Image univers Les Sapiens Image univers Les Sapiens

Les Sapiens

Deux clans rivaux cherchant à fuir une éruption volcanique s´installent accidentellement dans la même montagne. La grotte du clan des Roc est au sous-sol et celle des Pierre à la surface. Ensemble, ils doivent apprendre à cohabiter pour le meilleur et pour le pire tout en évitant les intempéries et le tigre albinos à dents de sabre. Dans la clairière voisine, une drôle de shamane, Mystique Denise et sa meilleure amie Lucy, viennent nourrir leurs aventures en y ajoutant une touche d´absurdité.

Partager

Vidéo transcription

Pierrette sauve le monde

Pierrette invente le troc, un moyen révolutionnaire pour rendre le monde plus équitable. Jusqu’à ce que Cristal décide d’en tirer profit.



Année de production: 2017

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Les Sapiens est une série qui se passe dans un univers préhistorique où deux clans, les Pierres et les Rocs, vivent dans des grottes et s’habillent avec des peaux de bêtes.


Il pleut dehors. PIERRE et PIERRETTE sont près de l’âtre dans la grotte du clan des Pierres. Ils sont couverts avec des peaux de bête, mais ils grelottent.


PIERRETTE

Rajoute du bois dans le feu.


PIERRE

(Montrant un cure-dents)

C'est tout ce qui reste.


PIERRETTE

Brûle-le pareil!


PIERRE

C'est parce que je voulais

m'en servir pour m'enlever

des bouts de viande

coincés dans les dents.


PIERRETTE

Je gèle, Pierre!


PIERRE

Je sais, mais ça,

ça va brûler en deux secondes

puis moi, mes dents vont me

déranger toute la journée.


PIERRETTE

J'ai dit: je gèle, Pierre!


PIERRE jette son cure-dents à regret dans le feu qui n’en est plus un.


PIERRE

Je devrais aller

bûcher du bois.


PIERRETTE

Ça fait des jours

qu'il pleut.

Ça brûle pas du bois mouillé.

T'aurais dû y aller

quand il faisait beau.

Le chef Lapierre

va être furieux.


PIERRE

Pourquoi?

Il a sûrement pas froid, lui.

Il est parti suivre les traces

du tigre albinos dans un volcan.


PIERRE prend un gros pilon de viande et le mange.


PIERRE

Hé! Mais pourquoi on fait

toujours du feu avec du bois?


PIERRETTE

Parce que ça brûle?


PIERRE

Et quoi d'autre brûle

quand on le laisse trop

longtemps dans le feu?

Hein? Hein? Hein?

De la viande!


Montrant d’autres pièces de viande.


PIERRE

Puis ça, on en a plein!


Générique d’ouverture


Titre :
Les Sapiens Pierrette sauve le monde


PIERRE essaie de faire du feu en frottant deux morceaux de viande, comme s’il s’agissait de bois, pendant que PIERRETTE continue de grelotter. LUCY arrive dans la grotte.


LUCY

Quelqu'un a demandé

du soleil?


PIERRETTE

Il fait beau dehors?!


LUCY

Ah non.

Mais rassure-toi, Pierrette,

car j'apporte avec moi

la lumière de la culture

pour vous réchauffer le coeur.


PIERRE

J'espère que ça brûle

mieux que du steak.


LUCY

Je vous présente en primeur

mondiale ma nouvelle amie:

(Montrant une marionnette)

Marionnette-en-noix-de-coco

avec-des-raisins

à-la-place-des-yeux.

(Modifiant sa voix)

Salut.


PIERRE

Une noix de coco

avec des raisins

à la place des yeux qui parle!


LUCY

Elle fait plus que parler.

Raconte-nous une blague.

(Modifiant sa voix)

Comment appelle-t-on

un dinosaure qui veut voler,

mais qui s'écrase

tout le temps?

Un aterreodactyle!


PIERRE

Ah, wow!

Une noix de coco

qui raconte des blagues

que je comprends pas!


PIERRETTE

Tu le sais que c'est Lucy

qui la fait parler?


PIERRE

Hein?


LUCY

C'est une nouvelle

forme artistique

que je suis en train

de développer.

(Modifiant sa voix)

Ahem! Qu'on est en train

de développer!


PIERRETTE

Tu vois?


PIERRE

Voir quoi?


PIERRETTE

C'est Lucy

qui la fait parler.


PIERRE

Raconte-nous

une autre blague.


LUCY

(Modifiant sa voix)

OK. Quelle est la différence

entre une orange

et un serpent venimeux?

