Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Dead Sami

C´est le jour du show des Dead Poitras à l´aréna. Sami est très excité car il y va avec Jennifer. Mais à sa grande surprise, Kevin, le claviériste du band, s´est foulé le poignet et comme il ne peut pas jouer, il demande à Sami de le remplacer sur scène. Sami capote : il va faire un show avec les Dead Poitras ! Sauf que Fatima refuse qu´il fasse un spectacle avec des petits bums comme Kevin et ses amis.



Réalisateur: Sylvain Roy
Acteurs: Rose-Maïté Erkoreka, Camille Felton, Louka Grenon
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Générique d’ouverture


Titre :
Subito texto


BRANDON-LEE et SAMI entrent dans le casse-croûte de l’aréna en criant. Ils tiennent chacun un billet de spectacle.


BRANDON-LEE ET SAMI

Yeah!

Dead Poitras!


SAMI

(Chantant)

♪♪ La société des vidanges ♪


BRANDON-LEE

(Chantant)

♪ Je m’en fous

puis ça m’arrange ♪♪

Ça va être malade!


SAMI

Mets-en.


SAMI reçoit un message texte de JENNIFER.


JENNIFER

(Par message texte)

G vraiment hâte au show :))


BRANDON-LEE

(Chantant)

♪♪ La société des vidanges ♪♪


SAMI

(Consultant son téléphone)

Connais-tu le groupe qui fait

la première partie?

Minute Papillon...


BRANDON-LEE

Ouais. Il paraît que c’est

full poche.


SAMI

Ah... Mais c’est pas grave,

c’est pas eux qu’on va voir!

C’est les...


BRANDON-LEE ET SAMI

(Criant)

Dead Poitras!


BRANDON-LEE

(Chantant)

♪♪ La société des vidanges ♪


SAMI

(Chantant)

♪ Je m’en fous puis ça m’arrange ♪♪


KEVIN vient les rejoindre. Son bras est dans le plâtre.


SAMI

Kevin?


KEVIN

Salut...


BRANDON-LEE

T’es... t’es blessé?


KEVIN

Non, non, je mets ça pour le fun...


BRIGITTE et JENNIFER sont dans la salle à manger des Beaucage. Pendant que JENNIFER emballe des savons, BRIGITTE referme son ordinateur.


BRIGITTE

Ça y est! Mon billet

d’avion est acheté.


JENNIFER

Hein! Tu vas me rapporter

un souvenir, hein?


BRIGITTE

Qu’est-ce que t’en penses?


MARIE arrive à ce moment.


MARIE

Coudonc, je savais pas

que je vivais

dans une usine

de savons, moi!

Vous avez vraiment réussi

à vendre tout ça?


JENNIFER

Oui, c’est la plus

grosse commande

de l’histoire

de Brigitte et filles.


MARIE

Wow! Bravo!

Hé! C’est donc bien le fun!


BRIGITTE

Il y a aussi mes échantillons,

pour le Salon du savon,

en Suisse.


MARIE

Tu t’en vas pas en Suisse?


BRIGITTE

Je te l’avais pas dit?


MARIE

C’est donc bien le fun!


BRIGITTE

Oui, il y a un super gros

salon du savon, là-bas.

Je vais en profiter pour trouver

des nouveaux ingrédients.


JENNIFER

Elle vient juste d’acheter

son billet d’avion.


MARIE

Ah! La Suisse!

T’es tellement chanceuse!

Je savais pas que tes affaires

allaient bien comme ça!


BRIGITTE

Quand même!


MARIE

Wow!


JENNIFER

Et en plus, le salon est

dans un village tellement hot!


BRIGITTE

Dans les Alpes, imagine!


MARIE

Pas dans les Alpes?

Ah! Chanceuse!

J’aimerais tellement ça

aller là-bas, moi!

Des fois, là, je trouve

que la maison est

tellement petite que...

j’étouffe!


MARIE s’en va et, au bout d'un moment, BRIGITTE s’adresse à JENNIFER.


BRIGITTE

As-tu compris

la même chose que moi?


JENNIFER

Quoi?


BRIGITTE

Bien... je pense que Marie,

elle aimerait ça

qu’on déménage.


De leur côté, BRANDON-LEE et SAMI discutent avec KEVIN un des membres des Dead Poitras.


BRANDON-LEE

Tu t’es foulé le poignet?

Deux jours avant le show?


KEVIN

Bien oui... penses-tu

que j’ai fait exprès?


SAMI

OK... puis comment

c’est arrivé?


KEVIN

Je niaisais avec Mammouth...


SAMI

Votre drummer?


BRANDON-LEE

Connais-tu un autre Mammouth?

Puis?


KEVIN

Bien, on se tiraillait,

il m’a fait une jambette

puis je suis mal tombé.


BRANDON-LEE

Ça veut dire

qu’il y aura pas de show?


KEVIN

Non.

Sauf si je trouve un remplaçant.

(S’adressant à SAMI)

Hé! Toi, ça te tente?


SAMI

De quoi?

De jouer à ta place?


KEVIN

Bien oui!


