Image univers L'ours Benjamin Image univers L'ours Benjamin

L'ours Benjamin

Benjamin et Howard prennent leur travail d'ours en peluche très au sérieux. Chaque jour, ils se donnent la mission d'aider Max et Élisa, les deux enfants de la famille, sans qu'ils le sachent et sans manquer aux règles des Nounours.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

À qui la faute? - D'où viens-tu Lucas?

Benoit l’ours en peluche a perdu son protégé et il ne connait pas son adresse. Il faut trouver le passage secret qui mène au centre de placement des ours. Mais Benoît ne pense qu’à s’amuser.



Année de production: 2009

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

L'ours Benjamin est une série mettant en scène des peluches qui vivent différentes aventures. Les peluches s'animent lorsque les humains ne sont pas là, ce qu'ignorent les humains, à l'exception de madame Périgrinelle.


Début générique d’ouverture


VOIX MASCULINE

(Chantant)

♪♪♪

♪ Un ours en peluche ♪

♪ Tu le sais ♪

♪ N’est pas comme n’importe

quel autre jouet ♪

♪ Il est toujours

ton meilleur ami ♪

♪ Un ami pour la vie ♪

♪ Et si tu cherches cet ami-là ♪

♪ Un ours sans pareil ♪


CHŒUR

(Chantant)

♪ Franchis la porte viens ♪

♪ Suis le chemin ♪

♪ Du monde secret

de l’ours Benjamin ♪

♪ Franchis la porte viens ♪

♪ Suis le chemin du monde

secret de l’ours Benjamin ♪


Fin générique d’ouverture


Titre :
L’ours Benjamin À qui la faute


BENJAMIN et LUCAS, les oursons de MAX et ÉLISA, arrivent ensemble à la bibliothèque de la ville.


BENJAMIN L'OURSON

Je me souviens

quand la maîtresse, Mademoiselle

Poppy, emmenait la classe

à la bibliothèque des ours

en peluche. Elle n'avait pas

son pareil pour nous faire

aimer la lecture.


LUCAS L'OURSON

Est-ce que la voie est libre,

Benjamin?


BENJAMIN L'OURSON

Affirmatif, tu peux y aller.


Les deux oursons sortent du socle d'un buste à l'entrée de la bibliothèque et traversent la salle en courant jusqu'aux étagères. Soudain, un chariot poussé par la bibliothécaire approche.


BENJAMIN L'OURSON

Attention!

Cachons-nous!


LUCAS L'OURSON

(Dissimulé entre deux livres)

Oh! C'était moins une!


BENJAMIN L'OURSON

Ah! Ça, tu peux le dire,

Lucas. Essaie d'être plus

prudent à l'avenir.

Tu connais la règle?


Les deux oursons reprennent leur course entre les rayons de la bibliothèque jusqu'au passage secret menant à la bibliothèque des oursons.


LUCAS L'OURSON

Par coeur, Benjamin, par

coeur. Un ours en peluche ne

doit pas se faire repérer quand

il bouge. Mademoiselle Poppy

a dit que c'était la première

règle qu'on allait apprendre

aujourd'hui. Allez,

Benjamin, dépêche-toi!

Tout le monde est là.

Bonjour, Mademoiselle Poppy.


MLLE POPPY est bien à l'entrée de la bibliothèque près du livre d'or des oursons. Les autres élèves de la classe l'accompagnent : SAMANTHA, ARNAUD et deux autres élèves.


BENJAMIN L'OURSON

Allez, rejoins-les vite,

on dirait que la classe

a déjà commencé.


LUCAS L'OURSON

Je te laisse. À plus tard.


BENJAMIN s'en retourne par le passage de la bibliothèque et se faufile entre les rayons. Au loin, des pleurs d'enfants interpellent BENJAMIN.


BENJAMIN L'OURSON

Oh...


BENJAMIN découvre un petit ourson caché dans un rayon.


BENJAMIN L'OURSON

Bonjour, petit camarade.

Je m'appelle Benjamin. Et toi,

comment tu t'appelles?


BENOÎT L'OURSON

Benoît. J'ai perdu

mon protégé.


BENJAMIN L'OURSON

Tu es perdu?


BENOÎT L'OURSON

Oui.


BENJAMIN L'OURSON

Oh, mon pauvre. Allez, sèche

tes larmes, je vais t'aider

à rentrer chez toi.


BENOÎT L'OURSON

Tu me le promets?


BENJAMIN L'OURSON

Mais bien sûr.

Où est-ce que tu habites?


BENOÎT L'OURSON

Je n'en sais rien du tout.


BENJAMIN L'OURSON

Oh, ça se complique. Hum...

Oh! Je suis sûr qu'Ernest pourra

retrouver ton adresse.

Viens avec moi.


BENJAMIN tend la main à BENOÎT.


BENOÎT L'OURSON

(Ravi)

Ah!


