FLIP

FLIP TFO te propose des capsules drôles, des chansons, des tutoriels et des chroniques (showbiz, jeux vidéo, beauté, recettes et plus).

Partager
Image univers FLIP Image univers FLIP

Vidéo transcription

De #ÉchappéBelle à #DécrochePas

Diandra jase étiquettes, identité et saveurs de beigne avec Rosalie Bonenfant, Pascal échappe aux pires catastrophes et on découvre l’arrière-scène de la série jeunesse Mehdi et Val! Le Directeur veut empêcher son élève de décrocher, on dessine la vie d’Étienne Brûlé et AlgoFLIP ne sait pas comment réagir quand Pascal change la routine sans lui dire!



Réalisateur: Emmanuel McEwan
Année de production: 2020

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

PASCAL BOYER entre dans une tour de bureaux. Il sort son téléphone et sélectionne une chanson. Il met son casque d'écoute et sourit au public de l'émission au son de la chanson rap.


VOIX MASCULINE

(Chantant)

On traîne dans la zone

tard le soir


Texte narratif :
Flip est de retour


PASCAL danse dans le couloir.


VOIX MASCULINE

(Chantant)

Certains vont bouger en soirée

Vers minuit la machine

est lancée

Je suis juste

dans l'enjaillement

Dans tous vos plats

vont toutes les têtes

Devine qui s'invite

à ta fête


PASCAL continue de danser alors qu'il monte un escalier.


VOIX MASCULINE

(Chantant)

Je vais pas rater la lunette

Faut mettre du papier

dans l'assiette

Donc j'ai bossé pas arrêté

Fuck la routine

Je veux grosse combine

Pas les miettes

À gauche à droite

Faut danser rien de sensé

Exceptionnel faut se lancer

Ça finira par payer

À gauche à droite

Faut danser rien de sensé

Exceptionnel faut se lancer


PASCAL sort une banane de son sac et la mange en continuant de monter l'escalier en dansant.


VOIX MASCULINE

(Chantant)

Ça finira par payer

Ça finira par payer

Ça finira par payer

Ça finira par payer

Ça finira par payer

Je rentre dans le game

par la p'tite porte

Un porto plus fort

T'es rapeur rapace

tu parles trop

Crois-moi que ça ne passera pas

Ici là c'est trop

Impassible vend leur bullshit


PASCAL sort de la cage d'escalier et lance sa pelure de banane en direction de la poubelle, sauf qu'il la rate. La pelure de banane se trouve en haut de l'escalier.


VOIX MASCULINE

(Chantant)

Je viens de BKO

je peux pas échouer

Je reviens de loin

pas besoin de bouée

L'estomac nous lève

mais toi t'es fou

J'ai connu la peine

et les tracas l'amour


PASCAL croise dans le couloir un homme qui distribue le courrier. Ce dernier s'engage dans la cage d'escalier. Il pose accidentellement le pied sur la pelure de banane et un cri se fait entendre.


VOIX MASCULINE

(Chantant)

d'une mère dans tout ce bazar

Après quelques victoires

s'prennent pour des stars

Bosser bosser non pas de hasard


PASCAL continue de danser, tout sourire, tandis que l'homme qui distribue le courrier se trouve au sol au pied de l'escalier.


VOIX MASCULINE

(Chantant)

À gauche à droite

Faut danser rien de sensé

Exceptionnel faut se lancer


PASCAL arrive devant la porte du bureau. Il tire sur la poignée, mais cette dernière s'arrache et lui reste dans les mains.


VOIX MASCULINE

(Chantant)

Ça finira par payer

Ça finira par payer


PASCAL parvient tout de même à entrer dans les bureaux.


VOIX MASCULINE

(Chantant)

Ça finira par payer

Ça finira par payer

Ça finira par payer


PASCAL remet la poignée à la réceptionniste, qui la regarde sans comprendre.


VOIX MASCULINE

(Chantant)

Je rentre dans le game

par la petite porte

Un porto plus fort

T'es rapeur rapace

tu parles trop

Crois-moi que ça ne passera pas

Ici là c'est trop

Impassible vend leur bullshit

Je viens de BKO

je peux pas échouer

Je reviens de loin

pas besoin de bouée

L'estomac nous lève

mais toi t'es fou


PASCAL continue de danser dans un corridor quand il arrive devant un escabeau. Il hausse les épaules, puis replie l'escabeau, afin de pouvoir poursuivre son chemin, ce qu'il fait, sauf que la personne qui se trouvait sur l'escabeau, après un moment, finit par tomber lourdement au sol.


VOIX MASCULINE

(Chantant)

J'ai connu la peine

et les tracas

L'amour d'une mère

dans tout ce bazar

Après quelques victoires

se prennent pour des stars

bosser bosser non pas de hasard

À gauche à droite

Faut danser rien de sensé


La réceptionniste, dont le téléphone sonne, arrive dans le corridor et elle aperçoit l'homme gisant au sol.


VOIX MASCULINE

(Chantant)

Exceptionnel faut se lancer

Ça finira par payer

À gauche à droite

Faut danser rien de sensé


PASCAL s'assoit à son bureau et prend son téléphone cellulaire.


