Organisation Super Insolite

Organisation Super Insolite est une comédie en prises réelles mettant en scène deux enfants-agents, Olive et Otto. Tous deux travaillent pour un organisme gouvernemental dirigé par des enfants en costumes qui sont équipés des gadgets les plus avancés et imprévisibles. Quand quelque chose d'étrange, d'inhabituel ou de tout simplement fou se produit (exemple des noix géantes qui tombent du ciel), c'est à l'Organisation Super Insolite de rétablir l'ordre. Organisation Super Insolite, c'est drôl...

Partager
Image univers Organisation Super Insolite Image univers Organisation Super Insolite

Vidéo transcription

C'est pas du gâteau! - Le pire des premiers jours

Un des Oscarobots d’Oscar a des problèmes de fonctionnement et sème le chaos au quartier général. / La première journée au travail de l’agent Ori est une catastrophe; les autres agents de l’OSI en profitent pour lui raconter leurs premières journées comme étant aussi leur pire expérience.



Réalisateurs: Brian K. Roberts, Kim Derko
Acteurs: Dalila Bela, Filip Geljo, Millie Davis, Sean Micheal Kyer
Année de production: 2020

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Début générique d'ouverture


Une photo d’une fille en uniforme, OLIVE, est présentée, suivie d'une photo d’un garçon en uniforme, OTTO.


OLIVE (Narratrice)

Je me présente: Agente Olive.

Et voici mon collègue,

l'Agent Otto.


Une photo d'un verre de lait tombé par terre est présentée.


OLIVE (Narratrice)

Ça, je l'ai pas fait exprès.

Mais revenons à Otto et moi.

On travaille pour une organisation

dirigée par des enfants qui

enquêtent sur tout ce qui peut

être étrange, bizarre, mais

surtout insolite.


Plusieurs photos et séquences vidéo d'enfants en action dans un laboratoire et rencontrant des monstres partout dans le monde sont présentées en rafale.


OLIVE (Narratrice)

Notre travail: tirer les choses

au clair.


Des séquences vidéo d'épisodes précédents défilent. Dans l'une d'elles, OSCAR est déguisé d'une perruque rousse, assis derrière le tableau de bord de la salle des tubes.


OSCAR

«Télécrabouillage!»


OLIVE (Narratrice)

Pour qui travaillons-nous?

Pour l'OSI, l'Organisation

Super Insolite.


Fin générique d'ouverture


Titre :
OSI: Organisation Super Insolite


Intertitre :
C'est pas du gâteau!


Dans un champ, OTTO et OLIVE apparaissent derrière une charrette. Ils s'avancent et cherchent autour d'eux.


OLIVE

Je ne vois personne avec

un problème insolite ici.


OTTO

Moi non plus.


OLIVE

T'es sûr qu'on est

au bon endroit?


OTTO

Oui. Madame O a dit

qu'il devait

y avoir quelqu'un avec

un problème de voix et de pied.


Plus loin dans le champ derrière eux, un HOMME est penché vers l'avant.


HOMME

(Avec une voix étouffée)

OSI, c'est moi!

Je n'ai presque plus de voix.

Ouf! Et mes pieds

sont en ciment!


OLIVE

Peut-être qu'il sait pas

qu'on est là.


OTTO

(Criant)

Hé-oh!

Il y a quelqu'un qui a

un problème de voix et de pieds?


HOMME

(Avec la voix étouffée)

C'est moi, c'est moi!

Je suis là!


OLIVE

Je ne vois

toujours personne.


HOMME

(Avec la voix étouffée)

Je suis derrière vous.

D'accord, je vous rejoins.


L'HOMME peine à marcher avec ses pieds en bloc de ciment.


OTTO

On n'a peut-être pas

la bonne adresse.


OLIVE

On devrait attendre

encore un peu.


Un peu plus tard, OLIVE regarde sa montre. OTTO y jette aussi un coup d'oeil.


OTTO

Ça fait une heure

qu'on attend.

Je suis sûr qu'il

se serait déjà montré.


HOMME

(Avec la voix étouffée)

Retournez-vous! Argh.

Han!


OLIVE

Ça m'embête

qu'on s'en aille.

On va l'attendre

encore un petit peu.


Au crépuscule, OTTO et OLIVE regardent la montre d'OLIVE.


OTTO

Là, ça va? Ça fait

quatre heures qu'on l'attend!


OLIVE

T'as raison.

On devrait y aller.


OLIVE et OTTO courent derrière la charrette et disparaissent.


HOMME

(Avec la voix étouffée)

Oh, misère!

Il va falloir

que je rappelle l'OSI.

Où est mon téléphone?


L'HOMME se retourne et voit son téléphone intelligent par terre quelques pas derrière lui.


HOMME

(Criant avec une voix étouffée)

Non!


À un autre moment, OLIVE marche dans un couloir des bureaux de l'OSI. Elle passe devant l'agent OMAR qui construit un mur de brique dans l'embrasure d'une porte.


OLIVE

Bonjour, Omar.


OMAR

C'est pas un bon jour.

Faut que je bouche cette porte

avec des briques.

Non, en fait,

c'est un bon jour.

Je vais jouer avec

des briques toute la journée!

Merci, Olive.


OLIVE

(Perplexe)

Euh... Mais,

je t'en prie, Omar.


Un moment plus tard, OLIVE traverse le quartier général de l'OSI et rejoint OTTO qui cherche dans les documents d'un classeur.


OLIVE

Eh bien, collègue.

