Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Band et substitus

Vincent se propose comme capitaine d´équipe pour un match de hockey cosom mixte organisé par Frank contre « l´école de toffes » où étudie Thivierge. Il veut recruter les meilleurs joueurs et joueuses de son école pour faire mordre la poussière à son ennemi de toujours. Mauvaise pioche pour lui, la plupart de ses poulains sont déjà occupés ailleurs. Vincent doit donc être stratégique et convaincant pour mettre sur pied une autre équipe capable de rivaliser avec Thivierge et sa bande. Et le temps presse : le match aura lieu ce soir ! Sami se voit offrir la possibilité de remplacer de nouveau Kevin des Dead Poitras lors d´une gig imprévue. Il doit se tenir prêt et surtout apprendre un morceau inédit et compliqué que le groupe compte étrenner dès ce soir. Sami y voit une occasion en or de faire ses preuves devant ses idoles. Mais trouvera-t-il le temps de pratiquer suffisamment ? Comme elle a toujours Geoffroy dans son viseur, Mélanie lui propose d´assister au match de hockey cosom avec elle. Mais Geoffroy préfère être sur le terrain que dans les gradins. Mélanie ne fait ni une ni deux et entreprend de se faire recruter elle aussi dans l´équipe. Il lui reste juste à convaincre Vincent… et à lui prouver qu´elle peut être bonne là-dedans, le hockey cosom.



Réalisateur: Sylvain Roy
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Générique d’ouverture


Titre :
Subito texto


VINCENT se rend à son casier en donnant une série de coups de poing dans le vide et en émettant des sons. FRANK le voit passer.


FRANK

Tu fais du rap,

mon Vincent?


VINCENT

Non, non!

Je fais du sport.

C’est une série d’exercices

de mon application PK.

Et je les apprends par cœur

avant de les faire.


FRANK

Lâche le virtuel:

je te propose

un peu de sport en vrai.

Un petit match de hockey cosom

amical inter-écoles, ça te dit?


VINCENT

Ah!

Fallait un capitaine d’équipe

et t’as pensé

au meilleur joueur de l’école?


FRANK

Ouais, mais il était pas

disponible,

donc j’ai pensé à toi.


VINCENT

Ha! ha! ha!


FRANK

Il y a un gymnase

qui s’est libéré à l’aréna,

aussi bien en profiter.


VINCENT

OK. On joue

contre quelle école?


FRANK

J’attends des nouvelles

de l’école Jean-Eudes Labrosse.


VINCENT

Jean-Eudes Labrosse?

C’est pas l’école où les gros

tough... où il étudie...


FRANK

Lui?


FRANK lance un regard en direction d’un garçon qui consulte son téléphone. Il s’agit d’ALEX.


VINCENT

Ouais, lui.


De leur côté, SAMI et son père, SAAD, sont au casse-croûte de l’aréna. GEOFFROY est derrière la caisse et il essaie de la faire fonctionner.


GEOFFROY

Yes! Enfin, ça allume!


SAMI

C’est ton premier jour

à la caisse, Geoffroy?


GEOFFROY

Ah, oui, je pensais pas que ça

allait paraître tant que ça.

Qu’est-ce que je peux faire

pour vous servir?


SAAD

On aimerait payer

notre déjeuner, s’il te plaît,

maintenant que

ta caisse est ouverte.


GEOFFROY

Ah, bien oui,

c’est logique.


SAAD

Donald et Guylaine

sont en congé?


GEOFFROY

Non, ils font

l’entretien annuel

des tuyaux de ventilation.

Ça va leur prendre la journée,

donc je suis là.


Pendant que SAAD cherche de l’argent dans son porte-monnaie, SAMI reçoit un appel.


SAAD

En tout cas,

ça fait du bien,

un petit déjeuner

d’homme à homme,

de temps en temps.

Hein, Bolbol?


SAMI

(Répondant au téléphone)

Ah bon? Comment ça?


SAAD

Ça nous donne la chance

de parler de tout et de rien,

comme un père

avec son fils.


SAMI

(Répondant au téléphone)

Ben oui,

méchant problème!


SAAD

Ben voyons,

Sami, pourquoi tu...


SAAD remarque alors que SAMI parle au téléphone.


SAAD

Ah, d’accord.


SAMI

Vous avez pensé

à moi? Encore?


Au casier de VINCENT, ce dernier et FRANK continuent de discuter à propos d’ALEX.


VINCENT

C’est le diable en personne.


FRANK

Non, c’est juste Alex Thivierge.

Ça doit être lui,

le capitaine de leur équipe.

As-tu peur?


VINCENT

Non, tellement pas.


FRANK invite ALEX à venir les rejoindre.


FRANK

Dépêche-toi

de former ton équipe.

Cinq gars, cinq filles.

Moi, je m’occupe du reste.


VINCENT

Comment tu veux

qu’on fasse un match amical

quand on joue contre lui?


FRANK

Laisse-lui une chance.

Il a dû se calmer,

depuis le temps.


ALEX vient les rejoindre.


