Image univers Le merveilleux voyage de Nils Holgersson au pays des oies Image univers Le merveilleux voyage de Nils Holgersson au pays des oies

Le merveilleux voyage de Nils Holgersson au pays des oies

Parce qu'il a voulu jouer un vilain tour à un lutin bienfaiteur vivant dans sa ferme, le jeune Nils Holgersson est puni par ce dernier. Résultat, le voilà devenu aussi petit que lui. Nils qui passait son temps à taquiner les animaux et à désobéir à ses parents, se retrouve pris à son propre piège. En essayant d'échapper aux animaux de la basse-cour qui saisissent l'opportunité qui s'offre à eux de se venger, Nils se retrouve entraîné dans un long et périlleux voyage au côté des oies sauvages....

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Le trésor de Sunnerbo

Un jeune garçon nommé Nils apprend les vertus de l´amour et du respect d´autrui en compagnie d´oies sauvages qui lui font survoler son pays. 



Année de production: 1980

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début chanson thème


Titre :
Le merveilleux voyage de Nils Holgersson au pays des oies sauvages


VOIX FÉMININE

♪ Il a quitté son village

Et ses parents et ses amis

Pour suivre

les oies sauvages

Au-dessus de son pays

Nils Holgersson

Qu'est-ce que tu vois

de là-haut

Nils Holgersson

Dis-moi si le monde est beau

Pour t'en aller en voyage

Toujours plus loin

plus loin là-bas

Tu as choisi les nuages

Emmène-nous avec toi ♪♪


Fin chanson thème


NARRATRICE

Dans le

sud-ouest de la province de

Småland, se trouve le canton

de Sunnerbo. Les confins de ce

canton près de la province de

Småland sont désertiques. C'était

là qu'Akka de Kebnekaïse avait

décidé de se reposer

avec sa troupe.


NILS

Je suis sûr qu'aucun être

humain ne vit dans ce coin,

qui a l'air abandonné et désolé.


AKKA DE KEBNEKAÏSE

Il n'y a que des

corneilles qui vivent ici.


NILS

Oh?


QUENOTTE

Aaah!


NILS

Personne d'autre?


AKKA DE KEBNEKAÏSE

L'année dernière, une famille

de pauvres paysans

habitait une chaumière.


YKSI

Mais à l'automne, ils sont

partis d'ici. Leur cabane est

vide et leurs champs

restent en friche.


Au sol, des corneilles discutent.


LA RAFALE

Avez-vous fait honneur

à votre réputation en chassant

les lapins et les renards?


LA BOURRASQUE

Et en volant

tout ce qui brille?


LA RAFALE

J'espère bien.


CORNEILLES

Nous l'avons

fait. Nous l'avons fait.


CORNEILLE

Regarde, la Rafale,

et tu seras content.


LA RAFALE

Oui, ça brille,

mais j'ai déjà vu mieux.


LA BOURRASQUE

Donne-moi ça.


LA RAFALE

Oui. Est-ce que c'est tout?


CORNEILLE

Non.


LA RAFALE

Oh, quel drôle de truc!


CORNEILLE

(Apportant des lunettes)

Oh, j'en sais rien, mais

ça doit avoir de la valeur.

J'ai dû d'abord le disputer

à un chien qui s'en amusait.


LA BOURRASQUE

Donne-moi ça.

C'est très beau.


LA RAFALE

Oh!


LA BOURRASQUE

Tu es vraiment la plus

horrible corneille dont on

puisse rêver dans un cauchemar.


LA RAFALE

Tu es sincère, chérie?


LA BOURRASQUE

Oui.

Je suis très franche.

Je ne savais pas que

tu avais un si gros bec.


LA RAFALE

Ha! Ha! Ha! Un gros bec.


LA BOURRASQUE

Et tes yeux sont gros

et froids comme ceux

d'un gros corbeau.


LA RAFALE

Oui, c'est un signe

distinctif de notre famille.


LA BOURRASQUE

Je suis vraiment fière de

toi en te voyant aussi horrible.


PLUME BLANCHE

Qu'est devenue notre vieille

famille des plumes blanches?

