Image univers L'ours Benjamin Image univers L'ours Benjamin

L'ours Benjamin

Benjamin et Howard prennent leur travail d'ours en peluche très au sérieux. Chaque jour, ils se donnent la mission d'aider Max et Élisa, les deux enfants de la famille, sans qu'ils le sachent et sans manquer aux règles des Nounours.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

La lettre d'Edgar - Le cours de Taï Chi

La lettre d’Edgar doit être signée par ses trois destinataires. Benjamin doit mener une petite mission d’espionnage . Une certaine personne ne doit absolument pas connaître le contenu de cette enveloppe.



Année de production: 2009

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

L'ours Benjamin est une série mettant en scène des peluches qui vivent différentes aventures. Les peluches s'animent lorsque les humains ne sont pas là, ce qu'ignorent les humains, à l'exception de madame Périgrinelle.


Début générique d’ouverture


VOIX MASCULINE

(Chantant)

♪♪♪

♪ Un ours en peluche ♪

♪ Tu le sais ♪

♪ N’est pas comme n’importe

quel autre jouet ♪

♪ Il est toujours

ton meilleur ami ♪

♪ Un ami pour la vie ♪

♪ Et si tu cherches cet ami-là ♪

♪ Un ours sans pareil ♪


CHŒUR

(Chantant)

♪ Franchis la porte viens ♪

♪ Suis le chemin ♪

♪ Du monde secret

de l’ours Benjamin ♪

♪ Franchis la porte viens ♪

♪ Suis le chemin du monde

secret de l’ours Benjamin ♪


Fin générique d’ouverture


Titre :
L’ours Benjamin La lettre d'Edgar


LUCAS l'ourson d'ÉLISA et JULIE l'ourson de LOANE la voisine jouent ensemble dans la chambre d'ÉLISA.


LUCAS L'OURSON

D'accord, Julie. Je te donne

cette carte pour ta collection

si tu arrives à deviner

de qui il s'agit.


JULIE L'OURSON

D'accord. Donne-moi un indice.


LUCAS L'OURSON

Ce très célèbre ours en

peluche est l'auteur d'un guide

sur la santé intitulé

En forme pour les oursons.


JULIE L'OURSON

Trop facile! C'est

le docteur Parmentier.


LUCAS L'OURSON

Ding! Ding! Ding! Oui!

C'est la bonne réponse!


JULIE L'OURSON

(Montrant une carte)

Tu m'échangerais celle-là

contre mes trois de l'équipe

de nettoyage?


LUCAS L'OURSON

Tu rêves?

C'est la carte de Fletcher dans

la série des vedettes. Elle est

très rare. Je ne l'échangerais

même pas contre

toute ta collection.


BENJAMIN, l'ourson de MAX, appelle dans le couloir des chambres.


BENJAMIN L'OURSON

Lucas?

Edgar a envoyé une convocation.


LUCAS L'OURSON

Désolé, Julie, je dois y aller.

(Se dirigeant vers la porte)

Tu pourrais ranger mes cartes

sous le lit, s'il te plaît?


BENJAMIN L'OURSON

Je suis désolé, Lucas, mais la

convocation ne concerne que moi.


LUCAS L'OURSON

Ah oui? Bien, et moi alors?


BENJAMIN L'OURSON

Je ne sais pas. Apparemment,

il s'agit de me confier

une mission officielle. Ne

t'inquiète pas, la prochaine

fois, on ira ensemble.


LUCAS L'OURSON

Bon, d'accord.


JULIE L'OURSON

On va lui confier une mission

officielle? Je serais

drôlement contente à sa place.


LUCAS L'OURSON

Tu parles sérieusement?


ENZO, l'ourson coursier, apparaît derrière la porte de la penderie.


ENZO L'OURSON

Psst! Hé, Lucas!


LUCAS L'OURSON

(Courant vers ENZO)

Bonjour, Enzo. Ça va?


ENZO L'OURSON

Edgar veut te voir dans

son bureau à 3h précises.


LUCAS L'OURSON

C'est vrai?


ENZO L'OURSON

Hum hum! Il a une mission

officielle à te confier.

Alors, sois à l'heure.

On reste en contact.


LUCAS L'OURSON

Merci, Enzo.


JULIE L'OURSON

Tu en as de la chance.


LUCAS L'OURSON

On va me confier une mission

officielle. Tu sais comment

c'est. On reste en contact.


LUCAS suit ENZO pour prendre le passage secret dans la penderie.


BENJAMIN rencontre EDGAR dans la bibliothèque de MLLE PÉRIGRINELLE.


