Image univers L'ours Benjamin Image univers L'ours Benjamin

L'ours Benjamin

Benjamin et Howard prennent leur travail d'ours en peluche très au sérieux. Chaque jour, ils se donnent la mission d'aider Max et Élisa, les deux enfants de la famille, sans qu'ils le sachent et sans manquer aux règles des Nounours.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

L'erreur d'Ernest - Lucas veut partir

L’erreur d’Ernest – Lucas veut partir



Année de production: 2009

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

L'ours Benjamin est une série mettant en scène des peluches qui vivent différentes aventures. Les peluches s'animent lorsque les humains ne sont pas là, ce qu'ignorent les humains, à l'exception de madame Périgrinelle.


Début générique d’ouverture


VOIX MASCULINE

(Chantant)

♪♪♪

♪ Un ours en peluche ♪

♪ Tu le sais ♪

♪ N’est pas comme n’importe

quel autre jouet ♪

♪ Il est toujours

ton meilleur ami ♪

♪ Un ami pour la vie ♪

♪ Et si tu cherches cet ami-là ♪

♪ Un ours sans pareil ♪


CHŒUR

(Chantant)

♪ Franchis la porte viens ♪

♪ Suis le chemin ♪

♪ Du monde secret

de l’ours Benjamin ♪

♪ Franchis la porte viens ♪

♪ Suis le chemin du monde

secret de l’ours Benjamin ♪


Fin générique d’ouverture


Titre :
L’ours Benjamin L'erreur d'Ernest


ENZO, l'ourson coursier amène RAVI l'ourson, au domicile de son nouveau protégé.


RAVI L'OURSON

Êtes-vous certain que

mon nouveau protégé vit ici?


ENZO L'OURSON

Il est au 13, rue des Oliviers

sans aucun doute. C'est bien

l'adresse que m'a donnée Ernest.

Le petit garçon s'appelle

Geoffroy, 4 ans et demi,

très joueur et affectueux.


RAVI L'OURSON

C'est l'enfant idéal pour moi.


ENZO L'OURSON

On dirait que tu vas devoir

entrer en passant par

la niche du chien de la famille.

Bonne chance, Ravi.


RAVI L'OURSON

Au revoir, Enzo, et merci

encore. C'est très excitant.


ENZO s'en va et laisse RAVI sur le trottoir près de la maison. RAVI passe par la trappe du chien et pénètre dans une espèce de hangar dont le sol est jonché de pelures de bananes.


RAVI L'OURSON

C'est étrange, un chien

qui mange des bananes.

Par la moumoute du grand ours,

c'est la maison la plus

bizarre que j'ai jamais vue.


Une ombre passe rapidement entre ciel et terre.


RAVI L'OURSON

Ça ressemble... plutôt

à une sorte... de cage.


Un gorille atterrit soudainement devant RAVI.


RAVI L'OURSON

(Surpris et effrayé)

Oh! Oooh! Oh!


Le gorille se penche sur RAVI et le regarde d'un air intrigué.


GORILLE

Euh...

Hum?


RAVI L'OURSON

Ma petite griffe me dit que

je ne suis pas au bon endroit.


Le lendemain, au café du parc, BENJAMIN l'ourson de MAX et LUCAS l'ourson d'ÉLISA dégustent un milk-shake.


BENJAMIN L'OURSON

On voit que

tu aimes le milk-shake

au miel, Lucas.


LUCAS L'OURSON

(Buvant)

Oh oui, Benjamin!

En plus, j'étais assoiffé.


ENZO fait irruption dans le café.


ENZO L'OURSON

Benjamin, tu dois venir avec

moi. On a de très sérieux

problèmes au centre

de placement.


BENJAMIN L'OURSON

Mais qu'y a-t-il, Enzo?


LUCAS L'OURSON

Ernest peut tout

arranger normalement.


ENZO L'OURSON

C'est justement le problème,

Ernest démissionne.


BENJAMIN L'OURSON

Sapristi! Ça, c'est la catastrophe.

Viens avec nous, Lucas.


Au centre de placement, ERNEST l'ourson est découragé derrière son bureau.


ERNEST L'OURSON

Je n'arrive pas à croire que

j'ai pu commettre

une telle erreur.


BENJAMIN L'OURSON

Ce n'est pas si

dramatique que ça, Ernest.

On fait tous des erreurs.


ENZO L'OURSON

Oui, tout ce que vous avez

fait, c'est d'écrire 13,

rue des Oliviers, au lieu de 31.

Il a inversé les numéros.

Donc, c'est au zoo

que j'ai amené Ravi.


ERNEST L'OURSON

Je sais très bien ce que j'ai

fait, Enzo. À cause de mon

inexcusable erreur, au lieu de

se trouver avec son protégé,

Ravi est avec un gorille

et les peluches ne peuvent pas

être placées avec des gorilles.