À l'école des enfants de la ville, BENJAMIN et BENOÎT marchent sur le dessus des casiers vers un passage menant au centre d'attribution des oursons.


BENOÎT L'OURSON

On est bientôt

arrivés, Benjamin?


BENJAMIN L'OURSON

Héhé! Pas tout à fait. Voici

le passage secret qui mène

au centre de placement des ours.


BENOÎT L'OURSON

Impressionnant!

On est arrivés alors?


BENJAMIN L'OURSON

Presque. En fait, le centre

se trouve juste au bout de...


PEGGY l'ourson, secrétaire du conseil des oursons arrive dans le tunnel.


PEGGY L'OURSON

Bonjour, mon cher Benjamin.

Comment s'appelle ton jeune ami?


BENOÎT L'OURSON

Je m'appelle Benoît

et j'ai perdu mon protégé.


PEGGY L'OURSON

Rassure-toi, tu as frappé

à la bonne porte, mon garçon.


BENJAMIN L'OURSON

Benoît, je te présente Peggy.

Et...


PEGGY L'OURSON

Ne referme pas le passage,

Benjamin. Le cours de piano

d'Audrey va bientôt commencer

et si ça continue,

je vais être en retard.


PEGGY sort du tunnel au moment où des enfants entrent dans le vestiaire. PEGGY doit rebrousser chemin aussitôt.


PEGGY L'OURSON

Eh bien, je vais devoir

changer de chemin. Mieux vaut

emprunter le toboggan d'Ernest

et passer par l'autre côté.


BENOÎT L'OURSON

Un toboggan! Allons-y!


BENJAMIN prend soin de refermer le passage avant de suivre BENOÎT qui court déjà dans le tunnel.


BENJAMIN L'OURSON

Pas si vite, Benoît!

Attends-moi! N'oublie pas que

tu dois d'abord voir Ernest.


BENJAMIN glisse dans le toboggan et atterrit devant le bureau d'ERNEST, l'ourson responsable du centre. SÉBASTIEN l'ourson de CÉCILIA lit dans un fauteuil tout près.


BENJAMIN L'OURSON

Ah!

Bonjour, Ernest. Est-ce que, par

hasard, tu aurais vu un ours

en peluche haut comme ça,

portant un gilet vert et...


BENOÎT L'OURSON

Mais oui, bien sûr! Figure-toi

que je viens de l'envoyer

dans la salle de jeu s'amuser

avec les autres oursons.


BENJAMIN L'OURSON

Merci, Ernest.


Dans la salle de jeux, ERNEST grimpe un mur d'escalade sans protection.


BENJAMIN L'OURSON

Oh! Benoît! Benoît!

Tu pourras t'amuser tant

que tu veux, une fois qu'on

aura retrouvé ton adresse.

(Grimpant derrière BENOÎT)

Tu m'entends?


Dans les vestiaires de l'école, une fillette remarque la porte du passage restée ouverte.


FILLETTE

(Poussant son sac dans un casier)

Argh! Argh...

Et voilà!

(Remarquant la grille de ventilation ouverte)

Hein?


Dans la salle de jeux, BENOÎT s'amuse follement.


BENOÎT L'OURSON

Yahou!


BENJAMIN L'OURSON

(L'attrapant à la sortie du grand toboggan)

Ah! Je te tiens!


Soudain une voix appelle au loin. Tous les oursons présents s'inquiètent.


FILLETTE

Hé-oh! Hou, hou!


ERNEST L'OURSON

Hein?


FILLETTE

(Cherchant à voir dans le tunnel)

Y a quelqu'un là-dedans?

Hé-oh!


ERNEST L'OURSON

Je vais aller mener

ma petite enquête.


SÉBASTIEN L'OURSON

Quelqu'un aurait-il

l'obligeance...


BENJAMIN L'OURSON

Chut! Silence, Sébastien.


Dans les vestiaires, la fillette est grimpée sur des livres entassés sur un tabouret et perd soudainement l'équilibre.


FILLETTE

Hé-oh!


L'entraîneuse cherche dans les vestiaires.


ENTRAÎNEUSE

Anne? L'entraînement

va commencer.


FILLETTE

(Tombant lourdement)

Ouah...!


Dans le tunnel, ERNEST remarque la porte ouverte. BENJAMIN qui l'accompagne se dépêche de la refermer.


ERNEST L'OURSON

La bouche d'aération

est restée ouverte.


FILLETTE

Madame, j'ai entendu des voix

bizarres qui venaient de la

bouche d'aération. D'ailleurs,

tout à l'heure, elle était...

Elle était ouverte.


ENTRAÎNEUSE

Je peux te dire qu'elle est

pourtant restée solidement

fermée. Toute l'équipe t'attend.

Allez, dépêche-toi.


ERNEST L'OURSON

Ouf! On l'a vraiment

échappé belle! Excellent

réflexe, Benjamin.


BENJAMIN L'OURSON

Mais j'ai seulement accompli

mon devoir d'ours en peluche.