VOIX MASCULINE

(Chantant)

Exceptionnel faut se lancer

Ça finira par payer


Une femme apporte un café à PASCAL.


PASCAL BOYER

Oh, merci! En quel honneur?


La lumière au-dessus de PASCAL tremble au son de la musique. PASCAL prend une gorgée de café, mais se brûle.


PASCAL BOYER

Oh! Oh...

Oh, il y a rien qui fait plus

mal que de se brûler la langue.


PASCAL se penche en avant. À ce moment précis, la lumière se détache du plafond et s'abat lourdement dans un fracas derrière lui. PASCAL se contente de hausser les épaules. Il prend la lumière en photo, puis écrit trois mots-clics sur son téléphone «#ÉchappéBelle», «#Chanceux» et «#Unstoppable».


PASCAL dépose son téléphone. Le téléphone s'allume tout seul et se met à grésiller. PASCAL se fait ensuite dématérialiser en une nuée de pixels et disparaît.


Générique d'ouverture


Titre :
Flip L'algorithme


Trois mots-clics sont présentés sous forme de constellation, dont «#ÉchappéBelle», «#Chanceux» et «#Unstoppable». Deux d’entre eux sont reliés ensemble, allant de «#ÉchappéBelle» à «#Unstoppable».


Intertitre :
#Unstoppable


PASCAL arrive dans le studio virtuel de Flip. Il s'adresse au public de l'émission.


PASCAL BOYER

(S'adressant au public de l'émission)

Hé, [mot_etranger=EN]what's up[/mot_etranger], tout le monde!

C'est Pascal et...

Et AlgoFLIP!

On vous souhaite

la bienvenue dans l'algorithme.

On vous souhaite

la bienvenue chez

Flip.


ALGOFLIP, la voix désincarnée d'une intelligence artificielle, agit en tant que coanimateur de l'émission.


ALGOFLIP

Bien voyons...


PASCAL BOYER

(S'adressant au public de l'émission)

Flip est de retour et on

vous a prévu toute une émission.


ALGOFLIP

Bien non!


PASCAL BOYER

(S'adressant au public de l'émission)

On est allé rencontrer

Rosalie Bonenfant...


ALGOFLIP

Euh, Pascal?


PASCAL BOYER

(S'adressant au public de l'émission)

On est allé passer une journée

sur un plateau de tournage

d'une émission de télé...


ALGOFLIP

Pascal!


PASCAL BOYER

(S'adressant au public de l'émission)

On t'explique c'est qui,

Étienne Brûlé et pourquoi

il y a une école à son nom.


ALGOFLIP

Qu'est-ce qui se passe?


PASCAL BOYER

(S'adressant au public de l'émission)

Le directeur Constantin

nous parle encore une fois de

toutes sortes de choses que...


ALGOFLIP

Pascal!


PASCAL BOYER

(Criant)

Quoi?


ALGOFLIP

Qu'est-ce que tu fais?


PASCAL BOYER

Bien, j'anime une émission.


ALGOFLIP

C'est pas comme ça qu'on fait

d'habitude. T'as changé l'intro

habituelle du [mot_etranger=EN]show[/mot_etranger].

Selon la bienséance, si tu voulais

changer quelque chose,

t'aurais dû me le dire avant.

C'est juste des bonnes manières.

(mot_etranger=EN]Hashtag[/mot_etranger)

bonnes manières.

Trois mots-clics sont présentés sous forme de constellation, dont «#MalFait», «#BonnesManières» et «#Étiquette». Deux d’entre eux sont reliés ensemble, allant de «#BonnesManières» à «#Étiquette».


Intertitre :
#Étiquette


DIANDRA GRANDCHAMPS, dont le nom de compte Instagram est @daindragr, s'adresse au public de l'émission.


DIANDRA GRANDCHAMPS

On peut dire que je suis

une fille, que je suis noire,

que je suis Québécoise

et Canadienne et/ou Haïtienne,

mais tout ça, c'est des

étiquettes. À Flip, je

rencontre une tête d'affiche qui

fait fi de ça, les étiquettes et

j'ai nommé: Rosalie Bonenfant.


DIANDRA rencontre ROSALIE BONENFANT dans un commerce de beignes.


DIANDRA GRANDCHAMPS

Salut, Rosalie.


ROSALIE BONENFANT

Salut, Diandra!


DIANDRA GRANDCHAMPS

Merci d'avoir

accepté l'invitation

au SuzyQ Doughnuts à Ottawa.


ROSALIE BONENFANT

Merci à toi de m'inviter

à manger des beignes.

Quelle belle activité!


Le nom de compte Instagram du SuzyQ Doughnuts à Ottawa est @suzyq.doughnuts.


DIANDRA GRANDCHAMPS

Là, il y a plein de sortes

de beignes. Ça me rappelle,

nous, les humains.


ROSALIE BONENFANT

Tous les beignes sont

dans la nature, hein?

C'est ça qu'on dit.


