Organisation Super Insolite

Organisation Super Insolite est une comédie en prises réelles mettant en scène deux enfants-agents, Olive et Otto. Tous deux travaillent pour un organisme gouvernemental dirigé par des enfants en costumes qui sont équipés des gadgets les plus avancés et imprévisibles. Quand quelque chose d'étrange, d'inhabituel ou de tout simplement fou se produit (exemple des noix géantes qui tombent du ciel), c'est à l'Organisation Super Insolite de rétablir l'ordre. Organisation Super Insolite, c'est drôl...

Partager
Image univers Organisation Super Insolite Image univers Organisation Super Insolite

Vidéo transcription

Épidémie insolite - Le parfait banquet

La docteure O dirige l’affaire d’une étrange urgence médicale qui provoque le chaos au sein du quartier général de l’O.S.I. / Olive et Otto aident Madame O à préparer un banquet pour des clients très importants, mais qui s’offusquent facilement.



Réalisateurs: Dawn Wilkinson, Vivieno Caldinelli
Acteurs: Dalila Bela, Filip Geljo, Millie Davis, Sean Micheal Kyer
Année de production: 2020

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Début générique d'ouverture


Une photo d’une fille en uniforme, OLIVE, est présentée, suivie d'une photo d’un garçon en uniforme, OTTO.


OLIVE (Narratrice)

Je me présente: Agente Olive.

Et voici mon collègue,

l'Agent Otto.


Une photo d'une carotte est présentée.


OLIVE (Narratrice)

Ça c'est une carotte de

grosseur moyenne.

Mais revenons à Otto et moi.

On travaille pour une organisation

dirigée par des enfants qui

enquêtent sur tout ce qui peut

être étrange, bizarre, mais

surtout insolite.


Plusieurs photos et séquences vidéo d'enfants en action dans un laboratoire et rencontrant des monstres partout dans le monde sont présentées en rafale.


OLIVE (Narratrice)

Notre travail: tirer les choses

au clair.

Pour qui travaillons-nous?

Pour l'O.S.I., l'Organisation

Super Insolite.


Fin générique d'ouverture


Titre :
O.S.I.: Organisation Super Insolite


Intertitre :
Épidémie insolite


Les agents OLIVE et OTTO discutent avec un HOMME, dans la cour arrière de celui-ci.


HOMME

Merci d'être venue, l'O.S.I.,

je ne savais plus qui appeler.


OLIVE

Quel est votre problème,

monsieur?


HOMME

À chaque fois que je dis:

«Je me demande quel temps

il va faire aujourd'hui»...


Subitement, MONSIEUR MÉTÉO bondit derrière l'HOMME, avec un micro d'annonceur.


MONSIEUR MÉTÉO

Aujourd'hui,

il va tomber de la neige,

des tonnes et des tonnes!


MONSIEUR MÉTÉO disparaît dans le dos de l'HOMME.


OLIVE ET OTTO

Ça alors!


OTTO

Mais d'où il sort celui-là?


HOMME

J'en ai aucune idée.

Mais ce qu'il y a de pire,

c'est qu'il dit n'importe quoi.

Il fait chaud aujourd'hui.


OLIVE

Pas de problème, monsieur.

Nous avons

un «démonsieurmétéonateur.»


OLIVE prend un gadget dans sa poche et le met en marche. Un laser électrifie l'HOMME durant un court instant.


OLIVE

Et voilà. Réessayez.


HOMME

(Confus)

Euh...

«Je me demande quel temps

il va faire aujourd'hui.»

(Étonné)

Oh!

Ça a marché. Merci, l'O.S.I.


OLIVE

On n'a fait que notre travail.


OTTO

Alors, bonne journée.


OLIVE et OTTO s'approchent d'un buisson. OLIVE se met à fouiller entre les branches.


OTTO

Oh non, c'est par là.


OTTO trouve l'entrée d'un tube à l'intérieur d'un buisson. Le tube aspire les deux agents et les téléporte jusqu'au quartier général de l'O.S.I..


HOMME

Oh zut, je vais être

en retard au travail.

Je me demande comment

est la circulation.


Soudainement, MONSIEUR CIRCULATION surgit du dos de l'HOMME, avec un micro d'annonceur.


MONSIEUR CIRCULATION

Il y a un énorme embouteillage

sur l'autoroute 90,

et l'itinéraire secondaire, la

route 97, est également bouché!


HOMME

Ces routes-là

n'existent même pas!


HOMME ET MONSIEUR CIRCULATION

O.S.I.!


Plus tard, au quartier général de l'O.S.I., OTTO fait la file derrière plusieurs agents. Tous tiennent les gadgets utilisés durant leurs missions, et c'est OSCAR qui s'occupe de les récupérer. OLIVE le rejoint.


OLIVE

Qu'est-ce qui se passe,

collègue?


OTTO

Oscar en a assez

que les agents rendent

leurs gadgets en retard.

À partir de maintenant,

quand on les rend à temps,

on a un chocolat.

Un super bon chocolat suisse.


DOCTEURE O, une fillette du même âge que les autres agents, remet son gadget à OSCAR.


