Organisation Super Insolite

Organisation Super Insolite est une comédie en prises réelles mettant en scène deux enfants-agents, Olive et Otto. Tous deux travaillent pour un organisme gouvernemental dirigé par des enfants en costumes qui sont équipés des gadgets les plus avancés et imprévisibles. Quand quelque chose d'étrange, d'inhabituel ou de tout simplement fou se produit (exemple des noix géantes qui tombent du ciel), c'est à l'Organisation Super Insolite de rétablir l'ordre. Organisation Super Insolite, c'est drôl...

Partager
Image univers Organisation Super Insolite Image univers Organisation Super Insolite

Vidéo transcription

Oscar à tout faire - Marécages et crocodiles

Oscar raconte à Olive comment il a débuté à l’OSI. / Olive et Otto sont coincés dans un jeu de société.



Réalisateur: J.J. Johnson
Acteurs: Dalila Bela, Filip Geljo, Millie Davis, Sean Micheal Kyer
Année de production: 2020

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Début générique d'ouverture


Une photo d’une fille en uniforme, OLIVE, est présentée, suivie d'une photo d’un garçon en uniforme, OTTO.


OLIVE (Narratrice)

Je me présente: Agente Olive.

Et voici mon collègue,

l'Agent Otto.


La couleur verte est présentée.


OLIVE (Narratrice)

Ça, c'est un mélange de jaune et de bleu.

Mais revenons à Otto et moi.

On travaille pour une organisation

dirigée par des enfants qui

enquêtent sur tout ce qui peut

être étrange, bizarre, mais

surtout insolite.


Plusieurs photos et séquences vidéo d'enfants en action dans un laboratoire et rencontrant des monstres partout dans le monde sont présentées en rafale.


OLIVE (Narratrice)

Notre travail: tirer les choses

au clair.


Des séquences vidéo d'épisodes précédents défilent. Dans l'une d'elles, OSCAR, un agent scientifique de l'OSI, porte une perruque rousse et est assis au tableau de bord de la salle des tubes.


OSCAR

«Télécrabouillage»!


OLIVE (Narratrice)

Pour qui travaillons-nous?

Pour l'OSI, l'Organisation

Super Insolite.


Fin générique d'ouverture


Titre :
OSI: Organisation Super Insolite


Intertitre :
Oscar à tout faire


Dans son laboratoire de l'OSI, OSCAR, l'agent scientifique de l'OSI, fabrique un gadget lorsqu'OLIVE le rejoint.


OLIVE

Salut, Oscar.

Qu'est-ce que tu fabriques?


OSCAR

Un «dépaniérisateur».


OLIVE

À quoi ça sert?


OSCAR

Aucune idée. Je fabrique

ce qui me passe par la tête.

Et ça finit par servir.


L'agent O'MALLEY entre dans le laboratoire avec la tête en panier rempli de balles de laine.


O'MALLEY

Oscar, Oscar, aide-moi!


OSCAR

Ça n'a pas traîné. En général,

il y a un délai

d'un jour ou deux.


OSCAR zappe O'MALLEY avec son gadget, ce qui lui redonne sa tête normale en faisant disparaître le panier de balles de laine.


O'MALLEY

Merci, Oscar.


O'MALLEY quitte le laboratoire.


OSCAR

Oh, mais je t'en prie.

Hé, hé, hé! Alors, qu'est-ce que

je peux faire pour toi?


OLIVE

Oh, oui. Est-ce qu'il te reste

des «brosse-à-dentinateurs»?


OSCAR se retourne vers un mur où sont accrochés dans 4 contenants plusieurs «brosse-à-dentinateurs».


OSCAR

Euh, oui. Il m'en reste

une vingtaine.

Juste à côté d'une photo

de moi en opérateur des tubes.


OLIVE

C'est pas vrai?


OSCAR

Tu es surprise

de m'avoir vu compter

les «brosse-à-dentinateurs»

aussi vite.

Je me suis servi d'un truc

appelé l'estimation.

L'estimation est

une façon rapide

de compter les choses

quand il n'est pas

nécessaire d'être précis.


OLIVE

Euh non, c'est pas ça

qui m'étonne.

Tu as déjà été

opérateur des tubes?


OSCAR

Oh, oui. C'était avant

que tu entres à l'OSI.

Je m'en rappelle

comme si c'était hier.


OSCAR et OLIVE regardent dans la même direction, mais rien ne se produit. OLIVE regarde derrière OSCAR.


OLIVE

Oh, je crois que ton souvenir

est de l'autre côté.


OSCAR

Oh, d'accord! Hé, hé!

Je m'en rappelle comme si

c'était hier...


OSCAR et OLIVE regardent du côté opposé. Puis, OSCAR se souvient porter une perruque rousse, assis au tableau de bord de la salle des tubes de «télécrabouillage», la méthode de transport écrabouillant les agents dans une sphère qui est ensuite projetée dans des tubes reliant plusieurs endroits du monde. OVIDE et OLAF entrent dans la salle des tubes.


OVIDE

Oscar, envoie-nous au parc.


OSCAR

Oh! Salut, agents. Hé, hé!

Paré à «télécrabouiller».


OVIDE et OLAF s'installent dans deux des quatre tubes.


