Image univers Maya l'abeille Image univers Maya l'abeille

Maya l'abeille

Maya est une petite abeille pas comme les autres. Son non-conformisme et sa soif d'aventures l'ont poussé à quitter la ruche pour vivre dans la prairie, en toute liberté. Le monde est vraiment trop vaste et fascinant pour qu'elle reste confinée à la vie réglementée de la ruche.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Du poison au menu

Alexandre le Grand cuisine une bonne soupe pour nos amis, ils vont ensuite récolter le fameux maïs. Maya découvre un potager avec des légumes énormes, mais ces légumes sont maudits, surtout ne pas les goûter. Vont-ils pouvoir résister?



Année de production: 1975

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début chanson thème


VOIX DE FEMME

♪ Dans un pays de tous les temps

Vit la plus belle des abeilles

Que l'on ait vue

depuis longtemps

S'envoler à travers le ciel ♪

♪ Cette petite abeille

porte le nom de Maya

Petite oui, mais espiègle Maya

Qui n'a vraiment peur de rien ♪

♪ Qui suit toujours son chemin

Venez donc découvrir

la malicieuse Maya

Petite oui, mais espiègle Maya ♪

♪ Tout le monde aimera Maya

Maya Maya

Maya Maya

Maya raconte-nous

ta vie ♪♪


Fin chanson thème


Titre :
Du poison au menu


MAYA survole le champ de fleurs à la recherche de WILLY.


MAYA

Willy? Willy!

Willy!

Willy, où es-tu?

Enfin, réponds-moi.

Willy! Je te cherche partout.

Où peut-il être?

C'est moi, Willy. C'est Maya.

Ne fais pas l'idiot.


MAYA trouve WILLY qui dort sur une fleur.


WILLY

(Ronflant)

Zzz...


MAYA

Réveille-toi. Il fait jour.

Debout. Ha, ha, ha!


WILLY

(Ronflant)

Zzz... Zzz...

(Se réveillant)

Aaah! Oh, tu m'as fait peur.


MAYA

Ha, ha, ha! Oh, quel flemmard!

Je vais te dire un truc énorme.


WILLY

Tu as trouvé un champ de

trèfles avec beaucoup de pollen?


MAYA

Commence par me dire

si tu sais où est mon ami,

Alexandre le Grand.


WILLY

Non, je sais pas, d'ailleurs,

ça m'intéresse pas. Cette

souris prétentieuse m'ennuie.


MAYA

Tu es jaloux, c'est pour ça.

Mon ami Alexandre

est formidable.

Il sait quasiment tout.


WILLY

Je vois pas ce qu'il y a

de formidable à tout savoir.

Quand on sait tout, ça veut dire

qu'on n'a plus rien à apprendre.

J'aime mieux rester ignorant

et avide de tout connaître.


MAYA

Je voulais déjà te le

demander depuis longtemps.

Pourquoi n'aimes-tu pas

mon ami Alexandre le Grand?

Parfois, j'ai même l'impression

que tu le détestes franchement.

Et en tout cas, il nous invite à

venir déguster un potage de

mai chez lui. Où vas-tu?


WILLY

Me laver les dents.

Quand on est invité à la soupe

par un personnage aussi savant,

il faut au moins se laver

les dents. Wouah...


WILLY s'envole.


MAYA

Hé! Mais où vas-tu?

Attends un peu.

Tu t'envoles sans même savoir

où mon ami Alexandre habite.


WILLY

Pas besoin de le savoir.

Il suffit que je sente

l'odeur de la soupe.


MAYA

Ne te mets pas à t'empiffrer

aussitôt arrivé. Mon ami

à également invité Flip.


WILLY

Oh? Alors, grouillons.

Pourvu que Flip nous en

laisse un peu, de soupe.


MAYA

Ha, ha, ha!


ALEXANDRE, la souris prépare le potage. FLIP est attablé dans la salle à manger d'ALEXANDRE.


ALEXANDRE

Eh bien, je crois bien que

j'ai mis tout ce qu'il faut.