OLIVE

(Regardant le gadget d'OTTO)

C'est quoi cette brosse à

dents collée sur cette spatule?


OTTO

D'abord, c'est...

une lampe de poche.

Ensuite, je suis prêt

à coller n'importe quoi

pour avoir du chocolat.

Si seulement la Docteure O

pouvait se grouiller un peu.


OSCAR

(Remettant un chocolat au DOCTEURE O)

Tenez, voilà.

Merci, docteure.


DOCTEURE O

Et merci, docteur.


OSCAR

Je suis pas médecin.


DOCTEURE O

Je sais,

je me parlais à moi-même.


DOCTEURE O est rejoint par son assistant, l'agent ODILON.]


ODILON

Docteure O, il y a

une urgence médicale

dans la salle des tubes.


DOCTEURE O

Urgence médicale?

C'est plus qu'il m'en faut

pour me convaincre

d'y aller. Dépêchons!


OSCAR

Suivant!


DOCTEURE O et ODILON arrivent à la salle des tubes.


DOCTEURE O

O'Callaghan,

qu'est-ce qui se passe?


O'CALLAGHAN

Ces deux agentes viennent

de sortir des tubes.

Et au lieu de parler,

elles font de drôles de sons.


Les agentes ODESSA et O'LIANA ouvrent la bouche sans être capables de parler. Un son de sifflet sort de la bouche d'ODESSA, et celui d'une corne de brume pour O'LIANA.


DOCTEURE O

Il faut les emmener

au centre médical!

Agente Odessa, Agente O'Liana,

ne vous inquiétez pas.


DOCTEURE O et ODILON escortent les deux agentes jusqu'au bureau de MADAME O, la jeune fille qui dirige l'O.S.I..


MADAME O

Ah, vous voilà, Docteure O.

Deux de mes agents parlent

en faisant de drôles de sons.


DOCTEURE O

Pas d'inquiétude, Madame O.

Je m'occupe déjà d'eux.


MADAME O

Je ne parlais pas

de ces deux-là.

Je parlais de ces deux-là.


Les agents OPHÉLIEN et OTHELLO s'approchent de MADAME O.


DOCTEURE O

Quoi? Vous aussi,

Ophélien et Othello?


Des sons de clochettes et de klaxons sortent de la bouche des deux agents.


MADAME O

Même si c'est

une maladie insolite,

il faut que vous arrangiez ça

tout de suite!


DOCTEURE O

Oui, Madame O.


MADAME O

Maintenant,

vous allez m'excuser,

car je dois rendre ce gadget.

En échange,

Oscar donne du chocolat.


MADAME O quitte la salle.


ODILON

Docteure, je n'ai jamais vu

une chose pareille.

Par quoi commence-t-on?


DOCTEURE O

Commençons par mettre

des protecteurs d'oreilles.


DOCTEURE O et ODILON enfilent des casques antibruit. Les deux escortent ensuite les quatre agents dans une autre pièce.


DOCTEURE O

Allez! On y va,

messieurs, dames.

Plus vite, plus vite,

plus vite!


Ensuite, au centre médical, DOCTEURE O s'attarde sur le cas d'ODESSA. ODILON l'assiste en lui donnant différents appareils.


DOCTEURE O

Forceps.

Pinces.

Ciseaux.


ODESSA se redresse sur la table avec un morceau de ruban adhésif collé sur sa bouche.


DOCTEURE O

Ça devrait aller

pour l'instant.

Il faut que je prenne l'air.


DOCTEURE O et ODILON quittent le centre, en croisant les trois autres agents qui ont eux aussi du ruban sur la bouche.


DOCTEURE O

Je ne comprends pas.

Pourquoi ces agents parlent

en faisant de drôles de bruits

et pas les autres?


ODILON

Peut-être qu'ils ont

quelque chose en commun,

et qu'on ne le sait pas encore.


DOCTEURE O

Bien raisonné, Odilon.


ODILON

Il faut réunir des données.


DOCTEURE O

Qui ça?


ODILON

Non, pas «qui». «Quoi».

Une donnée, c'est un genre

de renseignement.

On va poser aux patients

les mêmes questions.

S'ils nous donnent la

même réponse, on saura

ce qu'ils ont en commun.


DOCTEURE O

Quel genre de questions

il faut leur poser?


ODILON

«Où étaient les patients

quand ils ont commencé

à faire ces bruits?»


DOCTEURE O

Je n'en sais rien. Où ça?


ODILON

Non, c'était une

des questions, ça.


DOCTEURE O

Oh!


ODILON

Ou alors...

«Qu'est-ce que vous avez

mangé au petit-déjeuner?»


DOCTEURE O

Un bol de céréales

et du jus d'orange.


ODILON

Ça, c'était encore

une autre question.


DOCTEURE O

Oh. J'en ai une.

«Quel genre de chaussures

ils portaient mardi dernier?»


ODILON

Mais la chose a commencé

aujourd'hui. Ce serait plutôt

quelque chose qui s'est passé

aujourd'hui qui est la cause.