Pierrette.


PIERRETTE

Ça se brûle-tu

de la noix de coco?


LUCY

(Modifiant sa voix)

Je crois qu'on devrait

sortir d'ici.

(Avec une voix normale)

Tu as raison.

Fuyons ce public glacial.


PIERRE se lève, inquiet de voir partir LUCY


PIERRE

Hé!

Attendez! Attendez...

(Se tournant vers PIERRETTE)

Bravo.

T'es contente, là? Maintenant,

on saura jamais c'est quoi

la différence entre une orange

et un serpent venimeux.


LUCY fait surgir seulement la marionnette de derrière le divan.


LUCY

(Modifiant sa voix)

Si tu sais pas, va surtout

pas cueillir des fruits.


PIERRE

(Riant)

Je la comprends pas.

Je l'aime bien,

Marionnette-en-noix-de-coco

avec-des-raisins

à-la-place-des-yeux.

On devrait l'inviter à souper,

un soir.


PIERRETTE

Faudrait aussi inviter Lucy.


PIERRE

Ça me dérange pas.

Si elle veut, elle vient,

si elle veut pas venir,

elle vient pas, c'est pas...

Elle a sa vie aussi, Lucy.


PIERRE recommence à essayer de faire du feu avec ses morceaux de viande.


Dans la grotte des Rocs, ROCK-ANDRÉ alimente le feu et CRISTAL se plaint.


CRISTAL

Tu rajoutes pas du bois dans

le feu? On crève de chaleur!


ROCK-ANDRÉ

Va dehors si t'as trop chaud.


CRISTAL

Non, j'ai trop faim

pour sortir.


ROCK-ANDRÉ

Il me reste

des copeaux de bois.


CRISTAL

Je suis allergique

aux échardes dans la gorge,

c'est plate, hein.


ROCK-ANDRÉ

Avec un verre d'eau,

ça passe.

Puis en plus,

c'est du bois de pin;

ça se digère tellement mieux

que de l'érable.


CRISTAL

Je pense que j'aime mieux

me ronger les ongles.


ROCK-ANDRÉ

OK.


CRISTAL

Quoique je viens juste

de me les limer.

Ah, puis c'est quoi

un petit rhume

si c'est pour rester belle!


CRISTAL sort de la grotte. À l’extérieur, PIERRETTE sort en grelottant en même temps que CRISTAL. Toutes les deux se retrouvent dehors sous la pluie.


CRISTAL

(Grelottant)

Ah, «my grotte»!


PIERRETTE

As-tu déjà vu

un froid comme ça?


CRISTAL

Non. Si j'avais pas peur

que Rock-André me ramène

des sangsues à manger, je

serais pas obligée de sortir.


PIERRETTE

Vous n'avez plus rien

à manger?


CRISTAL

Non. À moins que t'aimes ça

gruger du bois.


PIERRETTE

Vous avez du bois?!


CRISTAL

Depuis que ma mère calme

sa rage en coupant des arbres,

disons qu'on a pas froid.


PIERRETTE

Chanceux!

Du bois, c'est justement

ce qui nous manque.

Au moins, notre «grotte-manger»

est plein.


CRISTAL

Chaque clan ses problèmes,

j'imagine.


PIERRETTE

Attends une minute.


CRISTAL

Quoi?


PIERRETTE

C'est flou,

mais j'ai l'impression

q'il y a une idée, là,

quelque part,

quelque chose qui pourrait

régler tous nos problèmes.


CRISTAL

OK, mais vas-y,

dis-la ton idée.


PIERRETTE

Je suis pas sûre encore,

c'est compliqué.

Nous, on a à manger,

mais pas de bois.

Vous, vous avez du bois,

mais rien à manger.


CRISTAL

Ça, je le sais déjà.

Puis après?


PIERRETTE

Regarde, de la bouffe

puis du bois.

Du bois puis de la bouffe.

Bouffe-bois, bouffe-bois...


CRISTAL

OK, c'est pas que c'est

plate, mais il fait trop froid

puis faut que j'aille

me ronger les ongles.


PIERRETTE

Attends!

Non...


Plus tard, PIERRETTE n’a pas encore accouché de son idée et CRISTAL attend patiemment que l’idée surgisse.


PIERRETTE

Ah! J'ai trouvé!

On va faire un échange!


CRISTAL

Vous allez nous donner

toute votre nourriture

puis nous tout notre bois

jusqu'à ce que vous autres,

vous ayez trop faim

puis nous trop froid?


