Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

D'amour et de frites fraîches

En croisant la belle Aïcha chez Sami, Marc-O a un coup de foudre : pour la première fois de sa vie, il ressent de l´attirance pour une fille ! Tenant à en savoir plus sur elle, il demande quelques informations à Vincent… qui se met à lui donner toutes sortes de conseils plus ou moins douteux. De son côté, Aïcha n´est pas en reste : elle aussi a craqué pour le joli minois de Marc-O et demande à Sami de l´aider à le conquérir.



Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Générique d'ouverture


Titre 

(Subito texto)


Dans le casse-croûte de l'aréna, MARC-O attend devant un comptoir fermé. SAMI arrive avec un sac de sport.


SAMI

Hé! Salut, Marc-O.

T'es venu voir notre match?


MARC-O

Ah non. Je suis juste venu

chercher des chips.


SAMI

Ah, OK. Et ça te tentait pas

d'aller en acheter au dépanneur?


MARC-O

Ben non!

C'est juste ici

qu'ils vendent

la sorte poulet au beurre.


SAMI

Ah, OK.

J'ai une question pour toi.

Mon ordi est super lent

depuis un bout,

et mon père dit

qu'il va l'arranger

mais il le fait jamais,

ça fait que-


MARC-O

Ça doit être

une mise à jour.

Si tu veux, je peux t'arranger

ça, dès que j'ai mes chips.


MONA arrive en soupirant.


MONA

Ah, désolée

pour le retard,

mais l'employé qui devait

ouvrir ce matin est malade.


MONA entre dans la cuisine du casse-croûte puis ouvre le comptoir.


MONA

Tiens!


MARC-O et SAMI

(Étonnés)

Mona?


Dans le salon des Beaucage, VINCENT regarde la télévision. Des bruits proviennent de la cuisine.


VINCENT

(En appelant)

Francis!

J'essaie d'écouter la télé, là.


FRANCIS arrive.


FRANCIS

As-tu vu le batteur?

J'essaie de faire un gâteau,

je le trouve pas.


VINCENT

(En riant)

Toi qui essaies

de faire un gâteau?

En quelle honneur?


FRANCIS

Pour le retour

des parents,

vu que leur voyage de noces

est fini

et que j'ai le goût

de leur faire plaisir.


VINCENT donne sur une tape sur la hanche de FRANCIS.


VINCENT

T'es ben cute!


FRANCIS

Ah! Espèce de fatigant!

L'as-tu vu, oui ou non?


VINCENT

Regarde en dessous de l'évier.


FRANCIS

Non, il est pas là.


VINCENT

Regarde dans le garde-manger.


FRANCIS

(Énervé)

Non plus.

J'ai vérifié,

j'ai regardé partout.

Et encore une fois,

il y a jamais rien

qui est rangé à sa place,

dans cette maison-là.


FRANCIS s'assoit sur un fauteuil.


VINCENT

Texte maman.


FRANCIS

Non, elle nous

répondra pas.

Elle a dit de pas la déranger,

sauf en cas d'urgence.


VINCENT

C'est une urgence, aussi.

Si tu finis pas

ton gâteau à temps,

ça va gâcher la surprise.


FRANCIS

Ouais, vu de même...


FRANCIS sort son téléphone et écrit un message texte.


VINCENT

Ah, pis demande-lui donc

où est-ce qu'elle a mis

la passoire, s'il te plaît.


FRANCIS

(Par message texte)

Maman urgent!

Rappelle-moi!


FRANCIS

Voilà.


Une sonnerie se déclenche sur une tablette posée sur la table du salon.


FRANCIS

Crime, ç'a pas été long.


FRANCIS répond en compagnie de VINCENT et parle avec MARIE par téléappel.


FRANCIS

Allô, maman!


MARIE

Allô. Qu'est-ce qui se passe?

Êtes-vous corrects?

Julien est où? Il est arrivé

quelque chose à Julien?


VINCENT

Non, Julien est au parc

dans une fête d'amis.


FRANCIS

Non, c'est moi

qui avais une question.

Le batteur à oeufs,

tu l'as mis où?


MARIE

Hein?


FRANCIS

J'ai regardé

partout dans la maison,

pis je le trouve

nulle part.


MARIE

Tu me niaises?


FRANCIS

Non, j'ai même été

jusque dans le sous-sol.

Je te jure,

j'ai regardé partout.


VINCENT

Pis je voudrais savoir, où

est-ce que t'as mis la passoire?


Dans un aéroport, MARIE communique par téléappel avec son téléphone.


MARIE

(Énervé)

Vous me demandez pas

sérieusement

où est-ce que j'ai mis

le batteur à oeufs,

la passoire

ou l'essoreuse à salade?!


FRANCIS

Non, non,

pas l'essoreuse à salade.

La passoire et le batteur.


MARIE

(Parlant avec colère)

Hé!

Tu m'as dit que c'était urgent.

Je pensais que quelqu'un

était mort, moi.


FRANCIS

Ben là, c'est sûr

que c'est pas urgent urgent,

mais mes ingrédients

sont quand même en train

de sécher sur le comptoir.


MARIE

Non, Francis.

Courir après un batteur à oeufs,

c'est pas une urgence!


FRANCIS

OK, mais là, pourquoi

tu m'engueules comme ça?

