Image univers Maya l'abeille Image univers Maya l'abeille

Maya l'abeille

Maya est une petite abeille pas comme les autres. Son non-conformisme et sa soif d'aventures l'ont poussé à quitter la ruche pour vivre dans la prairie, en toute liberté. Le monde est vraiment trop vaste et fascinant pour qu'elle reste confinée à la vie réglementée de la ruche.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Willy devient fourmi

Avec un ami taon, Maya, accompagnée par son fidèle ami Willy, va voir un cheval
pour la première fois. Malheureusement, la queue du cheval va assommer Willy
et celui-ci sera emporté par des fourmis qui veulent le manger. A son réveil,
dans la fourmilière, Willy se prend pour une fourmi et ses amis auront toutes
les peines du monde à lui faire entendre raison.



Année de production: 1975

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début chanson thème


VOIX DE FEMME

♪ Dans un pays de tous les temps

Vit la plus belle des abeilles

Que l'on ait vue

depuis longtemps

S'envoler à travers le ciel ♪

♪ Cette petite abeille

porte le nom de Maya

Petite oui mais espiègle Maya

Qui n'a vraiment peur de rien ♪

♪ Qui suit toujours son chemin

Venez donc découvrir

la malicieuse Maya

Petite oui mais espiègle Maya ♪

♪ Tout le monde aimera Maya

Maya Maya

Maya Maya

Maya raconte-nous

ta vie ♪♪


Fin chanson thème


Titre :
Willy devient fourmi


WILLY sort d'une fleur.


WILLY

Han! Il est

temps de se... Naturellement,

Maya n'est plus là. Et tout à

l'heure, en rentrant à la ruche,

je vais me faire recevoir comme

un malpropre parce que j'ai

découché. Et Maya, est-ce que

je vais finir par la trouver?

Mais où elle est?


MAYA court dans un labyrinthe.


MAYA

Ouf! Ouf! Ouf!

Ah, je ne vois pas de sortie.

Toujours pareil.

C'est quand même inouï!

Il doit certainement avoir

un moyen de sortir d'ici.


JEAN est posé sur un brin d'herbe et regarde MAYA.


JEAN

Tu as un problème,

toi, on dirait.


MAYA

Hein?


JEAN

Pourquoi tournes-tu en rond

dans l'empreinte du sabot, hein?


MAYA

Quelle empreinte? Quel sabot?


JEAN

Eh oui! Tu te démènes dans une

empreinte de sabot de cheval.


MAYA

Un sabot de cheval?

Qu'est-ce que c'est, un cheval?


MAYA s'envole et rejoint JEAN.


JEAN

Tu ne sais pas ce que c'est

qu'un cheval? Tu te paies ma

tête où tu es une vraie débile?


MAYA

Je suis pas une débile,

mais j'ai jamais vu de cheval.

Tu en as vu, toi?


JEAN

Bien sûr puisque c'est ma

nourriture. Je m'appelle Jean

et je suis un taon. Tu sais

ce que c'est au moins?


MAYA

Un temps chaud ou froid?


JEAN

Non, T-A-O-N. Viens,

je vais te montrer un cheval.


MAYA suit JEAN. WILLY voit MAYA et JEAN voler au-dessus de lui.


WILLY

Maya, attends-moi! Où vas-tu?


MAYA

Je m'en vais

regarder un cheval.


WILLY

Regarder un cheval? Tu veux

te débarrasser de moi.

Tu veux me laisser tomber,

voilà ce que tu veux!


MAYA

Mais qu'est-ce que tu vas

chercher? Tu es encore

à moitié endormi.

Commence par te réveiller.


JEAN

Où es-tu passée, petite

abeille?

(S'adressant à WILLY)

Et toi, tu es

un ami de l'abeille?


WILLY

Oui. Je suis même son meilleur

ami et je m'appelle Willy,

si tu veux le savoir. Alors,

n'emmène pas Maya quelque part

où elle sera en danger.

Sinon, c'est à moi que tu auras

affaire, c'est bien compris?


