Image univers L'ours Benjamin Image univers L'ours Benjamin

L'ours Benjamin

Benjamin et Howard prennent leur travail d'ours en peluche très au sérieux. Chaque jour, ils se donnent la mission d'aider Max et Élisa, les deux enfants de la famille, sans qu'ils le sachent et sans manquer aux règles des Nounours.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Atchoum - Les rois de la chatouille

Ben a très mauvaise mine, il n’a pas fermé l’oeil de la nuit. Il est allergique à la lavande et éternue à chaque fois qu’il respire l’odeur de cette plante. Lucas décide de se débarrasser de cette plante à la maison, mais il ne la trouve nulle part, non d’une peluche. Les rois de la chatouille.



Année de production: 2009

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

L'ours Benjamin est une série mettant en scène des peluches qui vivent différentes aventures. Les peluches s'animent lorsque les humains ne sont pas là, ce qu'ignorent les humains, à l'exception de madame Périgrinelle.


Début chanson thème


VOIX MASCULINE

♪ Un ours en peluche ♪

♪ Tu le sais ♪

♪ N’est pas comme n’importe

quel autre jouet ♪

♪ Il est toujours

ton meilleur ami ♪

♪ Un ami pour la vie ♪

♪ Et si tu cherches cet ami-là ♪

♪ Un ours sans pareil ♪


CHŒUR

♪ Franchis la porte viens ♪

♪ Suis le chemin ♪

♪ Du monde secret

de l’ours Benjamin ♪

♪ Franchis la porte viens ♪

♪ Suis le chemin du monde

secret de l’ours Benjamin ♪


Fin chanson thème


Titre :
L’ours Benjamin Atchoum


C'est la nuit chez les Cantin. MAX dort dans son lit. Un éternuement résonne dans le placard.


BENJAMIN L'OURSON

(Éternuant)

A-a-atchoum!


MAX

(Se retournant dans son sommeil)

Hum...


BENJAMIN, l'ourson de MAX, sort du placard, soulagé de n'avoir réveillé personne.


BENJAMIN L'OURSON

(Soulagé)

Ah, ouf...


BENJAMIN grimpe sur le lit de MAX.


BENJAMIN L'OURSON

(Tentant de retenir un éternuement)

A-a-a...


BENJAMIN se dépêche de courir au placard.


BENJAMIN L'OURSON

(Éternuant)

Atchoum!

(Reniflant)

Snif, snif. La nuit sera

longue si ça continue. Ah...


BENJAMIN retourne vers le lit.


Le lendemain matin, BENJAMIN reste couché malgré que son protégé soit déjà parti pour l'école.


BENJAMIN L'OURSON

(Éternuant)

A-a-atchoum!


LUCAS, l'ourson d'ÉLISA entre dans la chambre de MAX.


LUCAS L'OURSON

Nom d'une peluche. Avec tous

ces éternuements, on a de

la chance qu'il n'y ait

personne d'autre à la maison.


BENJAMIN L'OURSON

Oui, heureusement, Lucas.


LUCAS L'OURSON

Bien, ça alors,

tu as très mauvaise mine.


BENJAMIN L'OURSON

Merci bien. Je n'ai pas

fermé l'oeil de la nuit.

(Éternuant)

A-a-atchoum!


Soudain un fredonnement lointain alerte BENJAMIN et LUCAS.


LUCAS L'OURSON

Huh! Oh, c'est Laura.


BENJAMIN L'OURSON

Moi qui croyais qu'il

n'y avait personne.

(Tentant de retenir son éternuement)

A-a-a-a...


BENJAMIN met ses pattes sur son museau et court au placard.


BENJAMIN L'OURSON

Oh...


LAURA passe dans le couloir des chambres en fredonnant. LUCAS se dépêche de prendre son état de peluche.


LAURA

♪ Hum hum hum ♪

♪ Hum hum hum hum ♪


BENJAMIN L'OURSON

(Éternuant dans le placard)

Atchoum!


LAURA entre et sort de la chambre. LUCAS se dépêche de rejoindre BENJAMIN qui sort du placard en se frottant les yeux.


BENJAMIN L'OURSON

(Soupirant)

Ah...


LUCAS L'OURSON

Ouf! On l'a échappé belle,

dis donc. Mieux vaut aller

voir le docteur Parmentier

et en vitesse.


BENJAMIN L'OURSON

Hein? Bonne idée, Lucas.


BENJAMIN grimpe à la fenêtre et s'apprête à prendre la Tyrolienne installée à la corde à linge.


BENJAMIN L'OURSON

Han! Grimpe sur mon dos.


LUCAS L'OURSON

(Sautant sur le dos de BENJAMIN)

Han!


À la clinique de soins pour oursons, BENJAMIN est assis dans la salle d'examen. DRE PARMENTIER, le médecin des oursons, s'occupe déjà de trouver un remède.


