Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Le défi des réparateurs

Jacques est la vedette d’une émission de télévision. Mais plus le tournage avance, plus Maude craint que son père passe de héros à zéro.



Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Générique d’ouverture


Titre :
Subito texto


ANNICK DALLAIRE, l’animatrice d’une émission de télévision, «Déco-Rétro-Trouvailles», est chez JACQUES pour un tournage. MAUDE accompagne son père. Ils sont tout près d’une laveuse et discutent avant le début du tournage.


ANNICK

Puis, Jacques?

Comment tu te sens?


JACQUES

Là, je me sens comme quelqu’un

qui va passer à la télé

comme pour

la première fois.

Je me sens...

J’ai des papillons.


MAUDE

Vous allez voir, Mme Dallaire.


ANNICK

Annick!


MAUDE

Annick, comme je vous l’ai

écrit quand j’ai soumis

la candidature de mon père

pour le Défi des réparateurs,

c’est le meilleur.


JACQUES

Oui, mais là, ça va être

ma première laveuse à tordeur.

Je vais compter sur ma chance

de débutant!


MAUDE

Pas besoin de chance

avec ton talent, hein?


JACQUES

Oui.

(S’adressant à ANNICK en parlant de MAUDE)

C’est ma plus grande admiratrice.


ANNICK

On bat toujours des records

de cotes d’écoute

"quand qu’on" diffuse

le Défi des réparateurs

"dedans" mon émission.


JACQUES

(Surpris de la mauvaise qualité de son français)

Oh! OK. Bien là,

je me sens un petit peu

plus stressé, tout d’un coup!


ANNICK

Bien non! Bien non!

Il faut pas!

La caméra, ça "l’a" l’air bien

stressant quand on y pense trop,

mais dans le fond, c’est rien.

Dis-toi que Patrick,

ton adversaire, il va être suivi

toute la journée

par une caméra lui aussi.

Parce que vous avez chacun

votre caméraman.

Et moi, je me promène

entre vous deux!

Ça fait que c’est un stress

pour vous deux! OK?


MAUDE lance un regard de découragement vers JACQUES à propos de l’animatrice.


ANNICK

On va signer les contrats.

En gros, ça dit que je peux

diffuser tout ce que je tourne

durant mon émission

Déco-Rétro-Trouvailles. OK?


JACQUES

Parfait.


Le téléphone cellulaire de JACQUES sonne. Le téléphone est sur une table un peu plus loin.


MAUDE

Ah! Papa, je vais aller

éteindre ton cellulaire

pour pas que ça dérange

le tournage.


JACQUES

C’est bon, merci!


JACQUES lit le contrat, pendant que MAUDE va éteindre le cellulaire. Avant de l’éteindre, elle le consulte.


MAUDE

(Indignée)

Quoi?


À l’école, dans la salle des pas perdus, FRANCIS et HUGO sont assis à une table. HUGO écrit son nom sur une affichette.


FRANCIS

As-tu peur

d’oublier ton nom?


HUGO

Bien non! M. Prud’homme veut

que je fasse visiter l’école

à une nouvelle élève;

ça va l’aider à me trouver.


FRANCIS

Oui, c’est vrai

que tu connais bien l’école.

En plus, tu t’es perdu

tellement souvent!


HUGO

Oui! Je pense qu’il m’a choisi

plutôt pour mon physique.

C’est sûr

que le directeur veut

que j’en mette plein la vue

à la nouvelle!


FRANCIS

Oui, t’es modeste.


HUGO

Bien, mets-en!

C’est une de mes

plus grandes qualités.

Ha! ha! ha!


NADINE, la nouvelle élève, vient les rejoindre à leur table.


NADINE

Excusez-moi,

avez-vous vu Hugo?


FRANCIS pointe HUGO.


NADINE

(Soudainement gênée)

Ha! Allô...


HUGO

(D’une voix mielleuse)

Salut...


NADINE

Euh... je... je cherche Hugo.

L’as-tu vu?


FRANCIS lève les yeux de son téléphone et lance un regard d’incompréhension vers NADINE.


HUGO

Euh, ça...

ça dépend,

il y en a cinq à l’école.


NADINE

Ah oui? Ha! ha!

Bien là, je sais pas

c’est lequel.

Peux-tu m’aider

à le trouver?


HUGO

J’aimerais vraiment,

vraiment beaucoup ça,

mais j’attends

une nouvelle élève.


NADINE

Ah! Il y a

une autre nouvelle?

Elle est chanceuse

que tu t’occupes d’elle!

Moi, c’est Nadine, en passant.

Moi aussi, je suis nouvelle.


HUGO

Hein? Ça veut dire

qu’il y a deux nouvelles

qui sont jumelées

avec deux Hugo?

C’est un drôle d’adon!


NADINE

C’est quoi, les chances?


HUGO

Je comprends pas!


NADINE rit d’un air niais. FRANCIS colle l’affichette sur lequel HUGO a écrit son nom plus tôt sur la poitrine de ce dernier.


FRANCIS

Euh... Hum! Nadine,

je te présente le Hugo

que tu cherches.

Hugo, je te présente Nadine,

la nouvelle que tu attends.


NADINE replace une mèche de cheveux. HUGO se lève pour se présenter.


HUGO

Wow!

(Bégayant)

Euh, je...

je veux dire, enchanté. Ha!


NADINE est incapable de détacher son regard de HUGO.


NADINE

Wow...

(Retrouvant ses esprits)

Bien, je veux dire, moi aussi.