PIERRETTE

Mieux que ça.

On va juste s'échanger

une partie de nos affaires.


CRISTAL

Mais les échanges,

ça marche juste

avec des petits trucs

presque pareils,

comme je t'échange ma banane

contre ton orange.


PIERRETTE

Si ça marchait

avec n'importe quoi?

(Sortant un sac)

J'ai un sac de noix.


CRISTAL

Des pistaches?


PIERRETTE

Mieux.

Mélange du randonneur.

Je te l'échange...

contre une bûche.


CRISTAL

OK.

Bouge pas, je m'en vais

en chercher une chez nous.


CRISTAL part et revient avec une bûche.


L’échange est sur le point de se produire, mais les filles se regardent d’un air suspicieux. Au bout d’un moment, elles procèdent à l’échange.


CRISTAL

Ça marche!


PIERRETTE

Je pense que mon idée

va changer le monde.

Hum...


Plus tard, les membres des deux clans partagent autour d’un feu de camp dehors.


CRISTAL

Hé, pour des carnivores,

vous avez tout un choix

de menus végétariens.


PIERRETTE

Chef Lapierre nous oblige

à avoir de tout,

au cas où la chasse

serait pas bonne.


PIERRE

Sauf moi!

J'ai une permission spéciale.

J'ai horreur des légumes.

Yark!


ROCK-ANDRÉ

À Pierrette,

qui a eu la meilleure idée

de l'histoire des Homo-Sapiens.


PIERRE ET CRISTAL

À Pierrette!


PIERRETTE

Merci. C'est gentil.

Mais dans le fond,

j'ai aucun mérite.

À part celui d'avoir fait

de notre communauté

un endroit plus équitable.


ROCK-ANDRÉ

Maintenant, on a juste

à s'inquiéter

des gros prédateurs,

des bibittes venimeuses,

des catastrophes naturelles

puis des maladies.


PIERRE

Ça, c'est ce que j'appelle

la grande survie.


PIERRETTE

Ce qu'on vient de faire,

c'est juste le début.

On est sûrement pas les seuls

clans à manquer de ressources.


ROCK-ANDRÉ

Hum.


CRISTAL

Oui, puis chacun

a sa spécialité.


PIERRETTE

Pierre, veux-tu partir

en voyage?


PIERRE

Certain! Quel voyage?


PIERRETTE

Un voyage d'affaires,

d'échange.


CRISTAL

Faudrait trouver un nom

À ton concept.


PIERRETTE

Attends.

Un voyage de trucs,

de roches...

«Troches»...

Troc.

C'est bon ça, troc!

Ça fait moderne! Pierre.

Tu pars en voyage de troc.


CRISTAL

Rock-André.

Tu pars avec lui.


ROCK-ANDRÉ

Ouais!


Plus tard, ROCK-ANDRÉ et PIERRE marchent en forêt ROCK-ANDRÉ tire un traîneau rempli de bois.


ROCK-ANDRÉ

On arrive-tu bientôt?


PIERRE

Ça dépend ce que t'entends

par bientôt.

Le clan des Flèches est à

trois, quatre jours de marche.


ROCK-ANDRÉ

Hein?


PIERRE

Ou dix, à la vitesse

que t'avances.


ROCK-ANDRÉ

Pourquoi c'est pas toi

qui tires les bûches?

T'es bien plus fort que moi.


PIERRE

Ça, c'est ton bois.

Puis ça, c'est ma viande.


ROCK-ANDRÉ

Oui, mais c'est l'occasion

idéale d'essayer le troc.

Faut bien qu'on se pratique.


PIERRE

OK.


PIERRE donne sa grosse sacoche à ROCK-ANDRÉ et prend la corde attachée au traîneau.


ROCK-ANDRÉ

Voilà.


PIERRE

Hé, ça marche!


ROCK-ANDRÉ

Du premier coup en plus!


PIERRE

Ça m'a donné faim, ça.

Donne-moi donc un bout

de viande séchée.


ROCK-ANDRÉ

Je peux pas,

c'est pas troqué.

Il faudrait que tu me l'échanges

contre quelque chose.


PIERRE

J'ai un bout de silex

pour faire du feu.


ROCK-ANDRÉ

Ah! Ha ha!

Troc conclu.


PIERRE

Hé, on commence

à avoir le tour!

Des champions du troc!


ROCK-ANDRÉ

Un plaisir de troquer

avec vous, cher monsieur.

Tant qu'à être arrêté,

on fait-tu un feu?

Pas longtemps.