DRE PARMENTIER OURSON

Menthe.


BENJAMIN L'OURSON

(Reniflant un extrait de menthe)

Snif.


DRE PARMENTIER OURSON

Hum... Coton.


BENJAMIN L'OURSON

(Reniflant)

Snif...


DRE PARMENTIER OURSON

Hum. Ah, essayons une

dernière fois, tu veux bien?


DRE PARMENTIER tient une tige de lavande.


BENJAMIN L'OURSON

(Reniflant)

Snif.

(Éternuant)

A-a-atchoum!


DRE PARMENTIER OURSON

Voilà qui confirme le

diagnostic. Tu es allergique

à la lavande, je le crains.


BENJAMIN L'OURSON

Qu'est-ce que je vais faire?

J'imagine qu'il y a de la

lavande quelque part

dans la maison.


LUCAS L'OURSON

J'ai une idée.

Je vais partir à la recherche

de la lavande pendant que tu

attends tranquillement

chez le docteur.


BENJAMIN L'OURSON

Très bonne idée. Merci, Lucas.

(Se tournant vers DRE PARMENTIER)

Ça ne vous gêne pas,

vous en êtes sûre?


DRE PARMENTIER OURSON

Bien sûr que non. Et puis, on

peut toujours avoir besoin d'un

petit coup de main au cabinet.


LUCAS L'OURSON

Génial. Ne t'inquiète pas,

Ben. Je viens te prévenir

dès que la voie est libre.

À tout de suite!


LUCAS retourne vite à la maison et commence ses recherches.


LUCAS L'OURSON

Tu ne perds rien pour

attendre, lavande, me voici.

Han! Fais-moi confiance,

je vais vite te trouver.

Ah-ha!


LUCAS aperçoit quelque chose de violet sur une étagère. Il grimpe pour le chercher.


LUCAS L'OURSON

(Grimpant)

Han-hop!


Il s'agit d'un cordon. LUCAS tire dessus, mais ce n'est que le cordon d'une médaille.


À la clinique de soins des oursons, BENOIT sort de la machine qui sert en remettre en forme le rembourrage.


BENOIT L'OURSON

Ha, ha, ha. Merci docteur.

Mon pelage est tout beau,

comme au premier jour.


BENJAMIN L'OURSON

(Sortant aussi de la machine)

Ha, ha, ha! Hé,

c'était amusant.


BENJAMIN est un peu étourdi et manque la marche du petit escalier pour descendre de la machine.


BENJAMIN L'OURSON

(Étourdi)

Oooh!

(Riant)

Ha, ha, ha! Qu'est-ce que

vous en dites, docteur,

je peux recommencer?


DRE PARMENTIER OURSON

Je crains que non, Ben. Trois

tours de remise en pelage, c'est

assez. Bon, suis-moi, allez.


BENJAMIN L'OURSON

(Soupirant)

Ah.


LUCAS cherche partout dans la chambre de MAX, même dans le coffre à jouets qu'il a vidé sur le parquet.


LUCAS L'OURSON

Hum, pas de lavande

là-dedans non plus.


À la clinique, JOVIAL consulte DRE PARMENTIER pour une couture ouverte.


JOVIAL L'OURSON

Vous croyez que vous

pouvez réparer ça, docteur?


DRE PARMENTIER OURSON

Ha, ha, ha! Ah, mais bien sûr,

voyons. Ne t'inquiète pas,

Jovial, tu seras chez toi bien

avant l'heure du coucher.

N'est-ce pas, Ben? Oh...


BENJAMIN arrive, tout emmêlé dans le fil à coudre.


BENJAMIN L'OURSON

(Riant)

Ha, ha, ha...


LUCAS cherche toujours la lavande dans la chambre de MAX.


LUCAS L'OURSON

Cette lavande doit bien être

quelque part, nom d'une peluche.


Soudain un pétale séché tombe sur le sol.


LUCAS L'OURSON

(Intrigué)

Hum?


LUCAS aperçoit une tige de lavande est collée avec du ruban sur un carton.


LUCAS L'OURSON

Te voilà. Ben va enfin pouvoir

arrêter d'éternuer. Ha, ha, ha!


LUCAS prend le carton et sort de la chambre en l'emportant avec lui. Il ne remarque pas qu'il s'agit d'une carte de souhaits.


BENJAMIN est toujours au bureau de DRE PARMENTIER. Celle-ci répand de l'encre sur une fiche de prescription.


DRE PARMENTIER OURSON

(Soupirant)

Ah...

Hum? Ah.


BENJAMIN L'OURSON

(Observant la tache d'encre à la loupe)

Wow, cette tache d'encre

me fait beaucoup

penser à un bourdon.


LUCAS arrive au bureau.


LUCAS L'OURSON

Ben! Ben, je l'ai trouvé!