HUGO

Oui, merci.


NADINE et HUGO continuent de se serrer la main, le regard fixé l’un sur l’autre. FRANCIS se lève et agite la main devant eux, mais ni l’un ni l’autre ne le remarque, alors qu’ils se sourient amoureusement en poussant des soupirs de joie.


NADINE

Hum...


HUGO

Hum...


NADINE

Ha! ha! ha!


HUGO

Ha!


FRANCIS s’en va dans l’indifférence la plus complète. HUGO et NADINE sont incapables de se détacher du regard de l’autre.


De son côté, MAUDE répond au courriel que son père a reçu sur son téléphone.


MAUDE

(Pour elle-même, d’un air fâché)

Tiens, dans tes dents!

Puis ton courriel minable,

dans la corbeille!


MAUDE apporte le téléphone à son père.


MAUDE

Il sonnait pour rien, c’était

juste un pourriel stupide!


JACQUES

Ah! Parfait.


ANNICK

Ah! Ça va être

"une bonne" épisode.


MAUDE

On dit "un épisode".


JACQUES

(Coupant la parole à MAUDE)

Un bon show,

un bon show.


ANNICK

Ah, Jacques! Attention

aux anglicismes en ondes.

Ça "l’a" l’air de rien,

mais c’est pas bon

pour l’image de mon émission.


JACQUES

Ah... Oui, oui.


ANNICK

Je te rappelle

les règlements du défi.

J’ai amené "la même genre

d’appareil défectueuse"

à Patrick, l’autre concurrent.


MAUDE

Oui, qui peut aller

se rhabiller parce que mon père

va réparer ça les deux doigts

dans le nez!


ANNICK

Ha! ha! ha! Oui.

Les doigts dans le nez,

je le conseille pas

parce que les réparateurs

sont jugés

sur leur présentation

générale, hein.

Les autres critères

de l’évaluation, c’est...


MAUDE

La rapidité d’exécution

et la qualité de la réparation!

(S’adressant à JACQUES)

Hé, papa!

Après ta victoire,

tu vas même pouvoir animer ta

propre émission de réparations!


JACQUES

Oui, mais je vais commencer

par m’attaquer

à cette petite bête-là, OK?


ANNICK

Maude a pas tort, Jacques!

Un de nos anciens gagnants

est devenu animateur!


JACQUES

Oh!


MAUDE

Papa!

Je pourrais m’occuper du site

Internet de ton émission!


ANNICK

Si je "serais" vous,

je l’engagerais

comme future productrice!


MAUDE se moque d’ANNICK, lorsqu’elle s’adresse à JACQUES.


MAUDE

(Se moquant)

Bien oui! Si je "serais" toi,

j’y penserais, hein?

Ha! ha! ha!


MAUDE les salue et s’en va.


MAUDE

Bye!


JACQUES

(Quelque peu mal à l’aise)

Ah!


ANNICK

OK!


JACQUES

Bon! Euh...


Plus tard, à l’école, dans le salon étudiant, SIERRA ouvre une boîte de carton et commence par lire la lettre accompagnant le cadeau. FRANCIS est assis sur le canapé en face d’elle et consulte son téléphone cellulaire. MAUDE entre dans le salon étudiant.


MAUDE

Sierra! J’ai rencontré

Annick Dallaire!


SIERRA

(Montrant sa boîte)

Et moi, j’ai reçu ça!

Ça vient de Clara,

une amie que j’ai rencontrée

en Polynésie française.


MAUDE

C’est quoi?


SIERRA

C’est une tradition.

Une fois par année,

on s’envoie un objet

de notre quotidien

qui nous rappelle

notre amitié.


MAUDE

Ha!


SIERRA

Oh! Malade!

Mais c’est un vrai trésor!


MAUDE

Sierra, c’est...

c’est une boîte

de sardines vide.


SIERRA

Non, c’est bien plus que ça:

ma famille

a rencontré celle de Clara

pendant une méga tempête.

Puis on a été obligés de rester

pendant trois jours

dans son auto, et devine

qu’est-ce qu’on mangeait?


MAUDE

Ah!


SIERRA

La prochaine escale

de Clara est à Tahiti.

Je dois lui trouver un objet

au plus vite

pour qu’elle puisse

le recevoir à temps.


MAUDE

Une boîte de thon

de la café?


SIERRA

Ha! ha!

Je vais trouver mieux.

Sinon, toi, comment ç’a été

avec Annick Dallaire?


MAUDE

Tu as devant toi

la fille du futur gagnant

du Défi des réparateurs!


SIERRA

Wouh!


FRANCIS

Ton père participe à ça?


MAUDE

Hum, hum!


FRANCIS

T’es brave. J’aimerais pas ça

que mon père soit le prochain

monsieur craque

de fesses national!


MAUDE

Hum? De quoi tu parles?


FRANCIS

T’as pas vu le GIF

du dernier gagnant?


FRANCIS affiche le GIF, une image animée, sur son téléphone, qu’il montre ensuite à MAUDE.


FRANCIS

Chaque fois qu’il se penche,

on voit sa craque de fesses.

Ha! ha! ha!


MAUDE consulte le téléphone de FRANCIS sur lequel un homme se penche à quelques reprises et dévoile sa craque de fesse.


SIERRA

Ha! ha! ha!


MAUDE

Mais c’est méga viral!


FRANCIS

Oui.


MAUDE

Mon père peut pas

être le prochain

monsieur craque de fesses!


FRANCIS

Il est bien parti

pour ça!


