Organisation Super Insolite

Organisation Super Insolite est une comédie en prises réelles mettant en scène deux enfants-agents, Olive et Otto. Tous deux travaillent pour un organisme gouvernemental dirigé par des enfants en costumes qui sont équipés des gadgets les plus avancés et imprévisibles. Quand quelque chose d'étrange, d'inhabituel ou de tout simplement fou se produit (exemple des noix géantes qui tombent du ciel), c'est à l'Organisation Super Insolite de rétablir l'ordre. Organisation Super Insolite, c'est drôl...

Partager
Image univers Organisation Super Insolite Image univers Organisation Super Insolite

Vidéo transcription

La vie d'O'Brian - Mais qu'est-il arrivé à l'Agent Oz

O’Brian est vexé et empêche Olive d’utiliser les tubes. Celle-ci doit résoudre le mystère et trouver ce qu’elle a fait pour le contrarier. / Olive raconte à Otto ce qui est arrivé au partenaire d’Octavia, l’agent Oz.



Réalisateurs: Craig David Wallace, Tim McKeon
Acteurs: Dalila Bela, Filip Geljo, Millie Davis, Sean Micheal Kyer
Année de production: 2020

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Début générique d'ouverture


Une photo d’une fille en uniforme, OLIVE, est présentée, suivie d'une photo d’un garçon en uniforme, OTTO.


OLIVE (Narratrice)

Je me présente: Agente Olive.

Et voici mon collègue,

l'Agent Otto.


Une photo d'un vieux ballon de basket est présentée.


OLIVE (Narratrice)

Ça, c'est mon ballon

de basket porte-bonheur.

Mais revenons à Otto et moi.

On travaille pour une

organisation dirigée par

des enfants qui enquêtent

sur tout ce qui peut être

étrange, bizarre, mais surtout

insolite.


Plusieurs photos d'enfants en action dans un laboratoire et rencontrant des monstres partout dans le monde sont présentées en rafale.


OLIVE (Narratrice)

Notre travail: tirer

les choses au clair.

Pour qui travaillons-nous?

Pour l'O.S.I., l'Organisation

Super Insolite.


Fin générique d'ouverture


Titre :
O.S.I.: Organisation Super Insolite


Intertitre :
La vie d'O'Brian


Au quartier général de l'O.S.I., des agents transportent un grand tableau représentant une tornade. Un grondement de tonnerre se fait entendre au loin. Les agents avec le tableau passent près des bureaux des agents OLIVE et OTTO. OLIVE frissonne, puis pousse un soupir.


OTTO

Salut, Olive.


OLIVE

Ne dis rien.


OTTO

Je voulais simplement dire...


OLIVE

(L'interrompant)

Je sais! On ne nous a pas

donné de mission aujourd'hui.

Ne dis rien, ou sinon...

Madame O va nous en donner une.


OTTO

Quoi? Voyons, c'est ridicule.


OLIVE

Essaie-le.


OTTO

Hé, Olive, c'est bizarre,

on ne nous a pas donné

de mission aujourd'hui.


Leur supérieure qui est elle aussi une enfant, MADAME O, apparaît subitement entre eux.


MADAME O

Vous deux, dans mon bureau!

J'ai une mission à vous confier!


OTTO

Wô!


OLIVE

Je te l'avais dit.


MADAME O se dirige vers son bureau et ils la suivent.


MADAME O

Des poulets laser venus du futur

ont été signalés dans le parc.


MADAME O ouvre un panneau dans un mur. OLIVE et OTTO restent figés.


MADAME O

(Criant)

C'est par ici que ça se passe!


Ils se hâtent de s'approcher. MADAME O allume l'écran caché dans le mur. La vidéo montre des poulets envoyant des rayons laser avec leurs yeux dans un parc.


OTTO

Ils n'ont pas l'air contents.


OLIVE

Essaie de voyager dans

l'espace-temps à la recherche

d'un lieu habitable tout en

étant poursuivi par des Morlocks.

J'en sais plus long que toi

sur ces poulets.


MADAME O

(S'adressant à OTTO)

Tu n'as plus qu'à obéir à

Olive et à faire exactement

ce qu'elle te dit.

Et tout ira bien.

(Criant)

Alors, qu'est-ce que vous

attendez, tous les deux?

Grouillez-vous!


Ils s'en vont à la hâte.


Dans la salle des tubes, l'agent O'BRIAN appuie sur un écran de commande où apparaît tout un réseau de tubes. OLIVE et OTTO arrivent dans la pièce.


OLIVE

O'Brian? Envoie-nous dans

le parc.


OLIVE et OTTO prennent place dans des tubes.


O'BRIAN

Parés à «télécrabouiller».


Il appuie sur des commandes.


O'BRIAN

«Télécrabouillage».


OTTO se fait écrabouiller sous forme de boule, puis il est projeté dans un tube, mais le mécanisme du tube d'OLIVE ne se déclenche pas et elle garde sa forme normale.


O'BRIAN

Qu'est-ce qui s'est passé?