Que dirait mon père s'il voyait

à quoi je suis réduit?

Akka! C'est la très honorable

Akka de Kebnekaïse.


CORNEILLES

Quoi?

Akka de Kebnekaïse?

Une vieille racornie.

Une vieille racornie!


LA RAFALE

Ah! Dis donc, j'ai

l'impression que c'est toi qui

as demandé à Akka de venir.


PLUME BLANCHE

Non, j'ai crié Akka parce

que je voulais qu'elle

sache que nous étions là.


LA RAFALE

Me raconte pas d'histoires,

Plume Blanche. Tu mens chaque

fois que tu ouvres le bec.

Montre-moi plutôt

ce que tu as rapporté.


PLUME BLANCHE

J'ai ramassé des graines et

larves de verre de terre comme

mon père me l'avait appris.


LA RAFALE

Tais-toi.

Tu sais que je t'ai défendu de

parler de ton père. Il est plus

chef. Maintenant, c'est moi

le grand et puissant,

la Rafale, qui commande.

Voulez-vous m'aider à prouver

que je suis le plus fort en

construisant ma pyramide?


CORNEILLES

Oui! Oh oui!


OIES

On va se poser sur le

lac! On va se poser sur le lac!


MARTIN LE JARS

Hum... Ah!


AKKA DE KEBNEKAÏSE

Chacun peut maintenant manger

et se reposer à sa guise,

mais ne vous éloignez pas.


OIES

Bien sûr, Akka. Oui, oui.


LA RAFALE

Allez-vous me promettre de

toujours faire du bon travail?


CORNEILLES

Oui. Oui. Oui.


LA RAFALE

De devenir les plus grands

brigands parmi nos congénères?


CORNEILLES

Oui. Oui. Oui.


LA RAFALE

De vous moquer des faibles

et de vaincre les forts?


CORNEILLES

Oui. Oui. Oui.


LA RAFALE

Continuez à bâtir le monument

en signe de ma puissance.

Dis donc, Plume Blanche, tu

pourrais travailler toi aussi.


PLUME BLANCHE se pose sur une jarre prise dans la pierre, la jarre tombe sur le sol.


PLUME BLANCHE

Ah!


LA RAFALE

Qu'est-ce que c'est que ça?

Je vais aller me rendre compte.


LA RAFALE

Hum...


SMIRRE LE RENARD rode dans les parages.


LA RAFALE

Ça ne s'ouvre pas!


CORNEILLES

Ha! Ha! Ha!

Ha! Ha! Ha!


LA RAFALE

La ferme, les corneilles!


SMIRRE LE RENARD

Ha! Ha! Ha!

Ha! Ha! Ha!

Ha! Ha! Ha!


SMIRRE LE RENARD pousse la jarre.


SMIRRE LE RENARD

Je peux vous proposer

une affaire. C'est sûrement

rempli de pièces d'argent.


LA RAFALE

Tu crois?


SMIRRE LE RENARD

Hum. Hi! Hi! Hi!!


LA RAFALE

Pourquoi es-tu

aussi catégorique?


SMIRRE LE RENARD

C'est très simple. J'ai

reconnu le tintement des pièces

d'argent les unes contre les

autres. Je suis un spécialiste.


LA RAFALE

Au début, tu as parlé d'une

affaire. De quoi s'agit-il?


SMIRRE LE RENARD

Ha! Ha! Ha!! Oui, euh...


LA RAFALE

Vas-y, décide-toi. Dis-moi

quel genre d'affaires

tu proposes.


SMIRRE LE RENARD

Ah, tu es impatient, hein.


LA RAFALE

Serait-ce pour manger?


SMIRRE LE RENARD

Hum... Ah!


LA RAFALE

Vas-tu enfin parler?

Est-ce un hold-up?


SMIRRE LE RENARD

Hum... Hum, hum, hum.


LA BOURRASQUE

Peut-être

veux-tu nous indiquer où

on peut voler un miroir?


SMIRRE LE RENARD

Non.


LA BOURRASQUE

À moins que ce ne soit un

diamant ou un collier de perles?