Les passages secrets qui mènent

au monde secret doivent être

fermés à toutes heures.


SÉBASTIEN et BENOÎT retrouvent ERNEST et BENJAMIN dans les tunnels.


BENJAMIN L'OURSON

N'est-ce pas, Benoît?

(S'adressant à ERNEST)

Tu peux nous aider

à retrouver son protégé, Ernest?


ERNEST L'OURSON

Mais oui, Benjamin,

naturellement! Mais avant ça, il

faut qu'on trouve qui a laissé

la bouche d'aération ouverte.


SÉBASTIEN L'OURSON

Il pourrait s'agir de Peggy.

La dernière fois que je l'ai

vue, elle s'apprêtait

à sortir, justement.


BENJAMIN L'OURSON

Impossible, elle a été forcée

d'emprunter l'autre issue.

Je l'ai croisée au moment

où j'arrivais.


SÉBASTIEN L'OURSON

Ah! Mais alors, tu es donc

le dernier à avoir emprunté

le passage secret.


BENJAMIN L'OURSON

Peut-être, c'est

bien possible, mais...


ERNEST L'OURSON

Alors, se pourrait-il

que tu aies oublié de refermer

derrière toi?


BENJAMIN L'OURSON

Eh bien, oui,

je suppose. Mais...


ERNEST L'OURSON

Je t'arrête tout de suite!

Il s'agit là d'une infraction

extrêmement grave

au code des ours.

Aussi, mon cher, je me vois

dans l'obligation d'en référer

au Conseil supérieur

du monde secret. Désolé.


BENOÎT L'OURSON

Oh oh... On dirait que

tu vas avoir des ennuis.


Plus tard, BENJAMIN et LUCAS se dirigent vers le café du Parc.


LUCAS L'OURSON

Mon pauvre Benjamin,

on dirait que tu n'as pas

passé une très bonne matinée.


BENJAMIN L'OURSON

C'est le moins que

l'on puisse dire.


LUCAS L'OURSON

Je suis sûr qu'une part

de gâteau au miel chez Jeannot

te remontera le moral.


BENJAMIN et LUCAS entrent dans le café très animé. À leur arrivée tous se taisent.


BENJAMIN L'OURSON

Oh!


JEANNOT L'OURSON

Bienvenue chez Jeannot à tous

les deux. Au fait, j'aimerais

autant que tu n'oublies pas

de fermer la porte

derrière toi, Benjamin!


TOUS

(Riant)

Ha, ha, ha!


BENJAMIN L'OURSON

Comment est-il possible

qu'il soit déjà au courant?


SÉBASTIEN est assis au comptoir et se cache derrière son voisin.


BENJAMIN L'OURSON

Ah, Sébastien. Évidemment!


SÉBASTIEN L'OURSON

Pardon? Jeannot m'a demandé si

j'avais passé une bonne matinée,

et il se peut qu'un infime

détail de ta mésaventure ait

pu m'échapper. Va savoir!


BENJAMIN L'OURSON

Rien ne prouve que je sois

responsable de cette faute.


SÉBASTIEN L'OURSON

Allons, ce n'est qu'une

question de temps. Si tu

me permets le jeu de mots, je me

suis laissé dire que le dossier

d'instruction n'était pas clos.


TOUS

(Riant)

Ha, ha, ha!


BENJAMIN L'OURSON

(En rogne)

Grrr...


ENZO l'ourson livreur arrive avec une lettre.


ENZO L'OURSON

Benjamin! Je te trouve enfin.

J'ai une lettre pour toi.

Ça vient du Conseil supérieur.


BENJAMIN L'OURSON

Oh!

Hum...


BENJAMIN lit la lettre.


LUCAS L'OURSON

Qu'est-ce que

ça dit, Benjamin?


BENJAMIN L'OURSON

Oh, non! Le Conseil supérieur

demande à me voir dans une

heure, figure-toi. Pourtant,

je suis sûr d'avoir refermé

la bouche d'aération.


LUCAS L'OURSON

Dommage que personne

ne t'ait vu, mon pauvre.


BENJAMIN L'OURSON

Mais oui, évidemment! Peggy

était dans le passage secret,

elle aussi. Elle a dû

me voir fermer l'accès.


LUCAS L'OURSON

Qu'est-ce qu'on attend?

Allons la voir immédiatement!


BENJAMIN et LUCAS courent vers la sortie.


JEANNOT L'OURSON

Benjamin, s'il te plaît.


BENJAMIN L'OURSON

Oui, je sais. C'est bon, Jeannot.

Je ferme la porte derrière moi.


TOUS

(Riant)

Ha, ha, ha!


BENJAMIN et LUCAS se rendent à la maison d'AUDREY, la protégée de PEGGY. Ils grimpent sur le rebord de la fenêtre.


PEGGY L'OURSON

Peggy est juste là.


BENJAMIN L'OURSON

D'accord, mais comment vais-je

pouvoir lui parler à temps?

