Image univers Mix Métiers Image univers Mix Métiers

Mix Métiers

Quatre jeunes sillonnent l´Ontario afin de scruter à la loupe certains des métiers les plus intéressants tout en gardant leur coeur d´enfant.

Partager

Vidéo transcription

Chercheur géologique

Dalí rencontre Rémy Poulin, un chercheur géologique. Ce métier rock and roll est bien plus que l´étude des roches, comme s´en apercevra notre jeune animateur. Ensemble, Dalí et Rémy s´amuseront à faire de la cartographie, de la microscopie et même de la magie.



Année de production: 2018

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Générique d’ouverture


Titre :
Mix Métiers


DALI est chez lui et fait quelques pas de danse avant de s’adresser au public de l’émission.


DALI

(S’adressant au public de l’émission)

Hé, salut! Moi, c'est Dali!

Tu regardes Mix métiers.

Aujourd'hui, on rencontre Rémy

Poulin, un chercheur géologique.

Qu'est-ce que ça veut dire?

On va l'apprendre bientôt.


Dans un comptoir d’exposition, des échantillons de roches portent des étiquettes. DALI rencontre RÉMY POULIN dans la forêt.


RÉMY POULIN

Bonjour, Dali!


DALI

Bonjour!


RÉMY POULIN

Je suis chercheur géologique.

J'observe et je fais de

l'échantillonnage.

Essentiellement, j'essaie de

comprendre où l'on va avec les

roches et comment on peut les

comprendre.


À plusieurs reprises, DALI fera des commentaires en s’adressant au public de l’émission depuis sa chambre.


DALI

(S’adressant au public de l’émission)

Au début, je voulais arrêter

Rémy et lui dire: «Mais de

quoi tu parles? Wo! Une roche,

ça ne parle pas! On ne peut pas

les comprendre!»


DALI

Qu'est-ce qu'un géologue?


RÉMY POULIN

Un géologue, c'est

essentiellement, une branche de

sciences qui étudie les roches

et les systèmes de la terre.

C'est assez gros comme études.

On peut étudier l'atmosphère, on

fait aussi des études de roches

de terrains et sous-terrains;

les processus de la terre.


DALI

(S’adressant au public de l’émission)

Wow! Je n'avais jamais pensé

qu'il était possible d'étudier

des roches! En écoutant Rémy

parler, je commence à me dire

que ce n'est pas juste possible,

c'est aussi super intéressant!


RÉMY POULIN

On pourrait dire que mon

laboratoire, c'est la terre.

Tout ce qui est dans la terre,

les géologues regardent ça et

essaient de comprendre certains

aspects. Puisque c'est dur de

tout connaître, on divise la

géologie en plusieurs petites

sections.


DALI

As-tu déjà trouvé des os de

dinosaures?


RÉMY POULIN

Non, je n'ai jamais trouvé

d'os de dinosaures.


DALI

(Avec une pointe de déception)

Ah...


DALI

(S’adressant au public de l’émission)

OK. J'avoue que j'aurais aimé

que Rémy me dise qu'il avait

déjà trouvé des os de

dinosaures!


RÉMY et DALI marchent ensemble sur un sentier de forêt. Ils portent des vestes de sécurité de couleurs vives.


RÉMY POULIN

Hé l'ours!


DALI

Hé l'ours!


RÉMY POULIN

Hé l'ours!


DALI

Pourquoi sommes-nous dans la

forêt?


RÉMY POULIN

Une partie extrêmement

importante comme géologue, c'est

d'aller faire des cartes et de

regarder les échantillons de

roches. C'est pour ça que nous

sommes en train de marcher.

On va aller en voir une.


DALI

Et la veste.


RÉMY POULIN

Une autre partie importante,

c'est d'être en sécurité.

C'est pour ça qu'on porte des

vestes visibles... et c'est

aussi pour les poches!


DALI

(S’adressant au public de l’émission)

Ça me semble logique! Les

chercheurs dans les laboratoires

portent des vestes blanches.

Qu'on appelle des sarraus.

