Image univers Maya l'abeille Image univers Maya l'abeille

Maya l'abeille

Maya est une petite abeille pas comme les autres. Son non-conformisme et sa soif d'aventures l'ont poussé à quitter la ruche pour vivre dans la prairie, en toute liberté. Le monde est vraiment trop vaste et fascinant pour qu'elle reste confinée à la vie réglementée de la ruche.

Partager

Vidéo transcription

Phobie dans la prairie

Kurt ne veut plus pousser sa boule, elle lui fait peur. Maya l’aide à surmonter sa peur.


Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Début chanson thème


VOIX FÉMININE

(Chantant)

♪ C'est une abeille

malicieuse ♪

♪ Intrépide espiègle

et courageuse ♪

♪ Elle n'a jamais peur de rien ♪

♪ Elle met de la joie

sur son chemin ♪

♪ Oh petite Maya l'abeille ♪

♪ Fais-nous encore

découvrir des merveilles ♪

♪ Oh joyeuse Maya l'abeille ♪

♪ Libre comme l'air

tu vas partout dans le ciel ♪

♪ Oh joyeuse Maya l'abeille ♪

♪ Libre comme l'air

tu t'envoles vers le soleil ♪


Fin chanson thème


Titre :
Maya l'abeille Phobie dans la prairie


MAYA et WILLY, les abeilles, sont sur une fleur. MAYA pointe les fleurs autour d'elle dans le champ et les nomme à WILLY.


MAYA L'ABEILLE

Là, c'est une violette

et là, c'est une marguerite.

Et là, un coquelicot.


WILLY L'ABEILLE

Oh, c'est trop compliqué.

On finira jamais.


MAYA L'ABEILLE

Mais si. Et puis je te

rappelle qu'on a pas le choix.

On a une semaine pour recenser

toutes les variétés de fleurs

pour Mademoiselle Cassandre.


WILLY L'ABEILLE

Mais des fleurs, il y en a

partout. C'est de la folie,

cet exposé. En plus, j'ai

un truc hyper important à faire.

C'est l'heure de ma sieste.


BEN le bousier arrive à ce moment.


BEN LE BOUSIER

Les copains, c'est terrible,

il faut que vous m'aidiez


MAYA L'ABEILLE

Qu'est-ce qui se passe, Ben?


BEN LE BOUSIER

C'est tonton Kurt. Depuis

ce matin, il ne veut plus

pousser sa bouboule.

Vous vous rendez compte?


WILLY L'ABEILLE

Hein, un bousier

qui ne veut plus rouler

sa boule, c'est bizarre.


MAYA L'ABEILLE

C'est très bizarre.


BEN LE BOUSIER

Oui, il a comme

qui dirait peur d'elle.


MAYA L'ABEILLE

Peur de sa bouboule?


BEN LE BOUSIER

Hum-hum.


MAYA L'ABEILLE

Bon, ça me semble urgent.

L'exposé attendra.


WILLY L'ABEILLE

Oh oui, allez-y.

Moi, je vais...


MAYA L'ABEILLE

Tu vas quoi?


WILLY L'ABEILLE

Reprendre des forces

en faisant la sieste.

Ça m'a épuisé, cet exposé.


MAYA L'ABEILLE

Hi, hi!


MAYA et BEN se rendent auprès de KURT le bousier qui se parle, appuyé contre une pierre.


KURT LE BOUSIER

C'est pas croyable, ça.

C'est pas croyable.


MAYA L'ABEILLE ET BEN LE BOUSIER

Hum?


KURT LE BOUSIER

Je comprends pas.

Je comprends pas.


MAYA L'ABEILLE

Alors, Kurt,

qu'est-ce qui t'arrive?


KURT LE BOUSIER

Hum? Tu vas pas le croire,

Maya. Eh bien, chaque fois

que je regarde ma bouboule,

je sais pas pourquoi, je me

mets à trembler. Regarde.


KURT se lève difficilement.


KURT LE BOUSIER

Ouah.

(Se parlant)

Courage, Kurt. Courage.


KURT jette un regard vers sa boule.


KURT LE BOUSIER

Au secours!

(Se couvrant les yeux)

Ah!

Hum... Hum...


KURT s'appuie de nouveau contre la pierre et semble en état de panique.


BEN LE BOUSIER

(S'adressant à MAYA)

Tu vois, il est

complètement toc-toc.


KURT LE BOUSIER

Un bousier qui a peur

de sa bouboule.

(Pleurant)

Bouhou!

Qu'est-ce que je vais devenir?


BEN LE BOUSIER

Mais Maya, on peut pas

le laisser comme ça.


