Image univers L'ours Benjamin Image univers L'ours Benjamin

L'ours Benjamin

Benjamin et Howard prennent leur travail d'ours en peluche très au sérieux. Chaque jour, ils se donnent la mission d'aider Max et Élisa, les deux enfants de la famille, sans qu'ils le sachent et sans manquer aux règles des Nounours.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

La chasse au trésor - La réconciliation

Un trésor est enterré, le temps presse. Les loups de mer sont prêts, ils viennent de trouver la carte du trésor, allez Hissez Haut.



Année de production: 2009

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

L'ours Benjamin est une série mettant en scène des peluches qui vivent différentes aventures. Les peluches s'animent lorsque les humains ne sont pas là, ce qu'ignorent les humains, à l'exception de madame Périgrinelle.


Début générique d’ouverture


VOIX MASCULINE

(Chantant)

♪♪♪

♪ Un ours en peluche ♪

♪ Tu le sais ♪

♪ N’est pas comme n’importe

quel autre jouet ♪

♪ Il est toujours

ton meilleur ami ♪

♪ Un ami pour la vie ♪

♪ Et si tu cherches cet ami-là ♪

♪ Un ours sans pareil ♪


CHŒUR

(Chantant)

♪ Franchis la porte viens ♪

♪ Suis le chemin ♪

♪ Du monde secret

de l’ours Benjamin ♪

♪ Franchis la porte viens ♪

♪ Suis le chemin du monde

secret de l’ours Benjamin ♪


Fin générique d’ouverture


Titre :
L’ours Benjamin La chasse au trésor


MAX ET ÉLISA sont déguisés en pirates et s'amusent avec leurs oursons BENJAMIN et LUCAS qui sont aussi déguisés pour l'occasion dans le salon de MLLE PÉRIGRINELLE. EDGAR, l'ourson de MLLE PÉRIGRINELLE participe au jeu par sa simple présence.


MAX

Où se trouve le trésor,

Capitaine? Parlez ou

je vous jette aux requins.


ÉLISA

Jamais je n'avouerai

à une bande de pirates!


MAX

Alors, préparez-vous

à périr dans la douleur.


Plus loin dans le salon, MLLE PÉRIGRINELLE prend le thé avec MLLE PAQUERET, une amie d'enfance.


MLLE PAQUERET

Ah, quel bonheur d'être jeune.

Nous en avons passé, de bons

moments toutes les deux quand

nous étions jeunes filles.


MLLE PÉRIGRINELLE

Rien n'aurait pu séparer

les meilleures amies du monde.

Oh! Te souviens-tu de notre

carte au trésor? Et du coffre

que nous avions enterré?


ÉLISA

Maxime, arrête de pousser

Lucas!


ÉLISA prend LUCAS, tombé sur le sol.


ÉLISA

(Se tournant vers MLLE PÉRIGRINELLE)

Ah! Vous avez dit un trésor?


MAX

(Curieux)

Enterré? Où ça?


MLLE PAQUERET

Sache qu'un pirate digne

de ce nom ne dévoile jamais

l'emplacement d'un

butin, matelot.


MAX

Vous pourriez peut-être

retrouver votre carte.


MLLE PÉRIGRINELLE

Il faudra remettra ça à

une prochaine fois, les enfants.

Mlle Paqueret doit

bientôt partir.


MLLE PAQUERET

Oh! eh bien, c'est vrai.

Décidément on ne voit pas

le temps passer quand on se

retrouve toutes les deux.


MLLE PÉRIGRINELLE

Je ne voudrais pas que tu

repartes sans prendre une

collation. Et que diraient

mes pirates de quelques sablés

tout droit sortis du four?

Ça ouvre l'appétit, l'aventure.


Les deux vieilles dames se lèvent et se dirigent vers la salle à manger, accompagnées des enfants. Les oursons restent seuls près du piano.


MAX

(S'éloignant vers la salle à manger)

Miam!

Un goûter, ça vaut

tous les trésors.


ÉLISA

(S'éloignant vers la salle à manger)

Vous êtes sûre

de devoir partir si tôt, Mlle?


LUCAS L'OURSON

(S'adressant à BENJAMIN)

Tu as entendu ça, Benjamin?

Une chasse au trésor!


BENJAMIN L'OURSON

Allons, pas si vite, Lucas.

Impossible de trouver un

trésor si on n'a pas de carte.


EDGAR L'OURSON

Mes chers compagnons,

toute cette histoire ne date pas

d'hier. Mais si cette carte

existe encore, je sais

peut-être où elle se trouve.


EDGAR descend du piano et se dirige vers une porte secrète dissimulée dans un bahut.


EDGAR L'OURSON

En avant, les corsaires!


Dans la bibliothèque de MLLE PÉRIGRINELLE, les oursons cherchent parmi les livres anciens.


EDGAR L'OURSON

Je me souviens qu'à cette

époque, ma protégée s'était

passionnée pour le roman

L'Île au trésor.


LUCAS est juché sur les épaules de BENJAMIN pour atteindre le livre. En tentant de le retirer du rayon, le poids du livre le fait tomber à la renverse. En tombant, le livre laisse s'échapper une carte.


LUCAS L'OURSON

Han! Ah! Oh! Aah!

Ouille!


EDGAR L'OURSON

J'avais vu juste. La carte

est restée cachée dans ce livre

pendant toutes ces années.