JEAN

À vrai dire, l'endroit

n'est peut-être pas

de tout repos, mais...


MAYA

Aucune importance, on y va

quand même. Toi, Willy,

attends-nous dans le champ

de trèfle, d'accord?


JEAN

Allons-y vite. J'ai soif

et je veux du sang de cheval.


WILLY

Hé, attendez-moi un peu!

Je viens aussi!


Plus tard, JEAN et MAYA se posent sur un brin d'herbe et regardent un cheval qui broute.


JEAN

Tu vois cette chose marron,

là-bas? Eh bien,

c'est un cheval.


MAYA

Mais c'est énorme! Ah,

je veux voir ça de près.


MAYA et JEAN s'approchent du cheval.


JEAN

Ça t'épate, pas vrai?


MAYA

Ah, tous ces poils!


JEAN

C'est son pelage.


MAYA remarque les nombreuses mouches sur le cheval.


MAYA

Et toutes ces mouches,

elles sont de ta famille?


JEAN

Pas toutes, non. Je suis

un taon, pas une mouche, mais

on est parent. Et un cheval a

assez de sang pour nourrir

tout le monde.

Ah! Fais attention à sa queue!


MAYA

Quoi?


Le cheval bat de la queue.


JEAN

À sa queue. Le cheval

se défend avec, tu comprends?

Et si jamais sa queue

te touche, elle t'assomme.


MAYA s'éloigne et se pose sur un brin d'herbe.


MAYA

Ah, qu'est-ce

que j'ai eu peur!


JEAN est sur le cheval.


JEAN

Tu peux revenir, Maya.

Il y a plus de danger.

Pour l'instant, en tout cas.


WILLY est sur le cheval.


WILLY

Tu es le chef

des mouches, ici?


JEAN

Oui. Et toi, tu es

Willy, c'est ça?


WILLY

Où elle est, Maya?


JEAN

Ah! Attention à la queue!


Le cheval bat de la queue et assomme WILLY qui tombe par terre. JEAN le cherche sur le cheval.


JEAN

Hé, Willy, réponds!

Où est-ce que tu es passé?

Hé, Willy! Willy!


Le cheval bouge et ses sabots se posent tout près de WILLY, toujours sans connaissance.


JEAN

Willy, mais où es-tu, bon sang?


JEAN voit WILLY près du sabot du cheval.


JEAN

Ah, Willy! Va-t'en, Willy!

Tire-toi, bon sang! Fiche

le camp d'ici en vitesse, tu

m'entends? Taille-toi vite fait!


Le bataillon de fourmis arrive et s'arrête près de WILLY.


SOLDATS

1, 2... 1, 2... 1, 2...


COLONEL

On a une abeille. Emportez-la.


Les fourmis emportent WILLY, sous les yeux de JEAN qui les suit.


SOLDATS

1, 2... 1, 2... 1, 2...


JEAN

Hé! Hé! Ah!

Ah, c'est gentil à vous

de m'aider à emporter

ce pauvre Willy.


COLONEL

On fait notre travail.

On t'aide pas du tout.


JEAN

Non?


COLONEL

Nous faisons un travail

de voirie et d'hygiène publique

en enlevant les cadavres.


JEAN

Hé, pas si vite, les gars!

Vous faites erreur. Cette petite

abeille n'est pas morte.


COLONEL

Peut-être pas encore,

mais ça ne tardera pas.


SOLDATS

1, 2... 1, 2... 1, 2...


JEAN

Tu es optimiste, toi.


Les fourmis emportent WILLY jusqu'à leur fourmilière.


SOLDATS

1, 2... 1, 2... 1, 2...

1, 2... 1, 2... 1, 2...

1, 2... 1, 2... 1, 2...


Le bataillon veut déposer WILLY dans un garde-manger. La FOURMI 1 surveille le garde-manger.


FOURMI 1

Allez plus loin,

ici, c'est complet.


Le bataillon dépose WILLY dans une chambre.