O'BRIAN

Désolé, Olive. On dirait

que ton tube est en panne.


OLIVE

Oh. D'accord. Je vais

prendre celui-là, alors.


OLIVE prend place dans le tube d'à côté.


O'BRIAN

Parée à «télécrabouiller»!


Il appuie sur un bouton.


O'BRIAN

«Télécrabouillage»!


Il appuie sur un autre bouton, mais rien ne se produit.


OLIVE

Qu'est-ce que ça veut dire?


O'BRIAN

Il est aussi en panne, on dirait.


OLIVE

Mais Otto vient de s'en servir.


OSCAR, le scientifique de l'O.S.I., arrive dans la salle des tubes et s'approche précipitamment d'OLIVE.


OSCAR

Salut, comment ça va?

Euh, Olive, je peux te parler

juste une petite seconde?


OLIVE

Mais, je dois y aller.


OSCAR l'entraîne avec lui à toute vitesse.


OSCAR

Au revoir. À tout à l'heure!


Ils sortent de la salle des tubes et O'BRIAN glousse.


À l'extérieur, OSCAR s'adresse à OLIVE.


OSCAR

O'Brian est en train de te

«bloque-tuber».


OLIVE

Me... «bloque-tuber»?

Qu'est-ce que ça veut dire?


OSCAR

T'as fait quelque chose qui

l'a vexé et il ne te laissera

pas prendre les tubes avant

que tu ne t'excuses.


OLIVE

Mais qu'est-ce que j'ai fait?


OSCAR

Hum...


OSCAR hausse les épaules et OLIVE pousse un soupir de frustration.


OLIVE

Mais enfin, c'est ridicule!

Je vais régler ça.


OLIVE retour dans la salle des tubes.


OLIVE

Écoute, O'Brian, si j'ai fait

quelque chose qui t'as vexé,

dis-moi ce que c'est et je vais

m'en excuser.


O'BRIAN

Tu sais même pas ce que t'as

fait? Woah... Alors, ça,

c'est... incroyable.


OLIVE soupire de frustration.


O'BRIAN

Accès aux tubes refusé.


Il appuie sur un bouton rouge, désactivant les tubes.


OLIVE

Mais je suis en mission, moi!


OSCAR revient dans la salle.


OSCAR

Hé, salut!

T'es bien coiffé ce matin.

Tu veux bien nous excuser?


OSCAR saisit OLIVE et l'entraîne avec lui hors de la pièce.


OLIVE

Attends une seconde, Oscar.

Oscar! Oscar, arrête.

Je vais le dire à Madame O.


OSCAR

Non, non, non! Arrête!

La dernière personne qui a

dénoncé O'Brian, c'est l'Agent

Orbot.


OLIVE

Je connais pas l'Agent Orbot.


OSCAR

Exactement.


OLIVE

Mais il faut que je prenne

les tubes! Otto est là-bas

et il est tout seul.


Pendant ce temps, OTTO atterrit dans un parc, derrière un arbre, reprenant sa forme normale.


OTTO

Très bien, Olive.

Qu'est-ce qu'on fait maintenant?

(Ne voyant personne)

Olive?

Olive!


Un poulet s'approche en caquetant.


OTTO

Oh non!


Le poulet envoie des tirs de laser sur OTTO, qui pousse un cri et se cache derrière un banc. Le poulet continue à lui tirer dessus et OTTO s'enfuit en courant. Un tir explose tout près de lui et OTTO crie.


Au quartier général, OSCAR parle toujours avec OLIVE.


OSCAR

Pour rejoindre Otto, tu dois

trouver pourquoi O'Brian

est fâché contre toi.


OLIVE

Mais je ne vois pas du tout

ce que ça peut être.


OSCAR

Je pourrais t'aider, Olive.

J'ai toujours voulu résoudre

un mystère comme un vrai

détective!


OSCAR sort un chapeau de détective de sa poche et le met sur sa tête avec enthousiasme.


OLIVE

Oh non...


Plus tard, OLIVE fait les cent pas dans le laboratoire en réfléchissant.


OLIVE

O'Brian dit que je lui ai

fait quelque chose ce matin.

Ce qui veut dire que ça s'est

passé avant midi.

Ou bien à midi pile.


OSCAR est assis sur une chaise de bureau à côté.


OSCAR

Woah, quel talent de détective!

À quelle heure tu es arrivée?


OLIVE

À 9 heures ce matin.


OSCAR

Donc...


OSCAR se propulse sur sa chaise et heurte des chariots d'équipement. Il se redresse brusquement, puis s'approche d'un écran et affiche une échelle de temps dessus.


OSCAR

De 9 heures à 10 heures,

ça fait une heure.


Les périodes nommées se remplissent au fur et à mesure sur l'échelle de temps.


OSCAR

De 10 heures à 11 heures du

matin, encore une heure.

Et de 11 heures à midi pile,

c'est aussi une heure.

Ça fait une heure, deux

heures, trois heures!

Tu as dû faire quelque chose

à O'Brian durant cette période

de trois heures. Hum...