ALEX

Salut, les perdants!


VINCENT

Non, pas vraiment.

Salut, le fendant.


FRANK

Salut, Alex.


ALEX

Le technicien en loisirs

de mon école était occupé

sur un autre dossier,

ça fait qu’il m’a dit

de venir te voir

pour le match que t’organises.


FRANK

Oui, viens dans mon bureau.


VINCENT

Il me semble qu’on laissait pas

rentrer les inconnus

dans l’école.


ALEX

Je suis pas un inconnu.

Tout le monde me connaît, ici.


VINCENT

Mais je pense que tout le monde

voudrait t’oublier, aussi.


FRANK

OK, ça va la testostérone.

Vincent, j’attends

ta liste de joueurs avant midi.


VINCENT

Oui, tu vas l’avoir,

inquiète-toi pas.


Au casse-croûte, SAMI termine son appel et annonce la bonne nouvelle à son père et à GEOFFROY.


SAMI

Yes! Kevin a encore

mal au bras!


GEOFFROY

Kevin qui?


SAMI

Les Dead Poitras

vont me reprendre pour un show.


SAAD

Ah!

Tu sais, puisqu’on est ici,

on devrait en profiter

pour se commander des lunchs

pour emporter.

Moi, je vais prendre...

bagel au saumon.


SAMI fait un appel.


SAMI

Oh oui, pas de problème.


GEOFFROY

Euh... j’ai un bagel au jambon

ou du pâté saumon ou poulet.

Le reste, je sais pas encore

comment le pitonner

sur la caisse.


SAAD

Je mange pas de jambon.

Sami?


GEOFFROY

Prenez ce que

vous voulez sur le menu.

Des pitons,

ça se trouve.


SAAD

Sami, je te prends quoi?


SAMI

Euh... bagel.

(Parlant au téléphone)

Oui, et c’est

à quelle heure?


GEOFFROY

OK, donc bagel...


SAAD

Non, il est au jambon,

le bagel, Sami.

Pâté saumon ou poulet. Décide.


SAMI

Poulet.


GEOFFROY

OK, donc j’annule

pâté au poulet.


SAMI

Est-ce qu’il y en a au saumon?


GEOFFROY

OK, donc j’annule

pâté au saumon.


SAAD

Mets-en donc deux.


SAMI

Non, poulet, ça me va.

Oui, Kevin, je suis là.


SAAD

(Levant les yeux au ciel)

(Propos en arabe)

Mish mumkin!


GEOFFROY

(Légèrement paniqué)

Deux pâtés au... au poulet.

Euh...

Pâtés au... au poulet.

Voyons...

Voyons, ça ne pitonne plus.


SAAD

C’est peut-être

un problème électronique.

Tu veux que je regarde?

Je suis ingénieur.


GEOFFROY

Ah, merci,

mais c’est presque l’heure

de fermer et d’aller à l’école.


SAAD

Ah oui? Déjà?


SAMI

(Terminant son appel)

Bye.

Yes! Faut que je me tienne prêt

pour ce soir:

ma carrière de musicien

décolle.


SAAD

Faut surtout que tu te tiennes

prêt pour revenir ici ce midi,

parce qu’on va revenir réparer

ce qu’on a fait boguer.


SAMI

Hein?

Qui a fait boguer quoi?


Plus tard, à l’école, GEOFFROY referme son casier. Il est avec MÉLANIE.


MÉLANIE

J’ai un plan pour ce soir.

On s’en va voir

le match de hockey cosom,

et on va faire la vague

dans les gradins. Wou!


GEOFFROY

Ouais, non,

ça m’étonnerait.


MÉLANIE

Bon, là, tu vas

me dire qu’à Toronto,

vous faites pas ça, la vague?

Ça fait une éternité

qu’on n’a pas fait

quelque chose ensemble!


GEOFFROY

S’il y a un match,

t’as plus de chance de me voir

sur le terrain que dans les gradins!

Tu parles à un gars qui a gagné

des dizaines de trophées!

Mais je te ferai

des tatas, si tu veux.


MÉLANIE

Des tatas? Voyons donc,

tu me prends pour qui?

Non, non, tu...

Tu vas me passer la

puck.


GEOFFROY

Pardon?


MÉLANIE

Je te niaisais pour la vague!

Ha! ha! Ha! Toi pis moi,

on va être un duo de feu!


GEOFFROY

Tu sais jouer?


MÉLANIE

Bien oui!

Mets-en! Le hockey cosom,

c’est ma passion depuis...

longtemps.


GEOFFROY

Genre depuis deux minutes?


MÉLANIE

Ha! ha! ha! Elle est bonne!

Non, non, euh...

Je te le proposais pas,

parce que je voulais pas

que tu te sentes trop mal

si jamais tu savais pas jouer.


GEOFFROY

Bon, bien, il reste juste

à aller demander à Vincent

s’il reste de la place

dans son équipe, d’abord.


MÉLANIE

C’est exactement ça

que j’allais te proposer.