DOCTEURE O

Bon, alors, dans ce cas:

«Par quel tube ils sont

passés aujourd'hui?»


ODILON

Excellente question!

Mais il y a un problème.

Ils ne pourront pas parler

avec le ruban sur la bouche.


DOCTEURE O

J'ai une idée!

Un mot et deux syllabes.

C'est un jeu

où il faut mimer les mots

parce qu'on a pas

le droit de parler.


ODILON

Un jeu de mimes!


DOCTEURE O

Ouais! Ça, c'est encore mieux

que ce à quoi j'avais pensé.

Allons-y.


DOCTEURE O et ODILON sont de retour au centre médical. ODESSA et les trois autres agents se mettent à mimer différentes activités, alors que DOCTEURE O et ODILON essayent de les deviner.


DOCTEURE O

Du tir à l'arc!


ODILON

Plier une pizza en deux?


DOCTEURE O

Étirer de la pâte à pizza.

Hum... Tu as mangé

une assiette de légumes,

mais tu as enlevé les tomates.


ODILON

Parce que t'es allergique

aux tomates.


DOCTEURE O

Oui!

Premier mot: rasage.

Deuxième mot: chocolat.


ODILON

Hum... Tu te faisais pousser

la moustache.

T'as construit une gare.


DOCTEURE O

Non, une caserne de pompiers.

Un poste de police?

Creuser jusqu'au

centre de la Terre.


ODILON

Danser en tournant sur

toi-même? Me fixer du regard.


DOCTEURE O

Euh... Un petit hamster

déguisé en magicien.


ODILON

Un magicien qui se transforme

en petit hamster.


DOCTEURE O

Un médecin, hein?


ODILON

Ça, c'est un hamster.


Ensuite, DOCTEURE O se retourne vers un panneau fixé au mur derrière elle. Elle tournoie la pièce centrale du tableau et celui-ci s'ouvre, laissant voir un écran électronique caché.


DOCTEURE O

On a enfin

quelques réponses claires.

J'ai fait un tableau

pour classer les données.

Les agents sont en bas,

et les questions, sur le côté.


ODILON

Maintenant, on a plus

qu'à regarder

ce qu'ils ont en commun.


DOCTEURE O

Exactement. Question 1:

«Où étiez-vous quand vous vous

êtes mis à parler comme ça?»


Des pictogrammes apparaissent au-dessus des visages des quatre agents.


ODILON

Othello était dans le parc,

Odessa était au musée,

O'Liana était au zoo,

et Ophélien était à la plage.

Rien en commun.

Si on regarde le tableau,

les quatre réponses

sont différentes.


DOCTEURE O

Question 2: «Qu'ont-ils mangé

au petit-déjeuner?»


De nouveaux pictogrammes apparaissent.


ODILON

Othello a mangé des oeufs,

Odessa, des oeufs,

O'Liana, des oeufs,

et Ophelien...

de la pizza?


DOCTEURE O

On y était presque,

mais trois sur quatre,

ce n'est pas suffisant.

Question 3: «Par quel tube

ils sont passés aujourd'hui?»


D'autres pictogrammes apparaissent.


ODILON

Othello, le tube 3,

Odessa, le tube 3,

O'Liana, le tube 3,

et Ophélien... la pizza.


DOCTEURE O

(Songeuse)

La pizza?


DOCTEURE O et ODILON regardent en direction d'OPHÉLIEN, qui se met à mimer quelque chose.


ODILON

Attends. Il dit que «pizza»,

c'est le surnom du tube 3.


DOCTEURE O

Quatre sur quatre!

Le tube 3, c'est ce

qu'ils ont en commun.

C'est le tube 3 qui doit

provoquer ça. Dépêchons!


Alors qu'ils se dirigent à la salle des tubes, DOCTEURE O et ODILON croisent OTTO dans un escalier.


OTTO

Docteure O, il faut

que vous m'aidiez!


DOCTEURE O

Qu'est-ce qu'il y a?


OTTO

Vous ne le croirez pas.

(Sortant un faux gadget de sa poche)

Mais Oscar dit

que c'est pas un gadget.


DOCTEURE O

Il a raison.


OTTO

J'aurais dû mettre

plus de ruban adhésif.


DOCTEURE O

Otto, on est face à une

urgence médicale en ce moment.


OTTO

Moi aussi!

Il me faut du chocolat.

Est-ce que je pourrais

vous emprunter un gadget?


DOCTEURE O

(Donnant un vrai gadget à OTTO)

Argh! Tiens.

Va-t'en!


Heureux, OTTO fuit à toutes jambes.


DOCTEURE O

On doit y aller.

Tout de suite!


DOCTEURE O et ODILON entrent ensuite dans la salle des tubes.


DOCTEURE O

O'Callaghan, c'est le tube 3

qui provoque ces drôles

de bruits chez les agents.


O'CALLAGHAN

C'est impossible.

Je nettoie à fond les tubes 11

fois par jour. O.K.?


DOCTEURE O

Je veux que tu fermes

le tube 3 tout de suite!

C'est une urgence médicale.