Ça y est, j'ai trouvé

la lavande. Tu peux

rentrer maintenant.


BENJAMIN L'OURSON

Oh, c'est génial Lucas.


LUCAS L'OURSON

C'est bientôt l'heure

de dormir. On ferait mieux

d'y aller. Dépêche-toi.


BENJAMIN L'OURSON

Je te suis, Lucas.


BENJAMIN et LUCAS sortent rapidement du bureau.


DRE PARMENTIER OURSON

Ouf, il était temps.

(Soulagée)

Aaah...


De retour dans la chambre de MAX, BENJAMIN se sent beaucoup mieux.


BENJAMIN L'OURSON

Ah, disparue, la lavande.

(Inspirant)

Snif. Merci, Lucas. Je te

dois une fière chandelle.


LUCAS L'OURSON

Heureux d'avoir pu

t'aider. On se voit demain.

Dors bien.


LUCAS sort de la chambre vers celle d'ÉLISA.


BENJAMIN L'OURSON

Merci beaucoup.

Toi aussi.

(Bâillant)

Wouaah...


Au matin, le réveil-matin de MAX résonne dans la chambre. MAX se lève et descend vers la cuisine.


BENJAMIN L'OURSON

(S'étirant en se réveillant)

Wouaah... Hein?


BENJAMIN regarde l'heure sur le réveil-matin et remarque qu'il n'est que six heures.


BENJAMIN L'OURSON

Il est encore très tôt.

Je me demande ce que Max

fait déjà debout.


ÉLISA chuchote dans sa chambre.


ÉLISA

Aaah... J'avais presque oublié

que c'est la fête

des Mères aujourd'hui.

Qu'est-ce que tu vas lui offrir?


MAX et ÉLISA sortent dans le couloir. BENJAMIN les observe de loin.


MAX

J'ai fabriqué une carte que

j'ai décorée avec de la lavande.


ÉLISA

Ah, chouette, c'est sa

fleur préférée. Hi, hi, hi!


MAX

Oui, je le sais.


ÉLISA

Moi, je lui ai trouvé un gros

bouquet de lavande quand j'ai

fait les courses avec papa hier.

Je l'ai caché en bas

dans le sous-sol.


MAX

Bien joué. Maman ne l'aurait

jamais trouvé là-bas. On va le

remonter avec nous. Viens, on va

préparer à maman le meilleur

petit-déjeuner de sa vie.


MAX et ÉLISA descendent à la cuisine.


LUCAS sort de la chambre d'ÉLISA.


BENJAMIN L'OURSON

Hé, Lucas.

Je viens juste d'entendre Élisa

parler d'un gros bouquet de

lavande et Max parler de la

carte qu'il a faite pour

la fête des Mères.


LUCAS L'OURSON

Décorée d'un brin de lavande,

oui, je sais, mais on a

un problème plus

important que ça, Ben.


BENJAMIN L'OURSON

Qu'est-ce que tu veux dire?


LUCAS L'OURSON

Je me suis débarrassé de

la carte. Je l'ai jetée dans

la poubelle de la cuisine.

Qu'est-ce qu'on va

faire maintenant?


BENJAMIN L'OURSON

Il faut qu'on la récupère

et très vite. On y va!


Dans la cuisine, ÉLISA prépare des tartines pour LAURA.


ÉLISA

Je pense qu'il y a

assez de confiture, Max.


MAX

Oui, tu as raison. Tiens.


ÉLISA

Voilà.

Hum, ça a l'air bon. Hihi.


BENJAMIN entre lentement dans la cuisine.


BENJAMIN L'OURSON

D'accord, Lucas, suis-moi

et surtout, ne t'éloigne pas.


ÉLISA

Tu crois que maman

va être surprise?


MAX

Bien sûr. Papa a dit que ça

fait longtemps que maman n'a pas

eu de petit-déjeuner au lit.


Les oursons atteignent rapidement l'armoire où s se trouve la poubelle. BENJAMIN aide LUCAS à grimper.


MAX

Voilà. C'est assez, tu crois?

Ça m'étonnerait qu'elle en

mange plus que deux.


ÉLISA

Hi, hi, ça a l'air délicieux!


En se déplaçant avec l'assiette de tartines, MAX échappe la tartine du dessus qui tombe en éclaboussant le sol de confiture.


MAX

Oh, zut alors.


LUCAS a récupéré la carte et sort de la poubelle.


ÉLISA

Ah, ce n'est pas grave, Max.

On va en faire une autre,

c'est tout. On a encore

beaucoup de temps.


BENJAMIN L'OURSON

Allez, viens Lucas.

C'est le moment ou jamais.


ÉLISA prépare une autre tartine et MAX ramasse les dégâts sur le parquet. BENJAMIN et LUCAS profitent de l'occasion pour courir hors de la cuisine.


