Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

La misère des riches

Geoffroy, un nouvel élève, fait son entrée à l’école Victoire Desmarais. Il est un peu… spécial!



Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Générique d'ouverture


Titre :
Subito texto


GUYLAINE travaille au comptoir du casse-croûte de l'aréna. VINCENT entre dans le casse-croûte.


GUYLAINE

Ah! Bonjour, Vincent!


VINCENT

Salut, Guylaine!


GUYLAINE

Qu'est-ce que

je te sers?


VINCENT

Rien, merci.

J'ai déjà déjeuné.


GUYLAINE

Ah.


VINCENT

Benjamin m'a texté

pour me dire

que vous vouliez me voir,

que vous aviez

une surprise pour moi.


GUYLAINE

Ben oui!

Geoffroy,

viens ici deux minutes!


GEOFFROY rejoint GUYLAINE derrière le comptoir.


GUYLAINE

Geoffroy,

je te présente Vincent.

Vincent,

c'est Geoffroy,

le cousin

dont Benjamin t'a parlé.


GEOFFROY

Salut, Vincent. Enchanté.


VINCENT

Salut! C'est ta première

journée à Victoire-Desmarais?


GEOFFROY

Ç'a ben l'air.


FRANK est dans un corridor, installant une boîte servant pour des suggestions. NADYA rejoint FRANK.


NADYA

Frank?

Est-ce que ça fait longtemps

que t'as installé

la boîte à suggestions?


FRANK

Euh...

... 2 secondes

point 3-4 centièmes?


NADYA

Est-ce qu'il y a

beaucoup de monde

qui a déposé leur suggestion

pour la sortie?


FRANK

Un gros zéro personne.


NADYA

Ah! Tant mieux.

Ça veut dire

que ça va être ma suggestion

qui va être choisie par défaut?


FRANK

Ha! ha! ha!

On se calme.

Je te l'ai dit, je viens juste

d'installer la boîte.


NADYA

De toute façon,

il y a personne qui va trouver

une activité plus incroyable

que la mienne.


FRANK

Et c'est quoi,

cette fameuse sortie-là?


NADYA

Aller au Biodôme

pour voir les singes-araignées.

C'est une exposition

qui vient du zoo de San Diego.


NADYA donne un dépliant à FRANK.


FRANK

Hum!

C'est une très belle idée,

mais t'es pas

la seule, tu sais.

Et on est déjà allés là

plusieurs fois,

les autres années.


NADYA

Mais c'est

complètement différent!

C'est l'exposition du siècle.

On pourra même

toucher aux singes!


FRANK

C'est très intéressant.

On va voir ça.


FRANK redonne le dépliant à NADYA.


NADYA

Ouais.

On va voir.


Au comptoir du casse-croûte, GUYLAINE et VINCENT discutent.


GUYLAINE

Je pense qu'il est

un peu nerveux,

mais j'espère

qu'il va bien s'intégrer.


VINCENT

Il a l'air correct.

Mais je comprends,

c'est difficile,

des fois,

changer d'école.


GUYLAINE

Justement!

Comme toi, tu l'as déjà vécu

en allant à St-Placide,

Benjamin et moi, on s'est dit

que tu serais la personne idéale

pour l'aider à s'intégrer.


VINCENT

Ben oui, c'est sûr

que ça va me faire plaisir!


GUYLAINE

Oh! Super!

Geoffroy va être content.

En plus,

Benjamin lui a dit

à quel point

on s'ennuie jamais avec toi.

Oh, et tiens.

Pour te remercier...


GUYLAINE ouvre le tiroir-caisse. GUYLAINE donne un coupon à VINCENT.


VINCENT

C'est quoi?


GUYLAINE

Une nouvelle promotion:

"Les piasses à Guylaine".

Ça donne droit

à un petit jus

quand t'achètes

une petite galette.


VINCENT

Oh! Merci.


GEOFFROY

Bon, ben...

Je suis prêt.


GEOFFROY rejoint VINCENT devant le comptoir. GEOFFROY porte une cravate et un veston.


VINCENT

Oh!

T'es chic!


GEOFFROY

Tu trouves?

Pourtant, j'ai mis

une vieille guenille.

C'est le veston

de mon ancienne école.


GUYLAINE

Geoffroy,

t'as ton lunch?


GEOFFROY

Oui.


GUYLAINE

Tiens.

Ça, c'est ton allocation

pour la semaine,

pis... une petite piasse

à Guylaine!

Ça donne droit à un petit jus

quand t'achètes

une petite galette.


GEOFFROY

Merci.


VINCENT

Bon, ben,

let's go!

Salut, Guylaine!


GUYLAINE

Bonne journée!


Dans le couloir, NADYA termine de remplir un coupon pour la boîte de suggestions. FRANK tient les livres de NADYA.


NADYA

Bon!

Merci.