O'CALLAGHAN

Non, c'est vous

l'urgence médicale.


Un vrombissement se fait entendre dans l'un des tubes.


O'CALLAGHAN

Arrivée d'agent!


O'CALLAGHAN appuie sur un bouton de sa console. Un jeune AGENT apparaît dans le tube numéro trois.


DOCTEURE O ET ODILON

Non!


AGENT

Oui!


DOCTEURE O

Ah, ha! Il vient

de sortir du tube 3,

et il a fait

un bruit insolite.


AGENT

Mais...

Hum... quel bruit insolite?



DOCTEURE O ET ODILON

Quoi?


AGENT

Si j'ai dit «oui»,

c'est parce que j'adore

voyager dans les tubes.


O'CALLAGHAN se racle la gorge en regardant en direction de DOCTEURE O et ODILON.


DOCTEURE O

Désolée, O'Callaghan.


ODILON

Super, tes tubes.


O'CALLAGHAN

Merci beaucoup.


DOCTEURE O

Si propres.


DOCTEURE O et ODILON quittent la pièce.


AGENT

(Regardant O'CALLAGHAN)

C'est une perruque?


O'CALLAGHAN

(Se touchant les cheveux)

Non.


Plus tard, DOCTEURE O et ODILON discutent dans un couloir du quartier général.


ODILON

Si c'est pas le tube 3

qui cause le phénomène...


Les deux tombent sur MADAME O.


DOCTEURE O

Madame O, je sais

ce que vous allez dire,

et nous travaillons très fort

pour trouver un remède.


MADAME O fait signe que non en hochant la tête.


ODILON

C'est pas ça

que vous alliez dire?


MADAME O refait le même geste.


DOCTEURE O

Alors quoi?


MADAME O ouvre la bouche et une sirène de police se fait entendre.


DOCTEURE O

Vous aussi?


OLIVE rejoint le groupe dans le couloir.


OLIVE

Et elle n'est pas la seule.

Venez.


OLIVE entraîne DOCTEURE O et ODILON avec elle, jusqu'au centre médical. MADAME O les suit en ouvrant la bouche, laissant entendre la sirène de police.


OLIVE

Madame O!


MADAME O ferme la bouche, et la sirène se tait.


OLIVE

Merci.

Je vous conseille

de vous boucher les oreilles.


OLIVE ouvre la porte du centre médical, dans lequel se trouvent plusieurs autres agents. Tous se mettent à ouvrir la bouche et un énorme brouhaha se fait entendre.


ODILON

C'est pas vrai!


DOCTEURE O

Mais enfin, c'est insensé!


OLIVE referme la porte du centre. OTTO rejoint ensuite le groupe, et ce dernier attire l'attention de DOCTEURE O en lui tapotant le dos.


DOCTEURE O

Otto, je t'ai déjà donné

un gadget, et je n'ai plus rien

à te donner.


OTTO ouvre la bouche et un son de klaxon automobile se fait entendre.


DOCTEURE O

Mille milliards de médicaments!

Mais qu'est-ce qui se passe?

Je t'ai vu il y a trois minutes

et tu allais bien.


OLIVE

Attends. Alors,

ce qui a causé le phénomène

vient tout juste de se produire.


DOCTEURE O

Otto, où es-tu allé après nous

avoir laissés, Odilon et moi?


OTTO ouvre la bouche et pointe en direction d'OSCAR.


OLIVE

Il est allé rendre

des gadgets à Oscar.


OTTO acquiesce en gardant sa bouche ouverte. OLIVE ouvre ensuite la porte du centre. DOCTEURE O s'adresse aux autres agents.


DOCTEURE O

Qui d'entre vous a rendu

un gadget aujourd'hui?


Tous les agents lèvent la main.


DOCTEURE O

Inutile de faire un tableau

pour comprendre, cette fois.


OLIVE referme la porte du centre.


DOCTEURE O

Il semblerait qu'on ait trouvé

ce que tout le monde

a en commun.


OLIVE

(S'adressant à DOCTEURE O)

Mais vous aussi, je vous ai vue

rendre un gadget aujourd'hui.

Et vous ne faites pas

de bruit insolite.


DOCTEURE O

Hum... Laisse-moi

consulter mon agenda.


DOCTEURE O fouille dans sa poche et y trouve un chocolat encore emballé.


DOCTEURE O

Attends un peu.

Je n'ai pas encore eu le temps

de manger le chocolat

que m'a donné Oscar.


OLIVE rouvre la porte du centre.


DOCTEURE O

Qui d'entre vous a mangé

le chocolat d'Oscar?


Dans le brouhaha, tous les agents lèvent la main.


OLIVE

Je pense que vous avez

trouvé la cause!

Docteure, vous êtes

un vrai génie!


DOCTEURE O

Non, je suis médecin.

Allez, venez.


Ensuite, DOCTEURE O, ODILON et OLIVE rejoignent OSCAR dans son laboratoire. DOCTEURE O tient une boîte de chocolats entre les mains, avec le dessin d'un homme festif sur le couvercle.


DOCTEURE O

Les carrés de chocolat

du Tapageur?