Je dois me retirer.

Si jamais vous me cherchez, les

amis, vous savez où me trouver.


BENJAMIN L'OURSON

Ernest! Attends!


ERNEST L'OURSON

Désolé, Benjamin,

je perds la tête. Misère.


ERNEST quitte le centre de placement.


BENJAMIN L'OURSON

Oh...


LUCAS L'OURSON

Maintenant, on fait quoi?


BENJAMIN L'OURSON

Nous devons convaincre Ernest

de rester d'une façon

ou d'une autre. Mais d'ici là,

il faut que nous sortions

Ravi de ce zoo.


ENZO L'OURSON

En plus, il y a de jeunes

peluches qui sont dans la salle

de jeux. Qui va s'en occuper?


Par un hublot, on aperçoit les jeunes peluches qui s'amusent dans la salle de jeux.


JEUNES PELUCHES

(S'amusant)

Ah! Ah! Hi! Ha! Ha! Ha!


BENJAMIN L'OURSON

Je vais les surveiller.

J'essaierai aussi de convaincre

Ernest. Toi, Enzo,

va récupérer Ravi.


LUCAS L'OURSON

Je peux aller avec lui?

Je rêve depuis des années

d'aller au zoo.


BENJAMIN L'OURSON

Je ne sais pas, Lucas. Vous

risquez quand même de vous

retrouver face à un gorille.


ENZO L'OURSON

Mais n'aie pas peur,

mon pote. Notre jeune ami

ne risque rien avec moi.


BENJAMIN L'OURSON

Très bien, Enzo. Mais à

une condition: pas de singeries!


LUCAS L'OURSON

(Riant)

Ha! Ha! Ha! Merci,

Benjamin. Bonne chance.


BENJAMIN L'OURSON

Et vous aussi.

Voyons voir. Il nous reste

trois ours à placer

et nous en avons perdu un.


Au zoo, RAVI essaie de sortir de la cage du gorille qui reste assis devant la porte.


RAVI L'OURSON

S'il te plaît, laisse-moi

passer. Je ne suis pas censé

être ici et il faut

vraiment que j'y aille.


Le gorille se lève et fait un bond de côté, comme pour jouer.


RAVI L'OURSON

Ah! Enfin, merci.


RAVI commence à marcher vers la porte, mais le gorille reprend sa position de départ.


GORILLE

Hum! Hum! Hum!

(Se frappant la poitrine)

Ah! Ah! Ah! Ah! Ah!


RAVI L'OURSON

Ce n'est pas drôle. Tu es

un très, très vilain gorille.

Vilain singe! Vilain!


Le gorille fait un visage triste et s'éloigne.


GORILLE

Hou...


RAVI L'OURSON

Ouf! Il était temps.


Le gorille s'assoit près d'un arbre et pleure.


GORILLE

Snif! Snif!

Hum...


RAVI L'OURSON

Oh, mince, j'ai été trop dur.


BENJAMIN se trouve dans la salle des dossiers du centre de placement.


BENJAMIN L'OURSON

(Réfléchissant à voix haute)

Je ne sais pas comment fait

Ernest. Il y a tellement

d'enfants. Et tellement

de possibilités.


Les rires des jeunes peluches donnent une idée à BENJAMIN.


BENJAMIN L'OURSON

Hé! Hé! Le plus simple,

ce serait de faire la

connaissance de ces peluches.


BENJAMIN se rend dans la salle de jeux.


JEUNES PELUCHES

(S'amusant dans les jeux)

Youpi! Youhou!

Youpi!


BENJAMIN L'OURSON

Les nounours, venez ici,

s'il vous plaît. Ohé!


JEUNES PELUCHES

(Courant en riant)

Ha! Ha!

Youhouhou!


BENJAMIN L'OURSON

Bien, alors,

je m'appelle Benjamin et...


JACQUES L'OURSON

(Tournoyant autour de BENJAMIN)

Moi, c'est Jacques.

Et lui, c'est Eddy. Ha! Ha!


BENJAMIN L'OURSON

Vous ne devriez

pas être trois?


EDDY L'OURSON

Mathilde se cache.

Elle est timide.


JACQUES L'OURSON

Tu nous as trouvé des protégés?


BENJAMIN L'OURSON

En fait, non! Je voulais

d'abord en connaître

un peu plus sur vous et...


JACQUES L'OURSON

On aime tous les deux

les oursons en chocolat.


BENJAMIN L'OURSON

C'est déjà un début.


JACQUES L'OURSON

Oui. Tu l'as dit!


JACQUES et EDDY ne cessent de tourner autour de BENJAMIN et de le taquiner en riant.