Je voulais juste

vous faire un gâteau

pour vous faire plaisir!


VINCENT

Pis si les affaires

étaient toujours rangées

à la même place

dans cette maison-là,

on n'aurait pas besoin

de vous déranger

pour vous demander

elles sont où!


MARIE

Mais on s'en fout

où sont rangées les affaires

dans une cuisine!

Voyons donc,

les gars, c'est pas sérieux?

Vous êtes autonomes,

débrouillez-vous!


MARIE met fin à l'appel.


FRANCIS soupire.


FRANCIS

Ah ouais, hein.

Comme ça, on s'en fout,

de l'endroit

où est-ce qu'on met nos choses?


VINCENT

(En souriant)

Ah ouais.


VINCENT rit.


Dans la cuisine des Mazari, SAMI regarde son téléphone en compagnie de MARC-O qui consulte un ordinateur.


SAMI

(En riant)

Elle est trop crampante

avec son petit kit

et son filet

dans les cheveux.


MARC-O

Les Laramée devaient

vraiment être mal pris

pour lui demander

de venir remplacer.


SAMI

Surtout qu'il y a une soirée

country ce soir à l'aréna.

La cantine va être

full.


MARC-O

C'est ça que je pensais,

c'est juste une mise à jour

de ton navigateur.

Ça va être réglé

dans cinq minutes.


AÏCHA arrive.


AÏCHA

Ah! Sami,

t'es de retour!

Alors, on les cuisine,

ces pancakes au sirop d'érable?


SAMI

Oh! J'avais

complètement oublié ça.

Euh, ça sera

pas long, OK?


MARC-O et AÏCHA se regardent en souriant.


AÏCHA

Ah... Salut.

Moi, c'est Aïcha.


AÏCHA et MARC-O se serrent la main.


SAMI

Aïcha, Marc-O.

Marc-O, Aïcha.

(S'adressant à MARC-O)

Tu sais,

je t'en avais parlé.

Elle vient passer

deux semaines chez nous

avant de retourner en France.


AÏCHA

Enchantée, Marc-O.


MARC-O

Moi aussi.

Euh, ça va?


AÏCHA

Super. Et toi?


MARC-O

(Embarrassé)

Oh, super, super. Toi?

Voyons.

Ben...

Qu'est-ce que tu fais de bon?


AÏCHA

En général

ou aujourd'hui en particulier?


MARC-O

C'est comme tu veux!


AÏCHA

En fait, aujourd'hui,

Sami devait me faire découvrir

votre sirop d'érable.


SAMI

Oui, je vais

le faire, aussi.

Laisse-moi juste finir ça

avec Marc-O.


SAMI regarde sur l'ordinateur qui est devant MARC-O.


SAMI

Ah! La mise à jour

est complétée.

T'avais raison, c'était

vraiment pas long, merci!


MARC-O

Oui, mais avant de partir,

je veux juste vérifier

pour être sûr

qu'elle est bien installée.


SAMI

Ben, elle a dû

être bien installée.

Ça dit: "Votre mise à jour

est installée avec succès."

Ç'a dû être

bien installé.


MARC-O

Ouais, mais on sait jamais!


MARC-O et AÏCHA se sourient.


SAMI

Écoute, c'est parce que Aïcha

attend après moi.

Au pire, s'il y a un problème,

je te rappelle.


MARC-O

Ah.

OK!


MARC-O se lève et s'éloigne. Il salue AÏCHA de la main.


Dans la cuisine des Beaucage, VINCENT et FRANCIS déplacent des objets. MARC-O arrive.


MARC-O

Je m'excuse

de te déranger, Vincent,

mais faut vraiment

que je te parle.


VINCENT

Ouais, c'est parce que

Francis pis moi,

on est en train

de tout réorganiser la maison

pour donner une petite leçon

à ma mère! Ha! ha! ha!


FRANCIS

Je vais effacer leur page

d'accueil et leurs favoris.

Ils vont capoter.


VINCENT

Ha! Moi, je disperse

des ustensiles partout.

Maman va trop rager!


VINCENT et FRANCIS se tapent dans les mains en riant.


MARC-O

Je m'excuse,

mais là, c'est une urgence.


FRANCIS

Je vais aller

déprogrammer la télé.


FRANCIS sort.


VINCENT

Qu'est-ce qui se passe,

coudonc?


MARC-O

C'est Aïcha.

Qu'est-ce que tu sais sur elle?


VINCENT

Ah... C'est Aïcha,

ton urgence?


MARC-O

Je capote, Vincent.

C'est la première fois

que ça m'arrive.

Je l'ai juste vue

cinq minutes,

pis j'arrête pas

de penser à elle.

Je me sens tout croche

et super bien en même temps.

J'ai tellement

de papillons dans l'estomac

que j'en ai mal au ventre!


VINCENT

(En souriant)

Ayoye, t'as genre eu

le gros coup de foudre!


MARC-O

Genre, ouais.

Ça fait que dis-moi

toutes les informations

que t'as sur elle, go, go, go!


VINCENT

Premièrement,

faut que tu saches

que ta belle Aïcha

part dans une semaine.


MARC-O

Je m'en fous, Vincent.

C'est la fille de mes rêves.


VINCENT

La fille de tes rêves,

rien de moins?


MARC-O

(Déçu)

C'est beau, là.

