Image univers L'ours Benjamin Image univers L'ours Benjamin

L'ours Benjamin

Benjamin et Howard prennent leur travail d'ours en peluche très au sérieux. Chaque jour, ils se donnent la mission d'aider Max et Élisa, les deux enfants de la famille, sans qu'ils le sachent et sans manquer aux règles des Nounours.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

L'échange de peluches - La grande course

Eliza et Loanne échangent leur ours en peluche pour une nuit. Ce sont de nouvelles expériences vraiment enrichissantes pour Lucas et Benjamin.



Année de production: 2009

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

L'ours Benjamin est une série mettant en scène des peluches qui vivent différentes aventures. Les peluches s'animent lorsque les humains ne sont pas là, ce qu'ignorent les humains, à l'exception de madame Périgrinelle.


Début générique d’ouverture


VOIX MASCULINE

(Chantant)

♪♪♪

♪ Un ours en peluche ♪

♪ Tu le sais ♪

♪ N’est pas comme n’importe

quel autre jouet ♪

♪ Il est toujours

ton meilleur ami ♪

♪ Un ami pour la vie ♪

♪ Et si tu cherches cet ami-là ♪

♪ Un ours sans pareil ♪


CHŒUR

(Chantant)

♪ Franchis la porte viens ♪

♪ Suis le chemin ♪

♪ Du monde secret

de l’ours Benjamin ♪

♪ Franchis la porte viens ♪

♪ Suis le chemin du monde

secret de l’ours Benjamin ♪


Fin générique d’ouverture


Titre :
L’ours Benjamin L'échange de peluches


ÉLISA joue avec LOANE dans la maison de LOANE. Toutes les deux sont devant un coffret de maquillage et coiffure et toutes deux ont leur peluche : LUCAS pour ÉLISA et JULIE pour LOANE. Le GRAND-PAPA de LOANE garde un œil sur les fillettes.


LOANE

Oh, Élisa!


ÉLISA

(Ricanant)

Hi! Hi! Hi! Est-ce que tu aimes

ma nouvelle coiffure?


LOANE

Ah oui! Je trouve

que ça te va très bien, Loane.


Les deux fillettes ont décidé d'échanger leurs prénoms. [ÉLISA ET LOANE

Hi! Hi! Hi!


LOANE

Qu'est-ce que tu en penses,

grand-père? Kof! Kof!


GRAND-PAPA DE LOANE

(Regardant ÉLISA)

Tu es Élisa. Et toi, tu es

Loane. Mais sans cette vilaine

toux, j'aurais du mal à savoir

laquelle des deux

est ma petite-fille.


Les fillettes ricanent. Des aboiements les font s'arrêter. C'est MARGURITE la chienne de LOANE qui arrive. Elle agrippe LUCAS l'ourson d'ÉLISA dans sa gueule.


LOANE

Non, Marguerite! Laisse cet

ours en peluche tranquille.

Tu es un vilain toutou.


LOANE reprend LUCAS. MARGUERITE ne semble rien comprendre et se remet à aboyer en s'agitant. GRAND-PAPA prend la chienne sur ses genoux.


GRAND-PAPA DE LOANE

Allons, Marguerite, qu'est-ce

que tu as à t'agiter comme ça?


LOANE

(S'adressant à LUCAS)

Je te promets que plus

personne ne t'embêtera, pas même

ce sale enquiquineur de Max.

Tu devrais rester avec moi.


ÉLISA

Hé! Ça te dirait qu'on échange

nos ours en peluche? Disons,

comme ça, juste une nuit.


LOANE

Ah oui! C'est une

très bonne idée.


MAMAN DE LOANE

(Entrant au salon)

Les enfants?


LOANE

(Courant vers sa mère)

Maman, maman, tu sais quoi?

Élisa et moi, nous allons

échanger nos ours cette nuit.

Tu es d'accord?


MAMAN DE LOANE

Eh bien, si Lucas et Julie

sont d'accord, je n'y vois

pas d'inconvénient, Loane.

Ou devrais-je dire:

aucun problème, Élisa.


GRAND-PAPA DE LOANE

Ha! Ha! C'est pareil pour moi.

Je n'arrête pas

de les confondre.


Les fillettes ricanent en tenant chacune la peluche de l'autre.


MAMAN DE LOANE

Je vais encore te donner

un peu de remède de grand-père

contre la toux, ma chérie.


LOANE

(Toussant)

Kof! Kof! Mais maman,

ce sirop est vraiment dégoûtant.


MAMAN DE LOANE

Peut-être, mais il est

efficace. Allez, les enfants!


LUCAS est de retour à la maison et retrouve BENJAMIN l'ourson dans la chambre de MAX.


BENJAMIN L'OURSON

Oh, quelle journée!

D'abord, j'ai commencé par des

assouplissements et une longue

séance d'étirements.

D'ailleurs, regarde, je n'aurais

pas craqué une couture?