Plus tard, HUGO rejoint FRANCIS dans la salle des pas perdus.


HUGO

Francis!

Là, Nadine fait

une visite autoguidée

de la toilette des filles.

Après, il faut que

tu me remplaces, le gros,

c’est trop dangereux.


FRANCIS

Dangereux?


HUGO

Elle est

dangereusement belle

et gentille: on est compatibles

sur plein de points!

Les deux, on mange pas

nos cœurs de pomme.

Elle aussi, elle s’est déjà

perdue dans sa chambre.

C’est le match parfait!


FRANCIS

Vous avez des points en

commun; c’est quoi, le problème?


HUGO

Le problème,

c’est mon gène de la fidélité.

Je veux pas être attiré par

une autre fille que bébé chat!

Tu dois aussi t’en douter

qu’elle me trouve attirant!


FRANCIS

Bien, dis-lui

que t’as une blonde!


HUGO

Non, ça fonctionne pas

comme ça!

Si jamais elle apprend

que j’ai une blonde,

ça va confirmer

que je suis un bon gars.

Je vais être encore plus

attirant, tu comprends?


FRANCIS

Tu penses

que ça fonctionne comme ça?


HUGO

Laisse faire;

t’as jamais eu de blonde,

tu peux pas comprendre.

Dis jamais à Nadine

que j’ai une blonde, OK? Jamais.


FRANCIS

OK, OK! C’est beau.

T’as pas de blonde.


HUGO

Arrange-toi

pour salir mon image

de gars parfait, c’est bon?


FRANCIS

C’est bon. Je vais le faire

pour Audrey.


HUGO

All right, merci!

Bonne chance.


Avant de partir, HUGO donne un coup sur l’épaule de FRANCIS pour le remercier. FRANCIS a mal; il se tient l’épaule.


De son côté, MAUDE accompagne ANNICK au salon étudiant et elle ferme la porte derrière elles.


MAUDE

Merci d’être venue.

Ici, on va être

plus tranquilles.

Mme Dallaire...

bien, Annick...


ANNICK

Tu m’as dit que c’était

une question de vie ou de mort,

donc j’ai pas hésité.

Qu’est-ce qui se passe?


MAUDE

Ce serait mieux de recommencer

le tournage

et tous les participants

devraient porter un beau sarrau.


ANNICK

Bien, voyons! Tu sais

que l’image des réparateurs

influence le pointage final!


MAUDE

Si vous imposez pas

un uniforme,

vous allez continuer à faire

rire de vous sur Internet.

Vous allez voir, ça fesse!

(Réalisant son jeu de mots)

En tout cas...

ça fait mal à l’ego.


MAUDE tend son téléphone à ANNICK qui regarde le GIF du réparateur qui se penche et qui expose sa craque de fesse sur Internet.


ANNICK

C’est le GIF viral!

Hein?

(Impressionée)

Déjà 5000 clics!

Oui, mais je vais dire

comme toi, ça fesse.

Ha! ha! ha!


MAUDE

Vous êtes au courant

et vous faites rien?


ANNICK

OK, j’ai une solution.

Si on voit la craque de fesses

de ton père,

je vais proposer à mon équipe

de la flouter.


MAUDE lance un regard d’incompréhension à ANNICK.


ANNICK

Sa craque va d’être floue, tu sais?

OK?


HUGO entre dans le salon étudiant à ce moment.


HUGO

Annick Dallaire! Wow!

Moi, c’est Hugo.


ANNICK

Bonjour, Hugo.


HUGO

(Regardant MAUDE, impressionné)

Annick Dallaire

connaît mon nom!


ANNICK

OK, je vais aller rejoindre

mon caméraman

pour interviewer

l’autre concurrent.

(S’adressant à MAUDE)

On se revoit plus tard

chez ton père. OK?


HUGO

Chez Jacques!

Est-ce qu’on est filmés?

Je suis super "caméragénique"

dans la vie.


ANNICK

J’en doute pas.


ANNICK s’en va et HUGO la suit.


HUGO

Je suis acteur aussi, en fait.

Je me demandais si vous pouviez

me ploguer, j’aimerais bien ça.


SIERRA vient alors rejoindre MAUDE.


SIERRA

Maude!

J’ai une excellente idée.


MAUDE

Puis moi,

j’ai une chance sur deux

d’être la fille

de Craque de fesses.


De son côté, NADINE vient rejoindre FRANCIS dans la salle des pas perdus.


NADINE

Francis?


FRANCIS

Oui!


NADINE

Il faut vraiment que

tu m’aides, j’ai un problème.

OK, j’étais en train

de me brosser les cheveux,

j’avais ma brosse

dans mes mains.

Puis là... elle n’est plus là!

Je ne le trouve plus!


FRANCIS prend la brosse qui pend au bout des cheveux de NADINE et la lui donne.


NADINE

(Riant bêtement)

Ha! ha! ha!


FRANCIS

(Se moquant)

Ha! ha! ha!


FRANCIS ET NADINE

Bien oui!


NADINE

Hé, je veux pas qu’Hugo

me voie de même,

c’est niaiseux!


FRANCIS

Il aura pas de problème

avec ça parce qu’il peut pas

continuer la visite guidée,

c’est moi qui le remplace.


NADINE

(Déçue)

Oh non!

Je veux dire...

c’est cool!


FRANCIS

(Sarcastique)

Moi aussi,

ça me fait plaisir.


De leur côté, MAUDE et SIERRA poursuivent leur discussion au salon étudiant.