FRANK est dans la salle des pas perdus. VINCENT et ALEX le rejoignent pour lui remettre la liste de leur équipe.


FRANK

Hé.


VINCENT

(S’adressant à ALEX)

T’aurais pu

l’envoyer par courriel.

Ça t’aurait sauvé une visite.


ALEX

Je me suis dit que tu serais

trop content de me revoir.


VINCENT

Ha! ha! ha! Bien oui!

Ça, là, c’est rien

que les meilleurs.


ALEX

Moi, il y a rien

que de la dynamite.


FRANK

On va voir ça.

Euh...

(S’adressant à VINCENT)

Félicie?

T’es sûr? Il me semble

qu’elle avait un match

avec les Walkyries, ce soir.


VINCENT

Ah, bien, je le savais pas.


FRANK

Euh... Geoffroy

dans les buts, ça va.

Mais Brandon-Lee,

pourquoi tu l’as mis?

Il m’a dit qu’il allait

au concert des Dead Poitras.


VINCENT

C’est poche!


FRANK

Bien...


VINCENT

Pour lui, là.


ALEX

En tout cas, moi,

tous mes joueurs ont confirmé.

David "Hammer" Brisebois,

Chloé "Spider" Bolduc,

Emmanuel "Gonzo" Martinez,

Ariane "The Killer"-


VINCENT

Je suis sûr que Sami

va venir jouer avec nous.

Il y a rien pour nous séparer,

même pas ta gang de gonzos.


FRANK

Ça serait le fun

que tu vérifies avec lui

avant de le mettre

sur ta liste.

Et avec les autres joueurs

de ton équipe aussi,

parce que si t’as pas

tes 10 joueurs,

il y en aura pas, de match.


VINCENT

Je vais les avoir.


ALEX

Chicane-le pas, Frank.

Il veut juste

que le match soit annulé.

Ils ont peur.


VINCENT

Bien non,

j’ai pas peur.

Et tu sauras

que dans mon équipe,

il va juste y avoir la crème

des meilleurs de l’élite!

Et on va vous écraser.


MÉLANIE s’immisce alors dans la conversation.


MÉLANIE

Vincent, t’en penses quoi?

Je pensais mettre ces souliers

pour le match de hockey cosom.

Les paillettes vont juste trop bien

avec les couleurs

du chandail de l’équipe!

Ça va être full nice!

Et s’il te plaît,

dis-moi qu’on n’est pas

obligé de mettre

un de ces affreux casques,

parce que ma mise en plis

le supporterait pas.


ALEX

En tout cas, on se dit

à ce soir, avec ta...

Avec ta crème de l’élite.


ALEX s’en va.


VINCENT

(S’adressant à MÉLANIE)

Mon équipe va se passer

de tes services, merci.


MÉLANIE

Hein? Comment ça,

je suis exclue?


FRANK

Inquiète-toi pas,

c’est pas encore fait, Mélanie.

Vincent, t’es mieux

de te grouiller si tu veux te monter

une équipe qui a de l’allure

pour pas perdre la face

encore une fois.


VINCENT

Je me grouille, là.


MÉLANIE

OK, c’est quoi le problème

avec les paillettes?


De son côté, SAMI arrive au casse-croûte en parlant au téléphone, tandis que GEOFFROY termine d’installer une affiche indiquant la fermeture temporaire du casse-croûte.


SAMI

Oui allô, Kevin? Oui.

Je voulais te dire merci

pour la partition

que tu m’as envoyée.

C’est vraiment super, mais-


GEOFFROY

Ton père va être là

à quelle heure?


SAMI

(Poursuivant son appel)

Oui, la nouvelle chanson

est incroyable,

mais ça serait possible

de l’avoir au propre?

Bien oui, évidemment que

la partition est propre, mais...

OK, non, regarde, oublie ça.

Ah oui, vous pouvez

tellement compter sur moi.

Je vous décevrai pas.

OK, oui, oui, promis. Bye.


GEOFFROY

Il a l’air dur à suivre, ton Kevin.


SAMI

Oui.

J’ai intérêt à travailler fort

si je veux

faire partie du groupe.

Faut que j’apprenne ça

pour ce soir.


SAMI montre une feuille chiffonnée à GEOFFROY.


GEOFFROY

Oh! Si t’arrives

à déchiffrer entre les taches.


SAMI

Est-ce que tu peux

dire à mon père

que je suis pas

disponible pour l’aider?

Invente n’importe quoi.


SAAD arrive derrière SAMI à ce moment.


GEOFFROY

Monsieur Mazari,

votre fils fait dire

qu’il est pas disponible,

parce qu’il doit aller chasser

les licornes au pôle Nord.


SAAD

Ah!

Je suis pas sûr

de ça, moi.


Pendant ce temps, à la salle des pas perdus, VINCENT s’adresse à deux jeunes étudiants.


