Image univers Mix Métiers Image univers Mix Métiers

Mix Métiers

Quatre jeunes sillonnent l´Ontario afin de scruter à la loupe certains des métiers les plus intéressants tout en gardant leur coeur d´enfant.

Partager

Vidéo transcription

Testeur de jeux vidéo

Aujourd´hui à Mix métiers, Louis-Philippe joue à plein de jeux vidéo mais ce n´est pas pour s´amuser. Notre animateur se rend à l´Exposition de Toronto afin de rencontrer Carl-Edwin Michel, un testeur de jeux vidéo qui organise aussi de populaires compétitions de jeux.



Année de production: 2018

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Générique d’ouverture


Titre :
Mix Métiers


LOUIS-PHILIPPE s’amuse à un jeu vidéo. Il manipule sa manette de contrôle dans son salon.


LOUIS-PHILIPPE

(S’adressant au public de l’émission)

Oh! Salut! Bienvenue

à Mix Métiers. Moi, c'est

Louis-Philippe. En ce moment,

non, non, non, non, non,

je ne joue pas.

(Faisant un clin d’oeil)

Je travaille.

Oui, oui, tu peux te faire payer

pour jouer à des jeux vidéo.

J'ai même rencontré un vrai

de vrai testeur de jeux vidéo.


LOUIS-PHILIPPE est devant les portes d’une salle où des joueurs de jeux vidéo sont rassemblés.


LOUIS-PHILIPPE

(S’adressant au public de l’émission)

Je suis présentement

à l'exposition de Toronto et

je rencontre Carl-Edwin Michel

qui est testeur de jeux vidéo.

Il organise également des

compétitions de jeux. Alors,

à vos manettes parce qu'on y va!


LOUIS-PHILIPPE entre dans l’immense salle où les visiteurs déambulent entre les allées de consoles de jeux de différents genres.


Dans les allées, les différents jeux sont exposés à des kiosques. Il y a aussi des machines à boule électroniques et conventionnelles. LOUIS-PHILIPPE déambule devant les kiosques. Il teste certains jeux.


LOUIS-PHILIPPE

(S’adressant au public de l’émission)

Décidément, c'est très

diversifié comme industrie, les

jeux vidéo. Il y en a pour tous

les goûts. Pour ceux qui veulent

rester assis ou encore se lever

et danser, ou encore pour

ceux qui préfèrent les jeux

mobiles que l'on amène

partout avec soi sur son

téléphone. Salut, Carl-Edwin!


LOUIS-PHILIPPE est assis à une table devant CARL-EDWIN MICHEL qui est testeur de jeux vidéo. CARL-EDWIN est devant son ordinateur.


CARL-EDWIN MICHEL

Salut, Louis-Philippe!

Comment ça va?


LOUIS-PHILIPPE

Bien et toi?


CARL-EDWIN MICHEL

Oui, ça va super bien.

Bienvenue à Northern Arena.


LOUIS-PHILIPPE

C'est super cool ici, ça.


CARL-EDWIN MICHEL

Oui, c'est vraiment cool.

On a vraiment plein de jeux.

Les gens peuvent compétitionner

et s'amuser à jouer

à des jeux vidéo.


LOUIS-PHILIPPE

Ah! T'as tout organisé ça.


CARL-EDWIN MICHEL

Exactement, avec mon équipe,

on a organisé cet événement-là

avec le CNE.


LOUIS-PHILIPPE

(S’adressant au public de l’émission)

J'ai déjà vu des compétitions

sportives, mais jamais des

grands rassemblements de joueurs

de jeux vidéo. Ça devait pas

exister quand mon grand-père

était jeune.

(Imitant son grand-père)

Hein? Des jeux

vidéo?

(Imitant des sons électroniques)

Tzz! Tzz! Tzz! Pch! Pch!

Pow! Pow! Broum! Broum!

Non, nous autres,

on avait pas ça.

On préférait les machines

à boule, le pinball.

(S’adressant à son grand-père)

Bonne nouvelle, grand-papa.

Ça existe encore.

(Imitant son grand-père)

On parle de quoi déjà?


LOUIS-PHILIPPE continue son entrevue avec CARL-EDWIN.


LOUIS-PHILIPPE

Tu es aussi un testeur

de jeux vidéo.


CARL-EDWIN MICHEL

Oui, je suis un testeur

de jeux vidéo. Donc, mon rôle,

c'est de tester des jeux pour

s'assurer que les gens font

un choix éclairé quand ils

veulent s'acheter un jeu.


LOUIS-PHILIPPE

Bon, fait que moi,

j'ai hâte d'aller jouer, là.