MAUDE

Bon! C’est quoi,

ta bonne nouvelle?

Ça va peut-être

me remonter le moral.


SIERRA

Bien... je vais envoyer ça

à Clara.


SIERRA montre une rose.


MAUDE

Pourquoi?


SIERRA

Parce qu’elle traverse

le temps et les époques

comme notre amitié à moi

et Clara!


MAUDE

(Levant les yeux au ciel)

Hum...


SIERRA

Ha! Tu sais, Maude,

tout le monde

a des craques de fesses.

Le premier ministre,

Lady Pirate, India Desjardins!


MAUDE

Oui, mais leur craque

de fesses est pas virale!


SIERRA

Oui...

Je te promets que s’il y a

un GIF de ton père sur Internet,

je le regarde pas.


MAUDE

Il y en aura pas, de GIF.


MAUDE se lève subitement.


SIERRA

Mais tu vas où?


MAUDE

Au local de sciences.


Pendant ce temps, FRANCIS fait visiter l’école à NADINE.


NADINE

Est-ce que...

Hugo a une blonde?

Parce que je

le trouve tellement...

... tellement wow!


FRANCIS

(Mal à l’aise, répondant avec sarcasme)

J’avais pas remarqué. Ha!


NADINE

Puis? Oui ou non?


HUGO est assis dans la salle des pas perdus, non loin de là. Il se cache derrière un journal ouvert. Il manque de subtilité.


FRANCIS

Tu sais, Hugo,

c’est pas vraiment

un prince charmant, hein.

Il a des gros

problèmes gastriques.


NADINE

C’est parce qu’il mange plein

de protéines pour ses muscles!

Ah, il est trop sexy...


FRANCIS

Ah! Tu sais, Hugo, c’est...

quelqu’un de très maladroit.


HUGO a découpé des trous dans son journal pour pouvoir espionner HUGO et NADINE.


NADINE

Ah! Comme un petit chien qui

essaie de marcher sur la glace?

C’est trop cute!


FRANCIS

Mais il y a quelque temps,

on a passé un test de Q.I.,

puis il était vraiment

en dessous de la moyenne.


NADINE

Ah?


FRANCIS

Oui.

C’est chien à dire, hein,

mais... c’est la vérité. Ha! ha!


NADINE

Tu sais quoi?

Pour moi, le seul "Q"

qui compte,

c’est le Q.E.:

quotient émotionnel.

D’ailleurs, moi, je suis

beaucoup plus Q.E. que Q.I.


FRANCIS

(Sarcastique)

J’avais pas remarqué.


NADINE

Hé! Veux-tu que j’aille

te chercher un jus?

C’est pour te remercier

de m’avoir dit

toutes ces belles choses-là

sur Hugo.


FRANCIS

Bien oui!


NADINE

OK.


FRANCIS

Merci.


NADINE s’en va chercher un jus. HUGO en profite pour venir voir FRANCIS.


HUGO

Puis?


FRANCIS

Il y a rien à faire,

man. Elle tripe sur toi!

Je lui sors un défaut,

elle voit ça comme une qualité.

Je sais pas quoi faire.


HUGO

Merci bien, man, mais t’es renvoyé.

Je redeviens son guide

et je la lâcherai pas

d’une semelle!


FRANCIS

Oui.


HUGO

Comme elle voit toujours

le contraire, je vais me vanter.

Elle va voir mes défauts!

Ha! Pas pire, hein?


FRANCIS

Oui.


HUGO s’en va, fier de son coup.


FRANCIS

(Pour lui-même)

Ça va voter un jour,

ce monde-là...


Dans le cadre de l’émission de télévision «Déco-Rétro-Trouvailles», JACQUES est chez lui et essaie de détacher une pièce de la laveuse. Pour y arriver il doit forcer. Un caméraman capte la scène.


JACQUES

(S’adressant au public de l’émission «Déco-Rétro-Trouvailles»)

C’est bien beau, les appareils

ménagers rétro, mais des fois,

c’est parce que c’est pogné

dans la rouille!

Ah! Voilà! Je l’ai eue,

la simonaque! Ha! ha! ha!


MAUDE arrive à ce moment.


MAUDE

Papa...


MAUDE montre à JACQUES un sarrau blanc.


JACQUES

Non, Maude.

Je mettrai pas ton sarrau

couleur tartre dentaire.

Non, non.


MAUDE

(Déçue)

C’est tout ce qui restait

au lab de sciences!


JACQUES

Bon! Ah...


JACQUES se relève, puis se penche pour ranger un outil, exposant le bas de son dos à la caméra.


MAUDE

(Intervenant promptement)

Attention à ton dos!


JACQUES

Qu’est-ce qu’il y a?


MAUDE

Euh... Hum!


JACQUES

Il est correct,

mon dos!


MAUDE

Bien, justement, hein,

il faut lui faire attention.


JACQUES

Ah!


MAUDE

(Chuchotant)

Regarde, je vais m’occuper

de ça pendant que tu vas rentrer

ta chemise dans tes pantalons,

ça fait plus gentleman!


MAUDE se penche pour ramasser le coffre à outils de JACQUES.


JACQUES

Oui. Bonne idée.

Fais attention, c’est lourd.


MAUDE

Oui...

(Peinant à le soulever)

Pas tant que ça!


MAUDE s’éloigne en transportant le coffre plus loin. Elle le dépose sur un tabouret dans la cuisine.


JACQUES

(S’adressant au public de l’émission «Déco-Rétro-Trouvailles»)

Bon! Et moi,

pour soigner mon image,

eh bien,

j’ai un petit secret.