VINCENT

Si vous voulez gagner ce soir,

il faut que vous soyez prêts

à vous battre,

prêts à souffrir,

prêts à vous faire plaquer

par des morons de 200 lb,

prêts à vous faire donner des

coups de bâton dans les jambes,

prêts à vous faire donner

des coups de coude vicieux

dans la face

et vous faire casser le nez!

Êtes-vous prêts pour ça?

Hein?! Hein?


FRANK arrive à ce moment, tandis que les deux jeunes s’en vont.


FRANK

Euh... Ça avance,

ton recrutement?


VINCENT

Pas fort, fort, non.

Ce qu’il me faut,

c’est des boulets de canon.


FRANK

T’es rendu à combien?


VINCENT

Trois.


FRANK

Et sur les sept, il te faut

cinq filles, oublie pas.


VINCENT

Je vais aller en recruter

au club de slam de l’école.

C’est des guerrières,

ces filles-là.


FRANK

Vincent, Vincent...

Tu penses pas

que tu devrais redonner

une petite chance à Mélanie?

T’as été un peu raide

avec elle, tantôt.


VINCENT

Une fille avec des souliers

roses à paillettes

dans mon équipe?

Non. Jamais de la vie.


De retour au casse-croûte, SAMI et GEOFFROY discutent.


SAMI

Qui est plus responsable

du bogue de la caisse?

Celui qui pitonnait dessus?


GEOFFROY

Ou celui qui arrivait pas

à se brancher sur sa commande?


SAMI

(S’adressant à SAAD)

Moi, je pense que Geoffroy

devrait t’aider

à réparer son erreur.

Comme ça, je pourrais aller

préparer mon concert.


SAAD

Et moi, je pense que mettre

le blâme sur les autres,

ç’a jamais été une solution.


SAMI

Oui, mais --


GEOFFROY

Il est brillant, ton père.


SAAD

Geoffroy,

on te retiendra pas ici.

Ça risque d’être un peu

laborieux, comme réparation.

Je t’appelle quand c’est fait.


GEOFFROY

Bonne chance!


GEOFFROY s’en va. SAAD passe derrière la caisse.


SAMI

Qu’est-ce que ça veut dire,

pour toi, "laborieux"?


SAAD

Ça veut dire qu’on laissera

pas tomber nos amis

sous prétexte

qu’on a mieux à faire.


SAMI

Autre chose à faire?!

Papa, c’est de ma carrière

de musicien que tu parles!


SAAD

Raison de plus pour passer

du temps avec mon fils

avant qu’il ne devienne

trop célèbre pour aider

son vieux père.


Dans le local du journal, FRANK trouve MÉLANIE assise sur une table.


FRANK

Tu boudes?


MÉLANIE

Je fais un sit-in.


FRANK

Un sit-in?


MÉLANIE

Hum-hum.


FRANK

À l’insu de tout le monde

et dans un local

où t’as le droit d’aller?

Il me semble que ça manque

un peu d’impact.


MÉLANIE

Je proteste contre

les méthodes sexistes

de Vincent Beaucage,

qui m’empêche de jouer

au hockey cosom.


FRANK

Ouais, je lui en ai parlé.

Peut-être qu’il a pas assez

senti ton enthousiasme.


MÉLANIE

Je lui ai full montré,

pourtant.


FRANK

Tu lui as surtout

montré tes souliers.


MÉLANIE

S’il te plaît, dis-lui que...

que je suis essentielle

à l’équipe,qu’il a besoin de moi!


FRANK

Je veux bien,

mais je te connais assez

pour me demander

ce que tu caches.


MÉLANIE

Moi?

Cacher quelque chose?


FRANK

Il y aurait pas une histoire

de gars derrière tout ça?


MÉLANIE

Frank, j’ai le droit

de jouer avec un ami.


FRANK

En tout cas, ton intérêt

pour le hockey cosom,

tu me l’as assez bien caché

jusqu’ici.


MÉLANIE

C’est ma passion!


FRANK

Ah! D’abord,

je t’attends

tous les mardis

et les jeudis midis, au gymnase.

On a justement

besoin de monde.


MÉLANIE

Ouais, euh, mais non,

parce que moi, les midis,

j’ai déjà une autre

activité: je dîne.

C’est pas de ma faute si

vos horaires me conviennent pas.

Mais pour le match

de ce soir-


FRANK

Regarde, je veux bien

défendre ta candidature --


MÉLANIE

J’espère!


FRANK

Mais si Vincent

trouve plus que 10 joueurs,

c’est lui qui décide

qui il garde

et qui il retire

de l’équipe.

À mon avis,

il va privilégier les joueurs

qui ont déjà fait

leurs preuves.


MÉLANIE

Ça peut s’arranger.


Au casse-croûte, SAMI, fait semblant de jouer du clavier sur un napperon sur lequel il a dessiné des notes. SAMI s’imagine être en spectacle et, sous les applaudissements, une VOIX MASCULINE le présente à la foule.


VOIX MASCULINE

Vous l’attendiez, il est là,

rien que pour vous, ce soir...


De son côté, SAAD parle avec DONALD qui se trouve dans l’arrière-boutique.