Il serait temps qu'ils arrivent.

Un autre grain de maïs fumé.

Tu connais pas ça, Flip?

Mmm, le maïs donne de l'arôme.


FLIP

Du maïs fumé dans

un potage de mai?


ALEXANDRE

Pas vraiment fumé. Je cueille

le maïs quand il est très mûr et

je le laisse sécher au soleil un

bon moment. C'est une recette

que m'a donnée une parente qui

était cuisinière chez le roi des

rats: Rataplan Ier. Hé, hé, hé!


FLIP

Quand je vois tout ce

que tu mets dans cette soupe, je

me demande comment on va pouvoir

digérer ce bouillon de sorcière.


ALEXANDRE

Pas du tout. Fais-moi

confiance, je m'y connais.

C'est une vraie soupe de régime.

J'ai assisté à des conférences

de diététique quand je vivais

sous le grand auditorium.

Oh, c'est chaud!


MAYA

(Arrivant dans la pièce avec WILLY)

Bonjour, c'est nous!


ALEXANDRE

Hein?


MAYA

Puisque vous nous avez

invités, nous sommes venus

manger votre fameux

potage de mai.


ALEXANDRE

Il y a un petit malentendu.

C'est pas un potage de mai,

c'est une soupe de maïs.


MAYA

Puis-je vous présenter mon

meilleur ami? Il était impatient

de faire votre connaissance.


ALEXANDRE

Soyez le bienvenu,

mon cher Willy. Je suis

très honoré du grand honneur

que vous me faites.


WILLY

Oh, mais comment

connaissez-vous mon nom?


MAYA

Je te l'ai pourtant bien

dit, Willy. Il y a vraiment

très peu de choses que Monsieur

Alexandre le Grand ignore.


ALEXANDRE

Ah, venez, nous pouvons

commencer. La soupe est prête.


FLIP

Ça sent bon, mmm... Si le goût

vaut l'odeur, on va se régaler.


MAYA

Alors, moi, je me mets à

côté de quelqu'un qui

mange sans laper.


WILLY

Sniff! Sniff... Mmm!

Je sais que c'est une allusion

à moi. Malgré ça, je me mets à

côté de toi si tu veux bien.


MAYA

Oh, mais bien sûr!


MAYA, FLIP et WILLY

(Reniflant)

Mmm... Mmm!


FLIP

Alors, les jeunes, si

nous commencions tout de même?


ALEXANDRE

Mais je vous prie, mangez.

Mais attention, elle est chaude.


FLIP

Bon appétit!


WILLY dévore son bol et se met même à le lécher.


MAYA

Oh, enfin Willy, tu as peur

qu'on prenne ton assiette?


ALEXANDRE

Allons, Maya, cet appétit

prouve seulement

qu'il aime ma soupe.


MAYA

Oh, je ne savais pas

que la soupe de maïs était

aussi délicieuse. Bien entendu,

c'est grâce à votre talent

de cuisinier, n'est-ce pas?


ALEXANDRE

J'avoue que je me défends.

J'ai une proposition à vous

faire. Quand on aura fini de

manger, on ira ramasser du maïs.


MAYA

Et ça nous vaudra une aussi

bonne soupe une autre fois?


FLIP

En ce moment, le maïs est mûr

à point. On peut le faire sécher

au soleil. C'est pour ça

qu'il embaume si fort.


ALEXANDRE

C'est de moi,

bien entendu, que Flip

tient ses connaissances.

Je viens de lui expliquer

comment on fait la soupe.


FLIP

(Gêné)

C'est exact.

Vous avez en effet mentionné

quelque chose de ce genre.


MAYA

(S'adressant à WILLY)

Tu as entendu, gros paresseux?

On va cueillir le maïs.


WILLY

Vous devriez y aller sans moi.

Je suis pas tellement adroit

pour ce genre de choses.


ALEXANDRE

Si vous êtes intéressés

par l'agronomie,

je suis à même de vous faire

une conférence sur le maïs

et l'agriculture en général.


