Image univers Le merveilleux voyage de Nils Holgersson au pays des oies Image univers Le merveilleux voyage de Nils Holgersson au pays des oies

Le merveilleux voyage de Nils Holgersson au pays des oies

Parce qu'il a voulu jouer un vilain tour à un lutin bienfaiteur vivant dans sa ferme, le jeune Nils Holgersson est puni par ce dernier. Résultat, le voilà devenu aussi petit que lui. Nils qui passait son temps à taquiner les animaux et à désobéir à ses parents, se retrouve pris à son propre piège. En essayant d'échapper aux animaux de la basse-cour qui saisissent l'opportunité qui s'offre à eux de se venger, Nils se retrouve entraîné dans un long et périlleux voyage au côté des oies sauvages....

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

La corneille

Un jeune garçon nommé Nils apprend les vertus de l´amour et du respect d´autrui en compagnie d´oies sauvages qui lui font survoler son pays. 



Année de production: 1980

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début chanson thème


Titre :
Le merveilleux voyage de Nils Holgersson au pays des oies sauvages


VOIX FÉMININE

♪ Il a quitté son village

Et ses parents et ses amis

Pour suivre

les oies sauvages

Au-dessus de son pays

Nils Holgersson

Qu'est-ce que tu vois

de là-haut

Nils Holgersson

Dis-moi si le monde est beau

Pour t'en aller en voyage

Toujours plus loin

plus loin là-bas

Tu as choisi les nuages

Emmène-nous avec toi ♪♪


Fin chanson thème


Les corneilles arrivent à une ferme. Ils effraient un chat qui glisse du toit de la grange.


LA BOURRASQUE

C'est quand même plus exaltant

de mener la vie de bandit

de grand chemin

que de chercher sa nourriture

comme une vulgaire volaille.


LA RAFALE

Oui, nous, au moins, nous

sommes de vraies corneilles.

Allez, les amis. Maintenant,

on va s'en donner à cœur joie.


Les corneilles dérobent leurs œufs à des poules.


CORNEILLE

Cet œuf a vraiment

une tête d’œuf.

Attends que je te tienne.

Je viens de trouver ça

dans le poulailler.


LA BOURRASQUE

Oh! Un œuf de poule.

Je vais le gober immédiatement.


POUSSIN

Aïe!


LA BOURRASQUE

Un poussin! Tu te sens bien,

mon petit? Ha! Ha!


POUSSIN

Mamaaan!


LA BOURRASQUE

Dis donc, La Rafale. Ce

serait amusant de faire enrager

ce vieux cabot de ferme.


LA RAFALE

C'est une très bonne idée,

La Bourrasque. Allez-y,

vous autres, prenez-lui son os!


CORNEILLES

C'est à l'ennemi!


CHIEN

Ah? Et vous croyez

que vous allez vous en tirer

aussi facilement?


NILS vole sur le dos de PLUME BLANCHE.


NILS

Tu ne m'as toujours pas dit

vers où nous volions,

Plume Blanche.


PLUME BLANCHE

Ne t'inquiète pas, Nils.

Je t'emmène dans un endroit

où tu seras en sécurité,

où le renard ne te trouvera pas.


NILS

Comment peux-tu rester

avec cette bande de vauriens?


PLUME BLANCHE

Depuis que La Rafale

est devenu leur chef,

ils ne sont plus comme avant.


NILS

Hum.

Pourquoi voles-tu

si bas, Plume Blanche?


PLUME BLANCHE

Je te l'ai déjà dit,

tu n'as pas à avoir peur.


NILS

J'espère que

tu sais où tu vas.


PLUME BLANCHE

Cramponne-toi. On atterrit.


NILS

Attention! Il y a quelqu'un.


PLUME BLANCHE

Oui, je sais, Nils.

Tu dois avoir confiance en moi.


NILS

Qu'est-ce qu'on vient

faire ici et où sommes-nous?


PLUME BLANCHE

Tu vas le voir.

Voilà.

Smirre ne connaît pas

cette cachette.


NILS

Ça ressemble à la cabane

à outil de mes parents.


PLUME BLANCHE

Je suis ici chez moi. À

la vérité, c'est seulement mon

repère secret. J'ai l'habitude

d'y venir pour m'y réfugier.


NILS

Cette cabane me plaît. Ah. Oh!