BENJAMIN L'OURSON

Voyons ça de plus

près. Hum-hum.

(Lisant sur la carte)

«Attention! Si vous êtes à la

recherche du trésor, partez de

la Maison au Coquillage.»


LUCAS L'OURSON

Ce n'est pas une carte au

trésor. Comment pourrait-on

remonter jusqu'au butin si

on ne sait pas où chercher?


EDGAR L'OURSON

Ha ha ha!

C'est à nous de deviner.


BENJAMIN L'OURSON

Il faut déchiffrer

les formules, Lucas.


LUCAS L'OURSON

Je ne comprends

rien de tout ça.


BENJAMIN L'OURSON

Voici la suite. Écoutez.

(Lisant le message de la carte)

«Plus de 1000 dangers dans

votre quête vous braverez.

N'échouez pas sur le rivage,

évitez récifs et écueils et

trouvez le passage. Cherchez la

croisée des chemins, hissez la

voile, ignorez les embruns,

prenez à droite vers la maison

des oiseaux. Tout autre chemin

vous mènerait en enfer.

La piste des écailles vertes

du dragon des mers sera

votre ultime épreuve.»


LUCAS L'OURSON

(Lisant la fin du message)

«Si vous ne coulez pas avant,

mettez un terme à la manoeuvre.

Une croix indique l'emplacement

du butin, le trésor tant

convoité par tous les marins.»


BENJAMIN L'OURSON

Ça s'adresse à nos protégés.

Notre rôle est seulement de

les aider. Mais pour cela,

il faut d'abord s'assurer

qu'ils trouvent la carte.


EDGAR L'OURSON

Et moi, je connais la cachette

idéale. Ils devraient la trouver

ici. Venez. Le temps presse,

messieurs les flibustiers.


Les oursons retournent à leurs places autour du piano dans le salon juste avant le retour des enfants.


ÉLISA

(Discutant avec MAX)

Tu ne crois pas que

Mlle Périgrinelle et son amie

seraient contentes de retrouver

leur trésor après tant d'années?


MAX

S'il s'agit d'un coffre rempli

de sablés, c'est un butin

d'une valeur inestimable.

(Retournant près des oursons)

Et comment vont les loups

de mer? Êtes-vous prêts

pour un abordage?


En soulevant BENJAMIN, le chapeau de celui-ci tombe sur le sol et du chapeau glisse la carte au trésor.


MAX

(Apercevant la carte)

Hé! Qu'est-ce que c'est?


ÉLISA prend le document et l'ouvre.


ÉLISA

Wow! On dirait

la fameuse carte au trésor.


MAX

(Lisant la carte)

«Attention. Si vous êtes à

la recherche du trésor, évitez

les récifs, les écailles

du dragon.»

Un jeu d'enfant pour les pirates

de la famille Cantin.

Allez, hissez haut!


ÉLISA et MAX se dépêchent de partir à la recherche du trésor.


ÉLISA

Oui!


Les oursons, restés seuls au salon reprennent vie.


EDGAR L'OURSON

Hihihi! à partir de

maintenant, je vous fais

confiance pour les guider.


LUCAS L'OURSON

Tu peux compter

sur nous, Edgar.


BENJAMIN L'OURSON

Et je sais exactement

par où commencer.


Sur le balcon de la maison de MLLE PÉRIGRINELLE, MAX et ÉLISA cherchent le point de départ.


MAX

(Lisant la carte)

«Partez de la Maison

au Coquillage» c'est

la première instruction.

Hum...

Quelle maison au coquillage?


ÉLISA

J'ai beau chercher, je ne vois

aucune maison au coquillage

dans les environs.


MAX

Moi non plus. On trouve des

coquillages au bord de l'océan.

Mais oui, bien sûr! Tu te

souviens de la fois où on a

visité le musée océanographique?

À la boutique des souvenirs, on

avait croisé Mlle Périgrinelle.


ÉLISA

Oui, je m'en souviens.

Elle était en train d'acheter

un moulage de coquillage

pour accrocher au-dessus

de sa porte d'entrée.


MAX

Maintenant que j'y pense,

il y en a même plusieurs

autour de la maison.


ÉLISA

Tu crois que le trésor

a pu être enterré ici

même dans le jardin?


MAX

Oh-ho, ça, j'en suis plus

que sûr.

(Lisant le second indice)

«Cherchez ensuite

la casquette gardée par le

féroce animal à fourrure.»


Les deux vieilles dames prennent le thé dans le solarium face au jardin.


MLLE PAQUERET

Tu ne crois pas que nous

devrions leur dire où le trésor

est enterré, Anémone? Ils sont

vraiment surexcités,

tu ne trouves pas?


MLLE PÉRIGRINELLE

Tu n'y penses pas

sérieusement. Laissons-les

s'amuser tout seuls. Et puis,

souviens-toi: un pirate ne

dévoile jamais l'emplacement

de son butin. Ha ha ha!


MLLE PAQUERET

Anémone, tu es une petite

friponne. Nous n'avons jamais eu

de secret l'une pour l'autre.


MLLE PÉRIGRINELLE jette un œil dans le jardin et remarque qu'EDGAR prend ses aises en s'allongeant sur un banc. Elle décide donc de guider MLLE PAQUERET dans une autre pièce de la maison.


