ONFR +

ONFR+ est la franchise dédiée à la francophonie ontarienne. Avec des contenus actualité, société et culture, ONFR+ raconte les histoires de l'Ontario français. Que ce soit pour mieux comprendre les décisions politiques, pour décortiquer un phénomène social ou encore pour faire valoir les talents d'un artiste d'ici, ONFR+ est l'endroit idéal pour mieux connaître et vivre sa francophonie.

Partager
Image univers ONFR + Image univers ONFR +

Vidéo transcription

Épisode 14 - Destins croisés de l'Université Laurentienne et de ses artistes à Sudbury.

À l’aube de la commémoration des 50 ans du Théâtre du Nouvel-Ontario et de la sortie du premier album solo de G.R. Gritt, la révolte gronde à Sudbury face aux coupes de nombreux programmes à l’Université Laurentienne, notamment dans les domaines des arts et des langues autochtones.



Réalisateur: Joanne Belluco
Année de production: 2020

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

À Sudbury, en Ontario, MARIE-PIERRE PROULX, qui est la directrice artistique du Théâtre du Nouvel-Ontario, marche sur un sentier entre des rochers et regarde la ville au loin.


MARIE-PIERRE PROULX (Narratrice)

«J'avais 18 ans.

J'arrivais en ville

littéralement. J'étais seule

en résidence sur le campus.

J'étais sans repère.

Je ne connaissais personne.

Je me souviens plus trop

comment, mais toujours est-il

qu'un soir, je me suis retrouvée

dans une réunion avec un

paquet d'étudiants pareils

et pas pareils comme moi

qui ont dit oui à l'aventure

d'écrire collectivement

une pièce de théâtre.»


Titre :
ONFR+ présente


MARIE-PIERRE PROULX (Narratrice)

«Je n'avais jamais écrit pour le

théâtre, évidemment. Je n'avais

jamais joué au théâtre, mais

qu'à cela ne tienne, j'ai pris

le bateau.»


MARIE-PIERRE se filme en lisant un texte.


MARIE-PIERRE PROULX

«Cinquante ans plus

tard, c'est l'amitié de tous ces

collègues qui m'habite encore.»


Intertitre :
Stuck.


MARIE-PIERRE est assise dans une salle de théâtre vide avec un masque.


MARIE-PIERRE témoigne en se filmant.


MARIE-PIERRE PROULX

Ça fait que ça, c'est comme le

début, tu sais. Il y a 50 ans,

ça, cette aventure-là est

arrivée. Puis, bien, avec

«Quoi si, moé 'ssi j'viens du Nord»...


L'affiche de la pièce «Quoi si, moé 'ssi j'viens du nord 'stie, 50 ans plus tard» est présentée.


MARIE-PIERRE PROULX (Narratrice)

... on avait comme envie de

pouvoir offrir une opportunité

similaire à d'autres

jeunes créateurs, d'autres

jeunes esprits passionnés.


Des extraits de spectacles filmés en période de pandémie sont présentés.


MARIE-PIERRE PROULX (Narratrice)

Puis c'est sûr que c'est pas

dans les circonstances qu'on

imaginait, mais je pense que

ça va faire en sorte qu'ils vont

s'en souvenir longtemps,

de ce processus-là!


Dans un extrait d'une vidéo Facebook, G.R. GRITT, qui est musicien, présente la couverture de son album en version vinyle.


G.R. GRITT

(Propos traduits de l'anglais)

Voici la pochette de l'album

Ancestors».


L'extrait prend fin.


G.R. GRITT témoigne à la maison.


G.R. GRITT

Pour cet album ici,

que je vais lancer le 16 avril,

c'est une production, comme,

c'est une production studio.


La suite de la vidéo Facebook est présentée. G.R. sort le disque de la pochette.


G.R. GRITT

(Propos traduits de l'anglais)

Il y a une enveloppe qui

protège le disque habituellement...

(Propos en français)

Je l'ai déballé avant.

En tout cas, je l'ai

«dévalé», déballé trop vite.


L'extrait prend fin.


G. R. poursuit son témoignage à la maison.


G.R. GRITT

La chanson «Ancestors»,

c'est vraiment une chanson

qui, à la fois...

Ça a comme... [langue_etrangere=EN]acknowledged[/langue_etrangere]

que les choses, tu sais,

sont difficiles.

Tu sais, on est en train...

On vit encore comme avec la

colonisation. C'est difficile.


Dans un autre extrait de la vidéo Facebook, G.R. met le disque à jouer et la chanson «Ancestors» se fait entendre.


À l'extérieur, la nuit, un guitariste et un autre homme sont filmés assis près d'un feu de camp.


MARIE-PIERRE poursuit son témoignage, qui est ponctué d'extraits de spectacles filmés en extérieur pendant la pandémie et d'images de la Place des arts à Sudbury.