SAMI

Sur scène?


KEVIN

Bien non, tu sais...

dans les toilettes.


SAMI

Ah... OK!

Tu me niaises...


BRANDON-LEE

Évidemment qu’il niaise, là...

Elle est bonne.


KEVIN

C’est pas une joke.


SAMI

Hein?


KEVIN

T’es full bon au clavier

et tu connais toutes nos tounes.


SAMI

Bien... oui.


KEVIN

Bon. Veux-tu me remplacer

ou pas?


SAMI

Bien là... mets-en!


BRANDON-LEE

Oh! Attends, attends...

Tu niaises pas, là?

Sami va jouer

dans votre show?


SAMI

Man!

Je vais jouer avec les...

(Criant)

Dead Poitras!


SAMI

(Chantant)

♪♪ La société des vidanges ♪

♪ Je m’en fous

puis ça m’arrange ♪

♪ La société ♪

♪ Des vidanges ♪♪


BRANDON-LEE, quant à lui, a perdu son enthousiasme.


Pendant ce temps, BRIGITTE et JENNIFER poursuivent leur conversation.


BRIGITTE

Est-ce que tu te rappelles

de l’entente avec les Beaucage?

On s’était dit qu’aussitôt

que je trouvais du travail,

on déménageait.


JENNIFER

Oui, je sais bien...


BRIGITTE

Marie est pas folle,

elle voit que ça va bien,

Brigitte et filles...

elle doit se demander pourquoi

je suis pas déjà en train

de chercher un appart.


JENNIFER

Mais maman,

elle nous l’aurait dit,

si elle voulait

qu’on déménage.


BRIGITTE

Tu penses?


JENNIFER

Bien oui!

Elle est de même, Marie.

Elle niaiserait pas avec ça.


BRIGITTE

Oui, t’as sûrement raison.


JENNIFER

Comme d’habitude!


BRIGITTE

(Riant)

Ho! Ho! Petite coquine...


De son côté, KEVIN joue du clavier dans la chambre de SAMI qui, pendant ce temps, parle au téléphone.


SAMI

Oui, Jenn...

Bien oui, pour vrai:

je vais jouer avec eux!

Oui, je sais que c’est malade!

J’espère que tu vas me trouver

cool sur la scène...

OK. Moi aussi.

Bye.


SAMI raccroche.


KEVIN

Tu sais, notre nouvelle toune,

J’haïs tout?

Tu la connais?


SAMI

Oui, je la connais!

Elle est malade!


KEVIN

Mammouth a un gros solo

de drum dans celle-là.


FATIMA, la mère de SAMI, entre chez elle.


FATIMA

Allô?


SAMI

Salut, maman!


FATIMA

(entrant dans sa chambre)

Dis donc, Bolbol...


FATIMA s’approche de KEVIN en le défiant. Elle lui enlève les cheveux devant son visage, avant de lui adresser la parole.


FATIMA

Qu’est-ce que tu fais ici, toi?


KEVIN

Euh...


FATIMA

J’espère que tu vas pas

essayer de vendre

un deuxième clavier brisé

à mon fils!


KEVIN

Il y avait juste une note

de brisée!


FATIMA

Deux notes!


SAMI

C’est correct, maman,

c’est correct...

Je l’ai invité ici pour réviser

les tounes des Dead Poitras.


FATIMA

Ah! Les Dead Poitras...

Quel nom de groupe horrible!

Pourquoi tu veux réviser

leurs chansons?


SAMI

Parce que...

je vais remplacer Kevin

dans le show de ce soir!


FATIMA

Pardon?


SAMI

Il ne peut plus jouer,

à cause de son bras.

Donc, c’est moi qui vais jouer

du clavier à sa place.


FATIMA

Du clavier?


KEVIN

Non, tu sais, de la clarinette!


SAMI

Je vais faire un show à l’aréna.

C’est malade, hein?


FATIMA

Il n’en est pas question, Bolbol.


SAMI

Hein? Mais pourquoi?


FATIMA réprimande son fils en arabe avant de sortir de la chambre.


KEVIN

Qu’est-ce qu’elle a dit?


SAMI

Que j’avais pas d’affaire

avec des voyous mal polis

comme vous.


KEVIN

Ah...

OK, d’abord!


SAMI

Attends, où tu vas?


KEVIN

Trouver un autre remplaçant.


Chez les Beaucage, BRIGITTE et JENNIFER continuent d’emballer des savons.


JENNIFER

En tout cas, il va être propre,

ce client-là,

avec autant de savons!


MARIE revient dans la salle à manger avec une tablette.


MARIE

Ah! Brigitte, as-tu deux minutes?

Il y a quelque chose

que je voulais te montrer, hier,

et j’ai complètement oublié.


BRIGITTE

Ah, c’est quoi?


MARIE

Un condo, regarde!


BRIGITTE

Ah! Wow! La décoration

est super belle.


MARIE

C’est drôle, hein,

quand je l’ai vu,

j’ai tout de suite pensé à toi.


JENNIFER

C’est vrai que

c’est ton genre, maman!


MARIE

Oui, hein?