Oh. Dis-moi, tu ne crains pas

que quelqu'un puisse

quand même te dénicher?


PLUME BLANCHE

Et qui pourrait m'y découvrir?

Par bonheur, personne

ne vient jamais jusqu'ici.


NILS

Tu as du courage.


PLUME BLANCHE

Pas tant que ça. Cette cabane

est vraiment abandonnée,

mais surtout, n'en parle

à qui que ce soit.


NILS

C'est entendu. Je ne le dirai

à personne, puisque tu le

désires, mais je crois que

tu en imposerais davantage

si on savait que tu habites

cette cabane, qui est à toi.


PLUME BLANCHE

Tu as peut-être raison,

tu as peut-être tort, car avec

cette bande de brigands,

il faut toujours se méfier.

Pour moi, c'est plus sûr

de garder le secret.


NILS

Tu es beaucoup trop prudent.

Tu dois apprendre à te défendre.

Tu dois en imposer pour que

les autres te respectent.

Tu ne dois plus supporter

les brimades, Plume Blanche.


PLUME BLANCHE

Ah, facile à dire.

En attendant, il faut que

je rentre. Sinon, les autres

vont avoir des soupçons.


NILS

Reviens le plus vite possible.


Pendant ce temps, SMIRRE LE RENARD se trouve près de la jarre.


SMIRRE LE RENARD

Ce sacré gnome de Nils m'a

échappé encore une fois, mais je

vais bientôt pouvoir me venger.

Les corneilles m'aideront et,

s'il le faut, je saurai

bien les y obliger.


Les corneilles se trouvent dans un arbre.


LA BOURRASQUE

N'as-tu pas remarqué?

Les autres corneilles

ont beaucoup plus de pièces

de pièces d'or que moi.


CORNEILLES

Hein?


LA BOURRASQUE

C'est dégoûtant. Tu devrais

leur montrer que c'est

bien toi le chef.


LA RAFALE

Ah...


LA BOURRASQUE

C'est bien le comble!

Au lieu de faire quelque chose,

tu restes là à regarder

les autres nids. Faut-il

que je m'en occupe?


LA RAFALE

N'insiste pas. Écoutez-moi

tous. Je suis votre chef.

Par conséquent, vous allez me

donner toutes vos pièces d'or.


LA BOURRASQUE

Ramassez immédiatement

ce qu'il y a dans vos nids

et venez me le porter.


CORNEILLES

Non et non!


LA BOURRASQUE

Et tâchez de ne pas

en oublier. Vous avez compris?

Je les veux toutes.


CORNEILLE 1

On pourrait

peut-être en garder?


CORNEILLE 2

Je suis de ton avis.

Pourquoi devrions-nous

tout donner à ces deux...


LA BOURRASQUE

Qu'est-ce que vous

croyez? Me prendriez-vous

pour une idiote?


CORNEILLE 1

Sans vouloir vous offenser,

La Bourrasque, ce n'est pas

ce que nous pensions.


LA BOURRASQUE

Ça m'est égal. De toute façon,

les pièces d'or sont à moi.


CORNEILLE 1

Oh...


CORNEILLE 2

Oh. Dommage.


CORNEILLE 1

Ça ne peut pas continuer comme

ça. Ils exagèrent. Nous faisons

tout le travail et ce sont eux

qui encaissent les bénéfices.


LA BOURRASQUE

Il n'y a rien de plus beau

pour une corneille bien née

qu'un beau tas d'or. Ha! Ha! Ha!


LA RAFALE

Oui. Tu as raison, ma chère,

ça brille, c'est tout

simplement splendide!


LA BOURRASQUE

Hum? Je pourrais contempler

ces pièces toute la journée.

C'est bien plus drôle

que d'aller voler

des petites cuillères

à ces humains imbéciles.


LA RAFALE

Tu as raison et on va aller

chercher ce qui reste.

Nous retournons voir

la cruche aux pièces d'or.


CORNEILLE 1

Ils n'en ont jamais assez.


CORNEILLE 2

Que veux-tu,

c'est lui le chef.


PLUME BLANCHE

Avec un peu de chance,

on ne se sera pas aperçu

de mon absence.


SMIRRE LE RENARD

Ça fait une éternité

que j'attends le retour

de ces méprisables corneilles.

