Image univers King Lionel Image univers King Lionel

King Lionel

Nul besoin de vous prosterner devant le Roi de la Jungle Urbaine, il a ce petit Ooh Laa Laa... Pompez le rythme et laissez-le vous dominer. Zap, Boom, Kapow! C'est grandiose et attachant, King Lionel!

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Pour faire de la musique, faut en vendre des tee-shirts

Avoir de bons textes et des mélodies accrocheuses, ça ne suffit parfois pas pour percer l´industrie musicale. Il faut aussi savoir se vendre efficacement. King Lionel se fait conseiller par une agence de pub, qui lui propose d´être le porte-parole d´une compagnie de… couches pour adultes. Il essaie également
d´associer la « marque » King Lionel aux grands noms de la chanson en allant
enregistrer une chanson au célèbre studio Morin-Heights.



Année de production: 2017

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

«King Lionel» est une série sous forme de faux documentaire sur Patrick, un homme ayant pour nom d'artiste King Lionel qui tente de faire décoller sa carrière. Plusieurs interventions des personnages s'adressent directement à la caméra du réalisateur de ce faux documentaire. Le costume de scène de KING LIONEL comprend une crinière de lion et des vêtements extravagants aux couleurs criardes.


Début émission


PATRICK est dans son local et s'adresse au réalisateur.


PATRICK

Quand tu veux créer un

buzz,

tu ne peux pas dire:

"Moi je crée un

buzz

en mettant ma photo partout."

Ce n'est pas un buzz ça.

Ça, c'est juste pour

montrer ta face.

Moi ce que je veux,

c'est que le monde fasse:

"Hein?"


Sur le lit de PATRICK se trouve une affiche sur laquelle il est écrit: «Tu viendras pas m'dire que tu m'as pas vu».


PATRICK

T'sais tu vois ça là,

"Tu ne viendras pas me dire

que tu ne m'as pas vu", affiché.

C'est quoi que j'aurais dû voir?

C'est qui que je n'ai pas vu?

"Tu ne viendras pas me dire

que tu ne m'as pas vu",

De qui? De quoi?

Là, quand tu te fais

des légumes dans le Presto...

shhh... shhh... tu dis:

"Ça va exploser

dans la cuisine!"

Le monde va être de même,

plus capable

de soutenir le

buzz.


PATRICK montre une autre affiche, sur laquelle KING LIONEL apparaît par-dessus la citation. L'affiche fait la promotion de cette même émission.


PATRICK

Bang! C'est ça qui est ça!

C'était ça... King Lionel.


Chanson thème


Titre :
King Lionel Chapitre 8 Pour vivre de ta musique, il faudra que t'en vendes des t-shirts


Nous sommes au mois de juin 2016. PATRICK gare sa voiture au stationnement du Beach Club de Pointe-Calumet. PATRICK sort de sa voiture avec MAUDE, sa conjointe.


PATRICK

(S'adressant au réalisateur)

Hou... Ha ha ha...

On a choisi

la bonne journée.

La place qui ressemble le plus

à des vacances dans le Sud,

ben c'est le Beachclub.


PATRICK et MAUDE arrivent au Beach Club en transportant des boîtes d’accessoires.


MAUDE

O.K, on s'installe où?


PATRICK

Ben le gars m'a dit

à côté des toilettes là,

ça doit être là.

Regarde c'est là.


MAUDE

Bon, on va trouver ça,

on y va.


PATRICK

(S'adressant au réalisateur)

Eille, ce n'est pas

le paradis ça?

Sérieux là.

Checke ça là.

Les palmiers, la plage,

le soleil. C'est le Jour J.

Je tourne un clip.

C'est malade... Sérieux.


Dans une entrevue montée en parallèle, PATRICK est dans son local et s'adresse au réalisateur.


PATRICK

Faire un vidéoclip

pour un artiste,

c'est une carte de visite.

Une fois qu'il est fait,

tu n'as plus le choix là.

Les gens, ils t'associent

à ton vidéoclip.

Chaque vidéoclip

que je fais, je m'assure

que quand tu le regardes,

tu fais:

"Ce que je viens de voir,

c'est du King Lionel."

Pas juste: "Je viens

de voir King Lionel."

"Je viens de voir

"du" King Lionel."


Au Beach Club, PATRICK se fait maquiller par une maquilleuse. MAUDE discute avec PATRICK.


MAUDE

Les danseuses

sont où?


PATRICK

Elles doivent

être euh...

sur la piste

de danse à l'entrée.


MAUDE

Mais c'était ça leur point

de rendez-vous, c'était ça?


PATRICK

Aucune idée,

c'était genre,

au Beachclub.

Regarde, Ben m'a dit

qu'il serait là à 9 heures,

ils ont du retard,

mais ils vont arriver,

ça c'est sûr,

ne t'en fais pas là.


MAUDE

O.K, c'est Ben

qui les a cédulées?


PATRICK

Oui, c'est Ben qui leur a parlé.

C'est une journée parfaite!


MAUDE

N'importe quoi!


PATRICK

(S'adressant à la maquilleuse)

C'est une journée

parfaite quand même là.


Dans une entrevue montée en parallèle, PATRICK est dans son local et s'adresse au réalisateur.


PATRICK

T'sais Ben,

c'est parce qu'il était supposé

réaliser le vidéoclip.