COLONEL

Rangez-la ici. On la mettra

dans le garde-manger plus tard.


SOLDATS

À vos ordres!


COLONEL

1, 2... 1, 2... 1, 2...


Les fourmis s'en vont. FOURMI 2 arrive. Elle regarde WILLY.


FOURMI 2

Ça a pas l'air mauvais, ça.

J'ai envie d'y goûter

un peu. Miam!


La FOURMI 2 mord le pied de WILLY qui se réveille en hurlant.


WILLY

Ah! On me mord

les doigts de pied!


FOURMI 2

Mon colonel, mon colonel!

L'abeille est vivante! Oh!


Le COLONEL et le bataillon reviennent vite dans la chambre.


COLONEL

Où ça? Mais qu'est-ce que

tu racontes? Tout à l'heure,

elle était morte.


WILLY

Qu'est-ce que ça veut dire,

tout ça? Qu'est-ce que vous

faites? Où est-ce que je suis?

Je devrais tout de même

savoir ce qui m'arrive.


COLONEL

Tu ne vois pas où tu es?

Chez les fourmis.


WILLY

Qu'est-ce que c'est,

les fourmis? Je connais pas.


COLONEL

J'ai l'impression

qu'il lui manque une case

dans le ciboulot.


WILLY

Une case? Vous dites qu'il

me manque une case dans

le ciboulot? Ça veut dire

quoi, manquer une case?


SOLDAT 1

Bien voilà, ceux à qui

il manque une case,

ils sont pas normaux.


COLONEL

Hum, il a peut-être perdu

la mémoire? Il parait que ça

arrive. Dis-moi, qui es-tu? D'où

viens-tu? Comment t'appelles-tu?

Tâche de réfléchir

et de me répondre.


WILLY

Qui je suis? Euh...

Si je le savais,

je pourrais vous répondre.


FOURMI 2

Mais tu sais pas?


COLONEL

J'espère au moins que tu sais

que tu es une fourmi?

Comme nous toutes!


WILLY

Puisque vous me le dites,

je dois sûrement en être une.


COLONEL

Dans ce cas, fini de te

prélasser. Les fourmis sont

des insectes actifs. Au travail!


WILLY

Hein, insecte actif?

À vos ordres!


Plus tard, WILLY creuse un tunnel en grugeant des racines.


WILLY

C'est éreintant, toutes

ces racines qu'il faut ronger.

Miam! Miam! Miam!

Allons-y, allons-y. Nous autres,

les fourmis, insectes actifs...

Miam! Miam! Miam!


COLONEL observe WILLY. Il court vers la pouponnière où NICK, un soldat, dort à son poste.


COLONEL

Nick! Est-ce que tu m'entends?


NICK

Oh, oui!


COLONEL

Les larves vont sortir des

oeufs d'un instant à l'autre.

Je te charge de surveiller

l'éclosion. Exécution!


NICK

Oh là, vous m'en demandez

trop, mon colonel. C'est

par miracle que j'arrive

à me tenir debout. Aaah...

Je pourrais pas, hein?


COLONEL

Dans ce cas,

je mets le gros.


WILLY surveille les larves.


WILLY

C'est drôle, je suis

pourtant une fourmi active,

et malgré ça, je suis fatigué

tout le temps. Aaah...


Les larves commencent à éclore.


WILLY

Ah, les larves sont en train

d'éclore! Si seulement je savais

ce qu'il faut faire avec.


LARVES

Faim! Faim! Miam! Miam!


WILLY

Comme moi! Quand je me

réveille, j'ai toujours faim.


LARVES

Miam! Miam!


WILLY

C'est vrai, j'ai faim!


WILLY va chercher du lait et en verse dans un bol.


LARVE 1

Ah, c'est pas bon, ça.


WILLY

Oui, oui, oui!


LARVES

Non! Non!


WILLY

Vous avez de la chance

qu'étant futé de nature,

je sais comment m'y prendre.


WILLY verse du lait dans sa bouche et prend chaque larve et transfère le lait dans leurs bouches.