SAAD

T’en fais pas, Donald.

Je m’occupe de tout.

Tout est sous contrôle!


VOIX MASCULINE

On applaudit bien fort

le nouveau claviériste

des Dead Poitras!


SAAD

Oui.

Courage avec la ventilation!


VOIX MASCULINE

Sami, Sami, Sami, Sami,

Sami, Sami! Sami, Sami!


SAAD vient rejoindre son fils qui ne l’entend pas arriver.


SAAD

Sami...

(Criant)

Sami!


SAMI sursaute.


SAAD

C’est ça qu’on appelle

jouer unplugged?


SAMI

Ha, ha.


SAAD

Ha!

Le temps que t’as mis

à patenter ton espèce

de clavier virtuel,

t’aurais pu t’en servir pour...

serrer les vis.


SAMI

Papa, si je maîtrise la toune

de ce soir comme un pro,

je vais vraiment faire partie

des Dead Poitras!


SAAD

Ah! Il est midi et demi

et ç’a l’air de fonctionner.

Tu vas pouvoir aller répéter!


VINCENT arrive au casse-croûte et remarque l’affiche annonçant sa fermeture temporaire.


VINCENT

Comment ça, c’est fermé?

J’ai faim, moi.


SAAD

Ça va rouvrir bientôt.


SAMI

J’ai reçu tes messages, Vincent,

mais je suis désolé,

ça marchera pas pour ce soir.


VINCENT

Hein? Comment ça?


SAAD

Mon fils nous abandonne

un à un sur la route

de la gloire.


SAMI

J’ai un autre show

avec les Dead Poitras.


VINCENT

Bien oui, pis?


SAMI

Tu me poses

vraiment la question?


VINCENT

Sami,

c’est dans l’adversité

qu’on reconnaît

ses vrais amis, ç’a l’air.

Et jouer au hockey

contre Jean-Eudes Labrosse-


SAMI reçoit un appel.


SAMI

Excuse-moi.

(Répondant au téléphone)

Oui, salut, Kev!


VINCENT

Euh... Sami?


Pendant ce temps, dans le local du journal, MÉLANIE utilise une vadrouille en guise de bâton de hockey et elle s’entraîne à effectuer des lancers.


MÉLANIE

Ya!

Pouh!

Ya!


GEOFFROY vient la rejoindre.


GEOFFROY

Qu’est-ce que tu fais?


MÉLANIE

Je pratique mes "sling shots".


GEOFFROY

Tu veux dire tes slap shots.


MÉLANIE

Ah, vous dites slap shots,

en Ontario?

C’est drôle, parce qu’ici,

on dit "sling shots",

je pense.


GEOFFROY

C’est pas moi

qu’il faut que tu convainques.

C’est Vincent.


MÉLANIE

Je sais...

L’appellerais-tu pour moi,

s’il te plaît?

Vous êtes tellement complices,

tous les deux!

De toute façon, je suis

en train de me réchauffer

pour le match de ce soir,

tu lui diras.


GEOFFROY

Veux-tu que je lui dise

que tu tiens pas ton bâton

comme du monde, aussi?


MÉLANIE

Hein? Non?


GEOFFROY

Regarde.


GEOFFROY aide MÉLANIE à prendre la bonne position.


GEOFFROY

Tu mets ton poignet comme ça,

ton autre main de l’autre côté.


MÉLANIE

OK...


GEOFFROY

Bon, tu vois,

ça va aller mieux.


MÉLANIE

Oh oui!

Ça va vraiment mieux!


GEOFFROY

Voilà!


MÉLANIE

Tu sais quoi?

On va dire à Vincent

que je suis prête à faire

une énorme concession:

travailler avec

un entraîneur personnel.


GEOFFROY

Pas pire idée!

Tu penses à qui?


MÉLANIE prend son téléphone et envoie un message texte à VINCENT.


MÉLANIE

Au meilleur, c’t’affaire!


MÉLANIE montre à GEOFFROY le message texte qu’elle vient d’envoyer à VINCENT.


MÉLANIE

(Par message texte)

Geoffroy sera mon entraîneur!


GEOFFROY

Oh! Le meilleur, c’est moi?

T’aurais pu

me le demander directement.


MÉLANIE

Oui, j’aurais pu.


GEOFFROY

Mais là, ça veut dire

que s’il dit oui,

j’ai comme pas le choix.


MÉLANIE

C’est un petit peu ça

le concept, oui.


VINCENT répond au message texte de MÉLANIE.


VINCENT

(Par message texte)

OK... Si Geoff est d’accord


VINCENT

Moi qui voulais des boulets

de canon pour mon équipe,

je me retrouve pogné

avec un boulet tout court.


SAAD

S’il y a quoi que ce soit que

je peux faire pour t’aider,

tu me laisses savoir.


VINCENT

Vous auriez pas ça dans

votre coffre, des vrais amis?


SAMI

(Parlant au téléphone)

C’est correct, je comprends.

OK, bye.


SAMI raccroche en soupirant.


