Image univers Les Sapiens Image univers Les Sapiens

Les Sapiens

Deux clans rivaux cherchant à fuir une éruption volcanique s´installent accidentellement dans la même montagne. La grotte du clan des Roc est au sous-sol et celle des Pierre à la surface. Ensemble, ils doivent apprendre à cohabiter pour le meilleur et pour le pire tout en évitant les intempéries et le tigre albinos à dents de sabre. Dans la clairière voisine, une drôle de shamane, Mystique Denise et sa meilleure amie Lucy, viennent nourrir leurs aventures en y ajoutant une touche d´absurdité.

Partager

Vidéo transcription

Système anti-Roc

Alors que Pierrette décide de partir en expédition à Lascaux, Chef Lapierre, lui, tente de protéger son trèfle à quatre feuilles de la convoitise de Rock-André, qui aimerait bien avoir un peu de chance lui aussi. Pour cela, Lapierre s’enferme avec son trèfle dans son grotte-manger, transformé en grotte-fort grâce à un tout nouveau système de sécurité inventé par Jean-Pierre. Mais en l’absence de Pierrette, personne ne peut le sortir de sa fâcheuse position.



Année de production: 2017

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Les Sapiens est une série qui se passe dans un univers préhistorique où deux clans, les Pierres et les Rocs, vivent dans des grottes et s’habillent avec des peaux de bêtes.


PIERRETTE est assise à table dans la grotte du clan des Pierres. CHEF LAPIERRE est près du mur où les armes sont rangées.


CHEF LAPIERRE

Pierrette, as-tu vu

ma branche brune?


PIERRETTE

(Pointant le mur)

C'est pas elle?


CHEF LAPIERRE

Bien non. C'est ma prothèse

des jours de pluie.


PIERRETTE

À côté là.


CHEF LAPIERRE

Non, ça, c'est ma prothèse

de nuit. Je veux

ma branche brune, celle

qui me sert à me gratter le dos.

Ça me pique, c'est effrayant!

Pierre a dû la déplacer avant

de partir en voyage de chasse.

C'est sûr que quelqu'un

me l'a volée.


PIERRETTE

Bien oui, plein de monde

a besoin d'une prothèse

pour se gratter le dos.


CHEF LAPIERRE

Aide-moi donc à chercher

au lieu de dire n'importe quoi!


Une pierre plate arrive dans la grotte par la fenêtre.


PIERRETTE

Un Instaroche de

Pierre-Jean-Jacques!

Regardez! Il est à Lascaux!

Oh, trop «crool»!

Il dit que Lascaux est

une ville extraordinaire,

avec des belles peintures

de chevreuils sur les murs

des grottes.

Oh, wow! Imaginez...

des oeuvres d'artistes

contemporains.

Des oeuvres magnifiques faites

par des artistes comme moi.

Mais qui ont du talent.

Ah, trop «crool»!


CHEF LAPIERRE

Laisse-moi deviner.

T'aimerais aller à Lascaux?


PIERRETTE

Oui.


CHEF LAPIERRE

Voir toutes ces magnifiques

oeuvres sur les murs

de la galerie?


PIERRETTE

Oui.


CHEF LAPIERRE

Rencontrer des artistes

inspirés et inspirants.


PIERRETTE

Oui.


CHEF LAPIERRE

Voir du pays.


PIERRETTE

Oui.


CHEF LAPIERRE

Découvrir une nouvelle

culture.


PIERRETTE

Oui!


CHEF LAPIERRE

Y en est pas question!


PIERRETTE

Oh.


Générique d’ouverture


Titre :
Les Sapiens Système anti-roc


Dans la grotte des Pierres, PIERRETTE discute avec son chef.


PIERRETTE

Mais, chef, la dernière fois,

vous avez dit que vous me

laisseriez partir des fois.


CHEF LAPIERRE

S'il faisait jour?


PIERRETTE

Je vais marcher seulement

pendant qu'il fait clair.

Puis Lascaux,

c'est pas si loin que ça.


CHEF LAPIERRE

Une journée et demie

de marche.


PIERRETTE

Vous aviez promis.


CHEF LAPIERRE

Je te laisse partir

à une condition.

T'apportes des vêtements chauds.

Puis tu te trouves

un compagnon de voyage.


PIERRETTE

Ça fait pas deux conditions,

ça?


CHEF LAPIERRE

Commence pas à discuter

les ordres de ton chef!


PIERRETTE

OK. Merci, chef.

Garnotte va venir avec moi.


CHEF LAPIERRE

Garnotte?

Ma fille, partir à l'aventure?

Jamais. Tu m'entends? Jamais.


PIERRETTE

Bon. Je vais demander

à Jean-Pierre, d'abord.


CHEF LAPIERRE

Pas question.

J'ai besoin de lui ici!


PIERRETTE

Bien là!


CHEF LAPIERRE

C'est plate, hein,

personne pour t'accompagner.