LUCAS L'OURSON

Benjamin, ça t'est déjà--


BENJAMIN L'OURSON

Ensuite, j'ai passé toute

la journée à aider Mademoiselle

Toquet à transporter certains

livres de la bibliothèque

d'une étagère à une autre.


LUCAS L'OURSON

Benjamin, je...


BENJAMIN L'OURSON

En plus, Max se lève très tôt

en ce moment pour livrer

des journaux.

Alors, tu comprends, je suis

vraiment fatigué

et je suis pressé de me coucher.

Oh... Mais tu es bien silencieux.


LUCAS L'OURSON

C'est juste que j'ai toujours

passé toutes mes nuits dans

la chambre d'Élisa et je ne suis

pas du tout sûr que je vais

aimer dormir avec Loane.


BENJAMIN L'OURSON

Eh bien, tu sais, c'est

souvent enrichissant de vivre

de nouvelles expériences.

Ne t'inquiète pas.

Ça se passera très bien.

Tu verras. Aaaah...


BENJAMIN s'étend sur le lit et s'endort aussitôt.


LUCAS est de retour chez LOANE. Il porte une chemise de nuit rose.


LOANE

Ha! Ha! Oh, Lucas,

tu es très mignon avec

la chemise de nuit de Julie.

Allez, dites-vous bonne nuit.

Tu vas voir, tu vas bien dormir

ici. Bonne nuit, Lucas. Mais

c'est quoi cet appareil, maman?


LOANE se couche et borde LUCAS à côté d'elle. La MAMAN de LOANE entre dans la chambre. Elle tient un vaporisateur.


MAMAN DE LOANE

C'est un vaporisateur,

ma chérie. Ça va aider à soigner

ton mal de gorge. Je le mettrai

en route plus tard,

quand tu seras endormie.


LOANE

D'accord.

Bonne nuit, maman.

(Faisant un câlin)

Ooooh...


MAMAN DE LOANE

Bonne nuit, ma chérie.


Dans la soirée, LOANE dort profondément. LUCAS se dépêche d'enlever la robe de nuit et regarde autour de lui, un peu paniqué.


LUCAS L'OURSON

Ooooh...


Dans la chambre de MAX, BENJAMIN dort à poings fermés. Soudain, BENJAMIN se réveille et aperçoit LUCAS au-dessus de lui.


BENJAMIN L'OURSON

Hein? Quoi? Mais, Lucas,

qu'est-ce que tu fais ici?


LUCAS L'OURSON

Il y a quelqu'un dans

la chambre de Loane. Et cette

personne, ce n'est pas elle

et ce n'est pas moi non plus.


BENJAMIN L'OURSON

Ça, c'est sûr que ça ne peut

pas être toi vu que tu n'es plus

dans sa chambre. Tu dois

retourner là-bas.


LUCAS L'OURSON

Je ne veux pas y retourner.

Ça m'a vraiment fait

très, très peur.


BENJAMIN L'OURSON

Je suis sûr que tu as eu

peur pour rien. Allez, viens.


BENJAMIN saute du lit de MAX et sort de la chambre avec LUCAS. Tous les deux retournent à la maison de LOANE.


BENJAMIN L'OURSON

Mais je t'assure,

ça faisait un bruit horrible.

Euh, Benjamin--


En essayant d'entrer dans la maison par la chatière, les oursons alertent MARGUERITE la chienne qui court vers eux en aboyant.


BENJAMIN L'OURSON

Chut! Parle moins fort,

voyons. Sinon, tu vas finir

par réveiller quelqu'un.


LUCAS L'OURSON

Oh!


BENJAMIN L'OURSON

Oh!

Chut, tais-toi, Marguerite!

Je t'en supplie. Oui, c'est

bien. Tu es un bon chien.


Les oursons suivent MARGUERITE et traverse la cuisine, mais GRAND-PAPA arrive et prend MARGUERITE.


GRAND-PAPA DE LOANE

Voilà, j'arrive, mon chien.

Pourquoi aboies-tu au beau

milieu de la nuit? Allez, viens.

C'est l'heure d'aller dormir.


LUCAS et BENJAMIN sont cachés sous une table basse.


LUCAS L'OURSON

Je voulais juste te rappeler

qu'il y avait Marguerite. Elle

est vraiment très affectueuse,

tu ne trouves pas?


BENJAMIN L'OURSON

Ah oui, tu l'as dit! Allons-y.


Les oursons se dirigent vers la chambre de LOANE. En entrant dans la chambre, ils entendent le bruit du vaporisateur.


LUCAS L'OURSON

Tu vois, je te l'avais dit.

Tu entends ce bruit affreux?


BENJAMIN L'OURSON

Bien sûr! Mais il n'y a

aucune raison d'avoir peur.


BENJAMIN ET LUCAS montent sur le lit de LOANE qui peine à respirer.


LUCAS L'OURSON

Regarde. C'est Loane qui est

en train de ronfler. C'est tout.


LUCAS L'OURSON

Elle ronfle? C'est juste ça?

Il n'empêche,

c'est assez effrayant.