Qu'est-ce qui est arrivé

à ton insigne?


OLIVE pointe le badge tout rafistolé sur le veston d'OTTO.


OTTO

Oh, rien du tout.

(Refermant le classeur)

Bon, d'accord. Je l'ai peut-être

laissé tomber, et il s'est

peut-être cassé en deux, et j'ai

peut-être essayé de le réparer.

Et je l'ai peut-être

laissé tomber pendant

que j'essayais de le réparer.


OLIVE

Tu devrais

le faire réparer.


OTTO

Non, inutile. Regarde.


OTTO prend son badge et le serre dans sa main, ce qui le réduit en miettes.


OTTO

Oui, d'accord... Je vais

aller m'en chercher un neuf.


L'agent scientifique OSCAR arrive en courant.


OSCAR

Olive! Tu te souviens des

Oscarobots que j'ai fabriqués

pour faire la boîte à jus de

fruits parfaite pour Madame O?


OSCAR se souvient brièvement de ses clones robots travaillant à la chaîne dans son laboratoire pour fabriquer du jus de fruits frais.


OLIVE

Oui. Il y avait 25 robots.

Je me souviens très bien.


OSCAR

Merci, Olive. J'apprécie

vraiment ton opinion.

En fait, si tu pouvais remplir

ce formulaire, ce serait gentil.


OSCAR tend un petit formulaire.


OLIVE

Euh, Oscar... Tu voulais me

dire quelque chose à propos

de tes robots?


OSCAR range son formulaire dans sa poche de sarrau.


OSCAR

Oh, oui! Les boîtes sont pas

assez solides et Madame O

n'est pas contente,

alors j'ai fortifié

le robot numéro 10.


OLIVE

Pourquoi le 10?


OSCAR

Eh bien, c'est

mon nombre préféré.

Avant, c'était 27, mais

j'ai raté le bus hier.

Peu importe.

Je travaillais sur le robot

quand Orchidée m'a surpris

et m'a fait une peur bleue!


Dans son souvenir, OSCAR travaille sur l'un de ses robots dans son laboratoire. ORCHIDÉE arrive sans qu'il ne s'en aperçoive.


ORCHIDÉE

Salut, Oscar!


OSCAR

(Sursautant)

Oh!


En sursautant, le robot d'OSCAR se transforme en boîte de jus de fruits.


OSCAR

Tu as mis mon gadget en boîte!


Le souvenir d'OSCAR se termine. OSCAR sort la boîte de jus de fruits de sa poche de sarrau.


OSCAR

Cette boîte est tellement solide

que j'arrive pas à l'ouvrir!

C'est vrai, regarde.

(Forçant)

Han! Ah!


OLIVE

Hum... Mais, je croyais

que l'Oscarobot 10

était attiré par le nombre 10.

Pourquoi il a mis en boîte

un seul gadget?


OSCAR

Tu sais, quand on met

du popcorn au micro-ondes

trop longtemps,

il devient noir et ratatiné.

C'est un peu ce qui est

arrivé à son cerveau.

Va savoir ce qu'il

mijote maintenant.


VOIX D'OSCAROBOT 10

(Au loin)

Mon gâteau!


OSCAR

Et voilà, c'est parti...


OLIVE

Allons-y.


Dans l'entrepôt de l'OSI, OTTO arrive à l'atelier de réparation où travaille l'agent ODAUBERTIN.


OTTO

Salut! Je viens faire

réparer mon insigne.


ODAUBERTIN

Qu'est-ce que tu dis?


OTTO

Je viens faire réparer

mon insigne.


ODAUBERTIN

Non. Ça, j'ai compris, mais

qu'est-ce que t'as dit avant ça?


OTTO

Salut...


ODAUBERTIN

(Tendant une clé à douille)

J'ai cru que t'avais dit:

«Je veux une clé à douille.»


OTTO

Non...


ODAUBERTIN

Alors, qu'est-ce que

tu veux exactement?


OTTO

Argh. Je sens que ça va

être très long.


Dans la cuisine de l'OSI, OSCAR et OLIVE retrouvent OKSANA, la cuisinière du même âge qu'eux.


OKSANA

J'avais fait un gâteau

de vingtième anniversaire pour

fêter le vingtième gâteau que

j'avais fait quand ce farceur

est arrivé et l'a mis en boîte.


OKSANA désigne une grosse boîte de jus de fruits sur une table.


OSCAR

Oksana, euh, c'était pas moi,

mais une version

robotique de moi.


OKSANA

C'est toi qui as fait

le robot?


OSCAR

Oui.


OKSANA

Donc, c'est bien de ta faute.


OLIVE

Mais... Pourquoi

Oscarobot 10 s'intéresserait

à un gâteau de vingtième anniversaire?


OKSANA

(Dévisageant OLIVE)

Hum.


OLIVE

(Intimidée)

À part le fait

qu'il soit délicieux.


OKSANA fait oui de la tête en dévisageant toujours OLIVE.


OSCAR

Est-ce que par hasard t'aurais

une photo du gâteau en question?


OKSANA

Non, mais je l'avais dessiné

au crayon.


OKSANA sort un dessin derrière son dos et le tend à OSCAR et OLIVE.


OLIVE

Oscar, t'as une photo

du gadget

que l'Oscarobot 10

a mis en boîte?


OSCAR

Non. Mais, je l'avais peint

à l'aquarelle.


OSCAR sort une aquarelle derrière son dos et la remet à OLIVE qui la compare au dessin d'OKSANA.