OLIVE

De 9 heures à 10 heures

ce matin, j'étais en bas

dans le gymnase de l'O.S.I.

Et j'y ai vu O'Brian, d'ailleurs!


OSCAR

C'est là que ça a dû se passer!

On peut avoir les images

des caméras de sécurité?


OLIVE

Tout à fait. L'Agent Omar

est toujours prêt à m'aider.


OLIVE et OSCAR vont voir OMAR, l'agent qui s'occupe des caméras de sécurité.


OMAR

Je ne peux rien faire pour toi.


OLIVE

Quoi?


OMAR

Sinon O'Brian risque de se fâcher

contre moi.

La dernière fois, il m'a coincé

dans le tube pendant trois jours.

J'ai même raté mon anniversaire.


OLIVE

Euh, que penses-tu de ça?

Tu t'absentes d'ici, et si

par hasard, je cherche dans

ton ordinateur, ça ne sera pas

de ta faute.


OMAR

Tu vas toucher à mon ordinateur?


OLIVE

Oui.


OMAR

Alors, je peux pas m'absenter.


OLIVE

Euh, je voulais dire non.


OMAR

Oh, d'accord.

(Criant)

Je dois m'absenter!


OMAR se lève et sort de la pièce. OLIVE s'empresse de prendre place à son ordinateur.


OLIVE

Très bien. Alors...


Elle consulte différents enregistrements de caméras de sécurité.


OLIVE

Non. Non.

Non. Ça y est.


Elle trouve l'enregistrement du gymnase.


OLIVE

Donc, à 9 heures, je faisais

des paniers. Et ensuite...


OLIVE lance le ballon, puis s'en va et ne voit pas que son ballon retombe sur la tête d'O'BRIAN. Celui-ci s'effondre au sol.


OLIVE

À... 9 heures 30, j'ai

accidentellement heurté

O'Brian avec un ballon

de basket!


Le badge d'OLIVE se met à sonner et elle décroche.


OLIVE

(Au téléphone)

Olive, j'écoute.


C'est OTTO qui l'appelle depuis le parc. Il s'est réfugié dans une benne à ordures, mais le poulet continue à lui tirer dessus.


OTTO

(Au téléphone)

Où est-ce que tu es?


OLIVE

(Au téléphone)

C'est une longue histoire.

T'inquiète pas, j'arrive.


OTTO

(Au téléphone)

Dépêche-toi! Je crois que

ces poulets sont attirés par

la peur.


OTTO crie et plonge pour éviter un tir.


De son côté, OLIVE raccroche et va voir O'BRIAN dans la salle des tubes.


OLIVE

O'Brian, je m'excuse de

t'avoir lancé sur la tête

un ballon de basket.


O'BRIAN

Alors c'était toi?

Génial! Maintenant,

j'ai deux fois plus de

raisons de t'en vouloir.


OLIVE

Quoi?


O'BRIAN

Écoute, j'accepte tes excuses

pour le ballon de basket,

mais pas pour l'autre chose

que tu m'as faite. Accès aux

tubes toujours refusé.


OLIVE pousse un grognement de frustration et va pour sortir de la pièce, mais les portes restent fermées.


OLIVE

Pourquoi ces portes ne veulent

pas s'ouvrir?

Est-ce que c'est toi, ça aussi?


O'BRIAN

(Souriant)

Peut-être bien.


OLIVE

C'est gentil, merci beaucoup.

Ça me fait vraiment plaisir.


Les portes s'ouvrent finalement et O'BRIAN pousse un rire machiavélique.


OLIVE est de retour dans le laboratoire avec OSCAR.


OSCAR

Si tu n'as rien fait à

O'Brian dans le gymnase,

alors on peut éliminer

de 9 heures à 10 heures

du matin.


OSCAR fait devenir rouge la première période sur le tableau.


OLIVE

Donc, ça s'est passé quelque

part entre 10 heures ce matin

et midi pile.


OSCAR

Non!


OLIVE

Non?


OSCAR

Non!

Parce que je suis un super

détective et j'ai découvert

qu'O'Brian réparait un tube

de 10 heures à 10 heures 30.


OLIVE

Donc, ça n'a pas pu se passer

à ce moment-là.


OSCAR

De 10 heures à 10 heures 30,

c'est une demi-heure.

Donc, on peut éliminer

les 30 prochaines minutes.


OSCAR fait devenir rouge la moitié de la deuxième période sur le tableau.


OLIVE

Ça veut dire qu'il reste

de 10 heures 30 à midi pile.

Donc, une heure et demie.


Le badge d'OLIVE se met à sonner et elle décroche en soupirant.


OLIVE

(Au téléphone)

Otto, je fais tout ce que

je peux pour te rejoindre.


VOIX DE FILLE

(Au téléphone)

Ce n'est pas Otto qui t'appelle.

J'ai des renseignements.

Retrouve-moi dans la piscine

à balles.


La personne à l'autre bout du fil raccroche.


OLIVE

Qui ça peut être?


