Image univers L'ours Benjamin Image univers L'ours Benjamin

L'ours Benjamin

Benjamin et Howard prennent leur travail d'ours en peluche très au sérieux. Chaque jour, ils se donnent la mission d'aider Max et Élisa, les deux enfants de la famille, sans qu'ils le sachent et sans manquer aux règles des Nounours.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Retour en enfance - Nuit d'orage

Benjamin est tout seul cette semaine, que va t-il bien pouvoir faire? Il décide de foncer au magasin de jouets. Mais tous ces jouets sont prisonniers dans une vitrine.



Année de production: 2009

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

L'ours Benjamin est une série mettant en scène des peluches qui vivent différentes aventures. Les peluches s'animent lorsque les humains ne sont pas là, ce qu'ignorent les humains, à l'exception de madame Périgrinelle.


Début générique d’ouverture


VOIX MASCULINE

(Chantant)

♪♪♪

♪ Un ours en peluche ♪

♪ Tu le sais ♪

♪ N’est pas comme n’importe

quel autre jouet ♪

♪ Il est toujours

ton meilleur ami ♪

♪ Un ami pour la vie ♪

♪ Et si tu cherches cet ami-là ♪

♪ Un ours sans pareil ♪


CHŒUR

(Chantant)

♪ Franchis la porte viens ♪

♪ Suis le chemin ♪

♪ Du monde secret

de l’ours Benjamin ♪

♪ Franchis la porte viens ♪

♪ Suis le chemin du monde

secret de l’ours Benjamin ♪


Fin générique d’ouverture


Titre :
L’ours Benjamin Retour en enfance


Chez les Cantin, SIMON et LAURA transportent un long tube du jardin à la camionnette et le déposent sur le toit de celle-ci.


SIMON

Je ne sais pas encore

quel nom lui donner.


LAURA

Eh bien, pourquoi pas le canon à

bulles ou le télescope à bulles?


SIMON

Mais oui, voilà! Je vais

l'appeler le canon

télescopique à bulles.


LAURA

Le nom est presque plus long

que ton invention, Simon.


Une bulle s'échappe du tube. LAURA appelle ses enfants, MAX et ÉLISA qui sont toujours dans la maison.


LAURA

Allez, les enfants!

C'est l'heure de partir!


MAX sort la tête par la fenêtre de sa chambre. Ensuite, MAX retourne à l'intérieur et ferme la fenêtre. Il tient BENJAMIN son ourson. LUCAS, l'ourson d'Élisa est assis sur le lit de MAX.


MAX

On arrive, maman!

Oh, c'est toujours pareil avec

elle. Il faut toujours qu'Élisa

laisse son ours dans sa chambre.

(Déposant BENJAMIN près de LUCAS)

Comme si elle croyait que

vous alliez discuter ou

jouer ensemble. À la semaine

prochaine, les pirates!


MAX enfile son sac à dos et sort de la chambre. Aussitôt, les oursons s'animent.


LUCAS L'OURSON

Oh, Benjamin, tu vas

énormément me manquer!

Tu crois que tu vas

t'en sortir tout seul?


BENJAMIN L'OURSON

Allons, ne te fais pas

de souci pour moi, Lucas.

Garde juste un oeil sur Maxime

pour moi pendant le Salon

des inventeurs. Et puis,

essaie de ne pas t'attirer

d'ennuis, d'accord?


LUCAS se prépare à partir avec ÉLISA.


LUCAS L'OURSON

Hi, hi! Tu peux compter

sur moi, Benjamin.

Qu'est-ce que tu vas faire

pendant cette semaine?


BENJAMIN L'OURSON

Quelque chose que je n'ai pas

fait depuis très longtemps:

tout simplement me relaxer!


LUCAS ricane, mais les voix de MAX et ÉLISA dans le couloir des chambres le font s'arrêter et reprendre sa position de peluche sur le lit.


LUCAS L'OURSON

Hi, hi!


ÉLISA

(Parlant à MAX au loin)

Maxime! Est-ce

que tu as vu Lucas quelque part?


MAX

(Parlant à ÉLISA au loin)

Oui, il est là

où tu l'as laissé: dans ma

chambre, comme d'habitude.


ÉLISA

(Entrant dans la chambre)

Ah, te voilà, Lucas!


ÉLISA prend son ourson et quitte la chambre. BENJAMIN se dépêche d'aller à la fenêtre pour voir les Cantin partir en voiture. Par la fenêtre BENJAMIN remarque les dizaines de bulles qui s'échappent du canon à bulles.