BENJAMIN L'OURSON

Mais c'est juste parce que

tu n'as pas l'habitude

d'entendre ce genre de bruit.


LUCAS L'OURSON

Oui, tu dois avoir raison.

Élisa ne ronfle jamais. J'ai eu

peur parce que je ne connaissais

pas ce bruit. Et s'il y a

un autre bruit que je ne

connais pas non plus?


BENJAMIN L'OURSON

Tu n'auras qu'à te boucher

les oreilles.


LUCAS se bouche les oreilles.


LUCAS L'OURSON

(Parlant fort)

Géniale, ton idée!


BENJAMIN L'OURSON

Wouah! Chut!

(Chuchotant)

Tu parles beaucoup trop fort.


LUCAS L'OURSON

Merci, Benjamin.


LUCAS reprend sa place dans le lit et BENJAMIN repart.


LUCAS se bouche les oreilles. Mais est terrifié par une ombre à la fenêtre.


BENJAMIN est de retour dans le lit de MAX.


BENJAMIN L'OURSON

Aaaah! Voilà qui est mieux.


BENJAMIN sursaute en voyant LUCAS devant lui de nouveau.


BENJAMIN L'OURSON

Ah!


LUCAS L'OURSON

Est-ce que tu dors?


BENJAMIN L'OURSON

Oui. Et d'ailleurs, je suis

en train de rêver en ce moment.

Retourne te coucher.


LUCAS L'OURSON

Je ne peux pas.


BENJAMIN L'OURSON

Mais, Lucas, tu ne peux pas

prendre le risque que Loane

te voie debout. À force d'entrer

et de sortir de son lit,

tu risques à tout moment

de révéler notre secret.


LUCAS L'OURSON

Je sais, mais il y a quelque

chose de bizarre dans la

chambre. Et c'est quelque chose

qui bouge, Benjamin.

Je l'ai vu bouger.


Les deux oursons descendent du lit de MAX.


BENJAMIN L'OURSON

Je suis sûr que ce n'est rien.

Ooooh... Allez, viens.


BENJAMIN et LUCAS retournent à la maison de LOANE. Ils traversent la cuisine, puis le salon, mais MARGUERITE, la chienne, les rejoint.


BENJAMIN L'OURSON

(Apercevant MARGUERITE)

Aaaah!


MARGUERITE aboie. Aussitôt, LUCAS reprend son état de peluche en se laissant tomber sur le parquet au pied de l'escalier. GRAND-PAPA descend voir.


GRAND-PAPA DE LOANE

Ah, ce chien... Qu'est-ce que

tu as encore à aboyer comme ça?


GRAND-PAPA remarque que MARGUERITE tient BENJAMIN dans sa gueule.


GRAND-PAPA DE LOANE

Tu sais très bien que tu ne

dois pas jouer avec l'ours de

Loane. Tu es un vilain toutou.

Allez, viens!


GRAND-PAPA prend BENJAMIN et l'apporte dans la chambre de LOANE.


GRAND-PAPA DE LOANE

Retournons nous coucher.


GRAND-PAPA dépose BENJAMIN dans le lit de LOANE, tandis que LUCAS se dépêche de grimper à son tour.


BENJAMIN L'OURSON

Tu te rends compte

si elle se réveille

et qu'elle me trouve à ta place?


LUCAS voit l'ombre près de la fenêtre.


LUCAS L'OURSON

Benjamin, regarde.

Il bouge exactement comme toi.


BENJAMIN L'OURSON

Ah! C'est normal, Lucas.

C'est moi.


LUCAS L'OURSON

Ah!


BENJAMIN L'OURSON

Ce que tu vois, c'est

mon ombre. C'est la veilleuse

de Loane qui la projette

sur le mur. Ce que tu as vu tout

à l'heure, c'était ton ombre.

Il n'y a aucune raison d'avoir

peur de ça. C'est juste

que tu n'as pas... l'habitude.


LUCAS L'OURSON

Élisa n'a pas

de veilleuse dans sa chambre.


BENJAMIN L'OURSON

Oui, c'est pour ça. Bon, bien,

nous allons utiliser

la tactique 14A.


LUCAS L'OURSON

D'accord. Tu es prêt?


LUCAS chatouille le nez de LOANE pour qu'elle dégage son bras qui couvre BENJAMIN.


BENJAMIN L'OURSON

Vas-y doucement.


LOANE

Aaaah...


LUCAS reprend sa place sous le bras de LOANE.


BENJAMIN L'OURSON

Si tu vois encore quelque

chose d'inhabituel, enfouis-toi

sous les couvertures.


LUCAS écoute le conseil de BENJAMIN et se cache sous les couvertures en se bouchant les oreilles.


Un peu plus tard, LUCAS est de retour dans la chambre de MAX et remonte sur le lit pour réveiller BENJAMIN.


LUCAS L'OURSON

Hé!


BENJAMIN L'OURSON

Qu'est-ce que tu as

encore, Lucas?