BENJAMIN L'OURSON

Tu veux que je porte

une lettre? C'est tout?

C'est ça cette fameuse

mission officielle?


EDGAR L'OURSON

Et n'oublie pas. Elle

doit impérativement être

contresignée par ses trois

destinataires.


BENJAMIN L'OURSON

Il y a Peggy, Ernest et

le général. Pas de problème,

Edgar. Je ne devrais pas

en avoir pour longtemps.


EDGAR L'OURSON

Merci, Benjamin.

J'ai bien peur que ça

ne te prenne un petit

peu plus de temps.


BENJAMIN sort par la porte et LUCAS entre par le passage secret de la bibliothèque.


LUCAS L'OURSON

Je suis prêt à prendre

mon service.


EDGAR L'OURSON

Ah, la ponctualité. C'est

l'une des qualités que je

préfère. Dis-moi, est-ce que

tu crois être assez rusé et

ingénieux pour mener à bien

une petite mission d'espionnage?


LUCAS L'OURSON

Ah, tu peux m'appeler

Lucas Bond, agent 007.


BENJAMIN arrive dans la penderie de la protégée du GÉNÉRAL ourson. Le GÉNÉRAL développe une stratégie avec le chat.


GÉNÉRAL OURSON

L'ennemi doit évidemment

penser qu'il a l'avantage.

Nous allons donc en profiter

pour lancer une

attaque-surprise.


BENJAMIN L'OURSON

Hum hum! Excusez-moi, général.


GÉNÉRAL OURSON

Ah! Benjamin. Entre, entre!


BENJAMIN L'OURSON

Y aurait-il une situation

de crise dont je n'aurais

pas entendu parler?


GÉNÉRAL OURSON

Il semblerait que nous ayons

une invasion de rongeurs dans

le garage.

(S'adressant au chat)

Qu'est-ce que vous

attendez? Allez chercher

du renfort. Exécution!

(S'adressant à BENJAMIN)

Qu'est-ce que tu

as là, Benjamin?


BENJAMIN L'OURSON

C'est un message

confidentiel de la part d'Edgar.


GÉNÉRAL OURSON

Des informations classées

«secret défense», je suppose.

Un message prioritaire.


Le GÉNÉRAL ouvre l'enveloppe et lit la lettre en marmonnant.


GÉNÉRAL OURSON

Hein? Nom d'une mitraillette!

Pourquoi ne l'as-tu

pas donné plus tôt?


BENJAMIN L'OURSON

C'est-à-dire que...


GÉNÉRAL OURSON

Ce n'est pas le moment de

bavarder. Donne-moi un stylo.

Ce document doit être

signé immédiatement.


BENJAMIN L'OURSON

Je n'ai pas de stylo sur moi.


GÉNÉRAL OURSON

Quoi!? Ta mission consiste

à recueillir trois signatures

et tu n'es pas armé d'un stylo!


BENJAMIN L'OURSON

Eh bien, je ne

pensais pas que...


GÉNÉRAL OURSON

C'est bien le problème. Tu es

censé penser. Si tu échoues à te

préparer, prépare-toi à échouer.


Le GÉNÉRAL part à la recherche d'un stylo.


GÉNÉRAL OURSON

En couverture.

Code rouge. Camouflage!


BENJAMIN prend une position inanimée. Le GÉNÉRAL sort en éclaireur dans le couloir.


GÉNÉRAL OURSON

On progresse.


BENJAMIN se ranime et avance de quelques pas.


GÉNÉRAL OURSON

Camouflage.


BENJAMIN reprend sa position inanimée chaque fois que le mot camouflage est prononcé, puis refait quelques pas et ainsi de suite.


GÉNÉRAL OURSON

On progresse.

Camouflage!

On progresse. Camouflage!

On progresse. Camouflage!

On progresse. Camouflage!

On progresse.


Au bout du couloir, BENJAMIN est étourdi et peine à tenir son équilibre.


BENJAMIN L'OURSON

Ooooh... Ooooh! Ooooh!


BENJAMIN rejoint le GÉNÉRAL dans le bureau de la maison et signe la lettre.


BENJAMIN L'OURSON

Pourquoi m'avez-vous obligé

à redevenir peluche?

Je n'ai vu personne.


GÉNÉRAL OURSON

Voilà pourquoi c'est moi qui

commande. Détecter les dangers

invisibles demande des années

d'expérience. Il y a une

certaine personne qui ne

doit absolument pas connaître

le contenu de cette enveloppe.

Fais en sorte que ça

continue, soldat.