BENJAMIN L'OURSON

Oh... J'aurai peut-être

plus de chance avec Mathilde,

si j'arrive à la trouver.


LUCAS est assis sur le scooter d'ENZO qui roule à toute allure ans les ruelles de la ville.


LUCAS L'OURSON

Je croyais qu'on irait

un peu plus vite, Enzo.


ENZO L'OURSON

Désolé, petit, mais en plein

jour, on doit toujours emprunter

le chemin des ours. Et je suis

convaincu que Ravi va très bien.


Dans la cage du gorille, RAVI essaie de consoler le gorille.


RAVI L'OURSON

Je suis désolé d'avoir blessé

votre sensibilité, monsieur

le gorille, mais il y a une très

grande erreur. Je suis obligé

de m'en aller. Je suis content

de vous avoir rencontré.


GORILLE

(Un peu boudeur)

Hum? Hum...


RAVI L'OURSON

Eh bien, je peux me

débrouiller pour rester encore

un moment. Qu'est-ce qu'il

vous plairait de faire?


Le gorille est tout content d'avoir un ami avec qui s'amuser. Il fait des roulades et rit.


GORILLE

Oh! Oh! Oh! Hou! Oh! Hou! Hou!


RAVI L'OURSON

Des cabrioles?

J'adore les cabrioles.

(Faisant une roulade sur le sol)

Ho! Ho! Ho!


GORILLE

(Sautant de joie)

Hou! Hou! Hou! Hou!

Hou! Hou!


Au centre de placement, JACQUES et EDDY ont repris leurs jeux. Ils sont inépuisables.


EDDY L'OURSON

Yahou!


JACQUES L'OURSON

Youhou!


BENJAMIN L'OURSON

Je n'arrive pas à trouver

Mathilde. Quelle timidité! Hein?


BENJAMIN entend des sanglots dans l'échelle de pneus.


MATHILDE L'OURSON

(Sanglotant)

Snif! Snif!


BENJAMIN L'OURSON

(S'approchant de MATHILDE)

Bonjour!

Tu dois être Mathilde. Je sais

que tu as perdu ton protégé.


MATHILDE L'OURSON

(Reniflant)

Snif! Gérald me

manque beaucoup.


BENJAMIN L'OURSON

Il s'appelait Gérald.


MATHILDE L'OURSON

Snif! Oui.

Ou alors Gérard? Ça ne faisait

qu'une semaine que j'étais

avec lui. C'était trop court

pour retenir son nom.


BENJAMIN L'OURSON

Alors, on va faire sans.

Peux-tu te souvenir

où il habitait?


MATHILDE L'OURSON

Hum... non. Mais l'autre

ours que j'ai vu ici

doit savoir l'adresse.


BENJAMIN L'OURSON

Mais quel autre ours?

Ah, oui, bien sûr! Ernest.


ENZO et LUCAS se glissent par la trappe de la porte de la cage du gorille.


ENZO L'OURSON

Regarde bien où tu marches,

Lucas. On peut glisser sur

une peau de banane. Oh!

Nom d'un gros nounours!


ENZO aperçoit le gorille qui s'amuse à faire sauter RAVI dans sa main.


RAVI L'OURSON

Oh! Wow!


ENZO L'OURSON

Qu'est-ce que ce gros singe

fait à Ravi? Je vais régler ça.

(S'adressant au gorille)

Hé, toi!


GORILLE

(Serrant RAVI contre lui)

Hum?


ENZO L'OURSON

Pose cette peluche

tout de suite.


RAVI L'OURSON

Monsieur Enzo...


Le gorille dépose délicatement RAVI sur le sol.


RAVI L'OURSON

Que faites-vous ici?


ENZO L'OURSON

Je viens vous délivrer.

Ça saute aux yeux, non?


RAVI L'OURSON

Vous venez me délivrer?

Mais il y a une chose

que je dois vous dire.


Le gorille saute devant la porte, croyant avoir un nouvel ami pour jouer.


ENZO L'OURSON

Faites attention. Reculez.

Il va encore nous attaquer.


RAVI L'OURSON

(Riant)

Ha! Ha! Ha! Il ne nous attaque

pas. Il a cru que vous

vouliez jouer avec lui


GORILLE

(Prenant ENZO dans sa main)

Hou!


ENZO L'OURSON

Doucement, mon gros!


RAVI L'OURSON

J'ai appris que les gorilles

sont très joueurs. Et ils font

les plus gros câlins du monde.


Le gorille fait un câlin à ENZO.


ENZO L'OURSON

Hé! Hé! C'est vrai.

Très confortable.


LUCAS L'OURSON

(S'approchant à son tour)

Quoi qu'il en soit, monsieur

Ravi, on doit vous ramener.