C’est... ma fleur. Ha!

(S’adressant à MAUDE)

D’ailleurs, l’aurais-tu vue,

Maude, ma fleur?


MAUDE

Ah, merde...


MAUDE soulève le coffre et découvre qu’il y a une fleur écrasée en dessous.


MAUDE

Ah...

Euh... OK, c’est pas grave.

Je sais où en trouver une autre.

Oui.


MAUDE inspecte la fleur. Celle-ci est dans un fâcheux état.


JACQUES

Aïe aïe aïe...


MAUDE

Je vais y aller.


HUGO et NADINE font irruption dans la cuisine.


HUGO

Jack! Tu réponds pas

à mes textos, es-tu correct?


MAUDE

Oui, j’ai éteint son cell.


HUGO et NADINE s’approchent de JACQUES et de MAUDE. Lorsque NADINE remarque la caméra, elle se tourne vers celle-ci et sourit bêtement.


HUGO

Ah! On s’inquiétait.

(Se tournant vers la caméra)

Pas de nouvelles,

mauvaises nouvelles, hein?

(S’adressant à MAUDE et à JACQUES)

Maude, Jack,

je vous présente Nadine.


MAUDE ET JACQUES

Salut.


HUGO

Jack, es-tu prêt

pour un conseil du pro?


JACQUES

Tu connais ça, toi,

les laveuses à tordeur?


HUGO

Oublie ça, ton lavage.

On va parler

de ton jeu, hein!

(Projetant sa voix)

Sais-tu

comment projeter ta voix?


MAUDE

OK, Hugo.

Est-ce que moi,

je projette bien ma voix?

Hum, hum!

(Criant)

Retournez à l’école!


JACQUES

Maude, Maude, Maude.

C’est correct,

tout est sous contrôle.


HUGO

Oui, parce que Nadine et moi,

on s’occupe de tout.


NADINE

Hum! Inquiète-toi pas, je sais

qu’on se connaît pas vraiment.

Mais dis-toi que moi et Hugo,

on est pareils.


HUGO

Des jumeaux cosmiques.


NADINE

Oui!


MAUDE

(S’adressant à JACQUES)

Pourquoi je suis pas rassurée?


JACQUES

Euh... Maude, la fleur,

s’il te plaît.


MAUDE

Oui, oui.


MAUDE s’en va, laissant JACQUES avec HUGO et NADINE.


HUGO

OK. Jack, là, tu vas

me refaire ta dernière ligne,

mais avec plus d’émotions

dans tout ça, hein!

(S’adressant au caméraman)

Le gros, m’as-tu?

Hum! Hum! OK.

(Surjouant de manière théâtrale)

Maude... ma fleur!

Va plus jouer là-dedans.


NADINE

Ah, wow...


JACQUES

(S’adressant au public de l’émission «Déco-Rétro-Trouvailles»)

Bon! OK! Nettoyage.

Alors...


Plus tard, à l’école, dans le salon étudiant, SIERRA aperçoit MAUDE au loin. Cette dernière tient une fleur orangée et se dirige vers SIERRA.


SIERRA

Maude?

Qu’est-ce que tu fais

avec ta fleur?


MAUDE

Mon père veut la donner

à Annick Dallaire.

Ça pue, mais à la télé,

ça paraît pas.


SIERRA

Oui, mais c’est

un chrysanthème.

C’est la fleur qu’on utilise

pour faire

des couronnes mortuaires.


MAUDE

Pas vrai?


SIERRA

Oui.


MAUDE

Mon père peut pas offrir ça!


SIERRA

Euh...


SIERRA prend sa rose sur la table, celle qu’elle doit envoyer à son amie Clara, et la donne à MAUDE.


SIERRA

je vais trouver

autre chose pour Clara.


MAUDE

(Émue)

Pour vrai? Ah!

Merci! Merci! Merci!

Merci! Merci!


MAUDE s’en va en emportant la rose.


SIERRA

Bon...


Sous le regard attentif de HUGO et de NADINE, JACQUES est agenouillé devant le caméraman.


JACQUES

(S’adressant au public de l’émission «Déco-Rétro-Trouvailles»)

Alors, moi,

la manière que je fonctionne,

c’est que je mets toujours

les pièces

qui sont encore bonnes

à droite,

celles que je sais

que je peux réutiliser,

et les pièces

qui sont inutilisables

que je sais que je peux racheter

à la quincaillerie,

je les mets à gauche.


JACQUES dépose une pièce du côté gauche. Il y a plusieurs pièces organisées en deux piles sur le plancher.


HUGO

OK, coupez!


JACQUES

Hugo! Ça fait 100 fois

que je te le dis:

t’es pas le réalisateur!


HUGO

Mais Jack, qu'est-ce

qu'on vient de dire, là?

Si tu veux pas

de double menton,

il faut que

tu regardes l’horizon!


JACQUES

Je m’en fous,

du double menton!


HUGO

Si t’as l’air de rien à la TV,

au moins, sois drôle!

Fais tes jokes,

je sais pas, comme...

C’est quoi, la différence entre

des bas sales et du spagate?


JACQUES

Je sais pas...


HUGO

Oh, boy! J’irai jamais

manger chez vous!


NADINE et HUGO s’esclaffent.


JACQUES

Hugo, je suis un gentleman

réparateur, hein,

je suis pas

un gentleman humoriste.


HUGO

Une chance parce que

t’es pas bien drôle.