Tu vas devoir rester

en sécurité ici, avec nous.

Bon, elle est où, ma branche?


PIERRETTE soupire.


PIERRETTE

Si personne peut venir

avec moi, je vais y aller

toute seule.

Je laisserai personne

se mettre sur le chemin

de mon rêve.

Parce que les rêves,

c'est plus fort que tout.

(Se frappant la poitrine)

Ayoye!


Plus tard, le chef LAPIERRE cherche sa branche brune pendant que ROCK-ANDRÉ fait de la cueillette.


CHEF LAPIERRE

Elle peut quand même pas

être disparue comme ça!


ROCK-ANDRÉ se lève et se précipite dans la même direction que chef LAPIERRE.


ROCK-ANDRÉ

Ah-ha! Ah bien.

(Trébuchant sur une branche)

Ah grotte, encore!


En trébuchant, ROCK-ANDRÉ échappe tout ce qu’il y a dans son panier.


ROCK-ANDRÉ

C'est vraiment la pire

des pires journées du monde!


CHEF LAPIERRE

Ton malheur, c'est rien

à côté du mien.

Moi, j'ai perdu

ma branche préférée.


ROCK-ANDRÉ

Moi, ça fait cinq fois

que j'échappe

tous les silex de ma collection.


CHEF LAPIERRE

Pas de chance, mais imagine

si t'étais à ma place:

même pas de main

pour ramasser tes silex.


ROCK-ANDRÉ

Pfft!


JEAN-PIERRE arrive.


JEAN-PIERRE

Bonjour.


ROCK-ANDRÉ

Bonjour.


JEAN-PIERRE

Je vous écoutais et j'ai

exactement le truc miracle

qui pourrait régler

tous vos problèmes.

(Montrant un trèfle à quatre feuilles)

Tadam.


CHEF LAPIERRE

Un trèfle?


JEAN-PIERRE

À quatre feuilles.

C'est rare, ça.

Il me porte chance.


ROCK-ANDRÉ

Ah oui?


JEAN-PIERRE

Depuis que je l'ai avec moi,

j'ai chassé mon plus gros

gibier. Un mulot.


CHEF LAPIERRE

Pfft! Un petit mulot

de rien du tout


JEAN-PIERRE

Non, non, non, c'était

un assez gros petit mulot.

J'ai gagné deux points

d'expérience à mon jeu

Cavernes et dinos,

même si mon adversaire

était en avance.


ROCK-ANDRÉ

Oh, «my grotte»!


JEAN-PIERRE

Et le plus incroyable:

j'ai réussi à dormir

toute une nuit

sans entendre Pierre ronfler.


CHEF LAPIERRE

OK, ça, j'avoue,

c'est miraculeux.


ROCK-ANDRÉ

Je peux toucher?


CHEF LAPIERRE

Pas question!

C'est le trèfle chanceux

des Pierre.

D'ailleurs, en tant

que chef du clan,

je le réquisitionne.

J'ai besoin de chance.


ROCK-ANDRÉ

Hé, mais c'est pas juste!

Moi aussi,

j'ai besoin de chance!

Je suis tanné de ramasser

mes silex!


ROCK-ANDRÉ plante un bâton de marche dans le sol pour marquer sa phrase et chef LAPIERRE voit qu’il s’agit de sa branche.


CHEF LAPIERRE

Ma branche brune!

T'avais raison, Jean-Pierre,

c'est vraiment un trèfle

chanceux.


JEAN-PIERRE

Je vous l'avais dit.


ROCK-ANDRÉ

Hé, c'est mon râteau!


Le chef LAPIERRE reprend sa prothèse fixée au bout du bâton de ROCK-ANDRÉ.


CHEF LAPIERRE

Tiens, ton râteau.

Ça, c'est ma branche.

Voleur.


Chef LAPIERRE s’en retourne vers sa grotte. JEAN-PIERRE le suit.


JEAN-PIERRE

Bonne journée.


ROCK-ANDRÉ

Bonne journée.


Dans la grotte du clan des Rocs, PIERRETTE finit de faire ses bagages.


PIERRETTE

Bon, je pense que j'ai tout.


GARNOTTE surveille la porte.


GARNOTTE

Il s'en vient! Il s'en vient!


PIERRETTE se cache sous la table pendant que GARNOTTE se compose un air de rien en prenant une pose étrange. Chef LAPIERRE et JEAN-PIERRE entrent dans la grotte.


CHEF LAPIERRE

Ah...

J'en reviens pas,

j'ai trouvé un trèfle magique

qui m'apporte de la chance.


JEAN-PIERRE

Techniquement,

c'est moi qui l'ai trouvé.


CHEF LAPIERRE

Grâce à mon trèfle,

je vais pouvoir assurer

la prospérité du clan.

Le gibier va nous tomber

dans les bras,

le bois va se précipiter

dans notre feu

et on n'entendra plus jamais

Pierre ronfler.


GARNOTTE

Wow!

Tout ça juste à cause

d'un trèfle?