Elle a l'air plutôt occupée.


LUCAS tient une feuille d'arbre dans sa main.


LUCAS L'OURSON

Je crois que j'ai la solution.

Han!


LUCAS ouvre la fenêtre. AUDREY est au piano et toutes les pages de sa partition s'envolent avec le courant d'air.


AUDREY

Ah, ça s'envole!


MAITRE DE MUSIQUE

Les partitions, Audrey.

Quel vent!


Le maître de musique et AUDREY courent récupérer les feuillets de musique.


LUCAS L'OURSON

Vite, Benjamin.

C'est le moment ou jamais.


BENJAMIN se glisse sous la fenêtre et va trouver PEGGY.


PEGGY L'OURSON

Oh! C'est toi, Benjamin!

Qu'est-ce que tu fais ici?


BENJAMIN L'OURSON

Ernest est persuadé

que c'est moi qui ai laissé

la porte du passage secret

ouverte, ce matin.

Il faut que tu dises la vérité

au Conseil supérieur. Tu étais

avec moi à ce moment-là.


PEGGY L'OURSON

Je ne peux pas m'absenter

comme ça, mais...


BENJAMIN L'OURSON

Parfait! L'audience est

dans moins d'une heure.


MAITRE DE MUSIQUE

Voilà, je crois

que le compte y est.


BENJAMIN et LUCAS se dépêchent de repartir. Le MAÎTRE DE MUSIQUE ferme la fenêtre.


BENJAMIN et LUCAS attendent le bon moment sous la jardinière de la fenêtre.


BENJAMIN L'OURSON

En tout cas, merci, Lucas.

Tu as fait preuve

d'ingéniosité. Allons-y.


ERNEST adresse sa requête aux membres du conseil des oursons en présence de BENJAMIN.


ERNEST L'OURSON

Chers membres du Conseil,

comme vous le savez,

l'Ours Benjamin a mis en péril

notre monde en enfreignant une

règle du code ce matin même.


BENJAMIN L'OURSON

Ça, c'est lui qui le dit.

Jusqu'à preuve du contraire,

je suis innocent.


EDGAR L'OURSON

Benjamin n'a pas tort,

mon cher Ernest. Est-ce que

tu t'appuies sur des preuves?


ERNEST L'OURSON

Non, mais Benjamin est le

dernier ours à avoir emprunté

le passage, et il a de plus

reconnu qu'il était possible

qu'il ait laissé la bouche

d'aération ouverte.


BENJAMIN L'OURSON

Je reconnais que j'ai

dit ça, pour mon malheur.


GÉNÉRAL OURSON

Pensez donc que notre

communauté tout entière a bien

failli disparaître à cause

de la négligence d'un seul

ours en peluche!


EDGAR L'OURSON

Calmez-vous, général! Nous

cherchons seulement à savoir

ce qui s'est vraiment passé.

Venons-en aux faits.

As-tu refermé la

porte, Benjamin?


BENJAMIN L'OURSON

Et bien, je jurerais l'avoir

fait, Edgar. Peggy était là,

À ce moment-là, et j'aurais

bien aimé qu'elle témoigne.

(Apercevant PEGGY dans la porte)

Nom d'un grizzly en

peluche! Tu es là.


PEGGY L'OURSON

Désolée pour le retard. Le

cours de piano a été plus long

que d'habitude, principalement

à cause d'un malheureux

courant d'air.


EDGAR L'OURSON

Benjamin nous disait à

l'instant que tu l'avais vu

refermer la bouche d'aération.


PEGGY L'OURSON

Navrée, Benjamin.

En toute honnêteté,

je ne peux pas affirmer

que tu l'as fait ou pas.


LUCAS L'OURSON

Benjamin n'enfreindrait jamais

le code. Il est exemplaire. Vous

n'avez pas le droit de l'accuser

sans preuve à l'appui,

Votre honneur.


EDGAR L'OURSON

Justement, afin d'y voir plus

clair une fois pour toutes,

je vous propose de nous

rendre ensemble sur les

lieux mêmes du crime.


Dans le tunnel de la bouche d'aération, tous les oursons présents écoutent le récit de BENJAMIN.


BENJAMIN L'OURSON

Souviens-toi, Peggy. Tu avais

même peur d'être en retard.


PEGGY L'OURSON

C'est exact, mais j'ai dû

rebrousser chemin,

sinon on m'aurait vu.


BENJAMIN L'OURSON

Et donc, par prudence,

tu t'es dirigée vers

l'autre issue secrète.


PEGGY L'OURSON

Absolument. C'est à ce

moment-là que Benoît a filé.


BENJAMIN L'OURSON

Ensuite, j'ai forcément dû

refermer la porte avant

de lui courir après.


ERNEST L'OURSON

Tu as dû, ou c'est

ce que tu as fait?


BENJAMIN L'OURSON

J'avoue que je ne suis

plus sûr de rien à présent.


Soudain une voix humaine oblige les oursons à se taire.