Tu comprends pas.


MARC-O se lève comme pour partir. VINCENT le retient.


VINCENT

Non, non, non,

OK, excuse-moi.

Ben...

La première affaire

pour la séduire,

c'est qu'il faut que tu trouves

des points communs avec elle.


MARC-O

La seule affaire que j'ai

trouvée en la "googlant",

c'est qu'elle fait partie

du Club de lecture

médiévale de Le Val.


MARC-O montre son téléphone à VINCENT sur lequel il y a une photographie d'AÏCHA.


VINCENT

Ben, c'est pas

pour te décourager, mon Marc-O,

mais... ça commence

vraiment mal.


Dans la cuisine des Mazari, AÏCHA et SAMI font des crêpes.


AÏCHA

Tu sais, ton ami Marc-O...


SAMI

Hum-hum?


AÏCHA

Je le trouve

vraiment trop mignon.


SAMI

(Étonné)

Marc-O? Sérieux?


AÏCHA

Bah, ouais.

Pourquoi?

Je suis pas son type?


SAMI

Je pense pas, non.

Son type, c'est plus...

les ordis pis les applications

pour cellulaire.


AÏCHA

(En souriant)

Tu veux dire qu'il a

jamais eu de copine?


SAMI

Non. Je pense même qu'il s'est

jamais intéressé à une fille.


AÏCHA

Je suis pourtant certaine

d'avoir senti un truc fort

entre nous deux.


SAMI

Qu'est-ce que

tes parents vont dire

quand ils vont se rendre compte

que t'as eu un petit ami

pendant tes vacances

au Québec?


AÏCHA

T'es plutôt mal barré

pour me faire la leçon.

Après tout ce que t'as traversé

pour Jennifer...


SAMI

Ouais.

Mais je te le dis,

c'est un vrai geek.

Si tu veux attirer

son attention,

faut que tu l'abordes

avec son côté techno.


AÏCHA soupire.


AÏCHA

Le problème,

c'est que j'y connais rien,

moi, aux ordinateurs.


SAMI

T'as juste à lui faire croire

que t'as besoin de conseils.


AÏCHA

J'ai qu'à lui dire

que je veux m'acheter...

un nouveau casque d'écoute.


SAMI

Oui! C'est super bon, ça.

Je vais le texter pour lui dire

que tu l'invites

à aller magasiner?


AÏCHA

Super! Ah!


Dans la cuisine des Beaucage, VINCENT regarde le téléphone de MARC-O.


VINCENT

(En riant)

Attends!

Aïcha t'invite à aller magasiner

des écouteurs!


MARC-O

Oui. Ben quoi,

c'est bon signe, non?


VINCENT

Ben... je sais pas.

Elle t'a juste vu cinq minutes

pis elle a déjà

remarqué ton côté geek.


MARC-O

Pis, ça?


VINCENT

Pis, pis...

Les filles aiment

pas trop les

geeks.


MARC-O

Ben là,

qu'est-ce que t'en sais?

T'as jamais eu de blonde.


Dans la cuisine, VINCENT déplace des objets au hasard.


VINCENT

J'ai déjà eu

des débuts de

kicks, là.


MARC-O

OK, pis selon

ta grande expertise,

qu'est-ce que

je devrais faire, d'abord?


VINCENT

Premièrement,

si tu dis oui,

faut que tu sois

sûr de ton coup.

Parce qu'après,

tu peux pas dire non.


MARC-O

(Confus)

Ah oui?


VINCENT

Ah oui!

C'est juste infernal de changer

d'idée avec une fille.


MARC-O

(Inquiet)

Ben là,

qu'est-ce que je fais?


VINCENT

Ben...

Refuse son invitation

et invite-la

à faire un truc pas

geek.


MARC-O

OK, oui.

Mais quel genre

de truc pas

geek?


FRANCIS arrive en tenant une tablette.


FRANCIS

Merci de me laisser

me taper toute la réorganisation

de la maison tout seul, Vincent.


VINCENT

Relaxe, je donne

des conseils à Marc-O.


FRANCIS

Des conseils de quoi?


MARC-O

Je vous ai pas montré ça.

C'est Mona qui remplace

au casse-croûte, aujourd'hui.


MARC-O montre la photographie de MONA à FRANCIS.


FRANCIS

(En riant)

Mona en cantinière!

C'est la meilleure

de l'année, ça!


VINCENT regarde la photographie et rit.


VINCENT

(En riant)

Attends,

envoie-moi ça en courriel,

je veux voir ça en gros plan!


VINCENT consulte la tablette que tient FRANCIS.


VINCENT

Attends...

C'est ça,

ta réorganisation?

T'as rien fait du tout.


FRANCIS

De quoi tu parles?

J'ai changé plein d'affaires.


VINCENT

C'est trop subtil.

Maman verra rien.


FRANCIS

(Contrarié)

Si t'es pas content,

implique-toi donc

au lieu de donner des conseils.


FRANCIS s'éloigne.


VINCENT

Bon, bon...


Dans le casse-croûte de l'aréna, MONA prépare des commandes. Elle lit des notes sur un cahier.


MONA

Bon! OK! Hein?

Voyons, je suis juste

rendue au numéro 3?


MONA soupire.


FRANCIS arrive.