Il n'est pas là!

Regarde, Maude était là.

C'est sûr que

sur le coup j'ai fait:

"Ouein, ce n'est pas

une professionnelle

du vidéoclip Maude."

Écoute là, après 30 minutes,

je l'ai vue aller,

j'ai fait: "Ben voyons donc!"

T'sais, je le savais

qu'elle était hot ma blonde,

mais là je me suis dit:

"O.K, elle est hot ma blonde."


Au Beach Club, MAUDE s'adresse à l'équipe de tournage et aux figurants. PATRICK est vêtu du costume de KING LIONEL.


MAUDE

(D'une voix forte)

O.K! Merci tout

le monde! Merci d'être là!

Alors on va être prêts

à tourner dans quelques minutes!

N'hésitez pas à danser,

crier! Plaisir! Du plaisir!

Let's go!

Bonne journée!


KING LIONEL

(S'adressant aux figurants)

Let's go! C'est parti!

Envoye! Plus de pep que ça!


Une première prise du vidéoclip est tournée. KING LIONEL bouge devant la caméra sur sa chanson «King Coco». On entend dans la chanson la voix de la chanteuse SABRINA SABOTAGE qui chante le refrain.


SABRINA SABOTAGE

Samba la jambalaya

vient danser avec moi.

Samba la jambalaya

King Coco c'est comme ça.

Samba la jambalaya

vient danser avec moi.


Un peu plus tard, entre deux prises, MAUDE apporte à boire à KING LIONEL.


MAUDE

Ça va bien là,

ça va bien.


KING LIONEL

Ah non, ce n'est pas que

ça ne va pas bien là,

mais sérieux, j'ai comme...

(Pointant sa crinière)

C'est un micro-ondes.

Si tu trouves

des ice packs là,

je m'en mettrais

en arrière de la tête là.


MAUDE

Oui, je te trouve ça. O.K.


MAUDE s'adresse aux figurants dans une piscine.


MAUDE

Alors, donnez-nous

en plus encore,

c'était super déjà,

une coche de plus!

Ça va être plus ici

si vous voulez vous lever,

danser, allez-y fort!

Let's go!

Merci!


Dans une autre prise, KING LIONEL marche sur le bord de la piscine en tapant dans les mains des figurants. La chanson joue en fond sonore.


SABRINA SABOTAGE

Samba la jambalaya

King Coco c'est comme ça.

Samba la jambalaya

vient danser avec moi.

Samba la jambalaya

King Coco c'est comme ça.


KING LIONEL chante devant la caméra. Deux figurantes en bikini sont assises à côté de lui.


KING LIONEL

Ready, set, go

Johnny, sors tes bongos,

King Lionel danse

le King Coco,

C'est pas parce...


MAUDE fait arrêter la musique.


MAUDE

O.K! C'est beau.

On va la refaire

avec le ukulélé...

(S'adressant aux figurantes)

pis là, on en donne

un peu plus,

bouger les bras,

oui, sans trop,

mais quand même,

on la re-crinque un peu

parce qu'on n'a pas

encore ce qu'on veut.

O.K? Merci!

C'est bon!


Un peu plus tard, une autre prise du même plan vient de se terminer.


MAUDE

On l'a, on l'a celle-là, ça,

c'était bon ça.

(S'adressant aux figurantes)

Oui. Super, merci.


Un peu plus tard pendant le tournage, KING LIONEL discute avec MAUDE.


KING LIONEL

Je le sais que,

c'est important

que je me mette là

pis que je chante là,

ça je le sais tout ça.

Mais c'est parce que j'ai...

c'est tout mon récit...

je sens qu'il souffre

en ce moment.

Je n'ai pas le temps

de raconter mon histoire.

Je ne dis pas que

c'est de ta faute là.

Tu fais tout ce que tu peux,

pis tu cours d'un bord

à l'autre.

Sauf que...


MAUDE

Oui, mais je l'ai vu

ce que ça donne,

c'est super beau, pis

fais-moi confiance.

Là moi, je ne le sais

pas ce que tu veux là.


KING LIONEL

Ce n'est pas une question

de boire de l'eau ou

de me calmer là.

Je ne suis pas un enfant là!


MAUDE

Tu m'as demandé de venir

t'aider sur un projet broche

à foin mal organisé!


KING LIONEL

Ton projet de broche à foin?


MAUDE

Pat, tu sais très

bien que ce n'est pas

de ça dont il est question!


KING LIONEL

J'aimerais ça que

tu m'appelles King Lionel.

On en parle depuis

combien de temps!


MAUDE

Tu veux que je

t'appelle King Lionel?

Eille, checke-moi ben,

je vais t'appeler King Lionel.


MAUDE lance un regard froid à KING LIONEL et s'éloigne.


Plus tard, MAUDE s'adresse au réalisateur en fouillant dans une glacière.


MAUDE

Ça va là,

je fais un peu tout là,

mais on va l'avoir...

Je t'avoue qu'il faut

que je joue un peu au psy

aussi avec King Lionel.

Ben c'est correct,

c'est correct, c'est ben cool.

Mais je ne suis pas sure,

les filles en bikini

puis tout ça...

je ne sais pas.

Je ne le sais pas. On verra.


MAUDE prend une bouteille d'eau de la glacière et la donne à KING LIONEL.


MAUDE

Tiens!

Ça va-tu?