CARL-EDWIN MICHEL

OK, attends un peu, je

t'inscris. Et voilà. On y va?


LOUIS-PHILIPPE

Oui, on y va.


CARL-EDWIN MICHEL

Allez, on va jouer.


LOUIS-PHILIPPE joue à une machine à boule électronique.


CARL-EDWIN MICHEL

Elles, c'était vraiment les

premières générations de jeux

vidéo à l'époque. Tu sais, il

y a quand même de l'électronique

là-dedans. Comme tu vois,

sons et lumières. Évidemment,

ça a beaucoup évolué.

Mais à l'époque, c'était

vraiment là-dessus qu'on jouait

et qu'on s'amusait. Est-ce

qu'on se fait une partie?


LOUIS-PHILIPPE

(S’adressant au public de l’émission)

Une partie de pinball

contre un pro comme Carl-Edwin?

Heureusement que mon grand-père,

il m'a donné quelques trucs.

(Imitant son grand-père)

OK, mon petit gars.

C'est simple: avec le pinball,

faut que t'appuies sur

les boutons le plus de fois

possible.

(Imitant le bruit)

Tchik! Tchik! Tchik!


CARL-EDWIN et LOUIS-PHILIPPE ont chacun leur machine.


CARL-EDWIN MICHEL

Un, deux, trois... Go!


CARL-EDWIN MICHEL

Je vais te battre, je vais

te battre! Je suis meilleur que

toi! Je suis meilleur que toi!


La partie de CARL-EDWIN se termine avant celle de LOUIS-PHILIPPE.


CARL-EDWIN MICHEL

Oh non! Hihihi!

(Saluant la victoire de LOUIS-PHILIPPE)

Ouais!

(Tapant les mains de LOUIS-PHILIPPE)

Hahaha!


LOUIS-PHILIPPE

(S’adressant au public de l’émission)

Heureusement qu'il y a pas

une compétition de [mot_etranger=EN]high five[/mot_etranger]

parce qu'on l'aurait perdue.

Par contre, il y avait un autre jeu

très amusant. Il fallait garder

ta manette qui ressemblait

un peu à un bâton le plus

droit possible dans ta main. Les

autres joueurs essaient alors

de faire bouger cette manette

brusquement pour que tu perdes.

Ça ressemblait un peu à ça.


CARL-EDWIN et LOUIS-PHILIPPE jouent à un autre jeu qui implique une manette allongée. La manette comporte aussi une boule lumineuse. Les joueurs doivent se déplacer dans l’espace en s'approchant des autres joueurs. LOUIS-PHILIPPE gagne à ce jeu.


CARL-EDWIN MICHEL

Haha! Oh...

Ouais!


LOUIS-PHILIPPE

(S’adressant au public de l’émission)

Je m'amuse tellement

depuis tantôt que j'oublie que

ce qu'on fait, c'est du travail.

Je me demande comment on devient

testeur de jeux vidéo.


LOUIS-PHILIPPE reprend son entrevue avec CARL-EDWIN.


LOUIS-PHILIPPE

Tu testes des jeux vidéo,

mais pour devenir un testeur,

comment on fait?


CARL-EDWIN MICHEL

Pour devenir un testeur

de jeux, c'est très important,

c'est la passion des jeux.

Si t'es pas passionné de jeux,

c'est sûr que ça marchera

pas parce que c'est de très,

très longues heures à tester des

segments. Et des fois, tu restes

24 heures, 48 heures à tester

seulement juste une section du

jeu. Donc, ça, ça peut devenir

très fatigant. Donc, il faut

vraiment que tu sois passionné.


LOUIS-PHILIPPE

(S’adressant au public de l’émission)

Est-ce que les testeurs comme

Carl-Edwin testent vraiment

toutes les sections d'un jeu?

Incluant, disons, l'écran:


Une barre de chargement apparaît avec le texte suivant: Chargement… Veuillez patienter s’il-vous-plait.


LOUIS-PHILIPPE

(Lisant)

Chargement…

Veuillez patienter s’il-vous-plait.


LOUIS-PHILIPPE prend des notes sur une écritoire.


LOUIS-PHILIPPE

Clarté du message: 8 sur 10.

Politesse du message...

Oh, avec le «s'il vous plaît»,

ça, c'est un 9 sur 10.

Et le temps d'attente...

(Regardant sa montre)

6 sur 10.


LOUIS-PHILIPPE s’amuse au jeu de la manette allongée avec CARL-EDWIN et d’autres joueurs. Ensuite, LOUIS-PHILIPPE joue dans sa chambre.