Dans la chambre de MAX, LUCAS grimpe sur le dos de BENJAMIN pour remettre la carte à sa place sur l'étagère.


BENJAMIN L'OURSON

Ah, vite Lucas.

(Retenant son éternuement)

A-a-a...


LUCAS L'OURSON

Han, ça y est.

(Courant pour retourner à la chambre d'ÉLISA)

À tout à l'heure, Ben.


MAX et ÉLISA montent l'escalier en riant.


ÉLISA

Tu crois que maman

sera contente?


MAX

J'en suis sûr.

En plus, ça sent très bon.


BENJAMIN retourne sur le lit de MAX. MAX entre chercher sa carte. ÉLISA tient le plateau à déjeuner avec le bouquet de lavande.


BENJAMIN suit les enfants aussitôt qu'ils sont sortis. Depuis la chambre des parents, il entend MAX et ÉLISA.


MAX et ÉLISA

Parlant dans la chambre des parents

Bonne fête des Mères, maman!


LAURA

(Parlant dans la chambre des parents)

Ho, ho, quelle belle surprise.

Un petit-déjeuner au lit!

Vous n'avez pas oublié.


SIMON

(Parlant dans la chambre des parents)

Ha, ha.

Bien sûr que non.


BENJAMIN et LUCAS observent la scène depuis l'ouverture de la porte.


SIMON

Comment on pourrait oublier la

meilleure maman du monde? Vous

avez bien travaillé, vous deux.


À son tour, SIMON offre un cadeau.


LAURA

Ah! Du parfum

à la lavande. Oh...


ÉLISA

(Montrant le bouquet)

Regarde, maman.

Je les ai choisies toute seule.

Est-ce que tu les aimes?


LAURA

Oh, elles sont...

ravissantes, chérie.


MAX

(Offrant sa carte)

Tiens, maman.

Ouvre-la! Ouvre-la!


LAURA

C'est très joli, Max.

Merci.

(Éternuant)

A-a-a... Atchoum!

J'aime beaucoup la lavande,

mais je pense qu'elle,

elle ne m'aime pas.


ÉLISA

Mais papa a dit que la lavande

était ce que tu préférais.


LAURA

Oh, c'est vrai, mais

c'est plutôt la couleur

lavande que j'aime.


SIMON

Aaah. J'ai confondu fleur

et couleur. Je suis vraiment

désolé, les enfants.


LAURA

Ne t'en fais pas, ce n'est pas

grave. Après tout, c'est

l'intention qui compte.

Merci beaucoup à tous.

Eh bien, ce petit-déjeuner m'a

l'air d'être vraiment dé-dé...

(Éternuant)

Atchoum!


SIMON

T'en fais pas, ma chérie,

l'opération «on se débarrasse

de la lavande» vient juste

de commencer. Pas vrai, Max?


MAX

Ha, ha. Tout à fait.


MAX et SIMON s'assurent de faire sortir la lavande de la chambre. LUCAS et BENJAMIN courent à leurs chambres respectives avant de se faire voir.


SIMON

(Riant dans le couloir)

Ha, ha, ha. Hé, on pourrait

refaire tout le salon couleur

lavande. Ta mère aimerait

sûrement ça.


MAX

Euh, peut-être...


SIMON

(Riant)

Ha, ha, ha.


LUCAS rejoint BENJAMIN dans le placard de la chambre de MAX.


LUCAS L'OURSON

Ça fait du bien de savoir

qu'il n'y aura plus de lavande

dans cette maison dorénavant,

n'est-ce pas Ben?


BENJAMIN L'OURSON

(Reniflant)

Snif, snif.

(Éternuant)

A-a-a...

Atchoum! Aah.

Ça, c'est sûr.


LUCAS et BENJAMIN rient.


Fin de l'épisode


Titre :
Les rois de la chatouille


Chez les Cantin, les oursons LUCAS et BENJAMIN sont seuls. BENJAMIN profite de ce moment de paix pour lire et se reposer un peu dans le lit de MAX. Mais des ombres s'approchent.


BENJAMIN L'OURSON

(Bâillant)

Aaah... Hum.

Zzz... Zzz...


Deux plumes s'approchent du museau de BENJAMIN et le chatouillent.


BENJAMIN L'OURSON

(Riant)

Ha, ha, ha. Ha, ha, ha!


BENJAMIN se réveille et ne voit personne autour de lui.


BENJAMIN L'OURSON

Hein? Hein? Hum?

J'ai probablement fait un rêve.

Aaah... Je me demande

pourquoi je riais comme ça.


Soudain les rires de LUCAS et JULIE qui sortent de leur cachette révèlent les auteurs des chatouilles.


JULIE et LUCAS LES OURSONS

Ha, ha, ha!


LUCAS L'OURSON

C'est à cause de nous, Ben.


