Image univers Mix Métiers Image univers Mix Métiers

Mix Métiers

Quatre jeunes sillonnent l´Ontario afin de scruter à la loupe certains des métiers les plus intéressants tout en gardant leur coeur d´enfant.

Partager

Vidéo transcription

Mécanicienne de locomotive

Louis-Philippe monte à bord d´un train en compagnie d´Angèle Brisson, une mécanicienne de locomotive. Notre animateur apprendra rapidement que ce métier est plus difficile qu´il ne le croyait au départ. Pour tester ses habiletés, il aura même l´occasion de conduire un train dans un simulateur.



Année de production: 2018

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Générique d’ouverture


Titre :
Mix Métiers


LOUIS-PHILIPPE, un adolescent, se trouve dans une cuisine. Un train miniature en bois se trouve sur le comptoir devant lui.


LOUIS-PHILIPPE

(S'adressant au public de l'émission)

OK. Salut!

Bienvenue à

Mix Métiers. Moi,

c'est Louis-Philippe. Si tu as

déjà joué avec des petits trains

en jouet comme ceux-ci quand

tu étais jeune, tu dois penser

que: conduire un train,

c'est facile. Regarde.


LOUIS-PHILIPPE fait avancer le train en le tirant avec la main.


LOUIS-PHILIPPE

Voilà!


Des applaudissements se font entendre.


LOUIS-PHILIPPE

(S'adressant au public de l'émission)

Par contre, en vraie vie,

conduire un train est bien

plus compliqué que cela.

Et pour comprendre, je suis

allé voir Angèle Brisson,

une mécanicienne de locomotive.


Les interventions de LOUIS-PHILIPPE dans la cuisine s'adressant au public de l'émission sont présentées en alternance avec ses interactions avec ANGÈLE sur son lieu de travail. LOUIS-PHILIPPE se trouve maintenant avec ANGÈLE BRISSON aux côtés d'un train. Ils portent tous les deux une veste réfléchissante aux couleurs voyantes.


LOUIS-PHILIPPE

Salut, Angèle!


ANGÈLE BRISSON

Bonjour, Louis-Philippe.

Bienvenue à VIA Rail,

au centre de maintenance.


LOUIS-PHILIPPE

Merci. Alors, toi, t'es

mécanicienne de locomotive.

Qu'est-ce que tu fais

pour ces affaires-là ici?


ANGÈLE BRISSON

J'opère la locomotive. On fait

des tests sur la locomotive,

on communique avec les

contrôleurs qu'eux autres,

ils contrôlent la circulation.

On applique les freins.

On met le gaz. Moi, je suis

le capitaine du vaisseau.


LOUIS-PHILIPPE

(S'adressant au public de l'émission)

Capitaine du vaisseau? Est-ce

que le train d'Angèle voyage

dans l'espace? Eh bien, non.

C'est une métaphore

ou une façon de parler.


ANGÈLE BRISSON

Là, je vois que toi,

t'es tout équipé pour partir

en voyage! Alors, bien,

viens-t'en, on embarque.


ANGÈLE et LOUIS-PHILIPPE escaladent une échelle et montent ainsi à bord de la locomotive.


ANGÈLE BRISSON

Bienvenue, Louis-Philippe.

On est maintenant dans

la cabine de la locomotive.


LOUIS-PHILIPPE

(Acquiesçant)

Hum-hum.


ANGÈLE BRISSON

C'est ici que tout se passe


Le tableau de bord de la locomotive est montré de près. On y voit de nombreux boutons de contrôle.


LOUIS-PHILIPPE

(S'adressant au public de l'émission)

As-tu vu comment j'étais

habillé pendant ma visite? Chez

VIA Rail, il n'y a rien de plus

important que la sécurité.

Par exemple, il y a une espèce

de veste lumineuse orange.

C'est pour que le mécanicien

qui opère le train te voie.


ANGÈLE BRISSON

Ici, Louis-Philippe, ça, c'est

notre cerveau de la locomotive.

Tout se passe ici. Les freins

sont ici. Ça, c'est le levier

pour la vitesse.


LOUIS-PHILIPPE

(Acquiesçant)

Hum-hum.