PIERRE

Je peux pas te donner

du bois, c'est pour troquer.


ROCK-ANDRÉ

Pas de problème,

j'ai du silex.


PIERRE

(Prenant une bûche dans le traîneau)

Dans ce cas, troc conclu!


ROCK-ANDRÉ

Ouais.


PIERRE

C'est facile le troc

finalement.


ROCK-ANDRÉ

Puis très pratique.


À la grotte du clan des Pierres, PIERRETTE discute avec LUCY près du feu.


PIERRETTE

Maintenant que j'ai réglé

tous les problèmes

de notre communauté,

je crois que je mérite

un peu de divertissement.


LUCY

Et tu vas pas regretter

ton choix.

N'est-ce pas,

Marionnette-en-noix-de-coco

avec-des-raisins

à-la-place-des-yeux?

(Modifiant sa voix)

C'est vrai pour

la moitié du numéro,

celle où c'est moi qui parle.


CRISTAL arrive avec un sac.


CRISTAL

Tiens.

Tes bûches pour la nuit.


PIERRETTE

C'est tout?

Ça va pas?


CRISTAL

C'est juste que...

Je peux pas te dire c'est où,

mais y a une caverne

où on cache notre bois, OK?

Y a deux roches;

une pour bloquer l'entrée

puis une qui sert de barrage

à la rivière souterraine.


PIERRETTE

Ah non.

Tu t'es trompée de roche?


CRISTAL

Oui!

Ça fait 100 fois que je dis

qu'il faudrait faire une marque

dessus pour les identifier!

Puis là, le courant a emporté

une partie de la réserve

de bois. Je ne peux plus me permettre de t'en échanger autant, fait que je t'ai juste apporté la moitié.


PIERRETTE

Je comprends.

Fais-toi-z-en pas avec ça,

j'ai juste à donner la moitié

de la nourriture, c'est tout.


LUCY

Excusez-moi,

mais y a un détail

qui semble vous échapper.


CRISTAL

Hé.

Est-ce que je peux manger

ta noix de coco?


LUCY

(Modifiant sa voix)

Ça va pas, la tête?


CRISTAL

Oh! Tu la fais parler!

C'est trop mignon.

Salut, petite noix de coco.

Est-ce que je peux juste

te manger les yeux?


LUCY

(Modifiant sa voix)

Non.


CRISTAL

Allez.


LUCY

(Modifiant sa voix)

Non.


PIERRETTE

Arrêtez là. C'est quoi

le détail qu'on a pas compris?


CRISTAL

Ouais.


LUCY

Vous allez tout comprendre,

car c'est l'heure de l'émission

Apprenons avec

Marionnette-en-noix-de-coco

avec-des-raisins

à-la-place-des-yeux.


CRISTAL et PIERRETTE s’assoient pour regarder l’émission de LUCY.


LUCY

(Chantant)

♪ Elle est faite

en noix de coco ♪

♪ Mais elle a un gros cerveau ♪

♪ Posez-lui une question

et faites un voeu ♪

♪ Apprenons avec

Marionnette-en-noix-de-coco

(Chantant très vite)

♪ avec-des-raisins

à-la-place-des-yeux ♪♪

(Modifiant sa voix)

Bonjour, mes petites

noix de Grenoble!


PIERRE ET CRISTAL

Bonjour!


LUCY

(Modifiant sa voix)

Aujourd'hui,

nous allons tout apprendre

sur l'offre et la demande.


LUCY se place devant un tableau noir et colle des dessins au tableau pour expliquer son concept.


LUCY

(Modifiant sa voix)

Par exemple, j'ai une montagne de… bananes à vendre.

C'est ce qu'on appelle l'offre.

Parce que j'offre des bananes.

De l'autre côté...

J'ai le nombre de personnes

qui veulent des bananes.

C'est la demande.

Ici, j'ai une grosse offre et...


LUCY

(Avec sa voix normale)

Peu de demande.

Tu peux donc pas t'attendre

à ce qu'on se batte

pour avoir tes bananes.

(Modifiant sa voix)

Très juste. La valeur

des bananes est donc basse.


LUCY reprend sa voix et retire le dessin des bananes.


LUCY

Dans ce cas,

on les prend toutes!

Miam-miam-miam.


LUCY remplace le dessin des bananes par un dessin d’une seule banane.


LUCY

(Modifiant sa voix)

Eh bien, à cause de Lucy

et de son gros appétit,

mon offre de bananes

est maintenant plus basse

que la demande.