Quelle patience il faut avoir

avec ces brigands-là.


LA BOURRASQUE

Nous revoilà.

Nous sommes venus chercher

le reste des pièces d'or.


LA RAFALE

Sinon, on risque

de venir nous les voler.


LA BOURRASQUE

En tous les cas, nous

te sommes très reconnaissants

d'avoir surveillé

notre trésor. Merci.


SMIRRE LE RENARD

Oh?

Ai-je bien entendu? Depuis

quand s'agit-il de votre trésor?

Qu'auriez-vous fait sans moi,

hein? Pour ouvrir cette cruche

hermétiquement fermée. Qui a été

chercher Nils pour l'ouvrir?


LA BOURRASQUE

Quel toupet incroyable!

La Rafale, veux-tu bien lui dire

qu'on ne va pas se laisser

insulter par un renard vagabond?


LA RAFALE

Elle a raison. Si tu n'es pas

plus poli, on va t'apprendre

qui a le droit de parler

le plus fort.


SMIRRE LE RENARD

Euh, ça reste

encore à voir.


SMIRRE LE RENARD attrape LA RAFALE.


LA RAFALE

Lâche-moi!


LA BOURRASQUE

Venez vite à son secours!


CORNEILLES

Qu'est-ce

qu'on doit faire?


SMIRRE LE RENARD

Écoute, si tu ne m'amènes pas

Nils immédiatement, ta dernière

heure aura sonnée, hein?


LA RAFALE

J'ai compris, mais tu dois

au moins me faire confiance.

J'ignore absolument

où se trouve ton marmouset

et je n'en ai aucune idée.

Je t'en prie, Smirre. Rends-moi

ma liberté. Je veux bien

t'aider, mais je sais pas

comment m'y prendre,

tu comprends?


SMIRRE LE RENARD

Alors, ne compte pas

sur le reste de l'or.


LA RAFALE

Ah!


LA BOURRASQUE

Il s'en est sorti!


LA BOURRASQUE essaie de ramasser ce qu'il reste d'or.


SMIRRE LE RENARD

Grr!


LA BOURRASQUE

Ah! Ah!


LA RAFALE

La Bourrasque,

laisse ces pièces d'or.


LA BOURRASQUE

Il n'en est pas

question.


SMIRRE LE RENARD

Grr!


LA RAFALE

Maudit renard!


LA BOURRASQUE

Tu n'oserais pas faire ça.


SMIRRE LE RENARD

Oui.


SMIRRE LE RENARD enferme LA BOURRASQUE dans la jarre.


LA BOURRASQUE

Mmm! Mmm!


LA RAFALE

Ah!


SMIRRE LE RENARD

Gros malin qui

a eu l'air de prétendre qu'il

aurait pu ouvrir la jarre sans

moi. Vas-y, montre-nous comment

tu peux t'y prendre. Mais

dépêche-toi, sinon La Bourrasque

risque très vite d'étouffer.

Il n'y a pas beaucoup d'air,

là-dedans.


LA RAFALE

Euh... Je connais quelqu'un

qui peut nous dire où se trouve

Nils en ce moment.

Plume Blanche, où as-tu

emmené le Poucet?


PLUME BLANCHE

Qui, moi?


LA RAFALE

Reste ici!

Où est Nils? Tu dois répondre.

Compris? Excuse-moi, Plume

Blanche, je n'ai pas voulu te

faire mal, assurément pas, mais

tu dois te rendre compte que

tu es le seul qui peut nous

tirer de ce mauvais pas.


LA BOURRASQUE

Au secours!

Ouvre vite le couvercle.

Au secours! J'étouffe.


LA RAFALE

Tu dis nous amener Nils.

Elle ne tiendra pas

longtemps, là-dedans.


PLUME BLANCHE

Je te le répète, La Rafale,

je n'ai vraiment aucune idée

de l'endroit où Nils peut

se trouver en ce moment.


LA RAFALE

Je ne te crois pas. Tu mens.

C'est toi qui lui a

indiqué une cachette.


SMIRRE LE RENARD

Eh bien? Il ne vous reste plus

qu'à chercher le marmouset

si vous tenez à sauver

la vie de La Bourrasque.


LA BOURRASQUE

La Rafale, au secours!


PLUME BLANCHE

J'ignore où il est,

je ne peux rien dire d'autre.