BENJAMIN L'OURSON

(Déglutissant en reprenant l'enveloppe)

Gulp! à vos ordres, général.


BENJAMIN arrive dans le jardin d'une autre maison. LUCAS, déguisé en espion, se cache dans un bosquet. BENJAMIN sent la présence de quelqu'un.


BENJAMIN L'OURSON

Bonjour.

Est-ce qu'il y a quelqu'un?

Ah! Bon sang!


BENJAMIN est maintenant au centre de distribution des oursons avec ERNEST, l'ourson responsable du centre.


ERNEST L'OURSON

Oui! Je vois. Ça ne m'étonne

pas que quelqu'un essaie de

mettre la main là-dessus.


BENJAMIN L'OURSON

C'est la raison pour laquelle

je dois le faire signer et

le ramener le plus vite

possible à Edgar.


ERNEST L'OURSON

Hum... Oui.


ERNEST dépose l'enveloppe sur le bureau et prend le dossier d'un enfant sans peluche.


ERNEST L'OURSON

Au fait, tant que je te tiens.

Je voulais te demander ton avis.

Cet enfant a l'air réellement

adorable. Tu ne trouves pas?


BENJAMIN L'OURSON

Oui, en effet.

Je trouve qu'il--


ERNEST L'OURSON

Eh bien, les images sont

parfois trompeuses parce que

c'est un mâchouilleur, Benjamin.

Un indécrottable mâchouilleur.

Il ronge absolument tout ce qui

lui passe entre les mains. As-tu

déjà vu une chose pareille?


BENJAMIN L'OURSON

Eh bien, je me souviens

qu'une fois--


ERNEST L'OURSON

Il a été élevé dans une

famille de castors ou quoi? Du

coup, je me demande si je dois

lui affecter un ours en peluche

ou un rondin de bois. Écoute...

Je sais que tu es très pressé,

et donc, je vais aller droit

au but, comme on dit.

(Montrant une photo d'ourson)

Alors, qu'est-ce que tu penses

du jeune Norbert pour

cette affectation?


Une pile de dossiers est posée près d'ERNEST. BENJAMIN doit écouter ERNEST au sujet de chacun des dossiers jusqu'à presque s'endormir.


ERNEST L'OURSON

La première fois que je l'ai

rencontré, il était avec Célia.

Elle aussi ferait une excellente

candidate. Elle a un coeur d'or

et des coutures solides. Ah oui!

Et qu'est-ce que tu

penses de Boule de poil?

Ce qui nous laisse finalement

le choix entre ces deux-là.

Alors, lequel choisirais-tu?

Coco l'ourson ou bien

ce cher Frédéric?


BENJAMIN L'OURSON

C'est vrai? Tu me demandes

d'en choisir un? Très bien!

Je choisis... Frédéric!


ERNEST L'OURSON

Oh, c'est amusant parce

que c'est lui que j'ai envoyé.

Et tu sais quoi, Benjamin,

il s'en sort parfaitement bien.


BENJAMIN L'OURSON

Tu veux dire que tu m'as

raconté tout ça alors que

tu as déjà affecté Frédéric?


ERNEST L'OURSON

Oui. La semaine dernière.

Mais en parler avec toi a fini

par dissiper les derniers petits

doutes que j'avais encore.


ERNEST signe la lettre et la redonne à BENJAMIN.


ERNEST L'OURSON

Je te remercie de m'avoir écouté.

Au fait, Benjamin,

tu ne m'as pas dit

que tu étais très pressé?


BENJAMIN L'OURSON

Hein? Oh! Tu as raison.

Au revoir, Ernest.


ERNEST L'OURSON

Passe une bonne

journée, Benjamin.


BENJAMIN repart en courant et sort par un passage qui donne dans le parc. Soudain il se retourne et aperçoit l'espion.


BENJAMIN L'OURSON

Tu es toujours là, mais

tu ne mettras pas tes sales

pattes là-dessus.


BENJAMIN arrive à la salle du conseil des oursons pour rencontrer PEGGY l'ourson secrétaire du conseil.


PEGGY L'OURSON

(Surgissant derrière BENJAMIN)

Bonjour, Benjamin.


BENJAMIN est très nerveux, sachant qu'on l'espionne. Il sursaute et tombe dans l'escalier sans lâcher l'enveloppe.


BENJAMIN L'OURSON

Oh...


PEGGY L'OURSON

Tu m'as l'air

un petit peu nerveux.


BENJAMIN L'OURSON

Quelqu'un veut s'emparer de

cette lettre. J'ignore qui c'est

et j'ignore pourquoi, mais il a

l'air de la vouloir à tout prix.