LUCY

(S’adressant aux autres)

La valeur des bananes

va donc augmenter.

(Modifiant sa voix)

Exactement!

Alors, on résume, Lucy?

(Voix normale)

Pourquoi pas?

(Modifiant sa voix)

Quand il y a assez de bananes

pour tout le monde...

(Voix normale)

Elles ne valent pas cher.

(Modifiant sa voix)

Quand il n'y en a

pas assez...

(Voix normale)

Elles valent cher.

(Modifiant sa voix)

C'est aussi simple que ça!


LUCY a terminé son émission. CRISTAL applaudit avec peu d’enthousiasme.


CRISTAL

C'était aussi divertissant

qu'instructif. Pierrette...

la rareté de mon produit

vient d'augmenter sa valeur.


LUCY

Belle compréhension

de l'économie, Cristal.


CRISTAL

Si tu veux du bois,

ça va te coûter

une pleine ration

de nourriture.


PIERRETTE

OK. Je vais les prendre,

tes bûches.


PIERRETTE donne un sac de nourriture.


CRISTAL

Un plaisir de faire

du troc avec toi.

Merci.


PIERRETTE

Pourquoi t'as dit ça?

Tu viens de tout gâcher

mon concept de troc.


LUCY

C'est pas moi, c'est

Marionnette-en-noix-de-coco-

avec-des-raisins

à-la-place-des-yeux...


PIERRETTE

Sors de ma grotte!


LUCY

(Se tournant vers sa marionnette)

Allez, t'as entendu

mon amie? Du vent!

(Modifiant sa voix)

J'ai seulement voulu

éduquer...


LUCY lance sa marionnette par la fenêtre.


LUCY

Non, mais pour qui

elle se prend, celle-là?

Pour qui elle se prend?


Dans la forêt, PIERRE et ROCK-ANDRÉ se sont arrêtés pour faire du feu.


ROCK-ANDRÉ

Faudrait ajouter une bûche

dans le feu.


PIERRE

Tiens. Tant qu'à y être,

donne-moi donc

un autre bout de viande.


ROCK-ANDRÉ

Avec plaisir.


PIERRE

J'ai faim, mais j'ai

le silex puis la nourriture.

Je peux quand même pas

échanger avec moi-même.


PIERRE

Le troc, c'est plus

compliqué qu'on pensait.


ROCK-ANDRÉ

Hum. On va essayer

quelque chose.

Donne-moi une autre bûche.


PIERRE

Tu veux manger du bois?


ROCK-ANDRÉ

Seulement si ça marche pas.

Maintenant, demande-moi

un autre bout de viande.


PIERRE

Peux-tu me donner

de la viande?


ROCK-ANDRÉ

Oui. Mais mange-la pas.

Là, je t'échange le silex

contre la viande.


PIERRE

Ça marche! Hé, t'es

vraiment bon dans le troc!


ROCK-ANDRÉ

C'est facile quand

on connaît le truc, le troc,

en tout cas, ça là.


PIERRETTE visite CRISTAL à la grotte du clan des Rocs.


CRISTAL

Pierrette!

Viens te réchauffer!

Il fait un froid de calmar

encore aujourd'hui.


PIERRETTE

Parle-moi-z-en pas.

J'ai manqué de bois

au milieu de la nuit.

T'es mieux de pas avoir perdu

l'autre moitié de ta réserve.


CRISTAL

(Riant)

Du bois, j'en ai.

Et quel bois!

Laisse-moi te présenter

la collection des bûches

Cristal automne-hiver.


CRISTAL guide PIERRETTE vers la table transformée en présentoir.


CRISTAL

Si c'est la chaleur

que tu recherches,

aucun bois ne procure

une flamme aussi forte que...

l'ÉpiCristal.

Faite d'épinette biologique,

l'ÉpiCristal est reconnue

pour sa facilité d'allumage

et sa chaleur 40 % plus intense.


PIERRETTE

Comparé à quoi?


CRISTAL

Comparé à un bois qui brûle

40 % moins intensément.


PIERRETTE

Mais si ça brûle plus fort,

ça brûle plus vite, non?


CRISTAL

Si t'es soucieuse

du coût de chauffage,

laisse-moi te présenter...

l'ÉcoCristal.


PIERRETTE

As-tu vu les belles

traces de coupe.


CRISTAL

Je reconnais là

une connaisseuse.

C'est du bois dur coupé

à la main.

Et qui dit bois dur

dit constance de la flamme

pour de longues, longues minutes.


PIERRETTE

Notre grotte est

vraiment froide.