CHEF LAPIERRE

Oui, ma fille!

Notre vie sera plus jamais

pareille. Ha! Ha! Ha!

(S’approchant de la table)

Eh bien, eh bien...

Regardez ce que

je viens de trouver.


Le chef LAPIERRE prend un objet sur un banc près de la table.


JEAN-PIERRE

Un morceau de viande moisi?


CHEF LAPIERRE

C'est du bon porc-épic

à poil doux!

Une fois bien gratté,

ça va être délicieux.


GARNOTTE

Wow! Il fonctionne vraiment,

ton trèfle.


CHEF LAPIERRE

Faudrait surtout pas

se le faire voler.


JEAN-PIERRE

Personne va venir

vous le chercher ici, chef.


CHEF LAPIERRE

T'oublies que Rock-André

m’a pris ma branche brune!


GARNOTTE

Papa, comment t'aurais voulu

qu'il vienne la voler ici?


CHEF LAPIERRE

C'est clair comme

de l'eau de roche,

il l'a prise quand on dormait.

Faut toujours se méfier

des Rocs. Puis justement,

y a rien qui me dit qu'il

viendra pas prendre mon trèfle.


JEAN-PIERRE

C’est vrai qu’il avait l'air

pas mal intéressé.


PIERRETTE se frappe la tête sur la table.


CHEF LAPIERRE

Vous avez entendu?


GARNOTTE

Euh... non.


JEAN-PIERRE

Oui!


CHEF LAPIERRE

C'est Rock-André.

Il approche.

Faut protéger mon trèfle!


Le chef LAPIERRE se met à chercher une cachette sûre avec JEAN-PIERRE. Pendant ce temps, GARNOTTE fait signe à PIERRETTE de sortir de sa cachette au plus vite. PIERRETTE prend ses affaires et sort de la grotte. GARNOTTE la suit.


GARNOTTE

Au revoir.


CHEF LAPIERRE

(S’adressant à JEAN-PIERRE)

Je veux que tu transformes

le grotte-manger!


Le chef LAPIERRE pousse une grosse roche devant l’entrée de la réserve.


CHEF LAPIERRE

Que ça devienne...

un lieu vraiment sûr.

Le plus sécuritaire endroit

des environs.


Dehors, PIERRETTE court pour s’éloigner de la grotte. GARNOTTE l’appelle en sortant à son tour.


GARNOTTE

Pierrette!

Attends, Pierrette!

Bonne chance à Lascaux.

Puis, surtout, adieu.


PIERRETTE

Bien là, je vais revenir,

quand même.

Merci de me couvrir.

Ton père sera pas content

si jamais il l'apprend.


GARNOTTE

Bof. Depuis qu'il a

son trèfle chanceux,

il pense à rien d'autre.

Puis comme tu dis toujours:

«y a rien de plus fort

que les rêves».

Bye.


PIERRETTE se retourne pour partir et fonce sur ROCK-ANDRÉ qui, une fois encore, échappe le contenu de son panier par terre.


ROCK-ANDRÉ

Ayoye!

Encore de la malchance!

Chef Lapierrre m'a

même pas laissé toucher

le trèfle chanceux,

ça aurait tout arrangé.


GARNOTTE

Pauvre Rock-André.


PIERRETTE

Vous m'excuserez,

mais Lascaux m'attend.


ROCK-ANDRÉ

Moi, je ne fais plus rien

de la journée.

Si j'existe pas,

rien peut m'arriver.


ROCK-ANDRÉ se fige sur place.


ROCK-ANDRÉ

Pas cligner des yeux,

c'est vraiment moins facile

que ça a l'air.


PIERRETTE

Attends!

Je sais ce que tu pourrais

faire.


Plus tard, à la grotte du clan des Pierres, JEAN-PIERRE présente son nouveau système de sécurité pour protéger le garde-manger.


JEAN-PIERRE

Tadam! Voici ce que vous

m'avez demandé, chef.

Je l'ai appelé le grotte-fort.

Il s'ouvre seulement

par l'intérieur

et il fonctionne avec un système

de reconnaissance vocale.

Celui qui veut l'ouvrir doit

(Tendant un cône)

le demander là-dedans,

et moi, dans le grotte-fort,

je vais l'entendre

et savoir qu'il connaît

le code.


CHEF LAPIERRE

Brillant.


JEAN-PIERRE

Et c'est pas tout. Y a que moi

qui peux déplacer

la grosse roche

qui ferme le grotte-fort

en mettant mon doigt ici.

Il est fait sur mesure,

il reconnaît que mon index.


CHEF LAPIERRE

Ingénieux. On fait un test?

Donne-moi le trèfle,

Jean-Pierre.


JEAN-PIERRE

Vous m'avez presque eu.

J'allais vous le donner

sans passer par le protocole.


CHEF LAPIERRE

Bravo, Jean-Pierre.


JEAN-PIERRE

Là, je suis prêt

pour le test, chef.