WILLY

Eh bien moi, je vais aller me

chercher quelques boulettes de

pollen. C'est plus substantiel

qu'une conférence.


MAYA

Voyons Willy, tu ne peux

pas t'en aller comme ça.


WILLY

Si, je peux! La preuve.

Et puis cette souris me

casse les pattes.


MAYA

Oh... Oh, ce qu'il est

mal élevé. Il mange la

soupe, puis il s'en va.


Plus tard, FLIP, ALEXANDRE et MAYA parcourent le champ.


FLIP

(Sautillant)

Yep... Yep... Yep...


MAYA

Attendez, je crois

que nous sommes arrivés.

Je vois un grand champ de maïs.


ALEXANDRE

Notre chère Maya a de bons

yeux. Le maïs a l'air d'être mûr

à point. Tu iras nous en

cueillir quelques grains, Flip.


FLIP

C'est d'accord.


ALEXANDRE

Nous le goûterons.

D'abord, il faut

retirer les feuilles.


MAYA ET FLIP retirent les feuilles d'un épi et essaient d'arracher un grain qui finit par tomber sur ALEXANDRE


FLIP

Han... Han...


MAYA

Han... Han... Oh...


ALEXANDRE

Ah! Goûtons un peu

s'il est bon. Scrunch!

Oh, mes chers enfants,

croyez-moi, ce maïs est un

vrai nanan. Hé, hé, hé!

Vous devriez y goûter.

Ça vaut la peine.


MAYA

(Goûtant)

Scrunch!


FLIP

(Goûtant)

Scrunch, scrunch!

Oh, c'est vraiment très bon.


MAYA

L'ennui, c'est qu'ils sont

difficiles à défaire,

les grains. Il y en a peut-être

de tombés. Je vais aller voir.


MAYA parcourt seule le champ et arrive devant une clôture en bois qui protège un potager humain


MAYA

Oh...Qu'est-ce qu'il y

a derrière cette clôture?


MAYA regarde à travers la clôture et découvre des tomates, des patates et des pois verts.


MAYA

Ou je ne suis jamais venue

ici ou je n'ai pas

fait attention. Curieux.

Je n'aurais jamais cru

que ça existe. Il faut

que j'aille vite le raconter.


Pendant ce temps, FLIP et ALEXANDRE continuent de ramasser les grains de maïs. MAYA parvient à les rejoindre.


ALEXANDRE

En voilà encore un.


MAYA

Hé, Flip, Alexandre!

Venez vite voir

quelque chose de formidable.


FLIP

Qu'est-ce qui t'arrive,

ma petite Maya? Tu as l'air

énervée comme une puce.


ALEXANDRE

Respire profondément et

lentement. Il faut que tu te

calmes sinon tu vas t'étrangler.


MAYA

Là, derrière, il y a

une clôture. Et derrière

cette clôture, des légumes,

mais alors gigantesques!


ALEXANDRE

Tu as la berlue ou quoi?

Des légumes comme

ça, ça n'existe pas.


FLIP

Tu as tendance à exagérer.


MAYA

Enfin, vous ne voulez pas me

croire, puisque je vous le dis.

J'ai vu des tomates grosses

comme des potirons et des

pommes de terre immenses.


ALEXANDRE

Par exemple, voilà

qui m'étonne. Quelque chose

que je ne connais pas?

Je vais aller voir ça de ce pas.


MAYA

Oui, vous vous

en rendrez compte.


MAYA, ALEXANDRE et FLIP marchent vers la clôture et se retrouvent face aux légumes.


FLIP

(Sautillant)

Yep... Yep...

Yep... Yep...

Je n'en crois pas mes yeux.


ALEXANDRE

En effet, la chose

est inexplicable.


MAYA

Il n'y a plus qu'à s'assurer

qu'ils sont aussi bons

que grands. Ha, ha!


FLIP

Oh, on se sent minuscule

à côté de ces mastodontes.


MAYA

Les petits pois là-haut,

vous avez vu un peu leur taille?


FLIP

Impressionnant.