C'est normal qu'un chercheur qui

travaille dans un laboratoire

extérieur, comme Rémy,

porte aussi une veste.


RÉMY s’arrête près d’une très grosse roche.


RÉMY POULIN

Dali, on va faire de la

cartographie dans ce secteur.

Tu as la carte? Un volet

important de la géologie,

c'est de faire des cartes

géologiques.


DALI tient une tablette. Ensuite, RÉMY apprend à DALI à lire la carte géologique.


RÉMY POULIN

Ici ce que l'on trouve,

c'est une carte de la géologie

de Sudbury, en région.

On se retrouve ici, à Sudbury;

c'est assez grand comme espace.


DALI

Oui.


RÉMY POULIN

Les géologues passent beaucoup

de temps à aller sur le terrain.

On marche, on prend les

échantillons, puis on fait les

cartes. On fait des cartes des

différentes sections de roches

qu'on retrouve dans ces régions.

Une fois que l'on a tout fini,

on met ça sur une carte, comme

tu vois! Toutes les différentes

couleurs représentent différents

types de roches que l'on

retrouve dans la région.

Il y a différents échantillons:

on a la carte du Canada pour

laquelle on a une carte

géologique.


Une carte géologique du Canada apparaît.


RÉMY POULIN

On peut aussi

faire des cartes de petites

régions, ce qui nous permet de

donner beaucoup de détails de ce

que l'on retrouve dans ces

cartes.


DALI

(S’adressant au public de l’émission)

As-tu vu toutes les couleurs

sur la carte? Ça en fait des

sortes de roches. Aimerais-tu

en voir quelques-unes?

Ça tombe bien, parce que Rémy

en a plein dans son laboratoire.


DALI rejoint RÉMY à son laboratoire


DALI

Salut, Rémy!


RÉMY POULIN

Ah, bonjour, Dali!

Comment ça va? Viens ici,

on va faire de la microscopie.


DALI

Hein? De la microscopie?


RÉMY POULIN

Bien oui! C'est la prochaine

étape après nos cartes.


DALI

(S’adressant au public de l’émission)

Excuse-moi, Rémy! Je vais

juste t'interrompre quelques

secondes. La microscopie est un

grand mot, pour dire qu'on

observe de très, très, très

petites choses avec un

microscope. OK Rémy,

À toi, la parole.


RÉMY POULIN

On a pris un échantillon de

tantôt. J'ai fait des

échantillons. On a coupé notre

échantillon pour en faire des

plus petits.


RÉMY montre un morceau de roche prélevé, puis une section coupée à même l’échantillon.


DALI

OK.


RÉMY POULIN

De ça, on a fait une lame

mince. Qu'est-ce qu'on fait?

On colle le bloc là et on le

coupe, mince, mince, mince,

mince. On va ensuite pouvoir

mettre la lumière à travers.


Sur la surface d’observation du microscope, la lame de roche attend d’être observée.


RÉMY POULIN

C'est ça que je t'ai mis ici.

C'est une partie très importante

en géologie quand on fait du

terrain, pour identifier une

roche. Juste l'identifier comme

ça, pas de problème! Mais en

vérité, il faut toujours faire

des lames minces, pour confirmer

ce qu'on pense.


L’image grossie de la lame de roche apparaît sur l’écran de l’ordinateur relié au microscope.


RÉMY POULIN

Avec une lumière normale qui

passe à travers, on peut voir

qu'il y a différents minéraux.

Puisqu'on peut changer la

lumière, qu'est-ce qu'on fait?

On introduit une deuxième

lumière.


L’image se modifie avec l’ajout de la seconde lumière.


RÉMY POULIN

Qu'est-ce que ça fait?

Ça change les propriétés de la

lumière, mais les minéraux ne

changent pas.


DALI

Puis il nous dit quels

minéraux sont lesquels?


RÉMY POULIN

Oui!


DALI

(S’adressant au public de l’émission)

Oh! Un point pour moi.

Je pense que je commence à

comprendre comment ce métier-là

fonctionne.