NADINE continue de rire.


JACQUES

C’est pas parce que

je vous aime pas,

mais il faut que j’aille

à la quincaillerie.


JACQUES se relève et s’apprête à partir.


HUGO

Parfait, on te suit!


NADINE

Il faut que j’aille

aux toilettes avant.

Rire, ça donne envie.


JACQUES

La toilette est juste là

à ta droite.


NADINE

OK.


NADINE s’en va à la salle de bain.


JACQUES

Non, c’est correct, Hugo.

Je vais aller tout seul

à la quincaillerie.


HUGO

10-4, cinq sur cinq.


JACQUES

Bon!


HUGO attrape JACQUES par le cou et regarde la caméra.


HUGO

(S’adressant au public de l’émission «Déco-Rétro-Trouvailles»)

C’était Hugo Charlebois

en direct de chez

Jacques Allard-Fraser.


JACQUES

Fraser. Juste Fraser, Hugo.


HUGO

Hein? T’as pas le même nom

de famille qu’Audrey?

C’est bien bizarre, ça!

(S’adressant au caméraman)

Trouves-tu ça bizarre, toi?

En tout cas, moi...

Je te laisse.


JACQUES s’en va. Le caméraman le suit.


HUGO

(Pour lui-même)

Bon, là, Hugo,

oublie pas ton plan.

Il faut que tu te vantes!


NADINE sort de la salle de bain et retrouve HUGO dans la cuisine.


NADINE

Puis, ç’a pas été trop long?


HUGO

Pas du tout. Je suis le gars

le plus patient en ville.


NADINE

Hum...


HUGO

Le plus patient,

le plus drôle

et le plus beau, hein?

Méchant trio!


NADINE rigole.


HUGO

Tu me trouves pas frais chié

quand je me vante comme ça?


NADINE

Non, mais tu te vantes

pas pantoute.

C’est la vérité.


HUGO

Hum!


NADINE s’approche de HUGO et prend une voix mielleuse.


NADINE

Le... le caméraman

n’est plus là?


HUGO

Non, il est parti

avec Jack.


NADINE

Ça, ça veut dire qu’on est

seuls tous les deux...


HUGO

Oui...


NADINE

On devrait peut-être

en profiter?


À présent, NADINE est très près de HUGO.


HUGO

Non, il faut retourner

à l’école, oui.


NADINE

Pourquoi? On est super bien,

les deux ici tout seuls!


HUGO

(Se détournant)

As-tu soif? Hein?


NADINE

Euh...


HUGO va chercher un verre dans l’armoire et s’en verse un en utilisant le pichet qui se trouve dans le réfrigérateur.


NADINE

Hum!

Tu...

Viens-tu souvent ici?


HUGO

Pourquoi tu dis ça?


NADINE

Bien là!

Jacques te laisse la maison

et tu sais

sont où les verres.


HUGO

Ah! J’ai... J’ai deviné.


NADINE

Ah!


HUGO

J’ai un sixième œil.

Un troisième sens, tu sais?


NADINE

Wow!


HUGO

Hum!


NADINE se rapproche de HUGO.


NADINE

J’ai comme l’impression

que tu me dis pas tout.


HUGO

Ah oui?


NADINE

Oui.


NADINE se rapproche de plus en plus de HUGO qui recule.


NADINE

Ah! Je sais.

T’as une blonde

et elle habite ici!


HUGO

Quoi?


En reculant, HUGO met le pied sur une des piles de pièces qui jonchent le sol et défait l’organisation de JACQUES.


HUGO

Ah, shit!

Les affaires à Jack!


NADINE

Essaie pas, Hugo,

j’ai compris:

tu sors avec Maude.


HUGO

Quoi? Non! Je te jure

sur la tête de bébé chat...

euh, de mémère Charlebois,

que je ne sors pas

avec Maude.


NADINE

(Rassurée)

Ah! Fiou!


HUGO rit nerveusement.


NADINE

OK, bien...

Attends, là.

Je vais t’aider.

J’ai une mémoire "photogénique",

ça fait que...


HUGO

OK!


NADINE

Euh... Hum!


NADINE se penche pour aider HUGO à remettre de l’ordre dans les pièces.


HUGO

Euh, attends un peu.

Celle-là, elle va du côté...


NADINE

Non. Elle, elle va là.


HUGO

... des inutiles.

Celle-là, t’es sûre

que ça va là?


NADINE

Oui.


MAUDE entre dans la maison à ce moment.


MAUDE

Vous êtes encore ici

et mon père n’est plus là?

(Les invitant à partir)

Bye! Bye!


NADINE

Hum!


HUGO et NADINE se lèvent et s’en vont, alors que SIERRA vient rejoindre MAUDE.


SIERRA

Ah! là, Francis m’a mis

dans la tête

d’envoyer une roche à Clara.

J’ai pensé aux roches blanches

devant chez vous.

OK. Une roche, c’est durable,

c’est indestructible,

comme notre amitié.

(Peu convaincue)

Ça reste quand même une roche.

"Tiens, Clara, un caillou"?


SIERRA fait quelques pas vers l’avant.


MAUDE

Attention, attention!

Mon père a trié les pièces.


SIERRA

OK... Elles sont triées

dans quel ordre, les pièces?


MAUDE

(Identifiant les deux piles)

Les bonnes,

les moins bonnes.


SIERRA

(Prenant une des pièces)

OK! Mais ça serait parfait,

ça, pour Clara!


MAUDE

Un huit en métal?