BENJAMIN L'OURSON

Au revoir, la petite famille!

(S'allongeant sur le rebord de la fenêtre)

Ah! Je crois que j'ai bien

mérité de me reposer

quelques instants.


Un bruit de moteur trouble la paix de BENJAMIN.


BENJAMIN L'OURSON

Hé, ce bruit me dit quelque

chose.


TIC, TAC et TOC les oursons nettoyeurs, passent près de la fenêtre dans leur petit hélicoptère auquel est accroché un seau.


BENJAMIN L'OURSON

Hé, les gars, vous

allez où comme ça?


TIC L'OURSON

On fonce au magasin de

jouets. Ruby s'est retrouvée.


BENJAMIN L'OURSON

Ruby? Je viens avec vous.


TIC L'OURSON

Allez, grimpe, Benjamin.


BENJAMIN s'agrippe au seau et monte à l'intérieur.


L'hélicoptère des oursons nettoyeurs s'envole et traverse la ville jusqu'au magasin de jouets Maclarens, où se trouve le quartier général des oursons.


Dans la grande salle du magasin, près de la fontaine se trouve un temple maya dans lequel la salle du Conseil des oursons se trouve. Par une fenêtre dissimulée derrière une chute d'eau, les oursons regardent vers le magasin.


BENJAMIN L'OURSON

Depuis quand est-elle là, Edgar?


EDGAR L'OURSON

Oh, mon pauvre Benjamin,

depuis qu'Ilda, la soeur de

Monsieur MacLaren, a changé

l'aménagement de la

vitrine ce matin.


BENJAMIN L'OURSON

Oh non, tous ces jouets

prisonniers d'une vitrine.

Pauvre Ruby.


Dans une vitrine près de la fontaine, un aménagement de jouets est exposé. RUBY l'ourson fait partie du décor. Elle est assise sur une balançoire. Devant la vitrine, une fillette et un garçon regardent les jouets exposés.


FILLETTE

Salut, Ruby!

Est-ce que tu veux sortir pour

jouer? Je me demande comment

elle est entrée là-dedans.


GARÇON

Oh, le train aussi est

enfermé. C'est injuste!

On ne peut pas toucher

ces jouets, c'est dommage.


ILDA, la sœur de monsieur MACLAREN arrive et gronde les enfants.


ILDA

Hep là, ne mets pas tes mains

sur la glace, mon garçon.

Ces jouets font partie de la

collection de Monsieur MacLaren

et ils sont très fragiles.


FILLETTE

Mais on voulait juste--


ILDA

Il n'y a pas de «mais».

Allez, passez votre chemin.

Je suis sûre que vous trouverez

des milliers d'autres jouets

pour vous amuser des heures

et des heures.


Les enfants s'éloignent et ILDA nettoie les traces de doigts sur la vitrine. Pendant ce temps, dans la salle du Conseil, c'est la consternation.


GÉNÉRAL OURSON

Tout simplement scandaleux!

Il faut réparer cet outrage

immédiatement!

Envoyons les troupes d'assaut.


EDGAR L'OURSON

Calmez-vous, général. Il ne

faut pas révéler notre présence.

La méfiance s'impose

vis-à-vis de la soeur

de Monsieur MacLaren.


GÉNÉRAL OURSON

Moi, je dis qu'il faut

contre-attaquer!


PEGGY L'OURSON

Allons, général. Vous savez

très bien que cette femme

représente une menace pour nous.


BENJAMIN L'OURSON

Je dirais qu'elle ne connaît

strictement rien aux jouets

et encore moins aux ours

en peluche.


GÉNÉRAL OURSON

Allons, il faut que tout cela

cesse! C'est un envahisseur!


EDGAR L'OURSON

On dirait, en effet, qu'elle

convoite la direction du

magasin ces derniers temps...


Après avoir nettoyé la vitrine, ILDA pose une affichette marquant l'interdiction de poser ses mains sur la vitrine. M. MACLAREN arrive sur un tricycle.


M. MACLAREN

Salut, soeurette! Tu

n'aurais pas vu mon... Oh?

(Apercevant la vitrine)

Mon diablotin à ressort?

Et Ruby!

Qui t'a perchée là-dessus

pour l'amour du ciel?


ILDA

Mais moi, évidemment.

Soyons un peu raisonnables.

Un ours en peluche à ton âge, Mac.