Puis, regarde, au sous-sol,

il y a un atelier.

Et tu devineras jamais!

L’ancien propriétaire

fabriquait des chandelles,

imagine-toi donc!


BRIGITTE

Ah!

Bien, coudonc...


MARIE

Oui... et, écoute,

je trouve que ce condo-là est

comme fait sur mesure pour toi!


BRIGITTE

Bien oui, bien oui...


MARIE

Des condos comme ça,

je te le dis, on n’en voit

vraiment pas souvent.


MARIE s’en va.


BRIGITTE

(S’adressant à JENNIFER en chuchotant)

Bien là...

tu me diras pas qu’elle essaie

pas de nous passer un message!


JENNIFER

Bien...


De son côté, SAMI discute avec sa mère.


SAMI

Ils sont pas si pires, maman!


FATIMA

Tu as vu comment

ils s’habillent?

Tu as vu leurs cheveux?


SAMI

Tu vas pas m’empêcher

de jouer avec eux

parce qu’ils ont des cheveux

dans la face?


FATIMA

Ils ont les ongles noirs!

Ils ont des tatouages, aussi!


SAMI

Oui, mais Morceau et Ti-Poil

sont super cool!


FATIMA

Ce sont des noms

de criminels, ça!


SAMI

Oui, mais...


FATIMA

Ce sera quoi, le tien?

Killer Mazari?


SAMI

Maman!


FATIMA

Et je suis certaine, en plus,

qu’ils boivent de l’alcool

dans les coulisses.


SAMI

Hein? Mais non!

De toute façon --


FATIMA

J’ai dit non, Bolbol!

C’est non.

Bès!


L’ordinateur de la famille émet un signal sonore annonçant un appel vidéo.


FATIMA

Tu peux aller répondre.


SAMI s’assoit devant l’écran, sur lequel apparaît JENNIFER.


JENNIFER

Allô...


SAMI

Allô.


JENNIFER

J’ai une mauvaise nouvelle.


SAMI

Pas toi aussi?

Qu’est-ce qu’il y a?


JENNIFER

Je vais déménager...


SAMI

Hein? Bien, voyons donc!


JENNIFER

Ça me tente tellement pas, Sami!

Imagine si...

si je change de quartier,

d’école et tout!


SAMI

Oui, mais... comment ça?

Vous n’êtes plus bien

chez les Beaucage?


JENNIFER

Oui, mais c’est ma tante

qui veut qu’on parte.


SAMI

Elle vous a dit ça?


JENNIFER

Non, mais...

ma mère pense

qu’elle essaie

de nous le dire subtilement.


SAMI

OK, mais...

Bien, vous devriez

peut-être lui en parler,

avant de vous faire

des idées, non?


JENNIFER

Ouais... c’est ça

qu’on va faire, là...

Puis toi, c’est quoi

ta mauvaise nouvelle?


SAMI

Je ne fais plus le show

des Dead Poitras, finalement.


JENNIFER

Quoi?


De son côté, KEVIN arrive au casse-croûte de l’aréna pour y rejoindre BRANDON-LEE. KEVIN parle au téléphone.


KEVIN

Hé! Come on, là!

C’est le plus gros show

qu’on a jamais fait!

Bien oui, OK...

Bien oui, pas grave...


KEVIN raccroche.


BRANDON-LEE

Hé! Kevin!

Qu’est-ce qui se passe,

avec Mammouth?


KEVIN

Rien.


BRANDON-LEE

Je l’ai pas entendu faire

son test de son, tantôt.


KEVIN

Ouais, puis?


BRANDON-LEE

Bien, il est malade?

Parce que si oui,

je peux le remplacer.

Moi aussi, je connais

toutes vos tounes par cœur.

Checke bien ça.


BRANDON-LEE prend ses baguettes et commence à frapper sur les tabourets autour de lui et sur son sac.


BRANDON-LEE

Trois, quatre...


KEVIN

(L’interrompant)

Non, il est juste pas arrivé!

C’est tout.


BRANDON-LEE

T’es sûr?

Parce que je suis rendu vraiment

meilleur que l’année passée.

Même... meilleur que Mammouth.


KEVIN

On n’a pas besoin d’un autre

drummer.


BRANDON-LEE

OK, bien...

d’un percussionniste,

d’abord, hein?


KEVIN

Percussionniste...

tu me niaises?


BRANDON-LEE

Je te niaise pas pantoute!

Des maracas...


BRANDON-LEE prend un pot de flocons de piments et s’en sert comme de maracas.


KEVIN

Puis un triangle,

tant qu’à y être!


BRANDON-LEE

Je pense pas qu’un triangle,

ça "fitte" dans vos tounes.


KEVIN

Puis des maracas,

ça "fitte"?


BRANDON-LEE

Bien...


KEVIN

Oublie ça, OK?

C’est pas un percussionniste

qu’il faut, c’est un claviériste.


BRANDON-LEE

Puis Sami?


KEVIN

Sami peut pas me remplacer,

finalement, sa mère veut pas.


BRANDON-LEE

Pour vrai?


