Image univers Maya l'abeille Image univers Maya l'abeille

Maya l'abeille

Maya est une petite abeille pas comme les autres. Son non-conformisme et sa soif d'aventures l'ont poussé à quitter la ruche pour vivre dans la prairie, en toute liberté. Le monde est vraiment trop vaste et fascinant pour qu'elle reste confinée à la vie réglementée de la ruche.

Partager

Vidéo transcription

Le mystère des bouboules

Les fourmis ont perdues une bouteille de gelée royale. Maya trouve que la bouteille est dans une bouboule de Ben. Elle demande à Ben de lui redonner la bouteille mais il refuse. Sa bouboule est cachée à quelque part.


Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Début chanson thème


VOIX FÉMININE

(Chantant)

♪ C'est une abeille

malicieuse ♪

♪ Intrépide espiègle

et courageuse ♪

♪ Elle n'a jamais peur de rien ♪

♪ Elle met de la joie

sur son chemin ♪

♪ Oh petite Maya l'abeille ♪

♪ Fais-nous encore

découvrir des merveilles ♪

♪ Oh joyeuse Maya l'abeille ♪

♪ Libre comme l'air

tu vas partout dans le ciel ♪

♪ Oh joyeuse Maya l'abeille ♪

♪ Libre comme l'air

tu t'envoles vers le soleil ♪


Fin chanson thème


Titre :
Maya l'abeille Le mystère des bouboules


REINE MONIQUE 2 L'ABEILLE, la reine des abeilles donne un colis au COLONEL PAUL LA FOURMI pour qu'il le porte à la cousine REINE CHRISTINE L'ABEILLE.


REINE MONIQUE 2 L'ABEILLE

Colonel, comme chaque saison,

moi, Monique 2, je vous

donne, pour ma cousine,

Christine, ce cadeau,

symbole de la paix

et de l'harmonie entre

nos deux familles royales.

C'est de la royale gelée,

plus communément appelée...

comment dire... gelée royale.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Bien, Majesté. Je remettrai

ce présent en main propre

à notre reine bien-aimée, même

si c'est au péril de ma vie.


JEAN-PIERRE LA FOURMI

Soyez rassurée, Majesté.

On fera n'importe quoi

pour réussir cette mission.


JEAN-MICHEL LA FOURMI

Ouais! Même que si on doit

mourir pour protéger

la petite bouteille,

eh bien, on la boira avant.


Le COLONEL PAUL se retourne et donne un grand coup sur les casques des deux soldats.


SOLDATS FOURMIS

Aïe!


COLONEL PAUL LA FOURMI

Mes hommages, Majesté.


Le COLONEL et son bataillon de deux soldats marchent sur un sentier dans le champ.


JEAN-PIERRE LA FOURMI

Vas-y, toi.


JEAN-MICHEL LA FOURMI

Non, toi d'abord.


JEAN-PIERRE la fourmi court rejoindre le COLONEL PAUL.


SOLDAT FOURMI

Colonel, on peut

porter le cadeau royal?


COLONEL PAUL LA FOURMI

Non.


JEAN-PIERRE LA FOURMI

Allez, quoi!


COLONEL PAUL LA FOURMI

Non. Si je vous donne

la fiole, ça va se terminer en

catastrophe comme chaque fois.


JEAN-PIERRE LA FOURMI

Allons, vous exagérez

pas un peu, colonel?


JEAN-MICHEL LA FOURMI

Ouais! Faites-nous

un peu confiance, quoi!


COLONEL PAUL LA FOURMI

Inutile d'insister. C'est non.


SOLDATS FOURMIS

Oh! S'il vous plaît!

S'il vous plaît!

S'il vous plaît!

S'il vous plaît!


COLONEL PAUL LA FOURMI

Ah... Bon, ça va.

C'est d'accord. Attention,

c'est une lourde responsabilité.

Je compte sur vous. Grrr! Bon!


Le COLONEL PAUL donne la fiole à JEAN-MICHEL.