ALEXANDRE

Il existe donc au monde

quelque chose que j'ignore?

Maya, Flip, venez m'aider.


MAYA et FLIP aident ALEXANDRE défaire la cosse d'un petit pois.


MAYA

Ha, ha, ha!


FLIP

Ha, ha, ha!


ALEXANDRE

Oh, il y en a un

qui s'est détaché.


MAYA

Regardez-moi ça, c'est inouï!

C'est pas un petit pois,

c'est un pois énorme.


ALEXANDRE

S'il est aussi bon que gros,

rien à dire, c'est parfait.

Ces légumes ont dû être traités

avec des produits chimiques.


FLIP

On va tout de suite

voir si ça a bon goût.


Une coccinelle apparaît avec beaucoup d'enfants apparaît près de FLIP.


MADAME COCCINELLE

Non, arrêtez! Arrêtez,

ne mangez pas ces petits pois!


FLIP

Hum, plaît-il?


MADAME COCCINELLE

Je suis navrée, Monsieur Flip,

mais j'avais le devoir de vous

empêcher de manger

ces dangereux légumes.


MAYA

Et pour quelle raison nous ne

nous devrions pas manger

ce superbe petit pois?


MADAME COCCINELLE

Parce que ces affreux légumes

sont extrêmement nocifs.


FLIP

"Ces affreux légumes"?

Excusez-moi, mais je ne vois pas

comment un légume

peut être affreux.


MADAME COCCINELLE

Croyez-moi, Monsieur Flip,

si par malheur vous en

mangez, vous deviendrez

comme mon fils Thomas.


ALEXANDRE

Excusez-moi si je suis

indiscret, mais qu'est-ce qu'il

est arrivé à votre

fils, chère madame?


MADAME COCCINELLE

Oh non! C'est trop... affreux.


FLIP

Qu'est-ce qui est affreux?

Votre fils Thomas ou le légume?


ALEXANDRE

Voulez-vous nous dire ce

que cache cette réticence?


MAYA

Si c'est un secret de famille,

personne ne vous oblige à en

parler, Madame Coccinelle.


MADAME COCCINELLE

Non. C'est seulement

que Thomas était un enfant

travailleur et gentil.

Et depuis qu'il a goûté

à ces maudits légumes,

c'est devenu un véritable...

Snif, snif! Aaah... Attention!

C'est lui!


Le sol tremble très fort. MADAME COCCINELLE court se mettre à l'abri tout comme FLIP, ALEXANDRE et MAYA. THOMAS apparaît. THOMAS est gigantesque.


FLIP

Yep... Yep...


THOMAS

Personne n'est aussi fort que

Thomas l'Hercule. Ha, ha, ha!

(Mangeant des légumes)

Scrunch! Scrunch!


MADAME COCCINELLE

Je t'en prie, mon Thomas,

ne touche plus à ces

légumes néfastes.


THOMAS

Je regrette,

je peux pas y résister.

Ah, c'est tellement bon.


MADAME COCCINELLE

Oh..


THOMAS

(Mangeant des légumes)

Scrunch!


ALEXANDRE

Thomas ressemble davantage

à un cobaye qu'à une coccinelle.


FLIP

Un cobaye?

Qu'est-ce que c'est?


ALEXANDRE

Ce sont des espèces de souris

que les humains élèvent dans des

cages et qui leur servent

à faire des expériences.


MAYA

Puisque les humains font

des expériences avec les souris,

ils peuvent en faire

aussi avec des légumes?


ALEXANDRE

Très juste. C'est

sans doute avec des produits

chimiques qu'ils font pousser

des légumes aussi gros. Ce qui

est stupide, car non seulement

ils abîment la nature, mais

ils s'empoisonnent eux-mêmes.


MADAME COCCINELLE

Puisque vous êtes savant, ne

pourriez-vous pas

aider mon Thomas?


ALEXANDRE

Il faut le persuader de ne

plus toucher à tous ces légumes.

(S'adressant à THOMAS)

Sache, Thomas, que si tu

continues à te nourrir de cette

façon, tu deviendras si gros

que tu n'arriveras même plus

à faire un mouvement.