OLIVE

Le gadget et le gâteau sont

deux prismes rectangulaires.


OKSANA

Tout ça fait beaucoup de mots.

Qui n'ont vraiment aucun sens.


OLIVE

Un rectangle a 4 côtés.


OLIVE prend un menu et pointe chaque côté.


OLIVE

1, 2, 3, 4.

Et il a 2 dimensions:

la largeur et la longueur.

Mais, un prisme rectangulaire...

(Prenant une boîte de mouchoirs)

comme cette boîte de mouchoirs,

est une forme solide

à 3 dimensions

avec 6 côtés rectangulaires.

(Pointant les côtés de la boîte)

1, 2, 3, 4, 5, 6.

En largeur, longueur

et profondeur.


OSCAR

Et c'est cette dimension

de plus qui fait que ton gâteau

est un prisme rectangulaire.


OKSANA

Je préfère le mot «gâteau».


OSCAR

La tâche du numéro 10

sur la chaîne de montage,

c'était de faire des boîtes

de jus de fruits. Donc, des

prismes rectangulaires.


OLIVE

Ce serait le point commun

de ses actions!

(Inquiète)

Oh non!


OSCAR

Quoi?


OLIVE

Ah... Je sais quelle

est la prochaine cible

de l'Oscarobot. Allons-y!


Dans l'entrepôt, ODAUBERTIN dépose un objet cylindrique avec des gants collés dessus qui pointent dans plusieurs directions sur la demi-porte qui sépare l'entrepôt de l'atelier de réparation.


ODAUBERTIN

Et voilà.


OTTO

Qu'est-ce que c'est que ça?


ODAUBERTIN

C'est un «insagne».


OTTO

C'est quoi, un «insagne»?


ODAUBERTIN

J'en sais rien. C'est toi

qui me l'as demandé.


OTTO

J'ai un dit: «un insigne».

Avec le numéro 70 dessus.

Pas un «insagne».


ODAUBERTIN

T'es sûr que tu le veux pas?

Ça pourrait te servir.


OTTO

Non! Je veux

simplement un insigne.


ODAUBERTIN

D'accord...


OTTO

Pour être sûr que

tu comprennes,

je vais même te faire un dessin

de ce que je veux.


OTTO s'assoit sur un banc et se met à dessiner sur une feuille. Un moment plus tard, il remet le dessin de son badge à ODAUBERTIN.


OTTO

Tiens.


ODAUBERTIN

Wow! Ça va être beaucoup plus

facile avec un dessin.


Dans un couloir de l'OSI, OLIVE et OSCAR rejoignent en courant OMAR qui vient de terminer son mur de briques dans l'embrasure d'une porte.


OLIVE

Agent Omar!

Détruis ce mur tout de suite!


OMAR

Quoi? Pourquoi?


OLIVE prend une brique par terre.


OLIVE

Ça, c'est

un prisme rectangulaire.

Alors, l'Oscarobot 10 va

vouloir prendre les briques

sauf si on les détruit.


L'OSCAROBOT 10 arrive dans le couloir.


OSCAROBOT 10

10, 10, 10, 10!


OSCAR

Ah! C'est trop tard!


OSCAR recule contre le mur en fermant les yeux, mais l'OSCAROBOT 10 continue son chemin.


OSCAROBOT 10

10, 10, 10, 10!


OLIVE

Il s'en est pas pris

aux briques!


VOIX D'ORCHIDÉE

(Au loin)

Ah!


OMAR

Ça, c'était Orchidée.


OLIVE

Quoi? Tu peux reconnaître

les gens seulement par leur cri?


OMAR

Oh oui, et par

leur hoquet aussi.


OLIVE

Hum.


OSCAR

Impressionnant.


OLIVE

Allons-y!


Un moment plus tard, OSCAR et OLIVE arrivent en courant dans la salle des trophées de l'OSI et rejoint ORCHIDÉE qui tient une énorme boîte de jus de fruits devant elle.


ORCHIDÉE

Tu me dois un jouet, Oscar.


OSCAR

Quoi, quoi? Pourquoi?

C'est ton anniversaire? Mais...


ORCHIDÉE

Tu peux pas t'amuser

à mettre des jouets

en boîte sans demander

à leurs propriétaires.


OLIVE

Oh, doucement.

C'était pas Oscar.

C'était un Oscarobot.


ORCHIDÉE

Si on me donnait 1 dollar à chaque

fois que quelqu'un dit ça,

j'aurais... zéro dollar.


OSCAR

T'en aurais 1!

On vient de le dire...


OLIVE

Orchidée, écoute-moi.

C'est important.

Peux-tu me décrire

le jouet qui est

à l'intérieur

de cette boîte?


ORCHIDÉE

Non. Mais, je peux te montrer

la sculpture en papier mâché

que j'en ai fait.


ORCHIDÉE sort une grande boule en papier mâché derrière son dos et la remet à OLIVE.


OLIVE

Mais... C'est pas un prisme

rectangulaire, ça.

C'est une sphère!


ORCHIDÉE

Et je l'ai appelée Germain.


OLIVE

Non. Je parlais de la forme.

Une sphère, c'est rond,

comme une balle. Et ça roule.


OLIVE fait rouler la sculpture en papier mâché vers ORCHIDÉE qui l'attrape.


ORCHIDÉE

Est-ce que tout ça va m'aider

à récupérer Germain

ou il va falloir

que j'ouvre cette boîte de jus

de fruits avec mes dents?


OSCAR

Ça pourrait pas

aller plus mal.