C'est la fillette qui reprend ses affaires dans son casier. En fermant très fort la porte de son casier, elle déclenche l'ouverture de la porte secrète.


FILLETTE

Oh!

Attendez-moi, j'arrive!


PEGGY sort sur les casiers.


PEGGY L'OURSON

Oh, vous ne pensez quand même

pas que la porte du casier...


LUCAS L'OURSON

(Sortant à son tour)

Je ne vois qu'un moyen

d'en être sûr.


Dans les vestiaires, les oursons font des tests de fermeture et ouverture de portes de casiers pour vérifier l'impact sur la porte secrète. SÉBASTIEN, LUCAS et le GÉNÉRAL sont dans les vestiaires. LE GÉNÉRAL s'occupe de la porte du casier. Sur le dessus, BENJAMIN, ERNEST, PEGGY et EDGAR sont les témoins.


LUCAS L'OURSON

Est-ce que vous

êtes prêts là-haut?


BENJAMIN L'OURSON

Prêts Lucas.

(Fermant la porte secrète)

La bouche d'aération

est fermée.


LUCAS L'OURSON

Alors à nous de

jouer maintenant.


Le général ferme la porte du casier avec force et en effet la porte secrète se déclenche et s'ouvre.


PEGGY L'OURSON

Han!


LUCAS L'OURSON

Vous avez vu ça? Personne n'a

oublié de refermer le passage.


Les oursons sont de retour dans le tunnel.


EDGAR L'OURSON

De toute évidence, le loquet

de cette bouche d'aération

est défectueux.


PEGGY L'OURSON

(Se tournant vers ERNEST)

Est-ce que je me trompe ou

c'est toi qui es responsable

de la maintenance des

passages secrets, Ernest?


ERNEST L'OURSON

En pratique, oui, c'est

vrai, mais... Je...

J'ai été extrêmement occupé

ces derniers temps.


BENJAMIN L'OURSON

Inutile de te justifier

Ernest. Je sais exactement

ce que tu ressens. Si tu veux,

je peux t'aider à le réparer.


GÉNÉRAL OURSON

Voilà qui est très

généreux, mon cher Benjamin.


ERNEST L'OURSON

En effet, je te présente

mes excuses, Benjamin.

Je ne sais pas ce qui m'a pris

de m'acharner sur toi.


BENJAMIN L'OURSON

J'accepte tes excuses, Ernest.

Je déclare cette affaire close.


Fin de l'épisode


Titre :
D'où viens-tu Lucas?


LUCAS et BENJAMIN les oursons de MAX et ÉLISA taillent des fleurs dans le jardin de MLLE PÉRIGRINELLE. LUCAS taille une rose qui tombe sur le sol.


LUCAS L'OURSON

Ah, ça y est, j'ai réussi!

Ha, ha, ha!

Tu peux la prendre,

Benjamin.


BENJAMIN prend la rose et une épine reste prise au pantalon de LUCAS.


LUCAS L'OURSON

Hé, ho, ho, ha!

Attends!


BENJAMIN L'OURSON

Euh... Oh, ne

bouge pas, Lucas.

Détachant la tige du pantalon¿ Et voilà, petit ourson. [LUCAS L'OURSON

Merci, Benjamin. Décidément,

ses roses sont plus piquantes

que des hérissons.


BENJAMIN et LUCAS rejoignent EDGAR qui fait les arrangements floraux.


EDGAR L'OURSON

Figure-toi que ça me

rappelle une mésaventure

qui m'est arrivée autrefois.


LUCAS L'OURSON

Non, c'est vrai? Tu peux

nous la raconter, Edgar?


EDGAR L'OURSON

Oh, ça ne date pas d'hier,

mais allez, si tu veux! Un jour,

alors que je tombais d'une

étagère, je me suis accroché

à l'hameçon de la canne à pêche

de mon protégé. Je me suis

retrouvée à pendre au-dessus

du sol comme une araignée en

peluche. Imaginez-vous un peu!

Par chance, il se trouve que

le père de mon protégé était

ailleurs à la cour du roi.

Il a dû réparer l'accroc

avant qu'il ne s'agrandisse et

que je perde mon rembourrage.


BENJAMIN L'OURSON

On a utilisé

les plus belles étoffes

pour confectionner Edgar.


LUCAS L'OURSON

Wow! J'étais loin de me douter

qu'on t'avait fabriqué

avec tant de soin.


EDGAR L'OURSON

Hum-hum, eh oui, c'est

pourtant vrai, mais il n'empêche

que ma fourrure est usée

à certains endroits. Ha, ha, ha!

À présent, rentrons

cette jolie composition

florale, voulez-vous?


LUCAS L'OURSON

Mademoiselle Périgrinelle

va être contente.


Sur le chemin du retour, LUCAS et BENJAMIN conversent.


LUCAS L'OURSON

Un tailleur à la cour du roi,

on ne peut pas rêver mieux.