Il y a eu une erreur.


RAVI L'OURSON

C'est aussi ce que je me suis

dit. Mais nous avons appris à

mieux nous connaître et depuis,

monsieur le gorille et moi

sommes devenus

d'excellents amis.


GORILLE

(Reprenant RAVI près de lui)

Hou! Hou! Ha!


RAVI L'OURSON

Donc, si vous n'y voyez

pas d'inconvénients, je voudrais

qu'il soit mon nouveau protégé.


LUCAS L'OURSON

C'est à cause d'une erreur que

Ravi est ici, mais ce serait

peut-être une plus grosse erreur

de les séparer maintenant.


ENZO L'OURSON

C'est très inhabituel.

Mais qui sommes-nous pour nous

opposer à cette amitié?


RAVI L'OURSON

(S'adressant au gorille)

Vous avez entendu, monsieur

le gorille? Je vais rester ici.


Le gorille saisit LUCAS et ENZO et saute en tenant les trois oursons.


GORILLE

(Sautant de joie)

Hou! Hou!


TOUS

(S'amusant)

Ha! Ha! Ha!


ERNEST lit un journal, bien installé dans un fauteuil dans sa chambre aménagée dans un garage. On frappe à la porte.


ERNEST L'OURSON

Oui? Qui est là?


BENJAMIN entre dans la pièce.


ERNEST L'OURSON

Oh, Benjamin!

Je regardais les petites

annonces dans Nounours Plus,

pour un nouvel emploi.


BENJAMIN L'OURSON

Un nouvel emploi?

Mais peut-être

que vous pouvez aider

cette peluche qui a été perdue.


BENJAMIN fait entrer MATHILDE.


ERNEST L'OURSON

Bonjour, Mathilde! Tu as perdu

la trace de ton jeune

Germain, n'est-ce pas?


MATHILDE L'OURSON

Germain! C'était ça son nom.

Je vais l'apprendre par coeur.


ERNEST L'OURSON

J'ai une autre idée. Tu

devrais coudre son nom sur toi

avant de le rejoindre. Comme ça,

tu ne l'oublieras plus.

Et plus rien ne t'arrivera.


MATHILDE L'OURSON

Ça, c'est une idée géniale!


ERNEST prend la liste des affectations que tient BENJAMIN.


ERNEST L'OURSON

Bien! Voilà l'adresse

de Germain, Benjamin.


MATHILDE L'OURSON

(Serrant fort ERNEST)

Merci! Vous êtes le meilleur.


BENJAMIN L'OURSON

C'est vrai, Ernest. C'est toi

le meilleur. Je suis bien placé

pour le savoir puisque

j'ai passé la journée à faire

ton travail. Aucun autre ours

ne peut le faire aussi bien

que toi, Ernest. Tu dois rester

pour le bien-être

de tous les nounours.


ERNEST L'OURSON

Désolé, Benjamin. C'est hors

de question. J'ai fait une

erreur et les erreurs causent

souvent de gros problèmes

aux peluches. Le centre

de placement ne peut pas

prendre ce genre de risques.


BENJAMIN retourne derrière le bureau d'ERNEST.


BENJAMIN L'OURSON

Eh bien, il n'y a

qu'à se résigner.


LUCAS et ENZO arrivent au centre en passant par l'entrée du toboggan.


LUCAS L'OURSON

Hé, Benjamin!

Ça s'est arrangé

pour Ernest et le reste?


BENJAMIN L'OURSON

Ernest, il a refusé.

Et eux n'ont pas de protégé.

Au fait, où est Ravi?


LUCAS L'OURSON

Euh... On a arrangé

ça à notre manière.


Plus tard, ERNEST apprend l'histoire de RAVI.


ERNEST L'OURSON

Vous avez laissé Ravi au zoo?


ENZO L'OURSON

Mais, c'est lui

qui voulait que le gorille

devienne son protégé.


ERNEST L'OURSON

Comment un gorille

peut-il remplacer un enfant?

Je... Jamais je n'aurais

pu imaginer ça.


LUCAS L'OURSON

T'aurais dû les voir,

tous les deux. Ils vont

très bien ensemble.


BENJAMIN L'OURSON

Et cela ne serait jamais

arrivé si tu n'avais pas

fait d'erreur, Ernest.


ERNEST L'OURSON

Tu veux dire que les erreurs

ne causent pas toujours des

problèmes aux ours en peluche?


BENJAMIN L'OURSON

C'est exact! Il arrive

aussi qu'elles causent

des accidents heureux.


LUCAS L'OURSON

Hé! Je suggère même

que l'on continue à placer

des peluches avec des gorilles.