LUCAS L'OURSON

Il y a un fantôme

dans la chambre. Et en plus,

il sent drôlement mauvais.

Je t'assure que c'est vrai.


BENJAMIN L'OURSON

Vraiment?


BENJAMIN et LUCAS retournent dans la maison de LOANE. Cette fois, MARGUERITE dort sur les genoux de GRAND-PAPA endormi dans un fauteuil du salon.


BENJAMIN L'OURSON

Chut!


En entrant dans la chambre de LOANE, LUCAS montre la vapeur dégagée par le vaporisateur.


LUCAS L'OURSON

Tu vois! Je te l'avais

bien dit. Il est juste là.

Et ça sent vraiment une drôle

d'odeur. Où est-ce que tu vas?

Mais attention!


BENJAMIN L'OURSON

C'est bon. C'est juste

un vaporisateur, Lucas.

Ça sert à faciliter

la respiration des enfants

pendant la nuit.


LUCAS L'OURSON

Oh! Et pourquoi il y a

cette odeur bizarre?


BENJAMIN L'OURSON

C'est parce que ça sent

le médicament. Je suppose

que ça doit avoir un rapport

avec le fait qu'elle ronfle

et qu'elle a mal à la gorge.


LUCAS L'OURSON

Ce n'est pas un fantôme qui

sent mauvais alors? C'est juste

que je ne connaissais

pas cette odeur.


BENJAMIN L'OURSON

Oui, c'est ça.


LUCAS L'OURSON

Et si je sens une autre

odeur inconnue...


LUCAS se pince le nez.


BENJAMIN L'OURSON

Tu as tout compris. Écoute,

je sais bien que tu préférerais

être avec Élisa, mais il faut

que tu aies bien conscience

qu'un jour, elle risque

de t'emmener en vacances

ou de t'emmener dormir ailleurs.

Eh bien, peu importe l'endroit

où tu iras, parce que même

si tout y est différent,

il y aura toujours une chose

sur laquelle tu pourras compter.


LUCAS L'OURSON

Ah oui? Qu'est-ce que c'est?


BENJAMIN L'OURSON

Il y aura toujours un enfant

qui aura besoin

de toi pour s'endormir.


LUCAS L'OURSON

Ça va aller maintenant,

Benjamin. Je te le promets.

Merci.


BENJAMIN s'apprête à retourner chez lui et croise JULIE dans la chambre de LOANE.


BENJAMIN L'OURSON

Hein? Julie?


JULIE L'OURSON

Je veux dormir avec Loane. Il

y a des bruits vraiment étranges

dans la chambre d'Élisa.


BENJAMIN L'OURSON

Oh non! Ça ne va pas

recommencer avec toi.


LUCAS L'OURSON

Laisse. Je vais m'en occuper.

Écoute, Julie, tu n'as pas

de raison d'avoir peur.

Ce qui t'effraie dans la chambre

d'Élisa, ce sont des choses qui

te sont inconnues. Alors si un

drôle de bruit te réveille,

place tes pattes sur tes deux

oreilles. Si une ombre apparaît

sur le mur, enfouis-toi

sous les couvertures.

Et s'il y a une odeur

que tu ne connais pas trop,

pince-toi le museau.


JULIE embrasse LUCAS.


JULIE L'OURSON

Je crois que ça va aller

maintenant. Surtout, prends bien

soin de Loane pour moi, Lucas.


LUCAS L'OURSON

Ne t'inquiète pas, Julie.

Et de ton côté,

prends soin d'Élisa.


JULIE L'OURSON

Bien. Entendu.


BENJAMIN L'OURSON

(Bâillant)

Ah! Nous ferions mieux

de retourner nous coucher.


JULIE L'OURSON

Oui, allons-y. Mais il faut

que nous fassions

attention à Marguerite.


BENJAMIN L'OURSON

Oui, je sais. Elle est

vraiment très affectueuse.


BENJAMIN est de retour dans son lit avec MAX.


BENJAMIN L'OURSON

(Répétant les paroles de LUCAS)

Et s'il y a une odeur que tu ne

connais pas trop, tu n'as

qu'à te pincer le museau.

Ah... Enfin! Aaaah!


BENJAMIN est à peine endormi quand le réveil de MAX résonne dans la chambre.


BENJAMIN L'OURSON

Oh...


MAX se réveille et prend BENJAMIN.


MAX

Oh... Allez, c'est l'heure.

Nous avons beaucoup

de journaux à livrer

avant le petit déjeuner.


Fin de l'épisode


Titre :
La grande course


BENJAMIN, l'ourson de MAX et MURPHY le chien sorte dans le jardin de la maison des Cantin. MURPHY attrape BENJAMIN.


BENJAMIN L'OURSON

(Rigolant)

Hé! Hé! Ah! C'est bon!

Tu peux t'arrêter. Tu m'as eu.

Je me rends. Ha! Ha!


SÉBASTIEN, l'ourson de CÉCILIA MONTAUBAN, la voisine, traverse la clôture par une planche pivotante.