Et toi, Benjamin, d'où

tu viens exactement?


BENJAMIN L'OURSON

Je viens de la boutique des

animaux en peluche sur mesure.

Leur argument de vente, c'était:

«Votre enfant est unique,

offrez-lui une peluche unique.»

Je me vois encore, assis

derrière la vitrine. Et, oh,

il n'aura pas fallu longtemps,

un câlin de Simon a suffi.

Tu connais la suite, mon ami.


LUCAS L'OURSON

C'est vraiment génial.

J'aimerais vraiment savoir

où je me trouvais avant

qu'Élisa m'adopte.


BENJAMIN L'OURSON

Moi, je le sais!


LUCAS L'OURSON

C'est vrai? Dis-le-moi! Sois

gentil, raconte-moi, Benjamin.


BENJAMIN L'OURSON

Tu te trouvais dans

la gueule de Murphy.


LUCAS L'OURSON

Hein? Qu'est-ce que tu veux dire?


BENJAMIN L'OURSON

C'était l'anniversaire

d'Élisa. Murphy n'était encore

qu'un chiot et Simon et Laura le

poursuivait dans toute la maison

pour te récupérer et

t'emballer à temps pour la fête.


BENJAMIN et LUCAS entrent dans la cour par la porte du jardin.


LUCAS L'OURSON

Alors, c'est tout?

Mon histoire n'est pas

très intéressante.


BENJAMIN L'OURSON

Tu as quelque chose qui

vaut tous les souvenirs du

monde: ta protégée Élisa.


LUCAS L'OURSON

Mais je sais déjà tout

à propos d'elle. J'aimerais

en savoir plus sur mon histoire.


La nuit venue, BENJAMIN se rend dans la chambre d'ÉLISA pour chercher LUCAS.


BENJAMIN L'OURSON

Lucas!

Lucas?


LUCAS n'est pas dans la chambre d'ÉLISA. BENJAMIN descend vite à l'étage pour le trouver.


BENJAMIN L'OURSON

Hum...

Lucas!

Oh!


En arrivant au salon, MURPHY court rejoindre BENJAMIN qui échappe son jeu de dames.


BENJAMIN L'OURSON

Murphy, tu m'as fait peur!

Un peu plus et je crois que

mes coutures cédaient. Ouf!

Tu n'aurais pas vu Lucas,

par hasard?


MURPHY aboie en remuant la queue.


BENJAMIN L'OURSON

C'est vrai? Tu l'as vu?

Bon chien.


MURPHY court dans le salon et s'arrête devant un catalogue où on voit des photos de LUCAS dans son emballage de vente.


BENJAMIN L'OURSON

Et bien alors, où est-il?

Oh non! Je sais bien ce qu'il

a derrière la tête. Il essaie

de découvrir d'où il vient.

Merci pour ton aide, Murphy.


BENJAMIN referme le catalogue du magasin MACLAREN et court chercher LUCAS au magasin.


Dans la section peluches du magasin, LUCAS pousse une grande échelle sur roulettes et monte sur les tablettes pour trouver des dizaines d'exemplaires d'oursons identiques à lui.


LUCAS L'OURSON

Ouh, han!

Han! Houlà!

(Tirant sur une étiquette)

Je suis vraiment désolé,

collègue.

(Lisant l'étiquette)

«Matériaux entièrement

recyclables.

Lavable en machine.»

On ne peut pas dire

que ça m'avance.

Ah! Voilà qui est plus

intéressant. La compagnie

des jouets Daisy, située

au 27 route du Pont de Pierre.


LUCAS redescend l'échelle et se dirige vers une grande carte de la ville.


LUCAS L'OURSON

Prendre à gauche après

le boulevard des Groseilles.

À droite en suivant la rue de

L'églantier. J'y suis. La route

du Pont de Pierre, la compagnie

des jouets Daisy, me voila!


LUCAS sort du magasin MACLAREN par le quai de livraison et se rend chez Daisy. Il arrive devant un grand édifice ressemblant à un château.


LUCAS L'OURSON

Wow! Ça y est, j'ai réussi.

Voilà où tout a commencé.


Chez MACLAREN, RAYMOND l'ours géant du magasin aide BENJAMIN à découvrir où est passé LUCAS.


RAYMOND L'OURSON

(Grimpant l'échelle)

Bingo, tu avais vu juste,

Benjamin. Lucas est

bien passé par là.


BENJAMIN L'OURSON

Peut-être, mais ça ne nous dit

pas où il est en ce moment.


RAYMOND L'OURSON

Si seulement ces

peluches pouvaient parler.

Hé, j'ai une idée!


RAYMOND, ayant trouvé une boîte ouverte sur l'échelle, regarde à l'intérieur.


RAYMOND L'OURSON

Hein? Non, même pas un petit mot.

Ça marche uniquement

avec les enfants.


BENJAMIN L'OURSON

(Trouvant l'étiquette)

Qu'est-ce que c'est que ça?