DIANDRA GRANDCHAMPS

Exactement! Là, ce qu'on va

faire, c'est qu'on va manger un

beigne et on va discuter de ça.


ROSALIE BONENFANT

Merveilleux!


DIANDRA GRANDCHAMPS

D'accord.


Un peu plus tard, DIANDRA et ROSALIE sont assises à une table. ROSALIE prend une bouchée.


ROSALIE BONENFANT

Ah! Miam!


DIANDRA GRANDCHAMPS

Oh wow!

J'aimerais ça que

tu t'identifies. Est-ce que

t'es comédienne, auteure,

influenceuse, chroniqueuse

radio ou chroniqueuse télé?


Des extraits de capsules vidéos de «C'est quoi l'trip» défilent.


ROSALIE, dont le nom de compte Instagram est @rosaliebonenfant, répond.


ROSALIE BONENFANT

Moi, je dis

(mot_etranger=EN]wannabe[/mot_etranger)

bien des affaires.

C'est que je fais tellement un

petit peu de tout, mais je sais

que je suis experte en rien.

Je pense que, principalement,

ce qui me fait vraiment vibrer,

c'est l'écriture et le jeu.


DIANDRA GRANDCHAMPS

On t'aborde souvent

comme étant la fille

de Mélanie Maynard.


ROSALIE BONENFANT

Oui.


Une photo de ROSALIE et de sa mère est présentée.


DIANDRA GRANDCHAMPS

Une comédienne connue. Est-ce

que c'est une étiquette qui te

convient? Est-ce que t'aimes ça?


Une autre photo de ROSALIE et de sa mère est présentée.


ROSALIE BONENFANT

Quand j'étais petite, ça me

dérangeait. Je voulais tellement

avoir ma propre identité. Je

voulais tellement que les gens

sachent qui j'étais, moi,

je pense que c'est vraiment

quand j'ai commencé à faire

mes propres contrats et quand

j'ai commencé à naturellement

consolider ma valeur,

on dirait que ça m'a moins

dérangée qu'on me voie

comme sa fille parce que je sais

que c'est pas juste ça

qui définit qui je suis.


DIANDRA GRANDCHAMPS

Là, au primaire, toi,

t'avais l'étiquette de la fille

super confiante qui avait pas

froid aux yeux, mais là, ça a

changé un peu au secondaire.


ROSALIE BONENFANT

C'est juste que quand

j'étais petite, j'avais

des bras trop longs, des petits

cheveux courts, pas de dents

dans la bouche, mais

je me trouvais tellement [mot_etranger=EN]hot[/mot_etranger].

Quelques photos de ROSALIE, enfant, défilent.


ROSALIE BONENFANT

Mais arrivée au secondaire,

je voyais que les filles autour

de moi se dépréciaient toutes.

C'était comme la mode de dire:

«Oh, mais moi, j'ai trop

un ventre arrondi.»

«Mais moi,

mes chevilles sont pas assez

petites.»

Puis c'est comme si

c'était tellement normal

de se taper sur la tête que

j'ai commencé à le faire, mais

je me suis retrouvée à me croire

puis à être aux prises avec ces

vrais problèmes-là d'estime, qui

me suivent encore aujourd'hui.

Donc, si vous pouvez vous éviter

ça, aimez-vous au plus vite,

parce que vous allez

perdre bien du temps.


DIANDRA GRANDCHAMPS

Comment tu le travailles,

quand ça t'arrive, quand tu sens

que quelque chose t'affecte?


ROSALIE BONENFANT

Je me force littéralement.

J'ai compris que si j'ai réussi

à me convaincre que j'avais pas

assez de valeur, je devrais être

capable de me déprogrammer

et de faire l'inverse aussi.

Donc, je fais littéralement

l'exercice de me dire:

Bon, bien, c'est pas facile,

mais ce soir, en t'endormant,

tu vas penser à trois choses que

t'aimes de toi-même. Mais c'est

tellement difficile, trouver des

choses qu'on apprécie réellement

de soi, que je me force

à le faire en me disant:

Je vais le faire jusqu'à tant

que je finisse par me croire.


Un extrait vidéo d'une capsule de ROSALIE est présenté.


ROSALIE BONENFANT

Fait que les applications

de retouches instantanées,

ça change rien concrètement.

OK, ton alter ego en ligne

dort 16 heures par nuit

et a pas de pores. Super!

Mais reste que ta face, là,

elle reste toujours bien

ta bonne vieille face une fois

que tu l'as publié, ton [mot_etranger=EN]selfie[/mot_etranger].

L'extrait se termine et l'entrevue se poursuit.


DIANDRA GRANDCHAMPS

On parle d'étiquette.

Est-ce qu'il y a une

étiquette qui te fâche

vraiment plus que d'autres?


ROSALIE BONENFANT

On m'étiquette souvent

à la petite milléniale

féministe engagée un peu frue.

Mais je le suis un peu.

Je suis beaucoup

féministe; frue, un peu.

J'aime pas vraiment qu'on

caractérise les filles comme

étant [mot_etranger=EN]bossy[/mot_etranger].