KING LIONEL

Ça va.


MAUDE

Eille, je n'aime pas ça

quand on se parle comme ça.


KING LIONEL

Je suis vidé.


MAUDE

Ben oui, mais t'es stressé,

pis il fait chaud,

pis c'est une grosse journée,

pis je comprends tout ça.

Sauf que là ça va bien,

on a plein de beau stock.


KING LIONEL

Ah tu as raison.

Hey, je t'aime.


MAUDE

Je t'aime.

Go.


KING LIONEL

(Pointant ses lèvres maquillées de bleu)

Je ne t'embrasserai pas

parce que j'ai du bleu.


MAUDE

Oui, dégueulasse. À tantôt!


KING LIONEL

À tantôt.


Plus tard, pendant le tournage, KING LIONEL discute avec MAUDE. Une figurante est avec eux.


KING LIONEL

Je vais prendre

mes paroles, O.K?

(S'adressant à la figurante)

Pis quand je suis rendu

à poquito Clamato,

je dis viens dans mon château,

princesse au grand poncho,

c'est vraiment là

que tu passes.

La princesse au grand poncho

c'est la déesse de la fête,

c'est la princesse du plaisir.

Fais juste sentir que,

t'es une déesse qui vient

d'un autre monde un peu,

sans exagérer. Tu n'es pas

un fantôme.


FIGURANTE

O.K, c'est bon.


KING LIONEL

Tu vois le genre?

Tu comprends

ce que je veux dire?


FIGURANTE

Oui, je comprends.


Pendant le tournage d'une prise, KING LIONEL chante devant la caméra.


KING LIONEL

... ça va sauter, jumbo. Cale

ton Casal, ton Casal Domingo

Ajoute dans ton verre

poquito Clamato,

Viens dans mon château,

princesse au grand poncho,

Perfecto finito

Fais le King Coco


MAUDE interrompt la prise.


MAUDE

On l'a,

on l'a.

O.K, on enchaîne ça, parce

qu'il faut passer

au prochain plan.


KING LIONEL

Oui oui, mais on va prendre

le temps que ça prend,

parce que...

faire la shot... je me suis-tu

fait couper ça toi le party!


MAUDE

Ben oui, on passe

à un autre plan.


Dans une entrevue montée en parallèle, PATRICK est dans son local et s'adresse au réalisateur.


PATRICK

Tu ne t'en rends pas compte

quand tu regardes le clip.

Sauf que si tu sais

lire entre les lignes,

tu la vois l'histoire.

Quand j'ai écrit

le scénario pour King Coco,

je me suis inspiré

du scénario de Thriller.

Le gars est au cinéma

avec sa blonde,

lui se transforme en zombie,

finalement à la fin, oups,

ce n'était qu'un rêve...

Il se retourne pis

c'est peut-être vrai

ou pas finalement.

J'ai utilisé le même fil

rouge pour King Coco.

Au début King Lionel,

il arrive, il rencontre la princesse

au grand poncho,

ça finit par

un voyage de bateau.

Est-ce que c'est

un bateau magique?


Sur le bord de la plage, MAUDE s'adresse au réalisateur.


MAUDE

Il y avait un gars qui

devait nous prêter

son bateau, qui a abandonné,

un deuxième, qui a abandonné,

pis là c'est le troisième

qui risque de nous donner

un coup de main,

on va être gentils,

quand même.

On est short dans

le temps en plus là.


MAUDE discute avec le propriétaire du bateau.


MAUDE

Ben ça devrait être

À peu près dans

15, 20 minutes.


PROPRIÉTAIRE

O.K, on va être prêt.


MAUDE

C'est bon?

O.K. Super.


PROPRIÉTAIRE

Cool.


MAUDE

Merci beaucoup.

À tantôt.


Plus tard, KING LIONEL rejoint MAUDE sur le quai de la plage.


KING LIONEL

Qu'est-ce qui se passe?


MAUDE

C'est parce que quelqu'un

a laissé la radio allumée,

pis là le ponton,

il est à terre.


KING LIONEL

Le ponton ne marche pas?


MAUDE

Non.

Il booste là.

Mais là il me dit

qu'il faudrait

que vous mettiez

des vestes de sauvetage.


KING LIONEL

Ben voyons donc!

Pas pour aller sur un ponton là.


MAUDE

Ben, c'est ça qu'il m'a dit.


KING LIONEL

Ben non, tu me vois là?


MAUDE

Ben oui, je le sais ben!


KING LIONEL

Ben, je suis

en costume là!


Le klaxon du ponton se fait entendre.


KING LIONEL

Bon, ça marche!


MAUDE

Bon, ça marche.

Donc vous autres,

vous deux, vous ne mettez

pas les vestes,

pis le reste de l'équipe mettra

des vestes de sauvetage.

C'est bon ça?


KING LIONEL

C'est parfait ça.


MAUDE

Excellent!


KING LIONEL fait un câlin à MAUDE.


Le tournage reprend à bord du bateau. KING LIONEL danse avec SABRINA SABOTAGE et d'autres figurantes.


SABRINA SABOTAGE

Samba la jambalaya

vient danser avec moi.

Samba la jambalaya King Coco

c'est comme ça.

Samba la jambalaya

vient danser avec moi.

Samba la jambalaya

King Coco c'est comme ça.