BENJAMIN L'OURSON

Lucas? Julie? Ha, ha, ha.


JULIE et LUCAS chatouillent de nouveau BENJAMIN.


JULIE et LUCAS LES OURSONS

Les rois de la chatouille ont encore

frappé. Ha, ha, ha. Hi, hi, hi.


LUCAS et JULIE sortent en courant de la chambre et s'empressent d'attraper la Tyrolienne à la corde à linge pour changer d'endroit.


BENJAMIN L'OURSON

Les rois de la chatouille?

Hi, hi, hi.


LUCAS L'OURSON

(Pendu à la Tyrolienne)

Youpi!


Dans la cour voisine, chez les Montalban, SÉBASTIEN, l'ourson de Cécilia s'occupe de tailler le bonzaï sur la table du jardin.


SÉBASTIEN L'OURSON

(Fredonnant)

Hum hum hum hum ♪

Une dernière petite touche.

Magnifique. Il faut admettre

que mon bonzaï japonais commence

à prendre forme grâce aux

soins que je lui donne.

(Fredonnant)

♪ Hum hum hum ♪

Encore cette branche-ci.


Plus loin dans la cour, LUCAS et JULIE rampent pour ne pas être remarqués.


SÉBASTIEN L'OURSON

Les peluches venues

de partout pour l'admirer

seront étonnées par

tant de beauté et de grâce.

Et puis, elles s'inclineront

à jamais devant mes...

(Riant à cause des chatouilles)

Houhouhou

hi, hi, hi. Ha, ha,

ha. Houhou ha, ha, ha!


JULIE et LUCAS LES OURSONS

Les rois de la chatouille

ont encore frappé.

(Riant)

Hahaha!


JULIE et LUCAS se dépêchent de partir pendant que SÉBASTIEN est pris d'un fou rire sur la table du jardin.


SÉBASTIEN L'OURSON

Ha, ha, ha!

Aaah!


SÉBASTIEN remarque alors que la cime de son bonzaï est disparue. Il l'a taillée en riant.


SÉBASTIEN L'OURSON

(Désespéré)

Nooon!


LUCAS et JULIE ne se rendent pas compte et rigolent en s'éloignant.


JULIE et LUCAS LES OURSONS

Hi, hi, hi. Ha, ha, ha.


Dans le jardin de la maison de MATHIEU, JESSICA fait une patience sur la balançoire du jardin.


JESSICA L'OURSON

(Fredonnant)

♪ Hum hum hum hum ♪

♪ Hum hum hum ♪


LUCAS et JULIE surprennent JESSICA en lui chatouillant les pattes.


JESSICA L'OURSON

(Riant)

Ha, ha, ha!


JULIE et LUCAS LES OURSONS

Chatouille. Chatouille.


JESSICA L'OURSON

(Roulant sur le sol en riant)

Ha, ha, ha.


LUCAS L'OURSON

Personne n'échappe aux

rois de la chatouille.


CARLOS saute du toit de la maison voisine et atterrit avec son parachute.


CARLOS L'OURSON

(Tombant en parachute)

Attention en bas. Wouh!

Aaah!

(Resté accroché à une branche)

Wouhou, quelle descente.


LUCAS L'OURSON

Salut, Carlos. Depuis quand

est-ce que tu fais du

saut en parachute?


CARLOS L'OURSON

Ha, ha. Bien, depuis ce matin.

Cette vieille taie d'oreiller

fonctionne du tonnerre, mais

Sylvain n'a évidemment pas prévu

que je volerais aussi loin.

Hum... Hum... Han!


CARLOS est pris dans son harnais et n'arrive pas à descendre.


JULIE et LUCAS LES OURSONS

(Se regardant d'un air complice)

On dirait bien une mission

pour... les rois

de la chatouille!

(Riant)

Ha, ha, ha.


CARLOS L'OURSON

(Se tortillant en riant)

Ha, ha, ha. Ha, ha.

Non, arrêtez! Ho, ho, ho.

Ha, ha, ha! Ha, ha.


JESSICA L'OURSON

(Rejoignant les autres)

Bon, ça suffit. C'est--


LUCAS et JULIE recommencent à chatouiller JESSICA.


JESSICA L'OURSON

(Riant)

Ha, ha, ha! Ha, ha, ha!

Arrêtez. Ha, ha.


La porte du jardin s'ouvre, stoppant les rires des oursons presque pris en flagrant délit. Très vite LUCAS et JULIE se cachent, tandis que JESSICA et CARLOS reprennent leur état de peluche.


SYLVAIN

Mathieu. Hé Mathieu,

aurais-tu vu...

(Apercevant son ourson pendu à la branche)

Carlos!


SYLVAIN tire sur le parachute et libère CARLOS.


SYLVAIN

Han! Voilà, tu es libre.

Le vent est plus fort

que je ne l'aurais cru.