FRANK fait quelques pas dans le corridor. NADYA se tient debout, près de la boîte.


FRANK

De rien.

Nadya...

Dis-moi s'il te plaît

que t'as pas l'intention

de rester plantée

à côté de la boîte

toute la journée

pour empêcher les autres

de déposer leurs suggestions?


NADYA

Ben non.


MATHIS rejoint NADYA et FRANK dans le corridor.


MATHIS

Salut, Frank.

C'est ici,

les activités parascolaires?


FRANK

Tu veux dire, les suggestions

de sorties parascolaires?


NADYA

Parce que c'est pas ici!


FRANK

Nadya!


MATHIS

Je suis vraiment ici

pour les activités

parascolaires.

Les sports, les équipes,

les clubs

et toutes ces affaires-là.


FRANK

T'es en retard, Mathis.

Les inscriptions,

c'était

la semaine dernière.


MATHIS

Ah non!


NADYA

Mais il est

pas trop tard

pour suggérer

une belle activité,

comme aller au Biodôme.


NADYA tend le dépliant du Biodôme à MATHIS.


MATHIS

Je suis déjà allé

trois fois au Biodôme.

Faut vraiment que

je m'inscrive à quelque chose.


FRANK

C'est pas obligatoire,

tu sais.


MATHIS

Pour ma mère, oui.


FRANK

Ah... OK, je vois.

Laisse-moi voir

ce qu'il reste.

(Consultant sa tablette électronique)

Ah! T'es chanceux, il me reste

de la place dans une activité.


MATHIS

Ah oui? Laquelle?


FRANK

Le... curling?


MATHIS lève les yeux au ciel.


Plus tard, MAUDE pianote sur un ordinateur dans le local du journal étudiant. MATHIS rejoint MAUDE.


MATHIS

Allô, Maude!

J'aimerais passer

une annonce dans le journal.


MAUDE

Euh, oui.

C'est quoi?


MATHIS

OK. "Gars qui

haït le curling

"recherche n'importe quelle

autre activité parascolaire.

"Urgent."


MAUDE

Euh, je suis pas certaine

que je comprends.


MATHIS

Ma mère m'a obligé

à m'inscrire

à une activité parascolaire,

pis j'ai dû mettre mon nom

pour le curling.


MAUDE

As-tu déjà essayé?

Peut-être que t'aimerais ça!


MATHIS lance un regard désapprobateur à MAUDE.


MAUDE

Ouais, OK,

non, j'avoue.

Mais si tu veux que quelqu'un

échange avec toi,

tu pourrais peut-être t'arranger

pour être un peu plus vendeur.


MATHIS

C'est impossible!

Le curling, c'est le pire sport

de toute l'histoire!


MAUDE

OK, bon, oui,

je vais publier ton annonce.

Mais là, je suis un peu occupée.

Je vais faire ça tout à l'heure.


MATHIS

T'as beaucoup de travail

avec le journal?


MAUDE

Oui.


MATHIS

Ça, c'est le premier

numéro de l'année?


MAUDE

Oui, oui, oui,

c'est le premier

numéro de l'année.

J'ai perdu Benjamin

pis plein d'autres journalistes

depuis la rentrée.

Tout est en retard,

et comme d'habitude,

on dirait que je suis la seule

que ça dérange.


MATHIS

Dirais-tu que le journal,

c'est une activité parascolaire?


MAUDE

Non, c'est plus que ça.

C'est un emploi à temps plein.


MATHIS

Ben là, penses-tu

que je pourrais participer?


MAUDE

Participer ou faire

semblant de participer

pour que ta mère

te fiche la paix?


MATHIS

Non,

participer pour vrai!

J'aimerais vraiment ça,

faire partie du journal.


MAUDE

OK! Qu'est-ce que

tu voudrais faire?


MATHIS

J'aime vraiment lire.

Je pourrais parler des livres

que je lis, toutes les semaines.


MAUDE

Genre de chronique littéraire?

OK!

Go! Vas-y, parle-moi

du dernier livre que t'as lu.


MATHIS

Là, maintenant?


MAUDE

Hum-hum.


MATHIS

Euh...

(Fouillant dans son sac)

Ah! Je l'ai.


VINCENT fait visiter l'école à GEOFFROY. VINCENT et GEOFFROY entrent dans la salle des pas perdus.


VINCENT

Ici, c'est la SDPP.

C'est là qu'on bouffe,

le 3/4 du temps.


GEOFFROY

Ah! OK. Il y a...

Il y a vraiment pas

de cafétéria?


VINCENT

Oui, on vient

de la visiter.

C'est juste qu'on aime mieux

manger ici.


GEOFFROY

OK, c'était

vraiment ça, là,

la cafétéria?


VINCENT

Qu'est-ce que tu veux dire?


GEOFFROY

Ah non, rien! C'est juste...

C'est juste que je pensais

que tu faisais une blague.


VINCENT

Hum.