KEVIN

Bien oui...


Chez les Mazari, SAMI continue son appel vidéo avec JENNIFER.


SAMI

Ma mère veut pas

que je joue dans le show.


JENNIFER

Tu dois tellement

être déçu, là...


FATIMA entre dans la cuisine et surprend la conversation qu’elle écoute.


SAMI

Bien oui, c’est mon rêve,

de jouer avec les Dead Poitras.


JENNIFER

Je sais...


SAMI

Puis là, j’avais la chance

de le faire.


JENNIFER

Il faut que t’essaies

de la convaincre.

C’est bien trop important

pour toi.


SAMI

J’ai déjà essayé,

elle veut pas.


JENNIFER

Bien oui,

mais si tu lui --


SAMI

Jenn... Jenn...

Ma mère change jamais d’idée.


JENNIFER

Je suis tellement

triste pour toi, là...

Est-ce qu’on va voir

le show quand même?


SAMI

Bien oui...

Je vais te texter avant d’aller

te chercher, OK?


JENNIFER

OK, bye...


FATIMA s’approche de SAMI.


FATIMA

C’est d’accord,

Bolbol...


SAMI

De quoi?


FATIMA

Tu peux jouer au spectacle ce soir.


SAMI

Pour vrai?


FATIMA

Oui.

Je savais pas que c’était

si important pour toi

de jouer avec les Dead Poitras.


SAMI saute au cou de sa mère.


SAMI

Merci, maman! Merci!


FATIMA

Ah! Mon grand garçon!


SAMI

Merci...


FATIMA

Allez va, va!


Au casse-croûte, BRANDON-LEE continue d’essayer de joindre les Dead Poitras.


BRANDON-LEE

Est-ce que vos tounes sont

bien compliquées à apprendre?

Genre pour quelqu’un

qui joue pas de clavier?


KEVIN

Comme toi, mettons?

Elle est bonne...


KEVIN reçoit un appel.


KEVIN

Qu’est-ce qu’il y a?

Pour vrai?

OK, j’arrive!


BRANDON-LEE

C’était qui?


KEVIN

Sami! Ça a l’air que sa mère

a changé d’idée.


BRANDON-LEE

T’es sûr que vous avez pas

besoin d’un percussionniste?

Parce que moi, je peux jouer

n’importe quoi!

Des blocs chinois,

des djembés...

des tambourines, des bongos...

de la cloche à vache...


Chez les Beaucage, BRIGITTE et JENNIFER discutent.


JENNIFER

Peut-être qu’on devrait

parler à Marie,

avant de planifier

notre déménagement.


BRIGITTE

Peut-être, mais ça me gêne.


JENNIFER

Mais imagine

qu’on capote pour rien

et qu’elle veut même pas

qu’on déménage?


BRIGITTE

T’as raison. On devrait

au moins lui demander.


JENNIFER

Ma tante?


MARIE

Oui?


JENNIFER

Est-ce qu’on peut

te déranger,

deux petites minutes?


MARIE

Oui, tu me déranges pas.

Qu’est-ce qu’il y a?


JENNIFER

Euh... Bien, on aurait

quelque chose...


BRIGITTE

À te demander.


MARIE

OK...


Le téléphone de MARIE sonne.


MARIE

Oh! Excuse-moi... je vais juste

voir c’est qui...

Oh! C’est mon collègue, il faut

absolument que je le prenne.

Ça sera pas long.

(Répondant au téléphone)

Oui, allô? Michel?

Oui...

Qu’est-ce qui se passe?

Hein? T’es pas sérieux?

Bien, ça se peut pas!

Le client a passé à la banque!

Hein?

OK, c’est beau...

On se reparle plus tard.


BRIGITTE

Mauvaise nouvelle?


MARIE

Pas mal, oui...

Je viens de perdre

une grosse vente.


JENNIFER

Oh... c’est plate, ça.


MARIE

Je sais pas pourquoi, là...

Je te dis, des fois,

ce travail-là...


BRIGITTE

C’est très difficile.


MARIE

C’est pas toujours évident.

Tant qu’à vivre

dans une usine de savons,

je suis aussi bien d’en faire

moi aussi, tu sais!

Ça serait peut-être plus facile

que d’essayer

de vendre des maisons.

Oh! Qu’est-ce que vous vouliez

me demander?


JENNIFER

Rien d’important...


MARIE

C’est sûr? OK...


BRANDON-LEE et KEVIN se rendent chez SAMI. Ils sonnent à la porte.


BRANDON-LEE

J’ai une idée pour le show, là,

ça serait écœurant, OK?

J’ai pensé à ça chez nous.

Je pense que ça va marcher.


SAMI

(Ouvrant la porte)

Hé!


BRANDON-LEE

Je niaise pas pantoute, là!

OK, écoute ça... OK?


BRANDON-LEE

(Chantant)

♪♪ La société des vidanges ♪

♪ Je m’en fous

puis ça m’arrange ♪

♪ La société des vidanges ♪

♪ An-an-anges ♪

♪ Je m’en fous ♪

♪ Puis ça m’arrange,

yeah, yeah, yeah ♪


SAMI

Qu’est-ce que tu fais?