OSCAR

«Télécrabouillage!»


OSCAR actionne les deux tubes vides.


OSCAR

Désolé! Euh, oh...

Paré à «télécrabouiller».


OLAF et OVIDE se repositionnent dans leur tube.


OSCAR

«Télécrabouillage!»


OSCAR actionne à nouveau les tubes vides.


OSCAR

Hein?


OVIDE

Euh, ça va. On va

simplement changer de tubes.


OSCAR

Excellente idée.


OVIDE et OLAF se rendent dans les deux autres tubes et s'installent.


OSCAR

Paré à «télécrabouiller».

«Télécrabouillage!»


OSCAR actionne les tubes vides où étaient OVIDE et OLAF les deux dernières tentatives.


OSCAR

Ah! Ne vous inquiétez pas.

Je sais quoi faire.


Des bips électroniques se font entendre alors qu'OSCAR se met à appuyer sur plusieurs boutons. OVIDE et OLAF se font asperger de bulles de savon.


OVIDE

Ah!


OLAF

Oui! Des bulles!


OSCAR

Euh... Ça,

c'est l'autonettoyage.

Non...


OSCAR actionne à nouveau les deux tubes vides.


OSCAR

Oups!


Un ananas apparaît devant lui sur le tableau de bord.


OSCAR

Pas encore!

Ah, c'est sûrement ça.


OSCAR appuie sur un gros bouton rouge et se fait éjecter de son siège par un ressort.


OSCAR

(Criant)

Ah!


OVIDE

Ha! Au moins, il y en a

un qui a pu partir.


OLAF

Oui!


Le souvenir d'OSCAR se termine.


OLIVE

Et c'est par la suite

que tu es devenu chercheur.


OSCAR

Non! Madame O m'a donné

une dernière chance comme

opérateur des tubes.


OSCAR se souvient d'un autre jour où il était opérateur des tubes. Deux agents dans deux des quatre tubes se protègent de la mousse de savon. Un ananas sort de nouveau du tableau de bord et OSCAR est de nouveau projeté hors de son siège.


OSCAR

Euh...

(Criant)

Ah! Oh!


Le souvenir d'OSCAR se termine.


OSCAR

Ah! Et ça s'est mal passé.

Donc, ensuite, ce fut

le service de sécurité.


Dans un autre souvenir de ses souvenirs, OSCAR est assis aux commandes des caméras de surveillance dans la salle de sécurité de l'OSI. Il écoute de la musique avec des écouteurs tout en rafistolant un gadget. L'agent OMAR le rejoint.


OMAR

Qu'est-ce que tu fais,

le nouveau?


OSCAR

(À voix haute)

Oh, salut, Omar!

Tout est calme, alors j'en

profite pour réparer ce gadget.


OMAR

Et l'alerte sur l'écran?


OSCAR retire ses écouteurs et entend l'alarme alors que l'écran de sécurité illumine de rouge.


OSCAR

Oh-oh!


OMAR

Passe en image thermique.


OSCAR

Euh...


OSCAR hésite parmi plusieurs boutons. OMAR lui pointe le bon.


OMAR

C'est celui-là.


OSCAR

(Prenant une manette)

Ah.


Sur l'écran, des poissons nagent au-dessus de cubicules.


OMAR

Oh! Les poissons volants

se sont échappés?

Je vais fermer les portes.

Dis-moi à peu près combien

se sont échappés.


OSCAR

Euh, d'accord.


OSCAR s'avance près de l'écran et commence à compter les poissons.


OSCAR

(Exaspéré)

Euh... 1, 2, 3...


OMAR

Mais qu'est-ce que tu fais?


OSCAR

Eh bien, je compte

les poissons volants.


OMAR

On n'a pas le temps de compter

chaque poisson volant!


OSCAR

Pourtant, tu m'as demandé

combien il y en avait.


OMAR

Je t'ai dit:

«À peu près combien?»

Je n'ai pas besoin

du nombre exact.

Tu n'as qu'à faire

une estimation.


OSCAR

Une estima-quoi?


OMAR

Une estimation.

C'est une façon rapide

de calculer

quand on n'a pas besoin

du nombre exact. Regarde.


OMAR s'approche de l'écran et pointe un groupe de poissons.


OMAR

Combien de poissons

vois-tu dans ce groupe?


OSCAR

Euh... 1, 2, 3, 4, 5.


OMAR

Maintenant,

regarde s'il y a d'autres

groupes de la même taille

et compte par bonds de 5.


OSCAR

OK. Donc, il y en a 5 là

et ensuite...

(Comptant les groupes)

10, 15, 20, 25, 30.

Euh, environ

30 poissons volants.


OMAR

Tu vois? C'est plus rapide

que de les compter un par un.


OSCAR

Oui.


OMAR

Sauf si on doit expliquer

ce que c'est qu'une estimation.

Dans ce cas, ça aurait été

plus vite de compter un par un.

Mais, il faut bien apprendre.


OSCAR

Pourquoi est-ce important

de savoir combien il y a

de poissons?


OMAR

Pour savoir combien il faut

de vers de terre.


OSCAR

Euh...