GEOFFROY

Parce que vu

la taille du menu,

je me suis dit:

c'est peut-être plus

du type bistro ou petit café.

Y a-t-il une alternative

aux alentours?


VINCENT

Oui, le casse-croûte

de l'aréna.


GEOFFROY

Ah.


VINCENT intercepte FRANK dans le corridor.


VINCENT

Hé, Frank!

As-tu deux secondes?


FRANK

Oui.

(Regardant GEOFFROY)

Hé! Laisse-moi deviner:

t'es le nouveau

qui commence aujourd'hui?


GEOFFROY

Oui.


FRANK

Guylaine

m'a parlé de toi.


VINCENT

Il s'appelle Geoffroy.


GEOFFROY

Geoffroy Deguire,

quatrième du nom.

Enchanté de faire

votre connaissance.


FRANK

Frank.


VINCENT

Frank est le responsable

des loisirs.


GEOFFROY

Oh! Les loisirs!

Vous devez être un bon golfeur.


FRANK

Euh, non,

pas vraiment.


VINCENT

En passant,

tu peux lui dire "tu".


GEOFFROY

Ah, je vois, OK.

Un peu plus du type chasseur.

La perdrix? Le gros gibier?

Pow!


FRANK

Ha! ha! ha!

Non, j'ai jamais touché

à une arme de ma vie.


GEOFFROY

Ah.

Chacun ses goûts.


FRANK

Oui.

Les gars,

je peux compter sur vous

pour les ventes de tablettes

de chocolat de fin d'étape?


VINCENT

Euh...

Sûrement.


FRANK

Eh boy...

Quel enthousiasme!

J'ai compris.

Salut, Geoffroy!


GEOFFROY

Oui.


FRANK quitte la salle.


VINCENT

Bon, on a pas mal

fait le tour.

As-tu des questions?


GEOFFROY

Non.


VINCENT

On va aller

visiter ton casier.


MATHIS et MAUDE discutent dans le local du journal. MATHIS tient un document dans ses mains.


MATHIS

Regarde comment c'est bien

fait, avec toutes les images.

C'est sûr

qu'après avoir lu ça,

t'es un pro de la perceuse.


MAUDE

Tu veux faire

une chronique littéraire

sur un manuel d'instructions

d'une perceuse?


MATHIS

Ben oui!

En fait, je pense même

que c'est mon livre préféré.


MAUDE

Tu te sers souvent de ça,

toi, une perceuse?


MATHIS

Non, mais je lis ça

pour le fun.

J'aime ça savoir

comment les choses fonctionnent.

Et imaginer comment

je pourrais m'en servir

si jamais

j'en ai besoin.


MAUDE

OK. Je pense que

c'est la chose la plus bizarre

que j'ai entendue

de toute ma vie.


MATHIS

Ah. Tu devrais lire

le manuel d'instructions

du fer à friser

de ma grand-mère.

Ça, c'est bizarre.

C'est comme de l'allemand

traduit en russe,

retraduit en français!

Écoute,

si tu veux,

je te l'apporte.


MAUDE

Désolée, mais je pense pas

que ça va m'intéresser.

En fait, je pense que ça va

intéresser personne.


MATHIS

Ça fait que je vais être

obligé de jouer au curling.


MAUDE

Ben non!

On laisse faire

la chronique littéraire,

mais tu peux essayer

journaliste, hein?

Pourquoi

tu prends pas la journée

pour faire un reportage

intéressant sur un autre sujet?

Si c'est bon, je te prends.


MATHIS

Un reportage sur quoi,

par exemple?


MAUDE

Sur l'actualité scolaire.

Pour être

un bon journaliste,

faut pas avoir peur de creuser

pour faire sortir la nouvelle,

pour trouver

quelque chose qui punche,

un truc qui va

intéresser les gens,

un truc qui fesse fort, oui!


MAUDE donne une carte de presse à MATHIS.


MAUDE

Bon, tiens.

Avec ça, tu vas pouvoir

filmer dans l'école

sans que Mona t'achale.


MATHIS

Je filme avec quoi?


MAUDE

Avec ton cellulaire.


MATHIS

On peut filmer

avec un cellulaire?


MAUDE

Tu savais pas ça?


MATHIS

Ben non! J'ai pas encore lu

le mode d'emploi.

Je te niaise!

Fais-moi confiance,

tu seras pas déçue.


VINCENT et GEOFFROY discutent dans la salle des pas perdus.


GEOFFROY

Donc si je comprends bien,

vous avez pas de massothérapeute

qui s'occupe de vous après

vos cours d'éducation physique?


VINCENT

Euh, non.

Ha! ha! ha!


GEOFFROY

C'est super dangereux

de pas se faire masser

après un bain de glace.


VINCENT

On n'a pas de bain de glace!

Ha! ha! ha!


GEOFFROY

Qu'est-ce que vous faites

après votre bain-tourbillon?