SMIRRE LE RENARD

Hum... Non.


LA RAFALE

Argh! Tu es effronté,

insolent, sournois,

grossier et agaçant.


SMIRRE LE RENARD

Ces compliments me vont

droit au cœur et je vais

tout vous dire, mais auparavant,

promettez-moi de faire

ce que je vous indiquerai.


LA RAFALE

Tu as la parole de la Rafale.


SMIRRE LE RENARD

Parfait. Hi! Hi!! Je connais

quelqu'un qui pourrait vous

aider à ouvrir cette cruche.


LA BOURRASQUE

Hum? Intéressant.


LA RAFALE

Et quelles sont

les conditions?


SMIRRE LE RENARD

Il n'y a qu'une condition,

mais j'y tiens énormément,

alors écoute bien. Jure-moi

de me livrer celui qui

aura fait le travail.


LA RAFALE

Je ne peux pas te le promettre

sans savoir qui ce sera.


SMIRRE LE RENARD

Je peux seulement t'assurer

que ce n'est pas

l'un d'entre vous.


LA RAFALE

Heureusement, car à part

Plume Blanche, j'aurais refusé.


PLUME BLANCHE

Quoi? Tu m'aurais livré sans

discuter à ce terrible renard?


SMIRRE LE RENARD

Un mot de plus et j'annule

le contrat. J'ai horreur

des bavards de ton espèce.


Pendant ce temps, NILS et QUENOTTE cherchent de la nourriture près du lac.


NILS

Oh, j'en ai assez de manger

des baies. Il faut que je trouve

autre chose. J'ai envie

d'une bonne tranche de pain.

Tu peux peut-être m'aider.


QUENOTTE

Sur l'autre rive du lac,

il y a deux écureuils qui ont

sûrement quelque chose

de bon à manger.


NILS

Je les aperçois.

Je suis certain que ça vaudrait

la peine d'aller de l'autre

côté. Il faut essayer.

Martin, peux-tu nous amener

sur l'autre rive du lac?


QUENOTTE

Il fait semblant

de pas entendre.


MARTIN LE JARS

Tu sais très bien qu'Akka

n'aime pas que l'on s'éloigne

de la troupe. Voyons, Nils.


NILS

Hein?

Je ne peux pas me nourrir

uniquement avec des baies.

Je ne suis pas un oiseau.


QUENOTTE

Martin, tu devrais

le comprendre.


NILS

Martin, écoute-moi.


PETITE PLUME

Martin.


MARTIN LE JARS

Oui, ma chère Petite Plume.


PETITE PLUME

Le pauvre petit Nils a faim.

Il espère trouver de quoi

se nourrir sur l'autre rive.

Sois donc assez gentil

pour l'y emmener.


MARTIN LE JARS

Oui, je veux bien, mon trésor.

Allons, vas-y, grimpe.


NILS

Ah, grâce à toi, je vais

manger. Merci, Petite Plume.


MARTIN LE JARS

M'accompagnes-tu?


PETITE PLUME

Oui.


LA RAFALE

Voilà notre bout d'homme.


NILS

À tout à l'heure. Au revoir.


MARTIN LE JARS

Surtout, sois prudent. Quand

tu voudras que je vienne

te chercher, fais-moi

signe depuis la rive.


NILS

Entendu.


PETITE PLUME

Fais bien attention.


NILS

(Courant après les écureuils)

Attendez. Attendez-moi.

Attendez, je ne vous

ferai pas de mal.


QUENOTTE

T'as vu toutes ces corneilles

perchées sur les arbres?


NILS

Ah, bizarre. On dirait

qu'elles attendent

quelque chose.


QUENOTTE

Aaah!


NILS

(Effrayé par les corneilles)

Ah! Oh!

Martin! Oh!


QUENOTTE

Oh!

Ce qu'elles font comme boucan!


PETITE PLUME

C'est plutôt curieux.

Espérons qu'il n'est rien

arrivé à ces deux-là.


MARTIN LE JARS

Oh! Allons voir!

Oh! Han! Han!