FRANCIS

C'est vraiment vrai.

Vous travaillez vraiment

au casse-croûte! Bougez pas.


FRANCIS se prend en photographie avec MONA.


MONA

Hein?

Revenez-en avec ça, là!

Je fais juste remplacer

un employé malade.

Les Laramée sont à Toronto

pour la rentrée

de Benjamin, et...

Le casse-croûte peut pas fermer,

parce que...

(En souriant pour la photographie)

parce qu'il y a une soirée

country à l'aréna ce soir.


FRANCIS

C'est excellent

de vous voir dans un...

dans un suit

de cantinière.


MONA

OK. Pis penses-tu commander

quelque chose un jour?

Sinon, je vais retourner

au remplissage

de mes bouteilles de ketchup.


FRANCIS

Non, je suis venu

vous demander

si vous pourriez pas me mélanger

deux oeufs

et deux tasses de farine.

J'essaie de faire un gâteau.


MONA fait une grimace d'incompréhension.


FRANCIS

Je vais vous payer pis tout,

inquiétez-vous pas.

C'est juste que je trouve pas

le mélangeur, chez nous.

Je me suis dit que comme

c'est vous qui travaillez,

ça sera pas gênant

de venir vous demander

de me rendre

ce petit service-là.


FRANCIS sourit d'un air gêné. MONA fait mine de sourire.


MONA

Va-t'en!


FRANCIS

Pourquoi?


MONA

Parce que t'es juste venu

pour me niaiser, je le sais!


FRANCIS

Pas du tout, Mona! Je suis

en train de faire un gâteau.


MONA

(Cynique)

Ben oui! Pis moi,

je suis

BFF avec Lady Blabla.

Envoye, déguédine!


FRANCIS s'éloigne. MONA est en colère.


Chez les Beaucage, VINCENT pose une télévision sur une table.


FRANCIS arrive.


VINCENT

T'étais parti où?

Les parents arrivent bientôt.


FRANCIS

J'arrive du casse-croûte.

Je suis allé voir Mona.

Je te jure,

ça vaut le déplacement.


VINCENT

J'ai préparé

quelque chose pour maman.

Elle va capoter,

je te jure.


FRANCIS

OK. Euh... qu'est-ce que

t'as fait de si extraordinaire,

à part mettre

la télé sur la table?


VINCENT guide FRANCIS vers le salon. Des légumes sont placés dans la bibliothèque.


VINCENT

Dans la bibliothèque du salon,

les légumes!


FRANCIS rit.


FRANCIS

OK, ouais.

Pas pire. C'est tout?


VINCENT

Ben non!


VINCENT guide FRANCIS jusqu'à la cuisine.


VINCENT

Dans le frigidaire...


VINCENT ouvre le réfrigérateur et y montre des objets.


VINCENT

Le séchoir de maman,

pis du papier de toilette.


FRANCIS

Cool, cool, cool!


VINCENT

Surtout,

dans le vaisselier,

linge sale!


Du linge se trouve dans une armoire à vaisselle.


FRANCIS

Très, très hot

réorganisation, le frère!


VINCENT et FRANCIS se tapent dans les mains.


MARIE arrive avec des bagages.


MARIE

Coucou!

Allô, les amours!


VINCENT

Allô!


MARIE

Allô!


FRANCIS

Allô, maman!


MARIE

Oh! Salut!


MARIE et VINCENT s'enlacent et s'embrassent.


VINCENT

Ça va?


MARIE

Ça va bien.

Oh!


VINCENT

Vous avez fait

un beau voyage?


MARIE

On a fait

un super beau voyage.


MARIE et FRANCIS s'enlacent et s'embrassent.


MARIE

Oh! Salut, Francis.

On a fait un super beau voyage,

et vous nous avez

tellement pas manqué!


FRANCIS rit.


FRANCIS

C'est ça...


VINCENT

Papa est pas là?


MARIE

Non. Papa,

je l'ai déposé au bureau.

Il avait des appels

à retourner.


FRANCIS

Ah. As-tu vu?

On a réorganisé

la maison.

Vu que tu nous as dit de nous

débrouiller avec nos affaires.


MARIE regarde les objets déplacés dans la cuisine et la salle à manger.


MARIE

Ah oui?

Eh ben, eh ben, eh ben!

Écoute,

c'est une excellente idée,

la télé sur la table, c'est...

C'est génial, les gars.

Le linge sale

dans le vaisselier, écoute...

C'est génial.

Vraiment, bravo.

Je vais en profiter

tout de suite,

d'ailleurs,

pour défaire ma valise.

Pourquoi remettre à plus tard

ce qu'on peut faire

tout de suite?

Qu'est-ce que t'en penses?


MARIE ouvre sa valise sur le comptoir de la cuisine.


MARIE

Oh, pardon!

Je sais pas s'il reste assez

de place dans le vaisselier,

mais j'ai du linge sale,

moi aussi.

Ah bon, il va en rentrer

un petit peu.


MARIE jette du linge dans le vaisselier.


MARIE

Peut-être pas au complet,

mais on va essayer de rentrer

ce qu'on peut, et le restant,

qu'est-ce qu'on va

faire avec?


MARIE jette du linge sur le sol.


MARIE

Wouhou! Wouhou!

Yeah!


Au casse-croûte de l'aréna, un jeune se prend en photo avec MONA.


