endormi.


PASCAL BOYER

Regarde, on va se le dire,

l'anxiété, là, c'est poche!

Mais c'est aussi très normal

à vivre, hein.

Moi, quand je vis des gros

stress, j'aime... j'aime aller

prendre des marches, j'aime

cuisiner puis j'aime aussi

ma Cali! Tout le monde, je vous

présente ma chienne Cali.

Cali, je te présente tout

le monde. Sois polie,

dis bonjour. Non? Bien...

(Caressant la tête de CALI)

Je l'aime quand même, hein, mais

s'il y a une chose que j'aime

d'elle, c'est que contrairement

à un chameau, j'ai pas besoin

d'apporter de pelle pour

ramasser derrière elle. Hum?

De quoi je parle? De... De ça.


Trois mots-clics sont présentés sous forme de constellation, dont «#MetsTesSouliers». Deux d’entre eux sont reliés ensemble, allant de «#PrendreUnePetiteMarche» à «#ApporteTaPelle».


Intertitre :
#ApporteTaPelle


PASCAL est devant l’entrée du zoo de Toronto et s’adresse au public de l’émission.


PASCAL BOYER

Qu'est-ce qui a deux bosses,

quatre lèvres et qui est

en danger d'extinction?

On est au Zoo de Toronto

pour un Accès interdit

avec des chameaux. On passe

par la porte des coulisses!


Près de l’enclos des chameaux, PASCAL rencontre JENNIFER MARTIN, gardienne de zoo niveau 3.


PASCAL BOYER

Salut, Jen!


JENNIFER MARTIN

Allô!


PASCAL BOYER

C'est vous qui prenez

soin des chameaux?


JENNIFER MARTIN

Oui!


PASCAL BOYER

Oui?

(mot_etranger=EN]Oh my God[/mot_etranger)

, merci

beaucoup de nous recevoir.

T'es gardienne de zoo ici.

Qu'est-ce que ça fait,

une gardienne de zoo?


JENNIFER MARTIN

(Propos traduits de l’anglais)

Une gardienne de zoo fait tout ce qui est nécessaire

pour assurer que les chameaux

soient les plus heureux

et en santé.

Les nettoyer, les nourrir,

s’assurer qu’ils soient stimulés

mentalement et physiquement.

On s’assure de voir

à leurs besoins biologiques,

qu’ils vivent en groupes familiaux,

se reproduisent et élèvent les petits.

Tout ce que ça peut impliquer

aussi au niveau de la nutrition

et de travailler de près

avec nos vétérinaires.


PASCAL BOYER

(Propos traduits de l’anglais)

Vous avez combien de chameaux ici?


JENNIFER MARTIN

(Propos traduits de l’anglais)

Nous avons 6 chameaux:

2 mâles et 4 femelles.


PASCAL BOYER

C'est quoi leurs noms?


JENNIFER MARTIN

(Propos traduits de l’anglais)

Allons les rencontrer!


PASCAL BOYER

(Propos traduits de l’anglais)

Oui!


Près de l’enclos, JENNIFER remet un vêtement de travail à PASCAL.


JENNIFER MARTIN

(Propos traduits de l’anglais)

Voilà!

Je vais te demander

de mettre ça.


PASCAL BOYER

Ça veut-tu dire

que je vais me salir?


PASCAL enfile le vêtement de travail à l’intérieur.


PASCAL BOYER

(S’adressant au public de l’émission)

Les chameaux qu'on connaît,

ils s'appellent des chameaux

de Bactriane. À ne pas confondre

avec des dromadaires, aussi

appelés des chameaux d'Arabie.

Je sais, c'est bien mêlant.

Mais pour les distinguer,

dis-toi que les chameaux

de Bactriane ont deux bosses

sur le dos, puis

les dromadaires, juste une.


Les chameaux sont présentés. Ils s’appellent Sally, Jozy, Jamarcus, Zip, Tilly et Suria.


JENNIFER entre dans l’enclos avec PASCAL, qui transporte une brouette de foin.


JENNIFER MARTIN

(Propos traduits de l’anglais)

On va passer par ici.


PASCAL place du fin dans une mangeoire de l’enclos.


JENNIFER MARTIN

(Propos traduits de l’anglais)

C’est beau!


PASCAL place de la paille dans une autre mangeoire.


JENNIFER MARTIN

(Propos traduits de l’anglais)

C’est beau!


PASCAL BOYER

(Propos traduits de l’anglais)

Je suis un pro!


Un peu plus tard, PASCAL ramasse des crottes de chameau.


JENNIFER MARTIN

(Propos traduits de l’anglais)

Les crottes de chameaux

sont toutes petites,

de la même grosseur

qu’un Timbit au chocolat.


JENNIFER rit.


PASCAL BOYER

Je ne peux plus manger

de Timbits maintenant.


Plus tard, PASCAL place des crottes de chameau dans un bac.


PASCAL BOYER

(S’adressant au public de l’émission)

Les chameaux de Bactriane sont

capables de ni boire ni manger

pendant 15 jours. Mais ça, ça

veut dire que quand ils mangent,

ils doivent absolument

utiliser tous les nutriments

et toute l'eau possible.

Ça, ça veut dire qu'ils font

des toutes petites crottes!


Un peu plus tard, PASCAL place des croquettes dans différents plats.