ERNEST L'OURSON

Voilà une excellente idée,

Lucas! Je vais de ce pas

établir une liste de gorilles

susceptibles de nous intéresser.

Mais je dois d'abord placer

Jacques et Eddy.

De plus, le jeune Geoffroy,

31, avenue des Oliviers,

a besoin d'un nouvel ours.


BENJAMIN L'OURSON

Ça doit vouloir dire

que tu reprends le travail.

Hein, Ernest?


ERNEST L'OURSON

Bien sûr que oui, Benjamin!

C'est ici qu'on a besoin de moi.

À moins que je ne me trompe.


BENJAMIN L'OURSON

Ha! Ha! Non, tu as raison.

Il n'y a pas d'erreur.


LUCAS et BENJAMIN sont heureux du dénouement.


Fin de l'épisode


Titre :
Lucas veut partir


ÉLISA prépare l'arrivée de sa cousine, EMMA avec LUCAS son ourson.


ÉLISA

Ah! J'ai vraiment

hâte qu'Emma arrive ici.

Je suis sûre que toi aussi,

tu dois être content de revoir

Roxy.

(Faisant sauter LUCAS en riant)

Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

Ha! Ha! Ha! Ah...


ÉLISA termine de gonfler un matelas d'appoint dans sa chambre.


ÉLISA

Je pense que ça suffit.


La cloche de la porte résonne.


ÉLISA

Ah! Ça y est! Les voilà!


ÉLISA dépose LUCAS sur son coffre à jouets et descend ouvrir à sa cousine.


BENJAMIN profite de ce moment pour entrer dans la chambre.


BENJAMIN L'OURSON

Coucou, Lucas. J'ai

l'impression que ça va être

un week-end bien rempli.

Tu n'es pas de mon avis?


LUCAS L'OURSON

Tu as tout à fait raison.

(Glissant sur le sol)

Oh! Ça fait très longtemps

qu'Élisa n'a pas vu sa cousine.

Je suppose qu'elles doivent

avoir des tas

de choses à se raconter.


BENJAMIN L'OURSON

Je suis sûr que Roxy et toi,

vous allez bien vous amuser.


LUCAS L'OURSON

J'espère que tu ne vas pas

trop t'ennuyer tout

seul au moins.


BENJAMIN L'OURSON

Ah, mais non, voyons!

Ne t'inquiète pas pour moi.

J'ai de quoi faire.


ÉLISA

(Criant dans le couloir)

Emma est arrivée! Youpi!


LUCAS et BENJAMIN se précipitent pour voir EMMA du haut de l'escalier.


EMMA

Bonjour, tante Laura.


LAURA

Oh, ce que tu as changé.

Laisse-moi te regarder.

Va jouer avec Élisa

pendant que je prépare

un café à ta mère.


ÉLISA regarde sa cousine avec étonnement.


ÉLISA

Ça alors! Qu'est-ce que tu as

changé. Je te reconnais à peine.


Sur le palier de l'étage, BENJAMIN et LUCAS observent la scène.


BENJAMIN L'OURSON

On dirait que la cousine a

fait une poussée de croissance.


LUCAS L'OURSON

Elle a aussi fait du

shopping. Tu as vu son look?


ÉLISA

(Tentant de soulever les bagages d'EMMA)

Suis-moi. On va monter ça

dans ma chambre. Ah! Oh...


EMMA

(Rigolant)

Ha! Ha! à mon avis, tu ferais

mieux de prendre l'autre sac.


EMMA prend son sac et sa valise et se dirige vers l'escalier. Les oursons se dépêchent de reprendre leur place de peluches.


ÉLISA

Et sinon, à quoi est-ce

que tu veux jouer?


EMMA

Élisa, j'ai découvert

un nouveau groupe. Il faut

que je te fasse écouter,

c'est trop cool.


ÉLISA

Euh, bon, d'accord.


Les fillettes entrent dans la chambre en rigolant.


EMMA

Oh ça alors! C'est dingue!

Ta chambre est restée exactement

pareille que la dernière

fois où je suis venue.


ÉLISA

Presque! J'ai rajouté

un cadre. Tiens, regarde.

(Montrant le cadre)

Tu te souviens de ça?


EMMA

Oh! Oh non!

(Riant)

Ha! Ha! Ha!

On est vraiment allées

au restaurant avec nos ours

en peluche? Eh bien! On n'avait

peur de rien à l'époque.


ÉLISA

Qu'est-ce qu'on avait rigolé

ce jour-là. On les emmenait

partout. Tu t'en souviens?

Allez, va chercher Roxy.

On va tous danser.


EMMA

Plus personne n'a de peluche

à notre âge. Moi la première.


ÉLISA

Ah bon? Mais

comment tu t'endors?


EMMA

En écoutant de

la musique, pardi!