SIERRA

Mais dans ce sens-là,

c’est une forme

qui symbolise l’infini,

comme notre amitié,

durable à l’infini!

Je peux la garder,

s’il te plaît, Maude?

S’il te plaît, dis oui!

Je t’ai donné ma rose,

après tout.

S’il te plaît!


Plus tard, FRANCIS est à son casier. SIERRA est avec lui. FRANCIS consulte son téléphone.


SIERRA

C’est encore Hugo?


FRANCIS

Oui. La nouvelle arrête pas

de lui courir après,

il a peur de la croiser.

Il veut que j’aille chercher

ses livres dans sa case.


SIERRA

Ha! ha!


FRANCIS se retourne et ouvre le casier de HUGO. NADINE passe par là à ce moment et s’arrête derrière FRANCIS.


NADINE

C’est pas le casier

à Hugo, ça?


FRANCIS

Techniquement,

il appartient à l’école, mais...


NADINE remarque qu’il a la photo d’une fille en patin collée à l’intérieur de la porte du casier de HUGO.


NADINE

C’est qui, elle?


SIERRA

Ah, c’est Audrey.

Ça, c’est--


FRANCIS

C’est sa patineuse préférée.


NADINE

Hein?

Audrey la magnifique,

c’est sa patineuse préférée?

Comme moi!


FRANCIS

Ah bien!

Un autre point en commun!


FRANCIS rit nerveusement.


NADINE

Mais... mais comment

ça se fait

qu’il a sa photo

dans son casier?

C’est parce qu’ils

sortent ensemble?


SIERRA et FRANCIS se lancent un long regard.


Plus tard, lors du tournage de l’émission, JACQUES est accroupi et cherche une pièce parmi celles qui jonchent le sol, mais ne semble pas trouver celle qu’il cherche.


JACQUES

(Soupirant)

Ah!


Au bout d’un moment, ANNICK consulte son téléphone.


ANNICK

Oh! Jacques. Je veux pas

te mettre de pression,

mais Patrick a terminé

sa réparation, lui.


MAUDE

(S’adressant au public de l’émission «Déco-Rétro-Trouvailles»)

Euh, mon père

est peut-être moins rapide,

mais il est

plus minutieux, hein?


JACQUES

(S’adressant au public de l’émission «Déco-Rétro-Trouvailles»)

Maude...

est-ce que je peux

te parler une minute?


MAUDE

Oui.


MAUDE et JACQUES font à présent dos à la caméra pour discuter.


JACQUES

(À voix basse)

Il manque une pièce,

l’aurais-tu vue?

Elle est en forme de huit.


ANNICK

(S’adressant au public de l’émission «Déco-Rétro-Trouvailles»)

Oh! Oh! Oh! Est-ce que

notre gentleman réparateur

aurait un problème?

Ha! ha! ha!


MAUDE

(S’adressant au public de l’émission «Déco-Rétro-Trouvailles»)

Tout est sous contrôle!

Ha! ha! ha!


JACQUES

(S’adressant à MAUDE)

Je peux pas croire

que j’ai perdu une pièce,

pas aujourd’hui!


MAUDE

Non, non.

Tu l’as pas perdue.


JACQUES

OK. Elle est où?


MAUDE

Je l’ai donnée à Sierra.

Elle est quelque part

dans la poste,

entre ici et Tahiti.

Je suis désolée.


JACQUES

C’est une pièce d’origine, ça

se trouve pas en quincaillerie.

Bon! J’ai pas le choix. Hum...

(Se retournant)

Euh... Annick?

Je vais être obligé

d’abandonner le défi.


ANNICK se tourne vers la caméra et affiche un air d’incompréhension. Elle semble désolée.


Pendant ce temps, près du casier de HUGO, NADINE, FRANCIS et SIERRA poursuivent leur conversation.


NADINE

Ils sortent ensemble,

oui ou non?


FRANCIS

Euh...

Pfft... C’est pas clair,

comme question!

Ils sortent ensemble...

qu’est-ce que tu veux dire?


NADINE

Bien là, sortir ensemble!

Passer du temps ensemble,

faire des activités!


FRANCIS

Puis...

Mon Dieu, Sierra,

est-ce que t’as vu l’heure?

On va être en retard, nous!

On va être en retard à...

Hum! À notre...

à notre réunion

sur les roches, hein?


SIERRA

Oui.


FRANCIS

Et dépêchons parce que j’aime

pas ça, être en retard.


FRANCIS et SIERRA s’en vont aussitôt, laissant NADINE seule.


NADINE

Bien là!

Et ma question?


De son côté, ANNICK poursuit l’animation de son émission de télévision, alors qu’elle s’adresse au public de son émission.


ANNICK

(S’adressant au public de l’émission «Déco-Rétro-Trouvailles»)

C’est une première

dans l’histoire

du Défi des réparateurs,

un concurrent qui concède

la victoire à son adversaire!


MAUDE

Bon, attendez!

Papa, tu peux encore gagner.


JACQUES

T’es bien fine,

ma grande, mais--


MAUDE

C’est pas moi qui le dis!

C’est ton adversaire.


JACQUES

Quoi?


MAUDE entraîne JACQUES quelque peu à l’écart. Ils tournent le dos à la caméra.


MAUDE

(À voix basse)

Passe-moi ton cell.


JACQUES

Hein? Tiens.


MAUDE

Ce matin, c’est pas

un pourriel que t’as reçu,

c’est ton adversaire

qui t’a écrit.