VOIX MASCULINE

(Parlant dans une autre pièce)

Louis-Philippe!

Louis-Philippe! Arrête

de jouer à des jeux vidéo.

Faut que t'étudies pour

devenir testeur de jeux vidéo.

Euh, oublie ça. Lâche pas,

mon grand.


À l’exposition, LOUIS-PHILIPPE discute avec CARL-EDWIN.


CARL-EDWIN MICHEL

Évidemment, testeur de jeux

vidéo, ça prend pas de diplôme

en particulier. Tout ce que tu

fais, c'est que tu peux accéder,

tu peux approcher des grandes

compagnies de jeux vidéo. Ils

ont souvent des programmes pour

aider ou engager des testeurs.


LOUIS-PHILIPPE

Donc, là, on va reprendre

notre partie de tennis.


CARL-EDWIN MICHEL

Merci, Louis-Philippe. Ah oui.


Avec leurs manettes, CARL-EDWIN et LOUIS-PHILIPPE jouent au tennis virtuel.


LOUIS-PHILIPPE

(S’adressant au public de l’émission)

Tout ça, c'est bien amusant,

mais le futur des jeux vidéo,

ça se trouve vraiment

dans la réalité virtuelle.

(Plaçant ses mains comme un masque sur son visage)

Oh, ça a l'air tellement vrai.

C'est comme si tu y étais.


Sur un écran, un aigle vole dans les rues d’une ville. Des effets d’impact apparaissent.


LOUIS-PHILIPPE est assis sur une chaise. Il porte des lunettes de réalité virtuelle et tient dans ses mains des anneaux pour manipuler les contrôles du jeux. CARL-EDWIN s’approche.


CARL-EDWIN MICHEL

Hé, Louis-Philippe!


LOUIS-PHILIPPE

Allô!


CARL-EDWIN MICHEL

Je vois que t'as découvert

une nouvelle technologie qui est

vraiment cool. En fait, ça,

on parle de réalité virtuelle.

Donc, là, je sais pas où t'es en

ce moment, mais je sais... Ha!


LOUIS-PHILIPPE

Je vole.


CARL-EDWIN MICHEL

Tu voles? OK, donc tu es en

train de jouer à

(mot_etranger=EN]Eagle Flight[/mot_etranger)

qui est un jeu d'Ubisoft.

Donc, c'est juste pour te

dire... En fait, t'es un oiseau

en ce moment. Donc, t'es

un oiseau et tu te promènes

comme ça à Paris. Donc,

c'est là que le jeu se passe.


Pendant la conversation les environnements virtuels dans lesquels LOUIS-PHILIPPE se déplace apparaissent sporadiquement. On peut lire un message en anglais: [langue_etrangere=EN]Captured from VR headset[/langue_etrangere].


LOUIS-PHILIPPE

Oui, c'est ça.

Je vois la tour Eiffel.


CARL-EDWIN MICHEL

Tu vois la tour Eiffel?

Donc, c'est ça l'avantage de

la réalité virtuelle, c'est que

ça peut t'amener n'importe où.


LOUIS-PHILIPPE

(S’adressant au public de l’émission)

Est-ce que la réalité

virtuelle, ça pourrait simuler

encore plus qu'un aigle

qui vole? Peut-être même

un monde à l'envers

où c'est toi l'enseignant

et ton élève, c'est ton prof.


Une rêverie commence. LOUIS-PHILIPPE joue les rôles de l’enseignant et de l’élève dont les rôles ont été inversés. LOUIS-PHILIPPE est dans une classe.


LOUIS-PHILIPPE

(Jouant un professeur)

Alors, vos devoirs pour ce soir.

Vous devez tout d'abord répondre

aux questions 1997 à 7895.


La rêverie se termine.


LOUIS-PHILIPPE

(S’adressant au public de l’émission)

Me semblait que c'était

trop beau pour être vrai.


Un nouvel écran de réalité virtuelle apparaît.


CARL-EDWIN MICHEL

C'est l'avenir, moi, je dis,

du monde du jeu vidéo. Et

moi, ce qui arrive, c'est que je

dois toujours rester en tant que

testeur de jeux vidéo, je dois

rester à la page de tout ce qui

se passe dans le futur et c'est

pour ça que depuis déjà deux

ans, même avant que les casques

de réalité virtuelle

soient disponibles sur le

marché, j'avais déjà des casques

de réalité virtuelle pour

tester, pour voir ce qui

s'en vient. Donc, ça, c'est

très important dans mon métier.


LOUIS-PHILIPPE

Tu te demandes comment

est-ce qu'ils font ça?