(Ouvrant sa valise)

Regarde ce que j'ai là.


EMMA sort un lecteur de musique portatif de sa valise.


ÉLISA

Oh!


EMMA met la musique. ÉLISA se bouche les oreilles.


EMMA

Comment tu trouves?

C'est cool, hein!


ÉLISA

Ça, tu peux

le dire! Ça déménage.


ÉLISA danse en faisant tourner LUCAS.


EMMA

Mais non! C'est pas comme

ça qu'il faut faire, cousine.


ÉLISA

Bon, si tu le dis.


EMMA

(Dansant)

Je vais te montrer.

Là, tu vois. Allez, fais

comme moi. C'est facile.


EMMA prend LUCAS et le lance sur le lit nonchalamment.


EMMA

(Riant)

Ha! Ha! Ha! C'est trop cool!


ÉLISA et EMMA dansent et s'amusent beaucoup. LUCAS par contre ne s'amuse pas du tout.


LUCAS L'OURSON

Alors ça, c'est la

meilleure! Je rêve.


Dans l'entrée devant la maison, LAURA salue la maman d'EMMA qui part en voiture.


LAURA

À dimanche alors.


BENJAMIN regarde partir la voiture par la fenêtre de la chambre de MAX.


LUCAS L'OURSON

Psst, Benjamin!


BENJAMIN L'OURSON

(Se retournant)

Hum? Ah, c'est toi, Lucas.

Eh bien, tu en fais

une tête. Tout va bien?


LUCAS L'OURSON

Non, ça ne va pas. C'est

Élisa. Je n'en reviens pas de ce

qui lui arrive. Elle est en

train de se transformer en Emma.


BENJAMIN L'OURSON

Qu'est-ce que tu veux dire?


LUCAS L'OURSON

Pour commencer, elle s'habille

comme elle. Et puis, elle a

aussi la même coiffure.

Si tu voyais ça, elles ont

exactement le même look.

Je les ai surprises qui

se mettaient du maquillage.


BENJAMIN L'OURSON

Écoute, Lucas, il y a

certaines choses contre

lesquelles nous ne pouvons

rien faire. En grandissant,

nos protégés changent.

Ils se cherchent une identité.


LUCAS L'OURSON

Elle s'appelle Élisa Cantin.

C'est ma protégée. Et elle a

beau n'avoir que 6 ans, elle

sait qui elle est. Elle n'a pas

besoin de changer d'identité.


BENJAMIN L'OURSON

Je comprends que

ça te tracasse.


LUCAS L'OURSON

Qu'est-ce que tu

me conseilles de faire alors?


BENJAMIN L'OURSON

Attends sagement là où elle

t'a laissé. Et quand elle aura

besoin de toi, tu seras là

pour elle. Comme d'habitude.


LUCAS L'OURSON

Oh... D'accord, Benjamin.

Si tu le dis.


BENJAMIN L'OURSON

Fais-moi confiance. Tout

finira par rentrer dans l'ordre.

Allez, et bonne chance.


LUCAS retourne dans la chambre d'ÉLISA où la musique joue à tue-tête. LUCAS passe par le passage de la penderie.


LUCAS L'OURSON

Tiens, qu'est-ce qu'elle fait

là, cette maison de poupées?


LUCAS s'aperçoit que EMMA et ÉLISA font un grand ménage de la chambre et range les jouets favoris d'ÉLISA.


ÉLISA

(Poussant son coffre à jouets)

Ça aussi, c'est moche.

Je vais refaire toute

la décoration de ma chambre.

Elle en a bien besoin.

(Arrachant un dessin de LUCAS)

Ce dessin par exemple:

à la poubelle.


ÉLISA remplace le portrait de LUCAS par la photo d'un chanteur populaire.


ÉLISA

Voilà!

Wow! Il est trop

cool ce poster!


LAURA

Les filles, je me demandais

si...

(Apercevant le nouveau look d'ÉLISA)

Oh! Élisa, mais, tu es...


ÉLISA

Cool! C'est ça?


LAURA

Oui. Cool.

Je disais donc,

ça vous dirait d'aller louer

un DVD au vidéoclub?

Vous le regarderez après dîner.


EMMA

Un DVD, ah oui,

je suis d'accord.


ÉLISA

Moi aussi, je suis d'accord.


EMMA

Parfait. Alors en route.


LUCAS entre dans la chambre.


ÉLISA

(Parlant dans le couloir)

Attendez!

J'ai failli oublier Lucas.


LUCAS se transforme rapidement en peluche sur le plancher près du lit.


EMMA

(Rejoignant ÉLISA)

Alors là, je t'arrête tout de

suite. Tu veux sortir avec ton

ours en peluche? C'est pas cool.