MLLE PÉRIGRINELLE

Oh oui, mais nous, c'était

différent. Euh, laisse-moi

prendre ta tasse. Pourquoi

n'irais-tu pas à l'étage

rassembler tes affaires?


BENJAMIN et LUCAS pénètrent dans la canalisation sous la fontaine sur laquelle un ours en pierre trône.


BENJAMIN L'OURSON

Je suis certain que cette

fontaine est le deuxième indice

dans cette chasse au trésor.


Près de la fontaine, MAX et ÉLISA tentent de résoudre l'énigme.


MAX

Je me demande si

ce trésor existe vraiment.


ÉLISA

Moi je n'en doute pas une

seconde. Mlle Périgrinelle dit

toujours la vérité. Il faut

seulement qu'on réfléchisse

comme des pirates.


À l'intérieur de la canalisation de la fontaine, BENJAMIN et LUCAS ouvrent la valve pour faire jaillir l'eau.


BENJAMIN L'OURSON

Dépêche-toi, Lucas.

Aide-moi, s'il te plaît.


LUCAS L'OURSON

(Déployant des efforts)

Haaaaan!


BENJAMIN L'OURSON

Si on n'attire

pas leur attention sur

la fontaine, ils ne

la remarqueront pas.


Soudain, un jet d'eau jaillit d'un coquillage tenu par l'ours en pierre.


ÉLISA

Maxime! Regarde

la fontaine. C'est une

cascade en réalité.


MAX

Et cet ours en peluche est

le féroce animal à fourrure.

Et le rebord du bassin est

couvert de coquillages.

Quel est le prochain

indice, Élisa?


ÉLISA

(Lisant la prochaine énigme)

«Plus de 1000

dangers dans votre quête

vous braverez.

N'échouez pas sur le rivage,

évitez les récifs et les écueils

et trouvez le passage.»

Je crois que nous devrions

aller par là.


Les enfants se dirigent vers un lampadaire basé sur un rocher.


MAX

Hum. Je crois que j'ai trouvé.

Les phares tenaient les bateaux

à bonne distance de la côte.


BENJAMIN et LUCAS sortent la tête d'un passage dissimulé dans la roche.


MAX

Peut-être que ces rochers

sont la côte et que ce

lampadaire est un phare.


ÉLISA

Mais bien sûr! Et regarde,

juste derrière. On est sur

la bonne voie.

(Poursuivant sa lecture)

«... et trouvez le bon passage.»


MAX et ÉLISA se dirigent vers l'arrière de la maison.


MAX

Je trouve qu'on

forme une très bonne équipe.


BENJAMIN et LUCAS profitent de l'occasion pour sortir de leur cachette.


LUCAS L'OURSON

Ha ha ha! Je ne pensais

vraiment pas que ce

serait si amusant.


BENJAMIN L'OURSON

Ils se débrouillent plutôt

bien, pas vrai? Oh-oh!

Ils prennent trop d'avance.

À la croisée des chemins,

moussaillon! Vite!


BENJAMIN et LUCAS retournent dans leur cachette pour utiliser un raccourci vers le jardin derrière la maison.


ÉLISA

(Lisant la prochaine énigme)

«À présent, cherchez la

croisée des chemins. Prenez

à droite vers la maison des

oiseaux.»


EDGAR entend venir les enfants et se dépêche de s'éloigner pour ne pas être aperçu.


ÉLISA

Mlle Périgrinelle a

un magnifique jardin, mais je

vois pas vraiment de chemin.


MAX

Quant à la maison des oiseaux,

j'imagine qu'il s'agit d'une

cage, mais je n'en vois pas.


BENJAMIN et LUCAS arrivent dans le jardin par un bac à fleurs.


BENJAMIN L'OURSON

Je ne suis pas sûr que ce soit

une très bonne idée, Lucas.


LUCAS L'OURSON

Mais Benjamin, notre rôle

est de leur venir en aide.


BENJAMIN L'OURSON

Oui, je sais bien, mais

il faut... Ah, ah, ah--


LUCAS bouche le nez de BENJAMIN. La lavande en fleur provoque des allergies à BENJAMIN. Il doit vite sortir du bac à fleurs.


LUCAS L'OURSON

Oh non! Il faut absolument te

retenir. Ils nous repéreraient

à coup sûr. Hé! En même temps,

c'est ce qu'on cherche à faire.


LUCAS retire sa main pour laisser BENJAMIN éternuer.


BENJAMIN L'OURSON

(Éternuant)

Ah, ah, atchoum!


Entendant les éternuements, les deux enfants se retournent, donnant ainsi l'occasion aux oursons de déguerpir pour une cachette moins allergène.


ÉLISA

Maxime! Cette jardinière

et les chemins qui y mènent.


EDGAR rejoint BENJAMIN et LUCAS derrière une haie.


EDGAR L'OURSON

Alors, les flibustiers?

Et cette chasse au trésor?


BENJAMIN L'OURSON

Maxime et Élisa progressent,

Edgar. Quant à moi, je crois que

je suis allergique à la lavande.

En revanche, l'indice suivant

me pose un problème.


EDGAR soulève une pierre qui dissimule un passage secret.


EDGAR L'OURSON

Patience, tu vas

vite comprendre.


LUCAS L'OURSON

(Se glissant dans le passage)

Suis-moi, Benjamin.

Je passe devant. Oh.


EDGAR L'OURSON

Prenez sur votre droite

et continuez en direction

du kiosque. C'est là-bas

que vous mettrez fin

à votre mystérieuse quête.