MARTIN LE JARS

Nils!


PETITE PLUME

Quenotte!


MARTIN LE JARS

Mais où es-tu donc? Nils!


PETITE PLUME

Quenotte! Nils!

Où êtes-vous cachés?


MARTIN LE JARS

Nils! Réponds-moi, Nils.


PETITE PLUME

Quenotte?


MARTIN LE JARS

Si c'est un jeu,

c'est pas drôle, Nils.


PETITE PLUME

Quenotte?

Montre-toi, Nils.

Quenotte!

Nous n'aurions jamais dû

les laisser seuls.


MARTIN LE JARS

Nous? C'est pourtant bien toi

qui m'as demandé de les emmener.


PETITE PLUME

Nils?


NILS dort dans un nid d'oiseaux.


QUENOTTE

Réveille-toi, Nils.

Peut-être qu'il fait que

je te tire les oreilles

pour te réveiller, dis.

J'ai quand même l'impression

qu'il est en vie. Je commence

à croire qu'il fait semblant

de dormir. Écoute-moi bien.

Si tu te réveilles pas tout de

suite, je vais te mordre le nez.


NILS

Oh que j'ai mal à la tête! Oh!

Oh, nom d'un petit bonhomme,

qu'est-ce qui est arrivé?


QUENOTTE

Tu trouveras toi-même

la réponse si tu jettes

un coup d’œil vers le bas.


NILS

Hum?

Oh!


NILS aperçoit toutes les corneilles qui se trouvent au bas de l'arbre.


QUENOTTE

Nous sommes victimes d'un

rapt. J'ai essayé d'en connaître

la raison, mais j'arrive pas

à comprendre les corneilles.


NILS

En voilà une. Abritons-nous.


PLUME BLANCHE

Ahem! Ahem!

N'aie pas peur.

Je ne te ferai pas de mal.

Tu peux ouvrir les yeux.

Je suis Plume Blanche.

On m'appelle aussi Niquedouille,

car ils me croient complètement

idiot, mais en réalité,

je fais juste semblant.


NILS

Quoi?


QUENOTTE

Quoi?


PLUME BLANCHE

Je descends d'une

famille distinguée.


QUENOTTE

Selon toi, il faut être

voleur pour faire partie

d'une famille distinguée?


NILS

Qu'est-ce que la distinction

pour une corneille?


PLUME BLANCHE

Être toujours bien élevé, ne

pas attaquer les plus faibles et

ne pas voler les nids d'oiseaux.


LA RAFALE

Hé, toi, Niquedouille.

As-tu encore raconté

la vieille histoire de

tes origines distinguées?


PLUME BLANCHE

Non. J'étais en train de dire

que j'avais un jour pourchassé

un lièvre et que j'avais eu

du mal à le débusquer

dans les buissons.


LA RAFALE

Oui, il faut toujours

qu'il prenne à son compte

les aventures qui sont arrivées

aux autres. C'est bizarre.


PLUME BLANCHE

Et aussi l'histoire de la

petite poulette qui, pour faire

plaisir à la paysanne, voulait

couver un gros œuf.

Elle le dissimula dans

la paille parce qu'elle--


LA BOURRASQUE

Et as-tu raconté qui a trouvé

l’œuf et qui l'a volé?

Ce n'était sûrement pas toi,

car tu es bien trop bête

pour ça. C'est connu.


PLUME BLANCHE

Ah, tu es vraiment méchante.

Tu me traites toujours

comme un moins que rien.

(S'adressant à NILS)

Je vais te tenir au courant

de ce qui t'attend. Écoute-moi

bien. Ils vont te confier

un travail qui va te sembler

très facile, mais que tu ne dois

faire sous aucun prétexte.

Tu peux te montrer maintenant.


NILS

Ah! Ah!


PLUME BLANCHE

Voilà. Le jeune Nils

est prêt à partir.


LA RAFALE

Alors, tout le monde

décolle en même temps.

En avant! Suivez-moi!


MARTIN LE JARS et PETITE PLUME raconte aux autres oies, qu'ils ont perdu NILS et QUENOTTE.