LA RAFALE

Tu mens.

Vous n'avez pas

une idée, vous autres?


CORNEILLE 1

Non, mais nous avons vu

qu'il s'est envolé

avec Nils sur son dos.


CORNEILLE 2

Oui, nous l'avons vu.

Nous l'avons bien vu.


LA RAFALE

C'était donc vrai.

Allez, montre-nous

le chemin, on te suit.


QUENOTTE

Qu'est-ce que tu as, Nils?

Pourquoi marches-tu

sans arrêt de long en large?


NILS

Je me fais du souci.

Qu'allons-nous faire,

maintenant? Si nous sortons de

cette cabane, Smirre va nous

trouver et, si nous restons,

Akka partira sans nous.


QUENOTTE

En tous cas, si on reste ici,

nous avons au moins un an

de pommes de terre devant nous.


NILS

Martin et Petite Plume

doivent nous chercher.

Ah! Si seulement je savais

ce qu'il faut faire.


Pendant ce temps, PETITE PLUME et MARTIN LE JARS sont à la recherche de NILS et QUENOTTE.


PETITE PLUME

Auriez-vous vu, par hasard,

un petit marmouset

avec un hamster minuscule?


OISEAUX

Qui était sur le dos

d'une corneille? Qui était

sur le dos d'une corneille?


OISEAU

Oui, nous les avons vus.

Ils étaient sur le dos d'une

corneille à plumes blanches.


MARTIN LE JARS

Merci beaucoup, mon ami.

Allez, viens, Petite Plume.


PETITE PLUME

Oui.


MARTIN LE JARS

Bonjour. As-tu vu un jeune

marmouset sur le dos

d'une corneille?


OISEAU

Non.


MARTIN LE JARS

Hé, vous deux!


CANE

Hein?


MARTIN LE JARS

Oui, oui. Vous, en bas, là.


CANE

Nous?


MARTIN LE JARS

Avez-vous vu un marmouset?


PETITE PLUME

Il est avec un hamster

minuscule et il chevauche

une corneille à plumes blanches.


CANE

Une corneille?

Non, j'ai rien vu.


CANARD

Moi non plus.


LA BOURRASQUE

Au secours!

Sors-moi de là, La Rafale.


LA RAFALE

Hum...


SMIRRE LE RENARD

Grr!

N'insiste pas. Tant que Nils

ne sera pas là, tu ne toucheras

pas à cette jarre.


LA BOURRASQUE

Au secours!

Je n'en peux plus,

je manque d'air.


LA RAFALE

Où sont-ils passés? Ils

devraient déjà être de retour,

ils sont partis depuis assez

longtemps. Ne t'inquiète pas,

Smirre, Nils va arriver

d'un instant à l'autre.


PLUME BLANCHE

Nous y voilà. C'est la cabane

qu'on aperçoit, là, en bas.


CORNEILLE 2

Je suis impatient de savoir

si tu as dit la vérité.


PLUME BLANCHE

Eh bien, maintenant que nous

y sommes, qu'allez-vous faire?


CORNEILLE 1

As-tu vu cet homme,

dans le champ? Tu ne crains

pas qu'il ne nous chasse?


CORNEILLE 2

Moi, j'ai peur.


PLUME BLANCHE

Si on ne l'ennuie pas,

il ne nous fera aucun mal.

Allez, venez.


CORNEILLE 1

Je ne le vois pas. Je savais

bien que tu nous avais menti.


PLUME BLANCHE

Non, j'ai dit la vérité.

Il est bien ici.

Nils? Quenotte?

Où êtes-vous donc?


CORNEILLE 1

Ils seraient dans cette

cabane, d'après toi?


CORNEILLE 2

Dans ce cas, on va le trouver.


NILS

Nom d'un petit bonhomme,

qu'est-ce qui a bien pu décider

Plume Blanche à nous trahir?


QUENOTTE

Il l'a fait, c'est que

les autres ont dû

l'y obliger par la force.


PLUME BLANCHE

(S'adressant à NILS)

J'ai dû avouer où vous étiez.

Je t'expliquerai plus tard.


CORNEILLE 1

Ici, il y a de quoi

soutenir un siège.


CORNEILLE 2

En effet, avec toutes ces

pommes de terre appétissantes.


CORNEILLE 1

Mmm!


