Grands mots, petites histoires

Grands mots, petites histoires est une série télé d'animation pour les enfants de quatre à sept ans dans laquelle chaque épisode présente un grand mot de la manière la plus hilarante qui soit! Dans cet univers amusant, basé sur les livres de l'auteure Judith Henderson et de l'illustrateur T.L. McBeth, de grands mots rigolos comme cacophonie, époustouflant et stupéfait s'invitent dans les aventures de quatre enfants et de leurs sympathiques animaux de compagnie. Rires et découvertes garanties ...

Partager
Image univers Grands mots, petites histoires Image univers Grands mots, petites histoires

Vidéo transcription

Une journée qui démange

Théo tricote pour Abigaëlle des vêtements d’hiver inconfortables mais pour ne pas lui faire de la peine, elle essaie de les porter quand même. Au bout d’un moment, elle ne les supporte plus et elle lui avoue la vérité, mais Théo ne lui en veut pas.



Année de production: 2020

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Générique d'ouverture


Titre :
Grands mots, petites histoires


ENFANTS

Grands mots,

petites histoires!


Intertitre :
Une journée qui démange


Un jour d'hiver, alors qu'un tapis de neige couvre le sol, THÉO sort de chez lui avec un traîneau dans les bras.


THÉO

Wouhou!

On va faire du traîneau!


THÉO s'éloigne de quelques pas, excité. Puis, il se retourne vers la maison.


THÉO

Tu es contente, Abigaëlle?


ABIGAËLLE LE CHIEN sort sa tête de la porte.


THÉO

Abigaëlle!

Allez, viens, on y va!


À la porte, ABIGAËLLE soupire, lasse.


ABIGAËLLE LE CHIEN

L'hiver!

La saison que j'aime le moins,

après l'été

quand on transpire trop,

le printemps

quand les oiseaux gazouillent

et l'automne

quand les feuilles tombent!


ABIGAËLLE sort de la maison et rejoint THÉO, pas du tout excitée comme lui.


THÉO

Mais c'est une journée

parfaite pour faire du traîneau!

Le vent dans nos cheveux,

la brise sur notre visage...


ABIGAËLLE LE CHIEN

La neige sur mes pattes!


ABIGAËLLE montre ses pattes pleines de neige à THÉO.


ABIGAËLLE LE CHIEN

(Dégoûtée)

Ah, je déteste cette horrible

sensation de froid.

Ça me rend tellement...

tellement...

inconfortable!


Les SAUPOUDREURS, de petites créatures ressemblant à des jujubes, apparaissent tout à coup.


SAUPOUDREURS

(S'adressant au public de l'émission)

Inconfortable!


La FÉE BOUCLETTE arrive à son tour et s'adresse au public de l'émission.


FÉE BOUCLETTE

Se sentir inconfortable

veut dire ressentir

quelque chose qui nous dérange.

Comme ce qu'Abigaëlle

ressent en ce moment!


ABIGAËLLE LE CHIEN

C'est comme si mes pattes

prenaient un bain

dans une baignoire

remplie de blocs de glace.


FÉE BOUCLETTE

Ouh! Bon, j'y vais.

J'ai rendez-vous

avec un bonhomme de neige

pour un après-midi de patinage

et de jeux dans la neige.

(Riant)

Youpidou!


La FÉE BOUCLETTE s'éloigne en volant.


THÉO

Je sais que tu détestes avoir

de la neige sur les pattes.

C'est pour ça que

j'ai appris à tricoter,

pour te faire ces mitaines!


THÉO passe deux paires de mitaines à ABIGAËLLE.


ABIGAËLLE LE CHIEN

Euh... Merci, c'est gentil.


THÉO

Allez, viens,

ce traîneau ne descendra pas

les pentes tout seul.


ABIGAËLLE enfile les paires de mitaines


ABIGAËLLE LE CHIEN

Ah! Ça démange, ces trucs!


ABIGAËLLE agite ses pieds qui portent les mitaines.


ABIGAËLLE LE CHIEN

C'est encore plus inconfortable

que la neige sur mes pattes.


À ce moment, JULIE, la petite soeur de THÉO et sa GRAND-MÈRE arrivent, main dans la main.


GRAND-MÈRE DE THÉO

Oh, Abigaëlle.

Théo était tellement content

de te les offrir.

Ça pourrait le blesser

d'entendre ça.


ABIGAËLLE LE CHIEN

Plus que ces mitaines

sur mes orteils?


THÉO

Alors, est-ce que tu aimes les

mitaines que je t'ai tricotées?


ABIGAËLLE LE CHIEN

Non, je...


THÉO

Ah!


ABIGAËLLE aperçoit le regard insistant de THÉO.


ABIGAËLLE LE CHIEN

(Riant nerveusement)

Je les adore!

Elles sont

tellement confortables!

J'ai l'impression de marcher

sur des guimauves.


THÉO

J'étais sûr qu'elles

te plairaient! Allons-y!


THÉO s'éloigne. ABIGAËLLE gémit, puis suit THÉO.


GRAND-MÈRE DE THÉO

Allez, viens, Julie.


Tous suivent THÉO. JULIE traîne derrière elle son propre traîneau. Derrière, un SAUPOUDREUR roule une boule de neige sur le chemin. Son compagnon l'imite et ensemble, ils suivent THÉO.


Un peu plus tard, THÉO et ABIGAËLLE passent devant un abri d'autobus. ABIGAËLLE se sent inconfortable dans ses mitaines.


ABIGAËLLE LE CHIEN

Aïe! Aïe! Aïe!


THÉO

(Se tournant)

Qu'est-ce qui se passe?

Tu n'aimes pas mes mitaines?


ABIGAËLLE LE CHIEN

Non.

Je voulais dire...