Où est passé Mathieu?

J'ai entendu quelqu'un rire.


SYLVAIN retourne chez lui en emportant CARLOS.


JESSICA L'OURSON

(S'animant)

Ouf, on l'a échappé belle.

Tout ça à cause de ces deux

rois de la chatouille.


SÉBASTIEN prend une pause au café du parc. JEANNOT lui sert un lait frappé.


JEANNOT L'OURSON

Eh voilà, cher Sébastien,

un délicieux milkshake au miel.

(Commençant à rire)

Ha! Ho, ho.


JEANNOT est pris d'un fou rire et échappe le lait frappé qui se renverse sur la tête de SÉBASTIEN.


JEANNOT L'OURSON

(Riant aux éclats)

Ha, ha, ha! Ha, ha.


SÉBASTIEN L'OURSON

Non, mais dis donc,

(Riant aussi.)

Jeannot, tu te crois malin?



Sous la table, LUCAS et JULIE chatouillent SÉBASTIEN et JEANNOT.


JULIE et LUCAS LES OURSONS

(Riant aussi)

Ha, ha, ha.

Ha, ha, ha.

(Sortant du café en courant)

Tadam!

Ha, ha, ha.


Aussitôt que les chatouilles s'arrêtent, JEANNOT et SÉBASTIEN cessent aussi de rire. En fait, ils ne sont pas contents du tout.


SÉBASTIEN L'OURSON

Hum.


À la bibliothèque, GREGORY et TATAYOSHI font la lecture pendant que MLLE TOQUÉ travaille à son bureau. Soudain, MLLE TOQUÉ éclate de rire.


MLLE TOQUÉ L'OURSON

(Riant aux éclats)

Hou, hou. Hou, hou, hou.

Ha, ha, ha. Ha! Ha, ha,

ha. Hou! Hou, hou, hou.


JULIE et LUCAS LES OURSONS

(Sortant de nulle part)

Les rois de la chatouille

ont encore frappé.


MLLE TOQUÉ L'OURSON

(Riant)

Ho! Ho, ho, ho.


LUCAS et JULIE s'en vont rapidement. Et MLLE TOQUÉ s'arrête de rire subitement en remarquant qu'elle a tamponné deux pleines pages dans un cahier.


MLLE TOQUÉ L'OURSON

Ça par exemple.

Les petites fripouilles.


Dans le parc, JULIE et LUCAS frappent encore, cette fois leur victime est RUBY qui fait un grand trait blanc sur la peinture qu'elle est en train de faire.


RUBY L'OURSON

(Peignant en fredonnant)

♪ Hum hum hum ♪

♪ Hum hum ♪

(Riant)

Ah! Ha, ha, ha. Ha, ha, ha.

Ha, ha, ha. Hi, hi, hi.

Ha, ha, ha.

Ah. Hum...


LUCAS et JULIE s'en vont avant d'être remarqués et RUBY s'arrête de rire en constatant que sa toile est gâchée.


Chez les Cantin, BENJAMIN fait la sieste dans le lit de MAX. Il se fait réveiller par SÉBASTIEN en émoi.


SÉBASTIEN L'OURSON

Benjamin.


BENJAMIN L'OURSON

(Sursautant)

Ah!


SÉBASTIEN L'OURSON

Comment peux-tu faire la

sieste quand c'est le grand

chaos et la pagaille complète

dans notre monde

autrefois paisible?


BENJAMIN L'OURSON

Mais enfin, je ne vois pas du

tout de quoi tu veux parler,

Sébastien. Que s'est-il passé?


SÉBASTIEN L'OURSON

Lucas et Julie ont lancé une

attaque de chatouilles. Et moi,

je pense qu'il est grand temps

que tu y mettes un point final.


SÉBASTIEN retourne vers la fenêtre pour sortir de la maison.


BENJAMIN L'OURSON

Ah. Ha, ha, ha. Ça?


SÉBASTIEN L'OURSON

(Grimpant sur le coffre.)

Han! Tout le monde est

rassemblé au café et t'attend

avec beaucoup d'impatience.

Alors, tu viens?


BENJAMIN L'OURSON

Ah. Oui, bien sûr, je te suis.


Les deux oursons utilisent la Tyrolienne de la corde à linge pour se rendre à l'ascenseur du grand arbre.


BENJAMIN L'OURSON

(Sautant de la fenêtre)

Hop!


Au café du parc, les oursons victimes des chatouilles sont réunies.


SÉBASTIEN L'OURSON

On ne peut pas savoir ni où ni

quand ces rois de la chatouille

vont frapper. Ils sont une

menace et je dis que notre

peluche en chef, l'Ours

Benjamin, devrait faire

quelque chose au plus vite.


TOUS

Absolument.

C'est vrai.


BENJAMIN L'OURSON

Vous ne croyez pas que vous

exagérez un peu? Après tout, ces

deux-là ne font que s'amuser.