CORNEILLE 2

Miam! Ce qu'elles sont bonnes.

Malgré tout, je dois dire que

les hommes qui sont tous près

me font quand même un peu peur.


PLUME BLANCHE

Mais non, je ne les dérange

pas. C'est pourquoi

ils me laissent tranquille.


CORNEILLE 1

Malgré tout, Plume Blanche,

je t'admire, car je n'aurais

jamais eu ce courage.


PLUME BLANCHE

C'est peu de choses.


CORNEILLE 1

Tu t'es arrangé une belle

réserve de pommes de terre.


CORNEILLE 2

Oui, il a été très malin.

Si je n'avais pas aussi peur

des hommes, je me sentirais

bien dans cette cabane.


NILS

Alors, Plume Blanche,

j'attends tes explications.


PLUME BLANCHE

Euh, bien, tu sais...


NILS

Surtout, pas d'échappatoire.


PLUME BLANCHE

Ce n'est pas ma faute, Nils.


NILS

Pourquoi les as-tu

emmenés jusqu'ici?


PLUME BLANCHE

Voilà, c'est très simple.

Smirre a enfermé La Bourrasque

dans la cruche et ne veut plus

la laisser sortir.


NILS

Et pour quelle raison?


PLUME BLANCHE

Il ne laissera ouvrir

le couvercle que lorsque

nous t'aurons livré.

Dans ces conditions,

je n'avais pas le choix.


CORNEILLE 1

On pourrait très bien vivre

ici et nous serions

débarrassés de La Bourrasque.


PLUME BLANCHE

Il y a largement de quoi vous

rassasier. Vous pouvez en manger

autant que vous voulez.

Bon appétit.


CORNEILLES

Merci.


PLUME BLANCHE

Continuez.


QUENOTTE

J'ai l'impression que les

corneilles sont plus tellement

d'accord avec leur chef,

La Rafale.


NILS

Pourquoi ne prendrais-tu pas

le commandement, Plume Blanche?


PLUME BLANCHE

Qui, moi?


NILS

Oui, tu pourrais faire

de ces brigands des animaux

honorables et raisonnables.


QUENOTTE

Vous feriez bien d'écouter

au lieu de songer

qu'à vous empiffrer.


NILS

En vérité, je ne vous

comprends pas.

Pourquoi vous êtes-vous

entraînés à devenir une bande

de corneilles sauvages,

nom d'un petit bonhomme?


CORNEILLE 1

Et dire que tout

ce qu'on vole, on doit

le donner à La Rafale.


NILS

Il vous reste

encore un espoir.


PLUME BLANCHE

Il a raison. Nous nous sommes

un peu trop laissés faire.

Nous devrions abandonner

le brigandage.

Il me semble que je pourrais

vous procurer une meilleure vie.


CORNEILLE 1

Prétends-tu que si tu devenais

notre chef, nous n'aurions

plus jamais faim?


CORNEILLE 2

On peut toujours essayer.

Il suffit de destituer

La Rafale de ses pouvoirs.


CORNEILLES

Oui!


LA RAFALE

Smirre, laisse-moi jeter

un coup d’œil à l'intérieur.

M'entends-tu, ma chérie?

Es-tu encore vivante?


SMIRRE LE RENARD

Vous autres, les corneilles,

vous êtes des dures à cuire,

hein? Ne t'inquiète pas,

La Bourrasque résiste encore.

Ah! Aaah...

Je commence à avoir faim.

Si le minus n'arrive pas, ça va

mal tourner pour La Bourrasque.


LA RAFALE

Il n'y a donc rien

qui puisse t'attendrir?


SMIRRE LE RENARD

Hein?


LA RAFALE

Hein?

Enfin, les voilà.

Les voilà. Je le savais

que je pouvais compter

sur mes fidèles corneilles.

Il est plus que temps.


SMIRRE LE RENARD

Hein? Alors, cher petit...


NILS

Maintenant que je suis là,

dis-lui d'enlever le couvercle.


LA RAFALE

Oui. J'ai tenu parole,

tu dois ouvrir la jarre.


SMIRRE LE RENARD

Non, tu dois d'abord

me livrer Nils.


NILS

C'est le comble! On pourrait

me demander mon avis.


SMIRRE LE RENARD

Tu n'as rien à dire,

marmouset. Je te conseille

surtout de ne pas

t'en mêler, hein.