VINCENT

Ha! ha! ha!

Sérieux, Geoffroy,

je pense que je commence

à comprendre

ce que t'essaies

de faire.


GEOFFROY

Ah oui?


VINCENT

Oui, pis...

T'es vraiment pas obligé

de faire ça.


GEOFFROY

Tu penses?


VINCENT

Ben oui! On n'est pas

à St-Placide, ici.

On n'est pas snobs.

T'es pas obligé

de faire semblant.

On s'en fiche, de l'argent.


GEOFFROY

Ah, pour vrai,

vous vous en fichez?


VINCENT

(Acquiesçant)

Hum!


GEOFFROY

Tu peux pas savoir

à quel point ça me stressait

d'être obligé

de faire semblant d'être pauvre.


GEOFFROY compose un numéro sur son cellulaire.


GEOFFROY

Oui, allô?

Oui. Préparez-vous, je viens

dîner à Montréal avec un ami.

Oui, Geoffroy Deguire,

exact.

Une table pour deux

à la Queue de licorne, c'est ça.

Au revoir!

(Raccrochant)

Bon!


VINCENT

Qu'est-ce que tu fais?


GEOFFROY

Je nous réserve une table

à la Queue de licorne?


VINCENT

Mais t'as un lunch,

man!


GEOFFROY ouvre son sac à lunch. GEOFFROY dépose une boîte de conserve sur la table.


GEOFFROY

J'ai fait semblant.

J'ai aucune idée

comment faire ça.


VINCENT

Tu mets de la bouffe

dans un sac.


GEOFFROY

Chez nous,

on avait un cuisinier.

Et à l'école,

on avait un traiteur.


VINCENT

OK, pis comment tu veux

qu'on aille manger à Montréal?

L'autobus est dans 30 minutes.


GEOFFROY

Ben...

On a juste à prendre

mon hélicoptère.


GEOFFROY fabrique un avion avec un billet de dix dollars. GEOFFROY lance l'avion dans les airs. L'avion tombe par terre.


VINCENT

Ah oui, un hélicoptère.


GEOFFROY

Ça va?


VINCENT fait semblant d'attacher son soulier.


VINCENT

Oh oui, oui, oui.

Hé, je pensais à ça,

tu pourrais peut-être

nous commander une pizza?

Ce serait moins compliqué.


VINCENT ramasse le billet de dix dollars à l'insu de GEOFFROY.


GEOFFROY

OK, c'est

comme tu veux.

Tu vas où?


VINCENT

Euh, je m'en vais

aux toilettes et je reviens,

ça sera pas trop long.


Plus tard, MATHIS utilise son cellulaire pour se filmer. MATHIS fait une entrevue avec FRANK.


MATHIS

Donc aujourd'hui, on est

avec Frank, le gars des loisirs,

et il va nous parler

des sorties de cette année.

Frank...


FRANK

Hum?


MATHIS

Est-ce que t'as des scoops

à nous révéler?

Tu peux me le dire,

ça va rester entre moi

et les téléspectateurs.


FRANK

Pas vraiment.

Mais je pense à ça,

si tu fais partie du journal,

qu'est-ce qui se passe

avec le curling?


MATHIS

Bah, je laisse ma place

à un autre chanceux, hein?

Ha! ha! ha!

Hé, est-ce qu'on va aller

à La Ronde, cette année?

Tu peux me le dire,

ça reste entre nous.


FRANK

Youhou... Je te rappelle

que t'es inscrit.

Tout est arrangé

avec l'entraîneur.


MATHIS

Je vais trouver

un remplaçant.

J'ai mis une annonce

dans le journal.


FRANK

J'espère,

parce que je t'avoue

que j'ai vraiment pas le temps

de m'occuper de ça.

J'ai dû travailler fort

pour convaincre l'entraîneur

de t'accepter même si

t'as jamais joué avant.


MATHIS se remémore les paroles de MAUDE.


VOIX DE MAUDE

Un bon journaliste...

Trouver quelque chose

qui punche,

un truc qui va

intéresser les gens,

un truc qui fesse fort!

Un truc qui va

intéresser les gens.

Un truc qui fesse fort!

Ça, c'est plate, Mathis!

C'est plate!

Tu vas être obligé

de jouer au curling, mon beau!


FRANK

S'il y a personne, il y a

quelqu'un qui va être pénalisé.

Tu comprends?


MATHIS

"No problemo."

Mais là, peut-on parler

des sorties, s'il te plaît?


FRANK

Nadya, viens, viens.


NADYA

Oui?


FRANK

(S'adressant à MATHIS)

Toi, tu veux

un reportage intéressant.


MATHIS

Hum.


FRANK

(S'adressant à NADYA)

Toi, tu veux aller

au Biodôme.


NADYA

Oui.


FRANK

Parle de tes singes

dans son reportage.