ANGÈLE BRISSON

Ici, on a tous les klaxons

nécessaires. Quand on approche

un passage à niveau, on pousse

sur les klaxons.


LOUIS-PHILIPPE

(S'adressant au public de l'émission)

Les klaxons, c'est ce qu'il y

a de plus important selon moi

et ce qui est le plus

amusant à utiliser.

Tout le monde t'entend.

Regarde, on va essayer.


LOUIS-PHILIPPE fait semblant d'appuyer sur un klaxon et une image du globe terrestre apparaît en même temps que le son du klaxon.


ANGÈLE BRISSON

Ici, on a le contrôle

de la lumière. OK? Ça,

c'est notre radio.

(Montrant un combiné téléphonique)

Ça, ici, là, on utilise ça tout le temps.

On appelle les contrôleurs de la

circulation ferroviaire avec ça.


LOUIS-PHILIPPE

(S'adressant au public de l'émission)

Je pense à ça, la radio,

qui ressemble pas mal à un

téléphone, peut aussi être utile

quand tu as un petit creux.

Tu te commandes une pizza

et hop, tu te la fais

livrer comme un frisbee.


Un large frisbee atterrit entre les mains de LOUIS-PHILIPPE.


LOUIS-PHILIPPE

(Criant à une personne imaginaire)

Eille! J'avais demandé

extra fromage! Argh!


Dans la locomotive, ANGÈLE montre un objet allongé à LOUIS-PHILIPPE.


ANGÈLE BRISSON

À quoi que ça sert, ça?


LOUIS-PHILIPPE

Euh... C'est décoratif.


ANGÈLE rit.


ANGÈLE BRISSON

Ça, là, c'est l'outil premier

d'un mécanicien de locomotive.

C'est une clé. Sans ça, on peut

pas bouger. La locomotive

peut pas bouger. Fait que ça, ça

va là.


ANGÈLE insère la clé dans un trou situé sur le tableau de bord.


ANGÈLE BRISSON

On l'amène en avant pour

aller de l'avant. On l'amène en

arrière pour aller de l'arrière.


Des images montrent un train en marche.


ANGÈLE BRISSON

T'es-tu prêt à partir?


LOUIS-PHILIPPE

Oui.


ANGÈLE BRISSON

On y va?


LOUIS-PHILIPPE

On y va.


ANGÈLE BRISSON

Bien, on va partir

la locomotive.

Bon, voilà!


ANGÈLE BRISSON

Ça, c'est le gros moteur

qui vient de partir.

Fait que là, lui, il va

pomper l'air qu'il a besoin

pour pouvoir opérer le train.


LOUIS-PHILIPPE

Avec tout ça, est-ce qu'on

serait prêts à partir?


ANGÈLE BRISSON

Pas tout à fait. Il nous reste

encore une petite étape à faire

avant de pouvoir décoller.


LOUIS-PHILIPPE

(S'adressant au public de l'émission)

Décoller? Est-ce que le train

d'Angèle, il voyage dans

l'espace? Eh bien, non. C'est

une autre métaphore. Nille,

moi aussi, je peux en faire,

des métaphores. La prochaine

étape, c'est d'être le médecin

de locomotive.


LOUIS-PHILIPPE saisit la locomotive de son train miniature en bois.


LOUIS-PHILIPPE

Je ne sens pas

de pouls. Oh, mon Dieu!


LOUIS-PHILIPPE fait la respiration artificielle à la locomotive miniature.


LOUIS-PHILIPPE

Je me suis laissé emporter.

Je pense que je vais laisser

les métaphores à Angèle, oui.


ANGÈLE et LOUIS-PHILIPPE circulent maintenant sur le côté du train arrêté.


ANGÈLE BRISSON

Louis-Philippe, on va faire

une petite inspection. Une

responsabilité des mécaniciens

de locomotive, c'est de

s'assurer que les freins

fonctionnent adéquatement.

Puis ici, on va retrouver

ce qu'on appelle...

C'est des [mot_etranger=EN]pads[/mot_etranger] de freins.

LOUIS-PHILIPPE

(Acquiesçant)

Hum-hum.