VOIX DE LA DOCTEURE O

Là, tu te trompes.


DOCTEURE O et deux autres AGENTS de l'OSI arrivent avec leur corps, sauf la tête et les pieds, en boîte de jus de fruits.


DOCTEURE O

Je suis médecin, pas

une boîte de jus de fruits.

Même si... ça se voit pas

beaucoup, en ce moment.


Dans l'entrepôt, ODAUBERTIN remet un énorme badge à OTTO.


OTTO

Qu'est-ce que c'est que ça?


ODAUBERTIN

C'est un insigne avec

le numéro 70 dessus.


OTTO

Il est trop gros. Argh!

Comment je vais

le mettre sur ma veste?


ODAUBERTIN

Tu mets ça sur ta veste?


OTTO

Oui! T'es jamais allé dans

les bureaux du quartier général?


ODAUBERTIN

(Irrité)

Bien sûr!

(Calmement)

Non...

(Irrité)

Tout ça, c'est de ta faute.

T'aurais dû être plus précis

dans ton dessin.

Comme mettre une voiture

ou une maison à côté pour

que j'aie une idée de sa taille.


OTTO

Oh, s'il vous plaît,

dites-moi que je rêve!


ODAUBERTIN

D'accord. Je vais détruire

celui-là et te fabriquer

un nouvel «insagne».


OTTO

(Criant)

Insigne!


ODAUBERTIN

(Criant)

Insigne!

(Chuchotant)

Insigne...


Un moment plus tard, OSCAR, OLIVE et DOCTEURE O sont réunis dans le laboratoire d'OSCAR. Sur un plan de travail devant eux, la sphère en papier mâché d'ORCHIDÉE, le dessin du gâteau d'OKSANA et l'aquarelle du gadget d'OSCAR sont déposés sur des supports.


OSCAR

Bon. On a assez

d'oeuvres d'art

pour faire

une exposition. Hé, hé!


OLIVE

Il y a sûrement un point

commun. Mais lequel?


Une sonnerie se fait entendre.


DOCTEURE O

Oh, génial!

Mon téléphone sonne.


DOCTEURE O recule et écoute le message de sa boîte vocale.


DOCTEURE O

(Sur la boîte vocale)

Bonjour. Ici l'Agente 60,

alias Docteure O. On s'est

déjà rencontré au travail.

Ou pas au travail. Ou peut-être

qu'on s'est pas rencontré.

De toute façon, laissez

un message quand je dirai:

«Au suivant!»


La ligne se coupe.


DOCTEURE O

Argh. On me laisse jamais

de message.


DOCTEURE O s'avance vers OLIVE et OSCAR.


OLIVE

Docteure O, votre numéro

d'agente est 60, c'est ça?


DOCTEURE O

Oui. Je suis aussi médecin.

Mais, où tu veux en

venir exactement?


OLIVE se retourne et pointe les deux autres AGENTS avec un corps en boîte de jus de fruits au fond du laboratoire.


OLIVE

Le numéro de l'agente Olla,

c'est 50.

Celui de l'Agent Ollin,

c'est 40. Et regardez.

Il y a le numéro 30

sur le ballon d'Orchidée.

Et sur le gâteau

d'Oksana, il y a 20.


OSCAR

Et sur mon gadget,

il y a un 10!

On ne peut pas le voir sur

l'aquarelle, mais regardez.

Voici une photo. Là, en bas.


OSCAR remet une photo de son gadget à OLIVE. Dans coin du gadget, il y le nombre 10. OLIVE change l'aquarelle pour la photo sur le support.


OLIVE

10, 20, 30,

40, 50, 60.

Oscarobot 10 compte par bonds

de 10 en ordre croissant.

C'est ça, le point commun!


OSCAR

Et si sa dernière victime

avait le numéro 60,

ça veut dire que sa prochaine

victime portera le numéro...


OLIVE

70!


Dans l'entrepôt, ODAUBERTIN remet son badge au numéro 70 à OTTO.


OTTO

Enfin! Mon insigne!

Avec le numéro 70!


OTTO dépose son badge sur son veston.


OTTO

Oh, il est parfait.


Au fond de l'entrepôt, des portes s'ouvrent et l'OSCAROBOT 10 entre.


OSCAROBOT 10

10, 10, 10!

10!


L'OSCAROBOT 10 avance mécaniquement et fonce dans une pile de boîtes.


OTTO

Oh, salut, Oscar!


L'OSCAROBOT 10 lance un rayon laser sur une boîte.


OTTO

(Inquiet)

T'es pas le vrai Oscar,

c'est ça? Fuyons!


ODAUBERTIN court se cacher derrière sa demi-porte de l'atelier de réparation alors qu'OTTO se cache derrière des piles de boîtes. L'OSCAROBOT 10 le traque en lançant des rayons laser dans sa direction.


OSCAROBOT 10

10, 10, 10!

10, 10, 10, 10!


OSCAR et OLIVE arrivent en courant et rejoignent OTTO derrière les boîtes.


OLIVE

Otto!

Oscar, j'espère que ton truc

a un interrupteur.


OTTO

Bien sûr! Je suis

quand même pas idiot.

Il y a trois interrupteurs

placés horizontalement

sur sa nuque.

Mais il faut les actionner tous

en même temps pour que

ça marche.


OSCAR

T'aurais pu faire ça

un peu plus compliqué?


OLIVE

(Enthousiaste)

Euh, oui, c'est vrai.

J'aurais pu...

(À voix basse)

Oui. C'était un reproche en fait.