Ça va peut-être

convaincre les gens

d'embarquer

dans ton projet de sortie,

et ça va t'éviter de passer

la journée à côté de la boîte.

OK?


FRANK quitte l'entrevue.


MATHIS

OK!

On commence quand?


VINCENT et GUYLAINE discutent au casse-croûte.


VINCENT

Il hallucine des hélicoptères!

Je vous le dis, il est fou!


GUYLAINE

Ben non, il est pas fou.


VINCENT

Il est quoi, d'abord?

Le pire menteur de l'histoire?


GUYLAINE

Ben non.

Il est pas menteur

non plus.

Les parents de Geoffroy

ont vraiment un hélicoptère.

La famille

de Geoffroy

est multimillionnaire.


VINCENT

Multimillionnaire?

Pourquoi vous

m'avez rien dit?


GUYLAINE

Ça aurait vraiment

changé quelque chose?


VINCENT

Ben oui, mettez-en

que ça change quelque chose!


GUYLAINE

C'est ça,

on s'est dit

que c'était peut-être pas

une bonne idée

de le crier

sur tous les toits.


VINCENT

Pis qu'est-ce

qu'il fait ici,

dans notre école sans salle

de projection privée?


GUYLAINE

Geoffroy, c'est pas

un mauvais petit gars,

mais il est un peu

déconnecté de la réalité.

Ma soeur et mon beau-frère

se sont dit

que ça lui ferait

peut-être du bien

d'être dans le vrai monde

pour un petit bout de temps.


VINCENT

Dans le vrai monde?


GUYLAINE

La vie normale.

Qu'il réalise

que c'est pas tout le monde

qui va manger

en hélicoptère, le midi.


VINCENT

C'est un vrai succès, hein?


GUYLAINE

Ben là...

Ça va lui prendre

un petit peu de temps

pour s'adapter, mais...

Moi, je suis certaine

que ça va bien aller.


VINCENT

Pis moi, je suis le gars

qui va être censé d'aider

le millionnaire à...

à aimer sa nouvelle vie

dans notre école de ploucs?


GUYLAINE

Oui, oui. Parce que si on a

pensé à toi, Vincent,

c'est parce qu'on le sait

que t'es capable.

Oh, et tiens, une autre belle

piasse à Guylaine.


Plus tard, MATHIS fait une entrevue avec NADYA. MATHIS filme l'entrevue avec son téléphone.


NADYA

Donc, ce qu'il faudrait,

c'est que les gens comprennent

que ce serait

complètement ridicule

de manquer notre sortie...


MATHIS se remémore les paroles de MAUDE.


VOIX DE MAUDE

Youhou!

J'ai dit un truc

qui va intéresser les gens!

Un truc qui fesse fort!

Ça aussi, c'est plate, Mathis!

C'est plate!

Curling!


NADYA

... personne mette

sa suggestion dans la boîte.

Tu comprends? Oui.


GEOFFROY entre dans la salle des pas perdus, poussant un chariot rempli de boîtes de pizza.


GEOFFROY

Pizza pour tout le monde!


NADYA délaisse l'entrevue pour se précipiter sur les pizzas.


Plus tard, GEOFFROY mange de la pizza dans la salle. VINCENT et MAUDE rejoignent GEOFFROY. VINCENT transporte des boîtes de tablettes de chocolat.


VINCENT

Qu'est-ce qui

se passe ici?


GEOFFROY

J'ai écouté ton idée.

J'ai commandé de la pizza.


MAUDE

Pour toute l'école?!


GEOFFROY

Oui, je me suis dit

que ce serait

une bonne façon de m'intégrer.

Mais le livreur

a oublié les frites.


VINCENT

Ah! Tu sais que t'avais pas

besoin de faire ça.

Comme je t'ai dit,

on n'est pas à St-Placide.

On s'en fout,

de l'argent.


VINCENT dépose les boîtes sur la table, devant GEOFFROY.


VINCENT

Tadam!

Deux belles grosses boîtes

de 60 tablettes.


GEOFFROY

Ah. Euh, les gens

aiment mieux le chocolat?

C'est ça que

j'aurais dû acheter?


VINCENT

Ah non, non!

Ça nous sert juste pour financer

les sorties de fin d'étape.


MAUDE

En t'impliquant

avec le chocolat,

tu vas encore mieux t'intégrer

qu'avec la pizza.


GEOFFROY

Ah, OK!

Je comprends, là.

"Vendre ensemble."


VINCENT

C'est sûr que tu vas

peut-être pas être

aussi bon que moi

au début,

parce que...

je suis le meilleur vendeur

de l'école.


GEOFFROY

Elles sont combien,

tes tablettes?


VINCENT

4$ chaque.


GEOFFROY compte dans sa tête. GEOFFROY sort une pile de billets de banque de sa poche.


GEOFFROY

480$.

C'est réglé.


MAUDE

Hein? Non, non, non!