OSCAR hausse les épaules. Le badge d'OLIVE sonne à nouveau.


VOIX DE FILLE

(Au téléphone)

En fait... c'est Octavia.


OCTAVIA raccroche aussitôt.


OLIVE

Allons-y!


OLIVIA et OSCAR se précipitent jusqu'à la piscine à balles du quartier général et regardent autour d'eux. OCTAVIA surgit tout à coup de la piscine.


OCTAVIA

Allez, vite, plongez!


OCTAVIA disparaît aussitôt. OLIVE et OSCAR échangent un regard perplexe, puis ils plongent finalement dans la piscine à balles. OLIVE et OSCAR sortent ensuite la tête des balles et regardent autour d'eux. OCTAVIA surgit brusquement entre eux et ils poussent un cri effrayé.


OCTAVIA

Salut.


OLIVE

Alors, qu'est-ce qu'il y a?


OCTAVIA

J'ai parlé à O'Brian ce matin.

Il t'en veut beaucoup pour

un truc que tu lui as fait.


OSCAR

Tu lui as demandé ce que c'était?


OCTAVIA

Il n'a pas voulu me le dire,

mais quand on s'est parlé,

il était 11 heures, alors

ça s'est passé avant.


OLIVE

Il faut que t'essaies d'en

savoir plus auprès de lui.


OCTAVIA

Non, pas question. La dernière

fois que j'ai vexé O'Brian,

il m'a enfermée dans le quartier

général pendant une semaine.

J'avais même oublié la couleur

du ciel.


OLIVE

Octavia, je t'en prie!


OSCAR

Il faut qu'on puisse en savoir

plus.


OCTAVIA écarte brusquement les bras, faisant jaillir des balles autour.


OCTAVIA

Non.

J'en ai déjà trop dit.

Au revoir, mes amis.

Et bonne chance.


Elle disparaît dans les balles, puis OSCAR et OLIVE sortent à leur tour de la piscine.


OLIVE et OSCAR sont de retour dans le laboratoire.


OSCAR

Octavia nous a dit qu'elle

avait parlé à O'Brian à

11 heures exactement.

Et tu avais déjà fait la chose

qui l'a mis en colère.

Donc, on peut éliminer tout

ce qui est après 11 heures

du matin.


OSCAR fait devenir rouge la dernière période sur le tableau.


OSCAR

Tu dois avoir fait quelque

chose à O'Brian pendant cette

période d'une demi-heure.


OLIVE

Oui, mais de 10 heures 30 à

11 heures du matin, j'étais en

train de faire de la paperasse

à mon bureau.

J'ai mangé quelque chose...


OSCAR

(L'interrompant)

C'était quoi?


OLIVE

Du yogourt aux fraises.


OSCAR

Je crois savoir ce qui s'est

passé.


Ils courent jusqu'au bureau d'OLIVE et OSCAR sort un pot de yogourt vide de la poubelle.


OLIVE

Il n'était pas aux fraises,

ce yogourt, mais à la framboise.


OSCAR

Et O'Brian en amène un tous

les jours au travail.


OLIVE

Oh! C'est pour ça qu'O'Brian

m'en veut. Sans le savoir,

j'ai mangé son yogourt.

Mais c'est génial! Je peux

lui demander pardon et aller

rejoindre Otto. Et...


OTTO revient à ce moment-là, couvert de plumes et toussant.


OTTO

Ah, je suis retour.


OLIVE

Mais qu'est-ce qui t'est

arrivé, Otto?


OTTO

Je préfère ne pas en parler.

L'important, c'est que les

poulets laser sont partis.


OLIVE

Bien.


OTTO

Mais... ils ont laissé ça

derrière eux.


OTTO leur montre quelque chose.


OLIVE

J'ai une idée.


O'BRIAN se trouve dans la salle des tubes et parle au téléphone.


O'BRIAN

(Au téléphone)

Donc, cette fille

voulait prendre le tube,

et moi, je lui ai dit:

«Tu le prendras seulement

quand moi, je déciderai.»


OLIVE arrive avec un paquet et O'BRIAN raccroche.


OLIVE

J'ai mangé ton yogourt.


O'BRIAN

T'en as mis du temps avant

de t'en rendre compte.

Accès aux tubes autorisé.


O'BRIAN appuie sur un bouton et les tubes se réactivent.


OLIVE

Je m'excuse, et pour me faire

pardonner, je veux t'offrir ceci.


OLIVE lui donne la boîte, qui contient un énorme oeuf.


O'BRIAN

C'est un oeuf?


OLIVE

Pas n'importe lequel.

Un oeuf de poulet laser.


O'BRIAN

Quoi?


OLIVE

Oui, et d'après ce que je vois,

il va éclore d'une seconde à

l'autre.


O'BRIAN

Non, non, reprends-le, je t'en

prie.


O'BRIAN tente de lui rendre la boîte.


OLIVE

Je le ferai.

Si tu me promets de ne plus

jamais nous «bloque-tuber»,

moi et tous les autres gens

qui travaillent ici.


O'BRIAN

OK, c'est d'accord.