MAYA L'ABEILLE

Ne t'inquiète pas, on va

trouver une solution. Et je sais

qui pourrait nous aider.


Plus tard, MAYA et BEN discutent avec FLIP la sauterelle.


FLIP LA SAUTERELLE

D'après tout ce que vous

me racontez, les enfants,

c'est très clair. Kurt

est victime d'une phobie.


BEN LE BOUSIER

Une quoi?


FLIP LA SAUTERELLE

Une phobie. C'est avoir peur

de quelque chose sans raison.

Ça peut être la peur du vide,

la peur du noir. Pour Kurt,

c'est la peur de sa boule.


MAYA L'ABEILLE ET BEN LE BOUSIER

Hum?


MAYA L'ABEILLE

Mais ça se guérit?


FLIP LA SAUTERELLE

Bien entendu. Je connais

une méthode qui a déjà fait

ses preuves. Elle a même

soigné un scarabée qui

avait peur de son ombre.


MAYA L'ABEILLE

Ah, et qu'est-ce

qu'il faut faire?


FLIP LA SAUTERELLE

Allez chercher Kurt. Pendant

ce temps, je vais tout préparer.


MAYA L'ABEILLE

D'accord.


Pendant que MAYA et BEN vont chercher KURT, FLIP installe des champignons lumineux un peu partout dans son repaire. Plus tard, MAYA et BEN reviennent, accompagnés de KURT.


MAYA L'ABEILLE

Oh, Flip, c'est magnifique!


FLIP LA SAUTERELLE

Hum? Bienvenue dans ma zone

de détente et de bien-être.

Allonge-toi ici, Kurt.

Nous allons faire une petite

séance de relaxation. Et grâce

à la détente, ta peur sera

bientôt un lointain souvenir.


KURT LE BOUSIER

Bon, si tu le dis.


FLIP commence à jouer du violon.


FLIP LA SAUTERELLE

Ferme les yeux, Kurt.


KURT LE BOUSIER

Hum.


FLIP LA SAUTERELLE

Tu es détendu.

Ton corps est léger

comme une graine de pissenlit.


BEN LE BOUSIER

Haha!


MAYA L'ABEILLE

Chut!


FLIP LA SAUTERELLE

Autour de toi, Kurt,

tout n'est que calme,

tranquillité et harmonie.

Maintenant, Kurt, tu vas penser

à des choses agréables: des

fleurs qui ondulent au rythme

du vent, le ciel constellé

d'étoiles.


KURT s'imagine bondir de fleur en fleur, le soir venu, en effectuant des pirouettes.


FLIP LA SAUTERELLE (Narrateur)

Tu es détendu

et tu sautes joyeusement

de fleur en fleur.

Rien ne vient troubler

l'état de béatitude

dans lequel tu te trouves.


KURT s'imagine se poser au sol.


FLIP LA SAUTERELLE (Narrateur)

Soudain, toujours tranquille,

tu remarques ta bouboule. Elle

est superbe. Elle t'attendait.

Tu sais qu'elle ne te fera

pas de mal. Tu t'approches

d'elle avec confiance.


KURT s'imagine s'approcher de sa boule et la toucher.


FLIP LA SAUTERELLE (Narrateur)

Ah, elle est merveilleuse.

Tu aimes sa rondeur, son odeur

exquise. Tu adores la pousser

sous les étoiles tandis que

le vent léger du soir caresse

délicatement ta carapace.


KURT s'imagine pousser sa boule et s'envoler en la serrant contre lui.


KURT, toujours étendu, parle pendant sa séance de détente.


KURT LE BOUSIER

Ma bouboule,

elle ne me fera pas de mal.


FLIP LA SAUTERELLE

Jamais Kurt. Jamais.


KURT LE BOUSIER

J'aime pousser ma bouboule.


BEN LE BOUSIER

(Acquiesant)

Hum-hum.


BEN s'envole et sort du repaire de FLIP.


FLIP LA SAUTERELLE

Tu peux ouvrir les yeux, Kurt.

La séance est terminée.


KURT LE BOUSIER

Ah, je suis guéri?


FLIP LA SAUTERELLE

Eh bien, nous allons

vérifier ça tout de suite.

Ben, tu peux venir.


BEN approche la boule de l'entrée du repaire. KURT lève les yeux vers celle-ci.


KURT LE BOUSIER

Ah! Non, au secours!


KURT se recroqueville au sol.


FLIP LA SAUTERELLE

Je pense qu'il va lui

falloir quelque chose de...

Comment dire? Plus radical.


MAYA L'ABEILLE

(Réfléchissant)

Hum, plus radical... Hum!