MONA

Voyons! C'est une vraie

maladie, ça?

Coudonc... mosus de génération

de "preneux" de photos!

Bon, bon, bon, bon...


MONA lit sur un cahier.


MONA

Numéro 6.

"Éplucher patates

pour garnir réserves

de frites soirée country."

Bon, elles sont où,

ces patates-là?

Bon... Ah!


MONA soulève avec difficulté un sac de pommes de terre.


MONA

C'est de la poche de patates

de compétition, ça, monsieur!

Bon...


MONA lit une note posée sur le sac.


MONA

"Prière d'éplucher le..."

Ah, "sac complet". Ben oui!

"Prière d'éplucher

le sac complet."

(Étonné)

Ah!


Chez les MAZARI, AÏCHA et MARC-O discutent sous le regard de SAMI.


AÏCHA

(Confuse)

Donc, tu veux pas aller

magasiner avec moi,

mais tu m'invites

à faire un autre truc,

mais tu sais pas c'est quoi?

C'est ça?


MARC-O

Oui.

Genre, là.

Si tu veux.


SAMI

Ben oui, ben oui, elle veut.

Hein, Aïcha?


AÏCHA

Ça dépend.

Je viens d'avaler trois kilos

de crêpes au sirop d'érable.

J'ai pas envie d'un truc

trop physique.


MARC-O

Oh... J'avais prévu aller

manger de la poutine,

vu que c'est notre plat

national, mais on se reprendra.


SAMI

Ben non, ben non!

Elle y a pas encore goûté,

à la poutine.

Elle a sûrement

encore de la place, hein?


MARC-O

Ça te tente?


AÏCHA

Évidemment!

Euh, je veux dire...

Ouais, ouais.

Mais ça devra attendre.

Je dois d'abord

digérer mes crêpes.


MARC-O

OK, ben...

dans deux heures?


AÏCHA

Ouais, c'est bon!


MARC-O

(En souriant)

OK, à dans deux heures!


MARC-O sort.


SAMI

Pis? Contente?


AÏCHA

(Inquiète)

Non! J'ai pas

de téléphone intelligent!

Je peux pas me présenter

à mon rancard

sans téléphone intelligent!

J'aurais l'air

d'une attardée technologique!


SAMI

Ben, dis-lui que tu voulais

pas le traîner avec toi

pour pas le perdre.


AÏCHA

C'est complètement nul

comme idée.


AÏCHA prend un téléphone qui était sur un comptoir.


AÏCHA

Ah! Mais j'ai qu'à prendre

celui-là.


SAMI prend le téléphone.


SAMI

Euh... C'est le cell

de ma blonde.

Déjà qu'elle capote

parce qu'elle l'a oublié ici

avant de partir

chez sa grand-mère...


AÏCHA

Oh, allez, Sami!

Je te jure que je ferai gaffe!

(Sérieuse)

Ma destinée en dépend.


Dans la cuisine des Beaucage, VINCENT parle avec MARC-O.


VINCENT

Je comprends pas

pourquoi tu capotes.

T'as un rendez-vous avec,

c'est pas ça que tu voulais?


MARC-O

Oui.

Si jamais j'ai rien à lui dire?


FRANCIS arrive.


FRANCIS

Vincent, sais-tu

où est-ce qu'elle est,

la manette de la télé?


VINCENT

Euh, non,

c'est toi qui l'as cachée.


FRANCIS

Ouais, mais tu l'as

reprise après

quand t'as déplacé

la télé sur la table.


VINCENT

Ah, oui, oui, oui, c'est vrai.

OK, attends.


VINCENT cherche dans la cuisine.


MARC-O

Je devrais peut-être annuler.


VINCENT

Non, non, non!

Je t'ai dit que

ça se faisait pas.

Tu peux pas inviter une fille

et la désinviter après.


FRANCIS

Ah oui? Qui ça?

Quelle fille?


VINCENT

Aïcha,

l'amie française de Sami.


FRANCIS

Ah oui! Je l'ai croisée

l'autre fois.

Elle est très, très cool,

cette fille-là.

Savais-tu ça

qu'elle fait partie

d'un club

de littérature médiévale?


MARC-O

OK, pis vous avez parlé

de patentes médiévales,

Aïcha pis toi?


FRANCIS

Ouais, ben, parlé,

c'est un grand mot.

On a surtout jasé

de grandeur nature.

Elle a tellement, tellement

une belle théorie sur les elfes.


MARC-O

Vous avez parlé d'elfes?


FRANCIS

Ouais. Ben...

Mais c'est un sujet

de conversation

très, très anodin.

Il y a pas du tout de...

(S'adressant à lui-même)

Tais-toi, Francis.


MARC-O

Oublie ça.

J'y arriverai jamais.


VINCENT

Non,

non, non!

On va t'en trouver,

des sujets de discussion.


MARC-O

On n'aura jamais le temps.

Ce qu'il faudrait,

c'est quelqu'un qui me dit

quoi dire dans l'oreille,

pour être...


MARC-O se lève et s'éloigne.


VINCENT

Voyons, Marc-O,

qu'est-ce que tu fais?


MARC-O

Chercher ce qu'il faut

pour que tu m'aides.


FRANCIS

Bon, pis, la manette?