SAMI

Kevin dit que son bras va mieux

et qu’il va faire le show,

finalement.


VINCENT

Hein? Tu parles

d’une bonne nouvelle!


SAMI

Non, moi, j’appelle plus ça

rater la chance de ma vie!


SAMI se déplace et se frappe le doigt contre le tiroir de la caisse enregistreuse.


SAMI

Aïe! Ayoye, mon doigt!


VINCENT

Ça va pas?


SAMI

Non, ça fait super mal!


VINCENT

Mais à quel point?

Vas-tu être capable

de tenir ton bâton de hockey?


SAMI

Hein?


SAAD

(Propos en arabe)

Mish mumkin!

On dirait que la caisse

s’est remise à boguer, là!


SAMI

C’est super grave,

ce qui m’arrive!


SAAD

Je comprends que c’est grave!

Va falloir que je revienne après

le travail pour la réparer!


SAMI

Ça doit être ça qu’on appelle

un artiste incompris.


SAMI s’en va, pendant que SAAD est aux prises avec la caisse qui sonne et ne fonctionne plus. VINCENT soupire.


SAAD

Bon, on recommence!


GEOFFROY est à son casier. ALEX vient l’y retrouver.


ALEX

C’est toi, ça, Geoffroy?


GEOFFROY

À qui ai-je l’honneur?


ALEX

C’est vrai que t’étais

gardien de but à Toronto

et que t’as gagné

plein de trophées?


GEOFFROY

Tu travailles pour le FBI

ou les nouvelles vont vite?


ALEX

Je te laisse deviner.


ALEX donne un billet de 20 $ à GEOFFROY.


GEOFFROY

Euh... OK, merci, mais...


ALEX

Tu laisses passer...

5-6 buts pour le match

de ce soir, hein?

Ni vu ni connu?


GEOFFROY

OK... T’as peur qu’on gagne?


ALEX

Non, mais la face de Beaucage

qui perd, ça me fait trop rire,

et ça me déconcentre

de mon jeu.

Et je veux pouvoir

en profiter pleinement.

Deal?


GEOFFROY

Autant d’argent, ça se refuse pas.


GEOFFROY se croise les doigts derrière son dos.


GEOFFROY

Deal.


VINCENT et SAMI passent par là à ce moment.


VINCENT

C’est pas un petit doigt blessé

qui va t’empêcher

de jouer au hockey.


SAMI

Imagine si j’aggrave ma blessure,

que je ne peux plus jamais jouer

de clavier de ma vie?


VINCENT

(Apercevant ALEX qui s’en va)

Minute! Qu'est-ce

qu'il faisait là, lui?


GEOFFROY

Il pensait me soudoyer

pour que je me transforme

en passoire. Mais avec

un gros 20 $, ça marchera

tellement pas!


VINCENT

Maintenant, on est sûrs

de gagner et de l’humilier!

Tu peux juste pas

manquer ça, Sami!


SAMI reçoit une alerte de message. Il consulte son téléphone.


SAMI

Oh, désolé, les gars.

Kevin a changé d’avis.


VINCENT

Bien voyons!

On dirait que ton petit doigt

ne te fait plus mal,

tout d’un coup. C’est bizarre.


SAMI

Oui, oui, ça va mieux,

tout d’un coup.


VINCENT

Entre ton meilleur ami

qui a besoin de toi

et un pseudo métalleux qui

te prend pour un bouche-trou,

tu vas choisir qui?


SAMI

Désolé, Vincent.

J’ai une toune à répéter.


VINCENT

Ah!

Come on!


SAMI s’en va.


GEOFFROY

Je resterais bien

pour te consoler,

mais ç’a l’air que tu m’as casé

un entraînement avec Mélanie.


VINCENT

Attends! Faut que tu m’aides

à trouver un remplaçant à Sami.


GEOFFROY

OK, mais si tu laisses Mélanie

s’entraîner toute seule,

ça va ressembler

à du roller derby, son affaire.


VINCENT

Non, non, non, attends.

Je vais pas te remplacer

par n’importe qui.

Tu vas voir! Ha! ha! ha!


Dans le vestiaire de l’aréna, MÉLANIE termine de se préparer pour l’entraînement de hockey. SAAD entre dans le vestiaire.


MÉLANIE

Bon, là, tu pourras pas dire

que je suis pas prête.


MÉLANIE se tourne vers la porte, croyant y voir GEOFFROY.


MÉLANIE

Tadam!


SAAD

C’est parfait!


MÉLANIE

Monsieur Mazari?


SAAD

T’es chanceuse, hein?

Il fallait justement

que je passe par ici

pour réparer la caisse

enregistreuse du casse-croûte.


MÉLANIE

Hum, casse-croûte

qui se situe par là! Merci.


SAAD

Non! Ça, ça,

c’est réglé, ah oui!

Bon! Vincent m’a dit qu’on avait

pas mal de travail à faire.

On commence?


MÉLANIE

Euh, quoi, exactement?


SAAD

Vincent m’a demandé

de te faire passer

d’extrême débutante

à pas trop gênante en une heure.