Parce que si

une femme prend sa place et dit

ce qu'elle a à dire, pour moi,

ça fait pas d'elle quelqu'un

de germaine ou de trop lourde.

Tu sais, je pense qu'on peut

accepter que les femmes

sont autre chose que de jolies

petites créatures pour plaire

à la gent masculine.

Ça, c'est quelque chose

qui me dérange toujours un peu.

Mais non, il y a rien

qui pourrait me choquer

tant que ça parce que

je le sais que l'humain est

un amalgame de plein d'affaires.

Fait que même si on me colle

une étiquette, je sais que

je vais toujours être

autre chose que juste ça.

Je pense que les étiquettes,

c'est pas forcément un problème.

Il y a des gens, même, qui ont

besoin de ça pour se comprendre

ou se dire: «Bien, moi, c'est ça

que je suis et je me suis trouvé

et ça me fait du bien

d'appartenir à ce groupe-là

ou à cette communauté-là.»

Tu sais, une étiquette,

c'est pas forcément mal.

Si ton étiquette te pique,

il y a rien qui t'empêche

de la couper. C'est qu'on est

pas obligé d'en porter une.


DIANDRA applaudit.


DIANDRA GRANDCHAMPS

(mot_etranger=EN]Yes[/mot_etranger)

!

Merci beaucoup, Rosalie!


ROSALIE BONENFANT

Merci à toi de m'avoir invitée

sur une si charmante [mot_etranger=EN]date[/mot_etranger].

L'entrevue se termine.


En studio, ALGOFLIP et PASCAL discutent.


ALGOFLIP

En cours d'analyse.


PASCAL BOYER

Oh, mais je le

pensais pas, Algo.


ALGOFLIP

En cours d'analyse.


PASCAL BOYER

(S'adressant au public de l'émission)

Bon, je me suis fâché contre

AlgoFLIP parce qu'il aime pas

les changements que je suggère.


ALGOFLIP

(Vexé)

En cours d'analyse!


PASCAL BOYER

(S'adressant au public de l'émission)

Et je lui ai peut-être

dit de se fermer la trappe.


ALGOFLIP

En cours d'a-na-ly-se.


PASCAL BOYER

Je m'excuse!


ALGOFLIP

C'est drôle, c'est bien ce que

je pensais. Mes recherches

confirment que se fermer

la trappe est synonyme

de se fermer la gueule.


PASCAL BOYER

Mais c'est...


ALGOFLIP

Dans les faits, c'est toi qui

as tort, Pascal. Parce qu'une

trappe est une ouverture dans le

plancher qui mène vers une autre

salle. Un humain n'a pas

de trappe, mais bien une bouche.

Moi, je suis une intelligence

artificielle. J'ai ni trappe ni

bouche, donc ça s'applique pas.


PASCAL BOYER

OK, OK,

(mot_etranger=EN]time out[/mot_etranger)

!

AlgoFLIP, je m'excuse, OK?

Je voulais pas partir de feu.


ALGOFLIP

Hum! [mot_etranger=EN]Hashtag[/mot_etranger] feu.

Trois mots-clics sont présentés sous forme de constellation, dont «#FeuFeuJoliFeu», «#Feu» et «#Brûlé». Deux d’entre eux sont reliés ensemble, allant de «#Feu» à «#Brûlé».


Intertitre :
#Brûlé


Intertitre :
Dessine-moi Étienne Brûlé


Un dessin animé met en scène PASCAL.


ALGOFLIP (Narrateur)

Pascal, as-tu déjà

remarqué qu'on se souvient

toujours de ceux qui sont les

premiers à faire quelque chose?

Comme le premier homme à marcher

sur la lune, les premiers

gagnants du FlipFest ou

le premier Franco-Ontarien.


Sur la lune, se trouvent ensemble PASCAL BOYER, un astronaute, deux adolescents et une silhouette inconnue.


ALGOFLIP (Narrateur)

Quoi?

Tu te souviens pas

du premier franco?

Bien, il s'appelle Étienne Brûlé

puis il a eu toute une vie.


La silhouette devient ÉTIENNE BRÛLÉ.


ALGOFLIP (Narrateur)

Étienne Brûlé est un français

qui quitte son pays pour voyager

en Nouvelle-France en 1608.


Sur le continent européen, ÉTIENNE est catapulté jusqu'en Nouvelle-France. Il atterrit dans un panneau signalisateur.


ALGOFLIP (Narrateur)

Il commence à travailler pour

des compagnies de traite de

fourrure, comme truchement.

Ça, c'est le mot pour

«traducteur» au dix-septième siècle.

C'est un emploi très important

parce qu'en Amérique, les

Premières Nations connaissent

bien le pays, savent comment

chasser, et surtout, survivre.


Un Amérindien sort des buissons, capture un ours et puis s'assoit à une table où un ours lui sert du vin dans une coupe.


ALGOFLIP (Narrateur)

Les premiers colons européens

ont besoin de leur aide et

de leurs conseils s'ils

veulent «tougher» l'hiver.


Un Amérindien fait une présentation où des diapositives, représentant une tuque, des mitaines et une souffleuse à neige, sont présentées.