Un moment plus tard, OSCAR est couché par terre dans un couloir et tient des vers de terre dans ses mains. OMAR le rejoint avec un casque à visière, un filet et un bouclier.


OMAR

L'Agent Omar passe à l'action!

(Agitant son filet)

Han! Han!


OSCAR

(Perturbé)

Je crois que je suis pas fait

pour ce travail.


Le souvenir d'OSCAR s'arrête.


OLIVE

Et c'est là que

tu es devenu chercheur.


OSCAR

Et c'est là que je suis devenu

chercheur. Hé, hé!


OLIVE

T'es sûr de ne pas avoir

occupé d'autres postes?


OSCAR

C'est vrai.

J'ai occupé d'autres postes.

Comme sauveteur de l'OSI.


Dans un de ses souvenirs, OSCAR est assis sur une chaise haute dans la piscine de balles de la salle des balles de l'OSI. Il souffle dans son sifflet, mais le sifflet tombe dans les balles.


OSCAR

Oh-oh!

Hé! Quelqu'un peut repêcher

mon sifflet?

Je-je ne sais pas nager!


Dans un autre souvenir, OSCAR vend des sacs d'arachides sur un plateau.


OSCAR (Narrateur)

Vendeur d'arachides.


OSCAR

Achetez-les avant

qu'elles refroidissent!

Hé, hé! Fraîches du jour,

de demain et d'après-demain!

Hé, hé! Fraîches tous les jours,

finalement!


Un des sacs d'arachides tombe par terre.


OSCAR

Oui, c'est ça.

Celles par terre sont

gratuites. Mais faites vite!


Dans un autre souvenir, OSCAR marche à quatre pattes dans un conduit d'aération.


OSCAR (Narrateur)

Ensuite, technicien

en climatisation.


OSCAR

(Restant coincé)

Ah! Oh!

Hé, quelqu'un?

Je suis encore coincé!


Dans un autre souvenir, OSCAR arrive en Segway au quartier général de l'OSI.


OSCAR (Narrateur)

À un moment donné,

je me baladais en Segway.


Dans un autre souvenir, OSCAR rejoint OKASANA, la cuisinière de l'OSI, alors qu'elle récure des casseroles.


OSCAR (Narrateur)

Puis, je fus

l'assistant d'Oksana.


OSCAR

Assistant-cuisinier Oscar

au rapport. Hé, hé!


OKSANA

Si tu ne supportes pas

la pression, sors de ma cuisine.


OKSANA dévisage OSCAR longuement qui commence à prendre peur.


OSCAR

Euh... Euh...

Je vais sortir de la cuisine.


OKSANA

Adieu.


Dans un autre souvenir, OSCAR porte une perruque blonde très frisée et accueille des agents près de la porte principale du quartier général de l'OSI.


OSCAR (Narrateur)

J'ai même été à l'accueil

de l'OSI.


OSCAR

Bonjour, agents! Bienvenue

au quartier général.

Si vous avez besoin d'aide,

n'hésitez pas. Hé, hé!

Bonne chance et bonne chance!


OMAR rejoint OSCAR.


OMAR

Hé, le nouveau!


OSCAR

Oh! Salut, Omar. J'ai enfin

trouvé le poste qui me convient.


OMAR

Tu as laissé entrer une bande

de malfaiteurs dans le

quartier général.


Plusieurs criminels, dont CLOWN CINGLÉ et TAPAGEUR, fouillent dans les différents bureaux des agents.


TAPAGEUR

Oh, je crois qu'on

nous a repérés.

Envoyez la musique

de poursuite!


Les CRIMINELS s'enfuient par un couloir.


OMAR

(Tenant un filet)

On dirait que l'Agent Omar

va passer à l'action.

Encore une fois!

(Criant)

Ah!


OMAR pourchasse les CRIMINELS en fuite. Deux autres agents entrent dans le quartier général et OSCAR les accueille avec moins d'enthousiasme.


OSCAR

Salut...


Le souvenir d'OSCAR se termine.


OLIVE

Alors, combien

de postes as-tu occupés?


OSCAR

À chaque fois que je me

faisais virer, on me donnait

un ruban de participation.

Alors, voyons voir.


OSCAR ouvre son sarrau et montre plusieurs rubans attachés à l'intérieur.


OSCAR

Il y a 1, 2, 3, 4, 5,

6, 7, 8, 9, 10,

11, 12, 13, 14, 15,

16, 17, 18, 19, 20 rubans

dans ce groupe-là.

Et j'ai 1, 2, 3 groupes

de rubans.

Donc, si je compte

par bonds de 20, ça fait

20, 40, 60. Hé, hé, hé!

(Sérieusement)

Oui... On m'a renvoyé

d'environ 60 postes.


OLIVE

(Surprise)

Wow!


OSCAR

Oui.

Finalement, Madame O m'a donné

une dernière chance.


Dans un de ses souvenirs, OSCAR est assistant pour MADAME O, leur superviseure du même âge. Les deux sont assis au bureau de MADAME O.


MADAME O

Écoute-moi, assistant.

Ce bateau va arriver

au port aujourd'hui.


MADAME O prend une télécommande et fait sortir un téléviseur du mur qui diffuse un bateau rempli de boîtes de jus de fruits.


OSCAR

Euh, qu'est-ce que

c'est que ça?