CARL-EDWIN MICHEL

C'est impressionnant.

C'est vraiment impressionnant.


Le jeu de réalité virtuelle reprend. L’oiseau vole dans la ville et atteint des cibles. Ensuite, de nouveau, LOUIS-PHILIPPE commente sa visite dans sa chambre.


LOUIS-PHILIPPE

(S’adressant au public de l’émission)

Les jeux deviennent tellement

réels qu'il sera bientôt

difficile de différencier les

jeux de la réalité. Peut-être

qu'en ce moment, je suis un

personnage dans un jeu et que tu

peux me contrôler.


LOUIS-PHILIPPE agit comme s’il n’avait plus le contrôle de ses bras.


LOUIS-PHILIPPE

Hé, qu'est-ce

qui se passe? Je ne peux

plus me contrôler. À l'aide.

Ah non. Ça fait mal.

(Tombant de son divan)

Ah!


LOUIS-PHILIPPE est de nouveau à l’exposition. Il continue de discuter avec CARL-EDWIN.


LOUIS-PHILIPPE

Quel genre de compétences

nécessaires que ça prend

pour devenir homme d'affaires et

organiser ces compétitions-là?


CARL-EDWIN MICHEL

Oui, ça prend beaucoup

de choses. Évidemment, la

connaissance du milieu. Donc,

si tu connais le monde des jeux

vidéo comme moi en tant que

testeur et toutes les relations

que j'ai avec ces compagnies-là

de jeux vidéo, c'est une bonne

chose. La deuxième chose aussi

qui est très importante,

c'est d'avoir de l'organisation.

T'as vu, c'est très, très grand.

On doit être très organisé. On a

une bonne équipe qui travaille

avec nous pour s'assurer que

tout soit bien fait et que des

gens comme toi qui veulent jouer

peuvent arriver, prendre

la manette et commencer à jouer.


LOUIS-PHILIPPE

Oui, c'est ça.


CARL-EDWIN MICHEL

Donc, c'est très important.


LOUIS-PHILIPPE

Là, qu'est-ce qu'on fait?


CARL-EDWIN MICHEL

Donc là, écoute, est-ce

que ça te tente de jouer?

Peut-être que tu pourrais

gagner du «moula moula».


CARL-EDWIN frotte ses index sur ses pouces pour montrer que ça peut être payant.


LOUIS-PHILIPPE

OK, on va essayer.


LOUIS-PHILIPPE joue à un jeu sur ordinateur.


CARL-EDWIN MICHEL

OK, vas-y.


LOUIS-PHILIPPE

(S’adressant au public de l’émission)

Organisé? On dirait que

Carl-Edwin, il parle de moi.

Je suis sûrement la personne la

plus organisée au monde. J'écris

absolument tout dans mon agenda.


LOUIS-PHILIPPE commence à chercher partout dans sa chambre.


LOUIS-PHILIPPE

J'ai perdu mon agenda!

Ma vie est finie!


Mix Métiers

Le sprint]


LOUIS-PHILIPPE pose des questions en rafale à CARL-EDWIN.


LOUIS-PHILIPPE

C'est le Sprint avec Carl-Edwin.

Es-tu prêt?


CARL-EDWIN MICHEL

Oui, je suis prêt.


LOUIS-PHILIPPE

Qu'est-ce qui fait que

les Canadiens font parmi les

meilleurs jeux vidéo du monde?


CARL-EDWIN MICHEL

Parce que nous sommes très

créatifs. Donc, pour créer

des jeux vidéo, il faut être

créatif. Les Canadiens le sont.


LOUIS-PHILIPPE

Fais-tu des techniques de

réchauffement des pouces avant

de te mettre au travail?


CARL-EDWIN MICHEL

Oui, bien, c'est important.

Tu prends ton pouce, tu fais

des mouvements circulaires.

Et après, en haut,

en bas, en haut, en bas.


LOUIS-PHILIPPE

On fait des «pouces-up».


CARL-EDWIN MICHEL

Des «pouces-up», oui!

Des «pouces-up»! Hahaha!


LOUIS-PHILIPPE

Si, à 12 ans, quelqu'un

t'avait dit que tu gagnerais ta

vie en jouant à des jeux vidéo,

qu'aurait été ta réaction?


CARL-EDWIN MICHEL

Un, je l'aurais pas

cru, mais j'aurais dit:

«Wow! C'est super cool!»


LOUIS-PHILIPPE

Que fais-tu si tu es

incapable de terminer

le premier niveau d'un jeu?


CARL-EDWIN MICHEL

Euh... Haha! Je vais sur

Internet chercher des trucs.