À moins que tu ne sois encore

un petit bébé. C'est ça?


ÉLISA

Euh, non. T'as raison.

J'ai passé l'âge d'avoir

un ours en peluche.


ÉLISA lance LUCAS sur son lit. Les deux fillettes ressortent de la chambre pour rejoindre LAURA.


LUCAS L'OURSON

(D'un air insulté)

Très bien! Puisque c'est

comme ça, je vais me trouver

un autre protégé.


Le soir venu, EMMA et ÉLISA regardent un film d'épouvante.


NARRATRICE

Vous savez, les enfants,

on raconte qu'un fantôme

hante les couloirs

de cette école primaire.


ÉLISA prend un coussin pour se cacher. EMMA, elle, mange son popcorn sans aucune émotion.


EMMA

Mmm! Mmm!

Mmm! Mmm!

(Effrayant ÉLISA)

Bou!


ÉLISA

(Sursautant)

Aaaah! Oh!


EMMA

Alors, Élisa, tu as peur?

Tu veux ton petit ours

en peluche peut-être?


Dans la chambre d'ÉLISA, BENJAMIN cherche LUCAS.


BENJAMIN L'OURSON

Lucas? Lucas? Lucas, tu es là?


ROXY L'OURSON

(Appelant d'un sac)

Benjamin, je suis enfermée.

Par ici.


BENJAMIN ouvre la pochette du sac.


BENJAMIN L'OURSON

Lucas?


ROXY L'OURSON

Eh non! C'est moi.


BENJAMIN L'OURSON

Roxy? Quelle surprise!

Finalement, Emma t'a

prise avec elle alors.


ROXY L'OURSON

Pas vraiment, non. Ouille!

C'est sa mère qui m'a mise

là-dedans. J'ignore pourquoi,

mais elle m'avait laissée.


BENJAMIN L'OURSON

Que veux-tu? Parfois,

quand ils grandissent,

nos protégés ont honte de nous.


ROXY L'OURSON

Ils ont honte?


BENJAMIN L'OURSON

Ce n'est rien. Tous les

enfants passent par là.


ROXY L'OURSON

Ah oui? C'est nouveau ça.

Hum! Eh bien, sache que

cette attitude ne me

plaît pas du tout.


BENJAMIN L'OURSON

C'est la même

chose pour Lucas.


ENZO entre dans la chambre.


ENZO L'OURSON

Benjamin! Enfin, je te trouve.

Ernest veut que tu passes

le voir au centre de placement.

Et apparemment, c'est urgent.


BENJAMIN L'OURSON

Comment ça, urgent?


ENZO L'OURSON

Tout ce que je sais,

c'est que Lucas est là-bas.


BENJAMIN L'OURSON

Lucas? Oh non!

Il ne manquait plus que ça.

Roxy, viens avec moi.

Je risque d'avoir besoin de toi.


ENZO, BENJAMIN et ROXY partent en courant.


Au centre de placement des oursons, LUCAS explique à ERNEST quel genre de protégé il aimerait.


LUCAS L'OURSON

Je voudrais quelqu'un qui aime

construire des cabanes, qui soit

gentil et aussi qui n'ait pas

honte de m'emmener avec lui

quand il va au vidéoclub.


ERNEST L'OURSON

Bon, c'est d'accord!

Seulement, je ne peux pas

te confier à un nouveau

protégé si tu continues

à faire une tête pareille.


LUCAS L'OURSON

J'essaie de sourire,

mais c'est pas facile.

Ça me rend tellement triste

ce qui m'arrive.


ERNEST L'OURSON

Je comprends.

Là, voyons. Hein?


ERNEST regarde ses dossiers quand il aperçoit ENZO qui lève le pouce en l'air pour montrer que la situation va s'arranger.


ERNEST L'OURSON

Bon, reste ici. J'ai bien noté

tout ce que tu m'as dit

et je crois avoir

la candidate idéale pour toi.


LUCAS L'OURSON

Prends ton temps. De toute

manière, personne ne m'attend.


ERNEST se dirige vers la salle des dossiers où BENJAMIN et ROXY l'attendent.


ERNEST L'OURSON

(Revenant vers LUCAS)

Ah ha! Cette demoiselle

devrait t'intéresser.

Elle se couche tous les jours

À 20h30. Elle est ordonnée.

Elle aime dessiner,

inventer des histoires.


LUCAS L'OURSON

Ça m'intéresse.


ERNEST L'OURSON

Hum...


LUCAS L'OURSON

Il y a un problème?


ERNEST L'OURSON

Oui. Mais c'est trois fois

rien. Disons que, étant donné

ton niveau de compétences,

tu ne devrais avoir

aucun mal à gérer ça.