MADAME O

C'est le bateau qui apporte

mes boîtes de jus de fruits

et qui repart

avec les boîtes vides.

J'ai l'impression

que c'est un système

dont on reparlera souvent

dans l'avenir. Mais,

pour l'instant...

je veux que tu me dises

à peu près combien

j'ai bu de jus

de fruits aujourd'hui

pour que le capitaine sache

à quoi s'attendre.


MADAME O se lève et entraîne OSCAR jusqu'à des corbeilles remplies de boîtes de jus de fruits vides.


OSCAR

Quoi? Tout ça en une journée?


MADAME O

T'es là pour m'assister

ou me critiquer?


OSCAR

Euh, vous assister.


MADAME O

J'ai des gens à appeler.


MADAME O retourne à son bureau. OSCAR prend la première corbeille et la renverse sur un divan.


OSCAR

(Comptant les boîtes)

1, 2, 3, 4, 5,

6, 7, 8, 9, 10.

Environ une centaine de boîtes.


MADAME O

(Se retournant vers OSCAR)

Quoi?


OSCAR

Vous avez environ

une centaine de boîtes.


MADAME O

Tu n'as pas compté ce qu'il

y a dans les autres poubelles.


OSCAR

C'était inutile.

Il y a 10 boîtes de jus

de fruits dans cette poubelle.

Et les autres ont l'air d'en

avoir environ la même quantité.

J'ai fait une estimation

en comptant par bonds de 10.

10, 20, 30, 40, 50,

60, 70, 80, 90, 100. Hé, hé, hé!

Bon, je me suis peut-être trompé

d'une ou deux boîtes,

mais vous

vouliez savoir à peu près

combien il y avait de boîtes,

et non le nombre exact.


MADAME O

Comment tu t'appelles déjà?


OSCAR

Oscar.


MADAME O

Tu m'impressionnes,

Agent Au-secours.


OSCAR

Euh, je ne m'appelle pas

comme ça.


MADAME O

(Criant)

Approche-moi ma chaise!


OSCAR s'empresse de tirer la chaise du bureau de MADAME O. MADAME O vient pour s'asseoir et OSCAR tire encore plus la chaise, ce qui fait tomber MADAME O par terre.


MADAME O

Aïe!


OSCAR

Je suis renvoyé, c'est ça?


MADAME O

Oh que oui!


Le souvenir d'OSCAR se termine.


OSCAR

C'était cuit.

J'ai ramassé mes affaires

et j'ai dit au revoir

à l'OSI pour toujours.


OSCAR fait claquer ses bretelles de pantalons sur son torse.


OSCAR

Aïe.


Dans un autre souvenir, OSCAR transporte son bagage dans l'escalier du quartier général de l'OSI en suivant MADAME O qui le raccompagne.


MADAME O

Je suis désolée, Oscrate.


OSCAR

Non, c'est Oscar.


MADAME O

Mais, on t'a essayé dans

tous les services de l'OSI.


OSCAR

Argh. Je comprends, Madame O.

Merci de m'avoir

donné ma chance.


OSCAR et MADAME O se serrent la main. OMAR les rejoint.


OMAR

Oscar, attends!


OSCAR

Omar, mon vieil ami!

Ne sois pas triste.

Je trouverai bien ma

place dans cette société.

Peut-être comme lecteur de

livres audio... professionnel!

Hé, hé!

Enfin, si ça... existe.


OMAR

Super! Mais, j'aimerais que tu

répares mon «dépique-nicateur»

avant de partir.


OMAR tend un gadget à OSCAR. OVIDE arrive à la course et tend un autre gadget à OSCAR. L'agente OCTAVIA arrive aussi avec un gadget pour OSCAR.


OVIDE

J'aimerais que tu répares

mon «télé-extracteur»!


OCTAVIA

Attends!

J'ai cassé mon «zigouillateur».


MADAME O

(Criant)

Écoutez-moi! Mais qu'est-ce

que ça veut dire?


OVIDE

C'est vraiment pas juste!

On doit fabriquer et réparer

nos gadgets tout en faisant

des enquêtes.

Olaf essaie de mettre au point

son «patatinateur»

depuis trois ans!


Ils se retournent tous pour regarder OLAF taper sur des composantes de gadget à son bureau.


OLAF

Il est clair que ce n'est pas

dans mes compétences!


OCTAVIA

Et c'est Oscar

qui nous dépanne.


OSCAR

Oui. Je crois que

j'ai un don pour ça.


MADAME O

Et tu aimes ça?


OSCAR

Bien sûr! Je ferais ça

toute la journée.


MADAME O

Ça peut s'arranger.


OSCAR

Attendez. Vous voulez créer

un poste juste pour moi?


MADAME O fait oui de la tête.


OSCAR

Mais, où est-ce que

je travaillerais?


MADAME O

La boutique-cadeau

est toujours vide.

On sait jamais.

Si ça marche bien,

tu pourrais peut-être

monter des labos dans

nos autres agences.

Rebienvenue parmi nous,

Agent Osbar.


OSCAR

Hé! Eh...


MADAME O serre la main à OSCAR à nouveau.


OSCAR

C'est Oscar.