OLIVE reprend la boîte.


OLIVE

Je crois qu'il est temps

que tu prennes des vacances.

Et de longues vacances!


O'BRIAN

Oui.


OLIVE

Allez, ouste!


O'BRIAN se dirige vers un tube.


OLIVE

Paré à «télécrabrouiller».


OLIVE appuie sur des boutons.


OLIVE

«Télécrabouillage».


O'BRIAN crie tandis qu'il se fait écrabouiller en boule, puis il est projeté dans un tube. Plusieurs agents, dont OTTO et OSCAR, applaudissent OLIVE depuis le seuil de la pièce.


O'BRIAN

Ah, c'était trop dingue!


OTTO

Et très risqué!


OLIVE

Non, pas vraiment.

J'en connais un rayon sur

les poulets laser.

Cet oeuf est très loin de

l'éclosion.


À ce moment-là, l'oeuf commence à éclore.


OLIVE

D'accord. Peut-être que j'en

sais pas tant que ça finalement.

Sauve-qui-peut!


OTTO

Sauvons-nous!

Vite, vite, vite!


Ils s'enfuient tous à toute vitesse tandis que l'oisillon commence à envoyer des tirs laser.


Fin épisode


Intertitre :
Mais qu'est-il arrivé à l'Agent Oz?


Les agents OLIVE et OTTO se tiennent sur le porche d'une maison avec une FEMME, qui tient des sacs d'épicerie.


FEMME

Merci d'être venus, agents

de l'O.S.I.

Chaque fois que je rentre

chez moi, voilà ce qui se passe.


La FEMME entre dans la maison et un projecteur l'illumine aussitôt. Une musique de spectacle se met à jouer.


VOIX D'UN COMMENTATEUR

Et maintenant, de retour

après avoir fait ses courses

et en direct de chez elle,

voici Caroline!


OTTO

C'est très insolite.


FEMME

Oui.

Moi, je m'appelle Brigitte.


OLIVE

Pas d'inquiétude, madame.

On va régler ça.


OLIVE prend une petite machine et la promène tout autour dans la pièce, rembobinant la musique. La lumière et la musique recommencent ensuite au début.


VOIX D'UN COMMENTATEUR

Et maintenant, de retour

après avoir fait ses courses

et en direct de chez elle,

voici Brigitte!


FEMME

Ça, c'est moi. Merci, l'O.S.I.


OLIVE

Ah, mais de rien.


OLIVE se penche et se téléporte par un portail sous le comptoir de la cuisine.


OTTO

Et bonne journée.


OTTO suit OLIVE et se téléporte à son tour. La musique continue à jouer.


VOIX D'UN COMMENTATEUR

Ce soir, Brigitte va préparer

une lasagne pour ses amis

Laurent et David.

Mais ce qu'elle ne sait pas,

c'est qu'elle ne pourra pas

y arriver parce qu'elle a

oublié d'acheter le fromage,

les pâtes et la sauce.

Faire les courses, ce n'est pas

son fort.


Au quartier général de l'O.S.I., OLIVE et OTTO sont assis tous les deux à une table près d'un stand de bonbons. OLIVE lit un magazine tandis qu'OTTO regarde fixement au loin.


OLIVE

Otto, ce n'est pas poli de

fixer les gens.


OTTO

Mais qu'est-ce que tu racontes?

Je regarde quelqu'un avec

insistance, c'est tout.


Il fixe l'agente OCTAVIA, qui est assise à son bureau un peu plus loin.


OLIVE

Ça va.

Alors, ce n'est pas poli

de regarder quelqu'un avec

insistance.


OTTO

(Soupirant)

J'arrive pas à comprendre.


OLIVE

Quoi au juste?


OTTO

Moi, je suis ton coéquipier.

Ovide a Olaf comme coéquipier.

Mais pourquoi l'Agente Octavia

est la seule à ne pas avoir de

coéquipier?


OLIVE

Es-tu en train de me dire que

tu ne sais pas ce qui est arrivé

à l'Agent Oz?


OTTO

Non.


OLIVE

Crois-moi, c'est toute une histoire.

Fascinante!


OLIVE se remet à lire son magazine.


OTTO

Quoi, tu me la racontes pas?


OLIVE pose son magazine.


OLIVE

Oh, d'accord.

Octavia et son coéquipier Oz

se battaient contre le pire

ennemi de l'O.S.I. à vie:

Jean Bonbon-en-gelée.


OTTO

Ah! Un méchant qui a un nom

de friandise?


OLIVE

Continue!


Dans un retour en arrière, un homme en tenue colorée, JEAN BONBON-EN-GELÉE, se tient derrière une table dans un parc. Une machine est installée sur la table et un bocal avec de nombreux bonbons en gelée est posé dessus. OCTAVIA et son coéquipier OZ se tiennent devant la table.


JEAN BONBON-EN-GELÉE

Allez, approchez un peu,

les agents, et devinez combien

il y a de bonbons en gelée dans

ce bocal.