PEGGY L'OURSON

Oh! Et de quoi s'agit-il?


BENJAMIN L'OURSON

Mais je n'en sais rien

non plus. Je suis juste le

facteur dans cette histoire.


PEGGY ouvre l'enveloppe et prend un air sérieux.


BENJAMIN L'OURSON

Edgar ne m'avait pas dit que

ça pouvait être dangereux. Et

pourquoi m'a-t-il confié cette

mission à la dernière minute?


PEGGY L'OURSON

Allons, ne te décourage pas.

Dès que j'aurai signé ce papier,

ton travail sera pratiquement

terminé.


BENJAMIN L'OURSON

Je t'en prie. Dépêche-toi.


PEGGY L'OURSON

Avant de te laisser partir,

veux-tu être assez gentil

pour m'installer cette horloge

dans la salle du conseil?


PEGGY montre une horloge posée dans un chariot.


BENJAMIN L'OURSON

Bien sûr. Je peux m'en

charger.

(Prenant l'horloge)

Où veux-tu que je l'installe?


Après un moment, PEGGY hésite sur l'emplacement de l'horloge.


PEGGY L'OURSON

Oui, là, ça me semble bien.

Cette horloge va nous permettre

de terminer les réunions à

l'heure. Nous avons tous besoin

de rejoindre nos protégés

au moins 20 minutes avant le

coucher. Elle est trop basse.

Essayons plutôt de l'installer par là.

Hum... Non! Non, non, non! Elle

est trop haute. Essayons là-bas.


Après avoir essayé divers emplacements, PEGGY est finalement satisfaite de son choix.


PEGGY L'OURSON

Oui! Comme ça, c'est parfait!


BENJAMIN L'OURSON

Ah! Tant mieux!

J'ai eu peur que tu finisses par

vouloir l'installer au plafond.


PEGGY signe finalement la lettre et redonne l'enveloppe à BENJAMIN.


BENJAMIN L'OURSON

(Regardant l'horloge)

Oh, bon sang! On est plus

qu'à 10 minutes du coucher.

Peggy, tu pourrais apporter

tout de suite cette lettre

à la buvette du parc?


BENJAMIN s'apprête à sortir de la salle du conseil.


BENJAMIN L'OURSON

Maxime doit me chercher partout.


PEGGY L'OURSON

Hé, mais attends, attends!

Tout va bien. En fait, tu

as tout ton temps. Cette horloge

n'est pas encore réglée.

Calme-toi. Il n'est

pas l'heure du dîner.


BENJAMIN L'OURSON

(Confus)

Oh... Ah!


BENJAMIN arrive maintenant au café du parc où EDGAR l'attend.


EDGAR L'OURSON

Benjamin, ah, je savais bien

que je pouvais compter sur toi.


BENJAMIN aperçoit le GÉNÉRAL, PEGGY et ERNEST qui sont rassemblés autour d'ERNEST.


BENJAMIN L'OURSON

Hein? Mais qu'est-ce

que vous faites tous ici?


PEGGY L'OURSON

Nous sommes venus te

féliciter pour ton examen.


BENJAMIN L'OURSON

Ah, très bien.

Mais quel examen?


EDGAR L'OURSON

Ce document, signé par

mes trois éminents collègues,

certifie que tu as démontré

d'excellentes aptitudes dans

trois domaines de compétences:

maîtrise dans l'art

de redevenir peluche.


GÉNÉRAL OURSON

Superbe exercice.


EDGAR L'OURSON

Capacité d'écoute

exceptionnelle.


ERNEST L'OURSON

Je lui ai tenu l'oreille

pendant plus d'une heure.


EDGAR L'OURSON

Et une volonté farouche de

ne manquer le coucher de son

protégé sous aucun prétexte.


PEGGY L'OURSON

Un dévouement pareil est

un exemple pour nous tous.


LUCAS descend l'escalier toujours dans son costume d'espion et se joint au groupe.


LUCAS L'OURSON

Et pas une fois, il a essayé

de regarder ce qu'il y avait

dans l'enveloppe.


BENJAMIN L'OURSON

Lucas! C'était toi, alors.


LUCAS L'OURSON

Ha! Ha! Je t'ai suivi partout,

comme ton ombre, Benjamin.


Le GÉNÉRAL tient un coffret et s'approche d'EDGAR.


EDGAR L'OURSON

Ah! Nous arrivons

au meilleur moment.

(Ouvrant le coffret)

Tiens. Regarde à l'intérieur.