SÉBASTIEN L'OURSON

Oh, Benjamin, encore en train

de jouer avec Murdoch

à ce que je vois.


BENJAMIN L'OURSON

Il s'appelle Murphy, Sébastien.


MURPHY s'ébroue un peu.


LUCAS et JULIE, les oursons d'ÉLISA et LOANE arrivent de l'autre côté depuis le jardin de LOANE, l'autre voisine.


LUCAS L'OURSON

Benjamin! Devine quoi?

Demain, Julie et moi, nous

allons participer à une course.

Vous savez, elle a lieu pendant

le pique-nique des ours.


JULIE L'OURSON

C'est sûr, ça va être

drôlement amusant.


BENJAMIN L'OURSON

Tu as raison. C'est toujours

très amusant d'y participer.


JULIE L'OURSON

Tu veux dire que--


LUCAS L'OURSON

Tu as déjà fait

cette course, Benjamin?


SÉBASTIEN L'OURSON

Je l'ai courue, dominée et

remportée, bien sûr. Deux fois.


BENJAMIN L'OURSON

Tu sais, Sébastien,

la victoire n'est pas la seule

chose qui compte. Même s'il est

vrai que j'ai particulièrement

apprécié le jour où j'ai gagné

cette coupe.


SÉBASTIEN L'OURSON

Oh oui! J'ai adoré

remporter ce trophée.

C'était un merveilleux hommage

rendu à mes incomparables

qualités athlétiques.


LUCAS L'OURSON

Alors, vous l'avez gagnée

tous les deux?


JULIE L'OURSON

Wow! Je vais

tout de suite rentrer

chez moi pour m'entraîner.


JULIE appuie sur un bouton sous la table de jardin pour emprunter un raccourci.


BENJAMIN L'OURSON

Elle a raison.

C'est une excellente idée.

(S'adressant à LUCAS)

Et toi, ça te dirait de faire

un petit entraînement?


SÉBASTIEN L'OURSON

Je vais vous aider. Et avec

deux entraîneurs, c'est sûr

que Lucas ne pourra pas

perdre cette course.


BENJAMIN L'OURSON

Tu veux dire toi et moi?


SÉBASTIEN L'OURSON

Bien sûr! Tu veux

ce qui se fait de mieux

en matière d'entraîneur

pour Lucas. Je me trompe?


BENJAMIN L'OURSON

Bien sûr, mais--


SÉBASTIEN L'OURSON

Alors c'est décidé.

Nous commencerons l'entraînement

après le dîner.

(Sortant de la cour)

À plus!


LUCAS L'OURSON

Oh, bon sang! Je suis

vraiment pressé d'y être.


Le soir venu, pendant que la famille est endormie, BENJAMIN commence l'entraînement avec LUCAS dans la chambre de MAX.


BENJAMIN L'OURSON

Bien! Nous allons

commencer par quelques sauts

jambes écart.

Cet exercice va te permettre

d'affiner un peu ta silhouette.


SÉBASTIEN est présent dans la pièce.


SÉBASTIEN L'OURSON

Nous devrions plutôt commencer

par une séance d'étirements.

Pour ma part,

je recommande cet exercice.


SÉBASTIEN s'étire et fend son enveloppe qui laisse sortir le rembourrage.


BENJAMIN L'OURSON

Oh! Est-ce que ça va,

Sébastien?


SÉBASTIEN L'OURSON

Oui, merci. C'est juste que

nous ne sommes plus tout jeune,

toi et moi. Et nos coutures

n'ont plus cette fabuleuse

souplesse qu'elles avaient

encore il y a quelques années.


LUCAS L'OURSON

(Sautant en levant les bras)

Est-ce que je peux

m'arrêter maintenant? Je crois

que j'ai suffisamment affiné

ma silhouette pour l'instant.


BENJAMIN L'OURSON

Bien sûr, Lucas.

Excuse-moi. Très bien.

Le Trophée des ours est

une course d'obstacles

qui requiert diverses qualités

athlétiques.

Nous allons donc travailler les

cabrioles. La meilleure façon

de les réussir, c'est de prendre

beaucoup de hauteur

quand tu rebondis sur le lit.

Désolé, Murphy.


BENJAMIN montre l'exemple en sautant sur le ventre de MURPHY, le chien, qui dort sur le tapis. Ensuite, il fait une pirouette et atterrit sur le lit.


LUCAS L'OURSON

Wow! Génial! À mon tour.


SÉBASTIEN L'OURSON

Une petite minute, Lucas.

Si tu permets, je vais

te montrer comment saute

un vrai champion. Ho! Ho! Ho!


SÉBASTIEN saute sur le lit et rebondit en sautant à plusieurs reprises.


BENJAMIN L'OURSON

Fais attention, Sébastien.


SÉBASTIEN L'OURSON

Je t'en prie. Je sais

parfaitement ce que je fais.


SÉBASTIEN fait soudainement un tour sur lui-même et atterrit sur la planche à roulettes qui zigzague dans la pièce pour finalement retomber tête première sur le sol.