C’est un gros défi, oui,

mais les défis, moi...

j’aime ça!


MÉLANIE

Je pense qu’on a dû

mal se comprendre.


Le téléphone de MÉLANIE sonne.


MÉLANIE

Si je pouvais juste

attraper mon cellulaire...


SAAD

On n’a pas le temps.

On va commencer

par placer tes mains.

Celle-là,

tu la mettrais où?


MÉLANIE

Dans la face de Vincent Beaucage?


SAAD

Ha! ha! ha! Non.

Mets-la plutôt ici,

c’est ça.

Et l’autre en bas.

Oui! C’est bon, ça.


SAAD aide MÉLANIE à prendre la bonne position avec un bâton de hockey.


SAAD

Et tes yeux, tu fais quoi avec?


MÉLANIE

Je pleure ma vie.


SAAD

Non.

Tu les gardes fixés bien droit

sur l’adversaire.


MÉLANIE jette un long regard à SAAD.


SAAD

Oui!

Ça, c’est excellent!

On va faire de toi

une championne, Mélanie.

On commence

par un petit réchauffement.

Jumping jacks.

25. Allez!

Et 1, et 2, et 3,

et 4... Wayne Gretzky!


Dans le local du journal, SAMI essaie de joueur du clavier en utilisant le napperon sur lequel il a dessiné des notes. FRANK, habillé en arbitre, est avec lui.


SAMI

Aïe!

Aoutche!

Aïe!

Ah...


FRANK

Ah oui! Oui, oui, ça s’entend

que tu fais du progrès.


SAMI

J’ai pas le choix, si je veux

être un vrai Dead Poitras.


FRANK

Avec ton concert,

j’imagine que tu regretteras pas

trop le match de ce soir?


SAMI

Non, certain.

Ce soir, c’est le grand soir pour moi.

C’est le moment qui va changer

mon parcours de musicien.


SAMI ferme les yeux et s’imagine être acclamé par la foule et par une VOIX MASCULINE.


VOIX MASCULINE

Sami! Sami! Sami!

Sami! Sami! Sami!

Sami! Sami! Sami!


FRANK

Tu penseras à nous autres

quand tu seras riche et célèbre.


SAMI

(Revenant à la réalité)

Hein? Ah.


SAMI reçoit un appel.


SAMI

Oui?

Oui, Kevin!

Ah...

Oui, je comprends.

Bien non, c’est pas ça

que j’avais compris.

Oui, c’est correct.

OK. Salut.


SAMI raccroche.


FRANK

Mauvaise nouvelle?


SAMI

(Soupirant)

Il y a encore

une chance que je joue ce soir,

mais comme substitut.

Je vais jouer juste si Kevin

se sent pas prêt à finir le show.


FRANK

Si tu viens jouer

au hockey cosom,

tu vas avoir une vraie place

dans l’équipe, en tout cas.

Mais c’est peut-être pas ça

que t’as envie d’entendre.

Penses-y.


Plus tard, avant la partie de hockey, VINCENT donne quelques recommandations aux joueurs de son équipe dans le vestiaire.


VINCENT

Si vous cherchez un entraînement,

PK en a un très bon

pour vous autres.

10 lunges, 10 crunches,

10 punch, crochet, punch!

Hésitez pas.


MÉLANIE

Dans une autre vie, OK?

Ah, pis merci encore de m’avoir

envoyé un coach psychopathe!


VINCENT

Tu voulais faire partie

de l’équipe d’élite?

Il te fallait un coach d’élite.


MÉLANIE

Je vais m’en rappeler,

de celle-là, crois-moi.


VINCENT

Si t’es pas contente, je vais

te donner la place du substitut.

On est 11, il y a une joueuse

de trop.


MÉLANIE

Non, non, non! Il faut

que je la joue, celle-là.


VINCENT

Trop tard, à moins d’une blessure

ou d’un désistement.


MÉLANIE

À moins de rien pantoute, OK?

Moi, je rentre chez nous.


VINCENT

Comme tu veux! Ha! ha! ha!


FRANK entre dans le vestiaire.


FRANK

Vincent, le coach

de Jean-Hugues Labrosse

vient de me parler d’un complot

entre deux joueurs.

Il paraît qu’un des nôtres

a été corrompu.


VINCENT

Ah! Ça! Bien oui, le tarla

de Thivierge a proposé 20 $

à Geoffroy s’il se transformait

en passoire.

On l’a tellement ri!


FRANK

Et Geoffroy a accepté l’argent.


VINCENT

Bien oui! Mais il va

quand même arrêter les lancers,

inquiète-toi pas. C’était juste

une petite stratégie

pour briser leur mental.

C’est brillant, hein?


FRANK

La chose à faire,

c’était d’aller le dénoncer.

Là, si Geoffroy a pris l’argent,

on a l’air de quoi?


VINCENT

On a l’air d’être plus

intelligents que Thivierge?


FRANK

Non. On a l’air

aussi corrompus que lui.