OSCAR

Ce sont des chocolats suisses.

Je croyais que c'était

de l'allemand.

(Prenant un accent allemand)

«Chocolat du Tapageur» !


OLIVE

Oscar, le Tapageur,

c'est un criminel

qui veut submerger le monde

de bruits insolites.

Franchement, tu n'as

même pas trouvé ça

un tout petit peu

suspect, non?


OSCAR

Eh bien, quand je le vois

sous la lumière comme ça,

je dirais que j'ai peut-être

pu me tromper.


OLIVE soupire de découragement. Soudainement, le TAPAGEUR apparaît dans le centre.


TAPAGEUR

Oh, j'étais sûr

de ne pas me faire prendre.


OLIVE

Toi, le Tapageur,

tu viens avec moi.


TAPAGEUR

(Gémissant)

Ah...


OLIVE

Allez, plus

vite! Allons-y.


OLIVE et le TAPAGEUR quittent le centre.


OSCAR

Et personne ne l'avait

entendu entrer ici?


DOCTEURE O

Maintenant que nous savons

que c'est le chocolat

qui est en cause, nous savons

aussi quel est le remède.


Peu après, OTTO et MADAME O rejoignent DOCTEURE O, ODILON, OLIVE et OSCAR au centre médical. DOCTEURE O offre à OTTO une petite quantité de sirop en guise de remède. OTTO l'avale d'un trait.


DOCTEURE O

Maintenant, répète après moi:

«Je m'appelle l'agent Otto.»


OTTO

Je m'appelle l'agent Otto.


DOCTEURE O

Ça a marché!


MADAME O

On a réussi!


DOCTEURE O

Voilà, tu étais

le dernier agent qu'il

nous restait à traiter.


OTTO

Je dois dire que tout ce bruit

m'a vraiment creusé l'appétit.


OTTO déballe un chocolat du TAPAGEUR et le mange.


TOUS

Otto, non!


OTTO ouvre la bouche et un son de harpe mélodieuse se fait entendre.


OLIVE

Ça, c'est assez

joli comme son.


DOCTEURE O

Oui, c'est même relaxant.


MADAME O, OSCAR, OLIVE et ODILON observent des magazines dans la salle d'attente du centre médical.


OLIVE

Des magazines.


Tous sauf OTTO et DOCTEURE O saisissent un magazine et le lisent.


Fin épisode


Intertitre :
Le parfait banquet


Les agents OTTO et OLIVE discutent dans les cuisines de MADAME BOULANGER.


MADAME BOULANGER

Merci d'être venue, l'O.S.I.


OTTO

Quel est le problème?


MADAME BOULANGER

Eh bien, je me sers

de beaucoup d'ingrédients

quand je cuisine.

Mais mon lait a

comme un problème.


MADAME BOULANGER ouvre le frigo et une pinte de lait se trouve sur l'étagère. MADAME BOULANGER approche sa main pour saisir le contenant, mais celui-ci se met à parler.


MONSIEUR LE LAIT

Houla! Pas touche

à la marchandise.


MADAME BOULANGER

Mais j'en ai absolument besoin

pour faire mon gâteau!


OLIVE

Est-ce que vous avez déjà

essayé de lui demander, madame?


MADAME BOULANGER

Lui demander?


OTTO

Plutôt que de le prendre

sans rien dire.


MADAME BOULANGER

Oh. Bon, d'accord.

Excusez-moi, Monsieur le lait.


MONSIEUR LE LAIT

Je m'appelle Léonard.


MADAME BOULANGER

D'accord. Léonard.

Est-ce que je peux me servir

de vous pour faire mon gâteau?


LÉONARD LE CONTENANT DE LAIT

Ah. C'est gentil

de le demander.

Mais non.


OLIVE

On va être obligés

de régler ça.


MADAME BOULANGER

Youhou!


OTTO se sert d'un gadget pour envoyer un laser sur LÉONARD pendant un court instant. MADAME BOULANGER s'approche ensuite de LÉONARD et le saisit, sans que ce dernier ne parle.


MADAME BOULANGER

(Rigolant)

Merci, l'O.S.I..


OLIVE

On ne fait

que notre travail.


OTTO se racle la gorge.


OLIVE

Allez, vas-y.

Dis-le ton jeu de mots.


OTTO

Le laid, c'est bien,

mais le beau, c'est meilleur.


MADAME BOULANGER rigole.


OLIVE

Et on a fini.


MADAME BOULANGER

C'est drôle.


Ensuite, OLIVE et OTTO rejoignent les quartiers généraux de l'O.S.I., mais ceux-ci sont vides.


OLIVE

Mais où est tout le monde?


MADAME O rejoint les deux agents. Celle-ci porte un chapeau en forme de nid d'oiseau sur la tête.


MADAME O

J'ai permis à tout le monde

de rentrer tôt.


OTTO

Pourquoi ce nid d'oiseaux

sur votre tête?


MADAME O

Ce n'est pas juste

un nid d'oiseaux, Otto.

C'est un symbole d'espoir

et de liberté.