C'est parce que

c'est pas comme ça

que ça fonctionne, d'habitude.

Hein, Vincent?


VINCENT compte les billets avec intérêt.


MAUDE

Euh, Vincent?


NADYA rejoint GEOFFROY, VINCENT et MAUDE dans la salle.


NADYA

Oh non! Quelqu'un a volé

la boîte à suggestions!


MATHIS est dans le corridor, se filmant avec son téléphone.


MATHIS

C'est ici

que le crime a été commis.

Un endroit très passant.

Le problème: personne n'a vu

rien de ce qui s'est passé.

Mathis en direct,

ça commence maintenant.


NADYA rejoint MATHIS.


NADYA

Qu'est-ce que tu fais, là?

Y a-t-il

une scène de crime, ici?


MATHIS filme NADYA.


MATHIS

Je suis journaliste.

Le public a le droit de savoir.

C'est vous

qui avez volé la boîte?


NADYA

Hé, wô!

Pourquoi j'aurais fait ça?

C'est moi

qui ai rapporté le crime.


MATHIS

Habile mise en scène.

Plus tôt dans la journée,

vous avez confié aux caméras

de Mathis en direct

que vous vouliez obtenir

l'exclusivité de la boîte.


NADYA

Ç'a pas rapport pantoute!


MATHIS

Le seul moyen

de s'assurer que personne

ne dépose ses suggestions

dans la boîte à suggestions,

c'était de dérober

la boîte à suggestions!


NADYA

Oui, mais c'est pas moi!


GEOFFROY rejoint NADYA et MATHIS.


GEOFFROY

Salut. C'est toi,

le journaliste?


MATHIS

Oui. Mathis,

de Mathis en direct.


GEOFFROY

Geoffroy Deguire,

quatrième du nom.


MATHIS

Saviez-vous

que dans 65% des cas,

le criminel revient toujours

sur son lieu du crime?


GEOFFROY

Ah...


MATHIS

(Accusant GEOFFROY)

Où avez-vous mis la boîte?


GEOFFROY

Non, je l'ai pas volée.

Je viens offrir une récompense

à celui qui va la trouver.


MATHIS

Belle façon

de camoufler son crime.


GEOFFROY

Non, je camoufle rien.

Je m'implique.


GEOFFROY sort une pile de billets de banque de sa poche.


GEOFFROY

J'offre 500$.


NADYA

Tu niaises, là?


GEOFFROY

OK, euh...

1000$?


MATHIS

(Surpris)

Ha!


MAUDE et VINCENT discutent au casse-croûte.


MAUDE

Qu'est-ce que tu fais?

On attend Guylaine.


VINCENT

Mais j'ai pas envie

de le stooler.


MAUDE

Ç'a pas rapport

avec le stooler.

Le gars va tellement

se mettre dans le trouble

s'il continue

à balancer son argent

comme ça à n'importe qui.

Ça peut même

être dangereux.


VINCENT

Mais il essaie juste

de se faire des amis.

Je suis censé l'aider,

pas l'empêcher.


MAUDE

C'est pas mieux si les gens

deviennent amis avec lui

juste parce qu'il a de l'argent.


VINCENT

Tu vois ben

que Guylaine est pas là.

Envoye, viens-t'en.


GUYLAINE rejoint MAUDE et VINCENT dans le casse-croûte.


GUYLAINE

Ah! Le monde

est après virer fou!

J'ai trouvé deux jeunes

dans le conteneur à déchets

en arrière de l'aréna.


VINCENT

Hein?

Qu'est-ce qu'ils faisaient là?


GUYLAINE

Je sais pas trop.

Ils disaient qu'ils cherchaient

une boîte à suggestions.


MAUDE

Ah ben justement,

Vincent a quelque chose

à vous dire à propos de ça.


VINCENT

Geoffroy a apporté

un peu d'argent avec lui, pis...

Il a commencé

à s'en servir.


GUYLAINE

Le monde est au courant.


MAUDE

Disons qu'il se gêne pas

pour le montrer.


VINCENT

Mais je veux pas

le mettre dans le trouble.


GUYLAINE

Ben non... T'as bien fait

de m'en parler.

Je m'en occupe.


GEOFFROY et NADYA sont dans la salle des pas perdus. Plusieurs élèves rapportent des boîtes à GEOFFROY. GEOFFROY fait le décompte des boîtes.


GEOFFROY

Et donc la quatrième boîte...

Wow! Vous êtes passionnés!

Et on est rendus à la cinquième

boîte. Cinq boîtes.

Est-ce qu'il y a

quelqu'un d'autre

qui veut

en ramener une? Oui!

Six boîtes! Mon dieu!

Il y a de l'effort là-dedans.

Vous êtes très, très bons.

Je suis impressionné.


MATHIS rejoint GEOFFROY et NADYA en transportant une boîte.