VINCENT

Je l'ai pas trouvée.


FRANCIS

Voyons, t'es ben zouf!

Ça fait 10 minutes

que tu l'as cachée.

T'as déjà oublié c'était où?


VINCENT

Zouf toi-même!

C'était ton idée

de virer la maison

à l'envers!


MARIE arrive.


MARIE

Un petit problème au paradis,

les boys?


FRANCIS

Non, pas du tout.

Tout va très bien

depuis qu'on a décidé

de renipper toute la maison.


VINCENT

On adore ça.


MARIE

Moi aussi, j'adore ça.

D'ailleurs, je vais préparer

le souper dans le salon,

question de me rapprocher

de mes légumes! Ha! ha! ha!


MARIE prend une planche à découper et sort.


FRANCIS semble contrarié.


VINCENT

(S'adressant à FRANCIS)

Bravo.


Dans le casse-croûte de l'aréna, MARC-O s'assoit à une table. MONA s'approche.


MONA

Marc-O!

Hep!

Marc-O!

(Inquiète)

Est-ce que c'est toi

qui as fait circuler la photo

que t'as prise ce matin

sur Facebook?


MARC-O

Non. Moi, je l'ai juste

montrée à Vincent.


MONA

Qui l'a montrée à Sami,

qui l'a montrée à Brandon-Lee,

qui l'a montrée

à un petit comique

qui l'a publiée sur Facebook!


MARC-O

Ah oui?


MONA

Ben tiens!

L'école en entier

est venue

se faire prendre

en photo avec moi.


MARC-O

Si ça peut

vous consoler, moi,

je suis juste venu

manger une poutine.


MONA

Ah! OK!

Je t'apporte ça.

Oh!

Mais je t'avertis:

pas de mauvais coup

à la cantinière, OK?


Un garçon se prend en photo avec MONA.


MARC-O dépose un microphone dans la poivrière sur sa table.


Dans son salon, VINCENT parle dans un téléphone. MARC-O porte un écouteur sous une tuque.


VINCENT

Allô?

Allô?


MARC-O

1, 2, 1, 2,

testing, testing.


VINCENT

Ça marche, là.

Je t'entends super bien.


MARC-O

Parfait. Moi aussi,

je t'entends super bien.


Dans le salon, MARIE découpe de la laitue. FRANCIS cherche quelque chose.


MARIE

(S'adressant à FRANCIS)

Qu'est-ce qu'il manigance,

ton frère?


FRANCIS

Il sert

de conseiller spécial à Marc-O

pendant qu'il est

avec une fille en rendez-vous.


MARIE

Hum! Ha! Vincent, conseiller

en matière de filles? Eh ben!

Ha! ha! ha! OK.


Au casse-croûte, SAMI et AÏCHA s'approchent de MARC-O.


SAMI

Salut!

À qui tu parlais?


MARC-O

Moi? Personne.


AÏCHA s'assoit en face de MARC-O.


SAMI

Ah, ben oui,

t'étais en train de--


MARC-O

Ben non!

Bon, on la commande,

cette poutine-là?

J'ai faim.


MARC-O sourit avec gêne à AÏCHA.


Dans le salon des Beaucage, MARIE s'adresse à FRANCIS.


MARIE

Coudonc, toi,

cherches-tu quelque chose?


FRANCIS

Non, non, je... Non.

Pis, toi, comment t'aimes ça,

cuisiner dans le salon?


MARIE

Ben, je trouve ça

très agréable.

Tu sais, préparer une salade

au salon ou dans la cuisine,

au fond, ça change quoi?


FRANCIS

Ben oui!


MARIE

Excuse-moi,

je vais aller chercher

l'huile d'olive

dans la douche.


MARIE se lève et s'éloigne.


VINCENT

(En parlant dans son téléphone)

Dis-lui qu'elle a

un beau chandail.

Les filles adorent ça

quand on les complimente.


FRANCIS s'approche de VINCENT.


FRANCIS

OK, là,

ça va faire, OK?

On "toughera" jamais

jusqu'à ce soir

sans la manette

de la télé,

et maman va gagner!


VINCENT

On va la chercher tantôt.

Je suis sûr

qu'elle est

dans le salon.


FRANCIS arrache le téléphone des mains de VINCENT.


VINCENT

Non, hé, hé!


FRANCIS

(En parlant dans le téléphone)

Marc-O? T'as juste

à dire à Aïcha que--


VINCENT

Non, hé!


Au casse-croûte, MARC-O écoute les bruits de confusion qui lui parviennent de son écouteur.


Dans le salon, VINCENT reprend son téléphone.


VINCENT

(En parlant dans le téléphone)

Marc-O, écoute pas ça,

c'était mon frère.


MARIE revient.


MARIE

J'ai pas trouvé

l'huile d'olive,

mais j'ai

le vinaigre balsamique.

Ça fait que ça va être

une salade au vinaigre!

J'espère que ça vous convient.


FRANCIS

Arke...


Au casse-croûte, SAMI s'adresse à MARC-O.


SAMI

T'as l'air bizarre.


MARC-O entend la voix de VINCENT.


VINCENT

Sami est encore là?


MARC-O

Ouais, Sami,

t'es encore là?


SAMI

Ben oui, oui.

Je reste un petit peu, le temps

de mettre Aïcha à l'aise.