ALGOFLIP (Narrateur)

En 1610, Étienne Brûlé est

embauché par nul autre que

monsieur Samuel de Champlain,

fondateur de Québec.


L'Amérindien et SAMUEL DE CHAMPLAIN se serrent la main.


ALGOFLIP (Narrateur)

La job

d'Étienne: faire du repérage.

Champlain prépare une expédition

vers l'Ouest et demande

à Étienne de partir avant lui

pour explorer les cours d'eau,

les montagnes, les cavernes.


ÉTIENNE regarde l'horizon avec une longue-vue, puis il montre une carte géographique à SAMUEL.


ALGOFLIP (Narrateur)

Étienne voyage le long de la

rivière des Outaouais et de

la Matane. Il traverse le

lac Nipissing et suit la

rivière des Français

jusqu'à la baie Georgienne.


Sur une carte, le trajet d'ÉTIENNE est tracé d'une ligne.


ALGOFLIP (Narrateur)

C'est pendant ce voyage

qu'Étienne se rapproche des

Hurons. Il apprend leur langue,

leurs coutumes et s'intègre à

leur société déjà bien établie.


Une main laisse tomber un livre titrant «Les Hurons» dans le canot d'ÉTIENNE qui navigue la baie Georgienne.


ALGOFLIP (Narrateur)

Cinq ans plus tard, en 1615,

Samuel de Champlain atteint le

lac Huron et retrouve Étienne.

Comment ils ont fait pour se

retrouver à une époque où il n'y

a que de la forêt, aucune

route, pas de monde, et

surtout pas de GPS ou de

cellulaire? Je sais pas.


ÉTIENNE, SAMUEL et quelques Amérindiens font la file à une toilette extérieure. SAMUEL tape sur l'épaule d'ÉTIENNE devant lui. Surpris, ÉTIENNE lâche un pet.


ALGOFLIP (Narrateur)

Mais c'est impressionnant.

Étienne partage avec Champlain

ses connaissances des environs

et sert de traducteur entre

les Français et les Hurons.


La nuit tombée, ÉTIENNE, SAMUEL et des Amérindiens sont rassemblés autour d'un feu de camp.


ALGOFLIP (Narrateur)

Aventurier, Étienne Brûlé veut

toujours explorer plus loin.

Il part vers le Sud, se

rendant jusqu'en Pennsylvanie,

aux États-Unis.


À la manière d'un film muet en dessin animé, ÉTIENNE explore de vastes territoires.


ALGOFLIP (Narrateur)

Ensuite,

il se rend au lac Supérieur.

Il explore toute la région

des Grands Lacs, tant du côté

canadien que du côté américain.

Mais il passera la majorité

de son temps en Ontario et

se mérite donc le titre de

premier Franco-Ontarien.

Malheureusement, il ne vivra pas

bien longtemps en Ontario. Au

début des années 1630, Étienne

Brûlé est capturé et assassiné

en Huronie. On ne connaît pas

tous les détails de son décès.

On parle de nouvelles alliances,

de trahison et de mort atroce.


Alors qu'il pêche près d'un feu de camp, un groupe de personne kidnappe ÉTIENNE. Puis, un journal titre «Brûlé retrouvé mort».


ALGOFLIP (Narrateur)

Il y a des rumeurs de

cannibalisme et de scalp

coupé. Bref, des histoires

compliquées qu'on peut découvrir

dans les livres d'histoire.


Le film muet se termine et le dessin animé se poursuit avec un homme prenant une photo instantanée d'ÉTIENNE avec un Amérindien.


ALGOFLIP (Narrateur)

Malgré sa fin tragique, Étienne

Brûlé demeure un symbole

important pour le

développement des relations

entre les Premières Nations

et les colons européens.

Sans son courage, ses efforts

et son ouverture d'esprit,

les premières expéditions

de Samuel de Champlain

au Canada n'auraient sûrement

pas connu le même succès.


Plusieurs photos instantanées représentant les moments importants de la vie d'ÉTIENNE sont présentées.


ALGOFLIP (Narrateur)

(mot_etranger=EN]So[/mot_etranger)

, Étienne mérite ses

(mot_etranger=EN]bragging rights[/mot_etranger)

de premier

franco et mérite par-dessus tout

qu'on se souvienne de lui.

Surtout si c'est vrai

qu'il s'est fait scalper.


ÉTIENNE frotte ses ongles sur son collet, fier. Puis, une main retire son chapeau et montre sa tête dépouillée de cheveux avec un bandage.


Cinq mots-clics sont présentés sous forme de constellation, dont «#PremièreFois» et «#Robot». Trois d’entre eux sont reliés ensemble, allant de «#Futur» à «#MoyenÂge» en passant par «#MomentPrésent».


Intertitre :
#MoyenÂge


DIANDRA ouvre la fenêtre d'un château.


DIANDRA GRANDCHAMPS

Pascal! Viens voir

comment c'est beau ici.


PASCAL vient la rejoindre aussitôt.


PASCAL BOYER

(mot_etranger=EN]Oh my God[/mot_etranger)

!

Arrête de crier,

franchement, je suis juste là.