LUCAS L'OURSON

Je t'en prie, Ernest, sois

franc avec moi. S'il y a

un problème avec cette fille,

j'ai le droit d'être au courant.


ERNEST L'OURSON

Comme tu voudras. Le problème,

c'est qu'elle risque de te faire

de la peine en te disant

des choses qu'elle ne

pense pas forcément.


LUCAS L'OURSON

Quel genre de choses?


BENJAMIN L'OURSON

(S'approchant de LUCAS)

Des choses du genre: «J'ai

passé l'âge d'avoir un ours

en peluche.» Allons, Lucas,

je t'assure qu'Élisa

a encore besoin de toi.


LUCAS L'OURSON

Tant pis pour elle!

C'est trop tard. Ernest m'a

déjà trouvé une autre protégée.


ERNEST pousse le dossier vers LUCAS.


LUCAS L'OURSON

(Lisant le nom de l'enfant)

Quoi? Élisa Cantin?


ERNEST L'OURSON

Fais-moi confiance.

La protégée qui te correspond

le mieux, c'est celle à

laquelle tu es déjà affecté.


LUCAS L'OURSON

Mais elle dit qu'elle a

passé l'âge d'avoir un ours

en peluche. Qu'est-ce que

je dois faire maintenant?


BENJAMIN L'OURSON

Continue comme tu as toujours

fait. Autrement dit, reste près

d'elle jusqu'à ce qu'elle ait

besoin de toi. Et crois-moi,

ça ne saurait tarder.


LUCAS L'OURSON

Tu en es vraiment sûr?


ROXY L'OURSON

En tout cas, c'est ce que

je vais faire. Parce qu'Emma

a encore besoin de moi.

J'en suis convaincue.


ERNEST L'OURSON

Tu as raison, Roxy. C'est

comme ça qu'il faut réagir.


LUCAS L'OURSON

Dans ce cas, allons-y.

On a déjà assez perdu de temps.


ENZO ramène les oursons chez les Cantin, sur son scooter, car il fait déjà nuit.


EMMA et ÉLISA sont blotties l'une contre l'autre pour écouter la fin du film.


EMMA

Tu penses qu'ils vont s'enfuir

avant que le fantôme les trouve?


ÉLISA

J'en sais rien. Et toi?


EMMA

J'ai bien peur que non.

Oh! Ça y est, il arrive.


ÉLISA

Je ne peux pas regarder.


LAURA éclaire le salon et s'approche du divan.


LAURA

Allez, les filles!


EMMA ET ÉLISA

(Sursautant)

Aaaah!


LAURA

C'est l'heure d'aller au lit.


ÉLISA

D'ac... d'accord, maman.


LAURA

Vous n'aurez qu'à

regarder la fin demain.

Allez, montez vous coucher.

Je vais venir vous border.


EMMA

Merci, tante Laura.


Les filles se dépêchent de monter. LUCAS les guette en haut de l'escalier. Il se dépêche d'avertir BENJAMIN et ROXY.


LUCAS L'OURSON

Elles sont dans l'escalier.

Dépêchez-vous.


EMMA

(Parlant dans le couloir)

Il faut que j'aille chercher

ma trousse de toilette.

T'as qu'à commencer

à te brosser les dents.


ÉLISA

D'accord.


EMMA entre dans la chambre et prend LUCAS sur le lit. Puis, EMMA sert LUCAS contre elle et le glisse sous les draps du matelas d'appoint.


EMMA

Oh... Hum!


ÉLISA

(Revenant dans la chambre)

Hé! C'est pas toi qui disais

que t'avais passé l'âge

d'avoir un ours en peluche?


EMMA

Je l'ai dit, oui. Mais pour

être franche, je ne le pensais

pas vraiment. Je regrette

de ne pas avoir amené Roxy.


EMMA ouvre son sac pour prendre son sac de toilette et trouve ROXY dans la pochette.


EMMA

Je vais me sentir toute

seule pour dormir sans elle.

(Trouvant ROXY)

Oh! Regarde un peu ce que j'ai

trouvé. Ça par exemple. Roxy!

C'est maman qui a dû

la mettre dans mon sac.


ÉLISA

Elle a bien fait. Comme ça,

maintenant, tu peux dormir

tranquille. Hé! Hé! Hé!


EMMA

La prochaine fois, on louera

un film comique. D'accord?


ÉLISA

Bien oui! Moi, j'aime que les

films rigolos, de toute manière.


Les fillettes rigolent.


LAURA

(Parlant dans le couloir)

Alors, mesdemoiselles,

tout va bien pour vous?


ÉLISA

Super, maman!


EMMA

Super, tante Laura!


BENJAMIN observe la scène depuis la penderie en riant.


Générique de fermeture

Épisodes de L'ours Benjamin

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par