Dans le salon, VINCENT repousse FRANCIS qui le taquine avec une fleur.


VINCENT

(Parlant dans l'écouteur)

As-tu fini de m'achaler?


MARC-O

(S'adressant à SAMI)

Ouais, t'as-tu fini

de m'achaler?


SAMI

Quoi?!


VINCENT

(Parlant dans l'écouteur)

Non, Marc-O.

Je parlais pas à toi!

Je parlais à mon frère.


MARC-O

(S'adressant à AÏCHA)

"T'as-tu fini de m'achaler",

c'est une expression québécoise.

La connais-tu?


AÏCHA

Non.


MARC-O

En fait,

ça veut dire:

"arrête de me casser les pieds",

ou "tu me fous la paix, oui?"


SAMI

OK, moi, je vais y aller.

Je vais aller me commander

un petit chip

poulet au beurre.


SAMI s'éloigne.


MARC-O

Il y a beaucoup de monde.

Il commence à faire chaud.


AÏCHA

T'as qu'à enlever ton bonnet.


MARC-O

Oh oui! Tout va bien.


MARC-O indique un téléphone qu'a posé AÏCHA devant elle.


MARC-O

C'est ton téléphone, ça?


AÏCHA

Oui. C'est le vieux modèle,

mais il est encore nickel.

Et j'ai un tas

d'applications trop cool,

comme la calculette et...

ah, tu vois,

ce truc pour voir

dans le noir.


AÏCHA montre son téléphone à MARC-O.


MARC-O

Tu sais que tous les

téléphones intelligents ont ça?


VINCENT

(Parlant dans l'écouteur)

Non, Marc-O.

Pas de sujets de geeks.


MARC-O

De quoi tu veux qu'on parle?


AÏCHA

(Confuse)

Ben, je sais pas trop, Marc-O.

J'arrive pas du tout

à te saisir.


MONA arrive et dépose une poutine sur la table.


MONA

Une poutine

pour les petits amis.


AÏCHA

Merci!


MONA

Euh.


MONA découvre le microphone dans la poivrière.


Dans le salon, VINCENT parle dans son téléphone.


VINCENT

Allô?

Marc-O, je...

Je pense que ton micro

vient de me lâcher.


MARIE prépare de la salade.


FRANCIS s'impatiente devant la télévision éteinte.


FRANCIS

S'il continue comme ça,

c'est mes nerfs

qui vont me lâcher!


VINCENT

(S'adressant à FRANCIS)

Reviens-en avec la manette!


MARIE

Vous avez l'air

tendus, les gars.

Êtes-vous sûrs

que vous êtes à l'aise

avec toute votre grosse

réorganisation?


FRANCIS

Très à l'aise avec ça.


FRANCIS réfléchit.


FRANCIS

C'est toi

qui as caché la manette!


MARIE

Moi? J'ai rien caché du tout!


MARIE fredonne joyeusement.


Au casse-croûte, MONA tient le microphone devant la table d'AÏCHA et MARC-O. SAMI s'approche.


AÏCHA

Mais c'est quoi, ce truc?


MONA

Ça, c'est un micro,

ma belle.

(S'adressant à MARC-O)

Tu voulais m'enregistrer

pour publier ça

sur Facebook, hein, c'est ça?


MARC-O

Vous êtes vraiment

dans le champ.


MONA

Il me semble, oui.

Pis c'est quoi ça?


MONA soulève la tuque que porte MARC-O et découvre un écouteur.


MONA

Oh!


MONA place l'écouteur sur son oreille.


MONA

Mais c'est Vincent

que j'entends là.

C'est avec lui

que tu planifiais une opération

d'humiliation, c'est ça?

Pis c'est qui, ça, Aïcha?


SAMI

(Étonné)

Vincent te disait

quoi dire à Aïcha?!


MARC-O se lève et sort. AÏCHA se lève et sort. SAMI s'assoit à la table.


MONA

(S'adressant à SAMI)

Ça fait que là,

il m'espionnait

ou il m'espionnait pas?


MONA consulte son téléphone qui sonne.


MONA

Ah, minute.

Hum. Ah.

Oh boy!

Oh boy!

Oh bo-boy!

Oh bo-boy!


SAMI

Euh, ça va?


MONA

Non, ça va pas du tout.

C'est Donald.


SAMI

Donald, le père de Ben,

du casse-croûte?


MONA

(Inquiète)

Oui.

Il vient de laisser

un commentaire

en dessous de la photo qui

circule de moi sur Facebook.

Ah...


SAMI lit le message sur le téléphone de MONA.


SAMI

"Ouais, on s'amuse.

Quand les chats sont partis,

"les souris dansent."


MONA panique et respire profondément.


SAMI

Mona, calmez-vous!

Vous allez vous hyperventiler.

Mona, respirez.


SAMI arrête de respirer et tombe dans les bras de SAMI qui la retient.


SAMI

Mona!


Dans la salle à manger des Beaucage, FRANCIS et VINCENT s'approchent de MARIE.


FRANCIS

OK, maman,

on déclare forfait.

Où est-ce que

tu l'as mise?


MARIE

Quoi ça?


VINCENT

Maman, on niaise pas, là.

On promet qu'on va tout remettre

à sa place dans la maison

si tu nous dis

elle est où, la manette.