BRANDON-LEE

(Chantant)

♪ La société des vidanges ♪♪

C’est des back vocals!

Avoue que c’est hot, hein?


KEVIN

On n’a pas besoin de choriste.

Ni de joueur de percussion,

de clarinette ou de gazou, OK?

T’es gossant.


SAMI

En tout cas.

Merci de pas avoir trouvé

un autre claviériste.


KEVIN

Ta mère veut, là?


SAMI

Oui, c’est réglé.


KEVIN

Elle va pas changer d’idée?


BRANDON-LEE

En tout cas, moi,

j’aurais pas besoin

de demander à ma mère

pour jouer avec vous autres.


FATIMA vient rejoindre les garçons dans la cuisine.


FATIMA

Ah! Kevin...

C’est gentil de donner

une deuxième chance à mon fils.


KEVIN

Ouais.


FATIMA

À propos de ce que

j’ai dit plus tôt...


SAMI

Laisse faire, maman,

c’est correct.


FATIMA

Non! Non, non, Bolbol.

C’est important.

Il faut que je m’excuse.

Hein... Hum...

Je ne voulais pas t’insulter,

tout à l’heure.

Hein?


FATIMA a une idée.


FATIMA

Ah!


FATIMA dépose une assiette de baklavas sur le comptoir.


BRANDON-LEE

Yeah! Des baklavas!


FATIMA

Prends-en un.


BRANDON-LEE

Tu vas voir, ils sont malades.


SAMI

C’est les meilleurs en ville.


KEVIN

Ouais, mon père achète

les mêmes à l’épicerie,

mais je tripe pas

tant que ça.


FATIMA

Ah... Pardon?


KEVIN

Ils me tombent un peu

sur le cœur.


SAMI

C’est parce que c’est ma mère

qui les a faits...


KEVIN

Ah ouais? Bien, coudonc...


FATIMA essaie de se calmer en se parlant à elle-même en arabe.


KEVIN

Quoi, j’ai pas le droit

de pas aimer vos baklavas?


SAMI

Non, regarde...

Kevin, c’est correct.


FATIMA parle en arabe. Elle semble impatiente.


KEVIN

Qu’est-ce qu’elle a dit?

Elle m’a encore insulté,

j’imagine?


FATIMA

Ha! Ha! Ha! Non...

Si je t’avais insulté,

jeune homme, tu le saurais...


KEVIN

Oublie ça, OK, pour le show?

Moi, je m’en vais.


SAMI

Attends, attends! T’as oublié

tes partitions dans ma chambre.


SAMI s’approche de KEVIN pour l’entraîner avec lui.


KEVIN

Ayoye! Mon bras!


SAMI

Excuse! Envoye...


SAMI et KEVIN s’en vont.


BRANDON-LEE

Moi, je les trouve full bons,

vos baklavas, madame Mazari.


BRANDON-LEE se prend une assiette qu’il remplit avec la moitié de tous les baklavas.


FATIMA

(Offusquée)

Des baklavas...

comme ceux de l’épicerie!

Pfft!


Chez les Beaucage, BRIGITTE et JENNIFER ont l’idée de débarrasser la table des savons qui l’encombrent.


JENNIFER

Bien oui, ça va lui faire plaisir.

Ça doit la gosser

d’avoir une usine

de savons dans sa cuisine.


BRIGITTE

Ah oui... Bonne idée.

On va tout apporter ça

dans ma chambre.

Tiens, ça...

Ça ici...


BRIGITTE soulève une boîte.


BRIGITTE

Oh! Oh...

Il y a du savon qui a coulé!


JENNIFER

Je m’en occupe!


Pendant que BRIGITTE et JENNIFER s’en vont dans la cuisine pour chercher des essuie-tout afin de nettoyer leur dégât, MARIE se dirige vers la salle à manger en parlant au téléphone.


MARIE

Oui, je comprends, Michel...

J’ai pas de problème avec ça.

Mais il me semble qu’on en a

beaucoup, ces temps-ci, non?


MARIE met le pied dans le savon et tombe lourdement sur le plancher.


MARIE

Ah!


Dans la chambre de SAMI, BRANDON-LEE mange les baklavas, pendant que SAMI et KEVIN discutent.


SAMI

Je peux faire le show,

je te l’ai dit.


KEVIN

Oublie ça. Je suis tanné

de niaiser avec toi et ta mère.


SAMI

T’avais juste à pas

l’insulter, c’est tout.


KEVIN reçoit un message texte de Mammouth, le batteur du groupe.


MAMMOUTH

(Par message texte)

Faut trouver un claviériste!


KEVIN

J’ai pas le droit de pas

les trouver bons, ses baklavas?


BRANDON-LEE

Pfft! Tu connais rien, toi.


KEVIN

C’est elle qui m’a insulté!

Je vais trouver

un autre remplaçant,

ça va être moins compliqué.


SAMI

Attends, attends, attends!


BRANDON-LEE

T’as personne d’autre

pour te remplacer anyway.