ABIGAËLLE fait des pas dans ses mitaines, faisant mine que tou va bien.


ABIGAËLLE LE CHIEN

Nuage. Nuage. Nuage.

Parce que ces mitaines sont

aussi confortables qu'un nuage!


THÉO

Super! Parce qu'il y a encore

dix minutes de marche!


ABIGAËLLE LE CHIEN

Dix minutes de marche?

(S'éloignant aussitôt)

Non, merci!


THÉO

Attends!


ABIGAËLLE court vers la maison, tandis que THÉO la rattrape.


THÉO

Abigaëlle!


ABIGAËLLE glisse dans la neige devant l'entrée de la maison.


THÉO

Tu pars

dans la mauvaise direction.


THÉO se met devant ABIGAËLLE et pose son traîneau contre une table devant la maison.


THÉO

Eh bien, alors?

Quelque chose ne va pas?


ABIGAËLLE LE CHIEN

(Hésitant)

Je... Euh...


THÉO

Ça y est, je sais exactement

ce qui ne va pas!

Tu as froid à la tête!

Pas de problème.

Je vais te tricoter des

cache-oreilles et un cache-cou!


ABIGAËLLE LE CHIEN

Euh... Théo?

Il faut que je t'avoue

quelque chose.


Un instant plus tard, ABIGAËLLE porte des cache-oreilles et un cache-cou, tandis que THÉO fait rebondir une boule de laine dans sa main, satisfait de son travail.


THÉO

Oui, Abigaëlle?


ABIGAËLLE LE CHIEN

Tu es le meilleur ami

que j'ai jamais eu!


THÉO

Toi aussi, Abi.

Allez, viens!


THÉO reprend son traîneau et s'éloigne.


ABIGAËLLE LE CHIEN

(Se plaignant)

Ah!

Ces cache-oreilles me démangent

et en plus, ils me serrent!

J'ai l'impression d'avoir

un homard plein de poils

sur la tête!


ABIGAËLLE suit THÉO.


Un peu plus tard, THÉO traîne ABIGAËLLE sur le traîneau, en haut d'une colline enneigée. ABIGAËLLE porte un casque sur la tête. Une fois au sommet, THÉO pousse le traîneau vers la pente descendante et ABIGAËLLE la dévale seule à bord.


ABIGAËLLE LE CHIEN

Wô! Ah!


Au bas de la colline, un SAUPOUDREUR se tient presque dans le chemin d'ABIGAËLLE, mais s'écarte aussitôt en la voyant dévaler la pente en tassant sa boule de neige. Son ami fait de même. Au même moment, ABIGAËLLE glisse en vitesse à côté des SAUPOUDREURS, puis fonce dans un tas de neige. ABIGAËLLE sort sa tête d'un air exaspéré.


THÉO

Ouh, tu dois te sentir

très inconfortable.

Mais ne t'inquiète pas,

j'ai trouvé une solution.


THÉO descend la colline en courant.


Un peu plus tard, THÉO tire son traîneau vers le haut de la colline avec ABIGAËLLE à bord. Celle-ci est emmitouflée de la tête aux pieds d'une combinaison en laine qui couvre aussi le bas de son visage.


THÉO

Tada! Une combinaison

de sécurité complète.

Pour faire du traîneau

confortablement et avec style!


Du sommet, JULIE dévale la pente à bord de son propre traîneau. ABIGAËLLE s'adresse à THÉO. Sa voix est légèrement étouffée par sa combinaison.


ABIGAËLLE LE CHIEN

Théo, cette combinaison

ne me va pas du tout.

Il faut que tu me l'enlèves!


THÉO

Quoi?

Tu as envie de faire

une autre descente?


THÉO pousse ABIGAËLLE dans le dos. Elle descend aussitôt la pente à bord du traîneau. Deux ENFANTS arrivent au sommet de la colline et rient.


ABIGAËLLE

Super.

Inconfortable

et complètement ridicule!


Tout à coup, le traîneau d'ABIGAËLLE se plante dans un tas de neige et la propulse dans les airs. Elle tombent plus loin en faisant des pirouettes.


ABIGAËLLE

Wô!


Au bas de la colline, les SAUPOUDREURS font un bonhomme de neige avec leurs boules de neige. Au moment où ils les empilent l'une par-dessus l'autre, ABIGAËLLE, qui est maintenant elle-même un boule de neige en descendant la pente, se heurte contre le bonhomme de neige des SAUPOUDREURS. THÉO accourt aussitôt vers elle.


THÉO

Oh! Abigaëlle?


THÉO dégage la neige autour d'ABIGAËLLE.


THÉO

Est-ce que ça va?


THÉO retire ABIGAËLLE de la neige et la tient dans ses bras.


THÉO

Oh! Ouf!

Tout va bien.


ABIGAËLLE

(Fermement)

Non.

Non, ça ne va pas du tout!


THÉO pose ABIGAËLLE par terre.


ABIGAËLLE

(Se grattant)

Toute cette laine

qui frotte sur mon corps,

ça me démange et c'est très...

très... inconfortable!


THÉO

Mais pourquoi tu ne me l'as

pas dit plus tôt?


ABIGAËLLE

Parce que... je ne voulais pas

faire de la peine

à mon meilleur ami.


THÉO

Mais toi aussi,

tu es ma meilleure amie.

Et je n'ai pas du tout envie

que tu te sentes inconfortable.


ABIGAËLLE esquisse un sourire rassuré.


THÉO

(Ouvrant ses bras)

Allez, viens, fais-moi un câlin!


THÉO serre ABIGAËLLE contre lui.


THÉO

Je pourrais passer toute ma

vie à te serrer dans mes bras!


ABIGAËLLE

(Criant)

Non!


Générique de fermeture

Épisodes de Grands mots, petites histoires

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Éducation

Résultats filtrés par