MADAME O

Peut-être qu'en le criant je

vais le retenir plus facilement.

(Criant)

Oscar!

(Parlant)

Voilà qui est mieux.


MADAME O remonte l'escalier.


OSCAR

Mais, attendez.

Et la fille qui

travaille à la boutique-cadeau?


MADAME O

Ah. On a besoin d'un médecin.


Dans la boutique-cadeau, DOCTEURE O sert une agente.


DOCTEURE O

Voilà votre monnaie.

(Criant)

Au suivant!


Un montage vidéo débute en montrant plusieurs moments de la DOCTEURE O au sein de l'OSI.


HOMME 1 (Narrateur)

(Rappant)

Y a-t-il un médecin

dans la salle


HOMME 2 (Narrateur)

(Rappant)

Oui le Docteure O


HOMME 1 (Narrateur)

(Rappant)

Y a-t-il un médecin

dans la salle


HOMME 2 (Narrateur)

(Rappant)

Oui le Docteure O


HOMME 1 (Narrateur)

(Rappant)

Y a-t-il un médecin

dans la salle


HOMME 2 (Narrateur)

(Rappant)

Oui le Docteure O


HOMME 1 (Narrateur)

(Rappant)

Oui un médecin spécialiste

qui soigne tous les bobos


Plusieurs moments sont montrés en rafale.


DOCTEURE O

Je suis médecin,

pas une boîte de jus de fruits.

Je suis médecin,

pas gardienne d'enfants. Docteur

Banane. T'inquiète, je suis

médecin. Je sais lui parler.

On a appelé un médecin?

J'ai une blouse blanche.

Désolée, on n'a pas le

temps. Tu es guéri!


Une animation illustre les paroles du rap.


HOMME 1 (Narrateur)

(Rappant)

Besoin d'un stéthoscope


HOMME 2 (Narrateur)

(Rappant)

Appelle le Docteure O


HOMME 1 (Narrateur)

(Rappant)

Besoin d'un abaisse-langue


HOMME 2 (Narrateur)

(Rappant)

Appelle le Docteure O


HOMME 1 (Narrateur)

(Rappant)

Une crème antiseptique


HOMME 2 (Narrateur)

(Rappant)

Appelle le Docteure O


HOMME 1 (Narrateur)

(Rappant)

De la nourriture pour chats


HOMME 2 (Narrateur)

(Rappant)

Euh... appelle, euh...

l'animalerie?


HOMME 1 (Narrateur)

(Rappant)

Oui.


HOMME 2 (Narrateur)

(Rappant)

Y a-t-il un médecin

dans la salle


HOMME 1 (Narrateur)

(Rappant)

Oui le Docteure O


HOMME 2 (Narrateur)

(Rappant)

Y a-t-il un médecin

dans la salle


HOMME 1 (Narrateur)

(Rappant)

Oui le Docteure O


HOMME 2 (Narrateur)

(Rappant)

Y a-t-il un médecin

dans la salle


HOMME 1 (Narrateur)

(Rappant)

Oui le Docteure O


HOMME 2 (Narrateur)

(Rappant)

Oui un médecin spécialiste

qui soigne tous les bobos


DOCTEURE O

Au suivant!


Fin émission


Intertitre :
Marécages et crocodiles


Au quartier général de l'OSI, OTTO et OLIVE sont à leur bureau. OTTO fait une longue chaîne avec des trombones à papier alors qu'OLIVE nettoie des pinces à papier.


OLIVE

Oh!


Du haut d'un grand escalier menant à son bureau, MADAME O crie.


MADAME O

Olive! Otto!

Dans votre bureau!


OLIVE

Attends. Elle a bien dit:

«Notre bureau»?


MADAME O rejoint OLIVE et OTTO.


MADAME O

Oui. Vous voilà tous les deux.

Il se passe quelque chose

de très insolite.

Voici Madame Terre-Neuve.


Une femme âgée, MADAME TERRE-NEUVE les rejoint et se mouche le nez.


MADAME O

Allez-y quand vous êtes prête,

madame.


MADAME TERRE-NEUVE

(Sanglotant)

Le problème, c'est mon fils.


MADAME O

Martin?


MADAME TERRE-NEUVE

Non, Bernard.

Il a inventé un jeu de société

qu'il a appelé «Marécages

et Crocodiles».

Et maintenant, il ne peut plus

s'arrêter d'y jouer.


OLIVE

Je ne vois pas ce qu'il y a

d'insolite là-dedans.


MADAME TERRE-NEUVE

Attendez. C'est sa façon

de jouer qui est bizarre.


OTTO

Hum. Et si on allait chez vous

voir ça de plus près?


MADAME TERRE-NEUVE

Quoi? Maintenant?


OLIVE

Hum-hum.


MADAME TERRE-NEUVE

Oh, mais j'ai invité

la famille à dîner,

je dois faire nettoyer le

tapis, et j'ai mon club de

lecture. Pourriez-vous venir

dans, disons, trois semaines?


OLIVE

D'accord.


OTTO

Pas de problème.


MADAME TERRE-NEUVE

Snif.


Trois semaines plus tard, chez elle, MADAME TERRE-NEUVE va répondre à la porte d'entrée et accueille OTTO et OLIVE.