Tu as beau être mon petit frère,

c'est fini, les culottes

courtes. Et puis d'ailleurs,

grand comme tu es, tu risquerais

de te blesser avec ton ressort.


M. MACLAREN

Pourtant, tu adorais en faire,

toi, du diablotin.


ILDA

Peut-être, c'est vrai,

mais c'était il y a fort

bien longtemps. À t'entendre,

on dirait que tu n'as pas

grandi du tout.


M. MACLAREN

Il faut croire que non.

Ma grande soeur joue les chefs

et me fait la morale.

Rien n'a vraiment changé.


ILDA

Tu exagères, Mac.

J'essaie seulement d'améliorer

la gestion du magasin en

l'absence de Laura. Elle te

laisse beaucoup trop t'amuser.

Oh, je te rappelle que

tu tiens un commerce. Il faut

quand même que quelqu'un

se montre responsable.


M. MACLAREN

Oui, mais Ruby déteste être

enfermée comme un ours en cage.

Les jouets aiment qu'on joue

avec eux, Ilda.


ILDA

Là, tu divagues. Ces jouets

ont de la valeur. Ce sont des

objets de collection. À présent,

suis-moi. Je voudrais te montrer

les autres modifications

que j'ai apportées.


M. MACLAREN

C'est fou ce que j'ai hâte

de voir ça. Au revoir, Ruby!


Les MACLAREN s'éloignent de la vitrine. RUBY en profite pour s'animer.


RUBY L'OURSON

Ce n'est pas si grave que

ça, Mac. Ce n'est pas comme si

j'étais enfermée à tout jamais.

Du moins, je l'espère

du fond du coeur.


Dans la salle du conseil, les oursons continuent de chercher des solutions.


TIC L'OURSON

Et pourquoi ne pas lancer

un raid aérien cette nuit?


TAC L'OURSON

Oui, tu as raison.

On délivrerait Ruby

par la voie des airs.


TOC L'OURSON

Sans compter que la

discrétion, c'est notre fort.


EDGAR L'OURSON

Peut-être, messieurs,

mais ça ne résoudrait

pas notre problème.


GÉNÉRAL OURSON

Ah oui et pourquoi pas?


EDGAR L'OURSON

Ah, parce qu'Ilda la

replacerait dans la vitrine le

lendemain matin, voilà pourquoi.


BENJAMIN L'OURSON

Edgar a raison. Il faut qu'on

arrive à lui faire comprendre

que les jouets sont faits

pour s'amuser. On est pas

des pièces de musée.


EDGAR L'OURSON

Voilà qui est bien dit,

Benjamin, et je suis sûr

qu'en cherchant bien, même

cette chère Ilda MacLaren doit

garder au fond d'elle de bons

souvenirs de son enfance.


TIC L'OURSON

Ça, c'est certain. Tout

le monde garde en mémoire

ses jouets préférés.


EDGAR L'OURSON

Eh bien, rafraîchissons-lui

la mémoire.


PEGGY L'OURSON

Excellente idée. Je vous avais

dit qu'on trouverait

une solution, Général.


GÉNÉRAL OURSON

Pas de temps à perdre,

soldats. Tous aux barricades!


PEGGY se précipite pour fermer la bouche du GÉNÉRAL avec sa patte.


PEGGY L'OURSON

Benjamin, nous te confions

cette mission.


BENJAMIN L'OURSON

(S'adressant aux oursons nettoyeurs)

En avant, les gars!

Suivez-moi.


Dans la maison de ILDA, BENJAMIN et les oursons nettoyeurs font la courte échelle pour chercher un album de photos dans la bibliothèque. L'album est très lourd et fait trébucher l'échelle d'oursons. Tous se retrouvent sur le sol.


TIC L'OURSON

Fais vite, Benjamin.


TAC L'OURSON

Tire plus fort.


Les oursons se cachent pour ne pas se faire prendre.


TOC L'OURSON

(Sortant la tête de derrière un fauteuil)

Hi, hi, hi! Je t'avais bien

dit que la discrétion,

c'était notre fort.


Pendant ce temps, TIC regarde les photos dans l'album ouvert.


TIC L'OURSON

Jetez donc un petit coup

d'oeil à ça. Des photos

de Mac et Ilda quand

ils étaient petits.

On dirait qu'elle savait

s'amuser à l'époque.


BENJAMIN L'OURSON

Regardez, un ours en peluche.