MATHIS

Je l'ai! Je l'ai!


GEOFFROY

OK, donc on a

un grand total de sept boîtes.


MATHIS

Non! C'est la mienne,

la vraie.


GEOFFROY

Oh, huit boîtes.

Tu peux la mettre

avec les autres "vraies" boîtes.


MATHIS

Ma boîte,

c'est la vraie de vraie!


NADYA

Je sais comment faire

pour trouver LA vraie boîte.


GEOFFROY

Non, non, on s'en fout.

C'est trop drôle

que tout le monde

ait fabriqué des "boîtes".

Pour l'effort, je vais

vous donner chacun 1000$.


VINCENT entre dans la salle. VINCENT bloque le passage à GEOFFROY.


VINCENT

OK, OK!

OK, tout le monde, du calme.

C'est une blague.


MATHIS

Ben non! Il a de l'argent

dans ses poches, je l'ai vu.


VINCENT

Euh, non, non.

C'est des faux billets.

C'est une nouvelle promotion

au casse-croûte.

Les piasses à Guylaine!


GUYLAINE entre dans la salle.


GUYLAINE

Non, non.

C'est pas des piasses

à Guylaine.

C'est vrai que Geoffroy

a beaucoup de sous.

Mais c'est pas vrai

qu'il va commencer

à distribuer son argent

à gauche et à droite.


FRANK entre dans la salle, tenant un bon de commande dans les mains.


FRANK

OK!

Quelqu'un peut

m'expliquer pourquoi

on a reçu un bain de glace

thérapeutique au nom de...

de Geoffroy Deguire,

quatrième du nom?


GEOFFROY

Vu que vous en aviez pas,

je me suis dit

que ça pourrait être utile.


GUYLAINE

Il y aura pas

de bain de glace

thérapeutique.

Il y aura pas de 1000$,

il y aura pas de cinéma maison

ou de pizza.


GEOFFROY

Mais j'ai un hélicoptère,

si vous voulez faire un tour.


GUYLAINE

Il y aura pas de tour

d'hélicoptère non plus.


Les élèves quittent la salle.


GEOFFROY

Merci, ma tante.


GUYLAINE

Je suis désolé, mon grand,

mais c'est pas comme ça

que ça marche, dans la vie.

Des amis, ça s'achète pas.


Plus tard, VINCENT est chez lui, discutant avec GEOFFROY.


GEOFFROY

Ç'a l'air

que j'aurai pas d'amis.


VINCENT

De quoi tu parles?

On s'en fout, d'eux autres.


GEOFFROY

Ma tante

a tout "scrappé".


VINCENT

Pantoute.

Elle a raison, ta tante.

Hum!


On sonne à la porte. VINCENT va ouvrir.


VINCENT

Salut!


FRANK

Salut!

Excuse-moi de débarquer

chez vous comme ça.


VINCENT

C'est correct, entre.


FRANK

Salut, Geoffroy.


GEOFFROY

T'as changé d'idée pour

le bain de glace thérapeutique?


FRANK

Non, je voulais te remercier

pour ta générosité,

mais on va procéder

de la manière habituelle

pour les tablettes de chocolat:

en allant achaler le monde

avec notre porte-à-porte.


FRANK redonne l'argent à GEOFFROY.


GEOFFROY

Ouais.

J'ai vraiment le tour

pour me faire des amis.


VINCENT

Non, non,

je suis sûr que demain,

tout le monde va avoir

tout oublié.

Pis moi,

je te laisserai pas tomber.


GEOFFROY

C'est pas en se faisant

oublier qu'on se fait des amis.


FRANK

Qu'est-ce que tu dirais

de recommencer à zéro?


GEOFFROY

Comment tu peux faire ça?


FRANK

Quel sport tu pratiques,

à part le golf

et la chasse au gros gibier?


MATHIS rejoint MAUDE dans le local du journal. MATHIS transporte une boîte sous le bras. Plusieurs autres boîtes traînent sur un bureau près de MAUDE.


MAUDE

Hé, Mathis!

Bonne nouvelle!

Frank vient de m'écrire:

il t'a trouvé

un remplaçant

pour le curling.


MATHIS

Wow! Pauvre lui.

Hé, as-tu eu le temps

de regarder mon reportage

sur la crise

de la boîte?


MAUDE

Oui...


MATHIS

Pis? Ça fessait, hein?


MAUDE

Pas pantoute.

Mais c'est ça

qui était drôle!

T'étais tellement

trop sérieux!


MATHIS

T'as pas aimé

mon sujet?


MAUDE

Oui, oui, c'était cool,

mais c'est surtout

ta façon de le traiter

qui retenait l'attention.


MATHIS

Tu veux que je fasse

des reportages humoristiques?


MAUDE

Tu sais,

on est dans une école.

C'est vrai

qu'il se passe pas

des tonnes de trucs

sensationnels à tous les jours.