PASCAL se présente à la fenêtre du château, une tasse à la main. La fenêtre du château est en fait un décor et elle est à la hauteur du sol.


DIANDRA GRANDCHAMPS

Ah... OK.


DIANDRA est présentement à l'extérieur et s'adresse au public de l'émission.


DIANDRA GRANDCHAMPS

(S'adressant au public de l'émission)

Pour vous,

Flip s'en va

rencontrer Pascal Boyer,

comédien sur la série

Mehdi et Val tournée à Ottawa.


DIANDRA, amusée, s'adresse aux membres de l'équipe derrière la caméra.


DIANDRA GRANDCHAMPS

Pour vrai, là, c'est Pascal?


DIANDRA rit et entre dans un studio.


Intertitre :
Accès interdit Mehdi et Val


DIANDRA est dans les studios télé et elle sort d'une maison de style médiéval.


DIANDRA GRANDCHAMPS

(S'adressant au public de l'émission)

On est présentement sur la place

publique. Et donc, comme vous

pouvez voir, c'est un magnifique

plateau de tournage. Tout a

l'air tellement réel. Et c'est

ça, la magie de la télévision.


Un lapin porte un accessoire sur la tête qui est une corne de licorne.


DIANDRA rencontre PASCAL pour une entrevue.


DIANDRA GRANDCHAMPS

Fait que ça fait combien de

temps que tu fais ce métier-là?


PASCAL BOYER

Ça fait... Je pense que

cette année, ça va faire 14 ans.


DIANDRA GRANDCHAMPS

Qu'est-ce que t'aimes

le plus de ce métier?


PASCAL BOYER

Moi, je pense que c'est

de construire des personnages.


Un extrait de la série Medhi et Val est présenté.


PASCAL BOYER

(Autoritaire)

Gardes, avec moi!


PASCAL s'engage vers un escalier, mais deux hommes transportant un gros objet lui bloque le passage.


PASCAL BOYER

Oh, juste un petit instant.


PASCAL se fraie difficilement un chemin en passant l'objet.


PASCAL BOYER

Je viens... Aïe!


GARDE

Si nous descendions

d'abord, peut-être...


L'extrait se termine.


DIANDRA GRANDCHAMPS

Est-ce que t'as un truc

pour apprendre tes textes?


PASCAL BOYER

Il faut toujours que

je fasse quelque chose

d'autre en même temps.

Tu sais, si tu t'assois puis

t'apprends tes lignes, bien,

c'est pas la même chose

parce que quand tu vas arriver

sur le plateau, il va falloir

que tu fasses une action

en même temps que ta réplique.


DIANDRA GRANDCHAMPS

Bien oui. Wow!


Un peu plus tard, DIANDRA porte un casque de métal. Plusieurs costumes sont accrochés à une tringle.


DIANDRA GRANDCHAMPS

(S'adressant au public de l'émission)

Ici, c'est ce qu'on appelle

le «CCM». Ça, c'est «costumes,

coiffure, maquillage».

Donc, les comédiens se rendent

ici présents. Ils choisissent

leurs très beaux costumes

qui sont faits à la main.


Des voix, en choeur, se font entendre.


CHOEUR

Wow!


DIANDRA GRANDCHAMPS

Et par la suite, ils se

rendent ici, au maquillage. Et

là, vous pouvez penser: Ça prend

full de temps se maquiller,

genre 20, 30 minutes, mais non,

ils n'ont pas ce temps-là.

Ça doit prendre cinq à dix

minutes parce qu'ils doivent

courir sur le plateau. Donc,

quand ça passe au CCM, c'est

«chop, chop», super rapide!


L'entrevue se poursuit.


DIANDRA GRANDCHAMPS

Une journée en tant

que comédien, c'est quoi?


PASCAL BOYER

Généralement, on va dire,

tu vas être appelé sur

le plateau autour de 6 h 30...


DIANDRA manifeste sa surprise d'une longue expiration.


PASCAL BOYER

... ou 7 h 30 le matin,

oui, c'est un peu tôt.


Un extrait de tournage est présenté.


RÉGISSEURE

Dans trois, deux, un.

Action, répet.


L'extrait se termine.


PASCAL BOYER

Ensuite, t'arrives sur le

plateau. Et puis, là, tu tournes

pas tout de suite parce que

tu dois faire une répétition

devant les techniciens puis les

artisans pour voir de quel genre

d'accessoires on va avoir

besoin, quel genre de plans

de vue ils veulent avoir.

Après ça, on se retire

avec le réalisateur puis

la scripte. La scripte, c'est

celle qui s'occupe du texte

essentiellement. On pratique les

intentions, s'assurer que les

émotions sont

(mot_etranger=EN]on point[/mot_etranger)

,

c'est exactement ça qu'on veut faire.


PASCAL et la SCRIPTE se lancent la réplique pour pratiquer le texte.


PASCAL BOYER

Oui, c'est ça. Nous allons

entrer dans le château!


L'entrevue se poursuit.


DIANDRA GRANDCHAMPS

Là, vous avez pas encore

tourné. Tout ça, c'est avant.