OCTAVIA

On n'a pas le temps pour tes jeux,

Jean Bonbon-en-gelée.


JEAN BONBON-EN-GELÉE

Eh bien, trouve le temps, agente,

parce que si tu ne trouves pas

le nombre de bonbons quand

la musique s'arrêtera...


Il met une boîte à musique en route.


JEAN BONBON-EN-GELÉE

... il y aura une explosion

de mousse aux fraises!


Il rit machiavéliquement. OCTAVIA braque un petit appareil sur lui et regarde ce qu'il indique.


OCTAVIA

(Paniquée)

C'est vrai, ce qu'il dit.

Oh, il a assez de mousse

aux fraises pour recouvrir

toute la ville... deux fois!


JEAN BONBON-EN-GELÉE

J'adore ça, les explosions!


JEAN BONBON-EN-GELÉE danse joyeusement en gloussant.


OZ

Je vais l'arrêter avec

mon «menottinateur».


OZ braque un appareil sur JEAN.


OCTAVIA

Oz, ça, c'est ton «recorporisateur».


OZ

Tu en es sûre?


OCTAVIA

Oui, j'en suis sûre!

Laisse tomber.

Pour l'instant, il faut

qu'on devine le nombre exact

de bonbons en gelée.

Et il faut se dépêcher.


Ils s'approchent de la machine sur laquelle se trouve le bocal de bonbons. Il y a quatre boutons dessus correspondant avec quatre étiquettes de nombres.


OCTAVIA

94, 203, 320 et 450.

Mais comment on va pouvoir

deviner quel est le bon nombre?


OZ

On n'a qu'à compter.


OCTAVIA prend le bocal et le renverse par terre pour compter les bonbons.


OZ

Il y en a beaucoup trop!


OCTAVIA

Un... Deux... Trois...


OZ

Allez, dépêche-toi, Plus vite.


OCTAVIA

Je compte aussi vite que je peux!


JEAN BONBON-EN-GELÉE

Trop tard, agents, trop tard!


Un signal retentit et JEAN s'esclaffe, avant de s'en aller à toute vitesse.


OCTAVIA ET OZ

Oh-oh... Fuyons!


Ils vont tous les deux pour s'enfuir, mais OZ trébuche et tombe à terre. Il hurle tandis que l'explosion de mousse aux fraises se déclenche et le recouvre. Le retour en arrière prend fin.


OTTO

Ça alors! Et depuis, personne

n'a jamais revu l'Agent Oz?


OLIVE

Quoi? Non, on l'a sorti de

la mousse aux fraises.


OTTO

Mais je croyais que...


OLIVE

Tu peux me laisser finir

l'histoire? Octavia et Oz

avaient beau se démener,

ils n'arrivaient pas à

arrêter Jean Bonbon-en-gelée.

Après avoir recouvert la ville

de mousse aux fraises, ce fut

avec de la crème... et puis

des plumes. Madame O était...


Dans un retour en arrière, la supérieure MADAME O s'énerve dans son bureau.


MADAME O

En colère comme je ne l'ai

jamais été de toute ma vie!


OCTAVIA et OZ se tiennent face à elle, couverts de plumes.


OZ

Pardon, Madame O.

Si Bonbon-en-gelée avait pu

arrêter de bouger une seconde,

j'aurais pu me servir de

mon «menottinateur».


OZ montre un appareil.


OCTAVIA

Oz...

Ça, c'est ton «trou-noirisateur».


OZ

T'en es sûre?


OZ met l'appareil en marche et crée un trou noir dans le bureau de MADAME O. Tout le monde se raccroche au mobilier en hurlant.


OCTAVIA

Oz, donne ta main!


OZ se raccroche à un fauteuil en criant. Le retour en arrière prend fin.


OTTO

Alors, c'est ça qui est arrivé

au coéquipier d'Octavia!

Il a été aspiré dans

un trou noir.


OLIVE

Non. Oscar l'a sauvé.


Dans un retour en arrière, OZ continue à lutter pour ne pas être aspiré en criant.


OZ

Aidez-moi!


OLIVIA crie elle aussi. OSCAR, le scientifique de l'O.S.I., arrive calmement dans le bureau.


OSCAR

Salut, agents!


Il utilise un appareil pour faire disparaître le trou noir. OZ pousse un cri et tombe à terre.


OSCAR

Au revoir, agents.


OSCAR quitte le bureau.


OCTAVIA

Oz...


MADAME O se regarde dans un miroir. Ses cheveux ont été tirés vers l'arrière par le trou noir et sont restés figés dans cette position.


MADAME O

Hum, c'est pas mal, en fait.

Bon, écoutez-moi, vous deux.

Vous ne pourrez jamais battre

Jean Bonbon-en-gelée si vous

comptez un bonbon à la fois.


OCTAVIA

Mais...


MADAME O

Pas de «mais»!

Allez voir Ernest Timation,

il vous aidera.

Vous n'aurez peut-être pas

le nombre exact, mais vous

ne serez pas loin.


OZ

Mais... vous nous demandez

toujours d'être précis.