Un extrait du vidéoclip est présenté. Dans l'extrait, KING LIONEL et SABRINA SABOTAGE sont devant un arrière-plan aux couleurs néon des années 80.


KING LIONEL

Princesse au grand poncho,

Pèse play sur ton ghetto.


SABRINA SABOTAGE

Le soleil donne des ailes

à King Lionel


KING LIONEL

Princesse au grand ponch,

Pèse play sur ton ghett...


SABRINA SABOTAGE

Viens-t'en sur son bateau,

danser le King Coco


La prise se termine. Le bateau revient sur la plage.


KING LIONEL

Un gros merci!


MAUDE

Es-tu content King Lionel?


KING LIONEL

Oui je suis content!


MAUDE

Il est content King Lionel.


KING LIONEL

Il est content King Lionel.


Sur la plage, KING LIONEL s'adresse au réalisateur.


KING LIONEL

Ça, c'était écoeurant.

Toute la journée là,

tu sues, t'as chaud,

tu travailles en cochon,

puis à la fin, au petit

vent sur le ponton là, ah!

Je me sentais bien.

Merci la vie!


Dans son local, PATRICK s'adresse au réalisateur.


PATRICK

T'sais, si tu veux

vivre de ton art là,

ben il faut que tu fasses

de l'argent avec ta face,

ça c'est tellement important.

Moi là, j'ai toujours

aimé ça la lutte.

La musique qui commence,

le lutteur qui arrive.

Randy "Macho Man" Savage,

ça reste mon inspiration

suprême.

J'adore ce gars-là.


PATRICK se lève et tourne sur lui même en imitant un lutteur.


PATRICK

Tan tantandan...


PATRICK se rassoit.


PATRICK

À un moment donné,

Randy "Macho Man" Savage,

il faisait les publicités

d'un bâton de viande séchée.

C'est dégueulasse!

C'est dégueulasse!

Sauf que, d'acheter le bâtonnet

de viande de "Macho Man",

j'avais comme l'impression

d'être dans sa gang.

Pis ça, je n'ai

pas honte de ça.

C'est juste qu'il

faut aller trouver,

ça va être quoi l'originalité

dans ton produit?

Mais il ne faut pas

oublier que

tu es un produit.


Plus tard, PATRICK est aux bureaux de l'agence Taxi. Il est accueilli par PASCAL DE DECKER, le directeur de création de l'agence.


PASCAL DE DECKER

Ah, t'es venu à pied?


PATRICK

En métro.


PASCAL DE DECKER

Ben ça va peut-être changer.

J'ai une proposition

à te faire qui va faire que...

tu vas passer à la vitesse supérieure.


PATRICK

Arrête, arrête, arrête.


PATRICK est dans une salle de réunion avec PASCAL DE DECKER.


PASCAL DE DECKER

King Lionel va passer

à un statut national,

international, mondial,

ça veut dire que King Lionel,

ça va être un phénomène viral.

King Lionel va être partout.

En ce moment, t'es clairement

le meilleur artiste

qui s'adresse aux enfants.


PATRICK

Ouein, euh... O.K.

Oui, je comprends.

King Lionel ce n'est pas

un artiste pour enfants.


PASCAL DE DECKER

O.K.


PATRICK

King Lionel

c'est un artiste...


PASCAL DE DECKER

Si je te dis, ce que

je vais te proposer

comme association

de produits, ça va non

seulement parler aux enfants,

mais à leurs parents,

à leurs grands-parents.


PATRICK

Un spectacle de King Lionel,

tout le monde peut venir.


PASCAL DE DECKER

Parfait.


PATRICK

Tout le monde!


Dans une entrevue montée en parallèle, PATRICK est dans son local et s'adresse au réalisateur.


PATRICK

La face de King Lionel là,

elle pourrait être sur

de la gomme, sur des pneus,

sur des casquettes,

sur de la slush, je m'en fous!

Je ne suis pas le premier

artiste qui fait ça.

Kiss, tu connais Kiss,

tout le monde connaît Kiss, moi

je suis un grand fan de Kiss.

Personne ne connaît

une toune de Kiss.

J'en connais une, pis

je ne peux pas te la chanter.

Moi, ma passion

c'est la musique, hein.

Ça ne me dérange pas

de vivre de ma passion,

sur les brosses à dents.


La rencontre entre PATRICK et PASCAL DE DECKER se poursuit.


PASCAL DE DECKER

Ca nous amène vers

un produit qui, je pense,

te correspond vraiment.

Euh, attends,

j'ai un petit échantillon ici,

c'est des couches

de mouvement.


PASCAL DE DECKER dépose une couche pour adultes sur la table.


PASCAL DE DECKER

Tout le monde a fait

la bière, tout le monde

a fait la boisson énergétique,

personne n'a fait ça.

Qui va être le premier?

Toi... Est-ce qu'on continue

la conversation?


PATRICK

Tu veux que je fasse

des pubs de couches?


PASCAL DE DECKER

Ce n'est pas des pubs

de couches,

c'est de la publicité pour

promouvoir la liberté

de mouvement.

Avec ça, tu peux rester sur

le dance floor toute la nuit.

Tu n'as pas besoin

d'aller aux chiottes.

Tu danses...


PASCAL DE DECKER claque des doigts.


PASCAL DE DECKER

Hop!

Est-ce que ça va nuire

à ton image? Non.