PETITE PLUME

À part les corneilles qui

s'envolaient, nous n'avons

rien vu d'autre. Hein, Martin?


MARTIN LE JARS

Oui, oui.


PETITE PLUME

Réfléchis encore un peu.

Ne t'a-t-il rien dit pendant

que nous nagions vers l'autre

rive pour l'y amener?


MARTIN LE JARS

Non, non. Je ne sais qu'une

chose: il voulait aller sur

l'autre rive dans l'espoir

d'y trouver à manger, des

fruits ou des noisettes.


NELJA

Ne te décourage pas ainsi,

Martin. Tout finira bien par

s'arranger. Nils est assez

débrouillard pour s'en sortir.


SIRI

C'est vrai que c'est un gros

malin, ce petit. Nous le savons.


KAKSI

Eh bien, moi, je trouve

que les corneilles nous

en ont débarrassés.


YKSI

Oh, tu exagères,

Kaksi, en disant ça.


KAKSI

Il commençait à m'ennuyer.

Et Kolme aussi.


KOLME

C'est vrai qu'il était

fatigant avec sa fringale.


KAKSI

Il prenait toujours

les plus grosses baies.


AKKA DE KEBNEKAÏSE

Silence, vous deux. Il est

évident que nous allons chercher

Nils. Il nous a souvent aidés.

C'est à notre tour de lui porter

secours. Il a su écarter

les dangers de notre route.

Nous n'allons pas

le laisser en péril.


TOUS

Non.


KAKSI

Si nous ne sommes pas de leur

avis, on va avoir des ennuis.


KAKSI et KOLME

​Non!


Les corneilles volent vers la jarre. NILS et QUENOTTE sont sur le dos de PLUME BLANCHE.


PLUME BLANCHE

Tu n'as pas à avoir peur.

Si les autres veulent te faire

du mal, je te défendrai.


NILS

Tu es gentil.


LA RAFALE

Argh! Voilà, tu dois enlever

le bouchon de cette jarre.


NILS

Mais qui vois-je?

Oh!


SMIRRE LE RENARD

Ha! Ha! Ha! Cette fois,

je te possède, Nils Holgersson.

Ha! Ha! Ha! Tu t'es enfin

laissé prendre au piège,

hein. Ha! Ha! Ha!


LA RAFALE

Non. Pour l'instant, tu n'y

touches pas. Il faut d'abord

qu'il débouche la cruche.

C'est ce qui est convenu.


SMIRRE LE RENARD

Ah, je m'en fiche pas mal

de ce qui est convenu et je...

Mmm. Ah! Lâche-moi!

Lâche-moi, je te dis.


LA RAFALE

C'était juste un petit

avertissement. Si tu veux,

nous pouvons tous t'attaquer.


SMIRRE LE RENARD

Ça va. J'ai compris.

Maudites corneilles!


LA RAFALE

Montre-nous ce

que tu sais faire.


LA BOURRASQUE

Allons, mon petit ami.

Mets-toi au travail.


SMIRRE LE RENARD

Ça me fait rien. Je peux

attendre encore quelques

minutes. Cette fois,

il ne pourra sûrement pas

m'échapper. Je le tiens.


NILS

C'est une grande cruche.


CORNEILLES

Allez, dépêche-toi! Vas-y!


LA RAFALE

La ferme, les corneilles.

Vous semez la pagaille.


CORNEILLE

Vous pourriez être

plus raisonnable.


NILS

Han! Han!


LA BOURRASQUE

Il n'a pas l'air

de savoir s'y prendre.


LA RAFALE

Hum, tu as tort de

t'impatienter, chérie.

Songe seulement à ce

qu'il y a là-dedans. Ha! Ha!

Ha! Tu seras étonnée.


LA BOURRASQUE

Qu'est-ce qu'on fera de

ce trésor quand on l'aura?

Y as-tu déjà réfléchi?


CORNEILLES

Ah, nous tapisserons notre nid

avec des pièces d'argent. Nous

en mettrons sur les branches,

nous en suspendrons aux feuilles

et le petit, nous le livrerons

au renard. Ha! Ha! Cra! Cra!