LA RAFALE

La seule chose

qu'on te demande, c'est

de libérer La Bourrasque.


NILS

Nom d'un petit bonhomme,

tu n'as qu'à te débrouiller

par toi-même.


LA RAFALE

Hein? Alors, le gros malin,

peux-tu me dire ce que nous

devons faire, maintenant?


SMIRRE LE RENARD

Tu peux me faire

confiance, insolent.

Je vais ramener

ce gnome à la raison.


PLUME BLANCHE

À nous de jouer. Allons-y.


SMIRRE LE RENARD

Que me voulez-vous?

Écartez-vous, sales bêtes.


CORNEILLE 1

Tu te permets

d'être insolent?


SMIRRE LE RENARD

Excusez-moi, euh...


CORNEILLE 2

Tu vas laisser Nils

tranquille, sinon

tu auras à faire à nous.


LA RAFALE

Je t'en prie, Nils.

La Bourrasque est là-dedans.

Rends-lui sa liberté.

Vite, au travail.


NILS fait signe aux autres corneilles.


PLUME BLANCHE

Hum-hum.


LA RAFALE

Allez, dépêche-toi.

Tu vas y arriver.


NILS

(Tirant sur le couvercle)

Han!


LA RAFALE

La pauvre, elle doit être

à moitié asphyxiée là-dedans.


SMIRRE LE RENARD

Han!

Miam!


LA RAFALE

Allez, Nils, fais un effort.


NILS

Han! Aïe! Oh...


LA RAFALE

Tu dois encore essayer!

Nous devons absolument

la sortir de là, et tu es

le seul qui puisse le faire.


NILS

Oh, je n'y arrive pas.

Oh!

Hum! Han!


NILS utilise son canif comme levier pour décoincer le couvercle.


LA RAFALE

Oh!


CORNEILLES

Hein?


SMIRRE LE RENARD

Ah!


LA RAFALE

Han!


CORNEILLE

Continue.


NILS

Han!


SMIRRE LE RENARD

Ha! Ha! Ha!


NILS fait un signe aux autres corneilles et siffle dans son sifflet.


LA RAFALE

Cette fois, Nils,

tu as presque réussi.


NILS

Non...


LA BOURRASQUE

Tu l'as

presque!


NILS

Oh!


NILS réussit a enlever le couvercle. Il siffle dans son sifflet. SMIRRE LE RENARD lui saute dessus. Les corneilles attrapent les pièces d'or, et LA RAFALE tire LA BOURRASQUE de la jarre.


SMIRRE LE RENARD

Arrête-toi! Grr!


NILS

Oh!


Les corneilles laissent tomber les pièces d'or sur SMIRRE LE RENARD.


SMIRRE LE RENARD

Aië! Ouille! Aïe!

Aïe! Aïe!

Ouille! Ah! Ah!

Aïe, aïe, aïe!


NILS

Oui, c'est très bien!

Attaquez-le!

Ne le lâchez pas! Bravo!


SMIRRE LE RENARD

Ah! Au secours!

Oh!


CORNEILLES

Vive Plume Blanche!

Vive Plume Blanche!


LA BOURRASQUE

Hein?


LA RAFALE

Ai-je bien entendu?

Hé, est-ce que vous êtes

devenus cinglés? Expliquez-vous.


LA BOURRASQUE

Qu'est-ce que ça signifie,

mon cher? Il faut vite

les remettre au pas!


LA RAFALE

Je vais le faire. Place!

C'est toi, plume Blanche,

qui est responsable de cette

révolution? Je veux savoir

ce que tu as manigancé.


CORNEILLE 1

Il faut bien qu'on se décide

à le lui dire clairement.


LA RAFALE

Qu'avez-vous à me dire?


LA BOURRASQUE

Tu en as trop dit

ou pas assez. Parle.


CORNEILLE 1

C'est très simple. Nous

avons tenu conseil et nous avons

décidé de destituer La Rafale.

Oui. Plume Blanche devient notre

chef à partir de maintenant

et nous le respecterons tous.


LA RAFALE

Dis-moi que ce n'est pas vrai.


LA BOURRASQUE

Oh! Mais ce n'est

pas possible!


LA RAFALE

Si vous croyez que je vais

me laisser faire. Je vais...