LUCAS L'OURSON

Merci pour ton aide, Edgar!


EDGAR reste près des enfants qui sont toujours près du bac à fleurs.


MAX

C'est forcément la croisée

des chemins, mais je ne vois

aucune cage à oiseaux.


ÉLISA

Ça, c'est incroyable,

Maxime.

(Pointant le fond du jardin)

Regarde.


MAX

Euh?


Un arbre majestueux se trouve au fond du jardin.


ÉLISA

Une immense maison des

oiseaux faite de branches

et de feuilles. C'est le vieux

chêne qu'il fallait chercher.


MAX

Levez la grande

voile! Droit devant!


MLLE PÉRIGRINELLE regarde à la fenêtre de la chambre d'ami pour suivre le périple des enfants, pendant que MLLE PAQUERET termine de faire son bagage


MLLE PÉRIGRINELLE

(S'adressant à son amie)

Le taxi ne devrait plus tarder

à présent et puis il ne faut

qu'une demi-heure pour

rejoindre l'aéroport.


MLLE PAQUERET

Promets-moi de dire au revoir

aux enfants pour moi si je

ne les vois pas avant de partir.


MLLE PÉRIGRINELLE

Maxime et Élisa auraient

tellement aimé que tu restes

encore quelques jours.


BENJAMIN et LUCAS, de leur côté, aboutissent sous le pavillon. L'endroit est couvert de toiles d'araignée et un gros coffre attend au milieu de l'espace.


BENJAMIN L'OURSON

Ouah! Moi qui croyais qu'Edgar

m'avait montré tous les

passages secrets des environs.


LUCAS L'OURSON

(Pointant le coffre)

Benjamin, je suis sûr

que c'est le trésor.


BENJAMIN L'OURSON

Tu as certainement raison.

Cette chaise longue est pile sur

cette planche. Et je suis prêt

à parier que c'est notre accès

vers l'extérieur.


BENJAMIN tente de pousser la planche pour remonter à la surface.


BENJAMIN L'OURSON

Peut-être qu'en s'y mettant à deux,

on pourrait, han, arriver à

déplacer cette chaise.


LUCAS a vite repéré un bouton d'accès secret derrière une toile d'araignée.


BENJAMIN L'OURSON

Est-ce que tu pourrais m'aider?


LUCAS appuie sur le bouton. Une porte s'ouvre devant lui.


BENJAMIN L'OURSON

(Tentant de soulever la planche)

Han! Han!


LUCAS L'OURSON

Benjamin.


BENJAMIN L'OURSON

Oui, Lucas?


LUCAS L'OURSON

On pourrait tout

simplement sortir par là.


BENJAMIN approche de la porte ouverte sur le fond du jardin. ÉLISA se balance à la balançoire accrochée au vieux chêne. MAX tient la carte.


MAX

Il nous reste la dernière

partie de l'énigme.

(Lisant l'énigme)

«La piste des écailles vertes

du dragon des mers sera votre

ultime épreuve.»


BENJAMIN termine le vers.


BENJAMIN L'OURSON

«Si vous ne coulez pas

avant, mettez un terme à la

manoeuvre.»

Ah! Mais oui, bien sûr.

Il s'agit de l'étang aux

poissons rouges. S'ils arrivent

à le traverser pour atteindre

cette rive...


LUCAS L'OURSON

Ils auront finalement

accès au trésor.


BENJAMIN L'OURSON

Vite! Va au bord de l'étang

et attire leur attention.


LUCAS L'OURSON

Tu peux compter sur moi.


BENJAMIN court dans le pavillon, tandis que LUCAS plonge dans l'étang. Le bruit de l'eau attire l'attention de MAX et ÉLISA.


MAX

Hein? Élisa, regarde! Ces

pierres, dans l'étang, on dirait

des écailles vertes de dragon.


ÉLISA

(Relisant le dernier passage)

«Si vous ne coulez pas avant,

mettez un terme à la manoeuvre.

Une croix vous indiquera

l'emplacement du butin, le

trésor tant convoité par tous

les marins.»


Levant les yeux, ÉLISA remarque le coquillage qui surplombe la toiture du pavillon.


ÉLISA

Un coquillage!

Ça ne peut être que là.


Les enfants se dépêchent de passer sur le sentier dallé qui traverse l'étang pendant que BENJAMIN déplace légèrement la chaise longue pour mettre en évidence la croix sur le plancher du pavillon. Ensuite, BENJAMIN soulève la planche et se glisse sous le plancher avant que les enfants n'arrivent.


ÉLISA

Ah, regarde! Une croix.


MAX

Dépêchons-nous.

(Regardant entre les planches)

Gagné!


MAX a repéré le coffre au trésor.


ÉLISA

Tu crois que c'est le trésor?


MAX glisse sa main dans la fente et saisit le petit coffret.


MAX

Fais vite! Qu'est-ce

qu'il y a dedans?


Dans le coffret se trouvent les souvenirs de MLLE PÉRIGRINELLE et MLLE PAQUERET.


MAX

Seulement quelques babioles.


ÉLISA

Ce sont peut-être des babioles

pour toi, Maxime, mais je suis

sûre que pour Mlle Périgrinelle

et son amie, ça vaut de l'or.

Allons leur montrer.