VINCENT

Inquiète-toi pas.

On va lui redonner l’argent,

si tu veux.


FRANK

Il est un peu tard pour ça.

Thivierge est suspendu.

Pis Geoffroy aussi.

On joue à 9 contre 9.


VINCENT

Mais attends, Frank!

Qu’est-ce que je fais, moi,

sans gardien de but?

Mélanie!


Plus tard, VINCENT rencontre GEOFFROY au casse-croûte.


GEOFFROY

Je suis vraiment désolé,

Vincent. Tout ça pour 20 $,

c’est tellement niaiseux.


VINCENT

Ouais, mais c’est pas grave.

Là, c’est le moment

d’aller convaincre

ta super complice

de pas nous lâcher aussi.


GEOFFROY

Ma super complice?


VINCENT

Mélanie ne veut plus jouer

si tu joues pas.


GEOFFROY

Si elle joue pas,

il va nous manquer un joueur

et le match va être annulé.


VINCENT

C’est ça que je lui dis,

mais elle veut pas m’écouter.

Si toi, tu lui demandais,

peut-être qu’elle voudrait.

Elle se jetterait d’en bas

d’un pont si tu lui demandais.


GEOFFROY

Charrie pas, là, mais...

Je vais aller lui parler, OK?


VINCENT

Merci.


SAMI entre au casse-croûte, prêt pour aller jouer au hockey.


VINCENT

Wow! C’est ton costume

de scène, ça?


SAMI

Entre mon meilleur ami

qui a besoin de moi

et Kevin qui me prend

comme bouche-trou,

mettons que mon choix est fait.


VINCENT

Tu sais que je te faisais

un peu de chantage

pour t’avoir dans mon équipe.

Mais si t’es sûr de ton coup,

let's go!


Une jeune fille aperçoit SAMI et s’approche de lui timidement avec son téléphone.


JEUNE FILLE

Excuse, t’as déjà joué

avec les Dead Poitras, hein?


SAMI

Euh, oui?


VINCENT

Je pense qu’elle voudrait

un selfie, Sami.


SAMI

Bien oui, certain!

Merci, c’est vraiment gentil.


VINCENT

Bon, là, enfle-toi pas trop la tête.

Sinon, ça va

te déconcentrer du match!


SAMI

Bien non!


GEOFFROY revient alors.


GEOFFROY

Bon, au moins,

j’aurai pas tout gâché.

Mélanie veut garder les buts.

Et moi, j’y ai dit

que je lui ferais

des tatas dans les gradins.


VINCENT

C’est cool!

Merci!


SAMI est dans la lune, il pianote sur la table devant lui.


VINCENT

Qu’est-ce qu’il

en pense, ton Kevin,

que tu viennes jouer au hockey?

Sami! Oublie le match

et cours à ton show.

C’est là que tu veux être,

c’est évident.


SAMI

Tu sais que

t’es un chum, toi, hein?


VINCENT

Oui. J’ai pas

le temps pour ça.

J’ai un match à gagner, moi!


Plus tard, après la partie, l’équipe de VINCENT rentre au vestiaire.


VINCENT

On a gagné!


MÉLANIE

Hé, Vincent!

Grâce à qui?


FRANK

C’est vrai que

t’as bien joué, Mélanie.


MÉLANIE

Je veux que ce soit

Vincent qui le dise.

On a gagné grâce à qui?


VINCENT

Grâce à Geoffroy

qui t’a beaucoup

encouragée dans les gradins.

Grâce à toi aussi, Mélanie,

parce que tu t’es

pas mal débrouillée.

Pour une débutante!


MÉLANIE

Merci. C’est tout

ce que je voulais entendre.

J’y vais, parce que Geoffroy

m’attend au casse-croûte.

Bye-bye!


FRANK

Ciao!


ALEX entre dans le vestiaire.


VINCENT

Hé, t’es venu ici pour quoi, toi?

Pour prolonger l’humiliation?


ALEX

Non. Je voulais

mettre de quoi au clair.

Si vous avez gagné,

c’est parce que j’étais pas là

pour vous écraser.

Je veux juste

que tu le saches.

Salut, là, "Beaucave".


VINCENT

Mauvais perdant!

Bon, on a quand même gagné,

et c’est grâce à qui?


FRANK

On a gagné grâce

aux efforts de l’équipe.

Et grâce à notre super capitaine

qui a marqué trois buts!


VINCENT

Bon, enfin!


FRANK

Vincent, tu choisis.

Sois je continue

à te faire des compliments,

ou je te paye un

grilled cheese

pour fêter la victoire.


VINCENT

Je vais prendre

le grilled cheese!


FRANK

Bon choix!

Allez, tête enflée!

J’ai faim, moi aussi.


Fin de l’épisode


JENNIFER

(S’adressant au public de l’émission)

Tu veux en apprendre plus

sur Subito texto?

Visite notre site web.


L’adresse internet suivante apparaît: « tfo.org/subitotexto ».


Générique de fermeture

Épisodes de Subito Texto

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par