MADAME TERRE-NEUVE

Est-ce que ça fait déjà

trois semaines?


MADAME TERRE-NEUVE, OTTO et OLIVE se rendent jusqu'au salon.


OTTO

Oui.


MADAME TERRE-NEUVE

Parce que si vous pouviez

revenir dans une journée

et demie...


OLIVE

Euh, madame, je vous en prie.


MADAME TERRE-NEUVE

D'accord.

Je vous présente mon fils.


Ils s'approchent d'un homme, BERNARD, qui bidouille sur une machine.


MADAME TERRE-NEUVE

(Doucereuse)

Bernard?

Voici les Agents Olive

et Otto de l'OSI.


BERNARD

L'OSI?

Il ne se passe rien

d'insolite ici, d'accord?

J'ai fabriqué cette machine

pour pouvoir rentrer et sortir

de ce jeu de société.

C'est vrai qu'en vous

l'annonçant comme ça,

je peux comprendre que vous

trouviez ça insolite.


MADAME TERRE-NEUVE

Et très dangereux.


OTTO

Et formidable!


BERNARD

Merci beaucoup, Otto!


OLIVE roule des yeux.


BERNARD

Enfin quelqu'un qui ne me

reproche pas de jamais

jouer dehors.

Ça s'appelle «Marécages

et Crocodiles».

Je vais vous montrer.

C'est très amusant.


BERNARD appuie sur un gros bouton, ce qui actionne son jeu qui miniaturise OLIVE et OTTO sur la planche de jeu.


OTTO

Wô!


OLIVE

Otto? J'ai comme l'impression

qu'on n'est plus dans le salon

de Madame Terre-Neuve.


BERNARD

Salut, agents!


OLIVE et OTTO lève la tête et aperçoivent BERNARD et MADAME TERRE-NEUVE.


OLIVE

Bernard, qu'est-ce

que tu as fait?


BERNARD

Vous disiez que

ça avait l'air amusant.


OLIVE

Non. C'est toi

qui as dit ça.


BERNARD

Quelqu'un l'a

dit, en tout cas.


MADAME TERRE-NEUVE

Tout ça va beaucoup trop loin.

Je vais préparer le dîner.


OLIVE

Le dîner? Mais

il est beaucoup trop tôt!


BERNARD

Je sais.

C'est assez bizarre, non?

Maman se met à cuisiner

quand elle a peur.

Une fois, j'ai fait

entrer notre chien

dans le jeu et on a mangé

de la dinde de Noël

pendant une semaine!


OLIVE

Bernard, ce n'est pas

le moment de raconter

tes histoires.

Dis-nous comment sortir d'ici!


BERNARD

Oh, c'est facile. En ce

moment, vous êtes sur

la case départ.

Alors, vous n'avez qu'à faire

le tour du plateau

et à revenir sur la même case

et vous serez libre.


OTTO

Oh.


OTTO tente d'avancer, mais un mur lumineux l'en empêche.


OTTO

Mais, je suis

incapable d'avancer.


BERNARD

Oui, évidemment.

C'est un jeu de société.

Il faut lancer

les dés pour avancer. Tenez.


BERNARD laisse tomber quatre dés qu'OTTO et OLIVE attrapent.


OLIVE

Oh! Han!


OTTO

Tu veux dire qu'on doit jouer

une partie complète

si on veut sortir de là?

Ça, c'est formidable!


BERNARD

J'aime ton attitude, Otto.

Mais assurez-vous

de finir la partie avant

que le temps soit écoulé.

Sinon, vous resterez dans le

jeu pour toujours.


OTTO ET OLIVE

Quoi?!


BERNARD

Oh, j'ai dit: «Assurez-vous

«de finir la partie avant que

le temps soit écoulé.

Sinon, vous resterez dans

le jeu pour toujours.»


OLIVE

Bernard, mais enfin,

qu'est-ce qui t'a pris

d'inventer un jeu pareil?


BERNARD

Je voulais pas que le jeu

soit trop facile.

La prochaine fois, choisissez

un jeu qui s'appelle

«C'est du gâteau», où il suffit

de lancer les dés pour gagner.

Oh, ça doit être amusant!

Allons chez Bernard jouer

à «C'est du gâteau». Franchement!


OTTO

Tu sais, je trouve

qu'il n'a pas tort.


BERNARD

Merci beaucoup, Otto!

Bon, allez. Vous feriez

mieux de lancer les dés.


OTTO

Il me faut un 12! Un 12!

Han!


OTTO lance ses deux dés.


OTTO

1, 2, 3.


OTTO est propulsé par le jeu sur la bonne case.


OTTO

Oh! Hé! Pourquoi il y a un moustique sur cette case?


BERNARD

Oh! Ça, c'est la ruelle

des moustiques. Je suis

sûr que ça va te plaire.


Plusieurs moustiques attaquent OTTO.


OTTO

Argh! Non, pas du tout!

Olive, vite! Lance les dés.


OLIVE

Ça vient!


OLIVE lance ses deux dés.


OLIVE

D'accord. Sur ce côté,

il y a 2 points à droite

et 2 points à gauche.

Et je sais que 2 plus 2 égale 4.

Et ce dé-là est exactement

comme l'autre.