(Riant aux éclats)

Ha, ha, ha. Ha, ha, ha.

Ha, ha, ha.


SÉBASTIEN L'OURSON

Je ne vois pas du tout

ce qu'il y a d'amusant, Ben.


BENJAMIN L'OURSON

(Riant)

C'est trop... C'est trop drôle.

Ha, ha, ha.


JULIE et LUCAS traversent la salle en courant.


JULIE et LUCAS LES OURSONS

Les rois de la chatouille

ont encore frappé.

Ha, ha, ha.

(S'arrêtant dans l'escalier de l'entrée)

Non, personne ne peut échapper

aux rois de la chatouille.

(Riant en s'enfuyant)

Ha, ha, ha.


SÉBASTIEN L'OURSON

(S'adressant à BENJAMIN)

Qu'est-ce que je t'avais dit?

Ces deux-là méritent

une bonne leçon.


BENJAMIN L'OURSON

C'est d'accord. Je vais

aller leur parler.


SÉBASTIEN L'OURSON

Si tu crois que ça va changer

quelque chose. à mon humble

avis, ces deux garnements

méritent une

punition exemplaire.


BENJAMIN L'OURSON

Mais Sébastien, je suis sûr

que toi aussi, tu as fait

des petites bêtises quand

tu étais jeune.


SÉBASTIEN L'OURSON

Hum. Moi? Trois fois rien.


BENJAMIN L'OURSON

Ruby, tu te rappelles la fois

où on a rempli des pistolets

à eau de sirop vert?


RUBY L'OURSON

Oh oui! Ha, ha. Ceux qui

avaient le malheur de croiser

notre chemin n'étaient pas

très contents de repartir

tout verts et gluants.

Edgar était chef à l'époque.


BENJAMIN L'OURSON

Tout juste. Et comment

il a réagi?


RUBY L'OURSON

Eh bien, il nous a parlé pour

nous faire comprendre que ce qui

nous faisait tant rire n'était

pas forcément amusant

pour les autres.


BENJAMIN L'OURSON

Donc, je crois qu'une fois que

j'aurai parlé à Julie et Lucas,

ils vont comprendre la

même chose. Allez, viens.


SÉBASTIEN L'OURSON

Hum. Comme d'habitude, c'est

encore à moi de montrer à tout

le monde comment doit

réagir un vrai chef dans

une telle situation.


RUBY et BENJAMIN sont dans un jardin. Des rires humains se font entendre au loin. JULIE et LUCAS chatouillent les pieds d'un vieux monsieur qui dort sur sa chaise.


VIEUX MONSIEUR

(Riant dans son sommeil)

Ha, ha, ha.

Ha, ha, ha. Zzz...

Ha, ha, ha. Zzz...

Ha, ha, ha. Zzz... Ha, ha.


BENJAMIN et RUBY suivent le son et entrent dans le salon où dort le vieil homme.


BENJAMIN L'OURSON

Hum-hum.


VIEUX MONSIEUR

Quoi? Quoi?

(Bâillant)

Aaah... Aaah...

Ah, ça par exemple. J'ai

dû encore rêver... Zzz...


Les oursons se précipitent hors de la pièce. Les oursons se retrouvent dans la chambre de LOANE, la protégée de JULIE.


BENJAMIN L'OURSON

Bon, écoutez. Vous vous êtes

bien amusés, mais assez,

c'est assez.


LUCAS L'OURSON

Nom d'une peluche, pourquoi

tu es aussi sérieux?


JULIE L'OURSON

Oui?


BENJAMIN L'OURSON

Eh bien, voilà. Peut-être que

chatouiller est amusant pour les

rois de la chatouille, mais

ça ne l'est pas pour ceux qui

se font chatouiller. On doit

toujours agir avec les autres

comme on aimerait qu'ils

agissent avec nous.


LUCAS L'OURSON

Hum... D'accord, Ben.

Je crois que je comprends

où est le problème.


BENJAMIN L'OURSON

Alors, c'est super, Lucas. Je

savais qu'avec une explication--


LUCAS L'OURSON

Le problème, c'est que

tu es un rabat-joie.


RUBY L'OURSON

(Étonnée)

Ah!


LUCAS L'OURSON

Alors...


LUCAS et JULIE chatouillent RUBY et BENJAMIN qui se mettent aussitôt à rire.


RUBY L'OURSON

Arrête ça.


BENJAMIN L'OURSON

(Riant)

Ha, ha, ha.


RUBY L'OURSON

Ha, ha, ha.

Arrêtez, ça suffit!


Pendant que LUCAS continue les chatouilles, JULIE va ouvrir la porte pour s'enfuir avec LUCAS.


BENJAMIN L'OURSON

(S'arrêtant de rire)

Ah? Oh.