MARIE-PIERRE PROULX

Pour célébrer le cinquantième

anniversaire de «Moé,

j'viens du Nord 'stie»,

qui est une pièce, en fait,

bien, une création collective

qui a été créée par une troupe

de l'Université Laurentienne

en 1971, ici, à Sudbury.

Puis qui a été un peu...

C'est un peu l'acte

de naissance de plein

d'autres choses dans le milieu

culturel après, notamment le

TNO. Le TNO est né quelques mois

après la création de «Moé,

j'viens du Nord» par la

même gang de créateurs.

Pour célébrer ça, cette pièce-là

qui est la naissance de tant

de choses, qui a été le point

de départ de ce qui va devenir

la Place des arts à Sudbury

puisse donner la parole

à la jeunesse d'aujourd'hui,

tu sais, pour qu'ils nous

parlent un peu à leur tour

de c'est quoi être un jeune

créateur francophone

à Sudbury aujourd'hui en 2021.


Un extrait d'un flash d'information est présenté, indiquant: «Dans un instant, en direct sur Facebook, ONFR+ présente: crise majeure à l'Université Laurentienne».


PRÉSENTATEUR

L'Université Laurentienne

supprime 69 programmes,

dont 28 en français,

et se sépare de 110 professeurs,

dont 83 mis à pied...


Un extrait du spectacle «Quoi si, moé 'ssi j'viens du Nord 'Stie» est présenté. MICHAEL LEMIRE chante près d'un feu de camp la nuit.


MICHAEL LEMIRE

(Chantant)

♪ C'est une chose

avoir des coupures ♪

♪ Ça veut dire que

t'avais quelque chose ♪

♪ C'était pas la vie en rose ♪

♪ On a jamais rien eu ♪

♪ Un budget de 1300 ♪

♪ Pis ça c'est pour un an ♪

♪ On demandait

pour jamais plus ♪

♪ On a jamais eu de coupure ♪

♪ C'est pas mal drôle

de le dire ♪

♪ Mais c'est qui

que ça inspire ♪


MARIE-PIERRE PROULX témoigne à l'extérieur.


MARIE-PIERRE PROULX

Avec des coupures dans

divers programmes, c'est

des centaines de profs qui n'ont

plus d'emploi. C'est aussi

des centaines d'étudiants qui se

retrouvent avec... bien, devant

un grand vide, finalement,

parce que leur programme

d'études a été coupé.

C'est des gens qui ont choisi de

rester dans le Nord et souvent

qui vont rester dans le Nord

ensuite pour leur carrière, vont

travailler dans nos organismes.

On se retrouve à se demander,

bien, elle va être où, la

relève? Les artistes, mais aussi

les travailleurs culturels.

C'est un écosystème dans

une ville comme Sudbury puis

l'Université fait vraiment

partie de cet écosystème-là.


Des images de la nature défilent.


G.R. GRITT (Narrateur)

Surtout du côté des études

autochtones, on doit faire plus

de travail à offrir, comme, des

cours que ça vient à l'histoire

autochtone, mais aussi

à offrir des classes de

langage pour faire certain

que les gens peuvent étudier ça.

Surtout les gens autochtones,

apprendre leur langage, tu sais.


G.R. marche sur un sentier dans la forêt.


G.R. GRITT (Narrateur)

Euh, donc, ça, ça me frustre

beaucoup que ça, ça a été tout

«cancellé». Ça va affecter

notre communauté comme...

beaucoup. Oui.


Lors d'un spectacle filmé sur scène, dans une salle vide du Théâtre du Nouvel-Ontario, G.R. gratte les cordes de sa guitare électrique.


G.R. GRITT

(Propos traduits de l'anglais)

Il faut faire ça au moins

une fois par show, pas vrai?

Ça fait plus rock.


G.R. rit.


G.R. GRITT

(Propos traduits de l'anglais)

Aujourd'hui, j'ai la chance

de faire cette prestation

au Théâtre du Nouvel-Ontario,

ici, à Sudbury, le TNO.


Des images des bureaux déserts du théâtre sont présentées.


MARIE-PIERRE poursuit son témoignage à l'extérieur.


MARIE-PIERRE PROULX

C'est vraiment ironique,

en fait, parce qu'au moment

même où on célèbre 50 ans

d'histoire culturelle,

artistique, théâtrale à Sudbury,

bien, on est en train de

préparer un show qui risque

d'être le dernier, le dernier

spectacle des étudiants

du programme de théâtre

de l'Université Laurentienne

tel qu'on le connaît.

Puis, bien, c'est ça,

c'est vraiment...

C'est triste, en fait.

C'est juste... vraiment triste

et ironiquement triste, en fait.

Et puis... c'est ça.

Oui.


Lors de sa performance filmée au théâtre, G.R. interprète la chanson «Ancestors».


Texte narratif :
À suivre...


Générique de fermeture

Épisodes de ONFR +

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Documentaire

Résultats filtrés par