ÉLISA et MAX courent vers le devant de la maison où un taxi attend pour faire monter MLLE PAQUERET. Sur le balcon, les vieilles amies se font des adieux.


MLLE PAQUERET

Encore merci pour

ton invitation, Anémone.


ÉLISA

Attendez! Vous ne pouvez pas

partir comme ça,

Mlle Paqueret.

(Tendant le coffret)

Regardez.


MLLE PAQUERET

Oooh! Dites-moi que

je rêve, les enfants.


MLLE PÉRIGRINELLE

Eh bien, je vous félicite, mes

petits corsaires. Je pense que

la moindre des choses serait

de partager le butin entre

matelots. À toi la photo, Anna.

Elle te rappellera nos aventures

passées, ton séjour parmi nous.


MLLE PAQUERET

Quant à toi, j'imagine que tu

n'auras aucun mal à trouver

une place pour ce coquillage.

Garde-le comme un souvenir

de nos voyages dans

les mers du sud.


MLLE PÉRIGRINELLE

Avec grand plaisir.


Le chauffeur de taxi marque sa présence en klaxonnant.


MLLE PAQUERET

(Montant dans la voiture)

Bon, il faut que j'y aille

maintenant. Et encore merci

pour cette délicieuse excursion

dans le temps. Oh, et merci

à vous, les petits pirates.


La voiture s'éloigne en emportant MLLE PAQUERET et son trésor.


MLLE PÉRIGRINELLE

Alors, les enfants, et si je

vous lisais un ou deux chapitres

de l'Île au trésor? Je suis

certaine que vous trouverez

ça passionnant, accompagné

de quelques sablés.


MLLE PÉRIGRINELLE et les enfants retournent dans la maison.


MAXIME

À l'abordage!


Les trois oursons aussi sont de retour au salon, près du piano.


EDGAR L'OURSON

Qu'en penses-tu, Lucas?

Est-ce que les enfants ont

trouvé un trésor?


LUCAS L'OURSON

Sans l'ombre d'un doute.

La valeur d'un trésor dépend

du pirate qui le regarde.


EDGAR L'OURSON

Et qu'en penses-tu, Benjamin?


BENJAMIN L'OURSON

Moi je crois que pour un ours

en peluche, le plus beau des

trésors, c'est d'être

cajolé par son protégé.


Fin de l'épisode


Titre :
La réconciliation


À la salle du conseil des oursons, des éclaboussures de peintures couvrent les gradins et les murs. Derrière un mur, se glissent BENJAMIN et LUCAS armés de fusils à peinture et de casques à visières.


LUCAS L'OURSON

Oh! Est-ce que

tu as entendu ça?


BENJAMIN L'OURSON

Oui. Et regarde. J'en ai même

la fourrure toute dressée.

Ça ne me dit rien qui vaille,

si tu veux mon avis.


BENJAMIN et LUCAS s'avancent vers le tunnel qui mène à la salle en brandissant leurs fusils. RUBY l'ourson de M. MACLAREN les suit subtilement. Un bruit surprend BENJAMIN et LUCAS qui se retournent brusquement.


RUBY L'OURSON

(Ricanant)

Hihihihi!


BENJAMIN L'OURSON

Oh?


RUBY tire une balle de peinture en direction de BENJAMIN qui réussit à l'esquiver de justesse avant de courir se cacher derrière une paroi. LUCAS se précipite aussi derrière un muret.


BENJAMIN L'OURSON

Qu'est-ce que je te disais?


BENJAMIN et LUCAS tirent en direction de RUBY qui à son tour se met à couvert.


BENJAMIN L'OURSON

Replions-nous, Lucas.


BENJAMIN et LUCAS se dirigent vers le tunnel tandis que RUBY emprunte un passage secret caché sous les gradins.


Dans le tunnel, BENJAMIN ET LUCAS reculent lentement et ne voient pas RUBY qui sort derrière eux.


RUBY L'OURSON

Haut les mains!


BENJAMIN L'OURSON

(Sursautant)

Aaaaah!


BENJAMIN laisse tomber son fusil qui en tombant décharge toutes ses balles de peinture violette. BENJAMIN est couvert de peinture, ce qui fait beaucoup rire BENJAMIN et LUCAS.


BENJAMIN L'OURSON

Moi, je ne trouve

pas ça très drôle.


RUBY L'OURSON

Drôle? Ça non. Hilarant

conviendrait beaucoup

mieux. Ha ha ha! Hihihi!


LUCAS L'OURSON

Ha ha ha! Benjamin,

où vas-tu comme ça?


BENJAMIN est outré et s'en va d'un bon pas.


BENJAMIN L'OURSON

N'importe où,

mais loin de Ruby.


Dans la grande salle du magasin MACLAREN, LUCAS joue aux dames avec RAYMOND, l'ourson géant du magasin.


LUCAS L'OURSON

J'aime bien jouer aux dames,

mais ça ne vaut pas le tir

aux billes de peinture.


RAYMOND L'OURSON

Je suis d'accord. Mais ça se

joue en équipe et on ne peut

plus compter sur Benjamin et

Ruby. J'aimerais tellement

qu'ils se réconcilient

tous les deux.


LUCAS L'OURSON

Ah, moi aussi. Tiens, j'ai une

idée. Cessons de nous lamenter

et passons à l'action. Il ne

tient qu'à nous d'intervenir

pour essayer de débloquer

la situation.