OLIVE

(Songeuse)

Oh...


MADAME O

Enfin, c'est ce que m'ont dit

les Plumélites.


OTTO

Je ne comprends pas. Les quoi?


OLIVE

Euh, le peuple oiseau.


MADAME O saisit une tablette électronique. Une photo montrant la CHEF PLUMÉLITE et ses trois ambassadeurs apparaît sur l'écran. Les Plumélites sont des humains adultes aux allures d'oiseaux.


MADAME O

Les voilà, les Plumélites.

Nous organisons un gros banquet

pour eux aujourd'hui.

Et tout doit être

absolument parfait.


OLIVE

Oui, j'ai déjà entendu parler

de ces banquets.

S'il y a le moindre problème,

ils piquent une grosse colère.


MADAME O

Et ça provoque des phénomènes

insolites partout.

Regardez.


Une photo montrant une pluie de météorites s'abattant sur une grande ville apparaît sur l'écran de la tablette.


MADAME O

Les conséquences

de notre dernier banquet.

On avait oublié une assiette.


OLIVE

Comment vous aider, madame?


MADAME O

En travaillant avec le chef

du comité de planification

du banquet.


Soudainement, l'agent OBSCURO apparaît au fond de la pièce.


VOIX MASCULINE

Obscuro.


OLIVE ET OTTO

(Estomaqués)

Ah!


Les deux agents se mettent à paniquer.


OLIVE

Ça pourrait pas

être quelqu'un d'autre?


OTTO

Tout le monde sauf lui!


MADAME O

Écoutez-moi! Les Plumélites

seront ici dans une heure,

et il faut que je me prépare.

Je compte sur vous!


MADAME O quitte les deux agents. Ensuite, OSCAR rejoint OLIVE, OTTO et OBSCURO, en poussant une large table sur roulettes vers eux.


OSCAR

Voilà la table, Obscuro.


OBSCURO

Oscar me rappelle

un cerf-volant

à saveur de panier

de la Guadeloupe.


OLIVE

Tais-toi et dis-nous

combien de chaises.


OBSCURO

Tes désirs sont

des ordres, Olive.


OBSCURO retire l'une de ses chaussures et y saisit un animal en origami.


OTTO ET OSCAR

(Dégoûtés)

Eurk...


OLIVE déplie l'origami et se met à lire le message à l'intérieur.


OLIVE

«Au premier banquet

des Plumélites,

il y avait 3 convives.

Au second, il y en avait 12.

Au troisième, 4,

et cette année, il y en aura

8 de moins qu'au second.

Et en plus, ma chaussette

chante de l'opéra»?


L'une des chaussettes d'OBSCURO se met à chanter.


OTTO ET OSCAR

Trop tordu.


OBSCURO disparaît subitement.


VOIX MASCULINE

Obscuro...


OLIVE

Oh, il m'énerve, celui-là!


OTTO

On n'a qu'à mettre

plusieurs chaises.

Et s'il y en a trop,

c'est pas grave.


OSCAR

Non! La dernière fois,

on a mis trop de chaises.

Et ça s'est mal terminé.


Dans un retour en arrière, la CHEF PLUMÉLITE et ses amis sont devant une table de banquet préparée par des agents de l'O.S.I..


CHEF PLUMÉLITE

(Fâchée)

Ils ont mis trop de chaises!


La CHEF PLUMÉLITE et ses amis se mettent à crier et battre des ailes. Suite à la colère des Plumélites, un volcan se met à entrer en éruption. De retour au présent, OTTO et OSCAR reprennent leur conversation près de la table de banquet.


OTTO

C'est terrible, ça.


OSCAR

Vraiment l'horreur.


OLIVE se rend ensuite dans le laboratoire d'OSCAR, situé non loin.


OLIVE

Hé!


OTTO et OSCAR rejoignent OLIVE au pas de course.


OLIVE

Pendant que vous parliez

du dernier banquet

où il y avait trop de chaises,

j'ai fait un diagramme

pour nous aider.


Un diagramme apparaît sur un écran placé derrière OLIVE.


OLIVE

C'est un problème de maths,

donc il faut repérer les

données importantes.

En bas du diagramme,

j'ai placé le premier,

le deuxième

et le troisième banquet.

Et sur le côté,

une ligne numérotée qui indique

combien d'ambassadeurs

Plumélites étaient présents.

3 au premier banquet,

12 au deuxième banquet,

et 4 au troisième banquet.


OSCAR

Mais ça ne nous dit

toujours pas

combien de Plumélites

seront présents.


OTTO

Attends. Obscuro a dit

qu'il y avait 12 Plumélites

au deuxième banquet.

Et cette année, il y en aura

8 de moins qu'au deuxième.


OLIVE

«Moins que»! Ça veut dire

que c'est une soustraction.

Un moins.

Pour résoudre le problème...

on doit trouver

combien font 12 moins 8.

Donc, si ça, c'est 12,

on doit soustraire 8.

(Pointant le diagramme)

1, 2, 3, 4,

5, 6, 7, 8.

Et il nous reste 4.