T'as déjà cette espèce de

Speedo de bobettes moulants

là que tu mets, je me dis:

"On n'est pas si loin

que ça de ça."

Là j'avance un chiffre comme

ça, c'est la première chose

à discuter avec mon client,

mais t'sais, ce n'est quand même

pas non plus... le chiffre ici.


PASCAL DE DECKER écrit un chiffre sur un papier et le montre à PATRICK.


PASCAL DE DECKER

Il n'y a pas de virgule dans

le chiffre là, c'est le chiffre.

Le King, il faut

que ça se mérite.


PATRICK

Ah! Tout ça c'est de la folie

là, t'sais avoir mon produit,

avoir un produit sur lequel

on voit ma face et tout.

Sauf que là, ma face est sur

une couche, là c'est comme...

Je comprends pis je ne suis pas

fermé à l'idée nécessairement...


PASCAL DE DECKER

Ce que je te propose.

Tu l'essaies, petite photo,

on regarde ça ensemble,

on juge ça ensemble.


Aux bureaux de l'agence, PATRICK est seul avec une couche dans les mains.


PATRICK

(S'adressant au réalisateur)

Imagine la campagne,

imagine la campagne là,

tout le monde voit ça pis

je le sais que ça va être payant

pis que tout le monde va

connaître le personnage.

Mais tout le monde va

connaître le personnage

parce qu'il porte ça.

Argh!

Ah que ça me gosse!

Ça me gosse tellement

je veux dire Ahhh!

Eille, non, c'est non,

sérieux, c'est non là,

ça ne se peut pas là.

Il m'aurait demandé

de me les mettre

sur la tête,

je pense que j'aurais

trouvé ça moins pire.


PATRICK met la couche sur sa tête.


PATRICK

Je m'en fous là, comme... c'est

ça, ça je m'en fous carrément!

Eille, non, je ne porterai pas:

regarde, pour vrai là...


Plus tard, dans la salle de réunion de l'agence, PATRICK met sa crinière de KING LIONEL et enfile la couche. Une réceptionniste vient lui apporter un café.


PATRICK

Merci.

Merci beaucoup.


La réceptionniste s'en va en gloussant.


Un peu plus tard, PASCAL DE DECKER filme PATRICK avec son téléphone.


PASCAL DE DECKER

Tu bouges,

t'es en chest,

c'est beau.


PATRICK enlève tous ses vêtements, sauf la crinière et la couche. PASCAL DE DECKER continue de filmer.


PASCAL DE DECKER

C'est à toi,

c'est ton

cue là,

tu rentres!


PATRICK fait comme s'il entrait sur scène.


PASCAL DE DECKER

Et tu danses, tu danses,

King Lionel!


PATRICK

King Lionel!


PATRICK obéit aux consignes de PASCAL DE DECKER.


PASCAL DE DECKER

Démonstration produit.

O.K, montre le fait que

ça fitte bien.Tourne-toi,

Fais un 360. 360, alright,

et là, boum!

Confettis, gros final.


PATRICK tire des confettis avec un petit canon.


PASCAL DE DECKER

(Montrant la vidéo à PATRICK)

T'sais Elvis là,

on oublie ça,

le King maintenant,

c'est toi, regarde ça,

regarde cette assurance!


PATRICK

Eh, j'ai comme

des petits seins...


PASCAL DE DECKER

Oui, ben ça,

ça s'arrange là...


PATRICK

Ah, c'est gossant

de se regarder là.

Eille, tu ne mets pas

ça sur Facebook hein?


PASCAL DE DECKER

Mais non,

mais non, mais non,

je mets ça sur Facebook,

c'est sûr qu'une autre

marque te saute dessus.

T'es le The Rock

de la couche.


Plus tard, PATRICK est dans son local et s'adresse au réalisateur.


PATRICK

Regarde, ça n'a pas marché.

Ça n'a pas fonctionné

avec la compagnie.

Je suis passé quand même

à deux cheveux d'un montant

d'argent faramineux.

En même temps,

je ne suis pas, pas content

que ça ne marche pas.

Qu'on voit le visage

de King Lionel

sur n'importe quoi,

mais sur ça, euh...

t'sais...

On s'entend? Même toi,

tu ne voudrais pas ta face

là-dessus.


Plus tard, PATRICK est sur une rue et discute avec MAXIME, un poseur d'affiches chargé de coller différentes affiches sur un long panneau.


PATRICK

Ça te dérange-tu de les mettre

juste avant TOOL,

juste à côté de celles-là?


MAXIME

Oui, mais il faut que

je commence

à gauche en fait.


PATRICK

O.K, ben parfait,

mets-les là. Oui.

O.K, c'est salissant

cette affaire-là.


MAXIME

Ben oui.


PATRICK

Là tu mets juste

les rouges hein?


MAXIME place les affiches où il est écrit «Tu viendras pas m'dire que tu m'as pas vu».


MAXIME

Oui.


PATRICK

Avec... parfait, c'est bon.

O.K, je pensais que t'allais

la mettre croche parce que...


MAXIME

Non non non...


PATRICK

C'est parfait. C'est bon,

c'est super bon.


MAXIME

Ça va être droit...


PATRICK

Non non non, c'est super.

(S'adressant au réalisateur)

Ça va être hot hein?

Ça va vraiment être beau.