Aussi bien en rire et pas trop

se prendre au sérieux.


NADYA entre dans le local.


NADYA

Tassez-vous,

c'est vraiment sérieux.

Faut que je trouve

ma boîte.


MATHIS

Euh... c'est pas TA boîte.


MATHIS

Ouais, pis bonne chance,

elles sont toutes pareilles.


NADYA

Oh que non!

Elles sont pas toutes pareilles.


Dans la cuisine chez VINCENT, FRANK, GEOFFROY et VINCENT poursuivent leur discussion.


GEOFFROY

(Enthousiaste)

J'en reviens pas!

Vous avez une équipe de curling?


FRANK

Oui! Bon, c'est pas le sport

le plus populaire,

mais on se débrouille.


GEOFFROY

Au moins, j'aurai pas l'air

d'un extraterrestre

pendant quelques heures

par semaine.


FRANK

Pourquoi

tu demandes pas à Mathis

de t'interviewer

pour le journal?

Tu pourrais te présenter.


VINCENT redonne le billet de banque plié en avion à GEOFFROY.


VINCENT

Tiens, ça aussi

pourrait t'aider.


GEOFFROY

Je te remercie, mais j'en ai

déjà plein, des comme ça.


VINCENT

Non, mais on va se servir

de celui-là

pour acheter quelque chose

de vraiment spécial.


Dans le local du journal, NADYA fouille dans les boîtes.


MAUDE

Comment tu vas faire

pour la reconnaître?


NADYA

Avec ce qu'il y a dedans.


MAUDE

Pis?


NADYA

(Ouvrant une boîte)

Ah! Tous les papiers

que j'avais remplis

sont dans celle-là!

(S'adressant à MATHIS)

C'est toi qui l'avais?


MATHIS

Oui, je le dis

depuis tantôt!


NADYA

Je suis sûre

que t'as volé la boîte

juste pour faire

un meilleur reportage.


MATHIS

Ben non!

J'aurais jamais fait ça!


NADYA quitte le local avec la boîte.


MAUDE

J'espère.

Parce que ça s'appelle

provoquer une nouvelle.


MATHIS

Euh, juste pour savoir,

comme ça, s'il y avait un...

un manuel d'instructions

pour les journalistes,

ça, ça serait à quelle page

que ce serait écrit?


MAUDE

Page 1, en rouge.

Tu vas faire ton premier

reportage là-dessus.

Ça va t'apprendre.


MATHIS

Un peu comme

un manuel d'instructions?


MAUDE

Demain, première heure,

sur mon bureau.


Plus tard, VINCENT est dans sa cuisine, déposant sur le comptoir différents items pour faire un lunch. GEOFFROY prend des notes.


GEOFFROY

Là, t'as acheté

tout ça avec 10$?


VINCENT

Oui. À l'épicerie,

il y a des affaires

qu'on appelle

des spéciaux.

Quand c'est en spécial, ça veut

dire que c'est moins cher.

Donc premièrement,

tu vas mettre de la mayonnaise

sur tes tranches de pain,

mais tu fais

vraiment attention

pour ne pas te couper

avec le couteau! Ha!

Après, tu mets les quatre

tranches de jambon dessus.


GEOFFROY

OK, attends, attends.

Va pas trop vite, OK?


VINCENT

Pis après, tu vas être rendu

un pro des sandwichs.


GEOFFROY

Ma tante Guylaine

va tellement être contente.

Elle va pleurer

de joie.


VINCENT répond à un appel sur son téléphone.


VINCENT

Oui, Nadya?

Un singe-araignée?

Oui, oui, je l'entends crier.

Euh, je sais pas trop.

Attends, attends deux secondes.

(S'adressant à GEOFFROY)

Nadya fait dire

qu'elle a retrouvé

un singe-araignée et son éleveur

devant chez elle.


GEOFFROY

Ah oui, oui!

J'ai appelé un ami de mon père

qui en avait un.

Je me suis dit que ça nous

éviterait d'aller au Biodôme.


VINCENT

(Parlant au téléphone)

Euh, oui, Nadya?

C'est Geoffroy.

Oui, lui non plus,

ça lui tentait pas trop

d'aller au Biodôme.

De rien! Bye.


VINCENT raccroche.


VINCENT

Tu viens vraiment

d'une autre planète, toi, hein?


GEOFFROY

Mais là, le jambon,

il va au-dessus ou en dessous

de la tranche de pain?


VINCENT

Ça dépend si c'est celle

du dessus ou du dessous.


GEOFFROY

Je comprends rien.


Fin de l'épisode


MÉLANIE et MAUDE s'adressent au public de l'émission.


MAUDE

Viens sur le site

de l'émission.


MÉLANIE

Il y a du nouveau

à toutes les semaines.


L'adresse internet suivante apparaît: «tfo.org/subitotexto».


Générique de fermeture


Épisodes de Subito Texto

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par