Ça nous prendrait

des grosses flammes.

Mais d'un autre côté,

utiliser moins de bûches,

ça a des avantages.


CRISTAL

Hum-hum.

Dans ce cas-là,

laisse-moi te présenter

le joyau de la collection

Cristal.

(Montrant deux bûches attachées ensemble)

L'Écopinette hybride.

Ce que t'as devant toi,

c'est de la bûche

de haute technologie.

Un mélange de bois dur

et de bois mou pour brûler

fort et longtemps.


PIERRETTE

Le rêve.


CRISTAL

Un rêve qui pourrait

devenir ta réalité.

C'est le même genre de bûche

qu'utilise Coeur de Néandertal

pour se chauffer.


PIERRETTE

Ça me surprend pas.

Mais ça doit pas être donné.


CRISTAL

Ah! Non, mais la qualité,

ça se paye.


PIERRETTE

T'es sûre que c'est mieux

que du bois ordinaire?


CRISTAL

Ah! C'est garanti.

Puis si jamais

t'es pas satisfaite

de sa façon de brûler,

tu me la ramènes...

dans le même état que

tu l'as achetée, évidemment,

puis moi, je te la rembourse.


PIERRETTE

OK. Je la prends.

Combien?


CRISTAL

Exactement tout

ce que t'as là-dedans.

Ça tombe bien, hein?


Montrant une poche pleine de nourriture.


Pendant ce temps, dans la forêt, PIERRE et ROCK-ANDRÉ sont toujours autour du feu.


ROCK-ANDRÉ

Faudrait mettre

une autre bûche.


PIERRE

Faudrait qu'on reparte

si on veut arriver un jour.

On va où déjà?


LUCY arrive avec sa marionnette.


LUCY

(Modifiant sa voix)

Salut, les gars!


PIERRE

C'est Lucy puis

Marionnette-en-noix-de-coco-

avec-des-raisins

à-la-place-des-yeux!


LUCY

On a appris que vous étiez

en voyage de troc.

Comme on est en tournée

avec notre numéro,

on a pensé se joindre à vous.


ROCK-ANDRÉ

C'est quoi ça?


PIERRE

Rock-André,

je te présente mon amie.

On est amis, hein?


LUCY

(Modifiant sa voix)

Bien sûr, gros bêta.


PIERRE

Marionnette-en-noix-de-coco-

avec-des-raisins-

à-la-place-des-yeux,

Rock-André.

Rock-André,

Marionnette-en-noix-de-coco

avec-des-raisins

À-la-place-des-yeux.


ROCK-ANDRÉ

Je comprends pas.


LUCY

Tu vois,

Marionnette-en-noix-de-coco

avec-des-raisins-

à-la-place-des-yeux et moi

formons un duo humoristique.


PIERRE

Faites-nous votre numéro.


ROCK-ANDRÉ

Tu viens de dire

qu'il faut qu'on parte.


PIERRE

Oui, le voyage de troc

peut attendre. Silence.


LUCY

Pas si vite.

Nous aussi on fait du troc.

On échange du divertissement

contre… toutes sortes de denrées.

(Modifiant sa voix)

J'aimerais préciser

qu'il s'agit de divertissement

haut de gamme.


ROCK-ANDRÉ

T'es sûr que ça vaut le coût?


PIERRE

Je suis pas trop culturel

d'habitude.

Mais Marionnette-en-noix

de-coco-avec-des-raisins-

à-la-place-des-yeux

a du talent.


PIERRE

Qu'est-ce que vous voulez?

On a...

(Fouillant son sac)

Rock-André!

Y est où notre stock?


ROCK-ANDRÉ

On a tout mangé puis brûlé.


PIERRE

Qu'est-ce qu'on fait?


ROCK-ANDRÉ

On trouve des trucs

à échanger.


PIERRE

OK.


LUCY

Non, mais c'est pas...


ROCK-ANDRÉ et PIERRE partent à la recherche de denrées à échanger. LUCY s’assoit près du feu avec sa marionnette.


LUCY

(Modifiant sa voix)

Quoi?

(Voix normale)

C'était ton idée

de troquer notre numéro!

À ce rythme-là, on pourra

jamais le présenter!

(Modifiant sa voix)

Tu risques moins de

te faire lancer des tomates.


Texte narratif :
Le lendemain


PIERRETTE est de retour dans la grotte du clan des Rocs et CRISTAL utilise ses techniques de vente sous pression avec des morceaux de bois.


CRISTAL

Un presse-parchemin.

Un oreiller ergonomique.