Là, en fait tu vois,

ça c'est la première affiche.

C'est mystérieux là.

Il n'y a rien là,

il n'y a même pas

d'adresse internet.

Deux semaines plus tard,

checke ça.


PATRICK montre la deuxième affiche à MAXIME.


PATRICK

Tu vois King Lionel,

ça c'est moi ça. As-tu vu?

Me reconnais-tu?


MAXIME

Ah, pas vraiment, non.


PATRICK

Non hein?

Ben tant mieux

parce que c'est ça

c'est comme

King Lionel c'est...


MAXIME

Mystérieux?...


PATRICK

Absolument.


MAXIME

Eille, montre-la pas trop

au monde, elle n'est pas

encore sortie.


PATRICK

(S'adressant au réalisateur)

C'est comme un secret.

(S'adressant à MAXIME)

C'est comme si quelqu'un avait

déchiré l'affiche, malade hein?


MAXIME

C'est beau. Très beau.


PATRICK

C'est beau hein?

Ça tu ne la mets

pas tout de suite hein?


MAXIME

Non non.


PATRICK

Dans 2 semaines.

J'aurais dû me mettre

un vieux t-shirt, je pensais...

je ne pensais pas que

c'était salissant de même.

Moi je pensais que tu faisais

ça avec des agrafes.


MAXIME

Non, non...


PATRICK

J'ai toujours affiché

mes affaires moi-même.

Quand je me promenais avec

les affiches pour mon band là,

je me faisais

des affiches à l'imprimante,

pis j'agrafais ça

sur les poteaux

de téléphone.

Deux jours plus tard,

j'en remettais d'autres là.

Parce que ça partait au vent,

ou le monde les déchirait.

Mais ça, tu ne peux pas

partir avec là, c'est collé.


MAXIME

Non, tu ne peux pas.


PATRICK

Pas possible là.


MAXIME tend une affiche à PATRICK.


POSEUR D'AFFICHES

Tiens-moi donc ça.


PATRICK

Oui. O.K.

C'est dégueulasse

cette colle-là.

Mais en même temps c'est super

beau, c'est super beau là.


POSEUR D'AFFICHES

Le résultat est beau hein?


PATRICK

Oui, c'est ça, c'est super beau.


POSEUR D'AFFICHES

La job est sale.


Le vent souffle fort. Le poseur d'affiche pousse un juron censuré par un bip.


PATRICK

Ça va-tu?

(S'adressant au réalisateur)

T'as vu ces gars-là?

Je ne la veux pas leur job.

Je ne suis pas

en train de dire

que je me vois mieux là,

au contraire, au contraire.

Par grands froids là,

"sploutcher" de la colle,

il est tout sale Maxime là,

moi je ne m'étais pas mis

en chienne de travail là.

Je ne fais pas

de la colle à matin certain.

Je pense que je suis

le seul artiste

qui prend le temps

de superviser toutes les étapes,

autant dans la création

que dans la production.

Regarde aujourd'hui.

Je ne le sais pas ou

il les aurait posées

les affiches;

dans le fond là-bas?

Sur le bord de la poutre?

En dessous du pont?

Ca peut avoir l'air

control freak peut-être un peu,

mais je te dirais

que moi j'appelle ça

du travail bien fait.

C'est lui qui fait le travail,

mais il est bien fait.


PATRICK pointe les affiches au réalisateur.


PATRICK

Checke ça!

Checke ça

comme c'est gros!

C'est hot!

(S'adressant à MAXIME)

Come on Max!

(S'adressant au réalisateur)

Il m'a dit qu'il n'a jamais

fait aussi large que ça!

Si je n'avais pas été là

peut-être... c'est

hot hein?

On va où là?


Plus tard, PATRICK est en voiture avec BENOÎT ROUSSEAU, son ami comédien.


PATRICK

Mais ç'a l'air de quoi

en ce moment, tu dis que

c'est à vendre là.


BENOÎT ROUSSEAU

Oui, j'ai contacté l'agent.


PATRICK

O.K.


BENOÎT ROUSSEAU

T'sais, je ne ferai pas

une offre d'achat aujourd'hui.


PATRICK

J'espère. En tout cas,

si tu veux là, mais...


BENOÎT ROUSSEAU

De toute façon,

je ne serais pas capable,

mais, je veux que

tu sentes l'endroit,

je veux que tu

feel la vibe de l'endroit.


Dans une entrevue montée en parallèle, PATRICK est dans son local et s'adresse au réalisateur.


PATRICK

T'sais, moi j'ai des idées

de grandeur en général,

mais Ben, tu prends

mes idées là pis

c'est fois10.

C'est toujours

la même affaire.

Il me dit:

"Regarde, j'ai un gros

projet; on achète

le Studio Morin-Heights."

Ben, il me dit: "Regarde là,

le studio ne fonctionne plus,

l'agent d'immeuble m'a

dit qu'on pourrait avoir

ça pour des pinottes."

Morin-Heights, c'est

un studio mythique là.

Corey Hart, David Bowie,

Céline Dion, Céline Dion là,

The Police, Rush,

the Cult, hein, Asia,

Bryan Adams,

Barenaked Ladies,

April Wine,

les Bee Gees,

Sarah McLachlan...

hein? Hein?

Pourquoi acheter

le Studio Morin-Heights?

Dans les livres d'histoire

de la musique,

tous les groupes

sont passés

par Morin-Heights.