PASCAL BOYER

Non, c'est ça. Puis là,

tu prends un point de vue,

deux points de vue, trois points

de vue, quatre points de vue.


Sur le plateau, pendant le tournage, PASCAL a un trou de mémoire. Il se tourne vers l'actrice qui joue avec lui.


PASCAL BOYER

Hum... C'est ça, OK.


VOIX DU RÉALISATEUR

Trois, deux, un, action!


DIANDRA est dans un entrepôt. Des tas d'objets sont entassés sur des étagères.


DIANDRA GRANDCHAMPS

(S'adressant au public de l'émission)

C'est ici qu'on retrouve

tous les accessoires. Donc,

il y a des coffres, il y a des

épées géantes, il y a une cage

d'oiseaux. Il y a réellement

une panoplie d'accessoires

utiles sur le plateau.

Ça se retrouve, «pouf», là.


L'entrevue se poursuit.


DIANDRA GRANDCHAMPS

Puis tu sais, quand je regarde

un épisode, je vois l'épisode

au complet puis tout se suit,

mais quand vous tournez,

est-ce que c'est comme ça aussi?

Genre, c'est en ordre, les...


PASCAL BOYER

Non, c'est parce que dans

une journée, on peut filmer

des scènes d'un épisode, genre,

l'épisode 38, de l'épisode 45,

de l'épisode 23...


DIANDRA GRANDCHAMPS

Ah oui? Dans la même

journée, t'as différents...


PASCAL BOYER

Oui, oui. Fait que c'est là

où est-ce que la scripte devient

super importante, celle qui

s'occupe du texte, parce qu'elle

s'occupe aussi de dire: «Hum,

dans l'épisode 25, c'est un

épisode où il a une grafigne sur

la main», ou quelque chose du

genre. Fait qu'il faut s'assurer

que la grafigne est là, tu sais.


DIANDRA GRANDCHAMPS

OK.


PASCAL BOYER

Fait qu'il y a tout ce

travail-là parce qu'il y a

beaucoup de travail avant,

beaucoup de travail

pendant, évidemment,

et beaucoup de travail après.


DIANDRA GRANDCHAMPS

(S'adressant au public de l'émission)

Lorsque vous regardez une

émission de télévision, s'il y a

15 acteurs dans une série,

par exemple, sachez qu'il y a au

moins le double de personnes qui

travaillent derrière la caméra.

Ça, ça veut dire que c'est

des artisans et c'est des

techniciens qui travaillent

tous ensemble pour vous donner

un magnifique produit.

C'était Diandra pour

Flip

et je vous dis coupé!


Le reportage se termine.


PASCAL est en studio et continue de discuter avec ALGOFLIP.


PASCAL BOYER

Je m'excuse, AlgoFLIP.

T'as raison, hein. J'aurais dû

t'avertir que je voulais amener

quelques changements

à notre intro. C'est juste

que je trouvais ça le fun

de rebrasser les cartes un peu.


ALGOFLIP

Je comprends que ça peut être

le fun des fois. C'est juste

que moi, je préfère la routine.

«Pourquoi réparer ce qui

est pas brisé?», comme

disent les humains.


PASCAL BOYER

Ah oui, je comprends et

t'as raison. De toute façon,

c'était juste un essai, hein.

Pas trop sûr d'avoir aimé

ce que ça a donné.


ALGOFLIP

Donc, on retourne à

la formule qu'on avait avant?


PASCAL BOYER

Oui, oui, oui. Jusqu'à

ce qu'ensemble, on trouve

une meilleure manière

de faire les choses.


ALGOFLIP

Je vois que tu apprends

vite, Pascal.


PASCAL BOYER

Ah, oui, oui! J'apprends vite

quand on m'explique clairement.

Je laisse jamais tomber.


ALGOFLIP

Hum! [mot_etranger=EN]Hashtag[/mot_etranger] laisser tomber.

Deux mots-clics reliés ensemble sont présentés, «#LaisserTomber» et «#DécrochePas».


Intertitre :
#DécrochePas


Intertitre :
Le directeur Le décrochage


PASCAL joue le rôle d’un directeur d’école. Le DIRECTEUR entre dans son bureau et s'adresse à un élève que l'on devine assis devant lui.


DIRECTEUR

Ibrahim,

il faut qu'on se parle.

On me dit que tu penses

lâcher l'école pour te consacrer

à temps plein sur tes projets

de [mot_etranger=EN]beats[/mot_etranger], là, que tu fais

sur les «internets». Haha!

Mais avant, là, laisse-moi

te présenter deux de mes amis.


Un premier personnage, ROGER, apparaît devant le bureau. Il a un air abattu, triste.


DIRECTEUR

Ça, c'est Roger. Roger,

il a lâché l'école pour

vivre son rêve de devenir

clown dans un cirque.


ROGER essaie de jongler, mais il en est incapable.


Un second personnage, ROBERT, apparaît devant le bureau. Raffiné, distingué, ROBERT prend le thé.