MARIE

(Joyeuse)

Hé, je pense à ça,

tant qu'à avoir viré

toute la maison à l'envers,

pourquoi vous en profitez pas

pour faire un petit ménage

en replaçant

le tout, hein?


MARIE sort une manette de son sac et la donne à FRANCIS.


FRANCIS

Je peux pas, parce que j'ai

un gâteau à vous préparer.


MARIE rit.


MARIE

Laisse faire le gâteau.

On a mangé ben assez sucré

pendant le voyage.

Mais, par contre,

une petite salade de fruits,

je dirais pas non!

Allez, allez, allez!

Go, go, go, go!


Une sonnette retentit. MARIE va répondre à la porte.


FRANCIS

(S'adressant à VINCENT)

Je te l'avais dit

que j'aurais pas dû la texter!

C'est de ta faute,

espèce de deux watts!


VINCENT

C'est qui

qui cherchait le batteur?

C'est toi!


FRANCIS

Meh...


FRANCIS s'éloigne.


MARIE revient avec MARC-O.


MARIE

Vincent?

Marc-O est ici

pour toi.


MARC-O

J'ai tout gâché.


VINCENT

Ç'a pas bien été?


MARC-O

Pas bien, tu dis?

Ce coup-là, c'est sûr,

Aïcha ne veut plus rien

savoir de moi.


Au casse-croûte, MONA mange une poutine en compagnie de SAMI.


MONA

C'est trop. C'est trop,

c'est trop, c'est trop.


SAMI

Trop de quoi?


MONA

Trop de patates, trop

de photos, trop de pression!

Hé...

J'y arriverai jamais.

As-tu vu?


MONA montre sa liste de tâche à SAMI.


MONA

As-tu vu la liste de choses

qu'il me reste à faire

pour la soirée de country?


SAMI

Oh, ouais,

vous êtes pas

sortie du bois.


MONA

Hé...


Chez les Beaucage, MARIE s'approche de MARC-O.


MARIE

Marc-O?

Il y a quelqu'un pour toi.


Au casse-croûte, MONA mange la poutine en compagnie de SAMI.


MONA

J'ai l'air

de manquer totalement

de professionnalisme

envers Donald!

Je ne serai plus jamais capable

de le regarder dans la face.


SAMI

Ben non.


MONA

Ben oui.


SAMI

Ben non!


MONA

Ben oui!

(Autoritaire)

Hé!


SAMI

Vous lui direz

que c'est de ma faute.

Si j'avais pas

demandé à Marc-O

de me prendre en photo

avec vous ce matin,

tout ça serait pas arrivé.


MONA

C'est vrai que votre photo

m'a pas tellement

facilité la tâche.


SAMI

Qu'est-ce qui presse le plus

pour ce soir?

Je vais vous aider.


MONA

Oh... Si t'insistes.


MONA guide SAMI jusqu'à la cuisine et dépose le gros sac de pommes de terre devant lui.


MONA

Épluche-moi ça.

Merci, Sami.


MONA s'éloigne.


Chez les Beaucage, AÏCHA se tient devant MARC-O.


MARC-O

Comment t'as fait

pour savoir que j'étais ici?


AÏCHA

Je t'ai suivi.

Je peux te parler?


MARC-O

Oh, je sais pas trop, là.


À proximité, VINCENT consulte son téléphone.


VINCENT

Maman? Sami fait dire

que Mona a fait

une crise d'angoisse

au casse-croûte;

elle a besoin d'aide

pour éplucher les patates.

Ça fait que... est-ce que

je pourrais y aller?


MARC-O suit VINCENT qui s'apprête à sortir. MARIE les retient.


MARC-O

Moi aussi, je vais y aller.


MARIE

Non, non,

les pressés.

Wô. Marc-O,

premièrement,

Aïcha est venue jusqu'ici

pour te parler.

Je pense que ça vaudrait

la peine de l'écouter.

Et Vincent,

viens avec moi, mon beau.


MARIE s'éloigne avec VINCENT.


AÏCHA

Alors, Sami m'a bien dit que

les filles t'intéressent pas.

Mais comme je repars

dans une semaine, je me lance.

Tu me plais trop, quoi.


MARC-O

Ah?


AÏCHA

Et... moi aussi,

je t'ai raconté des bobards.

J'ai pas de portable

et j'ai jamais eu besoin

de casque d'écoute.


MARC-O

Ah.

OK.


MARC-O sourit. AÏCHA sort de la maison en courant. MARIE et VINCENT reviennent vers MARC-O.


MARIE

Qu'est-ce qu'il y a?


MARC-O

Qu'est-ce que je fais?


MARIE

Ben là, tu cours

la rejoindre, pis vite!

Go, go, go, tiger!

Voyons!


MARC-O part à la poursuite d'AÏCHA.


VINCENT

Maman... Sais-tu

où est l'éplucheur?

Parce que j'en aurais besoin

pour aider Mona.


MARIE

Aucune idée.

Fais le ménage,

tu vas le trouver.


VINCENT

Ah non!

Come on, come on, maman!


Fin de l'épisode


MÉLANIE

Hé! Viens créer ton propre

univers de

Subito texto!


L'adresse internet suivante apparaît: «tfo.org/subitotexto».


Générique de fermeture

Épisodes de Subito Texto

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par