LA BOURRASQUE

Et tout le monde

nous respectera.


NILS

Oh, le couvercle

est bien fixé. Oh!


LA BOURRASQUE

Ah?


LA RAFALE

Dépêche-toi.


NILS

Oh! C'est loin d'être facile

à faire. Oh, comment peut-on

arriver à l'ouvrir?


LA BOURRASQUE

Ne fais pas l'idiot. C'est

facile à enlever, un simple

bouchon. Ça ne doit pas être

dur pour toi avec tes bras.

Allez, dépêche-toi sinon...


NILS

Oh! Aïe, aïe, aïe! Oh!


LA RAFALE

Si tu n'y mets pas de la bonne

volonté, on va te chanter

une autre chanson.


LA BOURRASQUE

Fais attention, mon petit ami.

Nos becs sont pointus.

Ils sont assez dangereux

pour un marmouset comme toi.


NILS

En arrière!

N'essayez pas de m'attaquer.


CORNEILLES

Ha! Ha! Ha!

Ha! Ha! Ha!


NILS

Si vous me touchez,

je ne continue pas.


LA BOURRASQUE

Et moi qui étais déjà si

contente d'avoir ces pièces

d'argent. Il va continuer,

n'est-ce pas? Tu vas lui

obliger. Sale môme! Ah!


LA RAFALE

Mais oui, il va continuer.

Je vais pas me laisser marcher

sur les pattes, tu me connais.


LA BOURRASQUE

Tu es tellement fort!


LA RAFALE

Argh! Argh!


NILS

Oh!


LA RAFALE

Argh! Je vais te couper

en petits morceaux et

je les jetterai en pâture

aux corneilles.


NILS

Oh!


LA RAFALE

Argh!


SMIRRE LE RENARD

Eh bien, dites donc.

Les corneilles ont l'air

de vouloir faire mon travail.


NILS

Oh! Oh!


LA RAFALE

Ah! Ah! Je vais finir

par t'avoir. Ah! Ah!


NILS

Oh! Oh!

Oh! Ouh! Oh!


LA RAFALE

Ah! Ah! Ah!


QUENOTTE

Attention, Nils!

Il est au-dessus.


LA RAFALE tombe en bas de la jarre, et coince son bec dans le sable.


NILS

Oh!


LA BOURRASQUE

Je vais t'aider.


LA RAFALE

Argh!

Ah!

Quel toupet, ce marmouset!


QUENOTTE

Vite, grimpe plus haut.


NILS

Aaah! Ah!


LA RAFALE

Tu t'es imaginé que

je plaisantais? Tu vas

voir que c'était sérieux.

Ça va te coûter cher.


PLUME BLANCHE

Oh!

Voilà. Maintenant, tes plumes

sont de nouveau bien lissées.


LA RAFALE

Vous allez me réduire

cet imbécile en poussière.


NILS

Dépêche-toi. Hisse-moi

en haut de la jarre.


PLUME BLANCHE

Monte vite.


NILS

Reste avec moi. Aide-moi.


PLUME BLANCHE

N'aie pas peur.


CORNEILLES

Tiens, prends ça.

Tiens.

Prends ça.

Tiens, prends ça.


LA BOURRASQUE

Allez-y. Attaquez-le! Ne vous

endormez pas, tas de fainéantes.


NILS

Encore un effort

et on l'ouvre.


QUENOTTE

Oooh! Ah!

Oh! Ah!


NILS

Ah!

Oh!


La jarre tombe sur le côté et laisse échapper des pièces d'or.


LA BOURRASQUE

As-tu vu? Ah! Comme ça brille!


QUENOTTE

Tenez. Han!


CORNEILLES

Elle est à moi.


QUENOTTE

C'est le moment de filer, dis?


NILS

Oui.


CORNEILLES

Je l'ai trouvée

la première. Oh!


LA RAFALE

Un peu de silence!

Un peu de calme!


LA BOURRASQUE

Vous avez entendu? Arrêtez.

Montre-leur qui est le chef.