WILLY

Hé, m'arrache pas la

bouche! C'est pas une tétine!

Il faut pas mordre, hein? Han!


LARVE 1

J'ai faim! J'ai faim!


LARVE 2

Moi aussi!


LARVE 3 n'arrive pas à sortir de son œuf.


WILLY

Tu arrives pas à sortir?

Je vais t'aider.

Le travail il y a

que ça de vrai dans la vie.


WILLY s'occupe des larves. FOURMI 3 arrive dans la pouponnière.


NICK

Il faut travailler

dans la gaieté, mon vieux.


WILLY

Oui, j'arrive. Il y en aura

assez pour toi, t'en fais pas.


WILLY prend NICK dans ses bras.


NICK

Mais... mais...

mais qu'est-ce que tu fais?

Moi, je suis Nick! Ça va pas?

Je suis pas une larve!


WILLY

Ah non?


Le bataillon de fourmis et WILLY marchent dans la forêt. Ils aperçoivent un trognon de pomme.


COLONEL

En avant! Direction, pomme!


Les fourmis et WILLY mangent la pomme. WILLY tombe de la pomme. Les fourmis et WILLY transportent des morceaux de pommes vers la fourmilière. JEAN vole au-dessus d'eux.


JEAN

Alors, te voilà

ressuscité, Willy?


WILLY

Hein?


JEAN

Willy, c'est moi,

Jean le taon.


WILLY

Jean? Je connais pas.


JEAN

Oh...?


Plus loin, FLIP saute dans la prairie.


FLIP

Et... Hop!

♪ Yon hé hé ♪

♪ Yon ton ti ♪

Hi... Hop!

♪ Yon yon hé hé ♪

♪ Yon yon hi hi ♪

Hi... Hop! Ah! Ah!

Oh, l'araignée est en train

de guetter quelqu'un. Je me

demande qui ça peut être.


Au-dessus de FLIP, L'ARAIGNÉE est sous une fleur. Sur la fleur, il y a une abeille dont seule l'ombre est visible.


FLIP

Oh, celle-là, elle est

particulièrement dangereuse.

Quand les abeilles ou

les papillons s'aventurent

dans les calices des fleurs,

elle arrive sans crier gare

et hop! Eh oui. Oh, Maya!

Maya...


MAYA est sur la fleur.


MAYA

Qu'est-ce qu'il y a?


FLIP

Vient vite, j'ai quelque chose

d'intéressant à te montrer.


MAYA

J'arrive. Qu'est-ce qu'il y a

de si intéressant?


MAYA s'envole.


L'ARAIGNÉE

Ah... Et juste

au dernier moment.


MAYA rejoint FLIP.


MAYA

Me voilà. Qu'est-ce que

tu voulais me faire voir?


FLIP

Là, où tu étais à l'instant.


MAYA

Hein? Qu'est-ce qu'il y a

de si extraordinaire?


FLIP

Tu ne vois donc rien? À

l'endroit où tu étais assise, il

y a une grosse araignée à l'affût.


MAYA

Je ne vois toujours rien.


Sur la fleur, L'ARAIGNÉE est partie.


FLIP

Ha! Il y a pas à dire...

Ça, pour être rapide,

c'est une rapide, la sale bête.


MAYA

Je vois ce que c'est, tu

voulais me faire une blague,

hein? Tu adores ça me faire

marcher, espèce de farceur!

Bien, moi, on ne m'a pas

comme ça. Il faut pas

me prendre pour une idiote.


JEAN arrive.


JEAN

Je suis content

de te voir, Maya.


MAYA

Jean le taon!


JEAN

Je viens de voir une drôle

de chose. J'ai vu une abeille

qui s'est transformée en fourmi.

Et tu sais que c'est, cette

abeille? C'est ton gros ami,

le mollasson, là, comment

il s'appelle déjà? Euh... Euh...


FLIP

Tu veux dire Willy?


JEAN

Oui, c'était bien Willy.