COLONEL PAUL LA FOURMI

En avant, marche!


JEAN-MICHEL LA FOURMI

(Riant en tenant la fiole)

Hé! Hé! Hé!


JEAN-PIERRE tourne autour de JEAN-MICHEL sans arrêt en lui parlant.


JEAN-PIERRE LA FOURMI

Fais attention, Jean-Michel.

Tu vas pas casser la petite

bouteille, hein? T'imagines

si tu trébuches, si t'as

une crampe, si tu transpires

trop des pattes?


JEAN-MICHEL LA FOURMI

(Peinant à tenir la bouteille)

Oh! Ah! Ah!

Euh! Je n'en peux plus.

(S'arrêtant de marcher)

Ah! C'est trop dur.

Tiens, prends-la, toi.


JEAN-PIERRE LA FOURMI

Ah là là, petite nature.

Pas capable de porter

la petite bouteille.


JEAN-MICHEL LA FOURMI

Fais attention, hein! Regarde

bien où tu marches. Cette route,

elle est cabossée comme

le casque préféré du colonel.


JEAN-PIERRE tient la bouteille avec de moins en moins d'assurance.


À la ruche, la REINE CHRISTINE L'ABEILLE est assise sur son trône. Elle écoute son MINISTRE faire état des finances de la ruche.


PREMIER MINISTRE CIREDABEILLE

Et grâce à une discipline

de fer, Majesté, nous avons

réussi à récolter plus

de 100 paniers de pollen,

ce qui vous en conviendrez...


ABEILLE MAJORDOME

Le colonel Paul.


REINE CHRISTINE L'ABEILLE

Bienvenue, colonel.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Majesté, j'ai l'honneur et

le privilège de vous rapporter

un royal cadeau de votre royale

cousine, Sa Majesté Monique II.


REINE CHRISTINE L'ABEILLE

J'en suis ravie, colonel.

Ce cadeau est un symbole

très important de la paix...


COLONEL PAUL LA FOURMI

(Chuchotant à ses soldats)

Le cadeau.

Donnez-moi le cadeau.


JEAN-PIERRE LA FOURMI

Ah! Mais on ne l'a plus, nous.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Quoi?


JEAN-MICHEL LA FOURMI

Pour une fois,

vous aviez raison, colonel.

Porter ce cadeau royal, c'était

vraiment une trop grande

responsabilité pour nous.


JEAN-PIERRE LA FOURMI

C'est vrai, on n'était pas

prêts. Heureusement qu'on a eu

la présence d'esprit de poser la

petite bouteille sur la route.

Sinon, ça se serait sûrement

terminé en catastrophe.


JEAN-MICHEL LA FOURMI

On a eu chaud, hein!


JEAN-PIERRE LA FOURMI

Ouais!


COLONEL PAUL LA FOURMI

Majesté, je suis déshonoré.

Je vous propose ma démission.


PREMIER MINISTRE CIREDABEILLE

Acceptée! C'est

une véritable honte.


REINE CHRISTINE L'ABEILLE

Si vous permettez,

cher premier ministre,

démission refusée.

Je préfère que le colonel

retrouve mon royal cadeau.


JEAN-PIERRE LA FOURMI

C'est pas bête, ça, Majesté.

Et puis, c'est bien de donner

au colonel une seconde chance.


JEAN-MICHEL LA FOURMI

Ouais! On peut même lui donner

un petit coup de main

pour rendre service.


Dans le champ, MAYA l'abeille et son ami WILLY se reposent. WILLY s'est endormi.


MAYA L'ABEILLE

Willy? Willy! Tu veux pas

te réveiller? J'en ai assez

d'attendre. Je veux

jouer au Rugblé, moi.


WILLY parle en zézayant.


WILLY L'ABEILLE

Oh! Une minute!

J'ai pas fini ma sieste.


Au loin la voix du COLONEL PAUL traverse le champ.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Mais c'est pas possible.