ANGÈLE BRISSON

Ça, ça applique sur

la roue pour faire nos arrêts,

puis ça relâche quand on est

prêt à repartir. Alors, nous,

comme mécanicien de locomotive,

il faut s'assurer

qu'il applique bien et

qu'il relâche bien sur toutes

les roues de la locomotive.


LOUIS-PHILIPPE

Un peu comme un frein à vélo.


ANGÈLE BRISSON

Exactement comme un frein

à vélo. Ça fonctionne de la

même façon. Un autre élément

important, ce sont les phares.

Eux autres, pour être certain

que le monde nous voie,

il faut qu'ils soient allumés

à pleine capacité. Quand ils

sont tous allumés, on nous voit.


LOUIS-PHILIPPE

On pourrait quasiment dire

que les phares sont forts.


ANGÈLE BRISSON

Les phares sont forts,

oui, exactement.


LOUIS-PHILIPPE

(S'adressant au public de l'émission)

Oui, oui, haha, les phares

sont forts. Ils sont forts parce

que la lumière, ça voyage plus

vite que le son. Certaines

personnes se tiennent proches

des voies ferrées en se disant:

(Imitant une personne blasée)

«Ah bien, là, c'est correct,

là, on va entendre le train

venir. C'est correct, là,

on va pas se faire frapper.»

Mais c'est faux. Alors,

tiens-toi toujours très

loin des voies ferrées et

garde l’œil bien ouvert.

Mesdames et messieurs,

préparez-vous, car c'est

le moment du Sprint.


Intertitre :
Le sprint


LOUIS-PHILIPPE et ANGÈLE sont assis dans un lieu public.


LOUIS-PHILIPPE

As-tu eu à beaucoup

t'en-«train»-er, ha!, pour

être mécanicienne de locomotive?


ANGÈLE BRISSON

Disons que c'était

une très grande aventure

qui a duré environ deux ans

et je suis encore en train.


LOUIS-PHILIPPE

Comment un train fait-il

pour toujours être à l'heure?


ANGÈLE BRISSON

Il faut avoir un bon

mécanicien de locomotive

et rouler à la vitesse permise.


LOUIS-PHILIPPE

Est-ce que les trains

boivent du café aussi?

Ça peut aider, ça.


ANGÈLE rit.


LOUIS-PHILIPPE

Est-ce qu'on dit un «vagon»

ou un «wagon» de train?


ANGÈLE BRISSON

On dit généralement «vagon»,

mais on peut aussi dire

«voiture».


LOUIS-PHILIPPE

Est-ce que siffler dans

le sifflet qui signale le départ

du train est un privilège

réservé aux meilleurs employés?


ANGÈLE BRISSON

Oui.


LOUIS-PHILIPPE

Et avez-vous ce privilège?


ANGÈLE BRISSON

Certainement.


LOUIS-PHILIPPE

(S'adressant au public de l'émission)

Merci, mesdames et messieurs.

C'était le Sprint.

Tout le monde reçoit

des instructions.

(Imitant diverses voix)

«Fais tes devoirs.»

«Nettoie ta chambre.»

«Pince pas ta soeur.»

Les mécaniciens de locomotive,

eux aussi, ils ont des

instructions à suivre.


ANGÈLE et LOUIS-PHILIPPE sont maintenant assis devant un ordinateur. Ils tiennent des documents papier entre leurs mains.


ANGÈLE BRISSON

Quand on arrive au travail,

nous, il faut imprimer

des ordres. Ce sont toutes des

petites restrictions qu'il peut

y avoir sur la route, admettons

Toronto-Montréal. Ça aussi,

ce document-là, ça explique

où les vitesses sont réduites.


LOUIS-PHILIPPE

Bon, fait qu'on se sent

un peu à l'école avec

un document comme ça.


ANGÈLE BRISSON

Oui, en effet. Maintenant, on

a passé à travers un petit peu

de ça, qu'est-ce que ça voulait

dire. Mais là, on va aller faire

le vrai test. On va aller jouer

avec le simulateur. Es-tu prêt?


LOUIS-PHILIPPE

Oui, je suis prêt. Ça va être

le fun, ça va être capotant,

on va conduire un train.


ANGÈLE BRISSON

Oui, c'est comme

les jeux vidéo.