JEAN-PIERRE met son doigt dans un trou et la pierre se replace par elle-même devant la porte.


JEAN-PIERRE

Si je veux vous le donner

il faut que vous le

demandiez par le cône

de parole, et le code!


CHEF LAPIERRE

Ah oui. Donne-moi le trèfle,

Jean-Pierre.


JEAN-PIERRE rouvre la porte.


CHEF LAPIERRE

Ça fonctionne!

Ha! Ha! Ha!

J'aime ça. On recommence.


JEAN-PIERRE referme la porte.


CHEF LAPIERRE

(Avec une voix aiguë)

Jean-Pierre,

donne-moi le trèfle.


JEAN-PIERRE rouvre la porte et tend le trèfle.


JEAN-PIERRE

Tenez, chef.


CHEF LAPIERRE

Non, non, non, non, non!

Tu peux pas ouvrir

tant que t'es pas

totalement certain

que c'est la bonne personne!


JEAN-PIERRE

Je savais que c'était vous.


CHEF LAPIERRE

C'était pas ma voix.

J'aurais pu être un voleur.

Ou pire, un Roc.

Ou pire encore,

un Roc voleur.


JEAN-PIERRE

Ah oui?


CHEF LAPIERRE

Première consigne:

tu ouvres seulement aux Pierres.

Puis tu dois être certain

de reconnaître la voix

de la personne

derrière la grosse roche

avant de lui ouvrir.


JEAN-PIERRE

Oui, chef. Je ne laisserai

plus rien passer.


CHEF LAPIERRE

Tu ne peux pas ouvrir

la porte aux Rocs.

On s'entend?

Jure-le sur ma branche brune.


JEAN-PIERRE

Je jure sur votre branche brune

de suivre toutes vos consignes

à la lettre.


CHEF LAPIERRE

Je pense qu'on a compris.


PIERRETTE est dans la forêt.


PIERRETTE

Ah, partir à l'aventure

en toute liberté!

On est-tu bien sans chef

pour nous surveiller!


PIERRETTE danse et arrive face à ROCK-ANDRÉ qui sursaute.


PIERRETTE

Rock-André,

qu'est-ce tu fais là?


ROCK-ANDRÉ

Hem-hem!

Je pars en expédition avec toi.


PIERRETTE

Toi, partir en voyage? Ha!


ROCK-ANDRÉ

C'est sûr que ça peut

surprendre un peu,

mais j'ai un plan.

Je veux dire:

Garnotte a un plan.

Je t'accompagne,

je te protège

contre les dangers

puis chef Lapierre me sera

éternellement

reconnaissant. Puis...

il me laisse toucher

son trèfle chanceux!


PIERRETTE

C'est à un jour et demi

de marche, c'est loin.

Pas sûre si tu vas être capable.


ROCK-ANDRÉ

Je suis prêt à tout pour

avoir un peu de chance.


PIERRETTE

Tu comprends, voyager,

pour moi, c'est quelque chose

de très personnel.


ROCK-ANDRÉ

Han-han.


PIERRETTE

C'est quelque chose

que j'aimerais vivre seule.


ROCK-ANDRÉ

Han-han.


PIERRETTE

Seule comme dans le sens

de sans toi.


ROCK-ANDRÉ

Han-han. Ah.

C'est... C'est correct.

J'ai compris.

Y a pas de place nulle part

dans le monde pour...

pour les Rock-André

comme moi.


PIERRETTE

Bon, OK,

tu peux venir avec moi.


ROCK-ANDRÉ

(Exprimant sa joie)

On va tellement faire

une belle expédition, là!

On va prendre des photos,

explorer la faune puis la flore!

On pourrait même se faire

un bel herbier:

l'herbier de Pierrette

et Rock-André.

Ça sonne bien, hein?

Il nous faudrait un cri

de ralliement.

Hip hip hip hourra!

Moi, je dis «hip hip hip»,

tu réponds...


PIERRETTE

Hourra.


ROCK-ANDRÉ

Hourra, oui, c'est ça!

(Tirant PIERRETTE par le bras)

Allez, viens!


PIERRETTE

(Retenant ROCK-ANDRÉ)

Non. C'est par là.


ROCK-ANDRÉ

Ah, OK, viens. Wô!


Près de la grotte des Pierres, GARNOTTE fabrique un objet pour gratter le sol.


CHEF LAPIERRE

(Arrivant près de GARNOTTE)

Veux-tu bien me dire

ce que tu fais?


GARNOTTE

Je ramasse la collection

de silex de Rok-André

avant qu'il la perde toute.


CHEF LAPIERRE

Depuis quand les Pierres

donnent un coup de main

à leur ennemi?


GARNOTTE

Techniquement,

c'est pas un coup de main,

c'est un coup de ça.

Je sais pas trop comment

ça s'appelle.


CHEF LAPIERRE

On n'aide pas les Rocs,

Garnotte. Jamais.