Et qu'est-ce que c'est

aujourd'hui Morin-Heights?

C'est le studio

de King Lionel.

C'est un beau projet

quand même.


Dans la voiture, PATRICK discute avec BENOÎT ROUSSEAU.


PATRICK

Si David Bowie

est passé par là,

c'est la place

de King Lionel ça.


BENOÎT ROUSSEAU

Right, pis si t'étais né

un petit peu plus tôt

on aurait pu dire: "Si King

Lionel est passé par là,

c'est la place

pour David Bowie."


La voiture arrive à destination.


PATRICK

C'est là, ayoye...


BENOÎT ROUSSEAU

On va aller voir, peut-être que

c'est moins pire de proche.


PATRICK et BENOÎT ROUSSEAU descendent de la voiture et s'avancent vers le studio. L'endroit est délabré et recouvert de planches de bois graffitées.


BENOÎT ROUSSEAU

Oh...


PATRICK

Par là Ben?


BENOÎT ROUSSEAU

Ben...


BENOÎT ROUSSEAU

Eille, sérieux, je ne sais pas

combien ils vendent ça là,

mais...

Euh, sais-tu quoi? Je pense

que l'idée d'acheter...

est peut-être un petit

peu moins pertinente.


PATRICK

C'est malade.

Je ne peux pas croire

qu'on est sur le terrain

du Studio de Morin-Heights.

Eille Ben?


BENOÎT ROUSSEAU

Yeah.


PATRICK

En ce moment-là, c'est comme

si toutes les particules

de David Bowie,

du band de Rush,

The Police, passent

à travers moi.


PATRICK

Tu me vois-tu? Tu les vois

passer? Regarde dans mes yeux.


BENOÎT ROUSSEAU

Je ne sais pas

si je les vois passer...


PATRICK

Mais ce que je veux dire

c'est que...


BENOÎT ROUSSEAU

Mais je ne t'ai pas vu

de même depuis un bout.


PATRICK

C'est frissonnant

mon gars, c'est frissonnant!


PATRICK

C'est malade.


BENOÎT ROUSSEAU trouve une bouteille vide dans un boisé à côté du studio.


BENOÎT ROUSSEAU

Il y a même du champagne.


PATRICK

Woow! Showbiz,

quand même.

Ayoye, du champagne.


BENOÎT ROUSSEAU

Oui,

ben du champagne hongrois.


PATRICK

Ben, c'est mieux que rien là.


BENOÎT ROUSSEAU

J'ai l'impression de visiter Pompéi,

ce n'est pas mêlant.


PATRICK et BENOÎT ROUSSEAU marchent un peu plus loin et trouvent un petit quai sur une rivière.


PATRICK

C'est là que ça se passait.

C'est au bout du quai là

que Bowie s'est assis là.

Pis qu'il s'est dit: "Ayoye,

j'ai une idée de chanson."

(S'adressant à BENOÎT ROUSSEAU)

Chut...

Chut...

Entends-tu?


BENOÎT ROUSSEAU

Je pense que je commence.


PATRICK

La vibe est tellement là encore.

O.K, je ne pense pas

qu'on va acheter ça,

on va se le dire...


BENOÎT ROUSSEAU

Euh, non, je pense

que ça, c'est...


PATRICK

Il n'y a pas de chances que

je mette une cenne là-dedans.


BENOÎT ROUSSEAU

Je voudrais juste

vérifier quelque chose...


BENOÎT ROUSSEAU consulte son téléphone.


BENOÎT ROUSSEAU

Non.


PATRICK

O.K, fait qu'il ne

viendra pas l'agent?


Dans une entrevue montée en parallèle, PATRICK est dans son local et s'adresse au réalisateur.


PATRICK

Il n'arrivait pas

l'agent d'immeuble.

Il texte Ben pour lui dire

qu'il a un empêchement,

il ne pourra pas être là.

Eille... On y va pareil,

t'sais avoue là.

Tu l'as vu là,

t'as vu la place.

Serais-tu rentré toi?

Regarde, j'ai dit à Ben:

"Voyons Ben là,

on est là."


PATRICK et BENOÎT ROUSSEAU entrent dans le studio.


BENOÎT ROUSSEAU

Y a-tu quelqu'un?


PATRICK

Hello!


L'intérieur du studio est en ruines et envahi par les détritus. Les murs sont recouverts de graffitis.


PATRICK

Tout scrap,

c'est tout scrap.

Je n'en reviens pas Ben.


BENOÎT ROUSSEAU

Troublant.


PATRICK

La table de pool.


BENOÎT ROUSSEAU

Table de pool, ah mon Dieu!

Impressionnant.


PATRICK

Je le sens!

J'ai beau me sentir comme dans

Opération Beurre de Pinotte,

mais ça ne me fait pas peur.

King Lionel est

à Morin-Heights.


PATRICK et BENOÎT ROUSSEAU entrent dans les toilettes démolies du studio.


PATRICK

Les toilettes.


BENOÎT ROUSSEAU

Les toilettes! Eh boy!


PATRICK et BENOÎT ROUSSEAU visitent d'autres endroits du studio.


PATRICK

Eille, ça c'était-tu

la régie comme?


BENOÎT ROUSSEAU

Un drum booth.

Ca plus l'air...


PATRICK

Quand même, t'sais.