LOUIS-PHILIPPE

Ah yeah.

(S'adressant au public de l'émission)

En effet, c'est comme un jeu

vidéo. Ça s'appelle:

Les super

aventures ferroviaires en

compagnie des humains. Ou bien,

tu peux juste l'appeler:

Le simulateur de train.

C'est ton choix, là. Je veux

pas te juger. C'est correct.


ANGÈLE et LOUIS-PHILIPPE entrent dans la salle de simulation. LOUIS-PHILIPPE s'assoit devant le simulateur de conduite.


ANGÈLE BRISSON

Viens-t'en. C'est toi qui es

le capitaine du vaisseau.

Là, tu veux amener

ton train à 95 mille à l'heure.

Fait que là, tu descends

ton levier tranquillement.


LOUIS-PHILIPPE

(Descendant le levier manuel)

Ah, oups.


ANGÈLE BRISSON

Oh, une coche à la fois.


LOUIS-PHILIPPE

(S'adressant au public de l'émission)

Tu as bien entendu. Je devais

amener le train à 95 mille à l'heure.

Ça, c'est 153 kilomètres à l'heure.

C'est pas mal vite. Même

les autos ont pas le droit

d'aller aussi vite que ça.


LOUIS-PHILIPPE est toujours devant le simulateur et des images vidéos sur l'écran devant lui montrent une voie ferrée bordée d'arbres.


LOUIS-PHILIPPE

Fait que là, il devrait

augmenter à une autre vitesse?


ANGÈLE BRISSON

Oui, continue.


ANGÈLE BRISSON

C'est dur, hein?


ANGÈLE rit.


ANGÈLE BRISSON

Si tu veux te pratiquer

à siffler des passages

à niveau. Non, tu fais lui.

Deux longs et un court.


LOUIS-PHILIPPE actionne les sifflets. Une voix automatique se fait entendre.


ANGÈLE BRISSON

Ça, qu'est-ce que t'entends

là, il analyse notre train.


LOUIS-PHILIPPE

(S'adressant au public de l'émission)

Dans un train, même ralentir

se fait doucement. Ça peut

prendre jusqu'à 2 kilomètres

pour s'arrêter complètement.


ANGÈLE BRISSON

T'approches le 95, là, hein.

Fait que là, il va

falloir que tu ralentisses.


LOUIS-PHILIPPE

OK.


LOUIS-PHILIPPE actionne le levier.


ANGÈLE BRISSON

Continue. Jusqu'à tant

que tu descendes à...

Là, on est rendu trop vite.

Il faut que tu descendes à...

Tu peux l'amener jusqu'en bas.


LOUIS-PHILIPPE

OK, bon, on peut continuer.


ANGÈLE BRISSON

Là, tu peux mettre un petit

peu de frein si tu veux.


LOUIS-PHILIPPE

OK.


ANGÈLE BRISSON

Oui, comme ça.


LOUIS-PHILIPPE

(S'adressant au public de l'émission)

Là, tu dois te dire: «Pff,

c'est facile comme métier;

il faut juste accélérer et

ralentir.» Faux. Par exemple, à

chaque passage à niveau, il faut

sonner la cloche pour avertir

les gens qu'on s'en vient.


LOUIS-PHILIPPE imite le son de la cloche du train.


LOUIS-PHILIPPE

C'est le fun à faire.

Aussi, il y a une alerte qui

sonne à toutes les 20 secondes

que le mécanicien ne touche

pas aux commandes.

C'est une façon d'assurer que

le train est toujours supervisé.

Chez VIA, c'est vraiment

la sécurité avant tout.


Sur l'écran du simulateur, la voie ferrée traverse de nombreux passages à niveau.


LOUIS-PHILIPPE

Coudonc, il y a plein

de passages à niveau.


ANGÈLE BRISSON

Ah bien, oui. T'arrives

à Toronto. On arrive

proche de Toronto.


LOUIS-PHILIPPE

On commence à ralentir. Donc,

on veut l'amener jusqu'en haut?


ANGÈLE BRISSON

Non, on veut l'amener

jusqu'où est-ce qu'il y a

le... Là, on ne bouge plus.

On ne touche plus aux freins

jusqu'à tant qu'on arrête.