OTTO

À ton avis?


OLIVE

Otto! Il faut que

tu détruises ton insigne.


OTTO

Quoi?


OLIVE

C'est pour ça

qu'il nous attaque.

Il veut le numéro 70.


L'OSCAROBOT 10 lance un laser en direction d'OTTO, d'OSCAR et d'OLIVE.


OSCAROBOT 10

10, 10, 10!


OLIVE

Courez!


OSCAROBOT 10

10, 10, 10!

10, 10, 10!


OLIVE, OSCAR et OTTO courent se cacher derrière d'autres boîtes. ODAUBERTIN sort de son atelier avec son «insagne».


ODAUBERTIN

Moi, j'ai une autre solution.

L'immense pouvoir de l'«insagne»!


ODAUBERTIN lance son «insagne» sur l'OSCAROBOT 10. L'«insagne» frappe les trois interrupteurs de la nuque de l'OSCAROBOT 10 en même temps et le désactive.


OSCAR

Ça a marché.


OLIVE ET OTTO

Oui!


ODAUBERTIN

Je t'avais dit que

ça pouvait servir.


OTTO

Merci, monsieur!


ODAUBERTIN

Appelle-moi Odaubertin.

Maintenant, vous feriez

mieux de vous asseoir.


OTTO

Oh, ça va.


OLIVE

Oh, absolument.


ODAUBERTIN

Je veux dire,

vu l'état de vos insignes.


ODAUBERTIN désigne trois badges en miettes au sol.


ODAUBERTIN

Ou devrais-je dire

vos «insagnes»?


Fin émission


Intertitre :
Le pire des premiers jours


Dans le quartier général de l'OSI, OLIVE et OTTO sont en compagnie d'un HOMME qui a la tête pris dans un ballon de plage. L'HOMME marmonne des mots incompréhensibles.


OTTO

Monsieur, je peux pas savoir

quel est votre problème puisque

vous me parlez avec la tête

dans un ballon de plage.


OLIVE

Otto, je crois que son

problème, c'est qu'il a la tête

dans un ballon de plage.


HOMME

Humf!


OTTO

Ça me paraît trop évident.


Un nouvel agent, ORI, descend une glissoire près d'OLIVE et OTT avec une boîte fortifiée dans les mains.


ORI

Salut, agents!


OLIVE

Ori? Mais qu'est-ce que

tu fais ici?


ORI

Eh bien, j'ai commencé ma

formation et il s'avère que ma

couleur préférée, c'est le bleu.


La superviseure du même âge que les agents, MADAME O, arrive aussi en descendant la glissoire.


MADAME O

C'est le premier jour d'Ori

en tant qu'agent.


OLIVE ET OTTO

Oh!


ORI

Je dois mettre ce bidule à...

«centigloups» dans l'entrepôt.


MADAME O

Et t'as déjà fait une faute

parce que tu t'es arrêté pour

parler à tes deux collègues.


ORI

Désolé, Madame O.


ORI s'éloigne.


OLIVE

On aurait peut-être

dû le prévenir

qu'il faut

pas ouvrir ce contenant.


OTTO

Ah, il est beaucoup plus

sérieux que moi.


MADAME O

Alors, vous allez faire

quelque chose pour ce monsieur

et ses pieds en tentacules?


MADAME O désigne les pieds tentacules de l'HOMME avec la tête pris dans le ballon.


OTTO

Je savais qu'il

y avait pas que le ballon!


OLIVE

T'avais raison.


HOMME

Humf! Humf!


OLIVE

Est-ce qu'on a

un gadget pour ça?


Dans un couloir des bureaux de l'OSI, ORI porte l'oreille à la boîte fortifiée et y entend un petit roucoulement.


ORI

Bien, ça alors!

Il y a un petit animal

là-dedans.

Il est peut-être mignon...


ORI ouvre la boîte et aperçoit le «centigloup», une petite boule de poils rose qui roucoule. Au bout du couloir, l'agente scientifique ODELIA arrive en panique.


ODELIA

(Criant)

Referme cette boîte!


ODELIA accourt jusqu'à ORI.


ORI

Pourquoi?


ODELIA

C'est un «centigloup»!

S'il est exposé à la lumière,

un seul de ses petits animaux

peut se multiplier...


Soudainement, plusieurs «centigloups» sortent de la boîte d'un coup et bondissent dans tous les sens dans le couloir.


ODELIA

(Désespérée)

... par 100

en quelques secondes!


Les «centigloups» se sauvent dans le couloir.


ORI

Oh, misère! Madame O

va être furieuse.

Au fait, comment tu t'appelles?


ODELIA

Je m'appelle Odelia.

Je suis ici

dans le cadre d'un

échange scientifique.

Je dirige le labo d'Oscar pour

la journée, et lui, il va vivre

avec une famille japonaise.


ORI

Mais, qu'est-ce

que je peux faire pour

rattraper les «centigloups»?


ODELIA

Il faut tous les rassembler

pour ensuite les remettre

en un seul «centigloup».

Je crois que tu ferais mieux

de venir avec moi.


Un moment plus tard, ODELIA et ORI traversent l'entrepôt et retrouvent l'agent réparateur ODAUBERTIN derrière sa demi-porte séparant l'entrepôt de son atelier de réparation.


ODELIA

Bien le bonjour, Odaubertin.


ODAUBERTIN

Je vois pas ce qu'il y a

de bien dans le bonjour.


ODELIA

Voici un nouvel agent. Il a

besoin de boîtes à «centigloups».