MAYA

Willy est devenu fourmi?


JEAN

Oui.


FLIP

Encore une chance

qu'il se soit pas

transformé en hippopotame!


JEAN

J'ai l'impression

que le pauvre ne tourne

plus rond du tout.


JEAN, MAYA et FLIP trouvent WILLY dans la prairie. WILLY mange un morceau de pomme.


MAYA

Willy!


FLIP

Mais qu'est-ce que tu fais

ici, mon vieux Willy?


WILLY

Hein?


MAYA

Hé, Willy.


FLIP

Tu entends?

Voyons, Willy, depuis quand

une abeille mange-t-elle

de la pomme?


MAYA

Willy! C'est moi,

ton amie Maya.


WILLY

Maya? Je connais aucune Maya.


JEAN

Vous voyez? Je vous l'avais

bien dit. Ça va pas bien dans

sa tête. Mais alors là, pas bien

du tout, il est complètement...


MAYA

Pauvre Willy!


FLIP

Pour moi, à la suite de

je ne sais quel accident,

il a perdu la mémoire.


MAYA

Willy?


WILLY

Hein?


WILLY sent MAYA.


WILLY

Ah toi, tu sens bon le miel.

Nous autres, les fourmis,

on aime le sucré. Maintenant,

tu vas me faire le plaisir

de me suivre gentiment dans la

fourmilière. Peut-être que notre

colonel va me décorer pour avoir

cette provision de sucre, hum?


FLIP

Il est fou?


WILLY

Et comme ça, je serai

peut-être plus obligé de nourrir

les bébés larves. Bon, viens

ici. Par ici, le miel!


WILLY poursuit MAYA.


MAYA

Au secours!


WILLY

Par ici, le miel! Ha, ha, ha!


MAYA

Willy, tu es complètement fou!

Qu'est-ce qui te prend?

Si tu veux mon miel,

il faut d'abord m'attraper.


MAYA s'envole. WILLY la suit.


WILLY

Attends un peu, tu vas voir.


MAYA

Un instant... Tu es

une fourmi, n'est-ce pas?


WILLY

Bien sûr.


MAYA

Si tu es une fourmi, comment

se fait-il que tu saches voler,

hein? Les fourmis,

elles ne volent pas.


WILLY

Oui, je suis d'accord,

les fourmis ne volent pas.

Aaah!


WILLY cesse de bouger les ailes et tombe par terre. FLIP et JEAN arrivent près de WILLY.


FLIP

Alors, qu'est-ce

que tu en dis?


WILLY

De quel droit m'adressez-vous

la parole? Moi, en tout cas,

je vous connais pas.


FLIP

Allons, tu ne reconnais

pas un vieux camarade?


JEAN

Je l'ai bien dit,

il est complètement fou.


MAYA se pose près de ses amis.


MAYA

Mais c'est affreux

ce qu'il lui arrive.


FLIP

Je sais, moi, ce qu'il faut

faire. Lui rappeler des choses

qu'il a connues avant.


MAYA

Ah, c'est une très bonne idée!

Il se souvient sûrement de

notre institutrice Cassandre.


FLIP

Ça m'étonnerait.

Essaye toujours,

qu'est-ce que tu risques?


MAYA

Tu te souviens de celle

qui nous faisait la classe?

Une demoiselle qui s'appelait

Cassandre. Cassandre.


WILLY

Cassandre? Tu as

bien dit "Cassandre"?


MAYA

Oui. Oui, notre maîtresse

d'école à tous les deux. C'est

elle qui nous apprenait tout ce

que les abeilles doivent savoir.


WILLY

Mais quelle Cassandre?

Cassandre...

Ah! Quand j'essaie

de penser, tout fait mal!


FLIP

Fais un effort,

Willy, il le faut.


MAYA

Tu te souviens quand même

de mademoiselle l'institutrice,

Willy. C'est elle qui

nous a tout appris.


WILLY

Une institutrice, tu dis?


JEAN

Oui, c'est ça.