4. Et 4 plus 4 est égal à...


Le jeu propulse OLIVE sur la bonne case.


OLIVE

(Criant)

Ah! 8!


BERNARD

Oh! T'es arrivée sur

la carte surprise.

Choisis une carte.

Non, je plaisante.

Tu dois prendre celle que

le crocodile te donne.


OLIVE

Le crocodile?


Une mascotte de crocodile avec un haut-de-forme apparaît à côté d'OLIVE et lui remet une grande carte. OLIVE la prend et la lit.


OLIVE

«Dansez avec le crocodile»?


La carte disparaît et le crocodile se met à danser sur une musique rythmée.


OLIVE

Alors là, j'ai de la chance.


OLIVE fait les mêmes mouvements que le crocodile.


OTTO

C'est vraiment pas juste.

Pfu!

Il faut que j'avance plus vite.


OTTO reprend ses dés et les lance à nouveau.


OLIVE

Regarde la position des

points, ce sera plus

facile à retenir.


OTTO

Hum. 3 points

sont en diagonale.

C'est facile à mémoriser.

L'autre dé a un point de moins,

ce qui fait 2.

3 plus 2 égale 5!


Le jeu propulse OTTO jusqu'à la bonne case qui est la même qu'OLIVE.


OLIVE

Wow! La musique est

beaucoup plus forte ici.


OLIVE

(Criant)

Oui, je sais!

C'est super, hein?


OTTO

Olive, je te rappelle

qu'on essaie de sortir du jeu!


OLIVE

Oui. À plus tard!


Le crocodile disparaît.


OLIVE

Prends une carte surprise,

collègue.


OTTO prend une carte sur la pile près d'eux.


OTTO

(Lisant la carte)

«plus 1»?


BERNARD

Oh, c'est

une très bonne carte.


OLIVE

T'es allé chez le coiffeur?


Soudainement, BERNARD ne porte plus son équipement de soudure, mais bien des vêtements propres avec une coupe de cheveux fraîche.


BERNARD

Oh, je vois! Tu sais, ce n'est

pas parce que vous êtes coincés

dans un jeu de société

que tout le monde doit arrêter

de vivre, d'accord?


OTTO

Bernard! À quoi elle sert,

la carte «plus 1»?


BERNARD

Oh! Tu peux t'en servir

pour avancer d'une case

quand tu veux.

Si tu t'en sers

maintenant,

tu tomberas sur une

ruelle des moustiques.


OTTO

Oh non, non, non.

Je la garde pour plus tard.


OTTO range la carte derrière son dos. OLIVE reprend ses dés.


OLIVE

Ah... À mon tour.


Un moment plus tard, OLIVE retrouve le crocodile sur une autre case.


OLIVE (Narratrice)

«Jouez au badminton

avec le crocodile.»


OLIVE et le crocodile jouent au badminton. OTTO relance ses dés et avance sur la bonne case.


OTTO

«Tempête tropicale.» Oh non!


Il se met à pleuvoir sur OTTO.


OTTO

Argh! Argh!


OLIVE relance ses dés et retrouve le crocodile sur une autre case pour prendre le thé.


OLIVE (Narratrice)

«Prenez le thé

avec le crocodile.»


OTTO relance les dés et retrouve le crocodile sur une autre case. Le crocodile lui serre la tête avec son bras.


OTTO (Narrateur)

«Battez-vous

contre un crocodile!»


Un moment plus tard, OLIVE rejoint OTTO sur une même case après avoir lancé ses dés.


OLIVE

Quatre!

Ce jeu me plaît beaucoup.


OTTO crache de l'eau en bordure du plateau de jeu.


OTTO

Pft!

C'est pas toi qui as dû boire

de l'eau de marécage.


OLIVE

Oh! Regarde,

la case d'arrivée.

Il ne reste plus que...

1, 2, 3, 4, 5 cases.

Il faut sortir un 5.


OTTO

Allez, allez! Donne-moi un 5.


OTTO lance ses dés.


OTTO

1 et 1? Mais ça fait

seulement... 2!


OTTO est propulsé par le jeu sur la bonne case.


OTTO

Argh! Des lianes?


BERNARD

Oui, des lianes. Il y a

des lianes partout.


OTTO devient soudainement ligoté par des lianes.


OTTO

Oh, des lianes!


BERNARD

J'aurais dû appeler ça

«Lianes et Crocodiles».

J'adore les lianes.

Lianes! Lianes!

Ça vous est déjà arrivé de

tellement répéter un mot qu'il

n'a plus l'air d'un mot du tout?

Lianes! Lianes! Lianes!

(Rapidement)

Lianes, lianes, lianes, lianes!


OTTO

Olive, dépêche-toi de lancer

les dés, qu'on sorte du jeu.


OLIVE

Tout de suite, collègue.

Je veux un 5, je veux un 5!


OLIVE lance ses dés.


OTTO

Olive, les points sur ce dé-là

sont en diagonale.

C'est un 3.


OLIVE

Tu n'as pas oublié.

Tu m'impressionnes.

3 points sur ce dé-là,

et 2 sur l'autre.

3 plus 2 égale 5!


OLIVE est propulsée sur la case départ et se fait téléporter dans le salon avec sa taille normale.