Voilà, mon cher Benjamin.

Tu as à présent ta propre

carte de collection.


BENJAMIN L'OURSON

Wow!


LUCAS L'OURSON

Wouhou!


TOUS

Oui! Super, Benjamin!


Soudain des dizaines d'oursons entrent dans le café pour acclamer BENJAMIN, le nouveau héros des oursons.


TOUS

Tu le mérites.

Ah oui!


LUCAS L'OURSON

Benjamin, tu ne voudrais pas

me l'échanger contre

ma carte de Fletcher?


BENJAMIN L'OURSON

Mais, Lucas, c'est la plus

belle pièce de ta collection.


LUCAS L'OURSON

C'est vrai, mais je préfère

avoir celle qui représente

mon héros.


BENJAMIN L'OURSON

Bon! Je te remercie, Lucas.


BENJAMIN et LUCAS procèdent à l'échange.


TOUS

Oui! Ha! Ha! Ha!


Fin de l'épisode


Le cours de Tai Chi]


Dans le jardin de MLLE PÉRIGRINELLE, quelques oursons sont réunis. JULIE, RUBY, ENZO et JEANNOT assistent à une classe de taï-chi donnée par EDGAR et BENJAMIN.


EDGAR L'OURSON

Détendez-vous. Essayez de

sentir au fond de vous-même

la douce élasticité de vos

coutures. Passons maintenant

de pattes de nuages à la figure

du héros prenant son envol.


BENJAMIN L'OURSON

La pratique du taï-chi est

excellente pour rester souple

et doux pour nos protégés.


TOUS

Oui! Oui!


BENJAMIN L'OURSON

Cela favorise également la

réflexion. En parlant de ça,

je vais vous livrer ma pensée

profonde du jour. Un ours

vraiment sage s'interroge

toujours sur ce qu'il croit savoir.


TOUS

Oh oui!


EDGAR L'OURSON

Une pensée très pertinente,

Benjamin. Bon, à présent,

la marche sur les nuages.


BENJAMIN lève une jambe, mais perd l'équilibre.


BENJAMIN L'OURSON

Hein? Oh... Oh!

Oh...

Je crois que j'ai inventé

une nouvelle figure. Je vais

l'appeler l'ours qui tombe

sur son museau.


EDGAR continue de faire ses mouvements en silence. BENJAMIN n'est pas fier de lui.


À la fin de la classe, chacun repart chez lui. ENZO l'ourson coursier repart sur sont petit scooter.


ENZO L'OURSON

Au revoir. Bonne journée.


JEANNOT et JULIE font un bout de chemin ensemble.


JEANNOT L'OURSON

Merci, Edgar. À demain matin.


EDGAR L'OURSON

Au revoir, tout le monde.

Ah! Je prends toujours beaucoup

de plaisir à m'occuper

de ce groupe.


BENJAMIN L'OURSON

(S'adressant à EDGAR)

Eh bien, je crois que

je sais quel mouvement

je dois travailler.


RUBY traverse la cours rapidement pour rentrer au magasin MACLAREN.


EDGAR L'OURSON

Oh! Tu veux bien m'excuser? Il

faut absolument que je voie Ruby

avant qu'elle ne s'en aille.

(Rejoignant RUBY)

Ruby, je pourrais te

parler une seconde?


BENJAMIN se sent exclu. Plus tard, dans la chambre de MAX, BENJAMIN refait son enchaînement de mouvements de taï-chi et peine à tenir l'équilibre toujours au même endroit. LUCAS entre dans la chambre.


LUCAS L'OURSON

Bonjour, Benjamin!


BENJAMIN L'OURSON

(Perdant l'équilibre)

Oh! Oh! Ooooh...


LUCAS L'OURSON

Je suis vraiment déçu d'avoir

loupé le cours de taï-chi. Élisa

s'était endormie sur mon bras.

Je n'ai pas pu me lever.

Alors, qu'est-ce que j'ai

manqué? Tu avais trouvé

ta pensée profonde du jour?


BENJAMIN L'OURSON

Oui, mais je doute que

quelqu'un s'en souvienne.

Parce que juste après,

je suis tombé par terre.


LUCAS L'OURSON

Tu as encore eu du mal

avec la marche sur les nuages?


BENJAMIN L'OURSON

Oui. Et je crois qu'Edgar est

fâché après moi. Je l'ai trouvé

très distant après le cours.


LUCAS L'OURSON

Ah, c'est certainement rien.

Tu t'inquiètes toujours trop.


BENJAMIN L'OURSON

Hum... Je n'en sais rien.