WILLY

Oui... Je sais pas,

je crois. Ah, peut-être.

Cassandre, Cassandre...

Mais enfin, qui est

cette Cassandre? Qui?


WILLY se souvient d'être en classe avec les autres abeilles et MADEMOISELLE CASSANDRE. Dans son souvenir, les abeilles sont des fourmis.


MAYA

Tu te souviens d'elle

maintenant, n'est-ce pas?


WILLY

Oui, je me souviens d'elle

à présent. Cassandre est

une fourmi. C'était

mon institutrice.


MAYA

Ah! Qu'est-ce que nous

allons faire, Flip? Qu'est-ce

que nous allons faire?


FLIP

Tant pis. Il ne reste

qu'un seul moyen: essayer

le traitement de choc.


FLIP hurle dans le visage de WILLY qui tombe, surpris.


FLIP

Et maintenant, tu te souviens?


JEAN

De quoi tu te souviens?


MAYA

Alors?


WILLY

Oui! Oui, je me souviens!


FLIP ET JEAN

Quoi? Youhou!

Tu te souviens de quoi?


WILLY

Qu'en ma qualité de fourmi

travailleuse, je ne dois pas

perdre un instant.


WILLY court jusqu'au morceau de pomme et le ramène dans la fourmilière. Il dépose le morceau de pomme dans le garde-manger. Le COLONEL est là.


COLONEL

Hop là! Celui qui a rapporté

quelque chose doit ensuite

balayer les couloirs,

c'est clair?


WILLY

À vos ordres!


WILLY passe le balai dans le couloir.


WILLY

Je suis une

fourmi obéissante et j'exécute

les ordres du colonel.

♪ Et je balaie le couloir ♪

♪ Le couloir le couloir ♪

♪ Et je balaie je balaie ♪

♪ Allez allez ♪


FLIP, JEAN et MAYA sont assis sur un brin d'herbe.


FLIP

Maya, il faut en faire notre

deuil, il est devenu fourmi.


JEAN

Oui.


FLIP s'en va.


WILLY passe le balai.


WILLY

Je balaie je balaie ♪

♪ Je balaie ♪

♪ J'obéis sans rouspéter

ni m'arrêter ♪


WILLY se couche, essoufflé. Le COLONEL arrive.


COLONEL

Alors, on fait un petit somme?

Tu es une fourmi travailleuse,

donc tu ne dois jamais

interrompre ton travail.

Compris?


WILLY

Je sais bien, colonel,

seulement, je ne tiens plus

debout tellement j'ai faim.


COLONEL

Hum... Alors, tu as faim?

C'est possible. Après tout,

tu n'as rien mangé depuis

ce matin. Hé, Nick, viens!


NICK arrive.


NICK

À vos ordres!


COLONEL

Le gros est tombé d'inanition.

Donne-lui donc quelque

chose à manger.


NICK

Viens avec moi, Willy, viens.


WILLY

Attends, attends, je peux pas

te suivre, Nick, je suis trop

faible pour faire un seul pas.

Il faut que tu me portes.


NICK

Ça, c'est le bouquet. Han!


NICK porte WILLY jusqu'au garde-manger.


WILLY sort du garde-manger en courant.


WILLY

Ah non! J'en veux pas, c'est

dégoûtant! Je mangerai pas

de papillon ni de mouche

ou de saletés de ce genre.


NICK

Hum, tu as de drôles de goûts,

toi. Nous, les fourmis,

c'est ce que nous préférons.

Tu veux pas de fraise ni

de gruyère, mais qu'est-ce que

tu veux, alors? Je sais bien

que je peux pas te comprendre.

Après tout, c'est normal,

tu as des goûts d'abeille.


WILLY

Tu as dit que je suis

une abeille? Une abeille,

oui? Oui, tu as dit oui?


NICK

Tu as dû mal entendre.

J'ai seulement dit que

tu étais une drôle de fourmi.


WILLY

(Pleurant)

Alors, qu'est-ce que je suis?