THOMAS

Tais-toi donc, avorton de

souris. Moi, je suis très fort,

et quand on est fort, on n'a de

leçons à recevoir de personne.

Tu entends? Déguerpissez tous.


ALEXANDRE

Alors, tu te figures que parce

que tu es gros, tu es fort?

Tu te trompes complètement.

THOMAS

Sûr que je suis très fort.

Apprends que je suis la

coccinelle la plus forte

du monde, pauvre minable.


ALEXANDRE lance un épi de maïs géant qui tombe sur Alexandre.


ALEXANDRE

Ah... Ouff!

Tu m'as pris en traître, petit

voyou, mais puisque monsieur se

croit tellement fort, pourquoi

on n'organiserait pas demain

un championnat d'haltères?


THOMAS

Ha, ha, ha! Je vais gagner

même avant de commencer.

Mais au fond, ce championnat, ça

peut-être très amusant. Eh oui!

Ha, ha! Ha, ha, ha! Je ne vois

pas qui vous allez m'opposer,

mais après tout, c'est vous

que ça regarde. Ha, ha, ha!


THOMAS s'en va. Plus tard, ALEXANDRE, MAYA, FLIP et MADAME COCCINELLE se retrouvent chez ALEXANDRE.


MAYA

On s'est embarqués

dans une drôle d'histoire,

parce qu'il est vraiment fort.


ALEXANDRE

(Fouillant dans ses papiers)

J'ai trouvé! Hé, hé!

Ah, ça sera pas facile,

hein, mais je crois

que ça peut marcher.

Je sais comment battre Thomas.


FLIP

Ce serait merveilleux.


MAYA

Comment vous allez faire?


ALEXANDRE

Oh, mais c'est extrêmement

simple. Quand on mange

ces légumes, qu'arrive-t-il?

On gonfle et on se remplit

de graisse. On est lourd,

mais on n'a pas de résistance

et on se fatigue vite.


FLIP

C'est très vrai ce que

tu dis, t'as raison, Alexandre.


ALEXANDRE

Et par conséquent,

à la longue, on finit

par s'effondrer. En partant

de ce principe, nous vaincrons.


FLIP

Oui, sans doute.

Moi, je veux bien, mais

pour vaincre, il faut lutter.


ALEXANDRE

Non, je comprends

vos objections.

En effet, il reste un problème.


MAYA

Mais je pensais que vous aviez

le moyen de battre Thomas.


ALEXANDRE

Oui, à condition

d'avoir un challenger. En effet,

le problème est de savoir

qui va se mesurer à Thomas.


MADAME COCCINELLE et MAYA

Oh...


FLIP

Je suis navré, mesdames.

Je ne peux pas.

Vous le savez peut-être pas,

mais à chaque printemps,

mes névralgies me reprennent.


ALEXANDRE

Et ne vous lâchent plus.

Mais de toute façon, il faut

quelqu'un de plus

jeune que notre ami Flip.


MAYA

Oh, naturellement. Mais

j'ai une idée. Attendez-moi,

je vais revenir très rapidement.

Willy, mais où es-tu passé?

Hou hou!


MAYA part à la recherche de WILLY. WILLY est couché sur une fleur dans le champ.


MAYA

Willy, mais réveille-toi.


WILLY

(Se réveillant)

Oooh! Wouah...

J'étais en train de faire

un rêve délicieux.

Quelqu'un m'a brutalement tiré

du sommeil. Oh, c'est toi.


MAYA

Willy, j'ai un grand

service à te demander.

Il faut que tu m'aides.


WILLY

Quoi? Ça te prend

comme ça au milieu de la nuit?


MAYA

Attends, attends,

ne te rendors pas. Nous sommes

d'accord, tu es grand et fort?


WILLY

D'accord, si tu me parles

comme ça, je suis tout à fait

disposé à t'écouter. Quel

est ton problème?

Je vais le résoudre.


MAYA

Je savais que tu ne me

laisserais pas tomber.