Donc, il nous faut 4 chaises

pour les Plumélites.


OTTO, OLIVE et OSCAR reviennent autour de la table. Les deux garçons se mettent à placer des chaises.


OTTO

1...


OSCAR

2...


OTTO

3...


OSCAR

Et 4.


OLIVE

C'est fait.


OBSCURO apparaît subitement.


OBSCURO

Bien joué, mes jolis

sandwiches au jambon.

Maintenant,

il faut établir le menu.

Vous dites «Obscuro»,

je dis... «sombrero».


OLIVE

Quoi?


OSCAR

J'ai rien compris.


OTTO

Aucune idée.


Soudainement, le chapeau de cow-boy que porte OBSCURO se transforme en sombrero. Il le retire et saisit un animal en origami qui est posé sur sa tête. L'agent remet l'animal à OSCAR, qui le déplie. Au même moment, MADAME O apparaît au sommet de l'escalier qui surplombe la table de banquet.


MADAME O

Obscuro! Dans mon bureau!


OLIVE

Mais Madame O, on a besoin

de lui pour en savoir plus.


MADAME O

Il doit finir de m'apprendre

à parler plumélite.

Ou comme les Plumélites

diraient...


MADAME O imite le cri d'un oiseau.


OBSCURO

(Étonné)

Ouh! Quel progrès

vous avez fait, Madame O.


OBSCURO rejoint MADAME O dans son bureau. Pendant ce temps, OSCAR déplie l'origami et se met à lire le texte à l'intérieur.


OSCAR

Voyons ce qui est écrit.

«Chaque Plumélite

a une assiette.»


OTTO

Ça fait 4 assiettes,

puisqu'il y aura 4 Plumélites.


OLIVE sort un gadget de sa poche.


OLIVE

«Assiettinateur»...


Avec l'aide du gadget, OLIVE fait apparaître quatre assiettes sur la table.


OLIVE

Ensuite?


OSCAR

Euh...

(Lisant)

«Chaque assiette doit

contenir 10 vers de terre.

2 de couleur verte, et 2 fois

plus de vers de terre rouges

que de vers de terre verts.»


OTTO

Pourquoi on remplit pas

les assiettes de vers de terre,

et ils décideront eux-mêmes

ce qu'ils veulent manger?


OSCAR

Non. Les Plumélites

sont très précis.

La dernière fois

qu'on s'est trompés,

il y a eu une tempête de grêle,

et l'océan...


OLIVE

Pas le temps pour les retours

en arrière. On te croit.

Ça devait pas être drôle.


OSCAR

Épouvantable.


OLIVE

C'est un problème de maths,

comme le précédent.


OSCAR

(Lisant)

«Chaque assiette doit contenir

10 vers de terre,

et 2 doivent être verts.»


OTTO

2 de couleur verte

par assiette. Facile.

(Déposant des vers dans les assiettes)

C'est fait. Et combien

de rouges on met?


OSCAR

Il doit y avoir 2 fois plus

de vers de terre rouges

que de verts.


OTTO

On sait qu'il y a

2 vers de terre verts

dans chaque assiette.


OLIVE

Et 2 fois plus,

c'est 2 ajoutés à lui-même.

2 plus 2, ça fait 4.

4 vers de terre rouges

par assiette.


OTTO

Je fais ça.


OLIVE

Les seuls qui restent

sont bruns.

Combien on en met

de ceux-là?


OSCAR

(Paniquant)

Ce n'est pas écrit!

On ne peut rien faire!

Tout est fichu!


OLIVE

Laisse-moi voir ça.


OLIVE prend l'origami des mains d'OSCAR.


OLIVE

Obscuro a dit

que chaque assiette doit avoir

10 vers de terre.

Bon, on sait qu'il y a 2 verts

et 4 rouges.

Donc, ça fait...

1, 2, 3, 4, 5

et 6 vers de terre.

Et pour arriver à 10,

on ajoute 1, 2, 3, 4.


OSCAR

Donc, 4 vers de terre bruns

par assiette.


MADAME O sort de son bureau, vêtue d'une longue robe élégante.


MADAME O

Les Plumélites sont arrivés!


OLIVE, OTTO ET OSCAR

Vous plaisantez?


MADAME O

J'ai un nid d'oiseau

sur la tête. Est-ce que

j'ai l'air de plaisanter?


OLIVE

Mais on en a pas fini

avec les vers de terre.


OBSCURO surgit de sous la table.


OBSCURO

Ni les verres d'eau.

Les Plumélites ont besoin

d'un verre pour chaque bouche.


OBSCURO retourne se cacher.


MADAME O

Otto, va accueillir

les Plumélites dans

le hall des tubes,

et fais-les patienter!

Et que ça saute!


OTTO obéit.


MADAME O

(S'adressant à OLIVE et OSCAR)

Et vous deux, finissez

de mettre la table.


OLIVE

À vos ordres, Madame O.


Pendant ce temps, OTTO accueille la CHEF PLUMÉLITE et ses trois ambassadeurs à la salle des tubes.


OTTO

Et c'est pour ça qu'on

appelle ça le hall des tubes.