MAUDE montre le message à JACQUES dont elle lui avait caché l’existence.


JACQUES

Quoi! Il essayait de m’acheter

pour que j’abandonne!

Le rat!


MAUDE

Hum, hum!

Ça, ça prouve

qu’il a peur de toi!

Je l’ai envoyé promener.


JACQUES

T’as bien fait!

Non, il la mérite pas,

cette victoire-là.

On va en trouver,

une pièce.

On va trouver

quelque chose.


ANNICK

Jacques, je vais aller tester

la laveuse de Patrick,

en espérant que t’aies le temps

de terminer avant notre retour.


MAUDE

Papa!


JACQUES

Annick!


JACQUES fait signe à ANNICK de s’approcher d’un geste du doigt. ANNICK ne semble pas comprendre cette intervention, mais elle s’avance tout de même vers JACQUES.


ANNICK

OK...


JACQUES

Tourne...


ANNICK se retourne. JACQUES remarque que la barrette dans les cheveux de ANNICK a exactement la même forme que la pièce manquante.


JACQUES

Ah...

Est-ce que je peux

t’emprunter ta barrette?


ANNICK

Euh...

Ha! ha! ha!

(S’adressant à la caméra)

Oui.


À l’école, près de la salle des pas perdus, NADINE fait face à FRANCIS et à HUGO.


NADINE

OK, les gars,

j’ai une super bonne idée.

(S’adressant à FRANCIS)

Tantôt, quand je parlais d’Audrey,

j’ai vu les petites étoiles

dans tes yeux.


FRANCIS lance un regard à HUGO, puis il baisse les yeux.


NADINE

Ça fait que je me suis dit

qu’Hugo pourrait te la présenter

parce qu’ils sont

des super bons amis!

On pourrait faire une date à quatre,

toi et Audrey et...

moi et Hugo.


FRANCIS

(Mal à l’aise)

Euh...

je sais pas trop, là.

Qu’est-ce que

t’en penses, Hugo?


HUGO

Euh... Écoute, Nadine...

on peut pas faire ça.

Parce que Audrey...

elle aime pas Francis.

Audrey, c’est ma blonde.


NADINE

(Déçue)

Ah!

Euh...

Ha! Je pensais que vous étiez

juste des amis.

Pourquoi tu me l’as pas dit?


HUGO

Je voulais pas

te faire de peine.


NADINE

T’es un gentleman, Hugo.

Mais je suis pas

une voleuse de chum,

encore moins si c’est le chum

d’Audrey la magnifique,

ma patineuse préférée!


HUGO

Pour vrai?

On pourrait aller patiner

ensemble, les trois!


NADINE

Hein?


HUGO

Bien oui!


NADINE

C’est tellement

une bonne idée!


FRANCIS

(S’adressant à HUGO)

Tu penses qu’Audrey

va aimer ça?


HUGO

Elle va adorer!

Nadine, c’est une admiratrice!


NADINE

Oui!


HUGO

Viens-t’en!


NADINE

Yeah!


NADINE et HUGO s’en vont, heureux, laissant FRANCIS seul. Il pousse un long soupir.


De son côté, ANNICK tourne le segment final de son émission.


ANNICK

(S’adressant au public de l’émission «Déco-Rétro-Trouvailles»)

Ouf! Ç’a été une chaude lutte.

(S’adressant au caméraman)

Non, attends. Je vais

la refaire, je la sentais pas.


ANNICK se racle la gorge, puis reprend. Elle tient dans ses mains une rose.


ANNICK

(S’adressant au public de l’émission «Déco-Rétro-Trouvailles»)

Ouf! Ça "l’a" été

une chaude lutte.

Voici les résultats finaux.

Pour la présentation générale,

l’étoile va à Jacques,

notre gentleman réparateur!


ANNICK pointe JACQUES avec sa rose.


ANNICK

(S’adressant au public de l’émission «Déco-Rétro-Trouvailles»)

Pour la rapidité d’exécution,

l’étoile va à Patrick.


JACQUES

(S’adressant au public de l’émission «Déco-Rétro-Trouvailles»)

Ah! Bien, là...

je tiens à le féliciter, hein,

parce que Patrick est prêt

à tout pour gagner.


ANNICK

(S’adressant au public de l’émission «Déco-Rétro-Trouvailles»)

C’est donc "ex aequao",

c’est excitant.

Et vous savez,

avec des "vieilles" appareils,

"quand que" des pièces

existent plus,

il faut utiliser

sa débrouillardise, hein?

Et Jacques,

tu as réussi avec brio

à créer une nouvelle pièce

avec ma barrette!

Ha! Je te remets

donc l’étoile

pour la qualité de la

réparation, et félicitations!

Tu remportes

le Défi des réparateurs!


JACQUES

Yé!


MAUDE

(Rejoignant JACQUES pour lui faire un câlin)

T’as gagné!


JACQUES

On a gagné!

Merci, ma belle!


ANNICK

(S’adressant au public de l’émission «Déco-Rétro-Trouvailles»)

Et nous, on se retrouve

à "la prochaine" épisode.

Et n’oubliez pas,

à l’émission Déco-Rétro-Trouvailles

d’Annick Dallaire,

ça "l’a" pas juste

"de l’air" beau!


Fin épisode


JENNIFER

(S’adressant au public de l’émission)

Viens sur le site Web

de l’émission,

il y a un jeu super cool

à découvrir.


L’adresse internet suivante apparaît: «tfo.org/subitotexto».


Générique de fermeture

Épisodes de Subito Texto

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par