«Matériaux entièrement

recyclables. Lavable en

machine.» Tiens, je crois

savoir où est allé Lucas

en sortant d'ici.


BENJAMIN lit l'adresse à son tour sur l'étiquette.


RAYMOND L'OURSON

Où ça? Dans une machine à laver?


BENJAMIN L'OURSON

Non, dans un

atelier de couture.

Merci pour ton aide, Raymond.


RAYMOND L'OURSON

Pas de quoi.

À plus tard, Benjamin.


Dans l'entrepôt de fabricants de jouets Daisy, des manutentionnaires travaillent à préparer les expéditions. LUCAS les regarde travailler.


LUCAS L'OURSON

Je me demande où sont

les ours en peluche.


LUCAS pénètre à l'intérieur et se dirige vers les bureaux où d'autres personnes font le ménage. Quelques employés travaillent à la création des modèles. LUCAS voit son patron épinglé sur le mur.


LUCAS L'OURSON

Alors ça, je n'en crois pas

mes yeux. Des dessins de moi

partout sur les tableaux.


Une femme s'approche d'une dame d'âge mûr qui dessine un chien.


ASSISTANTE

Félicitations, Daisy. J'ai

toujours dit que vos croquis

avaient du chien. Ha, ha!

Je ne peux pas résister

à un jeu de mots, désolée!


LUCAS L'OURSON

Wow, cette dame qui dessine,

c'est Daisy en personne!


DAISY

Oh, mon carton à

«deschiens», merci. Oh pardon!

Décidément, c'est contagieux!


ASSISTANTE

J'aimerais bien rester plus

longtemps, mais j'ai du travail.

Je dois m'assurer que la

commande d'ours en peluche part

demain à la première heure.


LUCAS se faufile dans le local, parmi les rouleaux de tissu. De son côté, BENJAMIN arrive par la porte ouverte de l'entrepôt.


BENJAMIN L'OURSON

Oh, à présent, le plus dur

reste à faire. Je suis sûr

que Lucas est quelque part

dans ce bâtiment. Oh!


BENJAMIN court vers une grande porte qui s'ouvre sur lui quand l'ASSISTANTE reprend son poste. BENJAMIN profite de l'accès pour passer dans l'autre salle.


LUCAS, quant à lui, visite les ateliers de confection. Un ouvrier découpe les modèles dans du papier. LUCAS glisse sa tête dans un trou.


LUCAS L'OURSON

Ça me va comme

un gant. Ha, ha, ha!


Ensuite, LUCAS traverse la salle de confection où des couturières travaillent. BENJAMIN le voit courir.


BENJAMIN L'OURSON

Oh! Le voilà.


Un ouvrier apporte les oursons sans rembourrage et sans habits.


OUVRIER

Mesdemoiselles, voici

vos oeufs frais cuisinés sur

le plat. Un pur régal. Hum,

vous m'en direz des nouvelles.


COUTURIÈRE

Ha, ha! Eh bien, merci,

mon bon monsieur. Pourrais-je

savoir ce que la maison

nous propose comme dessert?

Ha, ha, ha!


Une couturière, CAROLE, ferme les coutures de l'ourson. Elle le soulève et lui prête sa voix.


CAROLE

(Faisant parler l'ourson)

Bonjour, mademoiselle,

je m'appelle Théodore.


COUTURIÈRE

Oh, vraiment Carole,

tu as gardé ton âme d'enfant.


CAROLE

(Riant)

Ha, ha! Oh...


LUCAS rit aussi, mais assez fort pour attirer l'attention. Les deux couturières lancent leur ourson dans un panier de basketball. Ensuite les oursons tombent dans une grande benne.


CAROLE

(Réussissant son coup)

Ouais!


L'ouvrier reprend la benne et la fait rouler ailleurs dans l'atelier.


BENJAMIN voit LUCAS suivre le chariot.


BENJAMIN L'OURSON

Lucas, reviens!

Ce n'est pas raisonnable.


Les enveloppes d'ourson passent au rembourrage.


LUCAS voit alors l'ourson prendre forme.


LUCAS L'OURSON

Hum, alors c'est comme ça

qu'ils nous fabriquent.


Dans une autre section, une dame habille délicatement chaque ourson avec une petite chemise blanche en chantant. LUCAS se cache dans une plante pour l'observer, mais il tombe d'une branche et s'immobilise sur le parquet.


LUCAS L'OURSON

Oh!

Ouille!


HABILLEUSE

Oh! Viens par ici, mon mignon.

Qui t'a laissé tomber par terre?


BENJAMIN voit LUCAS se faire prendre.


BENJAMIN L'OURSON

Oh!


L'HABILLEUSE étiquette l'oreille de LUCAS.


HABILLEUSE

Et voilà! C'était la dernière

touche. Parfait! Tu es prêt

à faire le bonheur d'un enfant.


L'HABILLEUSE dépose LUCAS dans un chariot contenant des dizaines d'oursons semblables à lui. L'OUVRIER pousse le chariot vers la section emballage.