Fait que là, oui, on arrive à

la gare, là, tu peux signaliser

si admettons il y a des gens sur

la plateforme ou... C'est ça,

ça les avertit qu'on s'en vient.

Fait que là, on est arrêté

complètement. Tu peux mettre

le frein à main.

(Montrant un levier)

Puis ici, tu mets ça dans le milieu.


LOUIS-PHILIPPE

Dans le milieu.

Fait que... Arrêté.


ANGÈLE BRISSON

Oui. Puis on l'enlève.


LOUIS-PHILIPPE

Et on l'enlève

parce que c'est la clé.


ANGÈLE BRISSON

Là, on dit à nos passagers:

«Bienvenue à Toronto. Merci

d'avoir voyagé avec VIA Rail.»


LOUIS-PHILIPPE saisit le combiné de communication.


LOUIS-PHILIPPE

Bienvenue à Toronto,

ou je crois. J'espère que j'ai

pris la bonne direction. Merci

d'avoir voyagé avec VIA Rail.


ANGÈLE et LOUIS-PHILIPPE entrent ensuite dans un train de passagers vide.


LOUIS-PHILIPPE

Ici, on dirait que

c'est un train d'affaires.


ANGÈLE BRISSON

Oui, oui. Beaucoup de gens

d'affaires qui vont s'asseoir

ici. Ils ont accès au Wi-Fi.

Tout ce qu'ils ont besoin pour

faire le travail en roulant en

train.

(Montrant de petits marteaux dans des boites cadenassées)

Ici, ça, ça se trouve à

être les petits marteaux en cas

d'urgence, tout ce qu'il faut

où est-ce que les accès ne sont

pas accessibles. Fait qu'il faut

sortir par la fenêtre. Fait

que là, on utilise les petits

marteaux pour cogner la vitre.


LOUIS-PHILIPPE

Oui.


ANGÈLE BRISSON

Puis là, bien, on sort par

la fenêtre.


ANGÈLE et LOUIS-PHILIPPE sont maintenant dans une section entre deux wagons.


ANGÈLE BRISSON

Ici, c'est le centre

de contrôle pour les agents

de bord, pour se communiquer

entre eux autres et communiquer

les informations aux passagers.

Ils se servent de ça. Ça,

ça va dans tous les wagons.


LOUIS-PHILIPPE observe un tableau indicateur avec des voyants lumineux.


LOUIS-PHILIPPE

Ah, il y a de l'antigel?


ANGÈLE BRISSON

Ça, c'est pour les portes.

Ça dégèle les portes l'hiver.


ANGÈLE et LOUIS-PHILIPPE sont à l'extérieur près des rails. LOUIS-PHILIPPE s'arrête devant un panneau d'arrêt.


LOUIS-PHILIPPE

Regarde, c'est ici

que ça se termine.


ANGÈLE BRISSON

Bien, effectivement.

On a eu un bon départ.

Tu as appris beaucoup de choses

aujourd'hui. Alors, tu mérites

une belle casquette.


ANGÈLE lui donne une casquette et LOUIS-PHILIPPE l'enfile.


LOUIS-PHILIPPE

Merci beaucoup. J'espère

te revoir à bord d'un train.


ANGÈLE BRISSON

Oui, j'espère te revoir

à un train de VIA Rail.


LOUIS-PHILIPPE

Merci. Bonne journée.


ANGÈLE BRISSON

Bye!


LOUIS-PHILIPPE

(S'adressant au public de l'émission)

Pendant ma journée, j'ai

appris plein de choses. Je pense

que je pourrais même devenir un

mécanicien de locomotive comme

Angèle. Je pourrais conduire un

train. Oui, la locomotive avec

le plus de wagons au monde.

Si on en mettait, disons... 35.

Avec 40 personnes par wagon,

ça ferait 1400 personnes.

1400 personnes qui mettent

toutes leur vie entre mes mains.

Oh! Je pense que je vais

laisser ce métier-là aux

professionnels, comme Angèle.

N'oubliez pas d'aller visionner

nos vidéos sur le Web. Bye!


LOUIS-PHILIPPE imite le son de la cloche du train.


Générique de fermeture


Épisodes de Mix Métiers