Oh! Qui a osé me tirer? Aïe!

Qu'est-ce qui te prend? Lâche

mes plumes immédiatement.


LA BOURRASQUE

Vous n'êtes que des ingrats.

Après tout ce qu'on a fait

pour vous. En tous cas,

vous n'aurez pas une seule pièce

de mon or, je vous le garantis.

Quelle honte! Se permettre

d'arracher les plumes

d'un chef respectable.


LA RAFALE

Écoutez, vous autres.

Vous allez faire

ce que je vous dis, hein?


CORNEILLE 2

Ici, tu n'as plus

d'ordres à donner.


LA BOURRASQUE

Ça, c'est un comble! On te

permet plus de parler, toi qui

les as conduits sur le chemin

de la rapine pendant

tant d'années. Pouvez-vous

m'expliquer ce qui vous a pris

au lieu de rester figé là

sans rien dire?


LA RAFALE

Vous avez sans doute oublié le

bon temps, quand nous chassions

ensemble les lièvres de taillis

en taillis et quand nous volions

aux humaines les petites

cuillères d'argent,

c'était amusant, non?


CORNEILLE 1

C'était le temps des bêtises,

mais maintenant, c'est terminé.

Nous voulons devenir honnêtes.


CORNEILLES

Oui.


LA RAFALE

Hein?


CORNEILLE 1

Si l'une d'entre vous

a quelque chose à déclarer en

faveur de La Rafale, qu'elle le

fasse. Personne n'a rien à dire?


NILS

Un instant, je crois que j'ai

une idée. Il suffit de voter.

Que ceux qui sont

pour La Bourrasque

et La Rafale s'envolent.


LA RAFALE

Hein?


PLUME BLANCHE

Tu viens sans doute

de remarquer que tout

le monde est contre toi?


CORNEILLES

Oui!


PLUME BLANCHE

Que ceux qui n'ont rien

à reprocher à La Rafale

restent assis.


CORNEILLES

On a quelque chose

à lui reprocher.

On veut Plume Blanche.

Oui, Plume Blanche!

Vive Plume Blanche.


LA BOURRASQUE

C'est honteux! Quelle

ingratitude! Vous êtes méchants,

je vous déteste.

Vous êtes méchants.


CORNEILLES

Vas-tu me lâcher, sorcière?!

Nous voulons suivre

Plume Blanche.

Oui, c'est

Plume Blanche, notre chef.

Vive Plume Blanche,

notre chef. Notre chef!


NILS

Tous nos compliments,

Plume Blanche.


PLUME BLANCHE

Pour te remercier d'avoir eu

cette bonne idée, je vais te

ramener chez les oies sauvages.

Allez, grimpe sur mon dos.


NILS

Oh, merci. Viens, Quenotte.


LA BOURRASQUE

Tout ce qui nous reste,

c'est notre or.


LA RAFALE

Oui. C'est mieux que rien.


MARTIN LE JARS et PETITE PLUME croisent les corneilles en vol.


MARTIN LE JARS

Nils!

Nils Holgersson!


PETITE PLUME

Nils,

où est-tu?


MARTIN LE JARS

Nils?


PETITE PLUME

Nils?


MARTIN LE JARS

Nils, où es-tu? Que fais-tu?


PETITE PLUME

Nils, on est venus

te chercher.


NILS

Ohé, ici!


QUENOTTE

Tu vois, Nils, j'avais

raison, comme toujours.


NILS

Ohé! Je suis ici!


QUENOTTE

Je le savais que Martin et

Petite Plume nous chercheraient.


MARTIN LE JARS

Oh! Ce que je suis

content de vous avoir retrouvé.


PETITE PLUME

Et moi, donc.


Début chanson thème


VOIX FÉMININE

♪ Tu es si petit

C'est si grand le monde

Alors reste auprès de moi

Tu verras un jour

que la Terre est ronde

Ce soir reste auprès de moi

Rêve d'aventure à la télé

Et lis des bandes dessinées

Car le jour

où tu voudras partir

Je ne pourrai te retenir

Je me cacherai pour pleurer

Tu es si petit

c'est si grand le monde

Ce soir reste auprès de moi

Reste là ♪♪


Fin chanson thème

Épisodes de Le merveilleux voyage de Nils Holgersson au pays des oies

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par