Tu l’as dit tantôt.


SAMI

Pour vrai?


KEVIN

Bien non, il a pas rapport, là...


KEVIN reçoit un autre message texte de Mammouth.


MAMMOUTH

(Par message texte)

Le show est dans 4 h?


KEVIN

Bon, OK, c’est vrai,

j’ai personne d’autre.

Si ta mère veut pas,

on va être obligés d’annuler.


BRANDON-LEE

Il faudrait que t’arrêtes

de l’insulter, si tu veux pas

qu’elle change d’idée.


SAMI

Tu devrais peut-être t’excuser

pour les baklavas.

Juste pour être sûr...


KEVIN

Es-tu malade?


FATIMA

(Appelant SAMI depuis la cuisine)

Bolbol?

Viens ici, je veux te parler.


SAMI sort de sa chambre.


BRANDON-LEE

Oh! Oh!


KEVIN

Quoi, "Oh! Oh!"?


BRANDON-LEE

Bien, qu’est-ce que tu penses

que la mère de Sami

veut lui dire?


Chez les Beaucage, JENNIFER aide MARIE à se relever.


JENNIFER

Ça va, ma tante?


MARIE

Oui, oui... Wô...


BRIGITTE

Marie! Qu’est-ce

qui est arrivé?


MARIE

Je sais pas, j’ai glissé

sur quelque chose...

Ah, bien... j’ai glissé

sur du savon, là.

Mon téléphone est où?

Mon téléphone? Michel est là...


JENNIFER

Ah! Il est là...


MARIE

Je sais pas s’il a raccroché...

Merci. Allô, Michel,

es-tu là?

Ah! OK, fiou!

Non, c’est correct,

c’est correct...

Qu’est-ce que tu disais, déjà?

Hmm? Hmm...

Ouais... la vente, c’est pas...

Hein? C’est pas la banque,

c’est l’inspection?

Un vice caché à l’inspection?

Bien voyons, j’étais là,

à l’inspection!

Ça se peut pas!

Hein? Mais non!

Ah non, moi, je pense qu’il veut

juste se sortir de sa vente.

Je pense que c’est ça

qu’il veut faire.

En tout cas, on s’en reparle, OK?

OK, bye... Oh!


MARIE se frotte la fesse en grimaçant.


JENNIFER

Tu t’es fait mal aux fesses?


MARIE

Maudite journée, pareil, hein?


BRIGITTE

Tant que ça, hein?


MARIE

Écoute, il y a rien

qui marche, aujourd’hui!


BRIGITTE

Écoute, Marie...

Je vais aller le visiter,

ton condo zen!


MARIE

Hein?


BRIGITTE

Puis s’il est aussi beau

en vrai que sur les photos,

on va le prendre!


MARIE regarde BRIGITTE sans comprendre.


Pendant ce temps, SAMI discute avec sa mère.


SAMI

Fiou... je pensais

que tu voulais me dire

que tu ne voulais plus

que je joue avec eux ce soir.


FATIMA

Non, non...

tu pourras peut-être

leur inculquer des bonnes

manières, à ces Dead Poitras!


SAMI

Peut-être...

je vais essayer!


FATIMA

Mais je voulais te demander...


FATIMA s’interrompt quand elle aperçoit KEVIN sortir de la chambre de SAMI.


FATIMA

Hum...


KEVIN

Hum... Madame Mazari?


FATIMA

Hmm?


KEVIN

Tu sais, vos baklavas, là...


FATIMA

Hmm...


KEVIN

C’est pas vrai qu’ils goûtent

comme ceux de l’épicerie.


BRANDON-LEE

Tellement pas!


FATIMA

Ça, je le savais, jeune homme.

Alors, pourquoi tu l’as dit?


KEVIN

Bien, tantôt, j’ai...

j’ai mal goûté.


SAMI

Ouais, il a mal goûté,

maman...


FATIMA

Tu n’as pas goûté.


KEVIN

J’ai mangé des chips

au vinaigre tout l’après-midi.


FATIMA

Ah...


SAMI

Ah, c’est vrai que le

mix aurait été bizarre...


KEVIN

Ça fait que...

je m’excuse.


FATIMA

Pardon?

J’ai mal compris...


KEVIN

Je m’excuse, bon.

Est-ce que Sami

peut jouer dans le show?


FATIMA

Oui, oui!


SAMI

Je te l’ai dit, tantôt,

que je pouvais!


KEVIN

OK, ça fait que j’avais pas

vraiment besoin de m’excuser?


BRANDON-LEE

Bien non.


KEVIN

Je vais dire aux gars

que tu me remplaces,

ils commencent à stresser.


BRANDON-LEE

Wô! Attends, man, OK?


BRANDON-LEE ramasse plusieurs baklavas.


FATIMA

Tu peux m’en laisser

un peu, quand même...


BRANDON-LEE

(Les offrant à KEVIN)

T’es sûr que t’aimerais pas ça?


BRANDON-LEE

(Chantant)

♪♪ La société des vidanges ♪♪


FATIMA

Je m’attendais pas à ça

de Kevin...