Il se comporte bizarrement

depuis deux semaines. J'ai

parfois l'impression qu'il

va me dire quelque chose,

et puis il se ravise.


LUCAS L'OURSON

Tu devrais lui demander.

C'est vrai, vous vous connaissez

depuis toujours. Je pensais

que vous pouviez tout vous dire.


BENJAMIN L'OURSON

C'est bien ce qui m'ennuie.

Si Edgar n'arrive pas à aborder

un sujet avec moi, c'est que

ça doit être très sérieux.


LUCAS L'OURSON

Très bien. Je vais laisser mes

oreilles grandes ouvertes. Parce

que, comme tu l'as dit en cours

l'autre jour, le meilleur moyen

d'apprendre, c'est d'écouter.


LUCAS s'en retourne.


BENJAMIN L'OURSON

Content que tu t'en souviennes.


Le lendemain matin, BENJAMIN et LUCAS se cachent derrière une colonne devant la maison de MLLE PÉRIGRINELLE, le temps que MAX fasse sa livraison de journal et reparte. Après le départ de MAX, BENJAMIN et LUCAS courent rejoindre les autres pour le cours de taï-chi.


BENJAMIN L'OURSON

Oh! Merci, grand ours. J'ai

finalement retrouvé ma ceinture.

J'espère qu'Edgar n'a pas

commencé sans moi.


LUCAS L'OURSON

Il ne ferait pas ça. Nous

ne sommes jamais en retard.

En plus, depuis le temps

que tu es son assistant.

Tu l'as déjà vu commencer

un cours sans--


En arrivant dans le jardin, BENJAMIN et LUCAS constatent que le cours est déjà commencé et que c'est RUBY qui assiste EDGAR.


RUBY L'OURSON

Voilà! Doucement. Vous êtes

parfaits, tous les trois.


LUCAS L'OURSON

Hé, qu'est-ce qui se passe?


LUCAS veut intervenir, mais BENJAMIN le retient par le bras.


BENJAMIN L'OURSON

Chut! Ce n'est pas grave.


LUCAS L'OURSON

Pourquoi c'est

Ruby qui est là-bas?

Et pourquoi elle porte une

ceinture comme la tienne?


BENJAMIN L'OURSON

Oh... Allons rejoindre

le cours.


EDGAR L'OURSON

(S'adressant à RUBY)

Je crois que tu as réfléchi

à la pensée profonde du jour.


RUBY L'OURSON

Oui!

Derrière chaque enfant heureux,

il y a un ours en peluche

totalement épuisé.


EDGAR L'OURSON

(Riant)

Ha! Ha! Ha!


TOUS

Ha! Ha! Ha!


BENJAMIN ne rit pas et se tourne vers LUCAS.


LUCAS L'OURSON

Bien quoi, c'est drôle.


EDGAR L'OURSON

Bien! Maintenant,

la marche sur les nuages.


BENJAMIN fait son mouvement et perd de nouveau l'équilibre et fait aussi tomber LUCAS. Tous se retournent.


BENJAMIN L'OURSON

Hé! Hé! Hé!


À la fin du cours, les oursons discutent un peu.


JEANNOT L'OURSON

Je te félicite pour ta

promotion, Ruby. Tu as fait

du bon travail aujourd'hui.


RUBY L'OURSON

Merci. J'avais peur de

ne pas être à la hauteur.


EDGAR L'OURSON

Hi! Hi! Hi! Je n'étais pas

inquiet. Elle a toujours été

une élève très attentive.


ENZO L'OURSON

Hé, Ruby!

Est-ce que je peux écrire ta

pensée du jour sur mon scooter?


TOUS

Ho! Ho! Ho!


RUBY L'OURSON

Tu peux faire ce

que tu veux, Enzo.


ENZO L'OURSON

Je te remercie. Au revoir.


BENJAMIN s'en va, l'air penaud.


LUCAS L'OURSON

Mais où est-ce que tu vas?

Tu ne veux pas aller demander

à Edgar pourquoi c'est Ruby

qui a assuré le cours?


BENJAMIN L'OURSON

Pour moi, il est tout à fait

évident que j'ai été remplacé.

Je suppose qu'Edgar avait besoin

d'un meilleur assistant.


LUCAS L'OURSON

(Retournant vers le jardin)

Ça m'étonnerait. Moi, je

vais lui poser la question.


BENJAMIN L'OURSON

Non. Je sens que ça va

faire des histoires.


LUCAS L'OURSON

Hé, Ruby, où est Edgar?


RUBY L'OURSON

Il vient juste de partir.