RAYMOND L'OURSON

(Se grattant la tête)

Euh... Bon bien si tu le dis.


BENJAMIN et LUCAS marchent dans le tunnel vers la salle du conseil. Tout est de nouveau propre.


LUCAS L'OURSON

Ça ne peut pas continuer

comme ça entre vous.


BENJAMIN L'OURSON

Je suis parfaitement d'accord.

Une fois que Ruby m'aura

présenté ses excuses,

on pourra faire enterrer

toute cette fâcheuse histoire.


LUCAS L'OURSON

J'imagine que tu vas aussi

lui présenter tes excuses.


BENJAMIN L'OURSON

Chaque chose en son temps.

Le moment venu, je lui avouerai

peut-être que j'ai été

un peu excessif.


LUCAS L'OURSON

Génial.


BENJAMIN et LUCAS entrent dans la salle du conseil. RUBY retourne le fauteuil du président.


RUBY L'OURSON

Tiens! Bonjour, Benjamin.


BENJAMIN L'OURSON

Eh bien, bonjour, Ruby.


RUBY L'OURSON

Allez, vas-y, je t'écoute,

mon cher. Qu'est-ce que

tu voulais me dire?


BENJAMIN L'OURSON

Hein? Si je suis venu,

c'est parce que tu avais

quelque chose à me dire.


RUBY L'OURSON

Et qui t'a dit ça, au juste?


BENJAMIN L'OURSON

Lucas, évidemment.


RUBY L'OURSON

(Fâchée)

Moi j'ai eu affaire à Raymond.

Ces deux-là ont tout manigancé.


BENJAMIN L'OURSON

Je vais aller leur dire

deux mots, ça tu... Hein?


BENJAMIN entend quelque chose, en se retournant il voit la porte de la salle fermée et scellée.


BENJAMIN L'OURSON

(Tentant d'ouvrir la porte)

Han! Han! Ce chenapan

a fermé la porte.


La voix de RAYMOND retentit dans la pièce.


RAYMOND L'OURSON

(Parlant dans un émetteur)

Benjamin! Ruby!

Je sais que vous m'entendez.

Essayez de garder votre calme.

Lucas et moi, nous avons

beaucoup réfléchi

et nous allons vous aider

à vous réconcilier.


RAYMOND et LUCAS parlent dans un émetteur, bien assis dans le fauteuil à bascule de RAYMOND, près de l'entrée du magasin. Le récepteur se trouve dans la salle du conseil.


LUCAS L'OURSON

Vous devez absolument

faire la paix tous les deux.


RAYMOND L'OURSON

C'est la seule solution

raisonnable. On y va.

Étape numéro 1:

serrez-vous la patte.


RUBY et BENJAMIN se tournent le dos au centre de la pièce. Chacun restant sur sa position.


LUCAS L'OURSON

Étape numéro 2: jetez

un coup d'oeil dans le

sachet sous la table

d'Edgar. Il est rempli

de céréales au miel.


La seconde étape interpelle BENJAMIN.


BENJAMIN L'OURSON

Oh?


BENJAMIN se dirige vers la table du conseil.


LUCAS L'OURSON

Étape numéro 3: partagez-les

en vous jurant de redevenir

les meilleurs amis du monde.


BENJAMIN déguste les céréales sans en offrir à RUBY.


BENJAMIN L'OURSON

Miam, miam, miam!


RUBY L'OURSON

Alors, si tu as quelque

chose à me dire, j'attends.


BENJAMIN L'OURSON

Non, rien. Et toi?


RUBY L'OURSON

Une seule chose. Lucas et

Raymond ont peut-être fermé

la porte d'entrée, mais je

connais une autre issue.


RUBY se dirige vers le passage secret sous les gradins et s'y engouffre.


RUBY L'OURSON

Au revoir!


BENJAMIN L'OURSON

Ça m'arrange bien. Ça me fera

plus de délicieuses céréales

au miel. Gloup! Gloup!


RAYMOND et LUCAS attendent patiemment le dénouement, mais un bruit de serrure attire leur attention. C'est M. MACLAREN qui arrive avec des invités.


RAYMOND

Hein? Oh-oh!


En un rien de temps, RAYMOND s'immobilise tandis que LUCAS se cache sous des blocs géants.


COUSIN

Quel plaisir de

te revoir, Mac.


M. MACLAREN

Mes amis, je vous souhaite

la bienvenue dans mon

magasin de jouets.


COUSIN

Ma foi, c'est impressionnant.

Qu'en dis-tu, ma petite Rose?

Je parie que tu n'avais jamais

vu de magasin aussi grand.


ROSE

Hum, euh... Où se trouvent

les rayons vêtements

pour jeune fille?


COUSIN

Ha ha ha! Mais on ne vend que

des jouets ici, mon trésor.

Comme tu le vois, ma petite

fille s'intéresse surtout à la mode.


M. MACLAREN

Je suis certain qu'ici, tu

trouveras bien quelque chose

à ton goût, ma chère Rose.

Promène-toi dans les rayons et

si tu tombes sur un jouet qui

te fait envie, je te l'offre.

Si, si, je t'assure,

ça me fait plaisir.


COUSIN

On peut dire que tu en as, de

la chance. Ne t'avais-je pas

dit que ton oncle

était un personnage?


M. MACLAREN

Oui, grand-père.

Plusieurs fois.