Faut vraiment

être le dernier des abrutis

pour abandonner un cadeau

royal sur une route.


MAYA aperçoit le petit bataillon de fourmis qui cherche le flacon de gelée royale.


JEAN-PIERRE LA FOURMI

On l'a pas abandonné.

On l'a posé là, et ensuite,

on est partis. Nuance.


WILLY L'ABEILLE

(Se réveillant)

C'est quoi, ce boucan?

Si on ne peut même plus dormir

pendant la journée...


MAYA L'ABEILLE

Allons voir.


WILLY L'ABEILLE

Ah...


MAYA et WILLY s'envolent pour voir de plus près les fourmis.


JEAN-PIERRE LA FOURMI

J'ai posé la petite bouteille

ici. Normalement, elle devrait

être encore là.


JEAN-MICHEL LA FOURMI

À moins que quelqu'un

soit passé sur la route,

ce qui serait un peu

bizarre quand même.


MAYA L'ABEILLE

Bonjour, colonel.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Bonjour, les enfants.


MAYA L'ABEILLE

Vous avez perdu quelque chose?


COLONEL PAUL LA FOURMI

Affirmatif, Maya. Ma patience.

Et surtout, une petite fiole

de gelée royale, cadeau pour

la reine Christine de la part

de sa cousine.

(Pleurant)

Bouhouhou!


WILLY L'ABEILLE

Houla!

C'est une terrible perte.


MAYA L'ABEILLE

Vous voulez de l'aide?


COLONEL PAUL LA FOURMI

Avec plaisir. Parce que

c'est très difficile

de faire des recherches

avec ces deux imbéciles.


JEAN-PIERRE LA FOURMI

Sur ce point, colonel, je suis

totalement d'accord avec vous.


MAYA L'ABEILLE

Jean-Pierre, tu es sûr

d'avoir laissé la fiole ici?


JEAN-PIERRE LA FOURMI

Aussi sûr que

je m'appelle Jean-Michel.


JEAN-MICHEL LA FOURMI

Non, Jean-Michel, c'est moi.


JEAN-PIERRE LA FOURMI

Ah ouais...


WILLY et MAYA scrutent les alentours.


MAYA L'ABEILLE

Hum?

Hum! Aucune trace

de débris de verre. La fiole

n'a donc pas été brisée.


WILLY touche le sol.


WILLY L'ABEILLE

(Reniflant ses doigts)

Snif! Snif! Pas la moindre

odeur de gelée royale, mais...

Beurk! C'est bizarre,

ça sent pas très bon.


Sur le petit sentier des fourmis, BEN le bousier pousse une grosse boule.


BEN LE BOUSIER

Laissez passer.

Laissez passer ma boule!

Laissez passer. Laissez passer!

Laissez passer ma boule.

Laissez passer.


La boule grossit en roulant et tout ce qui se trouve sur le sol colle sur la boule qui accumule les déchets au passage.


MAYA L'ABEILLE

Ben! Arrête-toi, s'il te plaît.


BEN se place devant sa boule pour l'arrêter de rouler.


BEN LE BOUSIER

Han!

Qu'est-ce qui se passe?


MAYA L'ABEILLE

Euh... Dis-moi, cette boule,

là, c'est celle que tu as

poussée ce matin ici,

sur la route?


BEN LE BOUSIER

Non. Ce matin, je poussais

ma boule du matin.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Et elle est où,

cette boule du matin?


BEN LE BOUSIER

Rangée avec les autres boules.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Et où ranges-tu tes boules?


BEN LE BOUSIER

Dans ma cachette secrète.

Pourquoi?


JEAN-PIERRE LA FOURMI

Et elle est où,

cette cachette secrète?


JEAN-MICHEL LA FOURMI

Mais t'es bête, Jean-Pierre.

Il dira rien puisque

c'est un secret. C'est un peu

comme le surnom super rigolo

qu'on a trouvé au colonel Paul.


JEAN-PIERRE LA FOURMI

Ouais, le surnom!