Mais des fois, ça arrive

qu'il n'y en ait pas. Mais

le plus possible, j'essaie de

trouver les trucs sur Internet.


LOUIS-PHILIPPE

Que fais-tu quand

un jeu que tu dois tester

est vraiment plate?


CARL-EDWIN MICHEL

Ça, ça fait partie des hauts

et des bas. Jouer à un jeu moins

intéressant, ça fait partie

des bas. Mais je joue quand

même à des jeux, donc je

veux pas trop me plaindre.


LOUIS-PHILIPPE

C'était le Sprint!


LOUIS-PHILIPPE est dans sa chambre, il porte un bandeau de sport et fait des réchauffements de pouces.


LOUIS-PHILIPPE

(S’adressant au public de l’émission)

Le moment de vérité est arrivé!

Je veux dire...

On va quand même jouer,

mais on va jouer sérieusement.

Que la compétition commence.


LOUIS-PHILIPPE se met du noir sous les yeux.


CARL-EDWIN et LOUIS-PHILIPPE sont devant leurs écrans.


LOUIS-PHILIPPE

Je suis ici sur la grande scène.

Les grands joueurs, la crème

de la crème, c'est ici

qu'ils jouent. Pourquoi

est-ce que tu les invites

à venir jouer ici, toi?


CARL-EDWIN MICHEL

Bien, c'est très important,

parce que tu sais que la

communauté du jeu vidéo, c'est

une communauté qui est très,

très grande, mais il y a aussi

beaucoup de métiers. Il y a

beaucoup de gens qui travaillent

dans ce domaine-là. Donc, on

parle de créateurs de jeux,

des gens qui installent les

ordinateurs, les consoles.

Donc, c'est tout un milieu, tout

un environnement qui est très

important. C'est tout un monde

assez complexe, mais qui est

très intéressant.

Est-ce que t'es prêt à jouer?


LOUIS-PHILIPPE

Oui, je suis prêt. J'ai

déjà joué à ce jeu-là. Je me

considérerais amateur et je joue

contre un testeur professionnel.

Je sais pas si je vais

me faire massacrer.


CARL-EDWIN MICHEL

Tu devrais être

à la hauteur. On y va. Go!

Non, non!

Oh yeah! Tu vois?

Oh!


LOUIS-PHILIPPE

Ah, mon Dieu. Je me suis...

Ah, je me massacre moi-même

avec ma propre carapace.


CARL-EDWIN MICHEL

Haha!


LOUIS-PHILIPPE est dans sa chambre, il tient une serviette autour de son cou.


LOUIS-PHILIPPE

(S’adressant au public de l’émission)

On va pas mentir...

J'ai donné mon 110 %...

C'est sûr, euh, j'ai joué plus

fort dans les coins. C'est

ça. On va se reprendre

la prochaine fois.


LOUIS-PHILIPPE continue sa discussion avec CARL-EDWIN.


LOUIS-PHILIPPE

Il y a pas mal de monde ici.


CARL-EDWIN MICHEL

Ce que j'aime le plus dans mon

métier, c'est simple, c'est ça.

C'est la communauté, c'est

les gens qui se rassemblent

ensemble, qui se rassemblent

pour voir, pour jouer, pour

s'amuser. C'est vraiment ça

que j'apprécie le plus. Que

ce soit en ligne ou en personne,

quand la communauté se

rassemble, moi, je suis content.


LOUIS-PHILIPPE

En tout cas, Carl-Edwin,

je trouve que ton métier de

testeur, il est super cool.


CARL-EDWIN MICHEL

Bien oui, c'est vraiment

le fun. Et là, maintenant, tu es

certifié, alors je te remets

ton chandail Northern Arena.


LOUIS-PHILIPPE

(Acceptant le t-shirt)

Merci! Donc là, je peux

aller jouer.


CARL-EDWIN MICHEL

Évidemment. Salut!


LOUIS-PHILIPPE

Bye!


De retour chez lui, LOUIS-PHILIPPE s’adresse au public de l’émission.


LOUIS-PHILIPPE

(S’adressant au public de l’émission)

On en a vu, des métiers à

Mix Métiers, mais

je pensais jamais

voir quelqu'un qui travaille en

jouant à des jeux vidéo. En tout

cas, si tu veux devenir testeur

comme Carl-Edwin, continue

à développer ta passion pour les

jeux et peut-être qu'un jour,

tu y arriveras. Mais en

attendant, va voir nos capsules

vidéo sur le web. Moi, je dois

continuer à m'entraîner. Bye!


Générique de fermeture

Épisodes de Mix Métiers