PIERRETTE

Arrête de niaiser! C'est

juste des bûches, tu le sais!


CRISTAL

Écoute, moi, je vends

des appareils multifonctions

de première qualité.

Ce que tu fais avec,

ça me regarde pas.

T'es veux ou pas?


PIERRETTE

Qu'est-ce que t'en penses?

C'est ça ou passer la nuit

dans un igloo.


CRISTAL

Ça va te faire...

l'équivalent du poids d'un

mammouth en noix et en fruits.


PIERRETTE

Le poids d'un mammouth?


CRISTAL

Hum-hum.

Mais si t'as pas assez,

je suis prête à accepter

de la viande aussi.

Pour le reste de mon clan,

parce que moi...


PIERRETTE

J'ai pas un mammouth

en vrai ou en fruits.

Je n'ai même presque plus

de nourriture à échanger.


CRISTAL

C'est-tu vrai?

Fallait me le dire plus tôt.

Au lieu de me donner

un mammouth tout de suite,

tu peux me donner

une fraction de mammouth

à toutes les lunes

jusqu'au printemps.


PIERRETTE

Ça reste qu'à la fin,

ça va m'avoir coûté

le poids de tout

un mammouth pareil.


CRISTAL

Avec des petits paiements

de même, ça paraîtra pas.


PIERRETTE

Mais ça, c'est juste

pour aujourd'hui.

Si il fait encore froid demain,

ça va me coûter

un deuxième mammouth

puis un troisième après ça.


CRISTAL

Fais-toi-z-en pas

avec des détails,

on peut échelonner

les mammouths

sur deux, trois,

25 printemps s'il faut.


PIERRETTE

Le chef Lapierre

sera pas content.


Dans la forêt, PIERRE et ROCK-ANDRÉ comparent leurs trouvailles.


PIERRE

Qu'est-ce que t'as trouvé?


ROCK-ANDRÉ montre une poignée de cailloux.


PIERRE

Pourquoi les autres clans

voudraient nous échanger

des flèches contre des roches?


ROCK-ANDRÉ

Mettons que t'es

avec quelqu'un

qui marche toujours

trop vite, tu lui mets ça

dans les poches

puis ça va le ralentir.


PIERRE

J'aime ça.

Regarde ce que j'ai trouvé.

(Montrant de la mousse)

Un tapis de torse.

Pour ceux qui sont

pas assez poilus.

On sait jamais

quand ça peut servir.


ROCK-ANDRÉ

Ou jamais servir surtout.


PIERRE

Tu penses à ce que je pense?


ROCK-ANDRÉ

Hum-hum.

(Montrant un petit nid)

Que le nid-d'oiseau

est trop beau!

On devrait le garder.


PIERRE

Oui...

Mais aussi, on devrait

retourner aux grottes

pour reprendre du bois

puis de la bouffe.


ROCK-ANDRÉ

OK. Mais pas obligé

d'alerter tout le monde

pour leur dire

qu'on s'est trompés.


PIERRE

Inquiète-toi pas, je suis

capable d'être discret.


PIERRE est de retour à la grotte du clan des Pierres. Il voit que le garde-manger est vide.


PIERRE

(Hurlant)

Ah! Ah!


PIERRETTE

(Arrivant en courant)

Comment ça s'est passé

le troc? Qu'est-ce que t'as ramené?


PIERRE

Les autres clans étaient...

en voyage.

(Montrant le garde-manger vide)

C'est quoi ça?


PIERRETTE

Je vais tout t'expliquer.


PIERRE

La bouffe est où?


PIERRETTE

Je vais t'expliquer!


PIERRE

Tout ce qui reste...

(Montrant du brocoli)

C'est des mauvaises herbes.

Elle est où ma viande?

(Criant)

Elle est où ma viande!!!


PIERRETTE

Je vais t'expliquer.

Bon. Ce qui est arrivé, c'est que… Cristal...

nous a volés.


PIERRE

Quoi?


PIERRETTE

Hum.


PIERRE (Narrateur)

Certaines personnes

vieillissent tranquillement.

Pour d'autres, ça arrive

d'un seul coup.

Cristal n'avait pas

que volé notre nourriture

cette journée-là.

Non.

Elle avait pris mon innocence.

Et l'appétit que je ressentais

sans cesse s'est transformé en soif. Une soif de justice.


PIERRE va voir CRISTAL avec PIERRETTE.


CRISTAL

J'ai rien volé. Pierrette m'a

volontairement troqué

toute sa nourriture

contre mon bois.