Intéressant. Ça va lui faire

un choc quand elle va revoir ça.

Vous avez reçu le message,

les oursons?


TIC-TAC-TOC LES OURSONS

Cinq sur cinq, Benjamin!


ILDA travaille dans le bureau du magasin. Elle sort une pile de dossiers d'un tiroir.


ILDA

Ça alors, quel désordre.

Comment est-ce que Laura peut

travailler dans de pareilles

conditions. Ces dossiers

ne sont pas rangés par ordre

alphabétique. Je vais mettre

un peu d'ordre dans cette

paperasse en un tournemain.


BENJAMIN dépose une photo sur les dossiers avant de courir se cacher sous le bureau. ILDA aperçoit la photo d'elle et son frère à la plage, lorsqu'ils étaient enfants.


ILDA

Pour l'amour du ciel!

(Attendrie)

Oh...


Pendant qu'ILDA regarde la photo, TIC, TAC et TOC font la courte échelle pour déposer une autre photo sur le bureau devant le calendrier. Ensuite, BENJAMIN et les trois oursons se dépêchent de se cacher.


ILDA se retourne pour continuer de travailler et aperçoit la deuxième photo.


ILDA

Oh?!

(Regardant partout dans la pièce)

Qui a posé cette photo ici?

(De nouveau attendrie)

Hum...


Dans la grande salle du magasin, M. MACLAREN est devant la vitrine.


M. MACLAREN

Ne t'en fais pas, ma petite

Ruby. Tu ne resteras pas

longtemps enfermée

dans cette vitrine. Laura

va bientôt rentrer de vacances

et Ilda va s'en aller.


Les oursons nettoyeurs et BENJAMIN continuent de déposer des photos sur le parcours d'ILDA. Cette fois, c'est dans sa chambre qu'ils déposent des photos partout sur les meubles.


TIC L'OURSON

Nom de code?


TAC L'OURSON

Opération Rafale de souvenirs.


TOC L'OURSON

Tout se passe comme prévu.

Et hop! Youhou!


ILDA sort de la salle de bain, en peignoir. Elle se dirige vers le grand miroir pour brosser ses cheveux.


ILDA

♪ Hum hum hum ♪

(Apercevant une photo)

Oh! Oh, quelqu'un essaie

de me jouer un tour.

Ce n'est pas possible autrement.


La porte de la commode s'ouvre. BENJAMIN tient une photo et se laisse tomber comme une peluche sur le sol.


ILDA

Oh? Ah, une autre photo.

Oh, ma parole, je deviens folle.

Mais oui, évidemment, il n'y a

qu'une personne qui connaisse

ces photos. Hé oh, où es-tu,

mon cher frère?


M. MACLAREN

(Répondant à l'appel)

Ilda? Est-ce que c'est toi

qui m'as appelé?


ILDA

(Rejoignant son frère)

Allons, Mac, je vois clair

dans ton jeu.


Pendant qu'ILDA s'éloigne, BENJAMIN s'anime.


BENJAMIN L'OURSON

Hi, hi! C'est amusant

de s'amuser. Vous n'êtes

pas d'accord?


TIC, TAC et TOC sortent de sous le lit.


TIC-TAC-TOC LES OURSONS

Et comment!


ILDA montre les photos à son frère.


M. MACLAREN

Hi, hi! Où est-ce que

tu as trouvé ces photos?


ILDA

Oh, ça suffit. Je te prie

de ne pas jouer l'innocent.

C'est toi qui as éparpillé

ces photos dans la maison.

Là où tu les as posées,

impossible de les ignorer.


M. MACLAREN

Je t'assure que je n'y

suis pour rien. Oh, oh!

Est-ce que tu te rappelais

de ceci? Notre tout

premier pique-nique.


ILDA

Et est-ce que tu as vu là?

Ma première dînette.


M. MACLAREN

Oh, mais je l'ai gardée,

figure-toi.


ILDA

Ce n'est pas vrai,

tu n'es pas sérieux?


M. MACLAREN

Je ne plaisante pas avec

les jouets. Viens, suis-moi.


Les oursons suivent de près la situation.


BENJAMIN L'OURSON

On dirait que la carapace

est en train de se fendiller.


ILDA défait une clé pendue à son cou et la donne à M. MACLAREN qui l'utilise pour ouvrir la vitrine. Il y prend un coffret et le tend à ILDA. Dans le coffret, il y a la peluche d'ILDA et son service à thé.


