Image univers ONFR Image univers ONFR

ONFR

Restez à l'affût des dossiers chauds à Queen's Park et dans la francophonie ontarienne et canadienne.

Partager

Vidéo transcription

L'empire Nadège et la démocratisation du macaron

Depuis l’ouverture de sa première boutique de macarons dans le quartier Queen Ouest, la marque Nadège a su s’imposer dans l’univers gastronomique torontois. Le macaron, pâtisserie iconique française, est rapidement passé du statut de curiosité à celui d’une gâterie hautement populaire et de plus en plus accessible. Même Ladurée a décidé d’ouvrir une boutique à quelques mètres de chez Nadège. Pour la chef propriétaire Nadège Nourian, ce qui fait la force de son macaron, c’est l’offre d’un produit fait localement et vendu sans prétention.



Réalisateur: Andréanne Baribeau
Année de production: 2019

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Le reportage débute avec une succession d'images d'appétissants macarons de toutes les couleurs. NADÈGE NOURIAN, chef propriétaire de la pâtisserie Nadège, témoigne.


NADÈGE NOURIAN

Toronto ne connaissait pas

le macaron. Les gens

rentraient, demandaient

ce que c'était, très intrigués

avec toutes ces couleurs.


L'enseigne de la pâtisserie Nadège est présentée ainsi que des clients dans la pâtisserie.


NADÈGE NOURIAN

Ils nous demandaient si c'était

des savons ou des bougies.

Ce qui était intéressant, c'est

de voir les gens poser un petit

peu toutes ces questions,

et mordre dedans et faire:

«Ah! Wow! [langue_etrangere=EN]This is incredible[/langue_etrangere]!» Ha, ha!

Titre :
ONFR SOCIÉTÉ


À l'intérieur de la pâtisserie Nadège dans Queen Ouest à Toronto. Des gens passent devant la vitrine. NADÈGE NOURIAN travaille derrière son comptoir.


NADÈGE NOURIAN

Je suis Nadège Nourian,

chef propriétaire de Nadège

Pâtisserie. Nous, on a ouvert

en juillet 2009, en plein milieu

de la crise économique. Donc,

c'était un petit peu compliqué.

Et puis après, de faire

quelque chose que personne ne

connaît, ça a été un autre défi.


Dans une grande cuisine commerciale, des employés confectionnent des macarons sous la supervision de la propriétaire.


NADÈGE NOURIAN

Je parlais aux fournisseurs et

ils me donnaient de l'amande qui

venait de... bien, ils savaient

pas d'où. Et moi, je disais:

«Non, non, je veux que

ça vienne d'ici, etc.»

Donc, j'ai dû éduquer aussi

les fournisseurs et après, donc,

à l'ouverture, bien, on a dû

éduquer beaucoup de gens.


Des images de macarons sont présentées.


NADÈGE NOURIAN

Un macaron, c'est deux petits

biscuits aux amandes avec

de la meringue et on a

un genre de ganache au milieu.


Texte informatif :
À ses débuts, Nadège Pâtisserie était formée d'une équipe de cinq employés. Aujourd'hui, la compagnie compte quatre boutiques à Toronto et emploie une centaine de personnes.


NADÈGE NOURIAN

Il y a eu vraiment

un engouement. Les gens sont

devenus fans. Un petit peu

comme une drogue. Ils venaient

chercher leurs macarons,

et c'est marrant de voir

des gens acheter des boîtes

de 12 macarons, s'asseoir et

manger les 12 macarons comme ça,

en quelques minutes. Ha, ha!


Des images prises dans une autre succursale dans un centre commercial de Yorkdale sont présentées.


NADÈGE NOURIAN

L'année dernière, Ladurée

a ouvert ses portes juste à côté

de notre magasin à Yorkdale.


Un texte informatif est présenté alors que des images de la somptueuse boutique Ladurée de Yorkdale défilent.


Texte informatif :
Ladurée est considérée par plusieurs comme la marque iconique des macarons français. Alors comment Nadège vit-elle la compétition?


NADÈGE NOURIAN

Ça n'a rien changé.

Au contraire, ça nous a apporté

justement un peu plus de

clientèle parce que les gens

voulaient encore plus savoir

ce que c'était le macaron.

Ils voulaient comparer aussi

entre Ladurée et Nadège.

On est vraiment un concept

très différent.


Des images des emballages et d'assortiments de macarons de Ladurée sont présentées.


NADÈGE NOURIAN

Eux, tout est

fait en France et en Suisse,

et «dispatché»

à travers le monde.

Nous, c'est fait localement.

Ce qui était surtout important

quand on a créé cette marque,

c'était que ça soit abordable

pour tout le monde.


Des images des étalages de Nadège Pâtisserie se succèdent.


NADÈGE NOURIAN

Et je pense que les gens

aiment soutenir les petits

entrepreneurs. C'est vraiment

une tendance sur Toronto,

et ça, c'est chouette.


Présentation de l'édifice abritant l'usine de production et l'enseigne de Nadège. Des images des employés affairés suivent.


NADÈGE NOURIAN

On a ouvert une cuisine centrale

en 2016. C'est un petit peu

le cœur maintenant de Nadège.

Tous les produits sont faits

frais tous les jours là-bas. Et

après, on les «dispatche» dans

tous les magasins sur Toronto.

Le macaron demande quand même

une technique et une expertise.

Après, je pense que de plus en

plus, tout le monde peut faire

un petit peu le macaron à la

maison. Après, on peut faire

un macaron et un bon macaron.

Il y a une différence. Et aussi,

quand on le fait en gros volume.


Texte informatif :
L'usine Nadège produit un million de macarons à l'année. Soit environ trois milles par jour.


Pendant la suite du témoignage, diverses saveurs et couleurs de macarons sont montrées.


NADÈGE NOURIAN

On a environ 16 saveurs. Pendant

les fêtes, on en a jusqu'à 24.

On a des classiques:

un au chocolat, vanille,

pistache, etc. Le plus

vendeur est caramel salé.

Le premier prix qu'on a gagné,

ça a été le prix du design.


Les divers prix remportés sont accrochés aux murs du bureau de la chef propriétaire.


NADÈGE NOURIAN

Ça fait neuf ans qu'on gagne

le meilleur macaron de la ville.

Ça demande beaucoup,

beaucoup de passion et

beaucoup, beaucoup de travail.

Et je pense que ça va

ensemble. Quand on aime,

on ne compte pas et... Voilà.


NADÈGE NOURIAN vient déposer une assiette de huit macarons.


Générique de fermeture




Épisodes de ONFR

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par