MADAME O

Comme disait une femme brillante:

«Parfois, vaut mieux être

pas loin que nulle part.»


OCTAVIA

Très juste. Qui est-elle?


MADAME O

Je vais te donner un indice.

Elle est juste devant toi.


OCTAVIA

Donnez-moi un autre indice.


MADAME O

(Criant)

C'est moi!


OCTAVIA

Ah bon.

Et cet Ernest Timation,

où on peut le trouver?


MADAME O

À ton avis?

Au terrain de baseball.


OCTAVIA et OZ se rendent au terrain de baseball, où la musique typique des matchs joue tandis qu'un garçon qui porte un cache-oeil à l'oeil gauche fait un tir.


OCTAVIA

Excusez-moi.

C'est vous, Ernest?


ERNEST TIMATION

Ça dépend. Vous êtes prêts

à jouer ou pas?


OCTAVIA

Bien sûr.


ERNEST retire son cache-oeil et un rayon laser en sort. Il fait se matérialiser deux gants de baseball au sol.


OCTAVIA

Oh! Vous parlez de jouer

au baseball.


ERNEST TIMATION

(Prenant une balle)

Alors, allons-y!


Les deux agents ramassent les gants et s'éloignent sur le terrain. ERNEST tire à de nombreuses reprises et ils essayent d'attraper les balles, sans succès. OZ ne cesse de tomber en voulant attraper la balle.


OZ

Là, j'en ai ras le bol!

J'en ai assez de ce travail!

Je démissionne!


Le retour en arrière prend fin.


OTTO

Alors, c'est ça qui est

arrivé à son coéquipier.

Il a démissionné.


OLIVE

Non, pas du tout.

C'est autre chose.


OTTO

Tu rigoles.


Le retour en arrière reprend.


OZ

Mais non, je peux pas démissionner

de l'Organisation Super Insolite,

c'est ma vie, enfin.


ERNEST TIMATION

Vous deux, approchez-vous.


OCTAVIA et OZ rejoignent ERNEST.


ERNEST TIMATION

Combien de balles avez-vous

ratées?


Ils se mettent à compter une par une toutes les balles éparpillées sur le terrain.


OCTAVIA ET OZ

Une, deux, trois, quatre...


ERNEST TIMATION

Plus vite!


OCTAVIA

Mais on ne peut pas compter

plus vite.


ERNEST TIMATION

Bien sûr que oui.


ERNEST soulève son cache-oeil et illumine un groupe de balles à l'aide de son rayon laser.


ERNEST TIMATION

Commencez par compter celles

qui sont là.


OCTAVIA

(Rapidement)

Un, deux, trois, quatre, cinq,

six, sept, huit, neuf, dix.


ERNEST TIMATION

Est-ce que vous voyez un autre

groupe qui a à peu près la même

taille?


OZ

(Pointant du doigt)

Euh, celui-là.


ERNEST TIMATION

Il y en a d'autres?


OCTAVIA

(Pointant du doigt)

Oh, oui, là-bas!

Et là-bas!


OZ

(Pointant du doigt)

Et là-bas! Et là-bas!


ERNEST soulève son cache-oeil et illumine un les groupes de balles un par un à l'aide de son rayon laser.


ERNEST TIMATION

Ça fait six groupes d'environ

dix balles.

En tout, ça fait combien?


OCTAVIA

Si chaque groupe de balles

en a dix, alors on peut

compter par dix.

(Comptant)

10, 20, 30, 40, 50, 60.

Tu as frappé 60 balles.


ERNEST TIMATION

En fait, le nombre exact,

c'est 64, mais 60, c'est

vraiment pas loin.

C'est une bonne estimation.

Oui, vous ne trouverez

peut-être pas le nombre exact,

mais vous serez assez proche

pour le deviner.


Le badge d'OCTAVIA se met à sonner. Elle décroche.


OCTAVIA

(Au téléphone)

Octavia, j'écoute.

Han-han!

Oui, on y va.


Elle range son badge.


OCTAVIA

Jean Bonbon-en-gelée

a été vu près du fleuve

avec une nouvelle boîte.

(S'adressant à ERNEST)

Merci encore, mais on doit

partir.


ERNEST TIMATION

Voulez-vous un ou deux

hot-dogs pour la route?


ERNEST enlève son casque de baseball et ils prennent chacun un hot-dog à l'intérieur.


OZ

Ils sont froids.


ERNEST TIMATION

Pas pour longtemps.


ERNEST utilise le laser de son oeil pour cuire les hot-dogs.


OCTAVIA

Est-ce que ton oeil peut faire

de la moutarde, par hasard?


ERNEST TIMATION

Oh oui, bien sûr.

Mais ça lui prend trois heures

pour la préparer, et vous n'avez

pas le temps. Allez l'arrêter!


OCTAVIA et OZ s'en vont en courant.


JEAN BONBON-EN-GELÉE se tient au bord du fleuve, installé avec la machine et le bocal de bonbons sur une table. La machine a maintenant cinq boutons avec cinq nombres différents. Il rit machiavéliquement et pousse un cri enthousiaste lorsque les agents arrivent.