BENJAMIN L'OURSON

(Suivant l'ouvrier)

Oh non!


Dans l'entrepôt, l'ouvrier rend le chariot à l'emballeur.


OUVRIER

De nouvelles recrues à mettre

en boîte, monsieur. Ha, ha!


L'emballeur, DANIEL, saisit une brassée d'oursons et les apporte plus loin. LUCAS se dépêche de descendre du chariot, mais l'ASSISTANTE arrive. LUCAS doit de nouveau s'immobiliser.


ASSISTANTE

Hi hi, elle a du

chien votre peluche.

Oh, bien ça alors, tu en as

fait tomber un, Daniel.


DANIEL

Oh, mais tu as raison.

Je te remercie, Diane.


ASSISTANTE

Oh, il n'y a

vraiment pas de quoi.


LUCAS se retrouve fixé à un carton par des bandes de plastique. DANIEL referme l'emballage transparent. LUCAS est prisonnier de la boîte et déposé dans un immense carton.


BENJAMIN se glisse rapidement dans la boîte.


BENJAMIN L'OURSON

Psst! Hé, Lucas!


LUCAS L'OURSON

Je n'ai jamais été aussi

content de te voir. Je n'arrive

pas à bouger mes bras.

Ils sont ligotés par

des fils de fer plastifiés.


BENJAMIN L'OURSON

Tiens bon, je vais te libérer

en un clin d'oeil.


BENJAMIN renverse la boîte et commence à défaire les liens de LUCAS avant de le faire sortir.


LUCAS L'OURSON

Je suis vraiment désolé,

Benjamin. Jamais

je n'aurais dû venir ici.


BENJAMIN L'OURSON

Ce n'est pas grave, Lucas.

Je sais à quel point tu avais

à coeur de connaître enfin

tes vraies origines. Mais

garde toujours à l'esprit

que l'important, c'est

d'aller de l'avant.


LUCAS L'OURSON

Je crois que tu as

parfaitement raison.

Je n'ai qu'une envie,

c'est retourner auprès d'Élisa.


BENJAMIN L'OURSON

Excellent! Allez, viens.


LUCAS ET BENJAMIN s'apprêtent à sortir, mais se font surprendre par l'arrivée de DANIEL qui ajoute des emballages d'oursons dans le carton.


BENJAMIN ET LUCAS LES OURSONS

Oh!


LUCAS

(Se faisant frapper la tête)

Aïe, aïe, aïe! Ouh, ouh!

Oh!


Soudain le noir envahit le carton, la boîte est refermée et les oursons ne peuvent plus sortir. DANIEL scelle le carton et le porte sur le quai de chargement.


LUCAS L'OURSON

Si on n'arrive pas

à sortir d'ici, on risque d'être

envoyés à l'autre bout du monde.


BENJAMIN L'OURSON

Essaie de garder

ton calme, Lucas. Il y a

une légère ouverture.


BENJAMIN pousse le ruban qui scelle la boîte de toutes ses forces et réussit à sortir. Il soulève un coin du couvercle pour laisser sortir aussi LUCAS.


BENJAMIN L'OURSON

Allez, vite! Donne-moi la patte.


LUCAS L'OURSON

Merci, Benjamin. Tous les ours

fabriqués ici ont beau

me ressembler, il n'empêche que

je suis bien le seul à m'appeler

Lucas. Et cela, grâce à Élisa.


BENJAMIN L'OURSON

Exact, tu es unique en ton

genre. Ça, c'est certain.

Oh! Dépêchons-nous.

Allons-nous-en d'ici.


Un camion de livraison recule pour prendre son chargement.


LUCAS L'OURSON

Je te suis comme

ton ombre, Benjamin.


Le lendemain, LUCAS raconte son aventure à EDGAR, chez MLLE PÉRIGRINELLE.


EDGAR L'OURSON

C'est ce qu'on

appelle une aventure où je ne

m'y connais pas, mon jeune ami.


LUCAS L'OURSON

Je t'avouerai que c'était

même un peu trop mouvementé.


BENJAMIN L'OURSON

Tout à fait d'accord.

Et dire que j'avais prévu

de tranquillement passer

l'après-midi à jouer aux dames.


LUCAS L'OURSON

Il faut voir le bon côté des

choses. Tu en as appris beaucoup

lors de ta petite excursion.


LUCAS L'OURSON

Alors ça, c'est sûr.

Je sais exactement d'où je viens

maintenant, mais je sais surtout

que plus important que le passé,

c'est l'avenir qui compte

vraiment. Et je veux le passer

auprès de ma protégée, Élisa.


BENJAMIN et LUCAS rentrent chez eux.


EDGAR L'OURSON

Voilà qui est bien dit, Lucas.

(Regardant les oursons partir)

Voilà qui est très bien dit.


Générique de fermeture

Épisodes de L'ours Benjamin

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par