PIERRE

C'est vrai?


PIERRETTE

Au prix qu'elle demandait,

c'est du vol.


PIERRE

C'est bien ce que je pensais;

le troc, ça marche pas.

Peux-tu nous redonner

un peu de bouffe?


CRISTAL

Je pense pas, non.


PIERRETTE

Pierre, c'est toi le plus fort;

entre puis va chercher

ce qui est à nous.


PIERRE

J'ai le droit de faire ça?


CRISTAL

Même si c'était le cas,

penses-tu vraiment

que je suis assez nounoune

pour garder toute cette

nourriture-là chez nous?

Je l'ai cachée avec notre bois.

Quelque part où vous pourrez

jamais la trouver.


ROCK-ANDRÉ arrive à son tour.


PIERRE

Rock-André, dis-moi

où vous cachez votre bois.


CRISTAL

Je te l'interdis!


ROCK-ANDRÉ

Même si je voulais,

ça changerait rien.

Dans la caverne,

y a comme deux grosses roches;

une qui bloque l'entrée

puis l'autre sert de barrage

à la rivière souterraine.

Je l'ai dit 100 fois

qu'on devrait faire une marque

pour les identifier.


CRISTAL

T'as pas tout perdu

quand même?


ROCK-ANDRÉ

Tout, faut pas exagérer.

Il reste des roches,

des stalagmites...

Puis maintenant,

on a des belles anguilles.


CRISTAL

Ah!


PIERRETTE

C'est ce que je voulais

depuis le début!

Plus d'injustice!

Tout le monde égal!

(Dansant)

Wouhou!

Ah non, c'est pas si «crool»

que ça, finalement.


LUCY

Votre attention,

tout le monde!

Marionnette-en-noix-de-coco

avec-des-raisins-

à-la-place-des-yeux et moi

avons une annonce importante

à vous faire.

(Modifiant sa voix)

J'admets que j'ai un peu

gâché votre expérience de troc

avec mon raisonnement

et ma logique.


TOUS

Hum-hum.


LUCY

Pour nous faire pardonner

d'avoir eu raison,

on est venues faire du troc.

Je suis prête à partager ma réserve de bois et de nourriture...

(Modifiant sa voix)

En échange de votre attention

pour une soirée.


TOUS

OK.


PIERRETTE

OK. Bon.

Mais ça m'a pas l'air

d'être très équitable

comme échange.


LUCY

T'as raison.

Un public, ça vaut plus cher

que toutes les bûches

et les bananes du monde.


TOUS

Ah...


Le soir venu, LUCY fait son spectacle.


LUCY

(Modifiant sa voix)

Pourquoi les Tyrannosaures

attachent jamais leurs lacets?

(Voix normale)

Parce qu'ils ont

de trop petits bras?


ROCK-ANDRÉ rit en mangeant sa banane autour d’un feu avec les autres.


LUCY

Non.


LUCY

(Modifiant sa voix)

Parce qu'ils ont pas

de souliers!


Tout le monde rit.


LUCY

(Modifiant sa voix)

L'autre jour, j'ai vu

un dinosaure vraiment énorme.

(Voix normale)

Impossible, ils n'existent

plus depuis longtemps.


ROCK-ANDRÉ rit.


LUCY

Non.


ROCK-ANDRÉ

Ah.


LUCY

(Modifiant sa voix)

Dans ce cas, ça devait

être Pierre de dos!


Tout le monde rit sauf Pierre.


PIERRE

Hé, je l'ai vue.

C'est Lucy qui fait parler

la noix de coco.


PIERRETTE

Grosse nouvelle.


PIERRETTE

Ah! Le ciel se dégage.

Il va enfin faire beau demain!


LUCY

Tu vois, Marionnette-

en-noix-de-coco-

avec-des-raisins

à-la-place-des-yeux,

même les nuages ont marre

de tes blagues à la noix.


Tout le monde rit.


Début générique de fermeture


Début bêtisier


Au moment du premier échange entre PIERRETTE et CRISTAL, les deux hésitent.


CRISTAL

T'as échappé une noix.


Des rires fusent.


PIERRETTE

Merci. C'est gentil.

Mais dans le fond... Oups.


Dans la scène du feu où les deux clans sont réunis. PIERRETTE perd les légumes de sa brochette.


PIERRETTE

Ce qu'on vient de faire,

c'est juste le début.

Y a sûrement d'autres clans

qui manquent de ressources.


Fin bêtisier


Générique de fermeture

Épisodes de Les Sapiens