ILDA

Oh! Elsa!

Oh... Mac, c'est mon petit

ours en peluche, Elsa.


M. MACLAREN

Elle jouait beaucoup

avec Ruby, tu te souviens?


M. MACLAREN prend alors RUBY et la sort de la vitrine.


À la salle du conseil, tout le monde est satisfait.


GÉNÉRAL OURSON

Bravo à vous tous, les

oursons. Je propose qu'on vous

décore de la Légion d'honneur.


BENJAMIN L'OURSON

Dis-moi, Edgar, et

si jamais on avait rendu

Ilda un peu trop folle?


EDGAR L'OURSON

Hi, hi, hi! C'est un risque,

en effet. Les gens sont

tellement imprévisibles.


BENJAMIN L'OURSON

Ruby et Elsa ne s'en plaignent

pas en tout cas. Hi, hi, hi!


ILDA et M. MACLAREN sautent ensemble sur le bâton sauteur sous le regard émerveillé des clients du magasin.


M. MACLAREN

Ha, ha, ha!

Youhou!


ILDA

Finalement, les adultes

sont de grands enfants,

pas vrai, Mac?


M. MACLAREN

Oh que si, ma chère Ilda.

Ah, je vois que tu as

tout compris.


ILDA ET M. MACLAREN

Poussant des cris de joie

Ouh-ouh!

Ha, ha, ha! Ouh-ouh!


Fin de l'épisode


Titre :
Nuit d'orage


MAX et MATHIEU jouent ensemble avec des figurines de super héros, dans la chambre de MAX.


MATHIEU

Tu connais la devise des scouts?

«Toujours prêt.»


MAX

Et moi, Mathieu, je peux te dire

que je serais un excellent

scout. J'emporte mes défenseurs

de l'espace pour défendre

notre camp.


MAX choisit ses jouets préférés dans son tiroir à jouets. MATHIEU, lui, est assis sur le lit et mange des friandises.


MATHIEU

Miam...


MAX

Et attends, j'emporte aussi

dix nouveaux numéros de

Super-Bioman. Tu te rends

compte? Il y en a dix!


MATHIEU

(Avalant)

Gloup! Absolument

génial, Maxime.


MAX profite d'une distraction de MATHIEU pour reprendre les sachets de friandises.


MAX

Et si le plus gros glouton

de la Terre ne mange pas tout,

j'emporte aussi une ration

de bonbons.


BENJAMIN et LUCAS les oursons sont dans le tiroir des jouets resté ouvert, sous le lit de MAX.


LUCAS L'OURSON

Ça doit être chouette de

passer la nuit chez un ami.


BENJAMIN L'OURSON

Ça t'arrivera plus tard quand

Élisa sera plus âgée. J'espère

seulement que Maxime ne

m'oubliera pas cette fois.

Je n'aime pas le savoir seul.

Oh, attention!


MAX revient vers le tiroir et choisit autre chose. Les oursons s'immobilisent.


MAX

Tu vas adorer ce jeu vidéo,

Mathieu. Slalom en planche

à roulettes. C'est à tomber

par terre. Ça m'a même appris

des super figures.


MATHIEU

Oui, emporte-le.

On y jouera avant de regarder

La vengeance du loup-garou!


MAX

Comment ça?


MATHIEU

Mais si, tu sais, c'est un

film d'horreur. Mon grand frère

va le louer pour nous. Ça

raconte l'histoire d'un monstre

tout baveux qui se glisse

la nuit sous le lit des enfants.

Argh! J'ai déjà des frissons

dans le dos.


MAX

Ah oui, vraiment?


MATHIEU

C'est super que tu viennes

dormir chez moi. On va bien

s'amuser. Bon, allez, à demain,

Maxime. D'accord?


MATHIEU prend le sac dans lequel MAX a mis quelques objets et se dirige vers la porte.


MAX

(Un peu inquiet)

Oui, j'ai vraiment hâte...


La nuit venue, MAX fait des cauchemars dans son lit.


MAX

Non... Non...

Ah, pas le loup-garou!

Oh non!


LUCAS et BENJAMIN sont assis ensemble sur la chaise d'ordinateur.


LUCAS L'OURSON

Qu'y a-t-il de mal à regarder

des films d'horreur?


BENJAMIN L'OURSON

Rien, Lucas, à condition

que tu aimes ça.


MAX

(Parlant dans son rêve)

Le loup-garou...