WILLY

Ça dépend.

Qu'est-ce que c'est?


MAYA

Je voudrais que tu t'opposes à

Thomas dans un concours

de poids et haltères.


WILLY

Qui est Thomas?

Quel concours de poids

et haltères? J'y comprends

rien du tout à ce que tu dis.


MAYA

Thomas, c'est le fils de

Madame Coccinelle. Il est assez

costaud, mais tu as toutes les

chances de te couvrir de gloire

en gagnant ce concours.

Notre ami Alexandre le Grand

a tout calculé, tout prévu.


WILLY

Oui, oui. Encore cette souris.

Désolé, ma chère Maya,

mais pour ce qui est du service.

Tu repasseras une autre fois.


MAYA

Oh, t'es pas chic. Je pensais

que tu étais courageux

et que tu m'aimais bien.


WILLY

Maya! Oh...

Ton ami Alexandre m'ennuie.


Le lendemain matin, plusieurs insectes sont réunis dans le potager pour assister au défi impliquant THOMAS.


THOMAS

Scrunch!

Le challenger n'a pas l'air

pressé. Eh bien, tant mieux.

Comme ça, je peux manger

tranquillement. Scrunch!


MADAME COCCINELLE

Voilà Maya, ses amis

Flip et Alexandre.


MAYA, ALEXANDRE et FLIP rejoigne MADAME COCCINELLE.


FLIP

(Sautillant)

Yep... Yep... Yep...


MADAME COCCINELLE

Imaginez-vous que j'avais

peur que vous ne veniez pas.


MAYA

Oh, nous aurions mieux

fait de rester à la maison.


MADAME COCCINELLE

Pourquoi donc? Ça ne va pas?


ALEXANDRE

À tout vous dire, nous n'avons

trouvé personne qui accepterait

de s'opposer à votre fils,

et vous m'en voyez navré.

Hum... Et cependant, je reste

persuadé qu'on peut le battre et

lui faire comprendre son erreur.


MADAME COCCINELLE

Alors, les choses

resteront ce qu'elles sont.


THOMAS

Et cet adversaire? Aurait-il

eu peur de la coccinelle la plus

forte du monde? J'en étais sûr.


MADAME COCCINELLE

Tu as bien de la chance

que je sois aussi petite.

Sans ça, t'aurais vu.


THOMAS

Ha, ha, ha! Alors, ça va

commencer? Je vais tout de même

pas rester là toute la journée.

Hiaa!


THOMAS jette des légumes sur les autres insectes.


MAYA

Oh! Espèce de brute épaisse,

tu vas voir. C'est moi qui

vais te donner une leçon.


ALEXANDRE

Ai-je bien entendu?

Une leçon, ça veut dire quoi?


FLIP

J'espère que tu parles

pas sérieusement, Maya.

À côté de lui, ma pauvre,

tu n'es qu'un microbe.


MAYA

Il faut bien que quelqu'un

le batte. Autrement, comment

veux-tu le convaincre de cesser

de s'empiffrer de

ces satanés légumes?


MADAME COCCINELLE

Je te remercie, Maya, et

je te souhaite bonne chance.


MAYA

En tout cas, je ferai de mon

mieux. Ça, je vous le promets.


THOMAS

Ah, c'est toi qui veux

me battre? Ha, ha, ha!

Amusant! Ha, ha, ha!

Mais si jamais je t'écrase,

ce sera pas de ma faute.

Et il faudra surtout pas te

sauver chaque fois que j'arrive.


WILLY

Arrêtez! Arrêtez tout de

suite! Je vais t'apprendre

à vivre, moi, petit prétentieux.


MAYA

Willy, tu es quand même venu.

Un marrant, que fais-tu là?


WILLY

Je suis ton challenger.

Et surtout, gros lard,

n'essaie pas de te défiler.


THOMAS

Ha, ha, ha! Encore une mouche

à miel qui veut se mesurer

à moi. Oh, c'est un faux bourdon

par-dessus le marché qui

n'a même pas d'aiguillon.