Oh! Mais il m'a donné

un mot pour toi.


RUBY tend une lettre à BENJAMIN.


RUBY L'OURSON

Bon, à demain.


BENJAMIN L'OURSON

Oh! Un mot pour moi. Il me

remplace et il n'a même pas le

courage de me le dire en face.


LUCAS L'OURSON

Qu'est-ce qu'il a écrit?


BENJAMIN L'OURSON

Il veut que j'aille lui

chercher un paquet à la poste

des ours. C'est tout

ce qu'il y a d'écrit.


LUCAS L'OURSON

Eh bien, tu vois!

Il a toujours besoin de toi.


BENJAMIN L'OURSON

(Un peu fâché)

Pour faire quoi? Aller

lui chercher ses paquets?


Plus tard, BENJAMIN revient chez MLLE PÉRIGRINELLE avec le paquet d'EDGAR. LUCAS l'accompagne.


BENJAMIN L'OURSON

Je ne suis pas sûr d'avoir envie

de parler à Edgar maintenant.


LUCAS L'OURSON

Eh bien moi, si!

Je veux savoir pourquoi Ruby

était à ta place aujourd'hui.


MLLE PÉRIGRINELLE ouvre la porte et fait entrer les oursons.


MLLE PÉRIGRINELLE

Benjamin! Lucas!

Quelle bonne surprise.


LUCAS L'OURSON

Bonjour, madame Périgrinelle.


MLLE PÉRIGRINELLE

Entrez, entrez. J'ai fait

des cookies au miel et aux noix.


Dans la cuisine, MLLE PÉRIGRINELLE sort les biscuits du four. BENJAMIN et LUCAS attendent sagement près de la table à café.


BENJAMIN L'OURSON

Euh, ce paquet est pour Edgar.

Est-ce qu'il est par là?


MLLE PÉRIGRINELLE

Non. Il est absent pour

l'instant. Tu n'as qu'à le

mettre sur la table avec

le reste de son courrier.


LUCAS grimpe sur une chaise et dépose le paquet sur la table, mais il fait tomber une carte de souhaits en même temps.


LUCAS L'OURSON

Allez, donne. Oups! Oh...

Donne. Je vais la reposer.


BENJAMIN ramasse la carte et la lit.


BENJAMIN L'OURSON

Oh...


LUCAS L'OURSON

Benjamin, est-ce que ça va?


MLLE PÉRIGRINELLE

Edgar devrait rentrer d'un

moment à l'autre. Vous n'avez

qu'à l'attendre en dégustant

quelques cookies.


LUCAS L'OURSON

C'est gentil! Merci.


BENJAMIN L'OURSON

Non. On vous remercie, mais

on ne peut vraiment pas rester.


BENJAMIN tire LUCAS par le bras et sort rapidement.


LUCAS L'OURSON

Quoi?


BENJAMIN L'OURSON

Au revoir.


Dehors, sur le balcon de la maison. BENJAMIN s'assoit dans l'escalier.


LUCAS L'OURSON

Je ne t'ai jamais vu refuser

un cookie. Qu'est-ce

qui t'arrive?


BENJAMIN L'OURSON

La carte. C'est Ruby qui l'a

envoyée. Elle y remercie Edgar

de l'honneur qu'il lui a fait

en la nommant assistante

du cours de taï-chi.


LUCAS L'OURSON

Quoi? Mais pourquoi?

Tu es le meilleur ours

en peluche que je connais.


BENJAMIN L'OURSON

Merci, Lucas.

Écoute, comme ça, je vais avoir

plus de temps libre. Et tu sais

quoi, on va aller prendre un

milkshake au miel à la buvette

du parc pour fêter la nouvelle.


LUCAS L'OURSON

D'accord. Si tu le dis.


BENJAMIN et LUCAS s'en vont vers le parc. Pendant ce temps, EDGAR rentre chez lui.


EDGAR L'OURSON

(Entrant dans la cuisine)

Oh! Ce sont des cookies

au miel et aux noix que

je sens là. Je me trompe?


MLLE PÉRIGRINELLE

Oh, tu es là, Edgar. Tu viens

de rater Lucas et Benjamin.


EDGAR L'OURSON

Oh, c'est vrai? C'est

embêtant. Je comptais justement

pouvoir parler à Benjamin.

Peut-être qu'en me dépêchant,

je pourrais le rattraper.

Je... je... je suppose

qu'il est inutile de...


MLLE PÉRIGRINELLE tend l'assiette de biscuits encore tout chauds.


MLLE PÉRIGRINELLE

Mais sers-toi, voyons.