RÉMY POULIN

Ça nous donne d'autres

informations sur les analyses.

On peut tout regarder et puis

voir ce qui se passe pour

identifier nos minéraux.

Ça nous donne beaucoup

d'informations. Avec de

l'expérience, on finit par

regarder à travers et on peut

identifier les proportions pour

nous dire de quelles roches il

s'agit, puis elles ont quels

minéraux?


DALI

(S’adressant au public de l’émission)

C'est le sprint.


Intertitre :
Mix Métiers Le sprint


Assis sur la grosse roche, DALI pose des questions en rafale à RÉMY.


DALI

Es-tu prêt Rémy?


RÉMY POULIN

Oui!


DALI

Est-ce important de connaître

la différence entre une roche,

une pierre et un caillou?


RÉMY POULIN

Oui, c'est bien important pour

savoir lancer.


DALI

Qu'est-ce qui te tente le

plus? Aller voir le Rocher Percé

ou aller à Disney World?


RÉMY POULIN

Aller percer une roche.


DALI

Est-ce vrai que pierre qui

roule, n'amasse pas mousse?


RÉMY POULIN

Je ne suis pas sûr. On essaie!

(Lançant une roche)

Non!


DALI

Sors-tu toujours la roche,

quand tu joues à: roche,

papier, ciseaux?


RÉMY POULIN

Oui, c'est elle qui gagne

toujours.


DALI

Est-ce que ta musique préférée

est le Rock'n Roll?


RÉMY POULIN

C'est sûr, on écoute que ça

sur le terrain.


DALI

(S’adressant au public de l’émission)

C'était le sprint!

Est-ce que tu te souviens de

la carte avec plein de couleurs,

pour savoir où se trouvent les

différentes sections de roches?

Maintenant, c'est le temps

d'aller observer, différentes

sortes de roches. Tu vas voir!

C'est pas mal éclairant comme

expérience!


DALI est devant un présentoir des roches de la région. Ensuite, il rejoint Rémy dans son laboratoire.


RÉMY POULIN

Dali, je t'ai sorti quelques

roches qui démontrent une

propriété différente des autres:

la fluorescence. Qu'est-ce qu'on

fait? On met une lumière

différente dessus, une lumière

ultra-violette. Puis ça change

la façon de voir les minéraux.

Ça, c'est notre petite machine.

Elle permet de changer les

différentes ondes.

Dans certaines ondes, un minéral

démontre une fluorescence, mais

si tu changes, il ne démontre

plus la fluorescence.

C'est vraiment différent!

On va éteindre les lumières,

on va faire un peu de magie.

On va éteindre!


RÉMY claque des doigts et la lumière s’éteint. DALI tente l’expérience chez lui.


DALI

(S’adressant au public de l’émission)

Hm! Comment Rémy a fait pour

éteindre les lumières

en claquant des doigts?

Il doit être un vrai magicien!

Bravo, Rémy!


DALI tape dans ses mains pour applaudir et la lumière s’allume et s’éteint dans sa chambre.


Avec la lumière ultraviolet, les roches apparaissent sous un autre jour. Plusieurs sont fluorescentes.


DALI

Wo!

C'est de la magie!


RÉMY POULIN

Comme tu peux voir, il y en a

qui n'ont pas de fluorescence.

Ici, oui. Ici, oui, très forte

même, on dirait.

Mais ceux-là, pas fort, fort!

Il y a en a une de spécial.


DALI

Le rubis, c'est le meilleur!


RÉMY POULIN

Oui. Si l'on change la lumière

d'ondes, le rubis n'en démontre

plus. Il n'y en a plus autant.


La longueur d’onde de la lumière est modifiée, aussitôt, le rubis qui était très brillant s’éteint.


DALI

Il n'y en a plus.


RÉMY POULIN

Il n'y a pas plus. Plus autant

qu'avant! Un petit peu quand

même… Ceux qui tantôt

n'avaient pas autant

de fluorescence tantôt

commencent à démontrer une

fluorescence.