FLIP

Tu as du cran, Willy. Chapeau.


MAYA

J'en étais certaine.


ALEXANDRE

J'en étais certain, moi aussi.

J'avais confiance, Maya.

Seulement voilà:

Willy réussira-t-il?

Bon, je vais à présent vous

expliquer les règles selon

lesquelles le concours va

se dérouler. Vous devez porter

un gros petit pois jusqu'à la

clôture et revenir. Le premier

qui reviendra au point de

départ sera déclaré vainqueur.


THOMAS

C'est comme si c'était

fait. La victoire,

je l'ai in the pocket.


ALEXANDRE

Ne dis jamais "hop" avant

d'avoir sauté. C'est pas

aussi facile que ça en a l'air.

Au retour tu verras ça.


THOMAS

Ha, ha, ha! On commence

ou bien on discute le coup?


MAYA

Dis-moi, Willy, est-ce

que tu es en forme?


WILLY

J'ai avalé une montagne

de pollen, alors

tu penses, je pète le feu.


ALEXANDRE

On va commencer.

Je vais demander aux deux

concurrents de rejoindre

leur place de départ.


THOMAS

Ha, ha! Elles me font bien

rire. Ça pèse rien truc-là. Ha,

ha, ha! Je pourrais en porter

deux dans chaque main et quatre

sur la tête que ça serait encore

de la gnognotte. Ha, ha, ha!


FLIP

Courage, Willy! Courage!


MADAME COCCINELLE

Bonne chance!


Un des ENFANTS de MADAME COCCINELLE accroche sa mère.


ENFANT

Maman!


PAUL, le chef des fourmis fait le décompte à ligne de départ.


PAUL

À vos marques...

Attention... Partez!


LES INSECTES

Allez, vas-y! Allez!


THOMAS

Ah bien, je plains la petite

abeille hein. Ha, ha, ha!


WILLY

Il est presque

aussi grand que moi.

Gnn... Han!


FLIP

Allez! Hourra!


MAYA

Tu y arriveras, Willy!

Tu le battras.


WILLY a de la misère à soulever le petit pois alors que THOMAS se rapproche rapidement de la ligne d'arrivée.


THOMAS

Hop... Hop... Hop... Hop...


WILLY

Gnn... Han... Gnn...


THOMAS

Hop... Hop... Hop...


ENFANT 1

Notre frère en met un bon

coup, n'est-ce pas, maman?


WILLY

Han...

Han... Han...

Oh... Oh... Ah!


WILLY tombe par terre.


MAYA

Oh, Willy! Vite, relève-toi.


FLIP

N'abandonne pas, Willy. Vas-y,

Willy. Il faut que tu gagnes.


WILLY

Pour parler, ils sont

tous là, mais je voudrais

bien les y voir.


LES INSECTES

Oh... Oui,

allez! Vas-y! Oui, vas-y!


FLIP

Tu es le roi, Willy.

MAYA

Allez, vas-y. Courage.


LES INSECTES

Hourra! Willy!


WILLY

Oh, qu'est-ce qui m'a pris?


WILLY commence à marcher avec le petit pois.


THOMAS

♪ Pom pom pom ♪


WILLY

(Se rapprochant de THOMAS)

Oh...


THOMAS

Pom... Pom... Oooh...

Je vais me débarrasser

de l'autre. Après tout,

j'en ai qu'un seul à porter.

Comment un petit pois

peut-il être aussi lourd?


MAYA

Vas-y, Willy!

Ça va, tu vas le rattraper.


MADAME COCCINELLE

Et vous croyez qu'il

arrivera, le pauvre garçon?


ALEXANDRE

N'ayez crainte, madame. Notre

Willy, c'est un dur. Par contre,

Thomas va bientôt se rendre

compte combien il est faible.

Je suis sûr que la leçon

lui fera un grand bien.


THOMAS

(Se parlant à lui-même)

Han... Han...

Une petite pause. Oh... Oh...


MADAME COCCINELLE

Thomas, il faiblit.