SMIRRE LE RENARD

Alors, mon cher. Je crois

que mon tour est arrivé.

Cessez de crier,

vous faites trop de bruit.

On n'y comprend plus rien.


PLUME BLANCHE

Tu ne le toucheras pas.

Il est sous ma protection.


SMIRRE LE RENARD

C'est bien ce qu'on va voir.


NILS

Ah!


SMIRRE LE RENARD

Argh!

Je t'attraperai. Ah! Argh!

Ah! Ah

Oh!


NILS lance des pièces sur SMIRRE LE RENARD.


SMIRRE LE RENARD

Hi! Hi! Hi!! Cache-toi

dans la cruche, mon cher.

Vas-y, entre. Hi! Hi! Hi!!


QUENOTTE

Tu vas être

pris au piège, Nils.


SMIRRE LE RENARD

Je t'attraperai.

Je t'attraperai.


NILS

Oh!

Oh!


SMIRRE LE RENARD

Oh!


NILS

Aaah!


SMIRRE LE RENARD poursuit NILS sur une falaise. NILS tombe, et dépose une roche pointue vis-à-vis SMIRRE LE RENARD qui glisse sur celle-ci.


CORNEILLES

Ha! Ha! Ha!


SMIRRE LE RENARD

Grrr! Je vais

te tordre le cou.


NILS

Je suis là et si tu veux

m'attraper, tu n'as

qu'à venir, Smirre.


SMIRRE LE RENARD

C'est exactement ce

que je vais faire. Argh!


NILS se tient à côté de la jarre. SMIRRE LE RENARD fonce vers lui. NILS pousse la jarre et SMIRRE LE RENARD se prend la tête dans celle-ci.


NILS

Tu ferais mieux de réfléchir.


SMIRRE LE RENARD

Aaah!

Oh!


NILS

Ah!


SMIRRE LE RENARD

Oh! Oh! Oh!


NILS

(S'envolant sur le dos de PLUME BLANCHE)

À la prochaine fois, Smirre.


LA RAFALE

On a assez joué.

Ramassez ces pièces

d'argent et donnez-les-moi.


CORNEILLES

Ce n'est pas

de l'argent, c'est de l'or.


LA RAFALE

Vous devez me donner

ces pièces. C'est un ordre.


LA BOURRASQUE

Vous avez entendu ce que

la Rafale vous a ordonné?

Apportez-nous ces

pièces tout de suite.

Quelle impertinence!

Ces pièces sont à moi.


LA RAFALE

Je vous ai donné un ordre.


CORNEILLES

Ôte-toi de là,

cette pièce est à moi.

Non, elle est à moi.


SMIRRE LE RENARD

Aaah!

J'ai encore manqué mon coup.


NILS

Merci, Plume Blanche.

Tu nous as sauvés.


PLUME BLANCHE

Je suis heureux de pouvoir

faire plaisir à Akka de

Kebnekaïse. Elle a rendu,

elle aussi, de grands services

à notre espèce de corneilles

à plumes blanches.


NILS

Alors, tu la connais donc?


PLUME BLANCHE

Non, je ne la connais pas

personnellement, mais mon père

m'a raconté tout le bien qu'elle

a fait à tous les animaux.


SMIRRE LE RENARD

Ah! Ah, surtout, ne crois pas

que j'abandonne. Tu verras,

un jour, je t'attraperai,

Nils Holgersson.


CORNEILLES

À moi, c'est ma pièce.

La mienne!

C'est la mienne!

Donne-moi ma pièce!


Début chanson thème


VOIX FÉMININE

♪ Tu es si petit

C'est si grand le monde

Alors reste auprès de moi

Tu verras un jour

que la Terre est ronde

Ce soir reste auprès de moi

Rêve d'aventure à la télé

Et lis des bandes dessinées

Car le jour

où tu voudras partir

Je ne pourrai te retenir

Je me cacherai pour pleurer

Tu es si petit

c'est si grand le monde

Ce soir reste auprès de moi

Reste là ♪♪


Fin chanson thème

Épisodes de Le merveilleux voyage de Nils Holgersson au pays des oies

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par