ODAUBERTIN

Euh, là, non, non, non!

Pas question.

La dernière fois que

j'en ai donné à Oscar,

je les ai jamais revus.

Où il est, Oscar, d'ailleurs?


ODELIA

En voyage dans le cadre

d'un échange scientifique.


ODAUBERTIN

Ah. Écoutez.

Je vais vous donner le nombre

exact de boîtes qu'il vous faut.


ORI

D'accord. Hum,

tes boîtes peuvent

contenir combien de «centigloups»?


ODAUBERTIN

Euh, 20.


ORI

Mais, il y a combien

de vingtaines dans une centaine?


ODELIA

Je vais t'aider à calculer ça.


ODELIA renverse un bocal d'étoiles en métal sur un plan de travail.


ODELIA

Il y a ici 100 étoiles

de métal.

Chacune de ces étoiles

représente un «centigloup».

Si chaque boîte peut contenir

20 centigloups, alors...

1, 2...


En accéléré, ODELIA et ORI séparent toutes les étoiles en groupe de vingt sur le plan de travail.


ODELIA ET ORI

19, 20.


ODELIA

On a mis les centigloups

par groupes de 20.

1, 2, 3, 4, 5.

5 groupes de 20, ça fait 100.

On a besoin de 5 boîtes.


Un moment plus tard, ODAUBERTIN remet à ODELIA et ORI 5 boîtes de vingt sur un petit chariot.


ODAUBERTIN

5 boîtes de 20.


ODELIA

Les «centigloups» sont attirés

par les sphères.

Tu devrais aller voir

dans la salle des balles.


ORI

Merci, Odelia!


ORI prend le chariot et s'éloigne avec les boîtes dans l'entrepôt.


ORI

Ori est parti!


ODAUBERTIN

Je suis déjà allé

dans un programme d'échange

comme toi et Oscar.


ODELIA

Ah oui? Et où est-ce que

t'es allé?


ODAUBERTIN

Juste là, en face.


ODAUBERTIN pointe un autre atelier de réparation de l'autre côté de l'entrepôt où une AGENTE répare un objet.


ODAUBERTIN

Ça donne vraiment une nouvelle

perspective sur le monde.

(Saluant l'AGENTE de la main)

Ça va, l'amie?


L'AGENTE le salue de la main. ODELIA la salue également de la main et se retourne vers ODAUBERTIN en le dévisageant.


Un moment plus tard, ORI attrape un «centigloup» dans la piscine de balles du quartier général de l'OSI et le met dans le dernier espace disponible d'une boîte de vingt. ORI ferme la boîte et soupire.


ORI

Ouf! Trois boîtes de remplies.

Ça fait 20, 40, 60 «centigloups».

Encore 2 boîtes à remplir

et c'est bon.

(Chantant)

♪ L'agent Ori

est extraordinaire ♪


Soudainement, des bips se font entendre et un grand fracas. ORI se retourne et voit OMAR qui a reculé dans ses deux dernières boîtes avec un chariot élévateur.


ORI

Oh! Oh non!

Mes deux dernières boîtes!


OMAR débarque de son chariot élévateur et constate les deux boîtes détruites.


OMAR

Ah, désolé.

Je ne comprends pas.

Pourtant, j'avais mis

l'avertisseur de marche arrière.

J'imagine que tes boîtes

ne l'ont pas entendu.


ORI

Évidemment!

Ce sont des boîtes.


OMAR

Tant pis.

C'est la vie, pas vrai?


ORI

(Désespéré)

On peut pas faire pire

comme première journée!


OMAR

Arrête de te plaindre.

T'aurais dû voir

ma première journée à l'agence.


OMAR se souvient être endormi sur un tableau de bord de la salle de sécurité de l'OSI. Il se réveille en sursaut.


OMAR

Oh! Oh non!

J'ai oublié de fermer

la salle des monstres!


OMAR se retourne et aperçoit un monstre tentaculaire s'approcher en grognant férocement.


OMAR

(Hurlant)

Ah!


Soudainement, OMAR se réveille à nouveau sur le tableau de bord de la salle de sécurité.


OMAR

Fiou! C'était qu'un rêve.

J'ai eu chaud!

J'espère que j'ai pas oublié

de fermer la salle des monstres.


OMAR se retourne et aperçoit à nouveau le monstre tentaculaire qui grogne férocement.


OMAR

(Criant)

Ah!


OMAR se réveille encore une fois sur le tableau de bord de la salle de sécurité de l'OSI.


OMAR

Wow! C'était un rêve

dans un rêve.


OMAR se retourne et aperçoit à nouveau le monstre tentaculaire qui grogne férocement.


OMAR

Là, je rêve pas.

(Criant)

Ah!


OMAR se réveille encore une fois sur le tableau de bord de la salle de sécurité de l'OSI.


OMAR

Fiou!


OMAR se retourne et aperçoit à nouveau le monstre tentaculaire qui grogne férocement.


OMAR

(Criant)

Ah!


OMAR se réveille de nouveau sur le tableau de bord de la salle de sécurité de l'OSI. Il se retourne et aperçoit à nouveau le monstre tentaculaire qui grogne férocement.


OMAR

(Criant)

Ah!


Le souvenir d'OMAR se termine.


OMAR

Ça, tu peux pas faire pire

comme première journée.

Et pour être franc avec toi,

je crois que je suis encore

en train de rêver.


ORI

Il faut que je trouve

des nouvelles boîtes.


OMAR

T'inquiète pas.