Les autres INSECTES sont choqués.


THOMAS

(Se parlant à lui-même)

Il faut que je continue.

C'est que ce petit morveux

me rattrape. Ouf... Ouf...

Ça t'étonne de ma part,

mais quand on fonce comme moi,

on a bien le droit à

une petite pause. C'est normal.

Ouf...


WILLY

Il y a un vieux proverbe

abeille qui dit:

«Celui qui porte un petit pois,

il ne doit jamais perdre la foi.

Et ainsi, avant Thomas,

au poteau, il arrivera.»


THOMAS

Gnn...


THOMAS essaie de se relever.


WILLY

(Rattrapant THOMAS)

Oui, c'est comme ça.


THOMAS

Quoi?


WILLY

Et maintenant, en avant

pour le sprint final.


MADAME COCCINELLE

Willy a dépassé Thomas!


Les autres insectes se réjouissent.


THOMAS se met à accélérer.


WILLY

Quoi? Il veut me dépasser?

Pour qui il se prend?


THOMAS

Ouf... Ouf... J'en peux plus.

Je suis épuisé. Aaah...


MADAME COCCINELLE

Tu vois, Thomas.

Si tu avais écouté ta mère,

tu n'en serais pas là.


ENFANT 1

Ha, ha! Le petit Thomas...


ALEXANDRE

J'espère que ça le fera

réfléchir un peu

et qu'il ne mangera plus

ces satanés légumes.


MAYA jette un peu d'eau sur le visage de THOMAS pour l'aider à reprendre ses esprits.


THOMAS

Oh! Brrr!


MADAME COCCINELLE

Tu as perdu le concours!


THOMAS

J'y comprends rien du tout.


ALEXANDRE

Eh oui! Ces légumes aux

engrais chimiques, ils sont

peut-être jolis à regarder,

mais comme tu as pu le voir,

ils donnent pas beaucoup de

calories. Et nous avons tous été

témoins que t'as pas été capable

d'aller jusqu'à la clôture et de

revenir avec un seul petit pois.


THOMAS

Hmm... Hmm...


ALEXANDRE

T'as compris maintenant, oui?

C'est le principal. N'est-ce

pas, Thomas? Et s'il arrête

d'engloutir tous ces malfaisants

légumes, il redeviendra le

gentil garçon qu'il était avant.


MADAME COCCINELLE

Rien au monde ne me ferait

davantage plaisir. En tout

cas, merci à vous tous.


THOMAS

Ah, c'était ça?


MAYA

Je me sens bien soulagée

à présent. Ah bien dans tout ça,

nous avons laissé

tomber notre héros.


ENSEMBLE

Oh...


WILLY

Ouf... Ouf...

ALEXANDRE

Willy, Willy!

Jette-le, ton petit pois.

C'est terminé maintenant.


WILLY

Tant mieux. Salut, messieurs,

dames, et bonne nuit.


WILLY jette le petit pois et s'endort.


WILLY

Pfiou!

Zzz... Zzz...


MAYA

Bien mon vieux, tu es en train

de t'endormir sur place.


ENSEMBLE

Ha, ha, ha!


LES COCCINELLES

- La la la ♪

♪ Willy a perdu Thomas a gagné ♪

♪ La la la la la la la la la ♪


Plus tard, MAYA et WILLY se retrouvent sur un nénuphar pour regarder les nuages.


MAYA

Avoue quand même que notre ami

Alexandre, c'est quelqu'un

de vraiment bien.


WILLY

Regarde le nuage. Moi,

je trouve qu'il lui ressemble

comme deux gouttes d'eau.


MAYA

Oh...

Si on lui met des lunettes,

c'est tout à fait ça.


WILLY

Hi, hi, hi!


MAYA

Ne t'envole pas, Alexandre.

Nous viendrons ce soir manger

la soupe de maïs. Ha, ha, ha!


WILLY

Ha, ha, ha!

Ha, ha, ha!


Générique de fermeture.

Épisodes de Maya l'abeille

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge

Résultats filtrés par

Coloriage

6 images