OTTO

Olive?


OLIVE

Wouhou! J'ai gagné la partie!


BERNARD

Félicitations, Olive!


OLIVE

Félicitations pour ton jeu.

C'est un jeu de stratégie,

mais aussi de hasard.


BERNARD

Oui, oui!


OLIVE

Et au lieu

de téléporter les joueurs...


OTTO

Hé, les amis!

Je suis pas encore sorti, moi!


OLIVE

Désolé.


OTTO

Et le temps

est presque écoulé!


OLIVE

Otto, tu peux y arriver.

Il faut que tu lances 1, 2, 3

pour sortir.


OTTO

Je veux un 3, je veux un 3.


OTTO lance ses dés.


OTTO

2 et 2? Ça égale 4!


OTTO est propulsé sur la première case après la case de départ.


OTTO

Oh non! Je suis allé trop loin.

Qu'est-ce que je fais?


BERNARD

Tu n'as pas le droit

de reculer.


OLIVE

Quoi? Tu veux dire qu'Otto

doit absolument

jouer une autre partie

s'il veut sortir de là?


BERNARD

À t'entendre, on croirait

que tu penses que mon jeu

est une chose affreuse.

Et la ruelle

des moustiques,

c'est pas génial, ça?


OLIVE ET OTTO

Non, c'est affreux!

Et regarde le sablier!


Le sablier est sur le point de ne plus avoir de sable dans sa partie supérieure.


BERNARD

Oh, zut. OK, euh, maintenant,

je m'en veux d'être sorti pour

aller chez le coiffeur.


OLIVE

(Soupirant)

Ah... Otto, maintenant

que je suis sortie du jeu,

c'est toujours à toi de jouer.

Alors, lance les dés comme

tu ne les as jamais lancés!


OTTO lance ses dés.


OLIVE

Otto, regarde la disposition

des points.

Ce dé-là a 4 points. Et l'autre,

c'est presque pareil.

Sauf qu'il a un point

de plus au milieu.

Et tu sais que 4 plus 1, ça fait 5.


OTTO

Et 4 plus 5 égale 9!


OTTO est propulsé sur la bonne case.


OLIVE

Bien joué, collègue!

Relance les dés.


OTTO lance ses dés à nouveau.


OTTO

Je veux voir plein de points!

2 plus 1 égale 3!


OTTO arrive sur une case où il est attaqué par des guêpes. OLIVE et BERNARD grimacent.


OTTO

Des guêpes des marais. Argh!

1 plus 3 égale 4!


OTTO arrive sur une case où il est attaqué par des papillons.


OTTO

Ah, des papillons des marais!


BERNARD

Ah, ça c'est chouette, hein?


OLIVE

(Incertaine)

Hum...


OTTO lance les dés à nouveau.


OTTO

2 plus 3 égale 5!

Oh!

Carte surprise!


OTTO prend une carte et la lit.


OTTO

«Reculez de 3 cases.»


BERNARD

Oui...


OTTO recule sur une case où il est attaqué par des papillons et des guêpes.


OTTO

Des guêpes des marais,

des papillons des marais!


Un moment plus tard, OTTO arrive sur une nouvelle case.


OLIVE

Otto, il ne reste plus que

4 cases avant l'arrivée!

Il faut que tu sortes un 4!


OTTO

Donnez-moi un 4,

donnez-moi un 4!


OTTO lance les dés. OLIVE et BERNARD regardent le jeu attentivement. BERNARD en profite même pour manger un sandwich.


OLIVE

2 plus... 1!


OTTO

Égalent 3!


OTTO est propulsé sur la case juste avant celle de départ.


OTTO

Oh, c'était presque ça!

Je n'ai plus qu'à lancer un 1!

Mais, ce n'est pas possible

parce que j'ai 2 dés.


OLIVE

Otto, le sablier!


Le sablier est sur le point de se vider complètement.


OTTO

Oh! Mais, j'ai la carte «plus 1»!


OTTO sort sa carte et la tend.


OTTO

Par le pouvoir du nombre 1!


BERNARD

(Chuchotant)

Il faut que tu dises:

«plus 1» pour que ça marche.


OTTO

Plus 1.

Wô!


OTTO est projeté sur la case départ et se fait téléporter dans le salon en retrouvant sa taille normale.


OLIVE ET OTTO

Oui!


OLIVE

On a réussi!


OLIVE et OTTO se tapent dans les mains.


BERNARD

C'est formidable!


OTTO tape dans la main de BERNARD.


BERNARD

Voulez-vous

que je vous projette dans

ce jeu-là, maintenant?


BERNARD montre la boîte d'un autre jeu.


OLIVE ET OTTO

Non!


MADAME TERRE-NEUVE revient au salon avec des sandwichs.


MADAME TERRE-NEUVE

Auriez-vous

un petit creux, par hasard?


OLIVE ET OTTO

Oh oui!


MADAME TERRE-NEUVE

Est-ce que ton ami

va manger avec nous?


Soudainement, la mascotte de crocodile arrive au salon et se met à danser.


BERNARD

Gérard!


Puis, ils se mettent tous à danser avec le crocodile.


Générique de fermeture

Épisodes de Organisation Super Insolite

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par