LUCAS L'OURSON

Il faut que tu l'accompagnes

chez Mathieu.


BENJAMIN L'OURSON

Impossible s'il ne me prend

pas avec lui. Et tu sais,

il le fait de moins en moins.

Il devient grand.


MAX

Ah! Ah! Pitié!


BENJAMIN se précipite dans le lit pour réconforter MAX.


MAX

(Se réveillant)

Benjamin...

Je vais sûrement avoir

besoin de toi, mon petit ami.


Le lendemain, MAX prépare son sac pour son séjour chez MATHIEU. Il réunit le matériel dans le rangement.


MAX

Ne pas oublier Benjamin.

Mon pyjama. Ensuite...


LUCAS s'est faufilé sur une étagère du rangement. MAX croit apercevoir un mouvement.


MAX

Oh? Sac de couchage, évidemment.


SIMON

(Appelant du jardin)

Maxime!

Il est prêt, viens le voir.


MAX

Qui est prêt, papa?


MAX entre dans le garage.


SIMON est devant sa nouvelle invention, un robot.


SIMON

Tadam! Maxime,

je te présente Freddy.

C'est un prototype que

j'ai conçu pour les pompiers.

Il intervient dans les cas

de figure où il serait trop

dangereux d'envoyer des hommes.


BENJAMIN et LUCAS regardent par la porte du garage restée ouverte.


SIMON

(Actionnant la télécommande)

Il est télécommandé et il est

équipé d'une mémoire. Ainsi,

si on le perd de vue, il peut

retrouver son chemin tout seul.


Le robot se met en marche.


MAX

Oh!


Le robot avance vers SIMON et ouvre parapluie au-dessus de ce qui semble une tête. SIMON est surpris et tombe à la renverse.


SIMON

Oh!


MAX

Il a l'air super, papa.


SIMON

Bon, d'accord, il faut

peut-être que j'apporte quelques

modifications. Alors, dis-moi,

tu es prêt pour aller

chez Mathieu?


Un coup de tonnerre attire l'attention de MAX et SIMON.


MAX

(Un peu inquiet)

Euh, peut-être que Freddy

devrait y aller à ma place.


SIMON

(Riant)

Elle est bien bonne, celle-là!

Bon, allez, va chercher

tes affaires. On ferait

mieux d'y aller tout de suite

avant que l'orage éclate.


MAX

Ah... Bon, d'accord.

J'arrive, papa.


Les oursons se précipitent dans le rangement pour reprendre leurs places. BENJAMIN avec les objets à emporter et LUCAS, caché quelque part. Dehors, les éclairs et le tonnerre annoncent un gros orage.


SIMON

Oh, ça s'annonce mal,

j'en ai peur.


MAX déroule son sac de couchage et dépose BENJAMIN dessus puis le roule de nouveau.


MAX

Désolé, Benjamin. Je ne veux

pas te montrer à Mathieu. Il me

traiterait de bébé si jamais

il te voyait. Hé! J'ai oublié

quelque chose.


MAX sort du rangement en courant. Le sac de couchage de MAX est bien roulé et déposé sur le sol juste à côté d'un autre sac identique.


LUCAS L'OURSON

(S'approchant du sac)

Est-ce que ça va, Benjamin?


BENJAMIN L'OURSON

(Dans le sac)

Tout va bien!


LUCAS entend la poignée de la porte qui tourne et court se cacher.


SIMON

Il va pleuvoir, Maxime.

Allons-y.


SIMON saisit le mauvais sac de couchage. MAX repasse dans le rangement avant de sortir par le garage. Il regarde derrière lui et prend une lampe-torche.


MAX

Une dernière chose.

J'arrive, papa!


MAX sort. BENJAMIN, prisonnier du sac de couchage, s'inquiète d'être toujours dans le rangement.


BENJAMIN L'OURSON

Lucas! Qu'est-ce qui se passe?


LUCAS L'OURSON

Simon s'est trompé

de sac de couchage.


BENJAMIN L'OURSON

Quoi? Mais enfin, Maxime

a besoin de moi. Sors-moi de là.


LUCAS L'OURSON

D'accord.


LUCAS saisit la sangle qui noue le sac de couchage et tire de toutes ses forces pour défaire le lien.


LUCAS L'OURSON

Han... Je fais...

de mon mieux... Je tire...

de mon mieux... Aaaah!


BENJAMIN L'OURSON

Lucas, qu'est-ce

que tu fabriques?