Plus tard, MAYA et BEN sont à la fourmilière et discutent avec les fourmis.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Vous avez frappé à la bonne

porte, les enfants.

La peur, nous, les fourmis,

on sait la combattre.


JEAN-PIERRE LA FOURMI

Oui, parce qu'on la connaît.


JEAN-MICHEL LA FOURMI

Oui. Même qu'une fois

j'ai tellement eu peur

que mes genoux, ils claquaient.


JEAN-PIERRE LA FOURMI

Non, c'était mes dents,

Jean-Michel.


JEAN-MICHEL LA FOURMI

Non, c'était mes genoux.


JEAN-PIERRE LA FOURMI

Non, mes dents!


COLONEL PAUL LA FOURMI

Silence!


Le COLONEL PAUL assène un coup de casque à chacune des fourmis.


COLONEL PAUL LA FOURMI

On n'interrompt pas

son colonel quand il dit

une vérité vraie. Pour la peine,

soldats, vous allez me faire une

série de 300 pompes. Exécution!


JEAN-MICHEL et JEAN-PIERRE continuent de se chicaner en s'éloignant.


JEAN-MICHEL LA FOURMI

Ah! C'était mes genoux.


JEAN-PIERRE LA FOURMI

Je te dis que c'est mes dents.


JEAN-MICHEL LA FOURMI

C'est mes genoux!


JEAN-PIERRE LA FOURMI

C'est mes dents!


JEAN-MICHEL LA FOURMI

C'est mes genoux!


JEAN-PIERRE LA FOURMI

Mes dents!


JEAN-MICHEL LA FOURMI

Mes genoux!


COLONEL PAUL LA FOURMI

Où j'en étais moi... Ah oui!

La peur, on sait la combattre.


MAYA L'ABEILLE

Mais comment?


COLONEL PAUL LA FOURMI

Primo, en participant

à un stage commando. Deuxio, en

obligeant Kurt à se confronter

à sa trouille et à prendre

le dessus. À la fin

de son stage, ce ne sera

qu'un mauvais souvenir.


MAYA L'ABEILLE

Super, colonel! Hum.


Plus tard, le COLONEL PAUL discute avec KURT.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Tu vois cette bouboule, Kurt?

C'est ton ennemi. Pour vaincre

l'ennemi, il faut le soumettre.

Pour le soumettre,

il faut le combattre.

(D'un ton autoritaire)

Tu n'as pas peur des boules!


KURT LE BOUSIER

Je n'ai pas peur.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Plus fort, j'entends rien!


KURT LE BOUSIER

(Criant)

Je n'ai pas peur!


COLONEL PAUL LA FOURMI

(Haussant le ton)

J'entends toujours rien!


KURT LE BOUSIER

(Criant plus fort)

Je n'ai pas peur!


Quelques instants plus tard, KURT et deux fourmis marchent d'un pas militaire au rythme imposé par le COLONEL PAUL.


COLONEL PAUL LA FOURMI

1, 2! 1, 2! 1, 2!

1, 2! 1, 2!


MAYA et BEN viennent les rejoindre.


MAYA L'ABEILLE

Colonel!


COLONEL PAUL LA FOURMI

Halte!

Ah, bonsoir les enfants.


MAYA L'ABEILLE

Alors colonel, Kurt est guéri?


COLONEL PAUL LA FOURMI

Eh bien, c'est ce que nous

allons vérifier.

(Criant ses ordres)

Jean-Pierre et

Jean-Michel, apportez l'ennemi!


JEAN-PIERRE et JEAN-MICHEL, depuis la fourmilière, font rouler une boule jusqu'au COLONEL PAUL.


MAYA L'ABEILLE ET BEN LE BOUSIER

(Observant la réaction de KURT)

Hum?


KURT LE BOUSIER

(Déglutissant)

Gulp!


La boule s'arrête tout près du COLONEL PAUL et de KURT.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Vous avez vu ça, les enfants?

Pas un cri, pas un sourcil

qui bouge. Du beau boulot.


KURT réprime ses cris, mais à un moment, il n'en peut plus.


KURT LE BOUSIER

Ah... Ah!


KURT tombe sur le dos.


BEN LE BOUSIER

Hein? Oh, mais tonton!


COLONEL PAUL LA FOURMI

Bigre! Hum...


Plus tard, sur un champignon, MAYA et BEN discutent avec KURT qui a retrouvé ses esprits.


KURT LE BOUSIER

Faut pas perdre courage.

T'en as de bonnes, Maya.

J'ai essayé la

méthode forte, la méthode

douce: rien ne marche.

Qu'est-ce que je vais devenir?

Parce que mon métier,

c'est faire des bouboules.