Je peux aider un frère.

Et toi aussi.

Même si t'es pas mon frère.


Un moment plus tard, OMAR et ORI rejoignent ODAUBERTIN à son atelier de réparation.


ODAUBERTIN

Désolé. J'ai que des boîtes

qui peuvent contenir

8 «centigloups».


ODAUBERTIN dépose une boîte sur sa demi-porte.


ORI

(Désespéré)

Qu'est-ce que

je vais faire, alors?


OMAR

Attends, je vais t'aider.

Les deux boîtes écrabouillées

en contenaient 20 chacune.


ORI

C'est ça. Et 20 plus 20 égale 40.


ODAUBERTIN

Tiens. Voilà les étoiles.

T'aurais fini par

me les demander.


ODAUBERTIN passe un bocal d'étoiles métalliques à OMAR.


OMAR

Merci.


OMAR renverse les étoiles métalliques sur un plan de travail.


OMAR

Donc, on a 40 étoiles pour

les 40 «centigloups »qui manquent.


En accéléré, ORI et OMAR séparent les étoiles en groupe de 8.


OMAR

Voilà. Alors, si on les divise

en groupes de 8 «centigloups»,

on obtient

1, 2, 3, 4, 5 groupes.


ORI

Donc, ça veut dire

qu'il me faut 5 boîtes.


ODAUBERTIN sort 5 boîtes de huit sur un petit chariot.


ODAUBERTIN

Et voilà 5 boîtes de 8

et un nouveau chariot.


ORI

Merci, agent!

Et me voilà reparti!


ORI prend le chariot et s'éloigne avec ses boîtes dans l'entrepôt.


OMAR

Bonne chance, petit polisson!


ODAUBERTIN

Ha, ha, ha!


OMAR dévisage ODAUBERTIN et s'approche de lui pour l'intimider.


OMAR

(Menaçant)

C'est moi qui te fais rire?

Tu me trouves drôle?


ODAUBERTIN

(Perplexe)

Hein?


OMAR

Je t'amuse? C'est ça?

Tu me prends pour un clown?


ODAUBERTIN

Oui... Hé, hé...


OMAR

(Calme)

C'est gentil, merci.

Ça me va droit au coeur.


Un moment plus tard, ORI marche dans les couloirs de l'OSI avec son chariot de boîtes.


ORI

Des sphères, des sphères...

Ils sont attirés

par les sphères.


ORI passe devant une porte faite de ballons de basketball et s'arrête.


ORI

Attends.

Oh, mais oui!

La salle des ballons de basket.


ORI prend trois boîtes sur son chariot et pousse la porte des ballons de basket.


ORI

Ces deux-là,

je peux les laisser ici.

Elles n'ont rien à craindre.


Un moment plus tard, ORI sort de la salle des ballons de basket avec ses trois boîtes.


ORI

Trois boîtes de remplies.

Il en reste plus que deux.


ORI regarde son chariot et remarque que ses deux boîtes restantes ont été détruites.


ORI

Hé! Qui a bien pu faire ça

à mes boîtes?

(Désespéré)

Oh! On peut pas faire pire

comme première journée!


ORCHIDÉE le rejoint.


ORCHIDÉE

Non, tu te trompes.

Je vais te raconter

ma première journée à l'OSI.


ORCHIDÉE se souvient gambader dans les couloirs de l'OSI en chantonnant. Elle arrive devant un chariot avec deux boîtes de huit.


ORCHIDÉE

(Dévisagent le chariot)

Excusez-moi.

J'ai dit: excusez-moi.

Oh, vous voulez m'empêcher

de passer? Vous allez voir.

Ah-yah!


ORCHIDÉE saute sur les boîtes et les détruit.


ORCHIDÉE

Argh! Han!


Le souvenir d'ORCHIDÉE se termine.


ORI

C'était pas

ta première journée

puisque ça vient juste

d'arriver.


ORCHIDÉE

T'as trois options.

Je peux te demander pardon

ou te donner un coup de main

ou on peut aller au cinéma.

Alors, je te conseille de bien

réfléchir avant de choisir.


ORI

Je choisis le coup de main.


Un moment plus tard, ORI et ORCHIDÉE retrouvent ODAUBERTIN à son atelier de réparation.


ODAUBERTIN

Il me reste plus que

des boîtes de 5 maintenant.


ODAUBERTIN dépose une boîte de cinq sur sa demi-porte.


ODAUBERTIN

Ce sont les dernières que j'ai.


ORCHIDÉE

Eh bien, si jamais t'as pas

assez de boîtes,

les «centigloups» vont

sûrement nous submerger.

Et va falloir qu'on se trouve

un nouvel emploi.

Et moi, j'imagine que je vais

devenir coiffeuse ou...


ORI

Hé-ho! Attends. Je peux

y arriver avec ces boîtes-là.

Il faut juste que je calcule

combien de boîtes de 5

j'ai besoin pour remplacer

les 2 boîtes de 8.

(S'adressant à ODAUBERTIN)

Les petites étoiles?


ODAUBERTIN

Oh, bien sûr.


ODAUBERTIN remet un bocal rempli d'étoiles métalliques à ORI.


ORI

Merci.


ORI renverse les étoiles métalliques sur un plan de travail.


ODAUBERTIN

16 étoiles pour 16 «centigloups».


En accéléré, ORI et ORCHIDÉE regroupent les étoiles en trois groupes de cinq et un groupe d'un.


ORCHIDÉE

Il te faut 1, 2, 3 boîtes.