GARNOTTE

Mais Rock-André a eu assez

de malheurs dans sa journée.

Je veux juste lui remonter

le moral.


CHEF LAPIERRE

Depuis quand tu te tiens

avec Rock-André, toi?


GARNOTTE

Je me tiens pas avec lui.

Mais pourquoi tu veux pas

le laisser toucher

le trèfle chanceux?

Ça lui ferait tellement plaisir.


CHEF LAPIERRE

C'est lui qui t'envoie

me demander ça?


GARNOTTE

Bien non.


CHEF LAPIERRE

C’est lui qui t’a demandé

de me dire «bien non» ?


GARNOTTE

Bien non.


CHEF LAPIERRE

T'es sûre?!


GARNOTTE

Bien oui.


CHEF LAPIERRE

Ah-ha! T'avoues!


GARNOTTE

Oui, mais là,

c'est pas la même...


CHEF LAPIERRE

Eh, viande! Je le savais!

Il attend juste le bon moment

pour me voler

mon trèfle chanceux!

Sortie dramatique.


Le chef retourne vers sa grotte. GARNOTTE soupire en s’appuyant sur son râteau qui plie sous son poids, la faisant trébucher.


PIERRETTE et ROCK-ANDRÉ marchent sur la route de Lascaux.


ROCK-ANDRÉ

(Chantant)

♪ À Lascaux y a pas

de jambes de bois ♪

♪ Y a des nouilles

mais ça ne se voit pas ♪

♪ La meilleure façon de marcher

c'est sûrement la nôtre ♪

♪ C'est de mettre un pied

devant l'autre ♪

♪ Et de recommencer ♪

En avant, en arrière!

En avant, en arrière,

sur le côté, en l'air!

Avec moi, Pierrette!

♪ À Lascaux...


PIERRETTE

Rock-André!


ROCK-ANDRÉ

Quoi, est-ce

qu'on est arrivé?

C'est parce que...


PIERRETTE

C'est parce que quoi?


ROCK-ANDRÉ

J'ai comme...


PIERRETTE

T'as comme quoi, Rock-André?


ROCK-ANDRÉ

J'ai un peu...

envie de «pepi».


PIERRETTE

Vas-y, mais grouille.

Quoi? Qu'est-ce qui a encore?


ROCK-ANDRÉ

Y a peut-être une bête sauvage

qui va profiter

de ma vulnérabilité

pour me sauter dessus.


PIERRETTE

Je vais faire le guet.

Fais ça vite.


ROCK-ANDRÉ

OK.

Regarde bien de tous les côtés,

hein!

Je suis très vulnérable!

J'ai pas envie de finir mes

jours dans cette position-là.


PIERRETTE

Debout?


ROCK-ANDRÉ

On forme vraiment

une équipe du tonnerre!

Ton chef va peut-être

me donner son trèfle

quand tu vas lui raconter

notre voyage.


PIERRETTE

OK. On y va

puis regarde où tu marches.


ROCK-ANDRÉ

Bien oui, inquiète-toi pas.

(Se cognant la tête sur une branche)

Aïe!


De retour chez lui, le chef LAPIERRE prend le cône pour parler à JEAN-PIERRE.


CHEF LAPIERRE

Jean-Pierre,

c'est moi, ton chef.

Ouvre la grosse roche.


La porte s’ouvre.


CHEF LAPIERRE

Rock-André

essaye de se mettre ami

avec Garnotte

pour pouvoir me voler

mon trèfle. Nouvelle

consigne: on n'ouvre pas

la porte à Garnotte

sous aucun prétexte.


JEAN-PIERRE

Promis, chef.


CHEF LAPIERRE

On sera pas trop

de deux pour surveiller

le végétal. Pousse-toi!


Le chef LAPIERRE entre dans le garde-manger.


JEAN-PIERRE

On laisse entrer un Roc

sous aucun prétexte.

Qu'il pleuve, qu'il neige

ou qu'il tombe des roches.

(Prenant le trèfle à quatre feuilles)

Puis toi, tu fais ton boulot:

porte-moi chance.


JEAN-PIERRE referme la porte. Le chef et lui sont maintenant enfermés dans le garde-manger et très à l’étroit.


ROCK-ANDRÉ se relève se son coup sur la tête et ne voit plus PIERRETTE.


ROCK-ANDRÉ

Pierrette?

Pierrette?

Laisse-moi pas tout seul

dans la forêt!

Faut que je te protège!

Pierrette?!


Dans le garde-manger, JEAN-PIERRE est inquiet.


JEAN-PIERRE

Vous trouvez pas qu'on manque

un peu d'air?


CHEF LAPIERRE

Y a le même air ici

que l'autre bord.


JEAN-PIERRE

Pourquoi j'étouffe d'abord?


CHEF LAPIERRE

T'es peut-être claustrophobe.


JEAN-PIERRE

Non, c'est pas mon genre.

(Paniquant)

Au secours!!!