MAYA L'ABEILLE

Non, ton métier, c'est

nettoyer la prairie. Après tout,

tu n'es pas obligé de faire

des boules avec les détritus.


BEN LE BOUSIER

C'est vrai. Tu peux

faire des pyramides!


MAYA L'ABEILLE

Ou des cubes.


KURT LE BOUSIER

Ah, bien oui!

Pourquoi pas? Carrément!

Je m'y mets dès demain.


MAYA L'ABEILLE

Formidable! Je viendrai

te chercher demain matin.


Cette nuit-là, KURT a un sommeil agité.


KURT LE BOUSIER

Hum... Hum...


KURT s'imagine être poursuivi par une boule.


KURT LE BOUSIER

Ouf! Ouf! Ouf!

Ouf! Ouf!

Ouf! Ouf! Ouf!


La boule s'approche de plus en plus de KURT qui peine à la distancer.


KURT LE BOUSIER

Han! Han! Han!


KURT trébuche sur une racine et tombe au sol.


KURT LE BOUSIER

Ah! Ah!


Des ronces poussent du sol et le retiennent prisonnier, alors que la boule menace de lui rouler dessus.


KURT LE BOUSIER

Non! Non!


KURT se réveille en sursaut.


KURT LE BOUSIER

(Hurlant)

Ah!

(Soufflant)

Hu-hu-hu... Ah!

(Retrouvant peu à peu ses esprits)

Ah! Ouf! Ouf! Ouf!


Le lendemain matin, MAYA vient rejoindre KURT, allongé sur le dos.


MAYA L'ABEILLE

Kurt?

Kurt, tout va bien?


KURT LE BOUSIER

Hum...


MAYA L'ABEILLE

Kurt, mais qu'est-ce

qui se passe?


KURT LE BOUSIER

J'ai pas fermé

l'oeil de la nuit.


MAYA L'ABEILLE

Ah bon? Mais pourquoi?


KURT LE BOUSIER

J'ai fait d'affreux

cauchemars.


MAYA L'ABEILLE

Des cauchemars?


KURT LE BOUSIER

Ah... Oui, j'ai rêvé

de bouboules et de ronces

qui m'attaquent dans

la prairie. C'est affreux!


MAYA L'ABEILLE

Ce n'est pas possible. Ça doit

bien vouloir dire quelque chose.


KURT LE BOUSIER

Ça veut dire que

je suis fichu, voilà tout.


MAYA L'ABEILLE

Tu exagères.


KURT LE BOUSIER

Pas du tout. Je vois

qu'une solution: partir dans

une autre prairie pour toujours.


MAYA L'ABEILLE

Quoi! Mais ça va pas, non?


KURT LE BOUSIER

Écoute, si à chaque fois

que je marche sur la route,

je me mets à trembler, comment

veux-tu que je m'en sorte?

C'est au-dessus de mes forces.

Non, il faut se résigner.

J'essayerai de me souvenir des

bons moments, voilà tout. Et de

ne plus repenser à la dernière

fois où j'ai poussé ma boule.


MAYA L'ABEILLE

(Réfléchissant)

Hum?

Hum! Mais si! Justement,

voilà ce qu'il faut faire.

Voilà la solution: se souvenir

de ce que tu as fait juste avant

de commencer à avoir peur.


KURT LE BOUSIER

Bien, je ne fais qu'une

chose tous les jours:

rouler les déchets

sur la route de la prairie.


MAYA L'ABEILLE

OK, alors viens, on va refaire

le trajet tous les deux.


KURT LE BOUSIER

Tu es sûre?


Non, mais ça vaut

MAYA L'ABEILLE

le coup d'essayer.


MAYA entraîne KURT sur la route et, quelques instants plus tard, ils refont le chemin ensemble.


KURT LE BOUSIER

Et là, je me suis adossé à

ce rocher pour souffler un peu.

Parce que faut pas croire,

mais c'est fatigant

de pousser une boule.


MAYA L'ABEILLE

Hum, hum.


KURT LE BOUSIER

Là, j'ai craché dans mes mains

pour avoir une meilleure

adhérence pour pousser ma boule.

Bon, là, j'ai trébuché et

je suis tombé dans ces orties.

Ça fait mal, ces machins!

Ensuite, j'ai repris

la route et...


MAYA L'ABEILLE

Attends un peu. Les orties!

Mais voilà, bien sûr!

C'est ça, ton choc.


KURT LE BOUSIER

Hein?


MAYA L'ABEILLE

Tu poussais ta boule, tu es

tombé dans les orties et tu as

eu mal. Du coup, tu as associé

les deux. C'est ça, la bouboule

piquante de tes cauchemars.