SAMI

Moi non plus!

Qu’est-ce que tu voulais me dire?


FATIMA

Comme je t’ai dit,

j’accepte que tu joues

ce soir, avec le groupe.


SAMI

OK...


FATIMA

Mais à une condition.


SAMI

Quoi?


Chez les Beaucage, MARIE, BRIGITTE et JENNIFER discutent.


MARIE

Bien, voyons! Où est-ce que

vous êtes allées chercher ça?

C’est hors de question

que vous déménagiez, voyons!


BRIGITTE

Mais le condo?


MARIE

Je te l’ai montré

parce que je trouvais

que c’était ton genre.

Pas pour te passer

un message!


BRIGITTE

Ah! J’avais pas compris ça...


MARIE

Je vois bien ça!


JENNIFER

Puis l’usine à savons,

ça avait l’air de te déranger.


MARIE

Pas du tout, je trouve

que ça sent

super bon dans la maison!

Je suis vraiment contente

que ça marche, vos affaires.


BRIGITTE

Ah! On était vraiment

dans le champ, hein?


MARIE

En tout cas, vous m’avez

changé les idées

et vous avez réussi

à me faire rire.

Ça, c’est bon, même si j’ai

un petit peu mal aux fesses!

Hé...

Vous êtes chez vous ici, OK?

C’est clair?


BRIGITTE ET JENNIFER

OK...


MARIE

(Propos en français et en anglais)

Puis je vous laisserai pas

m’abandonner toute seule

dans une maison avec juste des gars,

no way! Girl power!


ENSEMBLE

Yeah!


MARIE

OK, on ramasse ça

tout de suite.


BRIGITTE ET JENNIFER

Wouh!


De leur côté, KEVIN et BRANDON-LEE arrivent au casse-croûte.


BRANDON-LEE

J’étais sûr qu’elle avait

changer d’idée!


KEVIN

J’ai eu l’air vraiment cave

de m’excuser pour rien de même!


BRANDON-LEE

Pas tant que ça!


KEVIN

Coudonc, vas-tu me suivre

de même jusqu’au show?


BRANDON-LEE

Pas si je peux

jouer dedans!


KEVIN

T’es bien fatigant!

Pourquoi tu veux autant

être dans le show?


BRANDON-LEE

Parce que c’est un gros show

puis vous êtes bons, puis...


KEVIN

Puis quoi?


BRANDON-LEE

Puis ça me gosse bien trop

que Sami soit dedans

pendant que moi, je poireaute

dans les estrades.


KEVIN

T’avais juste à être meilleur

que lui au clavier.


KEVIN s’en va, laissant BRANDON-LEE seul. SAMI arrive à ce moment.


SAMI

Hé! As-tu vu Kevin?


BRANDON-LEE

Il est parti rejoindre le band.


SAMI

Man, il faut que j’annonce

quelque chose aux Dead Poitras

et ils vont capoter.


BRANDON-LEE

Quoi?


SAMI

Ma mère va venir au show.


BRANDON-LEE

Ah ouais?


SAMI

Puis elle va venir backstage!


BRANDON-LEE

Man, ils vont tellement

t’écœurer!

Je pense que t’es le premier

rockeur fils à maman

de l’histoire de la musique!


SAMI

OK, c’est correct...


KEVIN vient les rejoindre.


KEVIN

Il était temps que t’arrives.

Il faut que tu fasses

ton test de son.


SAMI

Oui, oui, mais, c’est que...


KEVIN

Qu’est-ce qu’il y a?

Dis-moi pas que ta mère

a encore changé d’idée?


SAMI

Non, mais... est-ce qu’elle peut

venir backstage?


KEVIN

Oui, oui, pas de trouble.

Si ça lui tente.


SAMI

Pour vrai?


KEVIN

Oui, nos mères sont

tout le temps là à nos shows.

Celle de Morceau nous fait

des sandwichs pas de croûte.


SAMI

Ah, bien... OK, d’abord!


KEVIN

(S’adressant à BRANDON-LEE)

Hé! Je t’ai trouvé de quoi

à faire, ce soir, finalement.


BRANDON-LEE

Pour vrai?


KEVIN

Tu pourrais vendre

nos t-shirts, à l’entrée!


BRANDON-LEE

Elle est bonne...


KEVIN

C’est pas une joke.


Plus tard, SAMI et JENNIFER se parlent par le biais d’un appel vidéo.


JENNIFER

Oh my God, Sami,

je capote!

J’en reviens tellement pas!


SAMI

Je sais bien!

J’espère pas me tromper

dans les tounes, par contre.


JENNIFER

Bien non,

t’es tellement bon!


MARIE

C’est vrai, ça.

Yeah!

Ha! Ha! Ha!


JENNIFER

Je capote! J’arrêterai pas

de crier ton nom!

"Oh my God! C’est Sami,

des Dead Poitras!

"Oh my God!

I love you!"


SAMI

Tu me regarderas,

je vais te faire

des clins d’œil.


JENNIFER

"Il m’a regardée!

"Je ne laverai plus jamais

mon linge!"