SÉBASTIEN L'OURSON

Oh! Oh... Oh mon Dieu! Oh!


LUCAS L'OURSON

Hé, Sébastien,

est-ce que ça va?


SÉBASTIEN L'OURSON

Bien sûr! Cette cabriole

un peu particulière est

une de mes spécialités...


SÉBASTIEN se relève en titubant.


BENJAMIN L'OURSON

Tu sais, je crois qu'il serait

plus sage pour tout le monde

que Lucas n'ait

qu'un seul entraîneur.


SÉBASTIEN L'OURSON

Je vois. Très bien.

Je vais me mettre en quête

de quelqu'un qui saura apprécier

à sa juste valeur mon immense

talent ailleurs.

Bien, sur ce, je vous laisse.


SÉBASTIEN sort de la chambre en courant.


LUCAS L'OURSON

Qu'est-ce qu'il va faire,

à ton avis?


BENJAMIN L'OURSON

Avec lui, on peut s'attendre

à tout. Allez, viens.

Reprenons l'entraînement.


Au matin, BENJAMIN contrôle l'entraînement de LUCAS qui fait des redressements sur la pelouse.


BENJAMIN L'OURSON

28... 29...


LUCAS L'OURSON

Pourquoi je dois...

faire encore... cet exercice?


BENJAMIN L'OURSON

Parce qu'il fait travailler

la souplesse et la résistance.


LUCAS L'OURSON

Et ça permet en plus

de supporter les gros câlins.

J'ai compris.


La voix de SÉBASTIEN se fait entendre au loin.


SÉBASTIEN L'OURSON

Très bien,

Julie. C'est excellent.


LUCAS L'OURSON

On dirait la voix

de Sébastien.


BENJAMIN L'OURSON

Oui, en effet.

Continue l'exercice.

Je reviens tout de suite.


BENJAMIN se dirige vers le jardin zen de la maison de LOANE.


LUCAS L'OURSON

(S'effondrant sur le sol.)

Oh...


Dans la cour de LOANE, SÉBASTIEN compte.


SÉBASTIEN L'OURSON

39... 40... 41...


BENJAMIN sort d'une lanterne.


JULIE L'OURSON

Salut, Benjamin. Regarde qui a

accepté de m'entraîner

pour la course.


JULIE fait exactement le même exercice que LUCAS.


SÉBASTIEN L'OURSON

Ah! Je me doutais bien que tu

te montrerais. Je peux te dire

qu'avec moi comme entraîneur, la

jeune Julie est sûre de gagner.


BENJAMIN L'OURSON

Ah, très bien!

Alors bonne chance, vous deux.


BENJAMIN retourne au jardin des Cantin et trouve LUCAS endormi sur la pelouse.


BENJAMIN L'OURSON

Allez! Ce n'est pas le moment de

te reposer, Lucas. Sébastien a

proposé à Julie de l'entraîner.

Et tu peux être sûr qu'il fera

tout pour nous battre. Tu veux

gagner ce trophée, n'est-ce pas?


LUCAS L'OURSON

Bien sûr, mais--


BENJAMIN L'OURSON

Parfait! Alors, voyons, dans

cette course, tu dois passer

la ligne d'arrivée en redevenant

une simple peluche. Et donc...

Oh! Il y a Laura qui arrive. Ton

temps de réaction est excellent.

Mais ta façon de retomber laisse

un peu à désirer. Tu dois savoir

qu'un bon atterrissage peut

rapporter quelques points.

Regarde.

(Prenant son état inanimé)

Allez, à toi. Oh! Voilà Cécilia.


LUCAS reprend sa forme inanimée, mais assise.


SÉBASTIEN L'OURSON

Ce n'est pas mal.


SÉBASTIEN L'OURSON

(S'exclamant au loin)

Bravo, Julie!

Tu fais ça presque

aussi bien que moi.


BENJAMIN L'OURSON

Pas mal! Mais on va

continuer à travailler ça.


Plus tard, les oursons rentrent à la maison.


BENJAMIN L'OURSON

Tu as bien travaillé

aujourd'hui. Passe une bonne

nuit de sommeil.


LUCAS L'OURSON

D'accord. Bonne nuit.


Pendant la nuit, LUCAS est bien endormi dans la chambre d'ÉLISA.


BENJAMIN L'OURSON

(Réveillant LUCAS)

Lucas? Lucas?

Il y a un petit changement.

Regarde dehors.


Dans le jardin voisin, JULIE s'entraîne avec SÉBASTIEN.


LUCAS L'OURSON

C'est dingue. Julie a vraiment

l'air de vouloir

gagner la course.


BENJAMIN L'OURSON

Il ne s'agit plus d'une simple

course à présent. C'est la

guerre et nous allons la gagner.

Allez, au travail, soldat.


LUCAS L'OURSON

À vos ordres, mon général.


Dans les deux cours, les oursons s'entraînent.


Le lendemain, EDGAR, l'ourson de MLLE PÉRIGRINELLE, marche près du jardin des Cantin.