JEAN BONBON-EN-GELÉE

Ça me fait plaisir de vous

revoir, agents de l'O.S.I.

Devinez combien il y a de

bonbons là-dedans, ou sinon

toute la ville sera recouverte

de plumes, cette fois.


Il s'esclaffe.


OZ

Quoi, encore le coup des plumes?


JEAN BONBON-EN-GELÉE

J'ai le droit de me répéter.


Il claque des doigts et la boîte à musique se met en marche.


OZ

Cette fois, il y a cinq

réponses possibles!

Jamais on va y arriver.


OCTAVIA

Souviens-toi de ce que nous a

dit Ernest. La première étape,

c'est de trouver un groupe.


OCTAVIA pointe du doigt des bonbons dans le bocal.


OCTAVIA

Je dirais qu'il y a à peu

près dix bonbons en gelée

dans ce groupe-là.


OZ

Et je dirais qu'il y a

au moins un, deux, trois,

quatre, cinq, six, sept,

huit, neuf, dix.

Dix groupes de dix bonbons

au fond du bocal.

Ah, cette musique!


JEAN BONBON-EN-GELÉE

Vous n'y arriverez jamais!


OCTAVIA

Il faut faire comme sur

le terrain de baseball.

On peut compter par dix.

Dix groupes, ça fait 10, 20, 30,

40, 50, 60, 70, 80, 90, 100.

J'estime qu'il y a environ

100 bonbons en gelée au fond

du bocal.


JEAN BONBON-EN-GELÉE

Des plumes, des plumes,

des plumes!


OZ

Si chaque couche de bonbons

a environ 100 bonbons...


OCTAVIA

Alors, on peut compter par

centaines pour deviner le total.

100, 200, 300, 400, 500,

600, 700, 800, 900, 1000,

1100, 1200, 1300, 1400,

1500 bonbons en gelée.


OZ

(Montrant la machine)

Mais je ne vois pas de 1500

sur ce machin.


JEAN BONBON-EN-GELÉE

Mais il y a des plumes!


OZ

On est fichus!


OCTAVIA

Ressaisis-toi, collègue!

Tout ce qu'il faut trouver,

c'est le nombre le plus proche

de 1500.


OZ

1520!

C'est le nombre le plus proche.


OCTAVIA

Tous les deux?


Ils appuient ensemble sur le bouton correspondant à 1520. Un bruit se fait entendre, puis la musique s'arrête.


OZ

On a réussi!


OCTAVIA

Oui!


Ils se tapent dans la main.


JEAN BONBON-EN-GELÉE

Ça alors!

Je suis tellement impressionné

que je n'essaierai même pas

de m'enfuir.


Il leur tend ses poignets pour qu'ils l'arrêtent.


OZ

Laisse-moi le temps de sortir

mon «menottinateur».


OZ sort un appareil et le braque vers JEAN.


OCTAVIA

Non!

Ça, c'est ton «invisibilinateur»!


OZ

Hein?

T'en es sûre?


OZ retourne l'appareil vers lui et le déclenche accidentellement.


JEAN BONBON-EN-GELÉE

Oh!


OZ devient invisible. Le retour en arrière prend fin.


OTTO

Alors, c'est ça qui est arrivé

à son coéquipier.


OLIVE

C'est bien ça.

Il sera invisible jusqu'à

la fin de sa vie.


OTTO

C'est triste qu'il ait dû

quitter l'O.S.I. à cause

d'un accident.


OLIVE

Il ne nous a pas quittés.


OTTO

Quoi?


OLIVE

Oz se sert de son invisibilité

à son avantage.

Aujourd'hui, c'est un des

meilleurs agents de l'O.S.I.

Regarde.


OLIVE pointe vers OCTAVIA. Un bruit d'éternuement se fait entendre et OCTAVIA tend un mouchoir dans le vide. OZ, qui est invisible, se mouche.


VOIX D'OZ

Merci, collègue.


OCTAVIA

À tes souhaits.


OTTO

(Stupéfait)

Un agent invisible à l'O.S.I.?


OLIVE

Oh, mais il n'est pas le seul.

J'estime qu'il y a environ...

hum... une centaine d'agents

invisibles à l'O.S.I.

(Regardant au loin)

Oh, j'arrive.


OLIVE s'éloigne.


OTTO

Agents invisibles? Ça alors!


VOIX D'UNE AGENTE INVISIBLE

Le courrier! Le courrier!


Un chariot de courrier arrive, poussé par une AGENTE INVISIBLE.


VOIX D'UNE AGENTE INVISIBLE

Une lettre pour toi, Otto.


Une lettre s'approche d'OTTO, puis le chariot s'éloigne.


VOIX D'UNE AGENTE INVISIBLE

Ravie de te voir!


OTTO ouvre l'enveloppe et regarde la lettre.


OTTO

(Déçu)

Ah, une facture!


Générique de fermeture

Épisodes de Organisation Super Insolite

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par