Parce qu'il y a des tubes et

qu'ici, en plus, c'est un hall.

Badaboum!

«Le hall des tubes».

Il est très... bleu,

comme vous le voyez.


CHEF PLUMÉLITE

(Contrariée)

Je le savais! Vous n'êtes pas

encore prêts à nous recevoir!


OTTO

Évidemment qu'on est prêts.

Mais avant que nous y allions,

je voudrais vous...

vous offrir...

... un petit quelque chose

à mâcher.


OTTO sort un paquet de gomme de sa poche. Au même moment, OLIVE et OSCAR terminent la préparation de la table.


OLIVE

Il ne nous reste plus qu'à

mettre le bon nombre de verres.


OSCAR

Obscuro a dit qu'il en faut un

pour chacune de leurs bouches.


OLIVE

Eh bien, c'est facile.

Il y a 4 Plumélites,

donc 4 verres.

Un pour chaque bouche.


OSCAR sort un gadget de sa poche.


OSCAR

«Verrinateur.»


Avec le gadget, OSCAR fait apparaître quatre verres sur la table. Pendant ce temps, dans la salle des tubes, la CHEF PLUMÉLITE observe le paquet de gomme avec attention.


CHEF PLUMÉLITE

(Calmée)

On adore ça, mâcher.


Les trois ambassadeurs Plumélites acquiescent en chantant.


CHEF PLUMÉLITE

J'espère que vous en avez

assez pour toutes nos bouches.


Les quatre Plumélites ouvrent leurs ailes, et de petits cris d'oisillons se font entendre.


OTTO

Surtout, restez ici,

je reviens tout de suite.

Ne bougez pas!


OTTO saisit son badge et s'en sert pour contacter OLIVE.


OLIVE

Olive, j'écoute?


OTTO

Olive, les Plumélites

ont cinq bouches!


OLIVE

Qu'est-ce que tu dis?


OTTO

Ouais! Une sur leur visage,

et quatre sur leurs ailes!

Tout ça, c'est rigolo.

Mais répugnant.

Mais très rigolo.


OLIVE met un terme à la communication.


OLIVE

Les Plumélites ont

cinq bouches, Oscar!


OSCAR

Il nous faut plus de verres!

Mais combien?


OLIVE

5 verres à chaque place

au lieu d'un seul.

On compte par bonds de 5.

5, 10...


OSCAR

15, 20...


OLIVE ET OSCAR

Il faut mettre 20 verres!


OSCAR

Attends, ils ont déjà

chacun un verre.


OLIVE

Il faut les enlever.


OLIVE et OSCAR prennent les verres et les cassent en les jetant au sol.


OSCAR

«Verrinateur.»


OLIVE

Maintenant, mets 20 verres.


OSCAR se sert de son gadget pour faire apparaître vingt verres sur la table. Le chant des Plumélites se fait entendre de plus en plus, alors que l'ascenseur transportant OTTO et les Plumélites s'arrête à l'étage du quartier général.


OTTO

Voulez-vous que je vous

fasse visiter le couloir?


Les Plumélites s'avancent vers la table.


OLIVE ET OSCAR

(Insécures)

Tadam?


CHEF PLUMÉLITE

Cette table est absolument...


OLIVE, OTTO et OSCAR retiennent leur souffle.


CHEF PLUMÉLITE

(En souriant)

... merveilleuse.


OLIVE

Ouais!


Les trois jeunes se tapent dans la main.


CHEF PLUMÉLITE

Mais un problème demeure.

Où est Madame O?


OLIVE

Hum...


OBSCURO surgit de sous la table.


OBSCURO

Comme une magnifique banane,

de Kangourouville,

Obscuro vous présente...

Madame O!


MADAME O rejoint les autres en se servant d'une glissoire installée à même l'escalier. Elle s'approche ensuite de la CHEF PLUMÉLITE et de ses ambassadeurs, et tous se mettent à communiquer en chantant comme des oiseaux.


OTTO

Est-ce que tout se passe bien?

C'est pas évident.


OSCAR

Oui, tout se passe très bien.


Peu après, les Plumélites s'installent à table et dévorent les vers. MADAME O rejoint ses agents.


MADAME O

Beau travail, l'équipe.

En fait, vous avez tellement

bien travaillé

que vous mettrez la table

pour le banquet du Peuple Taupe

la semaine prochaine.


AGENTS

(Découragés)

Ah...


MADAME O

Heureusement, nous avons

avec nous un fin connaisseur

du peuple taupe.


OLIVE

Oui, bien sûr, Obscuro.


OBSCURO

Non, pas moi.


OLIVE ET OTTO

(Contents)

Ouais!


OBSCURO

Ma soeur.


VOIX MASCULINE

Obscurella.


L'agente OBSCURELLA apparaît au fond de la pièce. Elle porte un chapeau de cow-boy et porte la moustache, comme son frère.


OBSCURO

Argh! Elle parle

tellement bizarrement.

Je comprends pas un mot

de ce qu'elle dit.


Générique de fermeture

Épisodes de Organisation Super Insolite

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par