ORI

Mais, 3 boîtes, ça suffit pas.

5, 10, 15.

Et j'ai 16 «centigloups»

à mettre en boîte.

Tu vois? Il en reste un.


ORCHIDÉE

Calme-toi. On n'a qu'à prendre

une autre boîte pour le dernier.


ORI

Oui, mais ce sont des boîtes

pour 5 «centigloups».


ORCHIDÉE

Elles peuvent contenir

jusqu'à 5 «centigloups».

Tu n'as qu'à mettre

le dernier «centigloup» tout seul

dans une quatrième boîte.


ODAUBERTIN sort trois boîtes de cinq sur un chariot.


ODAUBERTIN

Et voilà. 3 boîtes de 5...

Et une boîte

pour le dernier «centigloup».


ODAUBERTIN prend un marqueur pour rayer le chiffre cinq sur la quatrième boîte et y écrit le chiffre un.


ODAUBERTIN

Tu vois?

Et encore un nouveau chariot.

J'ai l'impression que je suis

trop généreux avec mes chariots.


ORI

Mais où je vais les trouver,

les 16 derniers «centigloups»?

Je suis allé

dans la salle dans balles,

la salle des ballons de basket.

J'ai même vérifié

la machine à boules de gomme.


ORCHIDÉE

Je viens de penser à ce que

Madame O a commandé

pour ce midi.


ORI

Du spaghetti

aux boulettes de viande?


ORCHIDÉE

Non. Une soupe

de boulettes de matzo.

C'est plein de boulettes et les

boulettes, ce sont des sphères.


ORI

Oh non! Si Madame O découvre

que c'est de ma faute,

je vais avoir de gros ennuis.


ORI prend le chariot et s'éloigne en courant dans l'entrepôt.


ORCHIDÉE

(S'adressant à ODAUBERTIN)

Ne me remercie pas.


ODAUBERTIN

Pourquoi?


ORCHIDÉE

Pour t'avoir rendu service.

Mais tu dois savoir qu'un jour,

tu devras me rendre

un service en échange.


ODAUBERTIN

Mais, c'est moi qui

vous ai rendu service.


ORCHIDÉE

Oui, eh bien maintenant,

tu m'en dois deux.


Un moment plus tard, ORI arrive avec le chariot et les boîtes dans le bureau de MADAME O. Il relève la tête et voit MADAME O recouverte de «centigloups».


ORI

Oh! Madame O!


MADAME O

Tu as ouvert

l'unité de confinement?


MADAME O sort un «centigloup» de sa soupe.


ORI

(Gêné)

C'est possible.


MADAME O

Je vais t'aider

à les mettre en boîtes.


ORI

Attendez.

Vous ne m'en voulez pas?


MADAME O

Pourquoi je t'en voudrais?

Otto a fait

exactement la même chose.

Et moi aussi, à l'époque.

Tous les agents

ouvrent le couvercle.

Si tu ne l'avais pas ouvert,

j'aurais été contrainte

de te renvoyer de l'OSI.


ORI

Wow!


Un moment plus tard, ORI met le dernier «centigloup» dans la dernière boîte.


ORI ET MADAME O

Et 100 «centigloups».


MADAME O

Alors, si tu veux

bien m'excuser,

j'ai une soupe à terminer.

Ah...


MADAME O retourne s'asseoir à son bureau alors qu'ORI reprend son chariot de boîtes.


Un moment plus tard, ORI et ODELIA devant une cellule vitrée du laboratoire de l'OSI où les «centigloups» bondissent dans tous les sens.


ODELIA

Est-ce que tu veux bien

me faire l'honneur?


ORI

Bien sûr.


ORI vient pour appuyer sur un gros bouton bleu, mais ODELIA l'intercepte.


ODELIA

Non! Pas ce bouton-là!

Celui-là.


ODELIA désigne un bouton rouge qu'ORI actionne. Un choc électrique parcourt la cellule et les «centigloups» se fusionnent pour n'en former qu'un seul.


ODELIA

Félicitations, Agent Ori.

Ta première journée se déroule

très bien, finalement.


ORI

Merci, Odelia.

Mais, dis-moi quand même,

à quoi il sert, ce bouton?


ORI appuie sur le bouton bleu.


ODELIA

Oh non!


Une alarme retentit et MADAME O arrive en courant.


MADAME O

(Hurlant)

T'as appuyé

sur le bouton bleu?


ORI

Je parie que tout le monde

fait ça le premier jour.


MADAME O dévisage ORI.


ORI

(Gêné)

Pas vrai?


MADAME O

(Hurlant)

Pas du tout!

Sauve qui peut, tout le monde!


Tout se met à trembler et tous les agents courent dans tous les sens.


MADAME O

Ah! Au secours!


AGENT

Ah! Ah!


Dans un temple au Japon, OSCAR est assis par terre à une table basse. Une JAPONAISE arrive avec un plateau de thé et le dépose sur la table basse.


OSCAR

Ah, merci.

Ou devrais-je dire:

«Domo arigato».


Une sonnerie se fait entendre. OSCAR prend son badge cellulaire et répond à l'appel.


OSCAR

«Moshi moshi!»

L'Agent Ori a fait quoi?


OSCAR raccroche et se tourne vers la JAPONAISE.


OSCAR

«Sumimasen!»

Je le prends pour emporter.

Je vous laisse mes chaussures!


OSCAR prend le plateau de thé et s'enfuit en courant pieds nus.


Générique de fermeture

Épisodes de Organisation Super Insolite

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par