DIRECTEUR

Voici Robert. Robert

rêvait de devenir peintre,

mais il a écouté les conseils

de son directeur qui lui a dit

de terminer son secondaire

avant de se concentrer

sur se faire aller le pinceau.


ROGER

(Mâchant de la gomme)

J'ai jamais vraiment aimé ça

l'école, moi, tu sais.

Je comprenais jamais rien puis

ce qu'on m'apprenait, c'était

inutile. Fait que j'ai lâché.


ROBERT

(Prenant un accent distingué)

Il est certain que

quelquefois, je questionnais la

pertinence d'apprendre des trucs

tels que PEMDAS ou soh-cah-toa.

Mais mon directeur m'a

convaincu de ne pas lâcher.


ROGER

Ah, au début, je faisais

pas mal de [mot_etranger=EN]cash[/mot_etranger].

Je faisais

pas mal de contrats pour

des fêtes d'enfants, des fêtes

de rue. J'ai même déjà fait une

publicité pour une pataterie.

Ils m'ont payé en poutine.


ROBERT

À l'école, je ne pouvais

pas peindre comme je le voulais.

J'étais beaucoup trop occupé.


ROGER

À un moment donné, ça a

arrêté, là. Je n'avais comme

plus d'appels. Puis, tu peux pas

appeler du monde pour

«chiller» parce que tout

le monde est à l'école.


ROBERT

Je me suis fait des amis

qui m'ont suivi toute la vie.

Et une fois mon diplôme d'études

secondaires de l'Ontario en

main, je... j'avais des options.


ROGER

Oui, oui, j'en voulais,

une job, là, mais sans diplôme

d'études secondaires

de l'Ontario, euh, je trouve pas

grand-chose en haut

du salaire minimum, hein.


ROBERT

J'ai pu faire des études

en arts à l'université, les plus

belles années de ma vie. Étudier

un sujet qui me passionne

avec des gens qui partagent

le même intérêt que moi. Ah!


ROGER

Eille, sais-tu quoi?

Il a fallu que je retourne

à l'école à 32 ans pour

finir mon diplôme d'études

secondaires de l'Ontario.


ROBERT

Aujourd'hui, j'ai une maîtrise

en arts de la Sorbonne, une

excellente université en Europe.

J'ai trois galeries d'art

et je suis multimillionnaire!


ROGER

Lâcher l'école, c'est

une décision qui va toujours

me hanter, mettons, là.


ROBERT

Mais de toutes mes réussites,

c'est vraiment l'obtention

de mon diplôme d'études

secondaires de l'Ontario

qui me rend le plus fier.

Hein?


ROBERT perd soudainement son accent et retrouve son rôle de DIRECTEUR pour s'adresser à Ibrahim.


DIRECTEUR

Attends, quoi?

250 millions de clics?

À 5 cennes le clic, ça en fait

de la poutine, ça.

(S'adressant à Ibrahim)

Fait que

tu vas continuer ton éducation

à distance, c'est ça, pendant

ta tournée mondiale. Ah. Ah...

Du [mot_etranger=EN]house music[/mot_etranger]?

Oui, je sais c'est quoi.

Euh... C'est bon. Hum.

Un tuteur privé? En plus?

Wow. Bien... Bonne chance! Hein?

(Riant)

Avant que j'oublie,

ça te dérangerait de me signer

un petit autographe?

Tu peux dire: «À mon...

À mon mentor préféré.»


Le DIRECTEUR salue Ibrahim, puis referme la porte de son bureau.


DIRECTEUR

OK, bye.

Ah.

(Pour lui-même)

C'est quoi

du [mot_etranger=EN]house music[/mot_etranger], donc?

Le DIRECTEUR consulte son téléphone cellulaire. De la [mot_etranger=EN]house music[/mot_etranger] se fait entendre.


DIRECTEUR

Ah! Hum.


Le DIRECTEUR range son téléphone.


DIRECTEUR

Ark.


Le DIRECTEUR a un haut-le-coeur.


En studio, PASCAL s'adresse au public de l'émission.


PASCAL BOYER

(S'adressant au public de l'émission)

Bien oui, c'est déjà

tout pour

Flip, l'algorithme!

Si vous êtes sur

les médias sociaux, là,

bien, nous autres aussi:

Instagram, YouTube, Facebook.


ALGOFLIP

On y publie des photos de

coulisses, du contenu exclusif

et des questions de bedaine.

Pascal, cette semaine, on est

passés de [mot_etranger=EN]Hashtag[/mot_etranger] échappé belle à [mot_etranger=EN]Hashtag[/mot_etranger] décroche pas.

PASCAL BOYER

Ah, comme quoi, quand on

s'embarque dans l'algorithme,

on sait jamais où on va

finir. Mais l'important,

c'est de toujours garder

une communication bien ouverte.


ALGOFLIP

(S'adressant au public de l'émission)

À la semaine prochaine,

tout le monde!


PASCAL BOYER

(S'adressant au public de l'émission)

Bye!


ALGOFLIP

Ciao!


PASCAL BOYER

Algo, ferme le

(mot_etranger=EN]show[/mot_etranger)

!

Générique de fermeture

Épisodes de FLIP

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison
  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par