Je suis une fourmi ou

une abeille? Bou hou hou!


JEAN vole dans la prairie.


JEAN

Hé! Le sang de poulain, ça,

c'est vraiment bon. Ce champ-là,

il faut que j'y revienne demain.

On y mange rudement bien.


JEAN se pose sur un brin d'herbe, près de MAYA.


JEAN

Dis, Maya, je te vois toute

triste. Tu penses encore

à ce pauvre Willy,

c'est ça, n'est-ce pas?


MAYA

Oui. J'y pense tout le temps.

Ah! J'ai une idée!


MAYA s'envole rapidement.


JEAN

Hein? Hé, oh! Pas si vite,

bon sang. Attends! Maya,

où veux-tu aller?


MAYA arrive près de la fourmilière.


FOURMIS

1, 2... 1, 2... 1, 2...


MAYA se pose près de NICK qui transporte toujours WILLY.


MAYA

Écoute-moi, Willy.


NICK

Toi, je te connais,

je t'ai déjà vue

quelque part. Qui es-tu?


MAYA

Qu'est-ce que tu fais avec

mon ami Willy? Où tu l'emportes?


WILLY

T'arrête pas.


NICK

Bien, c'est-à-dire qu'enfin...


WILLY

Faim, faim, faim!

J'ai très faim!


NICK

Je vais lui donner à manger.


MAYA

C'est une abeille, Willy.

Sais-tu ce qu'on donne

à manger aux abeilles?


NICK

Bien, quoi? Qu'est-ce que

tu veux que je lui donne?

Du miel, évidemment.


MAYA

Si tu veux lui donner du miel,

c'est la preuve que tu sais

très bien que Willy

n'est pas une fourmi.


WILLY

Ah! La tête me fait mal!


Le COLONEL arrive.


COLONEL

Ça ne veut rien dire.

Nous autres, les fourmis,

nous mangeons aussi du miel

quand nous en trouvons.


FLIP est sur une feuille au-dessus de la fourmilière.


FLIP

Mais vous n'en

trouvez pas souvent.


MAYA

Hé, Flip!


FLIP

Attends. Alors... Pour

en revenir à ce miel que

les fourmis mangent, elles en

mangent parfois, en effet, quand

elles le volent quelque part.


COLONEL

Nous, les fourmis,

nous accuser de vol?

C'est un scandale! Retire

immédiatement cette insulte!


FLIP

Les abeilles, elles, elles

le fabriquent. Quand elles

se posent sur une fleur, elles

ne font pas que sucer le nectar,

mais emportent aussi

le pollen sur leur corps.


MAYA

C'est important, car ainsi,

nous contribuons à la

fécondation des fleurs. C'est

en grande partie grâce à notre

action que les fleurs deviennent

des fruits. Vous avez bien

compris, au moins? Oh?


MAYA regarde autour d'elle. Les fourmis sont parties. Il ne reste que FLIP et WILLY.


MAYA

Ah, elles ont toutes disparu,

mais elles ont laissé Willy.


WILLY

Vous avez peut-être

raison, après tout.

Je veux dire qu'il est

possible que je sois

vraiment une abeille.


MAYA

Mais tu en es une!


WILLY s'envole difficilement. MAYA et FLIP le suive. WILLY se pose dans une fleur et commence à manger le pollen avec appétit.


Plus tard, FLIP est sur une branche.


FLIP

Notre ami Willy a retrouvé la

mémoire et a tout de même fini

par admettre qu'il n'est pas

fourmi, mais bel

et bien abeille.


WILLY est dans une fleur non loin.


WILLY

Maya! Maya! Maya, où es-tu,

Maya? Attends, c'est par là...

Voilà, de nouveau envolée.

Maya! Youhou?


MAYA est dans une autre fleur.


MAYA

Me voilà, Willy.

Coucou! Coucou! Ha, ha!


MAYA saute de fleur en fleur avec joie.


Générique de fermeture

Épisodes de Maya l'abeille

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge

Résultats filtrés par

Coloriage

6 images