CHEF LAPIERRE

Tasse la grosse roche d'abord.


JEAN-PIERRE

Faut que vous me le demandiez

par le cône de parole.

Vous vous souvenez?

C'est le code.


CHEF LAPIERRE

Viande, es-tu sérieux?


JEAN-PIERRE

J'ai des consignes

très claires à suivre.

(Paniquant)

Au secours! Je vais mourir!


CHEF LAPIERRE

Dans ce cas-là, je vais mettre

mon doigt dans le système.


JEAN-PIERRE

Non, non.

Il reconnaît seulement

mon index, je vous l'ai dit.


CHEF LAPIERRE

Donne-moi ta main, d'abord.


JEAN-PIERRE

Non, non, non, non...


JEAN-PIERRE résiste et le chef lui mord le doigt.


CHEF LAPIERRE

Je vais la tasser tout seul,

la grosse roche!


JEAN-PIERRE

Ça fonctionnera pas.

Je l'ai liée avec mon système

de protection.

Chef.

Je pense que je vais perdre

connaissance.

(mot_etranger=EN]Oh boy. Oh boy.[/mot_etranger)


CHEF LAPIERRE

(Criant)

Garnotte!

Garnotte!!!


GARNOTTE entre dans grotte et entend la voix de son père.


GARNOTTE

Papa?


CHEF LAPIERRE

Ici!

Demande à Jean-Pierre d'ouvrir

en parlant dans le cône!

Vite, il va tomber

dans les pommes!


GARNOTTE

(Prenant le cône)

OK. Jean-Pierre,

ouvre la grosse roche!


JEAN-PIERRE

Je peux pas, ton père

m'a interdit de t'ouvrir

parce que tu te tiens

avec l'ennemi!


CHEF LAPIERRE

Quoi? Mais...


Le chef rage.


GARNOTTE

Hé! Je me tiens pas

avec l'ennemi!


JEAN-PIERRE

C'est pas vraiment ça

que j'ai dit!

Là, ça serait vraiment le temps

de me porter chance.

Ça va faire, les niaiseries!

Je retire mes consignes!


CHEF LAPIERRE

C'était pas

dans vos consignes

que vous pouviez les retirer.


Le chef soupire d’exaspération.


CHEF LAPIERRE

Garnotte, il faut que t'ailles

me chercher Pierrette

pour me sortir d'ici.

Hein? Tu peux faire ça

pour ton petit papa d'amour?


GARNOTTE

Le problème, c'est que...

Pierrette est partie à Lascaux.


CHEF LAPIERRE

Eh, viande!

Je lui avais dit non!

Ils m'écoutent pas quand je veux

qu'ils m'écoutent

puis ils m'écoutent trop quand

je veux pas qu'ils m'écoutent.


JEAN-PIERRE

(Paniquant)

Je veux pas finir mes jours

dans le grotte-manger!


GARNOTTE

C'est ma faute.

À cause de moi, vous allez

rester prisonniers

pour le restant de vos jours.


JEAN-PIERRE

Quoi?

Parle plus fort,

on n'entend rien d'ici!


GARNOTTE

(Parlant dans le cône)

C'est ma faute!

À cause de moi,

vous allez rester prisonniers

pour le restant de vos jours!


JEAN-PIERRE

Finalement, tu peux continuer

de marmonner.


GARNOTTE

Je vais aller retrouver

Pierrette et la ramener

au péril de ma vie!

Je vais te sauver!

(Se cognant la main)

Ayoye.


GARNOTTE sort de la grotte et se rend dans la forêt où elle appelle PIERRETTE.


GARNOTTE

Pierrette!

Pierrette!!!

Oh...

(S’assoyant sur une roche)

Je suis perdue.

Je suis toute seule

puis je suis finie.


ROCK-ANDRÉ

(Assis sur une roche pas très loin)

Pfft! Moi, c'est bien pire.

Je suis perdu, je suis

tout seul puis j'ai peur.


GARNOTTE

Oui, mais moi,

j'ai du monde à sauver.

C'est un gros poids

sur mes épaules.


ROCK-ANDRÉ

Y a rien là.

Moi, je suis estropié

puis je me suis assommé

trois fois.


GARNOTTE

Mais moi...

Rock-André, t'es là?


ROCK-ANDRÉ

Garnotte?


GARNOTTE

(Sautant de joie)

On n'est plus tout seul!


ROCK-ANDRÉ

(Sautant de joie)

On est tout seul

à deux!


GARNOTTE

Attends une minute.

Elle est où, Pierrette?


ROCK-ANDRÉ

On s'est perdus.

J'espère qu'il lui est

rien arrivé sans moi.


GARNOTTE

Ah non, va falloir

que je la retrouve.


ROCK-ANDRÉ

Non, non, non! Pars pas!

Laisse-moi pas tout seul ici!

(Montrant la grosseur entre deux doigts)

J'ai vu… un escargot

géant tantôt.

Il me regardait

avec ses yeux globuleux

de bête assoiffée de sang.