DALI

Puis celle-ci est plus...


RÉMY POULIN

Encore plus forte. Oui!


DALI

Plus forte! Celle-ci,

pas trop, trop.


DALI approche la source lumineuse des échantillons de roches qui s’illuminent à différentes intensités.


RÉMY POULIN

C'est celle-là qui en avait

plus tantôt! Qui n'en avait même

pas. On en a maintenant.


DALI

C'est comme un tour de magie!


DALI

(S’adressant au public de l’émission)

Comme un tour de magie!

Mais tout à fait, car

contrairement à piger une carte

dans un paquet, ce que Rémy

fait, a une raison scientifique.


Le laboratoire est à nouveau éclairé.


DALI

À quoi ça sert de faire de la

fluorescence?


RÉMY POULIN

Comme géologue, on est

toujours à la recherche d'outils

pour faire l'identification;

pas juste nos yeux.

Souvent, on fait de la chimie,

de la microscopie, des études de

terrains. Ça, c'est un autre

outil utilisé pour identifier

les minéraux. En plus, c'est

très plaisant!


DALI

En tout cas, Rémy aime

vraiment les roches! Il en a

une super grosse collection.

Des petites et des grosses,

des pâles et des foncées.


DALI fait le tour des vitrines où sont exposées les roches.


RÉMY POULIN

Comme géologue, on passe

beaucoup de temps à regarder des

roches. On se dit souvent que

les meilleurs géologues sont

ceux qui ont vu le plus de

roches! Donc, plus tu vois

de roches, meilleur tu es.

Alors, on se pose des questions

des fois. Quel âge

a cette roche, selon toi?


RÉMY montre une roche qui comporte plusieurs plis.


DALI

Quatre milliards.


RÉMY POULIN

Elle a à peu près quatre

milliards d'années... et c'est

parce que je te l'ai dit tantôt!


DALI

(S’adressant au public de l’émission)

Eh! Pourquoi dis-tu ça, Rémy?

Je veux dire, je ne sais pas de

quoi il parle. J'ai deviné l'âge

de la roche tout seul.

Ne va surtout pas penser que je

lui ai demandé la réponse avant

que la caméra enregistre.


RÉMY POULIN

C'est une très vieille roche,

c'est comme une partie de

l'histoire de la terre qui est

très vieille.

Comme scientifique, c'est ça que

l'on fait. On est des détectives

de la terre, puis on se pose des

questions: «Comment peut-on

répondre à ces questions».

On fait des analyses comme dans

le cas de cette roche.

On est scientifique, on est

curateur, on est historien.

L'histoire de la terre recule

jusqu'à 4,5 milliards d'années.

Nous, les humains, ça ne fait

que quelque mille années qu'on

est ici.


DALI

Wow!

(S’adressant au public de l’émission)

Wo! Ça a l'air impressionnant.

Je ne sais pas si tu es comme

moi, mais quelques milliers

d'années sur une période de

4,5 milliards d'années, ça peut

être difficile à imaginer.

Je vais essayer de t'aider!

Si l'on prend une période de

24 heures pour illustrer toute

l'histoire de la planète,

l'existence humaine ne

remonterait qu'à 23 heures

58 minutes et 43 secondes.

Ça fait à peine 77 secondes

qu'on existe! Wow!


DALI et RÉMY sont ensemble devant les présentoirs.


RÉMY POULIN

Bon Dali, j'espère que tu as

passé une belle journée?


DALI

J'ai eu une excellente journée

Rémy! Merci beaucoup!

Au revoir!


DALI

(S’adressant au public de l’émission)

Eh oui! C'est déjà tout pour

aujourd'hui, mais on se retrouve

très bientôt pour un autre

épisode de Mix métiers.

En attendant, va voir nos vidéos

exclusives sur le Web.

Tu vas voir, tu vas apprendre

plein de choses sur différents

métiers. Pendant que tu fais ça,

je vais aller me cueillir

quelques roches à analyser! Bye!


Générique de fermeture

Épisodes de Mix Métiers