(Rigolant)

Hi! Hi! Hi!


COLONEL PAUL LA FOURMI

Soldat Jean-Pierre, je vous

ordonne de me dire ce surnom.


JEAN-MICHEL LA FOURMI

Bien non, c'est un secret.

Un peu comme l'endroit

où Ben met ses boules.


BEN LE BOUSIER

Jean-Pierre a raison.

J'avouerais jamais la cachette

secrète de mes boules,

même pas à tonton Kurt.


MAYA L'ABEILLE

Je t'en supplie, Ben.

Dis-nous où tu mets tes boules.

C'est super important. Ta boule

du matin a sans doute roulé

sur une fiole de gelée royale

destinée à la reine.


BEN LE BOUSIER

(S'obstinant)

Han-han! Han-han!


COLONEL PAUL LA FOURMI

Ah... hélas! Dans ce cas,

je ne vois qu'une solution.

Arrêtez ce bousier, soldat.

Nous allons le conduire

devant la reine en personne.


BEN LE BOUSIER

Quoi? Mais...


Le petit groupe se dirige vers la ruche.


Les gardiens de l'entrée de la ruche ferment le passage à BEN.


GARDE DE LA RUCHE

Stop!

Les boules sont

interdites dans la ruche.


MAYA L'ABEILLE

Ne t'en fais pas, Ben.

Tu la récupéreras après

avoir parlé à la reine.


BEN LE BOUSIER

Hum... Oh!


BEN pousse sa boule jusque sous la racine d'un gros arbre.


BEN LE BOUSIER

Attends-moi là,

mon trésor. Smack!


REINE CHRISTINE L'ABEILLE

Ben, c'est la seule

explication logique

à la disparition

du cadeau de ma cousine.

Alors, sois raisonnable. Hum?


BEN LE BOUSIER

Franchement, je voudrais bien.

Mais c'est impossible, Majesté.


PREMIER MINISTRE CIREDABEILLE

Tu vas parler, misérable

bousier? Sinon, on te

confisque ta boule!


BEN LE BOUSIER

Ça m'est égal. Mieux vaut

sacrifier une boule

pour sauver les autres.


JEAN-PIERRE LA FOURMI

On va quand même pas

s'humilier en te suppliant

pitoyablement comme ça...


SOLDATS FOURMIS

(S'agenouillant devant BEN Pitié! Pitié! S'il te plaît, pitié! [Pleurant)

Bouhou!


Pendant que les fourmis s'inclinent pour supplier BEN, MAYA vole pour parler à l'oreille de la REINE CHRISTINE.


MAYA L'ABEILLE

Euh! Jean-Pierre et Jean-Michel,

vous pouvez attendre dehors

avec Ben, s'il vous plaît?

Hi! Hi!


BEN, JEAN-PIERRE et JEAN-MICHEL retournent à l'extérieur de la ruche.


PREMIER MINISTRE CIREDABEILLE

Mais qu'est-ce que

ça veut dire, Maya?


COLONEL PAUL LA FOURMI

Mais ils vont se perdre.


MAYA L'ABEILLE

C'est ce que j'espère.

Ça nous donnera le temps

nécessaire à la mise

en oeuvre de mon plan.


Plus tard MAYA et WILLY s'envolent par une autre sortie avec un garde royal. Ils se posent tous les trois près de la boule de BEN.


MAYA L'ABEILLE

Attention! Bouchez-vous le nez.


LE GARDE ROYAL enfonce une brindille dans la boule pour la fouiller.


MAYA ET WILLY LES ABEILLES

(Incommodée par l'odeur)

Han...


Pendant ce temps, BEN et les FOURMIS cherchent leur chemin.


BEN LE BOUSIER

Dites, vous êtes sûrs

que c'est par là?


JEAN-MICHEL LA FOURMI

Ha! Ha! Ha!

Évidemment. J'ai comme

qui dirait un sixième sens

pour retrouver les sorties.


BEN LE BOUSIER

Oh...