GARNOTTE hurle.


ROCK-ANDRÉ

Je t'en supplie, ma grotte,

ramène-moi à Garnotte.


GARNOTTE

Ça marche pas.


ROCK-ANDRÉ

Je t'en supplie, Garnotte,

ramène-moi à ma grotte.


GARNOTTE

Ah.


ROCK-ANDRÉ

Je t'en supplie.


Texte narratif :
Le lendemain


GARNOTTE est de retour à la grotte. Elle prend le cône de parole.


GARNOTTE

Papa, Jean-Pierre,

j'ai quelque chose à vous dire.


CHEF LAPIERRE

T'as pas ramené Pierrette,

je te gage?


GARNOTTE

Non.


JEAN-PIERRE

Chef, je vous remercie

d'avoir été mon chef.

Je vous lègue tous mes avoirs.

Mon sac à outils, ma lance,

ma fronde, ma mailloche.

Mais faites-y bien attention,

des fois, elle se détache.


CHEF LAPIERRE

Hé, arrête donc de dire

n'importe quoi!

(Donnant une poche à JEAN-PIERRE)

Souffle là-dedans,

ça va te calmer.

Et rappelle-moi

de ne plus jamais te donner

d'ordres. As-tu compris?


JEAN-PIERRE

Est-ce que c'est un ordre?


CHEF LAPIERRE

Évidemment que c'en est un.


JEAN-PIERRE

D'accord, c'est noté.


Une plaque de roche atterrit de nulle part dans la grotte au pied de GARNOTTE.


GARNOTTE

Pierrette nous envoie

un Instaroche!

Elle dit que la ville de Lascaux

est magnifique.

Puis que les dessins de

chevreuils sont magnifiques.

Puis que le temps est

magnifique.

Puis elle pense rester

encore quelques jours.


JEAN-PIERRE

Quelques jours?


JEAN-PIERRE s’effondre sur le chef LAPIERRE.


CHEF LAPIERRE

Jean-Pierre! Jean-Pierre!


PIERRETTE entre finalement dans la grotte. Elle porte des rouleaux sous le bras.


PIERRETTE

(Avec un accent français)

Salut, les potes!


GARNOTTE

Pierrette!

Il faut absolument que tu

demandes à Jean-Pierre

d'ouvrir la grosse porte

du grotte-manger.


PIERRETTE

Pardon?


GARNOTTE

Il est coincé là avec mon père

depuis des jours.

Il n'en peut plus.


PIERRETTE

OK, OK.


GARNOTTE

Il faut que tu parles

là-dedans.

(Avec un accent français)

Jean-Pierre, mon coco,

ouvre cette grosse roche,

je t'en prie.


CHEF LAPIERRE

Vas-y, ouvre!

Tu veux sortir ou non?


JEAN-PIERRE

Je reconnais pas Pierrette.


CHEF LAPIERRE

Pierrette!

Parle normalement;

sinon ça marchera pas!


PIERRETTE

(Avec l’accent français)

Qu'est-ce qu'il raconte,

celui-là?

Je parle normalement.


GARNOTTE

Non. Tu parles comme les gens

de Lascaux.


PIERRETTE

(Avec l’accent français)

Normal. J'ai fréquenté

tellement d'artistes là-bas,

tu vois, du coup, je me suis

laissée imprégner des lieux.


CHEF LAPIERRE

Tu vois bien que c'est

Pierrette!

C'est juste qu'elle parle

bizarre. Ouvre donc.


JEAN-PIERRE

Je peux pas revenir

sur ma parole.


CHEF LAPIERRE

Eh, viande de viande

de viande!

Bon, là, le trèfle, c'est le

moment de me porter chance!


Un grand silence s’installe.


CHEF LAPIERRE

(Parlant au trèfle à quatre feuilles)

Je te dis que t'es pas vaillant

quand on a besoin de toi!


Le chef JEAN-PIERRE jette le trèfle à quatre feuilles et pousse un long cri de rage. Dehors, ROCK-ANDRÉ trouve une petite plante.


ROCK-ANDRÉ

Hon.

(Comptant les feuilles)

Ah, c'est pas un trèfle, ça.


GARNOTTE et PIERRETTE sortent dehors.


GARNOTTE

Rock-André!

Il faut que tu m'aides

à lui enlever son accent.


PIERRETTE

(Avec l’accent français)

Mais si c'est pas mon pote

Rock-André.


GARNOTTE

La personne que j'aime

le plus au monde est en danger.


ROCK-ANDRÉ

Ton père est en danger?


GARNOTTE

Ah. Euh... oui, aussi.


ROCK-ANDRÉ

Si je sauve ton père, il va

sûrement me laisser toucher

le trèfle chanceux.

Pierrette, répète après moi.

Mon pêre ma mêre

puis mon frêre

sont partis pour l'hivêr.


PIERRETTE

(Avec l’accent français)

C'est marrant, ton accent.