SAMI

Il faut que j’aille finir

le test de son, moi.

Tu vas venir me voir

avant le show?


JENNIFER

Bien oui!

Bye!


SAMI

Bye.


BRIGITTE vient rejoindre MARIE et JENNIFER dans la cuisine.


BRIGITTE

Marie?

J’ai quelque chose

à te demander.


MARIE

Tu peux me demander

n’importe quoi.

Pourvu que ça soit pas

pour un déménagement!


BRIGITTE

Ha! Ha! Non...

Tu sais, quand t’as dit tantôt

qu’on était ici

comme chez nous...

t’étais vraiment sincère, hein?


MARIE

Bien sûr!


BRIGITTE

Donc, je peux faire ici

tout ce que je ferais

dans mon propre appart.


MARIE

Tout à fait.


BRIGITTE

Ça fait que ça te dérange pas

si je prête ma chambre

à une touriste suisse

pendant mon voyage?


MARIE

Hein?


BRIGITTE

Bien oui...

elle viendrait habiter ici

pendant que moi, je resterais

chez elle là-bas.


JENNIFER

Tu veux inviter

une touriste suisse ici?


BRIGITTE

Oui... bien, en fait...

je l’ai comme déjà fait

et elle a dit oui!

Yé! Ha! Ha!


MARIE

Bien, on n’a comme pas

le choix, hein?

Bien oui...


BRIGITTE

C’est le fun, hein?


MARIE

Oui! Ma petite coquine...


BRIGITTE

Yé...


Plus tard, JENNIFER achète un chandail avant le spectacle des Dead Poitras.


JENNIFER

(Donnant l’argent à BRANDON-LEE)

Tiens.


BRANDON-LEE

Veux-tu un autographe?


JENNIFER

De qui? De toi?


BRANDON-LEE

Bien non, des Dead Poitras.

Je suis capable d’imiter

toutes leurs signatures.


JENNIFER

Bien... laisse donc faire!


JENNIFER reçoit un message texte de SAMI.


SAMI

(Par message texte)

J’ai fini de m’habiller! J’arrive :p


FATIMA

Alors, Jennifer?

Prête pour le spectacle?


JENNIFER

(Montrant son chandail)

Bien, maintenant, oui!


BRANDON-LEE

Vous aussi, vous tripez

sur les Dead Poitras?


FATIMA

Non, non, je tripe pas

sur les Dead Poitras, hein...

Je suis venue prendre

des photos de mon fils.


JENNIFER

Ah! C’est donc bien cool!


FATIMA

Oui! Je vais les envoyer

en Égypte et en Algérie.

Tu te rends compte?

Mon petit Bolbol,

vedette rock!


SAMI vient rejoindre JENNIFER, sa mère et BRANDON-LEE. Il a les cheveux qui lui cachent une partie du visage, D’ailleurs, SAMI est maquillé et porte un manteau de cuir et des pantalons troués.


JENNIFER

(Faussement hystérique)

Oh my God!

C’est un Dead Poitras!


SAMI

Est-ce que ça marche,

mon look?


JENNIFER

Hé! Mets-en!


BRANDON-LEE

C’est vrai

que c’est pas si pire...


FATIMA se touche la poitrine en prenant une grande respiration.


SAMI

(S’adressant à FATIMA)

Toi, qu’est-ce que

t’en penses?


FATIMA

Non, non! Tu vas pas aller

sur scène comme ça, Bolbol!


SAMI

Il faut que je "fitte"

avec le reste du groupe!


FATIMA parle à SAMI en arabe.


SAMI

Maman, maman, t’exagères...


FATIMA

Mais moi, je voulais

prendre des photos

pour tes oncles

et tes tantes!


JENNIFER

Bien, moi, je trouve ça cute, là!


BRANDON-LEE

Moi aussi. C’est full cute.


FATIMA

Cute?

Tu...

Tu pourrais pas au moins...

... repousser tes cheveux...


SAMI

Non...


FATIMA

S’il te plaît, Bolbol,

fais-le pour moi, habibi!


FATIMA le supplie en arabe.


SAMI

OK...


FATIMA

(Repoussant ses cheveux)

Ah oui... Tiens, ça,

c’est mieux... C’est bien, hein?


SAMI

Puis?


JENNIFER

C’est cute pareil.


FATIMA

Hein? On prend une photo...


SAMI se recule.


SAMI

Bon...


FATIMA

Non, non! Avance, avance...


SAMI

Maman! Il faut qu’on voie

au complet...


FATIMA

Non, on va pas prendre

le kit au complet.

Viens plus proche.

Viens, viens, viens...

Viens encore. Encore...

Viens... encore...

Ah... oui...

Attends, tu as quelque chose

dans le nez...


FATIMA enlève le faux anneau que SAMI porte.


FATIMA

Ah! Voilà...

Hum, hum!

Souris!


La photo de SAMI est présentée.


Fin de l’épisode


MAUDE

(S’adressant au public de l’émission)

Pour jouer ou revoir

des émissions,

visite le site web

de Subito Texto.


Générique de fermeture

Épisodes de Subito Texto

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par