C'est juste tellement

cool, tu ne trouves pas?

C'est comme...

C'est le mélange entre épeurant,

mais inspirant

en même temps.

Je le sais que tout

est scrap là.

Mais King Lionel

va être le dernier à avoir

enregistré à Morin-Heights.


BENOÎT ROUSSEAU

T'es-tu sérieux toi?


PATRICK

On fait ça!


BENOÎT ROUSSEAU

On le fait!


PATRICK et BENOÎT ROUSSEAU se tapent dans les mains puis sortent du matériel d'enregistrement de la voiture. PATRICK enfile son costume de KING LIONEL.


KING LIONEL

Ça va être malade!

Tu t'occupes de la console?


BENOÎT ROUSSEAU

Oui.

(Parlant dans un micro)

Checke! One!

Checke! Checke!

C'est bon.


Dans une entrevue montée en parallèle, PATRICK est dans son local et s'adresse au réalisateur.


PATRICK

J'ai juste apporté un micro.

J'avais le choix, ma voix

ou le son de l'ambiance,

l'âme de Morin-Heights.

Ma voix après ça, je peux

la faire dans n'importe

quel studio, t'sais.

Mais si je rajoute l'ambiance

de Morin-Heights,

ça sonne comme Morin-Heights.


Au studio, KING LIONEL s'adresse à BENOÎT ROUSSEAU.


KING LIONEL

O.K, Ben? Moi ce

que je veux là...


BENOÎT ROUSSEAU

Tu veux la vibe.


KING LIONEL

C'est que je veux le son

de la room avec mon beat.


BENOÎT ROUSSEAU

Parfait.


KING LIONEL fait jouer de la musique dans un haut-parleur.


BENOÎT ROUSSEAU

Oui ben on est safe.

Tu ne montes pas

plus haut que ça?


KING LIONEL danse sur la musique pendant que BENOÎT ROUSSEAU lève le micro dans les airs. À la fin de la chanson, KING LIONEL tire des confettis à l'aide d'un petit canon.


BENOÎT ROUSSEAU

On l'a eu mon homme.

C'est de la magie.


KING LIONEL

C'est grâce à toi ça.


BENOÎT ROUSSEAU

Non, c'est grâce à toi.


KING LIONEL

Arrête-toi...


KING LIONEL


Dans une entrevue montée en parallèle, PATRICK est dans son local et s'adresse au réalisateur.


PATRICK

Après avoir fait ma voix

dans un autre studio,

on couche l'ambiance

de Morin-Heights,

pis une fois le mix

vraiment bien fait là,

ça sonne la vidange.

Non, je vais te

le dire là, honnêtement,

on ne peut pas

se servir de ça.

Je ne le sais pas ce

qu'on a fait là, mais,

regarde,

c'est peut-être

de la vidange,

mais on va être

les derniers à avoir

enregistré à Morin-Heights.


KING LIONEL et BENOÎT ROUSSEAU sont au studio.


BENOÎT ROUSSEAU

À c't'heure, on sacre-tu

notre camp d'ici avant

que la police arrive?

O.K, tu vas le ramasser?


KING LIONEL

C'est beau.


PATRICK et BENOÎT ROUSSEAU remballent leurs affaires et s'en vont.


PATRICK

(Criant)

Morin-Heights!


BENOÎT ROUSSEAU

(Criant)

Rock'n'roll!


PATRICK est dans son studio et sort un objet d'une boîte.


PATRICK

(S'adressant au réalisateur)

Quand tu commandes sur internet

pis que tu reçois la boîte là,

c'est ta fête tous

les jours. Là ça arrive,

pis là ben,

t'sais c'est ça,

c'est moi qui déballe.

Ah oui, c'est un stroboscope.


PATRICK active le stroboscope.


PATRICK

(Riant)

C'est quoi ça?


PATRICK sort un autre objet de la boîte.


PATRICK

Oh,

oh, regarde, ça le dit,

c'est un mini

lavser.

C'est-tu une faute de frappe

ou ça s'appelle un

lavser?

Un lavser.


PATRICK sort une autre boîte contenant une boule disco lumineuse.


PATRICK

C'est cette boîte-là

que je voulais.

Ça, c'est la boule

qui est sur l'ampli

avec lequel je me

promène toujours.

C'est un peu

ma marque de commerce.

Cette boule-là,

c'est King Lionel.

Tu rentres chez quelqu'un,

il voit ça, il fait:

"Hein! T'as une boule

comme King Lionel!"

C'est ça que je veux dire.

Je pense que je l'ai

trouvé l'accessoire...

King Lionel,

la boule disco.

Ça, ça m'accompagne.

Pis ça l'affaire pourquoi

j'ai choisi ça aussi,

c'est parce qu'il y en a

partout partout partout.

Il y en a dans n'importe

quel magasin électronique,

marché aux puces,

il y en a partout de ça là.

C'est pour ça que je pense

que c'est un très bon choix

Ce que je pourrais faire

là, je prends ça,

j'en laisse n'importe où.

Station de métro,

je mets ça à terre,

je le branche, je m'en vais.

Je ne dis rien, t'sais.

À un moment donné

les gens vont faire:

"Attends, c'est comme

le lapin de Pâques,

King Lionel nous a laissé

des des... des boules disco."


Générique de fermeture

Épisodes de King Lionel

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par