EDGAR L'OURSON

Ah! Quel calme!

Quelle tranquillité!

Et pas une âme en vue.


BENJAMIN L'OURSON

(Encourageant LUCAS au loin)

Allez, allez!

Attention, Edgar.


EDGAR est arrêté sous le gros arbre où est suspendu le pneu balançoire qui tournoie et fonce tout droit sur EDGAR. EDGAR évite la collision et BENJAMIN et LUCAS sont éjectés.


EDGAR L'OURSON

Mais... bien le bonjour,

vous deux.


BENJAMIN L'OURSON

(S'adressant à LUCAS)

Arrêtez-vous, soldat.


EDGAR L'OURSON

Qu'est-ce que vous faites

de si bon matin?


BENJAMIN L'OURSON

J'entraîne Lucas

pour la course des ours.


EDGAR L'OURSON

Ah, je vois. Et je suppose

que vous devez bien

vous amuser, dans ce cas.


LUCAS profite de la pause pour souffler un peu.


LUCAS L'OURSON

Monsieur, oui, monsieur.


BENJAMIN L'OURSON

(Repartant en courant)

Allez, on repart, soldat.

Il ne reste que quelques heures

avant la course.


EDGAR L'OURSON

(Intrigué)

Oh, c'est très curieux tout ça.


Plus tard dans un verger, les oursons sont réunis pour le grand pique-nique des ours. BENJAMIN ET LUCAS arrivent ensemble. Plusieurs oursons s'amusent à divers jeux.


LUCAS L'OURSON

Génial! Le grand pique-nique

des ours! Nous y sommes

enfin, Benjamin.


BENJAMIN L'OURSON

Oh! Oh! Bon... Ne t'éloigne

pas trop, Lucas. La course peut

commencer à tout moment.


À l'écart, JULIE fait des redressements, surveillée par SÉBASTIEN.


LUCAS L'OURSON

Julie est là-bas.


SÉBASTIEN L'OURSON

Oh... Allez!

Encore quelques-unes. 21...


LUCAS court vers JULIE.


LUCAS L'OURSON

Julie! Julie!


JULIE s'arrête.


JULIE L'OURSON

Lucas!


LUCAS L'OURSON

Bonjour, Julie.

Tu es prête pour la course?


SÉBASTIEN L'OURSON

Quelle question ridicule.

Bien sûr qu'elle est prête.

Et elle va gagner.


BENJAMIN L'OURSON

Je suis désolé

de te contredire, mais celui

qui va gagner s'appelle Lucas.


SÉBASTIEN L'OURSON

Je crois que

tu veux dire Julie.


BENJAMIN L'OURSON

Je sais ce que je dis.

Ce sera Lucas.


SÉBASTIEN L'OURSON

Julie.


BENJAMIN L'OURSON

Lucas.


LUCAS et JULIE s'éloignent un peu laissant les plus vieux ours se disputer entre eux.


JULIE L'OURSON

Est-ce que Benjamin était

aussi pénible que Sébastien?


LUCAS L'OURSON

Non. Il était encore pire.


BENJAMIN L'OURSON

Lucas!


SÉBASTIEN L'OURSON

Julie!


BENJAMIN L'OURSON

Lucas!


SÉBASTIEN L'OURSON

Julie!


EDGAR passe tout près et se dirige vers SÉBASTIEN et BENJAMIN qui n'en démordent pas.


EDGAR L'OURSON

Messieurs, messieurs, puisque

vous parlez de Julie et de

Lucas, savez-vous où ils sont?

Parce que la course commence

dans à peine dix minutes.


SÉBASTIEN ET BENJAMIN

(Courant chercher leurs protégés)

Je reviens tout de suite!


SÉBASTIEN et LUCAS cherchent partout dans les buissons et dans la forêt.


SÉBASTIEN L'OURSON

Julie ne va quand même pas

louper la course. Pas avec tout

le mal que je me suis donné.


BENJAMIN L'OURSON

Chut! Regarde.


Dans une clairière, JULIE et LUCAS s'amusent à imiter leurs entraîneurs.


JULIE L'OURSON

(Imitant SÉBASTIEN)

«Bravo! Bravo!

Tes cabrioles sont

presque aussi réussies

que les miennes.»


SÉBASTIEN L'OURSON

Pourquoi diable Julie

parle-t-elle comme

une espèce de clown pompeux?


BENJAMIN L'OURSON

Je crois bien

que c'est censé être toi.


LUCAS L'OURSON

(Imitant BENJAMIN)

«Il ne s'agit plus

d'une simple course.

C'est une guerre

et nous allons la gagner.»


LUCAS et JULIE rient ensemble.


SÉBASTIEN L'OURSON

Ho! Ho! Ho!

Et ça, c'est censé être?


BENJAMIN L'OURSON

Moi.


JULIE L'OURSON

À vrai dire, je n'ai même plus

envie de participer

à cette stupide course.