JEAN-MICHEL LA FOURMI

Je comprends pas. La sortie

devrait être pile-poil

devant moi.


Les fourmis entendent des pleurs de bébés. Ils accourent pour se rendre compte qu'ils sont dans la pouponnière de la ruche.


JEAN-MICHEL LA FOURMI

Faut endormir les bébés.


JEAN-PIERRE LA FOURMI

D'accord.


BEN LE BOUSIER

Bon, j'ai pas besoin

de vous pour retrouver

mon chemin. Alors, salut!


BEN s'en va tout seul dans les couloirs de la ruche.


BEN LE BOUSIER

(Cherchant dans la ruche)

Hum?

Hum?


GARDE DE LA RUCHE

Le voilà.


GARDE ROYAL

J'ai presque fini.


BEN sort de la ruche et aperçoit le GARDE ROYAL devant sa boule.


BEN LE BOUSIER

Ah! Oh! Mais...


GARDE DE LA RUCHE

(Toussant pour avertir)

Ahem!


BEN se dépêche d'aller protéger sa boule.


GARDE ROYAL

(Faisant semblant de rien)

Hum? Ha! Ha!


BEN LE BOUSIER

Grrr!

Hum! Smack!

Allez, viens, ma bou-boule.


BEN commence à pousser sa boule sur le sentier pour rentrer chez lui.


Dans les champs, BEN s'arrête un moment. Il guette autour pour s'assurer qu'il est seul. Ensuite, il pousse sa boule dans une vieille souche creuse. Au fond de la souche, il pousse une feuille qui libère l'entrée de sa cachette secrète.


BEN LE BOUSIER

Au revoir, ma belle.


BEN pousse la boule qui roule dans un tunnel et qui se fendille en arrivant. WILLY et MAYA sont enfin libérés et se trouvent dans la cachette secrète de BEN.


MAYA ET WILLY LES ABEILLES

Han!

Hum? Oh!


MAYA L'ABEILLE

La cachette de Ben.

Le grand cimetière des boules.


MAYA et WILLY avancent malgré l'odeur.


WILLY L'ABEILLE

(S'effondrant)

Beurk! Beurk!


MAYA L'ABEILLE

Willy?


WILLY L'ABEILLE

Oh! Vite, il faut trouver

la boule de ce matin.

Oh! Oh...


MAYA vole au-dessus des boules, cherchant un indice.


MAYA L'ABEILLE

(Se pinçant le nez)

Eurk!


MAYA revient vers WILLY.


MAYA L'ABEILLE

Oh! Elles sont toutes pareilles.

Ça va nous prendre des années.


WILLY L'ABEILLE

Je pourrai pas tenir

très longtemps. Oh!


MAYA L'ABEILLE

Allons trouver Ben.


MAYA s'envole dans le tunnel en tenant WILLY. Une fois dehors, ils repèrent vite BEN qui a déjà commencé une autre boule.


BEN LE BOUSIER

Han! Hum!

C'est bien, ma bou-boule. Tu

te débrouilles comme une grande.

Viens faire un câlin. C'est qui,

la bou-boule à son papa?

(Embrassant sa boule)

Smack!


MAYA L'ABEILLE

Ben!


BEN LE BOUSIER

Salut, Maya. Salut, Willy.

Je vous présente ma nouvelle

boule. Exceptionnellement, vous

pouvez lui faire un petit bisou.


WILLY L'ABEILLE

Euh... non... merci.

Jamais avant de manger.


BEN LE BOUSIER

(Insulté)

Argh!


MAYA L'ABEILLE

Je suis désolée, mais Willy

et moi, on a découvert

ta grotte à boules...


BEN LE BOUSIER

Oh!


MAYA L'ABEILLE

... dans la vieille

souche au bout du tunnel.


BEN LE BOUSIER

Vous m'avez suivi?


WILLY L'ABEILLE

Euh! En quelque sorte.


MAYA L'ABEILLE

Sur ordre de la reine.