LUCAS prend les grands moyens et revient avec de gros ciseaux.


MAX

Ne bouge pas d'un pouce,

Benjamin.


Le sac se déroule aussitôt. BENJAMIN est libéré.


BENJAMIN L'OURSON

Ah... Merci, Lucas.

Il faut vraiment

que j'y aille à présent. Oh!


BENJAMIN sort dans le garage, LUCAS le suit.


LUCAS L'OURSON

Tu es sûr que ça

va aller, Benjamin?


BENJAMIN L'OURSON

Sûr et certain. C'est

pour Maxime que je me fais

du s... Oh, trop tard...


La porte du garage s'ouvre et SIMON est juste là. Les oursons se dépêchent de se cacher.


SIMON retire son imperméable et passe dans le rangement de la maison. En sortant, il appuie sur la commande de fermeture de la porte du garage.


SIMON

(S'adressant au robot)

Bonne nuit, Freddy.


BENJAMIN L'OURSON

Une seconde, tout le monde

n'est pas sorti. Je vais être

complètement trempé.


LUCAS actionne la télécommande du robot. Les projecteurs de Freddy attirent l'attention de BENJAMIN.


LUCAS L'OURSON

Pas forcément.


BENJAMIN L'OURSON

(Caché dans un compartiment du robot)

Tu es sûr de savoir

ce que tu fais, Lucas?


LUCAS L'OURSON

Ma génération est née

avec la technologie.


LUCAS met le robot en marche et BENJAMIN est secoué de tous les côtés.


BENJAMIN L'OURSON

Oui, mais pas avec

le mode d'emploi, on dirait!


LUCAS L'OURSON

Hi, hi, hi! Ça y est,

j'ai mon poney!


BENJAMIN L'OURSON

Comment ai-je pu me laisser

persuader de monter

dans cet engin?


CHAUSSETTE, le chat d'ÉLISA marche sous l'orage. En apercevant le robot, CHAUSSETTE fait de grands bonds et poussent des miaulements d'effroi.


MAX

(Culbutant dans sa cachette)

Oh! Oh!


LUCAS L'OURSON

(Rigolant)

Hi, hi, hi!

Tu seras chez Mathieu

dans une minute.


BENJAMIN L'OURSON

En un seul morceau,

s'il te plaît.


Dans le sous-sol chez MATHIEU, MAX a déjà enfilé son pyjama. Les garçons ont monté une tente pour y dormir.


MAX

Et voilà, j'ai fini.

C'est un vrai château fort.


MATHIEU

Hi, hi! Il va falloir

te protéger encore mieux que

ça, Maxime. Mon frère a réussi à

louer Le retour du loup-garou.


MAX

Désolé, ça me laisse

complètement froid. J'ai

avec moi toute la protection

qu'il me faut.


MAX tient son sac de couchage roulé dans ses bras, persuadé que BENJAMIN y est caché.


Dehors le robot roule devant la maison des Montauban, les voisins. Le chien couché sous le porche aperçoit l'engin et court derrière. Le chien, BRUTUS, grogne et aboie en tournant autour du robot. BENJAMIN aperçoit le chien.


BENJAMIN L'OURSON

Oh non! J'appelle la base.

Au secours! Attaque

de chien féroce.


Du garage, LUCAS entend le message.


LUCAS L'OURSON

Hé, Brutus,

laisse-le tranquille.


LUCAS actionne un des bras du robot et pointe le nez de BRUTUS qui s'enfuit.


BENJAMIN L'OURSON

Alors, on est moins fier?


M. MONTAUBAN ouvre la porte de la maison pour voir ce qui se passe. BRUTUS saute sur son maître, complètement effrayé.


M. MONTAUBAN

Alors, Brutus... Ah!


LUCAS L'OURSON

Hourra! Tiens bon, Benjamin.

On est presque arrivés.


Le robot continue vers la prochaine maison.


Dans le sous-sol chez MATHIEU, le grand frère de MATHIEU prépare le lecteur vidéo pour la séance de cinéma d'horreur.


GRAND-FRÈRE

Ouh! Ha, ha, ha!

Le loup-garou est de retour et

il n'est pas content. Il va se

glisser dans le lit des enfants.


MATHIEU

Mais oui, c'est ça.

Tu te trompes si tu crois

me faire peur.


GRAND FRÈRE

Hou! Ha, ha!


MATHIEU

(S'adressant à MATHIEU)

Si possible, essaie

quand même de ne pas crier

trop fort, Maxime. Argh!