(Imitant ROCK-ANDRÉ)

Mon pére, ma mére

puis mon frére

sont partis pour l'hévér.


GARNOTTE

Peut-être que si on lui enlève

tous ses accessoires,

l'accent va partir

automatiquement.


GARNOTTE dépouille PIERRETTE de son foulard et de sa baguette sous le bras.


ROCK-ANDRÉ

Oui, bonne idée.


PIERRETTE

(Répétant la phrase en français)

Mon paire, ma maire

puis mon fraire

sont partis pour l'hivair.


ROCK-ANDRÉ

Non.


GARNOTTE

OK, j'ai une idée.

Bouh!


ROCK-ANDRÉ

(Sursautant)

Oh, «my grotte»!

Tu m'as fait elle peur!


GARNOTTE

Je pensais que l'accent

pourrait partir comme le hoquet.


ROCK-ANDRÉ

Ah oui.


PIERRETTE

(Toujours avec l’accent)

Mon père, ma mère--


ROCK-ANDRÉ

Non.


GARNOTTE

OK, j'abandonne.

Mon pêre puis Jean-Piêrre

vont finir leurs jours

dans le grotte-manger.


ROCK-ANDRÉ

Hé, t'es bonne.


GARNOTTE

Merci.


PIERRETTE

(Reprenant sa baguette)

C'est pas de ma faute.

J'ai tellement été imprégnée

par la culture de Lascaux,

ça m'a changée.

(Se cognant le pied sur une roche)

Ayoye donc!

Viande d'épinette

de crotte en calcaire

que ça fait mal!

(Reprenant son accent normal)

Ah! Mon pêre, ma mêre puis mon

frêre sont partis pour l'hivêr!


GARNOTTE et ROCK-ANDRÉ se réjouissent. GARNOTTE et PIERRETTE retournent à la grotte en vitesse.


PIERRETTE

(Parlant dans le cône)

Jean-Pierre,

ouvre la grosse roche!


La porte s’ouvre aussitôt. JEAN-PIERRE prend une grande respiration.


JEAN-PIERRE

Enfin de l'air!


GARNOTTE

Vous êtes vivants!


CHEF LAPIERRE

Mon dos!


JEAN-PIERRE

Je pensais pas que c'était

possible de survivre

sans respirer

pendant trois jours.


CHEF LAPIERRE

Si tu m'avais écouté

et que t'étais pas partie,

on serait sortis de là

plus rapidement.


PIERRETTE

Vous m'avez donné

la permission de partir

si j'étais accompagnée.

Roak-André était avec moi.


CHEF LAPIERRE

J'ai dit ça, moi?


GARNOTTE

Papa...


PIERRETTE

Puis je vous ai rapporté

un souvenir, chef.


PIERRETTE déroule son rouleau. C’est une copie des dessins de la grotte de Lascaux.


TOUS

Ah...


PIERRETTE

C'est beau, hein?


CHEF LAPIERRE

C'est pour moi?


JEAN-PIERRE

Quel chef-d'oeuvre!


GARNOTTE

C'est la plus belle chose

que j'ai vue.


CHEF LAPIERRE

Poussez-vous!


Le chef LAPIERRE prend la toile et retourne dans le garde-manger. Il prend le trèfle et le donne à GARNOTTE.


CHEF LAPIERRE

Mets ça aux poubelles, il m'a

juste apporté de la malchance.

Et que personne

touche à mon cadeau!

C'est compris?

Jean-Pierre.


JEAN-PIERRE retourne dans le garde-manger. GARNOTTE sort de la grotte, tout heureuse.


Dehors, ROCK-ANDRÉ rêvasse, assis sur une roche. GARNOTTE dépose le panier de ROCK-ANDRÉ sur un tas de roches. Elle s’approche de ROCK-ANDRÉ.


GARNOTTE

Rock-André...

J'ai quelque chose pour toi.


GARNOTTE sort le trèfle à quatre feuilles.


ROCK-ANDRÉ

Oh. Est-ce que c'est...

le vrai?


GARNOTTE

Hum-hum.


ROCK-ANDRÉ

Oh... Merci, Garnotte.

Je vais enfin avoir

de la chance, moi aussi.


GARNOTTE

Ça te dirait de faire

quelques pas vers là-bas?


ROCK-ANDRÉ

Oui, OK.


ROCK-ANDRÉ se lève et GARNOTTE le guide vers le panier qui contient la collection de silex.


GARNOTTE

Zoup, zoup.


ROCK-ANDRÉ

Zoup, zoup.


GARNOTTE

Zoup. Zoup, zoup.


ROCK-ANDRÉ

Zoup, zoup, zoup.

Oh! Oh, «my grotte»!

J'ai donc bien de la chance!

Ma collection de silex

toute ramassée!

Oh, merci mon trèfle chanceux!

Yé!


ROCK-ANDRÉ saute en l’air en tenant son panier.


Générique de fermeture

Épisodes de Les Sapiens