RUBY court dans le tunnel du passage secret et se dirige droit vers le magasin.


RUBY L'OURSON

(En colère)

La moindre des choses c'était

qu'il s'excuse quand même. Non,

mais c'est vrai.


En avançant, RUBY ne voit pas une racine sur au bout du tunnel et trébuche en faisant une chute.


RUBY L'OURSON

(Criant dans sa chute)

Ah! Ah! Aaaah!


BENJAMIN entend la voix de RUBY au loin.


BENJAMIN L'OURSON

Hein? C'est bizarre, ma

fourrure se dresse encore. Oh?


RUBY L'OURSON

Benjamin, au secours!


Aussitôt BENJAMIN accourt vers le passage emprunté par RUBY pour aller à sa rescousse.


Pendant ce temps, LUCAS ouvre la porte de la salle du conseil qui est maintenant vide.


LUCAS L'OURSON

Ça y est? Vous êtes

réconciliés? Benjamin? Ruby?


RUBY est accroché à une branche de vigne qui court le long du mur du temple maya donnant sur la fontaine du magasin.


RUBY L'OURSON

Ah! Oooh...

Au secours!


La main de RUBY glisse et elle glisse le long des racines pour atterrir sur une terrasse.


RUBY L'OURSON

(Hurlant)

Aaaaaah!


BENJAMIN L'OURSON

Ah non!


RUBY L'OURSON

(Se fracassant sur la terrasse)

Aaaaah!

Oh.


LUCAS rejoint BENJAMIN au bout du tunnel.


LUCAS L'OURSON

Où est-ce que vous

allez comme ça?


BENJAMIN L'OURSON

(Sursautant)

Nous n'allons nulle part,

figure-toi. Ruby n'avait rien à

me dire et je n'avais rien à lui

dire. Point final. Elle est

partie furieuse et voilà

comment ça s'est terminé.


LUCAS regarde vers le bas et voit RUBY assise au milieu du pont qui traverse le bassin.


LUCAS L'OURSON

Vous n'avez pas toujours pas

recollé les morceaux, même après

le coup des céréales au miel?

Tu ne crois pas que cette

histoire a assez duré?


RUBY reprend ses esprits et entends des voix humaines au loin.


M. MACLAREN

Alors, mon cousin,

qu'est-ce que tu dirais

d'une bonne tasse de thé?


RUBY se dépêche de prendre sa forme inanimée avant que M. MACLAREN et ses invités passent près du pont. ROSE remarque RUBY.


ROSE

Oh. Qu'est-ce que c'est que ça?


ROSE s'approche et prend RUBY. BENJAMIN et LUCAS assistent à la scène.


BENJAMIN L'OURSON

(Troublé)

Oh!


ROSE

Ha! J'ai trouvé mon

cadeau, tonton MacLaren.


COUSIN

Oh?


M. MACLAREN

Mais ça, c'est bizarre.

D'habitude je laisse Ruby

sur mon bureau. Je me demande

comment elle a pu atterrir ici.


COUSIN

Écoute, ma petite Rose,

je crois qu'il serait préférable

que tu choisisses autre chose.


ROSE

Mais pourquoi? Tonton a dit

que je pouvais choisir

le jouet que je voulais.


COUSIN

Oui, je sais bien, mon ange.

Mais à l'évidence, cet ours

en peluche appartient

déjà à quelqu'un.


ROSE

Non, non. La petite a tout

à fait raison, Marcel. Je lui ai

dit qu'elle pouvait choisir ce

qu'elle voulait dans le magasin.

Tu me connais, je n'ai

qu'une parole.


BENJAMIN L'OURSON

Oh oh.


M. MACLAREN fait descendre une montgolfière ascenseur et monte en compagnie de ses invités à l'étage.


M. MACLAREN

Rose, ma nièce,

j'espère que tu tiendras

à cette oursonne autant que

j'ai pu moi-même y tenir.


ROSE

Comptez sur moi. Je sens qu'on

est faites l'une pour l'autre.


LUCAS et BENJAMIN se dépêchent de s'éloigner pour ne pas être aperçus.


LUCAS L'OURSON

Ah non! Il s'est débarrassé

d'elle, Benjamin.

On a même pas eu le temps

de lui dire au revoir.


BENJAMIN L'OURSON

Ni de lui dire à quel

point elle nous manquera.

Si je ne lui parle pas

avant qu'elle parte,

je ne me le pardonnerai jamais.


Dans ses appartements, M. MACLAREN fait couler l'eau dans la bouilloire pour le thé en réfléchissant aux derniers événements.


COUSIN

Est-ce que tu veux que je

t'aide, Mac? Oh. Tu as l'air

soucieux. Est-ce

que tout va bien?


M. MACLAREN

Oh, mais oui, tout va bien.

Tout va admirablement bien.


COUSIN

Ta bouilloire va déborder.


M. MACLAREN

Euh...

Mais c'est que tu as

raison, mon cousin.


COUSIN

Hum.


M. MACLAREN

Tout va... Tout va très bien.


De son côté, ROSE entre dans la salle de bain avec RUBY.


ROSE

Ça, c'est chouette. Terminé

les sacs à main. Je vais lui

coudre une bandoulière et

lancer une nouvelle mode.


BENJAMIN et LUCAS sont dans le passage qui donne sur la salle de bain et remarque ROSE qui se regarde dans la glace avec RUBY.