EDGAR L'OURSON

Tu me connais vraiment

par coeur. Merci.


Au café du parc, BENJAMIN et LUCAS sont assis au comptoir, la mine basse. RUBY est assise un peu plus loin à une banquette.


LUCAS L'OURSON

Oh! Ruby est ici.

Tu ne veux pas qu'on prenne

nos milkshakes à emporter?


BENJAMIN L'OURSON

Non, ça va aller. Nous sommes

venus pour fêter ça et c'est

exactement ce que

nous allons faire.


BENJAMIN prend son milk-shake et se dirige vers la table de RUBY.


BENJAMIN L'OURSON

Oui! Je vais sans doute

apprécier encore plus le taï-chi

maintenant que je ne

suis plus assistant.


RUBY L'OURSON

Ah, bonjour! Je ne vous

avais pas vus entrer.


BENJAMIN L'OURSON

Oh! Bonjour, Ruby.


RUBY L'OURSON

Alors, je suppose que vous

connaissez la nouvelle?


BENJAMIN L'OURSON

Oui! Nous sommes

au courant. Merci.


RUBY L'OURSON

Eh bien, ça n'a pas l'air

de te faire tellement plaisir.


BENJAMIN L'OURSON

Je ne vois pas ce qui pourrait

me faire plaisir là-dedans.


LUCAS L'OURSON

Oui. Benjamin était

un excellent assistant.

Et maintenant, c'est toi.


BENJAMIN L'OURSON

Écoutez, je sais que je ne

suis pas vraiment à la hauteur.

D'ailleurs, Edgar m'a donné

un livre de tes meilleures

pensées du jour.


LUCAS L'OURSON

Je ne savais pas...

qu'il existait un tel livre.


BENJAMIN L'OURSON

Mais si! Edgar les a toutes

notées. Il a même indiqué celles

qu'il aimait le plus. Mais bien

sûr, si tu préfères une autre

assistante, je laisserai ma place.


EDGAR arrive sur les entrefaites et rigole en entendant la conversation.


EDGAR L'OURSON

Ha! Ha! Ha!

Ho! Ho! Ho! Tu es plus difficile

à trouver qu'un oeuf de Pâques,

mais j'ai quand même fini par

mettre la main sur toi. Je vais

commencer par m'excuser de

ne pas t'avoir parlé plus

tôt de ta promotion.


BENJAMIN L'OURSON

Ma... ma quoi?


EDGAR L'OURSON

Je dois t'avouer que ça

m'ennuie un peu de vous

abandonner, mais pour dire la

vérité, il y a d'autres choses

dont je dois m'occuper. Et c'est

la raison pour laquelle j'ai

décidé de te confier la

responsabilité du

cours de taï-chi.


BENJAMIN L'OURSON

Tu comptes sur moi

pour assurer les cours?


LUCAS L'OURSON

Je le savais bien qu'il

ne voulait pas te remplacer.


EDGAR L'OURSON

C'est ce que tu croyais? Ha!

Ha! Ha! Mais bien sûr que non!

C'est toi qui vas me remplacer.

Comment as-tu pu croire

une chose pareille?


BENJAMIN L'OURSON

Quand j'ai vu que Ruby était

à ma place ce matin, je me

suis dit que tu...


RUBY L'OURSON

Souviens-toi: un ours

en peluche vraiment sage

s'interroge toujours sur

ce qu'il croit savoir.


EDGAR L'OURSON

Et, au fait, je crois que

le moment est venu d'ouvrir

ce paquet. Il est pour toi.


BENJAMIN L'OURSON

(Ouvrant la boîte)

C'est une ceinture.

La même que toi.


RUBY L'OURSON

Une ceinture de

maître de taï-chi.


LUCAS L'OURSON

Félicitation, Benjamin.

Je veux dire maître Benjamin.


Le lendemain, BENJAMIN et RUBY donnent ensemble le cours de taï-chi.


BENJAMIN L'OURSON

La grue se rafraîchit les ailes.

Le héron prend son envol.

La marche sur les nuages.

Oh... Oh... Ah...


BENJAMIN perd presque l'équilibre, mais RUBY le stabilise. Au fond du jardin, EDGAR et LUCAS dégustent un biscuit en regardant le cours.


LUCAS L'OURSON

Tu vois, il l'a presque réussi.


EDGAR L'OURSON

Ha! Ha! Ha! J'étais sûr

que j'avais choisi le bon

ours pour ce travail.

Ha! Ha! Ha!


Générique de fermeture



Épisodes de L'ours Benjamin

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par