KURT LE BOUSIER

Tu... Tu crois?


MAYA L'ABEILLE

Mais oui! Alors, si tu pousses

ta boule au même endroit

et si cette fois tu ne tombes

pas dans les orties,

tu seras peut-être guéri.


KURT LE BOUSIER

Oui... Ah...

Après tout, j'ai rien à perdre.


MAYA L'ABEILLE

Hi, hi, hi!


Plus tard, KURT pousse sa boule sur le chemin.


KURT LE BOUSIER

Han!


MAYA L'ABEILLE

Vas-y Kurt! Tu peux le faire.

Allez, courage! Tu peux

le faire. Vas-y, continue Kurt!

Oui, c'est bien, continue.

Allez, vas-y!

Bravo, Kurt!


Au bout d'un moment, KURT s'arrête.


KURT LE BOUSIER

Ah?


MAYA L'ABEILLE

Alors, comment tu te sens?


KURT LE BOUSIER

Bien, pareil. Exactement

pareil. Ça n'a pas marché!


Quelque peu fâché, KURT donne un coup sur sa boule.


KURT LE BOUSIER

Ouah!


La boule dévale une côte à toute allure.


KURT LE BOUSIER

Hum...


KURT s'imagine alors, en regardant sa boule dévaler la côte, plusieurs moments qu'il a partagés avec sa boule. Il s'imagine la pousser en riant.


KURT LE BOUSIER

Ha, ha, ha!


KURT s'imagine traverser une étendue d'eau avec sa boule, alors qu'il se trouve sur une feuille et pagaie.


KURT LE BOUSIER

Hé, hé, hé!


KURT s'imagine serrer tendrement sa boule contre lui.


KURT LE BOUSIER

Ha, ha, ha!

Hum... Hum...


KURT s'imagine ensuite regarder un coucher de soleil accompagné de sa boule.


KURT LE BOUSIER

Hum... Mouah!


KURT sort de sa rêverie, alors que sa boule poursuit de dévaler la côte.


KURT LE BOUSIER

Ah, ma bouboule?

Ah, attends-moi!


KURT file à toute vitesse pour essayer de rattraper sa boule.


KURT LE BOUSIER

Ah-ah!


MAYA L'ABEILLE

Hum?


KURT se place devant sa boule pour essayer de freiner sa dégringolade.


KURT LE BOUSIER

Han! Ah! Ah!

Han! Ah! Ah!


KURT parvient à arrêter sa boule, avant que celle-ci heurte un gros rocher au bas de la pente.


KURT LE BOUSIER

Ah!

Ah...

Oh, que c'est bon

de te retrouver! Ma bouboule!


MAYA L'ABEILLE

Hihi!


KURT LE BOUSIER

Merci, Maya. Grâce à toi,

tout est redevenu normal.

Adieu la trouille.


MAYA L'ABEILLE

Je n'y suis pas

pour grand-chose, Kurt.


KURT LE BOUSIER

Enfin, quoi qu'il en soit,

merci pour tes efforts.

J'oublierai jamais ce que t'as

fait pour ma boule et moi.


BEN LE BOUSIER

Bon, bien, c'est pas tout,

ça, tonton. Mais on a

du retard à rattraper.


KURT LE BOUSIER

T'as raison, Ben!


KURT crache dans ses mains et pousse sa boule.


KURT LE BOUSIER

Pfut! Pfut! Hum!

Laissez passer! Laissez

passer nos bouboules!


À son tour, BEN crache dans ses mains et pousse sa boule.


BEN LE BOUSIER

Pfut! Pfut! Wouhou!

Laissez passer nos bouboules!


MAYA L'ABEILLE

Bon, Willy, il est

grand temps de retourner

préparer notre exposé.


WILLY L'ABEILLE

(Paniquant)

Ah! Aah!


WILLY va s'asseoir plus loin. Ses jambes claquent.


WILLY L'ABEILLE

Hu... Hu...


MAYA L'ABEILLE

Mais qu'est-ce qui t'arrive?


WILLY L'ABEILLE

Maya, tu ne me croiras jamais,

mais j'ai développé une peur

des exposés. Rien que d'y

penser, j'ai les chocottes.


MAYA L'ABEILLE

Hum... Non, effectivement,

je ne te crois pas.


WILLY L'ABEILLE

Euh... Ah bon?


MAYA L'ABEILLE

Mais c'est bien essayé.


WILLY L'ABEILLE

Ah... dommage.

Ça aurait pu marcher.

Hé, attends-moi!


générique de fermeture

Épisodes de Maya l'abeille

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par

Coloriage de Maya l'abeille

6 images