MAX

Tu me connais mal, Mathieu.


Le film commence. Pendant ce temps, le robot approche de la maison et accroche une grosse poubelle au passage.


MATHIEU

(Entendant le bruit)

C'était quoi, ça?


MATHIEU

Je n'en ai pas la

moindre idée. Oh...


À l'écran, un monstre tend ses mains griffées dans le noir. Les garçons sont effrayés.


De son côté, BENJAMIN est arrivé à destination et fait au revoir au robot.


BENJAMIN L'OURSON

Ça m'a fait plaisir, Freddy.


Soudain, BENJAMIN entend des cris provenant du sous-sol et accourt rejoindre MAX.


MATHIEU aperçoit une ombre. BENJAMIN se tient dans la porte entrouverte du sous-sol.


MATHIEU

Hein? Hé, Maxime,

regarde un peu ça!


BENJAMIN a vite fait de se cacher. Il n'y a plus rien à voir quand MAX regarde.


MAX

Que je regarde quoi?


MATHIEU

Je viens de voir quelque

chose bouger. Oh, ça

venait du couloir.


MAX

Tu essaies encore

de me faire peur, Mathieu.


MATHIEU

Je te jure que je suis

sérieux. Parole!


Les garçons se disputent et chahutent dans leur abri.


MAX

Han! Han!


MATHIEU

Je l'ai vu!


MAX

Han! Han!


MATHIEU

Arrête! Aïe!


MAX

Han! Han!


BENJAMIN profite de la dispute pour se glisser dans la fausse tente. Un gros coup de tonnerre interrompt la bousculade. Les deux garçons hurlent.


MAX ET MATHIEU

Aaaah!


MAX et MATHIEU retournent dans leur abri. MATHIEU serre son oreiller et MAX tient très fort son sac de couchage où BENJAMIN a réussi à se glisser.


MAX

Oh... Benjamin...


MATHIEU

Ha, ha! Arrête, j'ai honte!

Tu es complètement terrorisé.


MAX

Non, c'est pas vrai.


MATHIEU

Et c'est quoi, ça?

(Sortant BENJAMIN de sa cachette)

Allez, tiens, un ours

en peluche!

(Riant)

Ha, ha, ha!

Ha, ha, ha!

Tu vas voir, je vais

le dire à tout le monde.

Maxime a un ours en peluche!

Maxime a un ours en peluche!


Le film d'horreur continue. Dans le fil un homme est terrorisé dans son lit et crie.


PERSONNAGE DU FILM

Aaah! Nooon!

Aaaah! Allez-vous-en!

Aaaah!


Au même moment un ombre se glisse dans le sous-sol.


MAX ET MATHIEU

Aaah!

Aaah...


GRAND FRÈRE

Bouh!


MAX ET MATHIEU

Aaah!


L'oreiller de MATHIEU tombe sur le sol dans l'effet de surprise et un ourson sort de la taie d'oreiller.


GRAND FRÈRE

Ha, ha! Hi, hi, hi!


MAX

(Riant aux éclats)

Ha, ha, ha!


GRAND FRÈRE

À présent, Maxime, tu pourras

dire à tout le monde que lui

aussi a un ours en peluche.

Il s'appelle Nicolas.


MAX

(Riant)

Ha, ha, ha!

(S'adressant à MATHIEU)

Je ne dirai rien si,

toi non plus, tu ne dis rien.


MATHIEU

Marché conclu.

Allez viens, allons faire

peur à mon frère maintenant.


Les garçons sortent taquiner le grand-frère. Les oursons s'animent.


BENJAMIN L'OURSON

Hé, je m'appelle Benjamin.

On se serait pas croisés

quelque part?


NICOLAS L'OURSON

Mathieu ne me sort plus

que très, très rarement.

Il se trouve trop grand

pour un ours en peluche.


BENJAMIN L'OURSON

Je vois exactement ce que

tu veux dire, Nicolas. Pourtant,

s'ils ne veulent pas l'avouer,

ils ont encore besoin de nous

de temps en temps.

Ha, ha, ha!

Tout particulièrement quand ils

regardent des films d'horreur.

Ha, ha!


L'orage continue et les voix des garçons percent la nuit.


MAX ET MATHIEU

Bouh!


GRAND FRÈRE

(Effrayé)

Aaaah!

Je vais le dire à maman!


Générique de fermeture

Épisodes de L'ours Benjamin

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par