BEN LE BOUSIER

Vous vous êtes servi de moi!

Je croyais qu'on était amis! Je

ne veux plus jamais vous voir!


BEN s'éloigne en roulant sa boule.


MAYA L'ABEILLE

Ben, arrête-toi!

On l'a fait pour la reine.


BEN LE BOUSIER

(S'arrêtant)

Hum?


MAYA L'ABEILLE

Si on ne retrouve pas

la fiole, elle risque

de gros ennuis. C'est pas

ce que tu veux, hein?


BEN LE BOUSIER

Vous n'allez rien lui dire?


MAYA ET WILLY LES ABEILLES

Promis.


BEN LE BOUSIER

(Résigné)

Ah... D'accord.


Dans le cimetière de boules, BEN cherche sa boule du matin.


MAYA L'ABEILLE

Dis, Ben, tu vas arriver

à reconnaître la bonne?


BEN LE BOUSIER

Évidemment.

Je les connais par coeur.

Celle-ci, par exemple,

avec elle, j'ai fait trois fois

le tour de la prairie, un jour

de pluie. Avec celle-là,

j'ai regardé les étoiles

jusqu'au petit matin. Et avec

l'autre, la plus loin, j'ai eu

des crises de fou rire pour

un oui ou pour un non.


WILLY L'ABEILLE

Bon, tu te dépêches un peu?


BEN LE BOUSIER

(Un peu offusqué)

Argh!

(Sautant d'une boule à l'autre)

Hum! Han!

La voilà!


MAYA et WILLY volent jusqu'à la boule dans laquelle la bouteille de gelée est coincée. BEN retire la bouteille en forçant un peu et la remet à MAYA qui porte une pince sur le nez.


BEN LE BOUSIER

Ouf! On dirait bien

qu'elle a supporté le choc.


Soudain, les trois amis glissent de la boule et tombent tous par terre avec la bouteille.


Plus tard, MAYA remet la gelée royale à la REINE CHRISTINE.


MAYA L'ABEILLE

Majesté, voici

votre fiole de gelée royale.


REINE CHRISTINE L'ABEILLE

Merci, Maya. Et merci, Willy.


WILLY et MAYA font la révérence. Derrière eux, se tiennent le COLONEL PAUL et ses soldats.


PREMIER MINISTRE CIREDABEILLE

Et maintenant, vous deux, vous

allez nous dire où se trouve la

cachette de ce maudit bousier.


MAYA L'ABEILLE

C'est impossible. Nous avons

donné notre parole à Ben.


PREMIER MINISTRE CIREDABEILLE

Mais... c'est inadmissible!


REINE CHRISTINE L'ABEILLE

Ciredabeille, à mon tour,

je vais pouvoir faire un royal

cadeau à ma royale cousine.


PREMIER MINISTRE CIREDABEILLE

Hum!


REINE CHRISTINE L'ABEILLE

Vous allez donner au colonel

une fiole de gelée royale

de notre cellier. Paul,

vous la remettrez en main

propre à Monique II.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Ce sera fait, Majesté. Merci

de m'accorder votre confiance.


JEAN-MICHEL LA FOURMI

Oh! Colonel, colonel!

On pourra porter

la petite bouteille?


JEAN-PIERRE LA FOURMI

Dites oui, dites oui.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Ça va pas, non?


JEAN-MICHEL LA FOURMI

Bien si c'est ça, on vous dira

jamais que le surnom secret

super drôle qu'on vous a

trouvé, c'est Bong-Bong!


JEAN-PIERRE LA FOURMI

Rapport à quand vous tapez sur

nos casques. Bong-Bong! Ha! Ha!


Le COLONEL PAUL ramène ses soldats à l'ordre en leur tapant sur les casques.


JEAN-MICHEL LA FOURMI

Aïe!


SOLDATS FOURMIS

Bong! Bong! Ha! Ha! Ha!


Générique de fermeture

Épisodes de Maya l'abeille

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par

Coloriage de Maya l'abeille

6 images