(S'adressant à RUBY)

Ça ne s'est pas passé

comme je l'aurais voulu.


RUBY L'OURSON

Non, pire que ça. Ça s'est

passé exactement comme

Sébastien l'avait prévu.


Plus tard BENJAMIN cherche conseil auprès d'ERNEST le responsable des placements.


ERNEST L'OURSON

Je pense qu'il est grand temps

d'arrêter ces fripouilles de la

chatouille, Ben. J'ai envoyé

Matteo s'en occuper,

mais j'ai bien peur qu'il ne

soit dépassé par les événements.


Dans la salle de jeux, ENZO l'ourson coursier rit aux éclats pendant en s'éloignant de JULIE et RUBY les oursons.


ENZO L'OURSON

Ha, ha, ha. Ha, ha, ha.

Oh là là. Ha, ha, ha.

Hi, hi, hi. Ha, ha, ha.

Ha, ha, ha. Hi, hi, hi.


JULIE et LUCAS s'amusent comme des petits fous et atterrissent dans la piscine à balles au bas du grand toboggan. RUBY et BENJAMIN profitent de l'occasion pour saisir les plumes de LUCAS et JULIE.


JULIE L'OURSON

Hé!

(S'adressant à RUBY)

Rends-moi ma

plume tout de suite.


LUCAS L'OURSON

C'est pas vrai, Ben, tu vas

pas encore nous donner une leçon

sur le fait qu'il faut agir avec

les autres comme on aimerait

qu'ils agissent avec nous.


BENJAMIN L'OURSON

Non, je me suis rendu compte

que pour que vous compreniez la

leçon, il faut d'abord que vous

sachiez comment se sent celui

qui est à l'autre bout de la plume.


RUBY et BENJAMIN chatouillent JULIE et LUCAS qui rient aux éclats. BENJAMIN et RUBY rient aussi.


LUCAS et JULIE réussissent à s'éloigner, mais BENJAMIN et RUBY les poursuivent dans le grand tube toboggan.


BENJAMIN L'OURSON

Personne n'échappe aux

rois de la chatouille.


RUBY L'OURSON

Non, personne. Attendez

qu'on vous attrape.


JULIE L'OURSON

Hou, hou, hou. Hi, hi, hi.


LUCAS L'OURSON

On a compris.


JULIE L'OURSON

Non, des chatouilles.

Des chatouilles!


JULIE et LUCAS LES OURSONS

On a compris la leçon.


BENJAMIN L'OURSON

Bon, d'accord.

Je dirais que vous avez reçu

autant de chatouilles

que vous en avez donné.


Tous glissent dans le grand tube et atterrissent dans la piscine à balles en s'amusant et en riant.


LUCAS et JULIE surgissent les premiers en faisant voler les balles et en riant. Après avoir ri autant, LUCAS et JULIE sont épuisés.


Plus tard, tous les oursons sont réunis au café du parc.


LUCAS L'OURSON

(S'adressant aux oursons)

On est vraiment désolés. Avant

que Ben et Ruby nous obligent à

nous mettre à votre place, on ne

savait pas que ce n'était pas

amusant de se faire

chatouiller sans arrêt.


JULIE L'OURSON

Oui, c'est fini

les chatouilles. Promis.


SÉBASTIEN L'OURSON

Oh non. Vous n'allez pas vous

en tirer aussi facilement.

J'ai mis au point une petite

leçon beaucoup plus efficace

qui, je l'espère, vous

plaira autant qu'à moi. Hum


SÉBASTIEN est sur la scène avec LUCAS et RUBY. Il tient une corde qui semble suspendue au plafond.


SÉBASTIEN L'OURSON

Une mauvaise plaisanterie

en mérite une autre.


SÉBASTIEN tire sur la corde qui en fait est reliée à un pot de peinture verte qui tombe directement sur lui.


SÉBASTIEN L'OURSON

Aaah!


BENJAMIN et RUBY assis à une table se retiennent de rire.


BENJAMIN L'OURSON

(Riant dans sa patte)

Hi, hi, hi.


BENJAMIN L'OURSON

Eh bien, Sébastien, qu'est-ce

que ça fait d'être la victime

de sa propre plaisanterie?


SÉBASTIEN L'OURSON

C'est collant.

Vraiment très collant.


LUCAS L'OURSON

Ne t'en fais pas, Sébastien.

On va nettoyer ça.

Pas vrai, Julie?


JULIE L'OURSON

Bien sûr, Lucas.


JULIE et LUCAS LES OURSONS

Toute peluche

digne de ce nom devrait agir

avec les autres comme elle

aimerait qu'on agisse avec elle.


TOUS

(Riant)

Ha, ha, ha.

Ha, ha, ha. Ha, ha, ha.

Ha, ha, ha.


Générique de fermeture

Épisodes de L'ours Benjamin

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par