BENJAMIN L'OURSON

Ah. Tu as entendu ça,

Lucas? Elle a l'intention

de transformer Ruby en

accessoire de mode.


LUCAS L'OURSON

C'est horriblement atroce.


BENJAMIN L'OURSON

Il va falloir intervenir

rapidement. Voilà ce que

nous allons faire.


BENJAMIN chuchote à l'oreille de LUCAS.


LUCAS L'OURSON

Ah!


BENJAMIN tend le bras vers l'interrupteur de la salle de bain et éteint la lumière.


ROSE

Hein? Qu'est-ce qui se passe?

Où est l'interrupteur?


ROSE court vers la porte pour faire un peu de lumière et trouve rapidement l'interrupteur.


ROSE

Mais c'est vraiment bizarre.


Se tournant vers la banquette près de la glace, ROSE remarque la disparition de RUBY.


ROSE

Ah? Où est-elle passée?

(Cherchant partout dans la pièce)

Qu'est-ce qui se passe ici? Ah.

Grand-père! Grand-père,

on m'a volé mon ours en peluche.


BENJAMIN et RUBY sont cachés dans la baignoire. ROSE sort de la pièce.


BENJAMIN L'OURSON

(S'adressant à RUBY)

Dépêche-toi. Grimpe

sur le lavabo.


RUBY L'OURSON

Jamais de la vie! Elle veut

me coudre une fermeture éclair

dans le dos, mais toi, ça ne

te fait rien sans doute.


BENJAMIN L'OURSON

Au contraire, je m'inquiète

pour toi énormément même.

Je m'en veux tellement de

m'être tant emporté.


RUBY L'OURSON

Oh. Si ce sont des excuses,

je les accepte, Benjamin.


LUCAS se trouve déjà dans une trappe du plafond.


LUCAS L'OURSON

On continuerait de discuter

plus tard, il faut se dépêcher.


BENJAMIN L'OURSON

Il a raison.


RUBY et BENJAMIN se dépêchent de grimper pour atteindre la trappe. LUCAS lance un fusil à peinture. BENJAMIN l'attrape.


BENJAMIN L'OURSON

Très bien lancé, Lucas.

(S'adressant à RUBY)

À présent, saute dans

le lavabo, vite.


RUBY L'OURSON

Tu trouves vraiment que

c'est le moment de te venger?


BENJAMIN L'OURSON

Je vais t'asperger de

peinture de la tête aux pieds.


RUBY L'OURSON

Une tenue de camouflage,

bien sûr. Haha! Tu es un

génie, Benjamin.


BENJAMIN L'OURSON

Merci du compliment.


Dans le salon de M. MACLAREN, ROSE raconte l'incident.


ROSE

Je cherche l'interrupteur

dans le noir, je rallume et là,

plus d'ours en peluche.


COUSIN

Mais enfin, il n'y a personne

d'autre dans cette maison.

Seulement nous trois,

pas vrai, Mac?


M. MACLAREN

(Se levant)

Allons jeter un coup d'oeil.


ROSE

Quelqu'un me l'a volé,

j'en suis certaine.


M. MACLAREN

Nom d'un petit bonhomme!


ROSE rejoint M. MACLAREN dans la salle de bain. Celui-ci a retrouvé ROSE couverte de peinture violette.


M. MACLAREN

Je me demande si tu n'aurais

pas mal refermé un de

tes tubes de maquillage.


ROSE

Du maquillage de cette

couleur? Ça, ça m'étonnerait.


M. MACLAREN

Héhéhé! Si tu ne te protèges

pas, tu vas t'en mettre partout.

Ne bouge pas d'ici, je vais

te ramener un tablier et

des gants en caoutchouc.


ROSE

Euh, non, non. J'ai changé

d'avis, en fait. J'ai passé

l'âge de jouer avec un ours en

peluche. Je préfèrerais choisir

un autre jouet. Merci, tonton!


ROSE retourne rapidement vers son grand-père.


M. MACLAREN

(S'adressant à RUBY)

Moi, si tu étais vert olive

ou avec des taches orange,

je t'aimerais quand même.


Plus tard, M. MACLAREN a fini de nettoyer la peinture sur RUBY.


M. MACLAREN

Et voilà, ma petite Ruby.

J'essaierai de ne plus

t'égarer à l'avenir, promis.


M. MACLAREN dépose RUBY sur son bureau et s'en va.


BENJAMIN et LUCAS se dépêchent de rejoindre RUBY.


BENJAMIN L'OURSON

Tout est bien qui

finit bien, on dirait.


LUCAS L'OURSON

Content de te

revoir, on dirait.


RUBY L'OURSON

Hihi! Par bonheur, je reste

fidèle à mon poste grâce

à vous, mes amis.


BENJAMIN L'OURSON

Ruby, la prochaine fois que

je suis couvert de peinture,

si tu veux te moquer,

surtout ne te gène pas.


RUBY L'OURSON

Hahaha! Ah, tu aurais dû

voir la tête que tu faisais.


BENJAMIN L'OURSON

Tu étais pas mal non plus.


Les deux oursons rigolent et soudain entendent un déclic. C'est LUCAS qui tient le fusil à peinture dans leur direction et tire une balle de peinture verte.


LUCAS L'OURSON

Ah ha! En plein dans le mille.


Tous éclatent de rire.


Générique de fermeture



Épisodes de L'ours Benjamin

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par