LUCAS L'OURSON

Oui. Moi non plus. Benjamin

avait dit que ce serait rigolo.


JULIE L'OURSON

Je crois bien qu'ils ont

dû oublier ce que c'était

que de s'amuser.


SÉBASTIEN L'OURSON

Hum! Après tout

ce qu'on a fait pour eux.

(S'approchant en parlant fort)

Je crois que j'en ai

assez entendu comme ça.


JULIE L'OURSON

Ils sont là.


LUCAS L'OURSON

Vite, Julie, sauvons-nous.


SÉBASTIEN L'OURSON

Eh bien, qu'est-ce que

tu attends? Ils vont

aller se cacher.


BENJAMIN L'OURSON

Tu as raison. C'est ce qu'ils

vont faire. Vous êtes prêts?

Attention, on arrive.


JULIE et LUCAS rient à l'idée de jouer à cache-cache.


SÉBASTIEN L'OURSON

Mais qu'est-ce qui t'arrive?

Tu es devenu fou? Ce n'est pas

le moment de s'amuser.


BENJAMIN L'OURSON

Mais si justement.

C'est le moment. Nous avons

oublié que ce n'était qu'un jeu.


BENJAMIN court en direction de JULIE et LUCAS.


BENJAMIN L'OURSON

Un, deux, trois,

je cherche Lucas.

Coucou! Je vous ai trouvés,

tous les deux.


JULIE ET LUCAS

(Riant)

Ha! Ha! Ha!


JULIE ET LUCAS se cachent dans un tronc. SÉBASTIEN apparaît dans l'ouverture.


SÉBASTIEN L'OURSON

Je peux jouer avec vous?


JULIE et LUCAS sortent du tronc et sautent sur BENJAMIN en riant.


SÉBASTIEN L'OURSON

(Sautant à son tour)

Ne t'inquiète pas, Benjamin.

Je viens à ton secours.


TOUS

Ha! Ha! Ha!


EDGAR arrive dans la clairière.


EDGAR L'OURSON

Ah, vous êtes là.

J'ai l'impression

que vous avez enfin pris

le temps de vous amuser.


SÉBASTIEN L'OURSON

Bien sûr! Après tout, tous les

ours viennent à ce pique-nique

pour se détendre et pour jouer.

Julie et Lucas, je vous

présente mes excuses.


BENJAMIN L'OURSON

Oui. Moi aussi. Nous étions

tellement obsédés par notre défi

personnel que nous avons oublié

que vous vouliez

juste vous amuser.


EDGAR L'OURSON

Et en parlant de ça,

je crois bien que vous avez

une course à disputer,

tous les deux. Vous feriez mieux

de vous dépêcher.


JULIE L'OURSON

Allez, Lucas. On y va?


JULIE et LUCAS courent vers la ligne de départ en s'amusant.


EDGAR L'OURSON

Tout le monde est là?

À vos marques...

Vous êtes prêts?... Partez.


LES OURSONS pendant la course s'amusent.


Ils sautent sur le ventre de RAYMOND l'ours géant.


LUCAS L'OURSON

Tu fais un super lit

rebondissant, Raymond!


RAYMOND L'OURSON

Merci, Lucas.


JULIE L'OURSON

Wow! Hop-là!


RAYMOND L'OURSON

Très joli saut, Julie!


OURSONS

Allez, Lucas!

Allez, Julie! Allez! Oui!


LUCAS et JULIE traversent ensemble le fil d'arrivée.


EDGAR L'OURSON

Puis-je avoir une petite

minute d'attention, s'il vous

plaît? Je crois que nous pouvons

dire que tous nos jeunes

participants nous ont livré

une merveilleuse course. Même

si cette année, l'arrivée s'est

jouée dans un mouchoir de poche,

il y a un vainqueur qui remporte

ce trophée et ce vainqueur

c'est... Julie! Elle gagne cette

course grâce à une fabuleuse

arrivée en mode peluche.


BENJAMIN L'OURSON

Félicitations, Julie!


EDGAR L'OURSON

Superbe course!


LUCAS L'OURSON

C'est vrai. Tu as

été la meilleure.


JULIE L'OURSON

Merci. Je suis désolée

que tu n'aies pas gagné.


LUCAS L'OURSON

Ce n'est pas grave. Je me suis

bien amusé. Et puis, j'aurai

ma revanche l'an prochain.


BENJAMIN L'OURSON

(Arrivant avec SÉBASTIEN)

Et maintenant, Lucas...


LUCAS L'OURSON

Oui, oui, je sais bien.

(Touchant le museau de SÉBASTIEN)

Et d'ailleurs, c'est toi le chat.


SÉBASTIEN L'OURSON

Mais non, ce n'est pas moi.

(Touchant JULIE)

Puisque c'est Julie.


SÉBASTIEN, LUCAS et BENJAMIN s'éloignent en courant.


JULIE L'OURSON

Hé! Ha! Ha! Ha! Attendez

un peu que je vous attrape.


Générique de fermeture


Épisodes de L'ours Benjamin

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par