PASCAL BOYER

(mot_etranger=EN]All right[/mot_etranger)

. Là, Jen m'a demandé de

préparer la bouffe pour le reste

des chameaux qui sont séparés

de Zip à cause que Zip, lui,

bien, il est dans sa période

de reproduction, qu'on appelle

la période de rut. La gestation

chez un chameau, ça dure 13

mois, donc un peu plus qu'un an.

Et étant donné qu'ici, au zoo de

Toronto, on veut s'assurer que

les nouveaux chameaux naissent

dans des températures chaudes,

bien, c'est comme pas le temps

de se reproduire, là.


PASCAL est à présent devant les cages où se trouvent les chameaux. JENNIER et lui se préparent à les ouvrir.


PASCAL BOYER

Un, deux, trois,

go? [mot_etranger=EN]Allright[/mot_etranger].

PASCAL ouvre la porte de la cage de Suria.


PASCAL BOYER

(Propos traduits de l’anglais)

Recule, Suria!


Suria obéit.


PASCAL BOYER

Oh, bravo!


Suria mange dans son plat


PASCAL BOYER

Wouhou!

(S’adressant au public de l’émission)

C'est gros!

Bravo,

(mot_etranger=EN]good girl[/mot_etranger)

.

Dans l’enclos extérieur, PASCAL nourrit un autre chameau.


PASCAL BOYER

Allô!

Allô!

(S’adressant au public de l’émission)

Quand un chameau mange comme ça,

ils utilisent beaucoup leurs

lèvres. C'est qu'en fait,

leurs lèvres deviennent

comme une autre main pour

aller chercher directement

la bouffe qu'ils ont besoin.

L'autre affaire, entre le nez

et la bouche, il y a comme

une fente entre ses deux lèvres,

ce qui fait en sorte qu'elle

peut garder l'humidité

de sa morve. Miam!


PASCAL place plus de foin dans la mangeoire.


PASCAL BOYER

(S’adressant au public de l’émission)

Les chameaux de Bactriane,

on peut les retrouver... Au nord de l'Iran, en

Mongolie et au Turkménistan. Ils

ont commencé à être domestiqués

pour le commerce de la soie

il y a plus de 4000 ans. C'est

presque plus vieux que Tod, ça.


PASCAL désigne TOD, son preneur de son.


Un peu plus tard, PASCAL ramasse d’autres crottes de chameau.


PASCAL BOYER

(S’adressant au public de l’émission)

Les chameaux peuvent boire une

quantité d'eau énorme en très

peu de temps, jusqu'à 150 litres

en dix minutes. Ça, là, c'est

l'équivalent que si je buvais

300 bouteilles d'eau de

500 millilitres maintenant.

Bien, je ferai pas ça

parce que les bouteilles d'eau

en plastique, c'est mauvais

pour l'environnement,

puis 150 litres d'eau, bien,

c'est mauvais pour ma vessie.


Dans l’enclos, PASCAL et JENNIFER caressent le museau d’une chamelle.


JENNIFER MARTIN

(Propos traduits de l’anglais)

Tu es une bonne fille, hein?


PASCAL BOYER

Oh, wow!


La chamelle approche son museau du visage de PASCAL.


PASCAL BOYER

Ih! Salut! Hihi!


JENNIFER MARTIN

(Propos traduits de l’anglais)

Elle te dit bonjour.

Les chameaux sont très curieux.

Ils veulent toujours savoir ce qui se passe.


PASCAL BOYER

(Propos traduits de l’anglais)

Oui, je vois ça!


Plus tard, PASCAL est à l’entrée du zoo et s’adresse au public de l’émission.


PASCAL BOYER

C'était Pascal pour «Flip» qui

vous dit: j'ai une petite envie

de Timbits. Pas vous?


Dans son salon, PASCAL est assis sur son divan près de CALI et s'adresse au public de l'émission.


PASCAL BOYER

Ouin, euh, un chameau, là,

c'est peut-être beau de loin,

mais c'est loin d'être beau.

Eille, c'est déjà la fin

du premier épisode de

«Flip»

l'algorithme tourné dans

mon salon. On espère que

ça t'a changé les idées en ces

temps plus ou moins cool, hein.

Si t'es sur les réseaux sociaux,

«Flip» aussi est là

avec du contenu exclusif,

des photos de coulisses

puis des questions de bedaine.

Eille, quand même, cette

semaine, on est passés de

#QuelÂgeAsTu à #ApporteTaPelle.

Comme quoi, même dans mon salon,

quand on s'embarque dans

l'algorithme, on sait jamais où

on va finir. Mais l'important,

c'est de mâcher la bouche

fermée. Algo, ferme le

show!

Ah oui.


Des coups dans le plancher se font entendre.


PASCAL BOYER

Désolé, madame Vasquez.


PASCAL ferme sa caméra.


Générique de fermeture


Une invitation à s'abonner à «Flip» sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram et YouTube est présentée.


PASCAL (Narrateur)

Eille!

Qu'est-ce que t'as fait là? T'as

déjà fini la vidéo? Eille, là,

papa, il est pas fier de toi.

Là, là, tu vas choisir une autre

vidéo puis c'est non négociable.

Je te laisse cinq secondes.

Cinq... quatre...

trois... Fais-moi pas fâcher...

deux...

un...

Épisodes de FLIP

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison
  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par